• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Version officielle contre version évidente : la mauvaise foi du (...)

Version officielle contre version évidente : la mauvaise foi du conspirationnsite

Mardi soir dans l’émission « ce soir ou jamais » est venue la question (judicieusement posée par l’émission, nous y reviendrons) du 11 septembre : faut-il questionner la vérité sur le 11 septembre ?

Nous avons alors pu voir Mathieu Kassovitz, premier intervenant sur la question, tout souriant, presque rigolant, répondre à cette question. Pourquoi rigolant ? Parce qu’il s’apprêtait à prononcer un énorme mensonge, et c’est ça qui le faisait rire : il s’apprêtait à dire "Moi, je ne suis pas adepte de la théorie du complot, je ne fais que demander à ce que la vérité soit faite".

On pouvait y croire au début, ça partait bien : "Bien sûr qu’il faut se poser des questions, il y a des zones d’ombres dans la version fournie par le gouvernement américain"... J’étais prêt à applaudir. Questionnons le mensonge d’état, ne soyons pas dupes de ces dirigeants qui nous mentent. Et puis il y a eut cette phrase : "il y a des zones d’ombres, par exemple sur le plan chimique ou physique"... Et la j’ai compris que Mathieu Kassovitz s’était égaré sur la toile et qu’il avait gobé un mauvais poisson.

Mais qu’est-ce qu’il raconte ??? Sur le plan physique ou chimique ??? Quel importance peut bien avoir la physique et la chimie par rapport à des supposés mensonges d’états, à des problématiques de politique internationale ? Qu’il nous parle de documents secrets, de la CIA, d’accords entre des grosses sociétés, de déplacement de fonds, mais pourquoi nous parler de physique et de chimie ? Et pourtant c’est très clair. Le discours est limpide. Il suffit simplement de comprendre ceci : ce n’est pas la version officielle du gouvernement américain (la "V.O." ) que Mathieu Kassovitz remet réellement en question. Non, en réalité, c’est la "V.E." qu’il questionne : la version évidente. La confusion entre les deux est délibérément entretenue et derrière ceci se cache le gros mensonge des conspirationnistes, dont le discours n’est pas ce qu’il prétend être.

Ce jour là nous avons tous vu la même chose : des avions de ligne ont percuté les tours, et les tours se sont effondrées. Nous avons tous compris la même chose : les avions ont été détournés par des terroristes. Nous avons tous vu dans l’effondrement des tours la conséquence de l’impact spectaculaire des avions : les tours n’ont pas tenue le choc, s’est-on dit naturellement. Ca ce n’est pas la version officielle. Personne n’a attendu le rapport du gouvernement américain pour comprendre ceci. Personne n’a attendu que les médias lui disent quoi penser, que les experts parlent, et les journalistes qui ont rendu compte de l’événement à chaud non plus n’ont pas attendu la version des autorités pour décrire ce qu’il s’était produit : les images ont suffi. Non, tout ceci n’est pas la version officielle. C’est la version évidente. La version officielle, ce n’est qu’un rapport obscur émis par le gouvernement américain dont à peu près chacun sait qu’il est bourré de mensonge et qu’il a servi à justifier une politique belliqueuse, c’est un secret de polichinelle... Mais ce n’est pas ce rapport que les conspirationnistes attaquent réellement : c’est la version évidente.

Ainsi toute la rhétorique conspirationniste est basée sur un seul et unique glissement sémantique : l’utilisation du terme "version officielle" pour désigner la "version évidente". Or ce n’est pas anodin, parce que questionner la version officielle est forcément une noble cause. C’est affirmer qu’on n’est pas prêt à croire n’importe quoi. C’est la parole de l’état contre la notre. C’est faire son devoir de citoyen, utiliser son esprit critique, demander des preuves. Il ne fait aucun doute qu’il faut questionner la version officielle, c’est une évidence. Mais critiquer la version évidente, à moins de lui opposer une autre évidence, n’ayons pas peur des mots, c’est simplement être paranoïaque. Voilà pourquoi la question posée dans l’émission est judicieuse : il n’est pas évident que tout questionnement soit sain. Questionner ce qu’on nous assène sans preuve est sain, mais quand on questionne incessamment la réalité telle que tout le monde l’a vue, ça devient obsessionnel, maladif. En fin de compte ce glissement sémantique opéré sans doute inconsciemment par les adeptes de la théorie du complot ne sert qu’à justifier cette paranoïa en lui donnant toutes les apparences d’un questionnement citoyen, sincère et honnête. Il ne sert qu’à alimenter la mauvaise foi, à camoufler le délire et à se voiler la face...

Un autre intervenant, Marin Karmitz, a fait le parallèle avec le négationnisme. La comparaison est un peu malheureuse sur le plan émotionnel, car elle laisse croire que c’est la morale qui est en jeu dans l’histoire (quoi de plus choquant moralement que de nier l’holocauste ?), et les conspirationnistes pourront se défendre en criant à l’inquisition. Or il n’en est rien, et si un exemple moins chargé aurait mieux fait l’affaire, sur le plan rationnel la comparaison est tout a fait justifiée : dans les deux cas c’est la vérité et non la morale qui est en jeu. La réalité est déformée à l’aide d’arguments rationnels mais pour justifier in fine une idéologie et une vision du monde simpliste et fantasmée qui prend le dessus sur la juste évaluation de la plausibilité de ces arguments et de ce qu’ils impliquent mis ensembles, de la thèse dans son ensemble. Le parallèle fait par un Ismail Kadare avec l’époque communiste en Albanie qu’il a vécu est bien plus amusant : "je suis insensible, j’ai tellement entendu ce genre de choses ressassées tous les jours à l’époque".

Mathieu Kassovitz ne peut s’empêcher de sourire quand il dit "je ne suis pas conspirationniste, je ne demande que la vérité". Une autre intervenante, Hélène Cixous, lui a bien fait remarqué "bien sûr que vous y adhérez, vous ne faites que resservir les arguments des conspirationnistes". Et surtout il le fait sans nuance ni le moindre doute. Voilà ce qu’il lui manque : le doute, mais pas toujours dans le même sens, dans les deux sens, et même dans tous les sens possibles... Si demain il veut pouvoir affirmer avec aplomb, sans le moindre sourire réprimé "je ne suis pas conspirationniste je cherche seulement à connaitre la vérité", je lui conseille de se mettre ne serait-ce qu’une journée dans la peau d’un débunker, et qu’il le fasse sincèrement, honnêtement, sans sortir de ce rôle pendant une journée. Qu’il cherche à remettre en question un à un tous les arguments conspirationnistes, à voir ce qui cloche, qu’il décortique chaque élément en lisant les sites de debunking et en acceptant leur bonne foi. Qu’il adhère réellement, le temps d’une journée, à la "version évidente" et à l’idée que "les conspirationnistes ne font qu’amasser et déformer une information sur-abondante avec un filtre idéologique", et qu’il se demande sincèrement après cette expérience qu’est-ce qui est le plus plausible, qui semble le plus évident, globalement, et qu’est-ce qui est un peu trop gros pour être crédible. Après cette expérience, peut-être qu’il remettra toujours en cause une partie de la "version évidente", mais je suis prêt à parier premièrement qu’il n’aura plus ce sourire de mauvaise foi au lèvre, et deuxièmement qu’il sera beaucoup, beaucoup moins affirmatif dans ses arguments et beaucoup beaucoup plus nuancé sur ces "zones d’ombres". La vraie démarche critique, c’est de nier ce que l’on croit.

Pour en finir avec ces histoires, j’appelle solennellement tous ceux que le discours conspirationniste fatigue à boycotter le terme de "version officielle" (sauf quand il est fait explicitement référence à un élément dont l’unique source est la version officielle) et à préférer, quand c’est possible, le terme de "version évidente". Et j’appelle tous les conspirationnistes, s’ils sont sincères et honnêtes, à cesser de se voiler la face et à affirmer haut et fort que ce qu’ils questionnent, ce n’est pas la version officielle, mais bien la version évidente.
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (164 votes)




Réagissez à l'article

505 réactions à cet article    


  • magicboss magicboss 16 septembre 2009 13:36

    Alors je me demande pourquoi la version si « évidente » est si contestée ... et ce de manière évidente tellement elle est alambiquée et peu fiable ... smiley


    • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 15:34

      A l’auteur :

      Si vous souhaitez trouver un vocabulaire juste et précis en français, alors je vous propose « théorie officielle du complot mulsulman » d’une part, et questions scientifiques et techniques d’autre part.

      Par ailleurs, je ne reconnais à personne le droit de m’empêcher de poser des questions sur ce que je vois. Si vous même n’avez pas de questions, alors vivez votre vie...

      Ma formation d’ingénieur et mes cours de mécanique, de physique et de chimie m’ont enseigné un certain nombre de choses, que j’ai pu vérifier dans de nombreuses expériences durant ma vie, et qui sont mises en défaut par la « théorie officielle du complot musulman ». Notre nation aurait-elle eu tort d’investir dans ma formation en m’apprenant des corpus scientifiques faux ?

      Par exemple :
      - une poutre se tord (« flambe ») mais ne se découpe pas spontanément ;
      - l’acier utilisé dans les bâtiments se fragilise ou fond au delà de 1200°C ;
      - la combustion de composants pétroliers en conditions stœchiométriques (« idéales ») ne dépasse pas 800-900°C (sinon les moteurs en acier auraient de gros problèmes... et on n’utiliserait pas de l’acétylène pour découper de l’acier) ;
      - l’aluminium ne s’évapore pas à la température de combustion du kérosène ;
      - le papier et le bois brulent avant que l’aluminium ne s’évapore (cf photos du pentagone, avec un bureau et un livre intacts...) ;
      - une carlingue en aluminium ne traverse pas 6 murs en béton...
      et on peut continuer longtemps.

      Les tours de magie sont toujours « évidents » pour les spectateurs, et pourtant leur explication « officielle » ou publique viole bien les lois de la physique. Car il y a toujours une autre explication que l’explication officielle...

      Et il est évident que le Père Noel existe, car sinon comment l’économie fonctionnerait-elle pendant l’hiver ? Il y a même des tenants d’un complot qui simulerait l’arrivée du Père Noel pour tous les enfants, mais il est évident que ce n’est pas possible, non ?

      Si vous croyez au Père Noël et aux 19 nains à cutter (et passeport non combustible à la température de fusion de l’acier), alors laissez les victimes du 11 septembre 2001 demander des comptes à qui de droit...

      Et vu ce que mes libertés individuelles ont pris comme limitation, je m’estime aussi une victime.


    • quen_tin 16 septembre 2009 15:46

      Une théorie du complot, c’est quand on voit un complot là où, selon toutes les apparences, il n’y en a pas. Ca ne tient pas pour la version évidente : selon toutes les apparences, il y en a un !
      Désolé, bien tenté...

      Je vous invite à consulter les sites de debunking pour y trouver des réponses sensées à chacun vos arguments.


    • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 16:18

      A l’auteur :

      Vous voulez aussi m’apprendre le français ?

      La seule théorie de complot que je connaisse au sujet du 11 septembre 2001, c’est la « théorie officielle du complot des 19 musulmans ».

      Si vous en connaissez une autre, cela m’intéresse, je n’en connais pas d’autre à ce sujet.

      Mais j’en connais d’autres dans l’histoire récente : par exemple l’histoire du complot du réseau Gladio en Europe ou du réseau Ergenekon en Turquie. Une suite d’attentats « évidents », dont on sait maintenant qu’ils ne venaient pas du tout d’où les journalistes, tellement confiants en l’évidence, nous le disait à tort et à travers.

      Quand à mes questions techniques, elles restent posées car aucune réponse scientifique n’y est donnée aujourd’hui par la « théorie officielle du complot des 19 mulsulmans ».

      Si des sites cherchent des explication, c’est leur affaire. Personnellement, j’attends des explications officielles qui engagent les organisations officielles responsables de la justice et de la poursuite des crimes et des criminels.

      Ah, j’oubliais un élément intéressant : puisque je sais par mon expertise que les communications téléphoniques par terminal mobile étaient impossibles depuis les avions en vol, d’où sont venus les témoignages de telles communications, que même le FBI reconnait maintenant comme étant impossibles ?

      Aucun journaliste officiel n’enquête sur ce sujet ? manque de temps ? Sans doute des informations évidentes inventées par les journalistes de l’époque alors ? Ces informations évidentes ne méritaient pas enquête, et se sont pourtant aujourd’hui révélée fausses.... On pourrait aujourd’hui essayer de remonter cette piste, non ?



    • quen_tin 16 septembre 2009 16:45

      Une autre ?
      Euh... La théorie de « l’inside job » ou l’attentat organisé par le gouvernement américain lui même.
      Comme ça, au pif.


    • quen_tin 16 septembre 2009 16:46

      Mais elle est tellement peu crédible qu’on oublie parfois de la compter...


    • Robert Biloute Robert Biloute 16 septembre 2009 19:46

      @ l’auteur

      J’ ai un peu de mal avec votre utilisation récurrente des termes « évidents », « selon toutes les apparences ».. Est ce donc de ça dont on se contente à notre époque, concernant un des évènements les plus marquants et lourds de conséquences ?

      Et en fait je ne comprends pas du tout la formulation de votre réponse malgré son ton victorieux.

      J’allais vous écrire qu’en science, ce qui permet de décrypter les phénomènes inédits c’est la possibilité de ne pas croire ses intuitions naturelles, qui correspondent forcément à un savoir réel mais révolu qu’on doit surmonter si l’on veut comprendre.
      Mais je m’aperçois que vous êtes d’accord avec ça car vous dites :
      « La vraie démarche critique, c’est de nier ce que l’on croit. »

      La plupart des articles de ceux que vous appelez les conspirationnistes me semblent intéressants mais souvent biaisé par la croyance : manque de recul critique.

      La plupart des articles de ceux que vous appelez les debunkers (waou) me semblent intéressants car participant au débat, mais par trop méprisants et/ou vulgairement excessifs dans le choix des termes : manque de recul critique

      les rapprochements systématiques avec la shoah, l’utilisation perverse de termes comme « négationiste » (celui qui ne croit pas ?), c’est vraiment incensé, ok il y a des gens d’extrême droite qui croient au complot, et alors ? A mon avis certaines personnes d’extrême droite adorent la salade, allez vous critiquer de la même manière les végétariens ?
      Plus vous mépriserez et plus vous alimenterez la machine que vous dénoncez

      Le 11 septembre 2001 j’ai cru à l’évidence comme tout le monde, cette réalité me suffisait amplement. Mais certaines choses m’avaient étonné,par exemple : comment réagi une tour à un impact d’avion ? comment on crashe un boeing sur un immeuble de quelques étages sans être un pro ? les carlingues disparaissent-elles systématiquement lors d’un crash ?
      ..Et autres détails pas évidents : ce sont des questions techniquement et scientifiquement complexe.
      Je n’ai pour l’instant de réponse satisfaisante à aucune de ces questions.

      Je me les pose donc toujours et j’en ai ras le bol de la morgue des fiers debunkers-anti-conspirasionnistes-ghostbusters


    • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 19:48

      à l’auteur :

      Mais de quelle théorie parlez-vous ? Je ne connais pas de résultat d’enquête précis et détaillé, conduit par des organismes officiels, comme le FBI ou comme la commission d’enquête créée pour l’assassinat du Mr Hariri au Liban.

      Au passage, je trouve surprenant que pour un assassinat, une commission internationale soit créée, alors que pour 3000 assassinats ou de nombreuses nations sont touchées, rien ne se passe...

      Je parle ici en scientifique, sans émotion : je demande une enquête internationale officielle.

      Et c’est notre devoir de mémoire aux 3000 victimes à New York, à leurs familles, aux français morts dans ces attentats, aux victimes des guerres en Afghanistan qui continue, en Irak et au Pakistan, c’est notre devoir de demander une telle enquête.


    • quen_tin 16 septembre 2009 20:00

      @Robert Biloute

      Vous trouvez mon ton méprisant ? Je trouve que celui de la plupart des commentaires ici le sont bien plus.
      Bien sûr que l’évidence peut être fausse. Le rôle de cet article c’est simplement de mettre le doigt sur le glissement sémantique, à l’origine de beaucoup de mauvaise foi, cette utilisation abusive de « version officielle » qui permet de dire « je ne cherche que la vérité » quand on adhère en fait à une thèse incroyable qui mériterait bien plus que toutes ces suspicions speculatives pour être appuyée. Si je répond à l’emporte pièce à beaucoup de message, c’est parce que je n’ai ni le temps ni le courage de répondre sérieusement à tous (j’ai déjà donné http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reclose-9-11-43397 )


    • goc goc 16 septembre 2009 20:00

      @ l’auteur
      La théorie de « l’inside job » ou l’attentat organisé par le gouvernement américain lui même.
      ...
      Mais elle est tellement peu crédible qu’on oublie parfois de la compter.

      c’est un jugement totalement subjectif, ne reposant sur aucun fait precis, par contre, le seul fait qu’aucun avion de chasse n’ait decollé (sauf un seul qui serait parti du mauvais coté), immediatement apres l’annonce du detournement de 4 avions, et surtout après que les 2 premiers se soit écrasé à NY, cela tient de l’impossible dans l’hypothèse d’ignorance de l’attentat.

      d’ailleurs il est prouvé (par la commission d’enquete du Senat americian), que la CIA etait au courant de l’imminence d’un attentat, et meme que plusieurs pays ont informé de façon encore plus detaillé, qu’ensuite elle en a tenu informé son gouvernement, mais que celui-ci n’a rien trouvé de mieux que d’organiser une pretendue manoeuvre a l’autre bout du pays.
      Quand un pays est en danger, on ne met pas tous ses moyens de defense a l’autre bout de sa capitale (ville ou se situent, la maison blanche, le pentagone, la cia, le senat, etc..). Rien que cela est uune preuve formelle de l’implication du gouvernement americain. Alors vous pourrez toujours pretendre que participation n’est pas organisation, mais déjà cela est condamnable ne serait-ce qu’aux yeux des 3000 victlmes.


    • Robert Biloute Robert Biloute 16 septembre 2009 20:26

      Rien de personnel mais vous avez pris pour les autres !
      Si il vous restait quelques doutes au sujet du 11 sept, je pense que vous sentiriez cette ambiance de mépris dans la manière de traiter l’information autour du sujet.
      Votre article n’est surement pas le pire, mais comme dit les rapprochements à coup de marteau conspirationnistes-négationistes et apparenté me révoltent et ne font qu’augmenter il me semble.

      Quant à cette notion d’évidence, on ne peut certes surement pas remettre tout en cause, mais un évènement de cette importance, encore une fois, mérite bien mieux qu’un jugement au premier degré (ne serait ce que pour des raisons de sécurité !).

      Finalement ce que je regrette le plus, c’est que ce débat soir tellement passionel car il mérite mieux.

      Je vais d’ailleurs de ce pas regarder quelques liens de « debunker » pour voir ou ils en sont dans leurs hypotheses.


    • Onegus Onegus 17 septembre 2009 07:36

      Quand je lis le mot « conspirationniste » dans le titre d’un article sur le 11 septembre, je sais immédiatement que j’ai affaire à un « auteur » incapable d’une pensée personnelle, qui va me régurgiter une fois de plus la même vieille bouillie rhétorique indigeste que ces multiples clones déversent depuis tes années sur la toile...

      Et désormais, comme beaucoup le font aujourd’hui et comme tous le feront demain, j’arrête-là ma lecture et je passe mon chemin.

      Pauvre petit Quen_tin.

    • ObjectifObjectif 17 septembre 2009 09:48

      Dans une population, seulement 10% à 20% ont un esprit indépendant qui leur permet de réfléchir par eux-même.

      80% de la population vit dans un monde de peur, où ils se censurent le plus souvent eux-mêmes, pour ne pas sortir des sentiers battus qui les rassurent.

      Pendant de nombreux siècles, ce sont les religieux qui maintenaient cette pression, en gardant leurs ouailles par tous les moyens possibles, et en comptant en particulier sur l’instinct grégaire et l’esprit de groupe, le pire étant d’en être exclu.

      Dès qu’un esprit indépendant avec un pouvoir médiatique prend la parole sur le 11 septembre 2001, il est entouré d’un tir de barrage médiatique, dont le contenu importe peu : il suffit juste de faire monter le contenu émotionnelle, et de montrer que la brebis galeuse est exclue du groupe rassurant.

      Cet auteur fait partie des chiens de garde.


    • quen_tin 17 septembre 2009 10:50

      > Quand je lis le mot « conspirationniste »

      Je sors mon pistolet ?

      C’est pas tout ça de prendre des pincettes mais au bout d’un moment il faut appeler un chat un chat.


    • ObjectifObjectif 17 septembre 2009 15:41

      @l’auteur : « je sors mon pistolet »

      Vos relents nauséabonds apparaissent plus clairement : vous vous prenez déjà pour la police de la pensée correcte, mais vous utilisez maintenant des citations qui rappellent de sombres heures de l’histoire.

      Dans ces sombres heures, ce sont les JUSTES, qui ont sauvé la conscience du monde et leurs semblables, en mettant en doute la VERITE OFFICIELLE, propagée par exemple sur Radio Paris, qui était pourtant évidente à tous....

      En posant des questions évidentes, nous réclamons la justice et la vérité, au delà des apparences évidentes, nous demandons l’enquête publique indépendante et internationale à laquelle les victimes ont droit, nous soutenons le devoir de mémoire envers ces crimes affreux et leurs victimes.


    • quen_tin 17 septembre 2009 16:50

      > vous vous prenez déjà pour la police de la pensée correcte

      Vous êtes complètement parano. Je ne fais qu’échanger avec vous jusqu’à présent.

      > Dans ces sombres heures, ce sont les JUSTES, qui ont sauvé la conscience du monde et leurs semblables, en mettant en doute la VERITE OFFICIELLE

      Et vous vous prenez pour un héro...
      Excusez moi mais la résistance n’avait pas forcément à voir avec une lutte pour la vérité. C’était plutôt une lutte pour l’indépendance et la liberté.


    • ObjectifObjectif 17 septembre 2009 23:03

      @l’auteur :

      "> vous vous prenez déjà pour la police de la pensée correcte

      Vous êtes complètement parano. Je ne fais qu’échanger avec vous jusqu’à présent.« 

      Bien modeste tout d’un coup ! Vous vous fatiguez à écrire un article qui critique le sourire de l’un, qui interdit de poser des questions, qui affirme la mauvaise foi des autres, qui leur attribue un négationnisme imaginaire, et qui voit de la paranoïa partout , vous vous plaignez de devoir répondre à des commentaires idiots ou parano, vous vous moquez voire vous m’interdisez de me poser des questions bien techniques pour lesquelles j’ai été formé pendant des années, et vous me dites que vous êtes dans un simple échange ?

      Vu la corrélation temporelle avec les autres actions médiatiques contre Mathieu Kassovitz, similaires aux actions médiatiques temporellement corrélées contre Bigard, ou contre tous les autres courageux, vous faites effectivement partie d’une organisation de fait, qui lutte évidemment pour le maintien d’une vérité évidente à vous, et que je nomme »police de la pensée évidente« puisque vous préférez ce mot.

       »Excusez moi mais la résistance n’avait pas forcément à voir avec une lutte pour la vérité. C’était plutôt une lutte pour l’indépendance et la liberté."

      Mais pourquoi lutter quand Radio Paris indique que tout va bien et que le maréchal maîtrise la situation ? Que les affiches rouges montrent de vrais terroristes ? Et qu’il est évident que les étrangers sont malfaisants et doivent être pourchassés et éliminés ?

      La lutte commence avec le questionnement des évidences montrées dans les médias : les courageux, les justes, les héros sont Mathieu Kassovitz, Bigard, tous ceux qui mettent leur vie professionnelle en danger en parlant de leurs doutes et de leur questions sur la vérité officielle évidente, qui a tué et qui tue encore en Afghanistan, en Irak et dans de nombreux pays.

      La recherche de la vérité est à la source de la lutte pour la liberté, ce qui explique tout à fait les actions médiatiques actuelles pour garder la chape de plomb de l’évidence médiatique.

      Oui, Quen_tin, l’évidence est que vous êtes du coté sombre de la société actuelle...

      La vraie question que je me pose : vous agissez en connaissance de cause, ou bien l’évidence vous échappe-t-elle à ce point ?


    • quen_tin 18 septembre 2009 10:30

      > La recherche de la vérité est à la source de la lutte pour la liberté

      C’est la raison pour laquelle je vous invite, dans mes commentaires et dans cet article, au rationalisme.

       Si vous lisez attentivement mon article, vous remarquerez que je suis du côté de ceux qui critiquent la vérité officielle. Seulement j’ai le malheur de ne pas adhérer à votre vérité alternative, ce qui fait automatiquement de moi un membre de la « police de la pensée »... Désolé de vous avoir traité de parano...


    • ObjectifObjectif 18 septembre 2009 21:22

      Pour l’auteur :

      « Si vous lisez attentivement mon article, vous remarquerez que je suis du côté de ceux qui critiquent la vérité officielle. »

      Effectivement, dans le titre, vous reprochez « la mauvaise foi des conspirationnistes », ceux qui prétendent que 19 mulsulmans ont conspiré dans un méga-complot contre les 3 tours, le pentagone et même la maison-blanche.

      Mais je n’ai vu nul part une critique construite, rationnelle, contre les censeurs de Mathieu Kassovitz, au contraire.

      Je ne vous comprend donc pas...

      « Seulement j’ai le malheur de ne pas adhérer à votre vérité alternative »

      Mais je n’ai pas de vérité alternative, pas plus que Mathieu Kassovitz qui affirme seulement ses doutes.

      Si demande d’une enquête il y a, c’est pour comprendre ce que s’est passé ce funeste jour, sans y apporter une vérité préconçue. Tout ceci pour préserver la mémoire des 3000+ victimes de ce jour funeste...


    • quen_tin 18 septembre 2009 22:34

      > Mais je n’ai vu nul part une critique construite, rationnelle, contre les censeurs de Mathieu Kassovitz, au contraire.

      Ce n’était pas le sujet de mon article mais je suis pour que Mathieu Kassovitz puisse s’exprimer librement partout où il le souhaite. Et je suis également pour qu’on lui apporte la contradiction de manière rationnelle... Ce serait bien que les « reopenistes » il y en ai plus qui accepte la contradiciton sans traiter leurs opposants de « néo-cons » ou de censeurs soviétiques. S’il y avait moins de trolls parmis vous vous seriez plus crédibles.

      Je serais heureux qu’on ouvre le débat dans les médias (de manière équilibrée), c’est tout à l’honneur de « ce soir ou jamais » de l’avoir fait. En fait en regardant l’émission je rejoignais entièrement les propos de l’écrivaine Hélène Cixous, notamment quand elle affirmait qu’il ne faut surtout pas censurer ce type de propos, mais aussi quand elle disait qu’ils font appels à ce qu’il peut y avoir de paranoïaque en nous...

      > Mais je n’ai pas de vérité alternative, pas plus que Mathieu Kassovitz qui affirme seulement ses doutes.

      Désolé mais pour moi, ça, c’est du baratin. Vous avez une version alternative : il y a eut des explosifs placés dans les tours, donc un complot organisé de l’intérieur.


    • ObjectifObjectif 19 septembre 2009 14:10

      @ l’auteur : vous dites maintenant « Et je suis également pour qu’on lui apporte la contradiction de manière rationnelle... »

      Pas trop tard, vous pouvez faire un autre article qui contredise ses questions plutôt que d’inventer des raisons à son sourire.

      Mais comment « contredire » des « question » ? Vous voulez lui interdire de posez les questions ou bien lui apporter des réponses qui le rassure ?

      Je sais contredire des affirmations, mais Matthieu Kassowitz n’en fait pas.

      « S’il y avait moins de trolls parmis vous vous seriez plus crédibles. »

      A quel « vous » parlez-vous ? Je suis citoyen, je me contente de poser des questions, en quoi ai-je à être crédible ?

      « mais aussi quand elle disait qu’ils font appels à ce qu’il peut y avoir de paranoïaque en nous... »

      La paranoïa c’est la peur : je n’ai pas peur.

      « Vous avez une version alternative  »

      Heureux de l’apprendre, personnellement j’ai des questions, mais pas de « version alternative » au Complot Officiel des 19 Islamistes à Cutter.

      « il y a eut des explosifs placés dans les tours, donc un complot organisé de l’intérieur » :

      Vous affirmez qu’il y a eut des explosifs dans la tour ? pas moi.

      « explosif placé dans la tour » implique « un complot organisé » : oui, cette implication est logique,il a bien fallu une personne pour acheter et installer des explosifs. En plus on nous dit qu’il y a un complot de 19 musulmans à cutter, pourquoi pas des explosifs en plus ?

      « de l’intérieur » d’où vient cette déduction ?


    • quen_tin 22 septembre 2009 12:27

      > Mais comment « contredire » des « question » ? Vous voulez lui interdire de posez les questions ou bien lui apporter des réponses qui le rassure ?

      J’exprime mon point de vue : ces questions ne me paraissent pas pertinentes et à mon avis relève d’une suspicion qui sous-tend certaines croyances (autrement dit ce ne sont pas réellement des questions). Voilà en quoi je lui apporte la contradiction.

      Encore une fois la position « je ne fais que poser des questions » est de mauvaise foi, même si elle vous arrange. Elle semble honnête à première vue uniquement parce qu’il y a un glissement sémantique « VO » / « VE ».

      > La paranoïa c’est la peur

      Ah bon ?


    • ASINUS 16 septembre 2009 13:44

      version evidente , version officielle
      yep
      « quand ça a des pattes de canard un bec de canard et des plumes de canard
      ya plus qu une évidence c est un canard »


      • em3xx 16 septembre 2009 14:56

        Votre démonstration est sympathique et semble évidente ! Elle est malheureusement fausse et trop rapide. Avez-vous entendu parler de l’ornithorynque ?

        C’est un mammifère semi-aquatique endémique qui vit à l’est de l’Australie. Il a cependant une : « (...) apparence bizarre de ce mammifère pondant des œufs, muni d’aiguillons venimeux, à bec de canard, à queue de castor, qui lui sert à la fois de gouvernail dans l’eau et de réserve de graisse, et à pattes de loutre a fortement surpris les premiers explorateurs qui l’ont découvert et bon nombre de naturalistes européens ont cru à une plaisanterie (...) ou un canular. » (source : Wikipedia).

        Comme quoi, on peut trouver des animaux avec des becs de canard et qui ne sont pas des canards !


      • idaho idaho 16 septembre 2009 16:27

        je connais une citation dans ce genre :)

        Un homme était assis, chaque jour, devant une haute palissade où une étroite fente verticale avait été pratiquée. Chaque jour, un âne sauvage du désert passait derrière la palissade, de l’autre côté de la fente. D’abord le nez, puis la tête, puis les pattes antérieures, le flanc long et brun, les pattes postérieures et enfin la queue. Un jour, l’homme bondit sur ses pieds, une lueur de triomphe dans son regard, et s’écria à l’intention de qui voulait l’entendre :

        « Eurêka ! J’ai trouvé ! C’est le nez qui cause la queue ! »

        Les Hérétiques de Dune,

        Frank Herbert


      • ASINUS 17 septembre 2009 06:57

        bonjour ,la citation est d Audiard j aurais du m éviter le pensum en citant mes sources LOL !pour la curieuse bestiole un survivant plus exactement
         je connaissais mais j avoue ne pas y avoir pensé mea culpa mea maxima culpa,en fait je souhaitais exprimer à l auteur ma consternation ironique et en
        écrivant canard je pensais à un autre mot plus court plus concis et exprimant pleinement
        ce que je pense , bref un CON !

        inutile de me fournir les autres definitions de ce mot fort ancien , j ai occuppé
        utilement le quart d heure qui precede.

        Asinus :ne variatur hi han


      • Inmax 16 septembre 2009 13:47

        Et voilà, ce que nous redoutions tous.
        Encore du dénigrement. Il n’a pas perdu son temps pour le pondre l’article. Il doit y avoir un article préformaté pour chaque diffusion TV sur le questionnement sur le 11 septembre. Enfin c’est pas difficile, le fond n’est jamais repris. (par ex, pourquoi la tour 7 est tombée ?)
        Encore un article minable, qui ne parle que de la forme.
        Mais si vous devez en sortir un pour chaque parution, vu la tournure que ca prends, ca va être un boulot à temps plein. On les verra bientot dans la rubrique des chiens écrasés.


        • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 15:47

          Je trouve aussi cela étonnant ! C’est comme s’il y avait une organisation de personnes formées à l’argumentation et à la communication publique derrière ces articles moralisateurs, qui veulent nous apprendre ce que l’on doit penser et ne pas penser, dire et ne pas dire.

          Mais la communication était une question clef le jour du 11 septembre 2001 :

          - qui sont les personnes qui sont venu prendre les enregistrements des vidéos de surveillance autour du pentagone ? Pourquoi personne ne peut avoir communication de ces vidéos puisque qu’il semble ne plus y avoir d’enquête en cours ?


        • quen_tin 16 septembre 2009 15:56

          Une organisation de personnes formées pour vous dire quoi penser ? Parano jusqu’au bout des ongles ! On ne se refait pas hein ?

          Pensez ce que vous voulez je ne fais que donner mon point de vue argumenté.


        • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 16:42

          En tout cas j’ai l’impression d’avoir touché un point sensible...

          Quand à l’argumentation, je n’en ai pas plus trouvé dans votre article que de comploteurs cachés ou d’évidence... A moins que vous appeliez « argumentation » les phrases suivantes de votre article :

          - "Pourquoi rigolant ? Parce qu’il s’apprêtait à prononcer un énorme mensonge, et c’est ça qui le faisait rire«  : je suis curieux de connaitre la démonstration de cette affirmation hautement psychologique ;

          - »Quel importance peut bien avoir la physique et la chimie par rapport à des supposés mensonges d’états, à des problématiques de politique internationale ?«  : essayez d’expliquer la chute de 3 immeubles sans faire appel à la physique et à la chimie, c’est un exploit, vous irez loin...

          - »mais je suis prêt à parier " : le jour où vous ferez fonctionner une voiture ou un avion à coup de pari, on n’aura plus de problème de pétrole...

          Restons sérieux, vous ne savez manifestement pas de quoi vous parlez.


        • quen_tin 16 septembre 2009 16:50

          Mais qui vous parle d’expliquer la chute de trois tours ? Et pourquoi ?
          Quelle étrange grille de lecture... Qui ne s’explique que si vous remettez en question la « VE ».


        • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2009 17:00

          Pourquoi rigolant ? Parce qu’il s’apprêtait à prononcer un énorme mensonge, et c’est ça qui le faisait rire

          Quentin, lorsque éventuellement vous énoncez un mensonge devant une personne, le faîtes-vous en souriant de manière narquoise, le regard avide et machiavélique, tout en vous frottant les mains ???
          Je donne pas cher de vos gains à une table de poker...


        • quen_tin 16 septembre 2009 18:16

          Et moi de ceux de Mathieu Kassovitz...


        • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 16 septembre 2009 18:53

          En tout cas, le discours de Matthieu Kassovitz est parfait.

          Beaucoup de pudeur, un esprit de synthèse extrêmement précis, un résumé plutôt efficace des arguments. Et en plus il connaît bien son Histoire. On boit du petit lait.

          Son sourire, pour votre gouverne, est surtout un sourire interloqué devant la question de F. Taddeï « peut-on questionner la version officielle ou doit-on taire cette contestation ? ».


        • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 19:32

          @ l’auteur :

          Vous répondez : « Mais qui vous parle d’expliquer la chute de trois tours ? Et pourquoi ? »

          Parce que le comportement normal des ingénieurs et architectes, c’est de comprendre les problèmes et de trouver des solutions pour que cela ne se reproduise plus.

          Par exemple, dans le cas d’un accident d’avion, on retrouve tous les morceaux, tous les enregistrements, on assemble le puzzle pour trouver les causes.

          Et dans le cas de 3 chutes d’immeubles aussi étranges et insolites, c’est aussi ce qu’une vraie enquête fera, un jour.

          Ce travail et cette conscience professionnelle, nous le devons aux 3000++ victimes du 11 septembre 2001, même s’il ne s’agissait que de vérifier des évidences. Il s’agit d’un travail de mémoire qui me parait indispensable, ne serait-ce que pour écarter les risques futurs.

          Je ne comprend pas que des personnes comme vous s’opposent à ce travail de mémoire, tout simplement humain.Et je ne comprend pas qu’il n’ait pas officiellement commencé, et que seuls des chercheurs de vérités s’y consacrent bénévolement, qui devraient être célébrés.


        • quen_tin 16 septembre 2009 19:42

          Attendez, là on parlait de mensonge d’état, de questionnement citoyen. Ce n’est pas vraiment une problématique architecturale de sécurité des structures des immeubles... Bien sûr qu’on peut étudier la chute des tours dans un autre contexte.


        • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 22:00

          @l’auteur :

          J’essaye de remettre l’horloge à l’heure : le problème n’est pas le sourire dans l’œil de Untel, c’est la poutre dans la tour qui s’écroule.

          Et en commençant par l’analyse scientifique du comportement des poutres des 3 tours tombées ce jour funeste, on évitera de dire des bêtises et on saura si un avion peut les faire tomber de la manière dont elles sont tombées.

          Donc il serait plus efficace de demander l’ouverture d’une enquête scientifique internationale et indépendante plutôt que de jeter l’opprobe sur un sourire sans importance, et de saluer un débat qui s’est pour une fois déroulé de manière équilibrée, en révélant toutefois des attitudes tout à fait étonnantes...


        • kalon kalon 17 septembre 2009 00:02

          le probléme de la « version évidente » est qu’elle montre, avec évidence, que ce ne sont pas les impacts des avions qui ont fait s’éffondré les trois tours !
          Il suffit de regarder les vidéos pour se rendre compte que ces deux avions n’ont rien à voir la dedans ;


        • quen_tin 17 septembre 2009 00:19

          bah bien sûr, c’est pas comme si les 2 avaient eu lieu le même jour...


        • dup 17 septembre 2009 08:11

          ce n’est pas un article de mauvaise foi. Cet auteur a déjà été repéré pour plusieurs interventions en faveur du nouvel ordre mondial et toutes les servitudes envers ses semblables . Ce n’est pas pas ce qu’on est jeune qu’on peut pas être collabo. Il y a des reseaux d’infiltration de net afin que l’ordre établi soit pas troublé et que le doute s’installe dans les esprits . Seulement suivis à la trace on peut faire un lien. Les kapos ont aussi fini dans les fours , ce que semble ignorer cet auteur . Mais la vérité comme par ex la tour 7 ne l’interesse pas. Pourtant c’est pas une tour qui est tombé ,mais 2000 ans de civilisation


        • barkanide 17 septembre 2009 10:28

          Puis je vous demander votre nom et votre qualité professionnelle ?


        • minidou 16 septembre 2009 13:57

          Encore un article inutile dont on peine a comprendre l’intérêt du propos,...Si ce n’est de « taper » sur ceux qui doutent par un raisonnement des plus tiré par les cheveux, pour abonder dans le sens de l’accusation de négationnisme accoler aux partisan du re open.
          L’argument du négationnisme est insupportable, dans un cas, des universitaires ultra minoritaires conteste le fait que la « Solution Finale » ait existé dans les années 40. Dans l’autre, personne ne conteste que les tours se soient bien écroulé, mais les explication qui sont données pour cet évènement. C’est un glissement sémantique particulièrement malhonnête.


          • ObjectifObjectif 17 septembre 2009 09:30

            Cet article n’était qu’un prémisse : le journal de France Inter ce matin 17 septembre à 9h a stigmatisé Mathieu Kassovitz, faisant l’amalgame débuté dans l’émission avec le négationnisme ou d’autres épisodes de l’histoire (journal pas disponible en chargement à ce moment).

            On a vraiment affaire à un ensemble de personnes, dont certaines ont une carte de presse, s’arrogeant le droit de juger ce que l’on a le droit de questionner ou non.

            Je parle bien de carte de presse, car leur attitude de jugement moral est selon moi incompatible avec le métier de journaliste véritable, chargé de présenter des informations...


          • jondegre jondegre 16 septembre 2009 13:58

            Questionner ce qu’on nous assène sans preuve est sain, mais quand on questionne incessamment la réalité telle que tout le monde l’a vue, ça devient obsessionnel, maladif

            Vous voulez parlez de la réalité que tout le monde a vu à la télé, non ?

            Avec Quentin, nous aurions donc la version évidente « vue à la télé » et le conspirationisme : drôle de monde.


            • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 16:08

              excellent. J’avais pas pensé à ca. Les pro-vo pourraient ajouter à leurs tirades « vu à la télé ».

              Le pire, c’est qu’il y des gens qui pensent comme cela. Les publicistes le savent et en jouent.


            • quen_tin 16 septembre 2009 16:13

              Et c’est vous qui adhérez à des théories montées en posant 3 équations sans jamais bouger du fond de son canapé qui dites ça ???


            • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 17:08

              Mes théories et convictions s’appuient sur des faits, des constatations, des témoignages, des analyses, de la collecte d’informations.
              Des choses qu’on voit jamais à la télé.

              Il est très peu nécessaire d’aller sur le terrain pour enquêter sur le 11/9. Le 11/9 est un évènement énorme, qui a engendré des tas d’informations sur le net. Celui-ci est un formidable moyen de les collecter ; les assembler et les confronter.
              Seuls manquent la vérification de certains témoignages, mais même cela, des citoyens américains je ne parle pas des journalistes l’ont fait en partie).
              Quand à la vérification des éléments de preuve, le gouvt Américain s’est chargé de les effacer rapidement. Rien à faire de ce coté-là, malheureusement.

              Évidemment, c’est autre chose que de philosopher sur les évidences.


            • tinga 16 septembre 2009 14:05

              Effectivement, le tour de passe passe a parfaitement fonctionné, les avions dans les tours, les tours tombent, comme des quilles, nous fonctionnons un peu comme ça par analogie, le film 911 mysteries s’intéresse au début à cet aspect de la question, de là à affirmer que les gens qui étudient la conspiration du 911 entretiennent la confusion, c’est totalement inexact, on sait depuis longtemps que le soleil ne tourne pas autour de la terre, même si une c’est ce qu’une première observation laisserait supposer, l’occultation du wtc7 par la totalité des médias est bien une preuve de leur complicité, 2 boules, trois quilles, finalement, c’est la terre qui tourne autour du soleil, bref article confus et un peu à coté de la plaque, ça veut ressembler à une démonstration, mais l’analyse de départ est fausse...


              • David Meyers 16 septembre 2009 14:21

                Voila, tout le monde sait (savait) que la Terre était plate et que le soleil tournait autour (cf Tinga), et que Monsieur Sarkozy était le meilleur Président du monde, c’est ça la vérité évidente. Sauf que la vérité évidente n’existe que dans nos pulsions humaines. Il n’y a pas de vérité. Des faits, puis des interprétations de ces faits.

                J’explique à mes enfants, qu’en plus de ce qu’ils aprennent dans leur livre de physique (science physique, pas éducation physique) il faut ajouter de nouvelles lois qui s’appliquent uniquement aux tours du WTC (disparition d’énergie, résistance de matériaux négative et autre incongruïtés qui ne se voient qu’en Amérique, le pays de Walt Disney !!!)

                Bref, contrairement à l’article, la physique et la chimie sont au coeur du problème du reopen 11/9.

                Il est triste que la mort de plus de 3000 américains soit devenu l’enjeu d’une émission de télévision pseudo journalistique de divertissement francaise.


                • quen_tin 16 septembre 2009 15:23

                  Sur une échelle assez petite, la terre est réellement plate, et dans le référentiel terrestre, le soleil tourne autour. Que la terre soit plate dans son ensemble n’a jamais été une évidence.


                • Deneb Deneb 16 septembre 2009 15:43

                  Quentin, rends-toi à l’evidence. Les attentats, financés par l’ISI pakistanais avec l’argent saoudien (les deux alliés des USA dans la région) ont fourni à l’amérique « l’electrochoc » tant espéré par Paul Wolfowitz, l’idéologue de l’administration USA à l’epoque. C’est la version evidente.


                • alterego 16 septembre 2009 14:23

                  J’ai du mal à vous suivre !


                  De toute les « théories du complot » la version donnée par l’administration Bush est bien la plus extravagante et la plus invraisemblable.

                  Et.... la moins « évidente » ! ! !


                  • Deneb Deneb 16 septembre 2009 14:26

                    Ce qui est évident, c’est que jamais aucun gratte-ciel ne se soit effondré suite à un incendie. Ce jour là il y en a eu 3.


                    • Gonzague gonzague 16 septembre 2009 15:02

                      Ce qui est évident, c’est que jamais aucun gratte-ciel ne s’était auparavant pris deux Boeings remplis de 30 000 litres de kérosène lancés à pleine vitesse dans la gueule. Ce qui est également évident, c’est que jamais dans l’histoire aucun gratte-ciel ne s’est violement pris dans la gueule des débris pesant plusieurs tonnes, débris provenant de la chute d’une tour de plusieurs milliers de tonnes sise à côté d’elle-même. Ce qui est évident, c’est que jamais aucune tour n’a eu à subir les monstrueuses secousses ébranlant ses bases du fait de l’effondrement d’une tour annexe.

                      Comparez si vous le souhaitez les événements du 11 septembre avec tous les événements historiques depuis l’invention de la roue, ou de la machine à filer le lin, les différences sont tellement incroyables que je ne parviens vraiment pas à comprendre comment certaines personnes osent pourtant faire des parallèles.


                    • Francky la Hache Francky la Hache 16 septembre 2009 15:51

                      Évident, bien-sûr !!!
                      Les tours n°3,4,5 et 6 se sont pris plein de débris plein la gueule, et le max de la secousse de la chute des tours 1 et 2. Elles sont restées debout jusqu’à ce qu’on les démolissent !!!
                      La tour n°7, elle bien protégée par les autres n’a eu que PEU de dégats, et curieusement, elle tombe 5 heures plus tard, comme une démolition contrôlée (chute libre, symétrique, ...)
                      @Gonzague, je vous trouve fébrile dans votre vocabulaire pour une fois, seriez-vous en train de péter les plombs, et comprendre toutes vos erreurs passées.

                      Il est évident qu’il faut encore questionner au sujet du 11/9, que les journalistes s’emparent dignement du débat, et que les politiques rendent des comptes sur un fait qu’il ne peuvent ignorer !!!


                    • ObjectifObjectif 16 septembre 2009 22:27

                      @Gonzague : qui dit "Ce qui est évident, c’est que jamais aucun gratte-ciel ne s’était auparavant pris deux Boeings remplis de 30 000 litres de kérosène"

                      Déjà, aucune boite noire n’a disparu dans un incendie d’avion : même lors de l’accident en 2007 d’un avion qui a embrasé un dépôt d’essence, on a retrouvé les corps, les boites noires et ni l’aluminium de la carlingue ni les réacteurs n’ont fondu, ce qui est contradictoire avec la version officielle du complot musulman, évidente à la fois pour les 3 tours et pour le pentagone.

                      Ensuite, si vous êtes sûr du volume de 30 000 litre, c’est seulement 30 m3 et 30 tonnes, à peu près.
                      - si il est évident qu’une bonne partie de ce kérosène, situé dans les ailes, a brulé dans une énorme boule de feu et fumée évidente à la télé, combien est rentré à l’intérieur ?
                      - si du kérosène est tombé dans les ascenseurs en brulant des personnes, combien est resté pour faire fondre les poutres d’aciers ? car il ne pouvait pas être aux 2 endroits à la fois...
                      Au fait, si des personnes étaient brulées dans les ascenseurs, les ascenseurs eux n’avait pas fondu : leur acier était-il plus solide que celui des poutres ?
                      - et combien de kérosène a été nécessaire pour fondre des tonnes de métal, puisque le métal est resté liquide pendant plusieurs semaines dans les décombres ?

                      Comme tout ceci est évident pour vous, la réponse ne devrait pas tarder. Avec ou sans calculette ?


                    • belis35 belis35 16 septembre 2009 14:29

                      Ah le WTC7 ! On peut dire que c’est le point faible de la version évidente !
                      Eh oui c’est quand même le seul building à n’avoir pas rencontré d’objet volant.
                      D’ailleurs quel amateurisme de la part des comploteurs, avoir prévu un avion pour le wtc1 et 2 et rien pour le wtc7 tsss tss.

                      La BBC a fait un reportage sur l’effondrement de ce building donc il est faux de dire que la presse a occulté l’ evénement.
                      Ah mais oui c’est vrai où avais-je la tête ? La BBC fait bien sûr partie du complot puisqu’elle savait 20 minutes avant que le wtc7 allait s’effondrer  !

                      courage messieurs, allez faire un tour ici pour avoir une explication.


                      • chria chria 16 septembre 2009 15:18

                        merci pour votre lien, il est bon d’avoir des points de vue contradictoires (et convaiquants), n’en déplaise à l’auteur qui n’a même pas réussi à mettre un lien comme celui-ci tellement occupé qu’il est à éduquer nos esprits malades.


                      • quen_tin 16 septembre 2009 15:20

                        N’en déplaise pas du tout à l’auteur.


                      • Onegus Onegus 17 septembre 2009 07:50

                        oups ! belis35 le petit malin qui planque en lousdé un lien vers le site ridicule du ridicule Quirant dans un message volontairement ambigu... 


                        C’est triste d’en être réduit à de si pathétiques artifices pour essayer de garder encore un peu la tête hors de l’eau.

                      • rackam rackam 16 septembre 2009 14:35

                        Je me pose des questions sur le 11/09 mais JE N’AUTORISE PAS L’AUTEUR, NI QUICONQUE, A ME TRAITER DE CONSPITATIONNISTE ! Je suis simplement quelqu’un qui s’interroge. La formule : je m’interroge = je suis un conspirationniste = je suis un négationniste = un néo-nazi, relève de l’amalgame, est injurieuse, et RELEVE DU TERRORISME INTELLECTUEL ! Je ne céderai pas à cette INTIMIDATION et invite les lecteurs à en faire de même§
                        L’auteur n’amène rien de plus comme contre argument et nous produit un bien pâle papier. Il fait partie des moutons qui gobent tout et devaient aplaudir aux arguments de Bush pour déclencher la guerre en Irak, à savoir les armes de destructions massives.......qui n’ont jamais existés !!! les « conspirationnistes » d’alors avaient raison.


                        • Cornoualis 16 septembre 2009 14:52

                          La vidéo de l’intervention de M.Kassovitz est sur AV.tv :
                          http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23624

                          Et d’ailleurs, un des intervenant ne peux s’empêcher de tenter de faire l’amalgame avec les négationnistes.

                          Une fois de plus, je ne suis pas surpris de voir que tous les commentaires contre ceux qui remettent en cause les théories officielles utilisent le stratagème 28 de Schopenauer dans l’art d’avoir toujours raison, à savoir :

                          Ridiculiser d’autorité en tablant sur la naïveté de l’auditoire

                          Pas de réel argument, juste un acharnement à rendre ridicule toute interrogation (cf le commentaire un peu plus haut sur la BBC et le WTC n°7).


                        • chria chria 16 septembre 2009 14:59

                          on a pensé à la même chose au même moment, je crois que l’auteur a dépassé les bornes.


                        • Gonzague gonzague 16 septembre 2009 15:30

                          Les méthodes et le plan utilisés par les chercheurs de vérité, concernant notamment le Pentagone, sont exactement les mêmes que ceux utilisés par Faurisson ou encore Garaudy, à savoir :

                          - Je sais qu’un avion ne s’est pas écrasé sur le Pentagone (je n’ai cependant aucune preuve, seules quelques photos de mauvaise qualité analysées à grands renforts de pointillisme maladif)
                          - Je cherche les témoignages allant dans ce sens (aucun, mais 2 ne sont pas affirmatifs, ils disent que l’avion n’était pas bien grand) et les mets sur le devant de la scène.
                          - Je discrédite tous les autres témoignages (150, qui tous disent qu’un avion de ligne, ou un avion d’American Airlines, ou un Boeing, bref un avion de ligne, s’est écrasé sur le Pentagone)
                          - Je tente de mettre la science de mon côté mais ne cherche que des scientifiques acquis à ma cause. (pour prendre un exemple du côté « négationniste », Jean-Claude Pressac, chimiste négationniste de bonne foi, fut envoyé par Faurisson à Auschwitz pour démontrer le « mensonge des chambres à gaz ». Il y travailla honnêtement et fit part à son retour de ses découvertes à Faurisson and friends. Oui, mais ses travaux démontraient que les chambres à gaz avaient bien fonctionné et que des centaines de milliers de Juifs et non-Juifs y avaient péris. QU’a fait Faurisson ? Rien. Malgré les révélations d’un scientifique préalablement acquis à sa cause, il ne les a pas prises en compte et a continué de seriner à l’envi que les chambres à gaz n’avaient pas fonctionné.) Il en va de même pour le mouvement pour la vérité.

                          Je suis en Allemagne et y ai étudié. J’ai suivi bien des séminaires dans lesquels les différentes méthodologies historiques étaient décortiquées. Désolé de vous l’apprendre, car vous appriécez probablement cette personne, mais la première fois que j’ai vu Meyssan à la télévision parler de son torchon rédigé sur l’observation de 5 photos enfumées, j’ai de suite pensé à Faurisson qui s’amusait à montrer des photos de chambres à gaz, prenant le lecteur à témoin et lui demandant, l’oeil rigolard, comment un million de Juifs avaient pu être exécutés dans celles-ci.

                          Du point de vue de la méthode, le parallèle est donc évident.


                        • Francky la Hache Francky la Hache 16 septembre 2009 16:25

                          Il y a eu complot !!!
                          Qu’il soit de Ben Laden ou bien de divers services secrets, ou autres !!!

                          Il est honnête de refuser le mot « conspi... » qui n’a aucun sens.
                          Il est honnête de refuser les arguments : « oh, on dirait du ’néga...’, ou du ’révi...’ ».
                          Il est honnête de refuser de se laisser insulter de ’antisé...’ ou ’antiam...’

                          Il est honnête de demander un débat dans les grands médias. Ce débat a lieu sur internet, les pro-VO sont ridiculisés à chaque instant. Il faut donc faire preuve de pédagogie : prouver que les zones d’ombres sont accusatrices pour l’administration Bush, ou bien prouver que tout point des truthers est faux (ce que je crois totalement impossible).


                        • belis35 belis35 16 septembre 2009 16:39

                          Si je puis me permettre : bonne lecture !


                        • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 17:20

                          bonne lecture.

                          C’est le principe des défenseurs de la VO. Ils se contentent d’envoyer un lien vers un site pro-vo, et traitent ensuite tous ceux qui contestent de malades, d’obsédés ou de déviationnistes, au choix.
                          mais quand il s’agit de débattre ou d’argumenter par soi-même, il n’y a plus personne.


                        • kalon kalon 17 septembre 2009 02:48

                          L’auteur ne fait pas partie des moutons, il fait partie des conspirationistes, c’est une évidence !


                        • Deenye Deenye 17 septembre 2009 13:45

                          Totalement d’accord.

                          L’auteur a très mal écouté Kassovitz.

                          C’est scandaleux de déformer ainsi ses propos.

                          Concernant la ’chimie’, MK fait référence à la présence d’explosifs dans les débris des tours.

                          Ca, personne ne l’explique, et surtout pas la version officielle.

                          Comment a t’on pu retrouver le passeport de Mohamed Atta, ça non plus, personne n’est capable de l’expliquer.

                          Que la version offcielle soit fausse, c’est une évidence...

                          ... Y voir un complot, c’est tout autre chose.

                          Vous confondez volontairement les 2, ce qui prouve votre malhonnêteté intellectuelle.


                        • belis35 belis35 16 septembre 2009 14:39

                          « CONSPITATIONNISTE »  ??? constipationniste ?


                          • chria chria 16 septembre 2009 14:57

                            Je viens de revoir la vidéo et si MK esquisse un petit sourire narquois c’est en entendant la question débile du journaliste, puis l’autre sourire lui vient car il sait qu’il va se faire manger tout cru par les bons penseurs. C’est évidemment quelque chose que l’on ne connaît pas quand on est un mouton.

                            Enfin cette manie de traiter de conspirationnistes les gens qui ont lu ou vu, sur agoravox ou ailleurs, les arguements des « vrais » conspirationnistes, ou des scientifiques (thermites), c’est vraiment dégueulasse parce qu’en réalité vous reprochez à ces gens de ne pas volontairement chasser de leur esprit ce doute qu’on leur a mis dans la tête. Cela me rappelle les techniques des religieux intégristes pour lesquels le doute est le mal.

                            C’est article n’a donc aucun intérêt puisqu’il n’a rien d’objectif, il est même moralisateur et infantilisant. Franchement, quentin, tes points de vue on s’en balance, surtout quand tu joues sur les mots. On n’a pas besoin de toi pour comprendre les tenants et aboutissants d’un débat télévisuel.


                            • quen_tin 16 septembre 2009 15:24

                              Mais non, voyez les choses en face : vous ne doutez pas un instant.


                            • chria chria 16 septembre 2009 15:42

                              En toute honnêteté, c’est faux, ce qui contredit votre argumentation. 


                            • belis35 belis35 16 septembre 2009 15:07

                              Le doute est une très saine activité, seulement il semblerait que vous ayez le doute sélectif : Loose change doit probablement pour vous représenter LA vérité, alors qu’il contient exactement les mêmes approximations et les mêmes techniques de désinformation que vous reprochez sans doute aux médias dits « officiels ».


                              • charmord 16 septembre 2009 15:21

                                Mon cher Quen-tin, ;


                                Quelle est la version évidente de ces témoignages bruts de décoffrage ?



                                Le fuel enflammé a-t-il pu traverser un conduit borgne de tois cent mètres pour finier par provoquer ce genre de dégât corporel et matériel ?


                                Le pompier a pris l’escalier B et, quand il est arrivé au troisième étage du lobby, il a constaté que les ascenseurs étaient complètement cramés sur trois faces. Lui et les pompiers qui l’accompagnaient ont forcé la porte le passage de cet ascenseur et ont constaté que les occupants étaient non seulement brûlés mais incinérés. Cela sentait fortement l’essence (kerosene en anglais ne veut pas seulement dire jet fuel mais vise de manière plus large tous les carburants liquides, si je ne m’abuse). Ceci étant, il ajoute après cette métaphore : Cela sentait la lampe à kerosène qu’on utilise quand on campe. Son supérieur le Lieutenant Foti a directement fait le lien avec le jet fuel de l’avion qu’un de leur collègue avait vu (et qui est décrit par celui-ci comme un petit avion mais soit, pas la peine d’ouvrir ce débat). Les ascenseurs du lobby principal avaient leur portes littéralement explosées mais il n’y avait personne semble-t-il, aux alentours. 

                                Ce qui l’avait frappé directement en rentrant dans l’immeuble par le lobby était que les fenêtres étaient brisées et que deux véhicules étaient en train de brûler à l’entrée. Il y avait des gens brûlés sur la rue. Ils sont rentré par l’énorme fenêtre explosée dans le lobby. Il y avait une dame qui criait en se demandant comment elle avait été brûlée. Elle était dans le lobby et tout d’un coup, elle s’est rendu compte qu’elle était en feu. Quelqu’un est accouru avec un extincteur et l’aspergeait d’eau. En plus, en face des ascenseurs, il y avait un bureau où gisaient des cadavres. Parmi ceux-ci, celui d’un agent de sécurité dont il reconnut le vêtement et qui semblait toujours assis sur sa chaise mais grillé, mort et incinéré. Il a aussi constaté que le bureau de l’entrée où se trouvait le cadavre était fondu, de même d’ailleurs que le elevator bank (hall d’ascenseur).


                                J’en ai mis deux mais il y en des dizaines ! 

                                Résumons les questions que je pose à l’égard de ces témoignages :

                                1. Que nous dit la version évidente à propos de ces témoignages ?

                                2. Quelle est la validité scientifique de la version évidente ?



                                • belis35 belis35 16 septembre 2009 16:08

                                  excusez moi mais en quoi ces témoignages prouvent qu’il y a eu demolition controlée ?

                                  parce qu’il ya eu des gens brulés et des odeurs de kérosène ?


                                • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 16:14

                                  Il y a eu des gens brulés entre 300 et 350 mètres au-dessous du point de crash, y compris aux sous-sols.
                                  Légerement perturbant, non ?


                                • charmord 16 septembre 2009 16:17

                                  Bon alors, je suppose que vous comprenez l’anglais si le 911 n’a plus de secret et est valablement décrite dans la version évidente.


                                  Vous avez donc compris ce qui se dit dans ce témoignage à chaud du 911 par un témoin.


                                  Vous avez en particulier compris que :

                                  - En se dirigeant vers la tour Nord ou l’avion venait de se crasher, le témoin nommé S. Newmann a aperçu une personne gravement brûlée nécessitant des soins.
                                  - S. Newmann a interrogé cette victime. 
                                  - Voici le récit que ce monsieur lui a donné des événements. Il était en bas des tours lors du premier crash. Alors que les débris commençaient à heurter le sol, il est entré dans la tour Nord pour se protéger. Alors qu’il franchissait « les revolving doors » pour pénétrer dans l’immeuble, il a été touché par une boule de feu qui l’a brûlée gravement. Selon la victime, la boule de feu semblait provenir de la cage d’ascenseurs et a entièrement détruit la vitre du lobby. Elle l’a projeté dehors dans la rue. La jerbe de feu (fireflash ?) a arraché toute sa peau mais n’a pas brûlé ses habits, ce qui semble étonner le témoin quand il en parle. 

                                  Quel est la version évidente de cet événement rapporté le lendemain des attentats ?



                                • quen_tin 16 septembre 2009 16:19

                                  > Il y a eu des gens brulés entre 300 et 350 mètres au-dessous du point de crash, y compris aux sous-sols. Légerement perturbant, non ?

                                  Non.


                                • charmord 16 septembre 2009 16:21

                                  En rien, Belis. Je demande juste à l’auteur de nous dire ce que raconte la version évidente à propos de ces témoignages !


                                • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 16:25

                                  « Non. »
                                  Si.


                                • charmord 16 septembre 2009 16:27

                                  Bon Quen-tin arrête de tourner autour du pot et dis nous ce que dit la version évidente à propos de ces victimes et de la cause des blessures occasionnées et des dégâts importants constatés par une multitude de témoins dans le lobby de la tour Nord...


                                  Merci

                                • quen_tin 16 septembre 2009 16:32

                                  Bah non, s’il y a un incendie gigantesque, c’est normal que des débris enflammés tombent par les cages d’ascenseur par exemple, et il y a un millier d’autres explications possibles, vous n’aurez rien prouvé tant que vous ne les aurait pas toutes considérées.

                                  Allez voir les sites de debunking avant d’avancer vos arguments s’il vous plait. Je ne suis pas un pecno qu’il faut essayer de bluffer à tout prix, les arguments de ce type ne m’intéressent pas.


                                • charmord 16 septembre 2009 16:51

                                  Bon, je constate que tu ne sembles même pas connaître la version évidente puisque ton explication est différente... C’est assez grave de faire un article défendant une version que tu ne connais même pas... 


                                  En fait, la bonne réponse était les flashfire provenant de l’inflammation du kerosène au bout d’une équipée de plus 300 mètres dans des tubes borgnes, équipée durant laquelle elle laissa tranquille les étages intermédiaires et inférieurs de la tour.

                                  Seul problème : il n’y a aucune argumentation en faveur de cette théorie qui est juste postulée dans le rapport du Nist comme une vérité intangible. 

                                  Or, de nombreux scientifiques s’accordent à penser d’une part, que cette théorie est physiquement impossible, d’autre part que si elle l’était, elle n’expliquerait pas les phénomènes décrits par des témoignages concordants, à savoir :

                                  - incinération de corps à l’intérieur et à l’extérieur des ascenseurs.
                                  - explosion de véhicules stationnés devant l’entrée de la tour Nord (deux brûlaient).
                                  - fusion constatée sur le bureau qui se trouvait en face de l’ascenseur et de l’elevator bank.
                                  - décollement des plaques de marbre des murs.
                                  - combustion instantanée des corps (en semblant laisser intact les vêtements) ;
                                  - phénomène très bref, foudroyant et des développant des châleurs extrêmes et ne provoquant aucun incendie.

                                  Donc, si l’on peut résumer : pas assez de carburants pour provoquer des incendies au lobby mais bien pour provoquer l’incinération brutale d’humains et de véhicules postés en dehors et la fusion de bureaux et autres métal d’ascenseurs... Un kerosène d’un genre particulier en plus car il pouvait être combattu par l’eau apparemment.

                                  Plus que jamais les questions posées aux debunkers, dont Moorea, quant à l’origine de la source de chaleur et des explosions dévastatrices constatées dans le bas des tours s’avère nécessaire au vu de ce témoignage très précis http://forum.reopen911.info/p194090-25- … ml#p194090 ; http://forum.reopen911.info/p194109-25- … ml#p194109 ;http://forum.reopen911.info/p194366-hie … ml#p194366 


                                  Plus que jamais, les mêmes debunkers perdront la face en soutenant que le Nist a pu valablement se contenter de la la réponse sybilline postée ci-dessus pour remplir le mandat large que lui avait confié le Congrès.


                                  Par ailleurs, les débris enflammés qui se sont précipités dans les conduits d’ascenseurs, c’est un peu vague et tu tires celà d’où ? Cela ne te fait rien que ton explication soit différente de celle du Nist. 


                                  Pauvre Quen-tin ! Avec un seul exemple, on peut démontrer à quel point ton article est une mystification complète...


                                • quen_tin 16 septembre 2009 16:54

                                  > Bon, je constate que tu ne sembles même pas connaître la version évidente puisque ton explication est différente...

                                  Non, là tu parles de la version officielle : un rapport de specialiste. Je ne soutiens pas la version officielle.


                                • charmord 16 septembre 2009 17:00

                                  Quentin, est-ce que tu te rends compte de l’énormité de ta position ?


                                  Tu nous ponds une version évidente que tu sors tout droit de ta connaissance insuffisante du dossier et tu voudrais clouer le bec de ceux qui prouvent par A+B le caractère insuffisant de la théorie officielle.

                                  Dis moi que c’est pour un canular...

                                • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 16 septembre 2009 17:43

                                  Quentin, je continue à lire vos message et j’insiste : vous êtes un crétin et un connard.

                                  Crétin parce que vous semblez véritablement incapable ede toute forme de pensée scientifique, épistémologique, logique, et cerise sur le gâteau, vous vous exprimez avec un ton d’autorité sur un dossier que vous n’avez manifestement étudié que (très) superficiellement.

                                  Connard parce que vous vous permettez d’émettre un jugement méprisant sur une masse de personnes du fait de leurs analyses, beaucoup plus proches de la réalité visible, et qui plus est, vous permettez des procès d’intention (sur les raisons, par exemple, du sourire de Monsieur Kassovitz).

                                  Je vous recommande vivement d’éviter à l’avenir de déblaterrer cet ensemble de stupidités sur un sujet que vous ne maîtrisez que mal.


                                • quen_tin 16 septembre 2009 17:53

                                  Cesse d’entretenir délibérément la confusion.

                                  La version évidente, c’est que c’est un détournement terroriste d’avions de ligne qui a provoqué la chute des tours, ça ne va pas plus loin. Je n’ai jamais fait référence à aucun rapport ou quoi que ce soit d’autre. Vous pouvez mettre en défaut la version officielle dans ses détails, mais remettre en question cette version évidente par une argumentation alambiquée telle que la votre tout ça pour dire « administration américaine = le mal c’est eux qui ont tout fait », c’est de la pure paranoia.


                                • quen_tin 16 septembre 2009 17:57

                                  > incapable ede toute forme de pensée scientifique, épistémologique, logique

                                  Laissez moi rire... Vous vous croyez réellement adepte de la pensée scientifique en souscrivant à une théorie du complot ?
                                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reclose-9-11-43397


                                • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 16 septembre 2009 18:08

                                  Je suis un fanatique de la pensée parfaitement rationnelle, et un passionné d’épistémologie. D’où mon avatar d’ailleurs, mais vous ne devez même pas savoir ni à qui, ni à quoi cela fait référence, imbécile heureux !


                                • logan 16 septembre 2009 18:34

                                  Personnellement j’étais devant la télévision quand ils ont montré les premières images du premier avion, et quand j’ai vu le deuxième avion arriver en direct.

                                  A ce moment là, les seules choses qui étaient évidentes, c’est que deux avions se sont écrasés sur les 2 plus hautes tours du WTC. Point ...
                                  Nous n’avons aucun moyen, en visionnant ces images, de savoir qui se trouvait aux commandes des avions, et qui était à l’intérieur.

                                  Le fait que ces avions aient été détournés par des terroristes n’a rien d’évident, c’est une information qui nous a été rapportée après enquête et communication du gouvernement américain.

                                  De plus nous n’avons aucun moyen de savoir si c’est bien le choc des avions qui a provoqué l’écroulement des tours, cela n’a là non plus rien d’évident, surtout quand une 3ème tour non touchée s’écroule elle-aussi.

                                  Où alors c’est que vous avez une définition du mot évident qui n’est pas la même que nous peut être ?


                                • quen_tin 16 septembre 2009 18:42

                                  Si faire rentrer des avions de ligne dans des tours ce n’est pas du terrorisme...

                                  Et si ce n’est pas le choc des avions qui a provoqué la chute c’est quoi ?
                                  Que s’est-il passé ce jour là comme événément suffisament important pour provoquer la chute d’immenses tours comme ça ? Euh... des avions sont rentré dedans juste avant ça compte ? Mais non, rien à voir bien sûr...


                                • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 18:45

                                  Evitons les insultes.
                                  Quentin : « mais remettre en question cette version évidente par une argumentation alambiquée »

                                  Le fait que les chasseurs aient été totalement absents de l’affaire le matin du 11 Septembre n’est pas alambiqué. C’est une évidence.
                                  Cette « neutralisation » de la chasse requiert des complicité de haut niveau au Norad, mais également des intervenants ayant des connaissances et une pratique hors de portée de mercenaires venant d’Afghanistan.
                                  Cela pointe un complot intérieur.
                                  Les délits d’initiés, dont un membre de la commission a argué qu’ils ne remontaient pas vers Ben Laden, montrent un complot intérieur.
                                  La mise sous Boisseau des innombrables rapports du FBI, de la CIA, du renseignement militaire, des gouvernements extérieurs, pointent le complot intérieur.
                                  La destruction rapide ou la dissimulation de nombres d’éléments de preuve, au WTC et au Pentagone, pointent le complot intérieur.

                                  Rien d’alambiqué. Des évidences.


                                • logan 16 septembre 2009 19:55

                                  Ouais bah votre version évidente se résume bien comme je l’ai dit à :
                                  2 avions se sont écrasées sur les 2 tours. Tout le reste n’a rien d’évident.
                                  On voit bien à quel point votre article est absurde car évidemment personne ne vient nier cette réalité que tout le monde a pu voir en image ...

                                  C’est bien la version officielle ( celle donnée par le gouvernement américain ) qui est mise en cause. Vous mentez en prétendant que les gens mettent en cause des évidences ...
                                  Et ces mises en causes viennent justement d’incohérences entre cette version et ce que l’on peut constater avec évidence ... Le trou dans le pentagone ne correspond pas aux dégats qu’aurait provoqué un avion si grand ... D’ailleurs comme par hasard il n’y a aucune image qui montre l’avion qui s’écrase ... Et où sont les débris ?
                                  Et pourquoi les tours s’écroulent si parfaitement comme si on les avait démolit ?
                                  Pourquoi la 3eme tour s’écroule d’ailleurs alors qu’elle est éloignée des deux autres tours ?
                                  Alors que les avions ont soit disant été détournés 40 minutes avant l’impact sur les tours, pourquoi l’aviation américaine n’a pas réagit ?
                                  Toutes ces questions ne s’opposent pas à des évidences mais bien à des incohérences ou à des zones d’ombres par rapport à cette version officicielle.


                                • quen_tin 16 septembre 2009 20:04

                                  C’est évident que les tours sont tombées suite à l’impact.
                                  C’est évident que les avions ont été détournés par des terroristes.

                                  Si on se pose des questions sur ces points c’est qu’on a une idée derrière la tête (comme l’idée que c’est un coup monté du gouvernement américain par exemple). C’est qu’on cherche à prouver autre chose.


                                • toug toug 16 septembre 2009 20:13

                                  « C’est évident que les tours sont tombées suite à l’impact.
                                  C’est évident que les avions ont été détournés par des terroristes. »

                                  Non ça ne l’est pas...

                                  La leçon de jour de Quentin : « c’est évident ! »


                                • LeeJunFan 16 septembre 2009 20:36

                                  Je sent que tu commences à douter jeune journaliste

                                  Plus sérieusement l’auteur fait maintenant un procès d’intention : si on s’interroge il y a une conviction inavouable. Nous sommes loin des évidences
                                  Et bien non, nous n’avons que quelques dizaines de preuves irréfutables que l’évenement n’a pas été assez interrogé


                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 septembre 2009 01:35

                                  @ Emmanuel Goldstein : 


                                  Allons, allons, est-il rationnel de perdre son sang froid et d’insulter les gens ? Est-il logique de vouloir mener une discussion logique avec des gens qui ont tous leur idée faite et n’en démordront pas ? Dites-nous plutôt pourquoi vous usurpez ce pseudo, que seul Ben Laden pourrait raisonnablement assumez face au Systeme actuel. À moins que... 

                                  Ce commentaire va vous posez une énigme, mais je ne doute pas que vous puissiez la résoudre... smiley


                                  Pierre JC Allard




                                • quen_tin 17 septembre 2009 11:39

                                  @LEeJunFan : il ne s’agit pas d’un procès d’intention.

                                  Il est évident qu’on ne doute jamais de tout. On remet en question quelque chose qui semble évident quand une autre évidence s’oppose fortement à la première.

                                  A priori ce sont les avions qui ont causé la chute des tours.

                                  Dire qu’il y a eut des bruits d’explosions ou de la thermite est une preuve faible : encore faut-il prouver par A+B que les bruits d’explosions ou la thermite sont incompatible avec notre version à priori. Tant qu’il n’y a pas cette preuve, ce n’est qu’une vague présomption qui n’a aucune valeur face à l’évidence de la version à priori. Ce n’est pas suffisant pour l’abandonner (parce que ça nous obligerait à trouver une version « incroyable » en alternative à la version « évidente », ce qui requiert une preuve forte).

                                  Or l’ensemble de vos arguments sont des arguments faibles de ce type. Pas un seul ne déroge à la règle.

                                  Il n’y a aucune raison de remettre en question ce qui semble à priori évident, quelque soit le nombre de présomptions qu’on soulève tant qu’aucun argument n’est suffisament évident pour remettre en cause l’évidence.

                                  Et il n’y a aucune raison de faire ce travail d’accumulation ces présomptions, des doutes, si aucun élément suffisament fort n’est là pour nous amener à remettre en question la version à priori.

                                  Vraiment aucune... A moins bien sûr que l’on souhaite désigner un coupable. Dans ce cas on soulèvera au contraire toutes les présomptions possibles allant dans ce sens. Nous alors sommes face à ce qu’on appelle une théorie du complot.


                                • LeeJunFan 17 septembre 2009 19:22

                                  @ a l’auteur

                                  Ne vous engluez pas dans la philosophie, vous voulez nous ramener dans la factuel mais vous vous en éloignez en vous attachant désespérément a votre impression première que vous nommez version évidente

                                  Le factuel ce sont les preuves que vous énoncez, les dizaines de témoignages sur les détonations et les traces d’explosifs découvertes

                                  Dans n’importe quel enquète ces deux éléments prouveraient irréfutablement qu’il y a eu explosion n’est ce pas ?

                                  Pourquoi alors dans le cadre de cet attentat, vous ne voulez pas laisser parler les preuves et vous en tenir a votre impression première ?

                                  Je pense que vous considérez l’implication de ces conclusions

                                  Ainsi vous dénoncez les « intentions » supposées de ceux qui doutent, je me permet de vous demontrer que vous envisagez vous aussi les choses sous l’angle de leurs implications


                                • quen_tin 18 septembre 2009 10:54

                                  Non, les témoignages sur les détonations ou la présence de certains composés chimique ne prouve pas qu’il y ait eu une explosion, à moins que vous me montriez qu’il est impossible (ou très improbable) de retrouver ces éléments lors d’un effondrement gigantesque comme celui qui a eu lieu. Je ne pense pas que ce soit le cas.


                                • chria chria 16 septembre 2009 15:23

                                  Si c’est à moi que vous écrivez regardez un peu plus haut en réponse à votre premier post et vous verrez que le doute n’est pas sélectif, bien au contraire. Le problème, c’est de crier au conspirationnisme au moindre aveux de doute. C’est malhonnête, tout comme certains arguments de Loose Change. Travaillant sur le climat, autant vous dire que c’est une déformation que je rencontre tous les jours, malheureusement. Mais tout cela n’est que relatif, parce que ni vous ni moi ne connaissons la Vérité...


                                  • chria chria 16 septembre 2009 15:29

                                    c’est pour belis35


                                  • belis35 belis35 16 septembre 2009 15:43

                                    « Mais tout cela n’est que relatif, parce que ni vous ni moi ne connaissons la Vérité... »

                                    Ouf ! heureux de trouver enfin quelqu’un de raisonnable parmi les gens qui doute de la version officielle (OK je ne dis plus conspirationniste)


                                  • amedee 16 septembre 2009 15:26

                                    ce que je comprend pas c’est comment des gens peuvent voir la video de l’effrondrement du WTC 7, et continuer à croire que c’est du à un incendie ou aux debris ejectés des autres tours.

                                    La seule chose qui me surprend, c’est comment on a pu prévoir que les gens derrière leur télé seraient aussi cons.


                                    • quen_tin 16 septembre 2009 15:31

                                      C’est bien, vous commencez à comprendre que ça ne tient pas...


                                    • jondegre jondegre 16 septembre 2009 15:59

                                      « La seule chose qui me surprend, c’est comment on a pu prévoir que les gens derrière leur télé seraient aussi cons. »

                                      Ca c’était pas prévu c’est un fait avéré. Un excellent papier d’agoravox sur ce sujet :

                                      http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/la-television-intox-du-corps-et-de-34695


                                    • Eleutheros 16 septembre 2009 15:55

                                      " Or il n’en est rien, et si un exemple moins chargé aurait mieux fait l’affaire, sur le plan rationnel la comparaison est tout a fait justifiée : dans les deux cas c’est la vérité et non la morale qui est en jeu. "

                                      La vérité fondée sur un rapport officiel DOUTEUX issu d’experts agréés par l’État et des centaines d’enquêtes d’hommes et de femmes indépendants, des documents et des centaines de témoignages INDUBITABLES n’ont aucune équivalences, sauf dans la reductio ad conspiratum.


                                      • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 16:02

                                        Quentin nous pond un article de sémantique bien peu savante. Je cite

                                        Ainsi toute la rhétorique conspirationniste est basée sur un seul et unique glissement sémantique : l’utilisation du terme « version officielle » pour désigner la « version évidente »

                                        C’est bien la version officielle qui a été transformée en version « évidente » et non l’inverse. C’est le gouvt Américain qui désigne très vite Ben Laden et un groupe de « pirates ». Personne d’autre.

                                         Personne n’a attendu le rapport du gouvernement américain pour comprendre ceci.
                                        Bien sur que si. Qui connaissait l’existence d’al-qaida et même de Ben Laden le matin du 11/9 ? très peu de gens. C’est les médias qui ont récité la propagande du gouvt américain qui l’ont relayé, sans le moindre recul.
                                        Evidemment, les gens ne pouvaient imaginer que des explosifs aient fait sauter les tours, apres avoir vu les avions percuter les tours. Naturellement, ils ont attribué la destruction au choc des avions. Naturellement, mais sans la moindre réflexion ni constatation. Un simple réflexe.
                                        C’est là qu’on voit que Quentin joue sur le mot évidence. Il fait l’amalgame entre évident (apparence à première vue) et évident (conclusion d’un raisonnement). Subtil, mais malhonnête.

                                        « Personne n’a attendu que les médias lui disent quoi penser, que les experts parlent, et les journalistes qui ont rendu compte de l’événement à chaud non plus n’ont pas attendu la version des autorités pour décrire ce qu’il s’était produit : les images ont suffi. »

                                        Je crois qu’en fait les gens ne savaient quoi penser, abasourdis qu’ils étaient par l’évènement. Dans ce climat de stupéfaction horrifiée, les allégations du gouvt Américain qui apportaient une explication sont passées comme une lettre à la poste. Ca faisait parti de l’effet escompté : l’attentat est si horrifiant que les gens ne seraient pas en position de se questionner.
                                        Même quelqu’un comme Rodriguez, le concierge du WTC, ne se pose pas de question, alors qu’il a constaté des explosions. Il pense que les explications viendront. Mais il n’a jamais rien vu venir.

                                         Non, tout ceci n’est pas la version officielle. C’est la version évidente.

                                        Quel raisonnement foireux.

                                        Questionner ce qu’on nous assène sans preuve est sain, mais quand on questionne incessamment la réalité telle que tout le monde l’a vue, ça devient obsessionnel, maladif.

                                        Pas tres en forme Quentin. Personne (ou quasimment) ne remet en cause les choses vues (crash d’avion, écroulement des tours), mais l’interprétation qu’il faut leur donner.
                                        La croyance de la VO me parait souvent obsessionnelle et maladive par bien des cotés, pas la recherche de la vérité.

                                         Et j’appelle tous les conspirationnistes, s’ils sont sincères et honnêtes, à cesser de se voiler la face et à affirmer haut et fort que ce qu’ils questionnent, ce n’est pas la version officielle, mais bien la version évidente.

                                        La version officielle n’est devenue évidente qu’après manipulation du gouvt relayée par les médias. Il vaut bien mieux critiquer l’original, plutôt que son double.


                                        • quen_tin 16 septembre 2009 16:17

                                          La version évidente l’est dans tous les sens du terme, et je n’ai parlé ni d’Al Quaeda, ni de Ben Laden...


                                        • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 16:59

                                          Il est vrai que le gouvt Américain et les médias n’ont pas dit un mot sur la mécanique de l’effondrement des tour.
                                          Mais désigner Ben Laden implique que seuls les avions sont coupables de la chute des tours. Il ne viendrait à l’esprit de personne qu’au même moment, un autre groupe de terroristes ait simultanément « plastiqué » le wtc.
                                          D’une maniere générale, le gouvt n’a donné quasiment aucune explication sur le 11/9, sauf contraint et forcé. Il s’est contenté d’asséner le nom des présumés coupables.
                                          Tactique habile permettant de s’épargner toute controverse, et de n’avoir à justifier aucune déclaration.
                                          Et qui renvoie constamment l’illusion que la version avec « pirates » est tellement évidente qu’elle ne nécéssite aucun commentaire.
                                          Evidence qui, à l’examen, n’est pourtant justifiée que par tellement peu de choses.

                                          Ca a été toute la méthodologie des autorités : jouer sur l’évidence (en tant qu’apparence) sans jamais se mettre en position de devoir la démontrer.
                                          Un petit chef d’œuvre de manipulation.


                                        • quen_tin 16 septembre 2009 17:47

                                          Une telle conspiration est impossible.


                                        • toug toug 16 septembre 2009 18:01

                                          Belle argument quentin !


                                        • quen_tin 16 septembre 2009 18:47

                                          Ca se passe d’argumentation. Il faut être idiot pour croire qu’une telle conspiration impliquant des moyens monstrueux et un nombre d’hommes incroyable suivant un plan extrêmement complexe et risqué puisse avoir été mis en place par un gouvernement démocratique en fonction à l’insu de tous, alors que des moyens beaucoup plus simple existaient pour arriver au même résultat.

                                          L’hypothèse du laisser-faire est crédible. Celle de la conspiration, des explosifs, du missile sur le pentagone et tout le tralala est grotesque.


                                        • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 19:08

                                          une telle conspiration impliquant des moyens monstrueux et un nombre d’hommes incroyable suivant un plan extrêmement complexe et risqué puisse avoir été mis en place par un gouvernement démocratique en fonction à l’insu de tous

                                          Gouvernement démocratique, il faut le dire vite. Tous les gens informés connaissent la poids des médias, et leur accointance avec le monde politique et financier.

                                          Ce que je dis n’implique pas un nombre incroyable de gens. ca fait des années que la presse et les médias sont complètement soumis aux pouvoirs en place, aux USA comme en France.
                                          Je ne suis pas sur qu’un seul journaliste en place soit complice du truc. Simplement le système inetrdit qu’on remette fortement en question le système, et les journalistes en place sont sélectionnés pour avoir un sens critique et une curiosité pour le moins mesurés.
                                          Je suis sûr que la plupart d’entre eux sont de bonne foi en niant le complot du 9/11.
                                          Ce sont des gens qui sont profondément embrigadés dans le systeme. Il sont incapables de le remettre en cause, sauf cataclysme.
                                          Donc nul besoin d’une marée de complices.
                                          Et à partir du moment ou la thèse gouvernementale devient officielle, cad très vite, le politiquement correct en vigueur dans pratiquement tous les médias empêche toute remise en cause sérieuse.
                                          Le 11/9 n’est que la caricature poussée au max d’un système déjà en place.


                                        • quen_tin 16 septembre 2009 19:15

                                          Je ne parle pas du journalisme mais de la logistique. Un tel « coup » (explosif, missiles armée et tout le tralala) au minimum, ça se prépare, ça se répète, sinon ça ne marchera pas comme prévu. Ca implique un nombre très important de gens. C’est impossible que ça marche comme ça à l’insu de tous, ce n’est même pas envisageable. Détourner des avions de ligne c’est beaucoup plus simple au niveau logistique. La première hypothèse est incroyable comparée à la seconde, peu importe le nombre de détails physiques et chimiques sur la chute des tours que vous ajouterez.


                                        • toug toug 16 septembre 2009 19:41

                                          C’est très con ce que tu dis Quentin... C’est comme les gens qui nient la shoa, c’est pas possible, trop compliqué, tous les gens impliqué pour envoyer les juifs dans les camps de concentration, les mettre dans les chambre a gaz, appuyer sur le bouton, trop de gens impliqué dans ses crimes c’est trop odieux, les gens ne pouvaient pas faire cela à l’insu de tous, ce n’est même pas envisageable, bla bla bla ect ect, ton raisonnement est débile et inquiétant...


                                        • quen_tin 16 septembre 2009 19:43

                                          La shoah ce n’était pas vraiment à l’insu de tous malheureusement...


                                        • toug toug 16 septembre 2009 20:27

                                          Quelqu’un qui prend connaissance de cette évènement peut avoir ce genre de logique débile donc sur le principe du raisonnement encore une fois vous êtes a coté de la plaque, mais vraiment à coté...


                                        • Philou017 Philou017 16 septembre 2009 22:25

                                          Un tel « coup » (explosif, missiles armée et tout le tralala) au minimum, ça se prépare, ça se répète,
                                          Les simulations, ca existe. D’ailleurs, très curieusement, une simulation d’un avion de ligne détourné s’écrasant sur le pentagone a eu lieu en 2000. Aussi curieusement, le pilote du vol77, Charles Burlingame, y participait.

                                          sinon ça ne marchera pas comme prévu.
                                          C’était bien préparé, mais plein de trous et d’invraisemblances. Ce qui fait passer le complot, c’est l’affirmation assénée presque immédiatement par le gouvt US que les coupables c’est Ben Laden et des pirates dont on publiera une liste 3 jours plus tard.
                                          Ce message est relayé en boucle par des médias, qui ne voient aucune utilité de faire une enquête sérieuse là-dessus, ni d’employer un quelconque conditionnel.
                                          A partir de là, les failles, invraisemblances et autres incohérences sont passées à la trappe.
                                          D’autant plus facilement que personne ne peut imaginer que le Gouvt ment sciemment.
                                          Une fois la théorie gouvernementale reconnue comme officielle, le politiquement correct et la moutonnerie des médias feront le reste, dans un contexte ultra-patriote où la moindre critique serait forcément mal venue.

                                          Ca implique un nombre très important de gens. C’est impossible que ça marche comme ça à l’insu de tous, ce n’est même pas envisageable.
                                          Pour le WTC, je dirais deux équipes travaillant pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois, avec la couverture appropriée.
                                          Une autre pour le WTC7.
                                          Deux équipes au Pentagone, une pour pré-positionnerer quelques débris et des explosifs, l’autre pour se procurer et préparer le missile.
                                          Quatre équipes pour équiper et préparer les quatre avions, et assurer le téléguidage quand nécessaire
                                          Une équipe pour leurrer et désorienter les centres de commandement du Norad, avec les moyens de communication adéquat.
                                          Une autre pour communiquer de fausses infos aux avions de patrouille.
                                          Une équipe pour lancer quelques faux appels depuis les avions.
                                          Une équipe pour faire venir des mercenaires d’arabie Saoudite jouer le role des pirates et les surveiller.

                                          Il me parait évident que pas mal de ces équipes sont issues des services secrets qui ont toute facilité pour pénétrer des zones sensibles, fournir des faux-papiers, etc

                                          Deux ou trois ingénieurs pour préparer les démolitions.
                                          Des complicités à quelques postes clés au Norad, au pentagone et au FBI.
                                          Certaines complicités au gouvernement.

                                          Si on met dix personnes par équipe , ca fait pas tant que cela. En tout, je dirais trois ou quatre cent personnes.

                                          Pour ceux qui s’étonneraient qu’on puisse réunir autant de gens de l’appareil d’état, je dirais que l’appareil d’état américain comporte nombre d’officines ayant perdu tout sens de la morale, et où la propagande, la manipulation, les opérations secrètes et même l’assassinat sont des moyens d’action courant.

                                          Il n’y a qu’à voir le nombre d’agents de la CIA qui ont appliqué diligemment les manuels de torture qu’on leur fournissait. Sans compter les escouades de mercenaires qui pullulent dans certains milieux aux Etats-Unis. Blackwater n’a aucun problème de recrutement, par exemple.

                                          Tout cela n’est qu’hypothèse, mais si on veut envisager les choses, autant le faire jusqu’au bout.


                                          Détourner des avions de ligne c’est beaucoup plus simple au niveau logistique.
                                          Encore faut-il avoir sous la main des personnes qui sont prêtes à se suicider. Ca court pas les rues.

                                           La première hypothèse est incroyable comparée à la seconde, peu importe le nombre de détails physiques et chimiques sur la chute des tours que vous ajouterez.
                                          Les faits dans tous les domaines montrent clairement la 1ere hypothèse.


                                        • Le péripate Le péripate 16 septembre 2009 22:38

                                          Philou, dans sa vie a du organiser tout au plus un anniversaire. Mais il a des idées. Tout mes encouragements.


                                        • toug toug 16 septembre 2009 23:58

                                          Complètement dingo votre scénario, vous avez regarder trop de film hollywoodien philou !

                                          Vous allez nous raconter aussi que la France est complice du génocide des tutsis au Rwanda en 1994 par exemple ? , presque un millions de mort, ça aussi vous allez nous le sortir ? ( http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=955 )
                                          Des fous et des paranoïaques ces complotistes, qui regarde trop X files !

                                          Une citation de Sarkozy qui vous fera peut être un peu réfléchir un peu comme notre bon quentin essaye de faire avec son article lumineux :

                                          Sarkozy le 19 juin 2009 : « On est dans un monde où tout se sait, où la notion de secret d’État n’existe plus. »
                                          Dans ta face philou !!!!!!!!!!!


                                        • quen_tin 17 septembre 2009 00:26

                                          Quelqu’un qui prend connaissance de cette évènement peut avoir ce genre de logique débile donc sur le principe du raisonnement encore une fois vous êtes a coté de la plaque, mais vraiment à coté...

                                           ??? pas compris.


                                        • quen_tin 17 septembre 2009 00:29

                                          On nage en plein fantasme.


                                        • David Meyers 17 septembre 2009 00:46

                                          Tant qu’on avait vu qu’un seul avion percuter la tour, ce qui était « évident » c’est qu’il s’agissait d’un accident (un pilote ayant trop arrosé son anniveraire). Incroyable, impensable qu’il puisse s’agir d’une action terroriste.

                                          Ce qui est évident c’est que des tas de gens ont pu oeuvrer plus ou moins secretement pendant des mois dans les WTC, véritables moulins, pour déposer ce qu’il fallait aux bons endroits.

                                          Ce qui est très loin d’être évident, c’est de viser pile (ou face) une tour, fût elle WTC1 ou 2, avec un gros avion de ligne piloté par des gugusses qui, selon l’instructeur qui les aurait initié au pilotage, auraient eu le plus grand mal à décrocher le brevet de pilote amateur.

                                          Ce qui est encore moins évident, pour Boeing, c’est de fabriquer des avions qui disparaissent dans la 4e dimension (pentagone et vol93). Alors là, même Steven Speilberg n’aurait pas oser pareille sornette.

                                          Ce qui devient évident, ce qui terrorise, si on suit l’évidence, c’est d’imaginer des américains préparant le crime contre l’humanité sur 3000 autres américains en pleine amérique, juste pour justifier une guerre à caractère financier et à gros revenus pour les amis des amis. Et pourtant, c’ets bien la conculsion évidente si des explosifs ont aidé les tours à défier les lois de la physique.


                                        • Philou017 Philou017 17 septembre 2009 00:47

                                          mon scénario est infiniment plus crédible que la VO.

                                          19 pirates qui sejournent plusieurs mois aux USA, prennent des cours de pilotage sous l’oeil d’agents du FBI, détournent quatre avions à la suite, échappent à la chasse américaine, font du rase-motte au-dessus de Washington et font s’écrouler des tours de 400metres de haut en 12s, pendant que le président des usa fait un cours de lecture à des gamins, ca c’est pas sérieux. C’est un scénario pour Hollywood pour un film de série B.

                                          Mais les trucages sont bien faits.


                                        • belis35 belis35 17 septembre 2009 09:28

                                          Finalement vous aussi, les « doutistes » , vous êtes embrigadés, conditionnés par la propagande américaine qui sous entend que l’Amérique est infaillible, que rien ne peut l’atteindre de l’extérieur.
                                          ça c’était le discours officiel d’avant le 11 septembre...

                                          Seulement voilà c’est arrivé, par un mélange de négligence de malchance et peut être aussi un peu de « laisser faire ».

                                          Mais ça vous refusez de le croire car vous pensez encore que l’Amérique est toute puissante et infaillible. Et pourtant elle en a fait des bourdes  : le Viet nam, l’Afghanistan, armer les talibans, Ben Laden, les armes de destruction massives invisibles en Irak. Moi je dis qu’ils sont aussi minables et faillibles que n’importe quel autre gouvernement ou services secrets.
                                          Et oui ils ont été roulés dans la farine par un commando determiné à mourir pour leur cause.
                                          Les attentats suicides ont toujours été les plus difficiles à déjouer.


                                        • JL JL 17 septembre 2009 09:48

                                          « ... des moyens beaucoup plus simple existaient pour arriver au même résultat. » ???

                                          Lesquels ?


                                        • Francky la Hache Francky la Hache 16 septembre 2009 16:07

                                          Grand bravo à Kassovitz et Taddeï.
                                          L’un a pu exprimer que le 11/9 ne fait pas consensus sur internet, loin de là même ; les pro-VO sont toujours humiliés (c’est le seul terme que j’ai trouvé) par les ’truthers’.
                                          L’autre est un des rares journalistes à poser la question de la pertinence d’un débat sur le 11/9.

                                          Il est évident qu’un débat doive s’installer dans les grand médias, qu’il doit être démocratique et serein. La vérité doit être recherchée.


                                          • belis35 belis35 16 septembre 2009 16:31

                                            « les pro-VO sont toujours humiliés (c’est le seul terme que j’ai trouvé) par les ’truthers’. »

                                            Pardon ? c’est une blague j’espère ?


                                          • Francky la Hache Francky la Hache 16 septembre 2009 19:44

                                            En effet Lambert, Bastison est pitoyable.
                                            Seul un débat démocratique avec des preuves, et des arguments sourcés sont acceptables.
                                            Le seul endroit sur le WEB francophone est donc ReOpen911 pour se tenir informé et débattre sereinement autour du 9/11.
                                            Une petite mention passable pour AgoraVox qui permet aux commentaires de rétablir un équilibre biaisé dans quasiment tout le reste des médias.


                                          • mjk 16 septembre 2009 16:31


                                            Article sans queue ni tête, comme son auteur.


                                            • JahRaph JahRaph 16 septembre 2009 16:40

                                              @l’auteur :

                                              Désolé, mais votre article est vraiment mauvais. Pourquoi tant de gens se posent des questions depuis le 11 Septembre 2009 ? Parce qu’il n’y a pas de version « évidente » !!!

                                              Il n’y a jamais eu de version évidente concernant l’effondrement du bâtiment 7 par exemple....
                                              2 avions, 3 bâtiments qui s’effondrent...
                                              La seule chose que je trouve évidente, c’est qu’il y a anguille sous roche !!! smiley

                                              Si cela ne vous interpelle pas, alors je ne peux pas dire grand chose pour vous faire évoluer


                                              • belis35 belis35 16 septembre 2009 17:01

                                                au fait personne ne parle des wtc 3,4,5 et 6 pourtant ils ont bien morflés eux aussi. Ils n’ont pas été dynamités ?


                                              • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 16 septembre 2009 17:53

                                                Les différences entre les 4 batiments que vous citez et le WTC 7 :

                                                Les 4 que vous citez étaient directement adjacentes aux tours alors que le WTC 7 était séparé d’un pâté de building.

                                                Les 4 que vous citez étaient beaucoup moins massives que la tour n°7. Ces 4 tours ont été pulvérisés en partie par la chute des tours, et ont été terminés en démolition contrôlée quelques jours après les évènements. Dans l’une de ces démolitions terminales le terme de « pull it » (la n° 5 je crois) est d’ailleurs utilisé.

                                                Le WTC 7, séparée par un paté de buiding , de 47 étages, n’était touchée que par des feux limitésà une dizaine d’étages maximum. Impossible que des incendies aient entrainés une chute aussi parfaitement rectiligne, homogène, à la vitesse de la chute libre.

                                                Comme le rappellent ceux qui connaissent le dossier, la dernière version du NIST datant de 2008 dit qu’une nouvelle loi de physique des constructions est nécessaire pour expliquer l’effondrement de cette chute. Ce dernier aspect est une grotesquerie scientifuique aussi grossière que le lyssenkisme, lorsque la dialectique marxiste soviétique affirmait pouvoir expliquer la génétique


                                              • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 16 septembre 2009 17:58

                                                Les différences entre les 4 batiments que vous citez et le WTC 7 :

                                                Les 4 que vous citez étaient directement adjacentes aux tours alors que le WTC 7 était séparé d’un pâté de building.

                                                Les 4 que vous citez étaient beaucoup moins massives que la tour n°7. Ces 4 tours ont été pulvérisés en partie par la chute des tours, et ont été terminés en démolition contrôlée quelques jours après les évènements. Dans l’une de ces démolitions terminales le terme de « pull it » (la n° 5 je crois) est d’ailleurs utilisé.

                                                Le WTC 7, séparée par un paté de buiding , de 47 étages, n’était touchée que par des feux limitésà une dizaine d’étages maximum. Impossible que des incendies aient entrainés une chute aussi parfaitement rectiligne, homogène, à la vitesse de la chute libre.

                                                Comme le rappellent ceux qui connaissent le dossier, la dernière version du NIST datant de 2008 dit qu’une nouvelle loi de physique des constructions est nécessaire pour expliquer l’effondrement de cette chute. Ce dernier aspect est une grotesquerie scientifuique aussi grossière que le lyssenkisme, lorsque la dialectique marxiste soviétique affirmait pouvoir expliquer la génétique. Lorsqu’un système de pouvoir s’est substitué au seul pouvoir de la scientificité dans la perspective de dire le vrai. Lorsqu’on est plus expert parce que l’on accepte de tenir un discours faux plutôt qu’un expert qui s’appuie sur des faits.

                                                Et si le système médiatique est si terrorisé d’ouvrir librement le débat sur ce sujet, c’est d’une part parce que cela rend visible d’une façon totale et irréversible sa pertinence à dire le vrai et donc son pouvoir social, et d’autre part parce que les groupes militaro-industriels, qui se sont partagés les décombres de la presse indépendante, sont les premiers bénéficiaires de l’ère de guerre sans fin que le 11 septembre a permis.

                                                Mais cela, les crétins, les moutons, et surtout les connardsne voudront jamais l’accepter car cela remettrait en cause leur petit quotidien, obligés qu’ils seraient, ces collabos involontaire ou volontaires pour certains, d’en tirer les conclusions relative au caractère criminel de toute une partie de nos élites.


                                              • oupsla oupsla 16 septembre 2009 18:19

                                                les autres tours ne se sont pas effondrées sur elles-mêmes, il en reste la structure en acier, et en fait ressemblent plus à ce que les WTC1 2 et 7 auraient dû ressembler...


                                              • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2009 16:47

                                                Nous avons tous compris la même chose : les avions ont été détournés par des terroristes.

                                                Popopop !! Conspiration. Vous n’avez pas réellement VU les terroristes détourner et piloter ces avions. Vous le dîtes vous-même, vous l’avez « compris ».
                                                Moi aussi je pinaille aujourd’hui tiens.


                                                • ramonjimenez ramonjimenez 16 septembre 2009 17:09

                                                  Enfin , pour le moment , on voit surtout des pro VO changer d’avis au vu de inconsistances du magique rapport officiel...

                                                  Le nombre de sceptiques augmente au fil du temps c’est un fait.

                                                  Que se passerait il si par exemple Zero de Guilietto Chiesa passait en prime time sur une grande chaine ? dommage , on est pas près de le savoir...

                                                  Mais ça bouge dans le bon sens


                                                  • décurion 16 septembre 2009 17:13

                                                    Lorsque deux versions d’un même fait s’affrontent, il en est forcement une qui est fausse. Il se peut que les deux soient fausses, et que la vérité soit inaccessible, mais il est clair que les deux ne peuvent etre vraies en même temps.
                                                    Ce que nous savons, qui ne peut etre démenti, c’est que les uns ont accés à la totalité des piéces du dossiers, et les autres seulement à celles tombées dans le domaine public. Les uns posent des questions et cherchent des éléments de preuves, les autres éludent les questions et dissimulent certaines pièces du dossiers.
                                                    Tout celà est au assez troublant, pour ne pas dire plus.
                                                     Personne, n’a la connaissance pour se faire une opinion sur tout, et il faut faire confiance à ses semblables pour aller vers l’avenir. Mais il y a des limites, et il vaut mieux parfois, etre traiter de moins que rien, que de se conduire en moins que rien.
                                                    Dans un affrontement tel que celui là, montrer que l’on n’est pas dupe, et tout aussi, sinon plus important que de faire valider sa version.


                                                    • ramonjimenez ramonjimenez 16 septembre 2009 17:57

                                                      En fait beaucoup de « truthers » (je n’aime pas ce mot là mais bon) n’a pas vraiment de version des faits , le but est d’obtenir la réouverture de l’enquête avec les moyens et l’indépendance nécessaires.


                                                    • ramonjimenez ramonjimenez 16 septembre 2009 17:58

                                                      « n’ont pas » pardon


                                                    • quen_tin 16 septembre 2009 18:02

                                                      Lorsque deux versions d’un même fait s’affrontent, il en est forcement une qui est fausse. Il se peut que les deux soient fausses, et que la vérité soit inaccessible, mais il est clair que les deux ne peuvent etre vraies en même temps.

                                                      C’est très simpliste. Le nombre de possibilités dans cette affaire est virtuellement infinie.
                                                      La version évidente, c’est le noyau de ce dont on ne peut raisonnablement pas douter (à moins d’une autre évidence).


                                                    • décurion 16 septembre 2009 18:24

                                                      C’est à la fois, simpliste et simple.
                                                      L’un affirme et l’autre ne croit pas l’affirmation.
                                                      Celui qui affirme retiens des vidéos, et à fait disparaître les gravats, dont les fameuses poutrelles qui plient comme un bandoléon.
                                                      Ce ne ne sont pas des « on dit », mais bien des faits.
                                                      Ce qui est évident, c’est la mauvaise foi de ceux qui sont sensés servir la vérité et le peuple.


                                                    • quen_tin 16 septembre 2009 18:27

                                                      Celui qui ne croit pas ne croit pas à une infinité de versions. Il fait disparaitre des preuves pour qu’on ne devine pas laquelle de cette infinité de versions ?


                                                    • décurion 16 septembre 2009 18:49

                                                      Officiellement, il n’y a qu’une version.
                                                      Attentat perpétré par des islamistes à la solde de Ben Laden.
                                                      Vous ne pouvez pas tout à la fois, traiter de conspirationistes ceux qui demandent des preuves qui étayent cette version, et affirmer qu’il y a une infinité de versions possibles.
                                                      En clair vous rejetez la version officielle, et admettez toutes les possibilités,.
                                                      C’est pas ce que l’on nomme un trouble de la personalité ?
                                                      Docteur dans l’article, et Mister dans les commentaires !


                                                    • quen_tin 16 septembre 2009 18:55

                                                      Parmi tous ces possibles, je n’affirme pas connaitre la vérité mais il y a un « noyau dur » que j’estime extrêmement probable, et que j’appelle version évidente : le détournement d’avion à des fins terroristes provoquant la chute des tours.

                                                      Comme je l’explique dans l’article je ne traite pas de conspirationnistes ceux qui questionnent la version officielle et demande des preuves, bien au contraire. Par contre remettre en question la « version évidente » me parait relever de la paranoïa.


                                                    • décurion 16 septembre 2009 19:10

                                                      Il est clair que nous utilisons les mêmes mots, mais un langage différent.
                                                      Pour moi, lorsque plusieurs versions d’un fait sont crédibles, il ne peut y en avoir une plus évidente que les autres, puisque par définition ce qui est évident rend le reste invraisemblable.
                                                      En tout cas, la version officielle n’est pas évidente, tout simplement parce qu’elle repose sur un faisceau d’invraisemblance inacceptable, sauf à ériger la mauvaise foi en religion.


                                                    • quen_tin 16 septembre 2009 19:31

                                                      Déjà il faudrait savoir de quoi on parle. Le 11 septembre, ce n’est pas « un fait ». Il peut y avoir des versions différentes sur chaque événement, chaque point, chaque aspect du problème. Une « version » monolithique, ça n’existe pas. Alors dire que une version chasse l’autre, c’est vraiment simpliste.

                                                      Quand je dis « version évidente », je veux dire que certains aspects, sans rentrer dans les détails, sont évidents, voilà tout.


                                                    • décurion 16 septembre 2009 20:16

                                                      Evidemment, le 11/09 n’est pas un fait, c’est un évènement tragique à plus d’un titre, aussi lorsque j’énonce « un fait », il s’agit d’un principe connu et accepté par la plupart d’entre nous.
                                                      Que tu fasses cette remarque, implique soit une lassitude, soit une manoeuvre, mais peu importe, à mon avis, nous avons fait le tour du sujet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

qyutiun


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès