Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Vers la fin du mystère du vol MH 370

Vers la fin du mystère du vol MH 370

image006.png

Les éléments nouveaux et susceptibles d'éclairer le mystère de la disparition du vol MH 370 de la Malaysia Airlines qui sont apparus depuis un an et qui continuent à apparaître ne semblent guère intéresser les gouvernements malaisien et australien qui se sont obstinés en revanche à chercher les boîtes noires et d'éventuels débris de l’avion dans l'ouest de l'Australie, alors que tout confirme désormais que la disparition a eu lieu dans le milieu de l’océan Indien. Dieu seul (et sans doute aussi les services secrets américains) savent ce qui s’est réellement passé mais on s’est acharné à poursuivre le programme initial de ces recherches ( sans le moindre fondement sérieux) dans une zone alors que tout indique que la catastrophe a eu lieu à des milliers de kilomètres de là. Comme il reste encore 25 000 km² à couvrir sur les 120 000 du total initial envisagé (on ne sait trop pourquoi), les recherches se poursuivront, de toute évidence en vain et pour cause, jusqu'en juillet 2007.

Tout en renvoyant à mes précédents blogs où j'ai évoqué en détails cette question, rappelons que, de ce fait, c'est l’Australie qui, contre tout bon sens, coordonne les recherches en mer du MH370, qui est volatilisé, il y a deux ans, le 8 mars 2014, après son décollage de Kuala Lumpur pour Pékin, avec 239 personnes à bord. 

Pourquoi s’émeut-on, du moins en apparence, ces jours-ci, au bout de deux ans ? A-t-on enfin des éléments nouveaux et sérieux ou une hypothèse plausible et originale. Pas du tout ! Deux ans arprès les faits, c’est tout simplement la limite pour déposer plainte contre une compagnie aérienne à la suite d’un accident. De nombreux proches et parents de victimes ont donc, de ce fait, porté plainte contre la compagnie ces derniers jours aux Etats-Unis, en Malaisie, en Chine, en Australie et même en France, pour user de leur droit, quoique désespérant d’avoir enfin des nouvelles des conditions de la disparition de leurs proches dans ce qui reste le plus grand, pour ne pas dire le seul vrai, mystère de l’aviation civile (mais de toute évidence pas pour tout le monde !).

Pour des raisons que nous verrons par la suite (et qui sont des plus puissantes), on s'en tient obstinément à la première version que rien ne fonde et qui avait conduit à l'hypothèse que l'avion avait disparu dans l'ouest de l'Australie.

En réalité les seuls éléments nouveaux sûrs apparus depuis , prouvent à l'évidence que l'avion s'est écrasé ailleurs, dans l'océan Indien.

Toutes les pièces d'un avion sont numérotées et sont donc, pour ces raisons et bien d'autres, parfaitement identifiables. 

La première indication incontestable a été la découverte, le 29 juillet 2015, sur une plage de la Réunion à Saint-André d'une pièce de l’aile d'un appareil qui a été identifié de façon sûre, quoiqu'on ait essayé de jeter le doute sur cette découverte, comme appartenant au Boeing 777 du vol MH 370. Cette information a été officiellement confirmée par le parquet de Paris le 3 septembre, dans une déclaration qui confirmait que : « l'aileron correspondait avec certitude à celui du vol MH 370 ».

 

La probabilité que la disparition de cet avion avait eu lieu dans l'océan Indien a été depuis confirmée par un autre élément de preuve incontestable.

Deux autres débris ont découverts séparément au Mozambique sur le littoral par un adolescent sud-africain en décembre, et par un touriste américain début mars. Ils ont été acheminés en Australie, où ils ont été examinés notamment par des experts de Boeing.

 

La pièce trouvée par le touriste américain mesure 57 cm sur 90 cm et porte l’inscription « No Step » (« Ne pas marcher dessus »). Le second débris, trouvé en décembre, est une pièce d’un mètre de long. Le gouvernement australien a fait savoir jeudi 24 mars que des débris découverts au Mozambique proviennent très probablement du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Darren Chester, ministre australien des Infrastructures et des Transports, a déclaré : « L'analyse a conclu que ce débris est presque certainement issu du MH370 ».

Les autorités malaisiennes ont conclu en janvier 2015 à un accident pour permettre aux familles d’être indemnisées par les assurances. […]. Les recherches, dirigées par l’Australie, se poursuivent [sur une zone grande comme » trois fois la Suisse, soit 120 000 km²] mais devraient prendre fin en juin ». En attendant, « les quelques débris n’ont pas encore parlé ». Ce qui est FAUX car tous les débris trouvés à la Réunion et au Mozambique (donc bien loin de l’Australie) ont été parfaitement identifiés et tous ces indices vont dans le même sens. On nous ment pour cacher une vétité de plus en plus évidente !

Conclusion : « On ne saura jamais ce qui s’est véritablement passé ». Tu parles ! Tout simplement parce que, comme dans le cas de la Caravelle de Corse, on veut dissimuler la vérité ! D’ailleurs, nous apprend un article de Libé, « nombre de médiums se sont improvisés enquêteurs […]. A chacun sa théorie et son petit business. » Michel Genovese, par exemple, « poste ses expériences sensorielles sur son blog ». Ce « médium-enquêteur » raconte avoir appris des enfants de la famille française qui se trouvaient dans le MH370 qu’ils avaient vu à l’extérieur de l’avion « une galaxie » qui s’approchait rapidement »…N’aurait-ce pas été plutôt un missile ? Aux Etats-Unis, les charmantes « Psychic Twins  », connues pour avoir prédit l’attentat du 11-Septembre , interrogées sur le sujet, ont confié avoir « le sentiment depuis le premier jour que ce n’est pas dû à un problème mécanique ou à un incendie à bord ». Elles ne se mouillent pas trop les pythonisses jumelles ! Laissons de côté les fariboles de cet acabit !

Les découvertes de débris ne laissent guère de doute sur le lieu de la catastrophe a qui regarde simplement une carte de l'océan Indien. Les autorités malaisiennes ont annoncé jeudi que des recherches en mer allaient être lancées sur les côtes de l'Afrique du Sud et du Mozambique. Si l'on ajoute à ces lieux la Réunion, on devrait semble-t-il plutôt chercher au milieu de l'océan Indien … donc du côté de l'archipel des Chagos.

 

 

« On nous ment depuis le début » : c’est aussi ce que prétend Ghislain Wattrelos, récemment découvert par nos médias et qui « se consacre désormais entièrement à la découverte de la vérité », lui qui a perdu sa famille dans la catastrophe. Florence de Changy a aussi exploré le dossier dans son livre récent Le Vol MH370 n’a pas disparu. Pour elle, « le lieu du crash est parfaitement connu et tenu secret par plusieurs Etats qui maintiennent le secret de cette vérité qui dérange ».

 

Pour exposer mon point de vue, je reprends ici la seule fin de mon blog du 18 mars 2016 intitulé « AF 1611 et MH 370 » trop long pour être repris intégralement : 

« En tout état de cause, il y a inévitablement un acte volontaire au moins avec l'interruption du transpondeur ; comme le souligne l'excellent article tout récent de Pierre Sparaco : « Le vol MH 370 constitue un cas extrême, l’accident sans épave, sans images radar, sans enregistreurs de vol, sans ultimes communications radio. Et pas même d’informations qui auraient pu être fournies par le transpondeur ou encore des messages automatiques ACARS ».

Dans l'hypothèse d'une tentative d’attaque de Diego Garcia ou d’une simple approche, même très lointaine de la zone, il existe forcément des informations sur le vol de cet avion.

Comme vous l'imaginez, la zone de Diego Garcia est l'objet d'une surveillance, aussi constante qu’extravagante, de la part du renseignement et de l'aviation militaires des USA ; il est totalement exclu de s'approcher à quelque distance que ce soit de cette île ou même de voler, de très loin, en direction de cette base, sans être immédiatement repéré par les satellites.

Le vrai problème me paraît non celui des causes réelles de cet accident, mais de la totale absence de données à son propos, alors qu’elles existent inévitablement dans cette zone hautement stratégique.

Il n'y a donc aucune raison de s'amuser à rechercher les boîtes noires puisque quelqu'un dispose inévitablement des informations sur ce vol et même sans doute sur l'endroit où il s'est terminé, ce qui amène probablement à savoir dans quelles conditions et pourquoi il s'est achevé là.

Toutes les prétendues recherches à ce propos n’ont donc été qu’une simple intoxication médiatique et il est probable que les « grandes oreilles américaines », sans parler de celle de leurs amis, s'il est passé comme on peut supposer à proximité ou s’il a simplement fait route, sans être identifié, en direction de Diego Garcia, l’ont aussitôt repéré et suivi.

Deux hypothèses alors : l’une invraisemblable, selon laquelle il s’y serait posé, avec un pilote vivant et des passagers morts selon l'hypothèse précédente ; on aurait alors tout fait disparaître pour ne pas ébruiter l’affaire ; l’autre, bien plus vraisemblable, est que l’avion aurait été abattu, sans « hésitation ni murmure », par la défense de Diego Garcia pour empêcher un 8 mars insulaire sur la base américaine !

Compte tenu des habitudes des États-Unis et à moins que ne se manifeste un nouveau lanceur d’alerte, il est peu probable, si les choses se sont passées ainsi, qu’on sache jamais la vérité sur la disparition, si totale et si mystérieuse, du vol MH 370.


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • njama njama 25 mars 16:12

    Tout cela rappelle aussi la mystérieuse explosion du vol 800 TWA en plein vol au large de l’île de Long Island, le 17 juillet 1996


    • tonimarus45 25 mars 17:22

      bonjour—Pour ma part ce mystere ne sera jamais devoile,tout simplement parce que l’on ne le veut pas..des le debut j’ai pense ,que cet avion detourne,oui, c’etait dirige vers la base americaine de diego garcia et que alors il avait ete abattu par un missile.Voila ce que j’ai toujours pense

      Mais pour eviter que l’on m’accuse d’anti-americaisme je pense que cela aurait ete pareil si il c’etait dirige vers une base militaire russe, anglaise ,ou française

      • flourens flourens 25 mars 17:47

        @tonimarus45
        Française, peut-être pas, on a pas une âme de cow boy, on ne tire pas avant pour s’expliquer après, pas une question de corones mais de culture, et puis, on en a des missiles nous ?


      • usbek 25 mars 18:51

        @flourens
        Oui mais pas à Diego Garcia !


      • Croa Croa 25 mars 22:00

        À tonimarus45
        « cela aurait ete pareil si il c’etait dirige vers une base militaire russe, anglaise ,ou française »
         Non sûrement pas !
         Il existe des règles d’interception des aéronefs en infractions que tous les pilotes connaissent. Ces règles permettent aux intercepteurs (des chasseurs ) de contraindre les dits aéronefs soit à être exclus de la zone soit à se poser sur une base militaire. 
        *
        Sinon, il serait effectivement surprenant que la vérité soit un jour révélé. Il y a évidemment beaucoup de gens qui la connaissent mais mettons-nous un peu à la place de ces potentiels lanceurs d’alerte : Non seulement il est difficile de faire passer l’information ailleurs que sur (au mieux) internet car les médias sont réticents sur ce genre d’affaire et SURTOUT : C’est leur peau que ces gens y laisseraient ! (x^x)


      • njama njama 25 mars 22:50

        @Croa
        la vérité ... Il y a évidemment beaucoup de gens qui la connaissent

        idem je crois pour 9/11, mais « beaucoup » c’est juste une poignée en fait. La vérite ne passe pas au JT


      • tonimarus45 26 mars 12:41

        @Croa-bonjour— les procedures que vous decrivez sont efficaces ,bien sur, vis a vis d’un avion qui ce serait dereroute par megarde ; mais là d’apres moi il s’ agit dun avion detourne par des pirates de l’air, qui avaient coupes toutes les communicationss ;et qui a mon avis voulant se crasher sur cette base militaire a ete, parce qu’il n’y avait aucune autre façon de l’arreter, abbattu par un missile

        Je rappelle qu’il y a eu un precedent du temps de l’urss ;il s’agit de l"avion civil de la Korean air lines qui ayant penetre dans l’espace aerien sovietique( au dessus d’un site militaire sensible) et qui ne voulant pas en sortir malgre plusieurs avertissements a ete abattu faisant 269 victimes civiles
        Plus pres de notre epoque il y a eu aussi l’avion civil iranien abattu dans le golfe d’akkaba par les americain-Alors oui il y a des regles d’interceptions mais si l’avion n’obeit pas a ces regles d’interception alors il est abbattu surtout si il se dirige vers des sites sensibles

      • L'enfoiré L’enfoiré 25 mars 19:05

        Le livre de Florence de Changy , je l’ai lu.

        Bien documenté, il pose de bonnes questions.

        • meslier meslier 25 mars 20:09

          L’épave du Titanic a été retrouvée 78 ans plus tard , je pense que l’épave du MH 370 , sera un jour retrouvée quand la technologie aura évolué et que des moyens privés seront investis pour le rechercher ...


          • njama njama 25 mars 22:57

            @meslier
            si commanditaires d’un attentat il y avait (missiles, explosifs à bord, ...) plus de témoins vivants, ni de parents de victimes
            comme pour les guerres, les irradiés de Moruroa, ...


          • Croa Croa 25 mars 22:08

            L’auteur cite plusieurs fois les fait en tant qu’ « accident ». Pourtant si l’avion a été abattu (hypothèse maintenant la plus probable) il ne s’agit nullement d’un « accident »  mais d’un crime.


            • sls0 sls0 26 mars 00:07

              Quand on voit les courants marins, que des débris australiens arrivent coté Afrique c’est normal.
              De Diego Garcia, ça reste possible mais moins probable.

              Oui les missiles existent mais les courants marins aussi. Cela dit je n’ai pas d’avis, c’était seulement une remarque.


              • tonimarus45 26 mars 12:45

                @sls0—bonjour—«  »« Quand on voit les courants marins, que des débris australiens arrivent coté Afrique c’est normal. »«  » dites vous

                J’ai regarde votre carte et non ce n’est pas normal


              • Kawet 26 mars 13:35

                @sls0

                http://earth.nullschool.net/#current/ocean/surface/currents/orthographic=-284.85,-17.45,632/loc=87.310,-15.787 Ne pas confondre courant de profondeur et courants de surface ... D après c est relevé des bouee noaa impossible qu il vient de l Australie !


              • sls0 sls0 26 mars 15:28

                @Kawet
                Les courants sur votre lien sont moins puissants mais sont quand même orientés vers l’ouest.
                Les courants puissants au nord attirent l’oeil mais ne mène pas en Afrique du sud où l’on a trouvé des débris selon l’article.
                On peut aussi prendre la direction des vagues, je vis sous les tropiques, le vent change rarement de direction, la terre tourne toujours dans le même sens c’est d’un monotone..


              • sls0 sls0 26 mars 16:45

                @Kawet
                J’ai regarde votre carte et non ce n’est pas normal

                D’autres qui n’auront pas de problèmes de vue trouveront cela normal.

                Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Je ne cherche pas à avoir raison, je m’en fous mais quand il y a des incohérences dans un article j’aime les montrer pour éviter que des crédules se fassent embarquer dans des théories bancales.

                Comme la plupart des gens je ne sais pas où est l’avion, personnellement j’arrive à vivre sans réponse mais pour les bien des familles une réponse serait la bienvenue.

                Les non dit d’un coté et les affabulations de l’autre je ne crois pas que ça aide les familles à faire leur deuil.

                Des complots il y a eu, il y en aura. Ce n’est pas parce qu’ils existent que le non explicable est automatiquement un complot.

                David Roberts Grims à fait une excellente étude sur la durée du secret d’un complot.
                Pour résumer la durée du secret est proportionnel au nombre de personnes impliquées :
                5 ans 2531 personnes
                10 ans 1257
                15 ans 828
                20 ans 628
                25 ans 502
                30 ans 418
                40 ans 313
                50 ans 251
                100 ans 125
                Il y a aussi l’âge qui intervient il faut pour cela se reporter à l’étude.

                C’est mon filtre principal vis à vis de la viabilité et possibilité d’un complot.
                Je n’ai pas trop envie de perdre mon temps avec le sujet de l’article, s’il y en a que ça intéresse qu’ils fassent le décompte de personnes impliquées pour les différents scénarios.
                Je m’en tiens qu’à relever les incohérences des articles.


              • Doume65 27 mars 20:22

                @sls0
                « David Roberts Grims à fait une excellente étude sur la durée du secret d’un complot.
                Pour résumer la durée du secret est proportionnel au nombre de personnes impliquées :
                5 ans 2531 personnes »

                Pardon, je suis peut-être très prétentieux, mais ce que tu avances suffit pour comprendre que cette étude n’a rien d’excellent (et de très loin) lorsqu’on connait un tout petit peu l’histoire. Le projet Manhattan (qui mit au point la bombe atomique) commença en 1939 et resta secret jusqu’à ce que l’Amérique fasse savoir volontairement au monde entier son existence en 1945. Or à une certaine époque, jusqu’à 130 000 personnes étaient impliquées dans ce « complot ». Ce fait ruine cette étude qui n’apparait alors que comme une plaisanterie, un truc que seuls les journaleux (et toi) peuvent croire. On pourrait aussi parler de la « solution finale » nazie que le monde ne découvrit qu’à la libération.


              • Doume65 27 mars 20:24

                @Doume65
                J’ai oublié la référence pour les 130000 personnes : c’est tout simplement Wikipedia


              • sls0 sls0 28 mars 13:40

                @Doume65
                On sort une exception pour en faire une généralité.
                C’était un complot contre les intérêts des américains ?
                130.000 personnes qui y bossent c’est 130.000 personnes au courant ?
                Etait-ce un secret en temps de guerre ou de paix ?
                Tout ce qui était d’origine japonaise était dans des camps pour vous rappeler l’état d’esprit de l’époque.

                Je n’ai aucun lien avec Oxford, si je dis que leurs études dans l’ensemble sont bien faites c’est sans parti pris. Ils ont les connaissances et les moyens que je n’ai pas la prétention d’avoir.


              • Doume65 1er avril 00:23

                @sls0
                « Je n’ai aucun lien avec Oxford »
                Je ne parle pas de toi, mais de l’étude.
                Pourquoi le prends-tu contre toi ? Cet état d’esprit t’interdit de considérer raisonnablement les arguments que j’avance. Quelqu’un te dis qu’un corbeau est blanc et qu’une colombe est blanche, on te montre un corbeau noir et une colombe blanche, mais comme tu es vexé de t’apercevoir qu’on t’a trompé, tu continues à écouter le premier. Comme tu veux !


              • Antoine Medeiros 26 mars 08:45

                Uzbek, vous pouvez m’envoyer le lien vers l’autre article sur MH370, première hypothèse (l’avion attérit avec les passagers déjà décédés—suite à un manque d’oxygène ?) Avec mes remerciements


                • Anthrax 26 mars 09:35

                  Il est totalement aberrant d’imaginer un atterrissage suite à un accident de pressurisation.

                  1/ Il n’y aucune île sur sa dernière trajectoire connue capable d’accueillir un 777 en un seul morceau
                  2/ Un accident de pressurisation concerne TOUS les occupants y compris l’équipage. 
                  En 2005 un boeing d’une compagnie grecque a subit une dépressurisation brutale en montée sous pilotage automatique. L’équipage et les passagers se sont évanoui, l’avions a continué sa course sur sa route définie jusqu’à épuisement du carburant et crash en mer je crois. Aucun survivant.
                  L’hypothèse de l’accident de pressurisation n’est peut être pas à écarter, mais sûrement pas celle de l’atterrissage.
                  Amicalement


                  • Antoine Medeiros 26 mars 09:59

                    @Anthrax Je ne parle pas de dépressuration. Au début de « l’affaire » des sources concordantes (Inmarsat et le gouv malay) ont affirmées que l’avion était monté à son altitude maximale. Mais elles n’ont jamais dit le lapse de temps à cette altitude. C’est un point fondamental qui devrait être connu. Si vous avez un lien sur ce point, veuillez me l’envoyer. Merci.


                  • Anthrax 26 mars 19:35

                    @Antoine Medeiros

                    Arrête de délirer, des gens bien plus compétents que toi et moi en matière aéronautique ce sont penchés sur la question et n’ont retenu que 3 hypothèses plausibles :
                    1/ Suicide de l’équipage (comme German Wing)
                    2/ Attentat
                    3/ Destruction volontaire par X. (X pouvant être les missiles américains...)

                    Quant à considérer le gouvernement malaisien comme une source fiable, qui, depuis le début, raconte tout et son contraire, c’est faire preuve de beaucoup de naïveté.

                  • michel49 26 mars 10:04

                    L’indice le plus significatif est le fait que l’agenda du commandant de bord ne comportait plus aucun RV apres la date de l’accident ; il semble bien qu’il ait decidé de reediter son 11/9 personnel et qu’il en a eté empêché par la DCA de Diego Garcia.


                    • tonimarus45 26 mars 12:47

                      @michel49— bonjour— tout a fait ;c’est ce que je pense aussi ((’dca ou plutot missile)


                    • njama njama 26 mars 12:15

                      Apparemment il n’y a toujours pas eu d’enquête passagers ?
                      14 février 2016

                      http://www.air-journal.fr/2016-02-14-mh370-un-proche-de-victimes-francaises-souhaite-une-enquete-passagers-5158049.html

                      Dans la suite de cet article le commentaire de Stéphane D’ANTINE - 15 février 2016 à 20 h 06 min 


                      Vous avez tous raison : je suis de l’Océan Indien et 2 pays sont dans le viseur de ce silence (un pays a fait pression sur son peuple alors que l’autre a fait un communiqué local en violant le protocole de son pays pour étouffer l’affaire). Tout ce que je demande : offrir une sépulture décente aux victimes du mh370. Ci dessous les conclusions d’une enquête qui a été envoyé au BEA et au comité de soutien mh370 le 29 Janvier 2016.Je vous laisse seul juge mais il est dommage de ne pas pouvoir rajouter les pièces jointes à ce message.

                      La zone de recherche la plus probante et la plus logique est :
                      Le Sud des Iles Chagos (latitude 10 à 15, longitude 60 à 80)
                      Plus précisément au Sud-Sud Est des Iles Chagos

                      Les dernières conclusions de l’enquête avec les explications ci-dessous sont les suivantes :
                      1. L’avion mh370 ne s’est jamais écrasé mais il a effectué un amerrissage
                      2. L’avion est en parfait état à part un ou plusieurs hublots cassés
                      3. L’avion est au Sud des îles Chagos, seul zone de convergence des courants marins entre les îles Maldives et la Réunion

                      Les conclusions et les explications des derniers développements de l’enquête sont :
                      1/ L’avion mh370 ne s’est jamais écrasé mais il a effectué un amerrissage
                      a) Le flaperon du mh370 : aucun expert et aucun média n’a jamais argumenté sur l’état du flaperon retrouvé à l’île de la Réunion en Septembre 2015, cette pièce n’est ni cabossé, ni écrasé, ni déchiré, ni même brulé ce qui confirme l’absence d’un crash : ce flaperon est en parfait état puisque même la peinture anti-corrosive n’est pas abîmé d’où la forte probabilité d’un amerrissage,
                      b) L’absence de débris : aucun débris de petite ou de grosse taille n’a jamais été récupéré nulle part que ce soit sur terre ou sur mer en dehors du flaperon, ce qui appuie fortement l’hypothèse que l’intégrité de l’appareil a été préservée,
                      2/ L’avion est en parfait état à part un ou plusieurs hublots cassés
                      a) Le détail des objets : un extincteur d’avion (confisqué par les autorités maldiviennes et confié bizarrement à la société Boeing et non au BEA ce qui est étrange car il est très rare qu’un avion perde un extincteur) retrouvé sur l’île de Baarah aux Maldives deux semaines après la disparition de l’avion et ensuite des bouteilles d’eau malaysiennes, un sac à dos et un oreiller d’avion découverts 16 mois plus tard sur les côtes réunionnaises,
                      b) Les points communs de ces objets : premièrement ils sont tous de la taille d’un hublot, deuxièmement ce sont tous des objets pressurisés ou à fort pouvoir de flottaison et troisièmement, ce sont tous des éléments d’avion,
                      3/ L’avion est au Sud des îles Chagos
                      a) L’ordinateur personnel du pilote : les seules données qui ont pu être récupérées sont des simulations d’atterrissage sur la piste courte de Diégo Garcia aux îles Chagos, piste courte qui devait être l’objectif du pilote pour atterrir,
                      b) La trajectoire de l’avion sans détection et hors des cônes radar : l’arrêt des transpondeurs de l’avion au nord de la Malaisie près du Sri Lanka, la trajectoire « Pointe du Sri Lanka-îles Maldives est une trajectoire au-dessus de l’Océan Indien mais hors de toute zone radar,
                      c) Les 150 témoignages des habitants de l’île Kuda Huvadhoo qui ont été spontanés puisque certains ignoraient la disparition du vol mh370, la description de l’avion aux couleurs de la Malaysia Airlines, l’heure de l’apparition de cet avion qui correspond au temps pour effectuer ce trajet, la confirmation par les témoignages du virage de l’avion de l’ouest vers le sud de l’archipel ce qui mène l’avion vers les îles chagos, de plus ces témoignages ont été confirmés par les reportages menés par un media local maldivien Haveeru et aussi français Paris Match,
                      d) Les courants marins de l’Océan Indien (qui sont des lois de la nature) : Si vous observez les cartes des courants marins de l’Océan Indien, la découverte de l’extincteur de Boeing sur l’île de Baraah aux îles Maldives correspond au courant rotatif nord de l’Océan Indien et les bouteilles d’eau malaysiennes ainsi que le flaperon découverts sur l’île de la Réunion correspond aux courants divergents de la zone sud de l’Océan Indien vers la pointe de Madagascar mais le plus important : la seule zone de convergence de ces deux courants marins se trouvent au sud des îles Chagos,
                      e) Une zone de recherche plus précise : Le Sud Sud-Est des îles Chagos, car si vous croisez la zone de convergence des courants et la trajectoire de l’avion mh370 à partir de sa direction Sud à partir des îles Maldives alors vous aboutissez au Sud Sud-Est des îles Chagos.

                      Si vous êtes d’accord avec les conclusions et la logique de cette enquête, cette dernière recherche doit être lancée car ne pas saisir ce dernier espoir ne nous rendrait pas plus criminel que ce pilote qui a détourné l’avion mais nous n’en serions pas moins coupables par omission de ne pas avoir permis à ces victimes innocentes d’obtenir une sépulture décente et aux proches des victimes de faire leur deuil agrémenté de vérités qui pourraient atténuer leurs souffrances.

                      Lorsque l’avion sera retrouvé et il sera retrouvé, une seule faveur : obtenir une copie de l’opération de renflouage de l’épave car il ne faut pas oublier que c’est un avion avec des facultés hors du commun qui doivent être utilisés.

                      Salutations et copie de ce dossier au BEA et au Comité de Soutien MH370 à la date du 29 Janvier 2016.

                      Stéphane D’Antine
                      E-mail :steph.dantine@orange.fr
                      Gsm : 0692073980 (St André à l’Ile de la Réunion)


                      • tonimarus45 26 mars 12:54

                        @njama— bonjour— les iles chagos sont maintenant la base de « diego garcia » ?????


                      • gogoRat gogoRat 26 mars 13:38

                        @njama
                         
                        mystère pour mystère,
                         pourquoi ne pas inventer une hypothèse fracassante, juste pour donner du grain à moudre :
                         
                         
                        -l’avion aurait amerri, sans encombre
                        - son pilote aurait été commandité et attendu
                        - il aurait livré à une base militaire le contenu déguisé du matériel qu’il transportait incognito sous couvert d’un transport civil de personnes : un équipement nucléaire ultra-secret (et/ou ultra fracassant ? - livraison qu’aucun espion au monde ne doit soupçonner)
                         
                        - reste à savoir ce qui a pu advenir des passager et du pilote ?
                         si le pilote a agi par intérêt c’est que la récompense en valait la peine :
                         il serait devenu le héro de la première communauté secrète des seuls humains sur lesquels est expérimenté le virus de l’immortalité : relire ’Le grand secret’ de Barjavel.
                         
                         Quoi qu’il en soit, ces élucubrations pourraient aider certains à réaliser le tort causé par un non partage d’informations détenues par des privilégiés. La distorsion, même inconsciente, de comportement entre ceux qui savent et ceux qui ne peuvent pas savoir, risque toujours de laisser imaginer aux seconds des hypothèses encore pires qu’une inconcevable réalité !
                         


                      • usbek 27 mars 12:14

                        @tonimarus45

                         Diego Garcia est le plus grande île de l’archipel des Chagos

                      • gogoRat gogoRat 27 mars 19:59

                         Un virus de la vie éternelle en cours d’élaboration ? La réalité d’aujourd’hui serait-elle en passe de rejoindre la fiction d’hier ?

                         voir ceci : CRISPR-Cas9

                         "Une technique qui ouvre de grandes possibilités mais dont les risques de dérives, notamment eugénistes, continuent d’inquiéter"

                      • Nolats Nolats 26 mars 12:20

                        Concernant les « deux hypothèses » mentionnées dans l’article, il en existe une troisième qui semble plus évidente : le crash (pas forcément à proximité d’une ile ou archipel) ...comme ce fut le cas du suicide contre la montagne il y a un an.

                        On n’en n’est plus aux technologie de l’époque de la guerre froide, même transpondeur coupé, les radars savent identifier un type d’appareil, et à l’heure où il serait passé à proximité d’une base US, la perte de trace du MH370 par le réseau civil avait du être signalée, donc le risque de confusion avec un aéronef hostile semble faible. Mais bon, c’est plus romanesque qu’un crash délibéré par suicide ou suite à dépressurisation et épuisement carburant.


                        • Croa Croa 27 mars 11:39

                          À Nolats « même transpondeur coupé, les radars savent identifier un type d’appareil »
                          Oui mais seulement des radars militaires, les autres ont absolument besoin de transpondeurs en service. Ces radars là sont isolé d’Internet et si les américains ont décidé que rien ne se saura, hé bien rien ne se saura !


                        • Alex Alex 26 mars 14:00

                          Vous nous parlez géographie, mais sans même proposer une carte qui nous montrerait où passent les pointillés de la frontière entre « l’ouest de l’Australie » et « le milieu de l’océan Indien »...

                          Le reste est bâti sur des suppositions sans intérêt, et je note que votre compétence dans le domaine aéronautique vous empêche de corriger quelques erreurs grossières dans certains commentaires.
                          Pas top !


                          • alberto alberto 26 mars 16:08

                            Usbek : merci pour ton article !

                            Pour moi ma religion est faite, impossible que personne n’ait rien vu : radars, satellites...Avec survol de plusieurs pays...

                            Donc ce silence des autorités françaises, américaines, britanniques, etc, est significatif d’une grosse embrouille.

                            Voir mon article quelques mois après les faits : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/mh-370-le-silence-de-l-etat-156613

                            Deux ans après, ainsi que le montre ton article, on en est toujours au même point : on se fout de notre gueule.

                            Bien à toi.


                            • izarn 26 mars 16:36

                              Heuuuu ! Bon quand on connait la version officielle du 9/11/2001....On peut avoir de gros doute sur l’avion pirate qui veut percuter le Pentagone. Oh pardon, Diego Garcia....Dont personne n’a rien à foutre. Et pardon, ce n’est certes pas un crasch qui va mettre hors de combat Diego Garcia. On nage en plein délire.
                              Que l’avion ai été télecommandé et se soit betement scratché(Why ?) ou attérri sur l’ilot Diego Garcia est plus que probable, au contraire. la méthodologie de la com est de fondamentalement te faire nier l’évidence.La com rends con. C’est sa nature ontologique.
                              Hé ducon...Pourquoi se fatiguer à détourner un avion de façon méticuleuse(Zig zag frontalier pour éviter toute incursion de controle) pour ensuite l’abattre ?
                              Débile.
                              Ensuite les preuves de morceaux...Bof un bete sous-marin qui relache des débris...Coup classique à faire rigoler les films d’espionnage...
                              C’est le coup du 9/11 : Ils n’ont pas fait ça !!! Impossible !
                              Ben peut-etre que si, hein ?
                              Bon ensuite on sait qu’il y avait des ingenieurs dans l’avion qui « auraient » découvert des micro-puces pour éliminer les ondes radars(Mon hypothése)...Il se trouve que bizarre, le nouvel avion de génération 5 chinois, en serait équipé. Mais aussi le Sukoi T-50 (Info entre les lignes de Sputnik.news)..Ben ça alors ! Quelle coincidence !
                              Arretes de croire à Saint Obama assis à la droite de Dieu...
                              Merci !
                              Qu’on arrete de nous prendre pour des cons...


                              • Hermes Hermes 29 mars 15:35

                                @izarn

                                Oui des ingénieurs de Freescale semble-t’il......... en nombre non négligeable.


                              • Esprit Critique 26 mars 17:32

                                Effectivement les données matériels objectives sur la trajectoire de cet avion Montée descente demi tour etc... en même temps que la coupure des communications attestent avec certitude que l’avion était aux mains d’individus mal intentionnés et extrêmement compétent sur la navigation dans cette zone. Aucune investigation officielles et médiatisées n’a été faites autour de ces données inquiétantes et vérifiées.

                                 On a décidé de nous mentir des les trois premières heures ! Qui a e pouvoir ???

                                A propos d’un autre avion, celui du type qui a suicidé 150 personnes avec lui dans les alpes du sud et qui souffrait parait-il de Pbs mentaux. Il est mort, il n’ya plus de secret médical !!!!

                                Avez vous entendu la moindre informations sur les troubles dont il souffrait ? ses idées philosophiques ses gouts ses convictions religieuses ????

                                Bizarre non !


                                • Croa Croa 27 mars 11:52

                                  À Esprit Critique « Avez vous entendu la moindre informations sur les troubles dont il souffrait ? ses idées philosophiques ses gouts ses convictions religieuses ???? »
                                  Cet autre drame a été largement commenté sur d’autres forums. Pour résumer la thèse officielle dit qu’il était fortement dépressif, quasiment fou et seul responsable, la responsabilité de la compagnie se limitant à un vague manque de vigilance de sa part. La réalité est évidemment autre et à rechercher dans les conditions de travail et d’emploi spécifique au « low-cost » (endettements forcés, nécessités de conserver ses qualifications, non reconnaissance, etc... )

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès