• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vie et mort d’un dictateur

Vie et mort d’un dictateur

Saddam Hussein, dictateur sanguinaire, a donc été pendu ce matin, samedi 30 décembre, peu avant six heures, dans la « zone verte » américaine de Bagdad. La potence aussi était américaine. Le bourreau était probablement irakien, mais en fait on ne sait pas, vu qu’ils portaient des cagoules. Le tribunal qui a jugé Saddam Hussein était certes irakien, mais ce simulacre de procès n’a trompé personne : c’était Bush qui était derrière et qui tirait les ficelles.

Saddam Hussein

Dans sa précipitation d’en finir au plus vite, Bush ne s’est pas même pas rendu compte qu’il avait fait exécuter Saddam Hussein le jour de l’Aïd al-Adha, la fête la plus sacrée du calendrier musulman qui commémore l’acte d’Abraham, qui, selon la croyance, s’était résolu à sacrifier son fils à la demande de Dieu, lequel a finalement retenu sa main. Ce choix de la date n’a pas manqué d’indigner le monde arabe ! Son exécution le jour de l’Aïd (...) est une insulte pour tous les musulmans, a ainsi affirmé Nidal Mohamed Salah, un pèlerin jordanien à La Mecque.

Rappelons donc comment Saddam Hussein est arrivé au pouvoir ...

En 1958, le général Abdul Karim Kassem assassina le roi Faisal II d’Irak et prit le pouvoir. En 1959, Saddam Hussein, âgé de vingt-deux ans, participa à une tentative d’assassinat du général Kassem, aidé par la CIA. Il reçut une balle dans le pied et fut évacué à Tikrit par la CIA. Il fut ensuite tranféré à Beyrouth pour suivre un rapide entraînement organisé par la CIA. Il fut ensuite installé par la CIA dans un appartement de haut standing au Caire, en Egypte, et il étudia le droit à l’Université du Caire.

En 1963, la CIA renversa le gouvernement du général Kassem et plaça au pouvoir le chef du Parti Baas, Abdul Salam Aref. Alors, Saddam Hussein retourna en Irak, mais il fut envoyé en prison en 1964.

En 1967, Saddam Hussein s’échappe de prison et devient rapidement un membre influent du Parti Baas.

En 1968, Saddam Hussein participe à un coup d’état qui renverse Abdul Salam Aref et porte au pouvoir Ahmad Hassan al-Bakr, qui devient président et qui nomme Saddam Hussein son bras droit. A trente et un ans, Saddam Hussein accède au pouvoir et devient en peu de temps l’homme fort du régime. Très rapidement, il demande et obtient le rang de général quatre étoiles, bien qu’il n’ait jamais effectué de service militaire.

Dès 1969, il devint responsable de la sécurité intérieure du pays, et entre 1969 et 1973, il élimina brutalement tous les opposants au régime.

En 1979, il força Ahmad Hassan al-Bakr à démissionner et il prit sa place à la tête du pays. Et là, la puissance du dictateur va pouvoir s’épanouir, grâce à l’argent du pétrole, qui coule à flots depuis la crise du pétrole de 1973.

La même année 1979, c’est la Révolution islamiste en Iran, et le shah d’Iran est détrôné par l’ayatollah Khomeini. Et, le 22 septembre 1980, Saddam Hussein attaque l’Iran. Cette guerre va durer huit longues années. Mais il va bénéficier du soutien total des Etats-Unis. Vous pouvez voir sur la photo ci-dessous Donald Rumsfeld, envoyé de Ronald Reagan, venir soutenir Saddam Hussein à Bagdad le 20 décembre 1983 :

rumsfeld_hussein.jpg

Le 16 mars 1988, Saddam Hussein fait répandre un mélange de gaz moutarde et d’agents neurotoxiques fournis par les occidentaux sur la ville kurde de Halabja, tuant cinq mille civils ... La guerre sanglante se terminera en 1988 sur un statu quo. Au terme de huit années de guerre, l’Irak aura réussi à prendre pied sur la rive iranienne du Chatt-el-Arab, mais au prix d’un million de morts et de sa jeunesse sacrifiée.

Et le 2 août 1990, Saddam Hussein recommence en attaquant le Koweït. Là, l’Onu réagit et autorise la Guerre du Golfe (1990-1991), qui se termine par une défaite de l’Irak. Mais les forces de la coalition refusent d’entrer en Irak (sur décision de George Bush père), et Saddam Hussein reste au pouvoir en Irak.

De 1991 à 2003, un blocus économique est mis en place : le programme "Pétrole contre nourriture". Mais il ne réussit pas à renverser Saddam Hussein. Ce blocus aurait provoqué en douze ans la mort de cinq cent mille à un million d’enfants, selon les Nations unies.

En avril 1993, les services secrets irakiens tentent d’assassiner le président George Bush père pendant une visite au Koweït. George W. Bush, le fils, une fois arrivé au pouvoir n’aura qu’une idée en tête : éliminer Saddam Hussein.

Le 27 septembre 2002, en parlant de Saddam Hussein, George W. Bush dira : This is this guy who tried to kill my dad.

Et donc, le 21 mars 2003, Bush lance ses missiles de croisière sur Bagdad, pour assouvir sa vengeance personnelle...

654 965 morts irakiens plus tard, le cow-boy George W. Bush peut jubiler depuis son ranch texan de Crawford : son ennemi intime a été pendu, comme au bon vieux temps du Far West... Il aura vengé son père. Tout le reste n’a aucune importance.

Et voilà comment un tyran sanguinaire aura été porté au pouvoir par la CIA et pendu haut et court par une potence made in USA. Les populations irakiennes apprécieront. En particulier les Kurdes, je pense...

Pour en savoir plus :
1. Saddam Hussein executed in Iraq (BBC news)
2. Saddam Hussein a été pendu à Bagdad (Le Monde)
3. La mort de Saddam Hussein le jour de l’Aïd indigne les Arabes (La Tribune)
4. Saddam Hussein (Wikipedia)
5. Exclusive : Saddam key in early CIA plot (United Press International)

Crédit photos : Iraqi Special Tribunal et The National Security Archive


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (290 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 2 janvier 2007 11:35

    Saddam Hussein n’aurait jamais du être exécuté : il méritait une peine de prison à vie sans aucun recours possible ! Cette peine aurait été synonyme d’une éxécution capitale, car elle aurait constitué, pour l’ancien Raïs irakien, une déchéance face à l’Histoire de notre humanité... En tous les cas, il n’aurait pas été, comme cela est le cas, considéré par les Sunnite du monde arabe, comme un martyr... Enfin, ceux qui ont ordonné la mise à mort du dictateur irakien, ceux qui l’ont exécuté en catimini, à 4h du matin (heure locale), le samedi 30 janvier 2006, jour de l’Aïd El Kebir, ont oublié, qu’en ce jour Saint de l’Islam, aucune exécution capitale n’est possible Quoiqu’il en soit, Saddam Hussein est mort de manière très digne et très courage, comme je l’ai constaté en regardant la vidéo consacrée à son exécution.


    • Depi Depi 2 janvier 2007 11:44

      Il a été exécuté à 6h du matin, 4h heure française. De plus, selon des sources irakiennes l’ambassadeur américain a essayé de retarder l’exécution ce que les autorités ont rejeté alors bien sur que les Américains voulaient le faire se balancer au bout de la corde mais bon faut rétablir un peu quand même.


    • RAF (---.---.10.2) 5 janvier 2007 01:28

      RAF

      @ L’auteur du commentaire.

      Vous dites : Saddam n’aurait jamais du être exécuté. Et vous auriez préféré qu’il soit condamné à la prison à vie sans recours possible. Cela, peut-être pour faire monter la justice d’un ou plusieurs crans. Dérisoire ! Lors même que vous refusez de vous laisser embobiner comme le reste du monde vous aboutissez au même résultat. Car il y a beaucoup de choses qu’on n’aurait jamais du faire et que vous n’évoquez même pas. Car il faut remonter le temps et dire : l’Irak, on n’aurait jamais du l’attaquer, on n’aurait jamais du massacrer sa population, on n’aurait jamais du pousser l’irak dans le chaos. Ce que donc vous ne dites pas et que vous auriez du dire. Saddam : un dictateur ? Sûrement ! Dieu sait pourtant combien l’Irak aurait besoin aujourd’hui d’un tel homme pour s’unir et arrêter le sang qui coule à flot. L’Irak a-t-il jamais été aussi meurtri que lorsque la poigne de Saddam a faibli ? Répondez s’il vous plaît à cette question. Il est où le président démocrate qu’on a trouvé à cet Irak dévasté ? Des bourreaux... en voilà, l’Irak est aujourd’hui bien doté. Des tyrans ? En voyez-vous de plus redoutables que Bush. Pour celui-ci que pensez-vous qu’il faille réserver : le gibet ou la prison à vie ?

      RAF.


    • Julot (---.---.78.247) 2 janvier 2007 11:41

      « Dans sa précipitation d’en finir au plus vite, Bush ne s’est pas même pas rendu compte qu’il avait fait exécuter Saddam Hussein le jour de l’Aïd al-Adha, la fête la plus sacrée du calendrier musulman qui commémore l’acte d’Abraham, qui, selon la croyance, s’était résolu à sacrifier son fils à la demande de Dieu, lequel a finalement retenu sa main. »

      Bien au contraire, c’est un calcul délibéré. Dieu n’a pas sauvé Saddam. C’est une provocation.

      Votre article, rédigé sur la base de wikipedia n’apporte rien. Si ce n’est de rabacher une fois de plus ce que tout le monde sait, les USA sont dirigés par des ordures. Et il omet le soutient de la France au régime.

      Bon, alors, voilà, c’est dit c’est fait, ca soulage de charger les autres de tous nos problèmes ?

      Maintenant on va peux-être s’occuper de restaurer notre place dans le monde. A moins de préférer uniquement se plaindre ?


      • de passage (---.---.198.37) 3 janvier 2007 23:24

        toute la vérité en un commentaire si simple


      • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 11:50

        - La potence n’était pas américaine. C’était celle que Saddam utilisait pour pendre ses opposants...

        - Le juge qui a prononcé la sentence n’était pas américain, mais bel et bien irakien...

        - Le massacre des chiites pour lequel Saddam Hussein a été condamné n’a pas été perpetré par la CIA mais bien par les sbires du dictateur déchu.

        - Les Kurdes peuvent bien être déçus... Pas parce que Saddam Hussein a été éxécuté mais surtout parce que cette exécution va diminuer la portée du procès qu’ils attendent pour le bombardement de Hallabjah en premier lieu.

        - Ne vous en déplaise, l’Irak a des institutions, a connu des élections, a un président, un premier ministre.

        - Mais cela n’a pas l’heur de plaire à tout le monde, à commencer par les terroristes (et non les résistants) qui visent systématiquement le nouveau pouvoir irakien.

        - Enfin, si je devais faire un parallèle, et en poussant votre logique jusqu’au bout, le tribunal de Nuremberg n’aurait donc eu aucune légitimité (justice des vainqueurs) à faire pendre les dignitaires du régime nazi. Or, il ne viendrait à personne ne contester les sentences prononcées à ce même tribunal de Nuremberg.


        • Serpico Serpico 2 janvier 2007 12:31

          Thoroop :

          Ne vous en déplaise, l’Irak est sous occupation US.

          C’est agaçant à la longue, ces « démonstrations » de gamin que l’Irak est souverain alors que 140 000 soldats US pique-niquent dans le pays.


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 13:08

          L’Allemagne est bien un pays souverain : pourtant, des GI’s pique-niquent allégrement dans le pays... Et je me suis laissé dire qu’il y avait même des unités françaises... La Côte d’Ivoire est aussi un pays souverain. Et pourtant, il y a bien des forces françaises... Le Tchad est un pays souverain également... Il y a une base française à N’djamena...

          Je continue ?


        • ben (---.---.66.241) 2 janvier 2007 13:41

          La difference est que les GI’s ricains ne se promenent pas en char et mitraillette à la main en allemagne, c’est pas tout à fait pareil. Quant à la côte d’ivoire, la presence militaire francaise peut etre justifiée par la longue histoire commune entre les deux pays, historiquement proches l’un de l’autre. Ce n’est pas vraiment le cas de l’Irak et des USA.


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 13:49

          Si on va par là, quand il y a le plan vigipirate en France, on voit des militaires se promener avec le famas en bandoulière... Et les militaires français patrouillent en char et en armes en Côte d’Ivoire, même si les deux pays sont « proches »...


        • ben (---.---.66.241) 2 janvier 2007 13:56

          A noter aussi le « la france prend acte » en rapport avec cette execution. Pour un pays si attaché à ses valeurs, c’est plutot decevant je trouve de se contenter de prendre acte de l’execution d’un homme, aussi barbare soit-il. Lorsque l’on prend position sur un sujet aussi sensible que celui de la peine de mort, ce n’est pas pour faire des exeptions je trouve. La condamnation aurait certainement pu etre plus virulentes.


        • jean (---.---.88.20) 2 janvier 2007 15:08

          Les américains ont voulu déliberement humilié les musummans dans un jour de joie et de gaité, pour perpétuer la haine envers l’amérique et justifier la geurre contre le terririsme et bien sûr le budget de la défense


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 16:21

          Intéressant article de Newsweek sur la situation en Irak :

          Malgré les problèmes de sécurité dont Silvia Spring (ndlr : l’auteur de l’article en question) fait état toutes les 3 lignes, l’économie irakienne se porte très bien :

          - Un PNB en croissance de 17% pour 2005, 13% en 2006 ;
          - Des secteurs en forte croissance, avec l’énergie et les télécoms en particulier (41 milliards de dollars) ;
          - Un pouvoir d’achat qui a progressé de 100% ;
          - De taxes ramenées de 45 à 15% ;
          - Les Irakiens consomment : 7.1 millions de téléphones portables contre seulement 1.4 en 2004 pour ne prendre qu’ exemple ;
          - La création d’entreprise connaît un boom : 34000 nouvelles entreprises enregistrées contre 8000 en 2003

          Comme la source est américaine (Newsweek, qui ne soutient pas particulièrement Bush), je parie qu’il y aura des commentaires pour réfuter tout cela... smiley

          http://www.msnbc.msn.com/id/16241340/site/newsweek/


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 16:54

          « C’est notre problème » : voilà, en substance, ce qu’ont répondu les officiels Irakiens lors d’une réunion, jeudi dernier, aux Américains. Selon le Monde, les Américains auraient voulu retarder l’exécution de la peine de Saddam Hussein.

          Quoiqu’il en soit, ces informations du Monde réfutent en grande partie l’introduction de cet article quelque peu partisan...

          http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-851106@51-823016,0.html


        • Serpico Serpico 2 janvier 2007 18:00

          Thoroop : "L’Allemagne est bien un pays souverain : pourtant, des GI’s pique-niquent allégrement dans le pays... Et je me suis laissé dire qu’il y avait même des unités françaises... La Côte d’Ivoire est aussi un pays souverain. Et pourtant, il y a bien des forces françaises... Le Tchad est un pays souverain également... Il y a une base française à N’djamena...

          Je continue ?"

          ************************

          Si vous voulez.

          Mais êtes-vous bien sûr que l’Allemagne et même l’Europe soient « souveraines » ?

          Ne nous égarons pas : l’armée US en Allemagne n’est pas là pour casser du boche ni pour instaurer la démocratie.

          En Irak, elle est en guerre.

          Faire des comparaisons aussi hasardeuses ne convainct personne : les USA occupent l’Irak avec une armée belligérante.

          Je crois que vous arriverez à comprendre ce minimum.


        • loute (---.---.144.88) 2 janvier 2007 18:11

          PAs sur que la justice puisse être rendu dans un pays en guerre à cause de l’administration BUSH. Par provocation envers les musulmans, BUSH a choisit le jour de l’Aid pour faire tuer SADDAM il aurait pu le faire avant ou après mais non le jour de l’aid était bien plus explicite. BUSH avait un intéréssé à se débarrasser rapidement de SADDAM et rien à voir avec une quelconque justice.

          Il a été condamné à mort pour la mort de 148 personnes. Alors qu’il aurait pu être condamnné pour des dizaines de milliers d’autres morts.

          Il n’y aura jamais de coupable pour les autres morts.ET c’est ça la JUSTICE !!!!

          Ce monde se passe de commentaires finalement.Il tourne tellement à l’envers


        • ben (---.---.94.165) 2 janvier 2007 18:54

          Les chiffres que vous donnez sont des chiffres qui succedent a une periode de 10 ans d’embargo et de blocus. Il est evident qu’il y ait une difference par rapport a cette periode, ce qui est dommage c’est qu’une journaliste de newsweek ait omis un élement aussi important que celui-ci. L’irak exporte deux fois plus, mais deux fois plus de quoi, vu qu’elle n’exportait rien il y a trois ans. Il s’est crée un certain nombre d’entreprise, c’est normal car il y a trois ans, les gens n’avaient rien à vendre, les importations etaient bloqués. Cette journaliste a donné des chiffres comparatifs a une periode ou de 500000 a 1 millions de personnes sont mortes de faim et de malnutrition. Et c’est l’ONU qui le dit.


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 19:05

          Si il y a une chose insupportable, c’est bien la mauvaise foi dictée sur un ton quasi professoral. Soit on est d’accord avec vous, auquel cas, on est super intelligent. Soit on est en désaccord, alors on est rangé dans le catégorie « stupide » avec des raisonnements de « gamins ».

          Je constate que des éléments de la nouvelle armée irakienne font des opérations conjointes avec l’armée américaine. Que les nouvelles institutions irakiennes sont la cibles de terroristes (et non de résistants). Voilà les faits.

          Si vous voyez en l’armée américaine une force d’occupation, comment appelez-vous les unités irakiennes qui combattent à ses côtés ?

          Si on pousse votre raisonnement, alors sans doute allez-vous nous dire que Talabani est à l’Irak ce que Pétain était à la France et que Malaki est à Talabani ce que Laval était à Pétain.

          Ce qui compte avant tout, c’est que l’Irak trouve la paix et retrouve la prospérité.


        • Serpico Serpico 2 janvier 2007 19:43

          Thoroop :« Si vous voyez en l’armée américaine une force d’occupation »

          ****************************

          Purée : même les américains le reconnaissent. Une armée qui envahit un pays, qui installe un gouverneur US, qui maintient l’ordre (!) EST une armée d’occupation.

          C’EST une armée d’occupation : comment la qualifiez-vous, vous ?


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 20:50

          Ne perdez pas vos nerfs cher Serpico...

          Je ne savais pas qu’il y avait en ce moment même un gouverneur américain à Bagdad. L’ignorance ne consitute certes pas une excuse. Pourriez-vous me dire son nom pour combler cette lacune ?

          Cela étant, il est quand même plus facile de répondre à une question par une autre question (procédé des Jésuites, il me semble smiley)

          Le fond du problème n’est pas comment j’appelle l’armée américaine en Irak (je dirai : force de pacification ?) mais comment vous percevez, vous, les dirigeants de l’exécutif irakien et les députés issus des élections libres.

          Là-dessus, vous ne me répondez pas... smiley


        • thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 20:56

          Alors heureusement que l’Irak ne soit pas dans un chaos économique... Ces chiffres semblent aller dans le bon sens.


        • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:11

          VOTEZ SADAM !!!!!!! PENDEZ SARKO !! smiley


        • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:19

          Tous les dictateurs de la terre ,et dieu sait qu’il y en a beaucoup à tous les niveaux,ont dû avoir quelques frissons quand méme......ce n’est pas courant,l’éxécution d’un tiran !! la plupart du temps ,ils meurent tranquillement dans leur lit.......comme Pinochet ... !


        • (---.---.31.216) 2 janvier 2007 22:17

          thoroop genial ce monsieur thoroop le maitre penseur de sont ami le boucher bush geant vite une medaille pour ce cher thoroop des enfant mort en en redemande thoroop ok va vite en amerique t aurait une place a coté du seigneur


        • jean (---.---.31.216) 2 janvier 2007 22:18

          thoroop genial ce monsieur thoroop le maitre penseur de sont ami le boucher bush geant vite une medaille pour ce cher thoroop des enfant mort en en redemande thoroop ok va vite en amerique t aurait une place a coté du seigneur


        • Thoroop (---.---.112.234) 2 janvier 2007 22:46

          @ Jean...

          Vous me démontrez, cher Jean, que quand on n’a pas d’arguments assez solides, on sort des propos insultants.

          Je vous poserai cependant une question : combien d’enfants morts sous Saddam Hussein ? Combien d’enfants ont été la cible délibérée de terroristes ?

          Pardonnez-moi, mais je préfére encore être considéré comme un proche de Bush que de soutenir des gens comme Saddam Hussein.

          Et ne me dites pas que vous haïssez le dictateur Hussein. Dans la vie, il faut être cohérent. Il faudra que l’on me donne la solution pour faire tomber un dictateur simplement en lui demandant d’avoir la bonté de bien vouloir céder sa place.


        • ben (---.---.88.51) 3 janvier 2007 04:14

          Cher Thoroop, les arguments construits, nous sommes plusieurs a vous en avoir donné. Celui de dire que les chiffres publiés concernent un pays après embargo ne vous on pas touchés. Le fait que l’on dise que les attentats ne sont venus qu’après Saddam non plus. Certes, je suis borné. Borné de croire que cette guerre a été inventé de toute pièce, chose qu’a reconnu le secretaire d’etat des USA lorsqu’il a reconnu avoir menti sur les armes de destructions massives. Borné de croire que la peine de mort n’a pas lieu d’etre sur cette terre, qu’il s’agit d’un acte barbare pour condamner un acte barbare. Borné de croire que chaque pays a droit a son independance, et que c’est au peuple du dit pays de faire son propre menage. Je vous dirai que j’etais pour la premiere guerre du golf, elle a servi a proteger un pays de l’invasion irakienne. Mais l’irak en 2003 n’etait qu’un pays ou les enfants mourraient de faim, et ce n’etait pas de la faute de Saddam cette fois, mais bien du blocus. C’est peut-etre une facon de reparer ses tord, mais pourquoi attendre le million de mort dans ces cas là, on auraient pas pu plutot envoyer un peu de nourriture. Bref, tout ca pour dire que cette guerre, cette pendaison, toute cette histoire, n’est ni plus ni moins que la plus mal géré des affaires politiques que j’ai jamais vu. Le pire c’est peut-etre qu’ils l’on fait expres.


        • Alfred (---.---.71.55) 2 janvier 2007 12:05

          Bush et ses copains ont essayé en pendant Saddam Hussein de tordre le cou aussi au fait que l’occident a vendu des armes et soutenu ce dictateur sans trêve, tout en sachant qu’il utilisait les armes achetées (y compris à la France) contre sa propre population civile...N’ayons donc pas la mémoire courte et sélective...


          • ZEN zen 2 janvier 2007 12:09

            Quelle inflation ! Ce doit être le cinquième(ou sixième) article sur le sujet...

            Bien d’accord avec Alfred.


            • lolabel (---.---.253.4) 2 janvier 2007 12:23

              Effarée par l’historique faite, concernant Saddam. Très septique quant à cette biographie. Le nombre de morts en Irak pendant le règne de Saddam ? quelles sont les sources ? l’ONU était elle informée ? je ne comprends pas les intérêts des uns et des autres.

              Je ne suis pas pro américaine, mais trop, c’est trop, qui peut rétablir la vérité. Faudra-t’il attendre encore des décennies pour connaître les faits réels ?

              Concernant l’exécution de Saddam : Pourquoi cette précipitation, même si les actes qui lui étaient reprochés étaient d’une telle gravité ?

              Pourquoi le jour d’une fête religieuse, alors qu’il aurait suffit d’attendre... un ?

              Etant contre la peine de mort par principe, il me semble qu’il aurait été plus logique de le « laisser croupir », afin qu’il puisse méditer sur les actes de barbarie qui ont été commis en son nom !

              La peine de mort, qui plus est par pendaison, c’est terrible, mais ça va, relativement vite ! Une peine de prison à perpétuiter, ce peut être long, très très long.

              Alors qui a pu décider rapidement de son exécution.

              Autant de questions qui me terrifient. Qui peut répondre ?


              • Fillaam (---.---.188.171) 2 janvier 2007 15:11

                Toutes les réponses sont dans tes questions, et je suis parfaitement d’accord avec toi. La pendaison est un sombre et opaque raccourci, je n’aurai pas tué Hitler, c’est une créature des hommes, aussi monstrueux qu’il soit. Ce sont des témoignages qu’ils emportent avec eux, TROP DE VERITE ET DE SECRET qui disparaîssent avec autant de facilité. Le monde dans lequel nous vivons nous apprend que plus rien n’est laissé au hasard. Ceux qui veulent le pouvoir, le prennent ou « vont le prendre » sont animés par des envies qui sont bien loin de nos préoccupations... Je vous renvois à cet excellent article de Marianna Belenkaïa sur RIA-Novosti (le France 24 russe) : http://fr.rian.ru/analysis/20061230/58174548.html . Je vous rassure l’heure est russe.

                Enfin, concernant la date choisie par les autoritées ??? pour l’exécution, je suis catho, donc empathique, je serai musulmans, je serai outré, voir haineux, voir belliqueux.

                PS : Et je vous somme, pour 2007 de lire, de commenter, d’oser, tout ce qui est interdit, censuré, déconseillé, insensé et de continuer à vous battre avec votre clavier. Vive la suspicion, le doute et la parano, bienvenue en 2007. Je suis ravi de suivre vos commentaires à tous de droite comme de gauche, merci et bonne année à l’Agora (notre jury philosopho-populaire) et sa voix AGORAVOX.


              • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:27

                un pendu ne parle pas,heureusement ! pour,entre autres,Rumsfield......car Saddam savait trop de choses compromettantes sur la famille Busch.......et beaucoup d’autres,dont aussi la France,finalement on respire dans certains milieux......ouf ! smiley


              • Darkfox (---.---.141.125) 2 janvier 2007 12:29

                Je préfère le voir pendu à une corde qu’ aux pouvoirs ou même en prison, je ne vois pas pourquoi on va payer des impots pour un homme qui ne mérite même pas la balle qu’on lui mettrait... Après la CIA a fait des belles bourdes comme l’Europe néanmoins il faut bien finir par être humain et se rendre compte de ses erreurs et les corriger. Mais la corde est Irakienne, le juge irakien et le jour a été choisi par ceux ci .


                • frederic9 (---.---.232.32) 2 janvier 2007 12:31

                  Ceux qui pleurent la mort de Saddam sont ses collaborateurs.

                  Les collabos de Saddam, de Bachir al Assad, du Hamas et du Hezbollah.

                  La politique de la France dans le Golfe Persique et au Levant est immorale, contraire aux intérêts de la Démocratie dans le monde. Cette politique est dans la ligne du Pétainisme et de la collaboration, c’est la politique de ceux qui sont prêts à s’allier avec n’importe qui contre les américains, les juifs et les libéraux.

                  La politique de ceux qui conduisent la France à l’abaissement et au déshonneur.


                  • Serpico Serpico 2 janvier 2007 13:05

                    frederic9 :

                    Je me disais bien que cela faisait un bout de temps qu’on ne parlait pas des juifs...


                  • jean (---.---.88.20) 2 janvier 2007 15:11

                    quel démocratie. celle qui ne respecte aucune dignité en éxecutant un détenu alors que les témoins sont entrain de chanter et de l’insulter.


                  • Adama Adama 2 janvier 2007 12:32

                    Que de compassion pour un potentat arabe qui assassinait ses frères Musulmans, Kurdes ou Chi’ites autour de 100.000 ! et même sa famille de ses propres mains...

                    Il a tout de même ou le temps de maudire le monde libre et les chi’ites...

                    Il aurait fallu lui couper la langue auparavant, enfin désormais il est muet pour l’éternité, même Allah ne peut plus rien pour lui, qu’il pourrisse en paix.

                    Amen allah akbar


                    • Le Hérisson (---.---.121.162) 2 janvier 2007 12:58

                      Si Saddam a été exécuté si promptement, le jour même de la plus grande fête musulmane, c’est parce que les démocrates retrouvent la majorité au Congrès américain jeudi prochain. Bush craignait que cela rende « les choses » plus compliquées. Il a donc préféré faire pendre Saddam avant le lever du soleil samedi plutôt que d’attendre la fin de la fête musulmane, c’est à dire après jeudi. Par ailleurs, on peut remettre en cause la politique de Bush et la peine de mort sans forcément « pleurer sur Saddam »... Un peu de nuance serait le bienvenu. Rien n’est tout noir ni tout blanc. Saddam fut certes un dicateur sanguinaire mais qui a laïcisé le pays et oeuvré pour son unité. Désormais, la guerre civile est patente entre trois ethnies qui auront bien du mal à cohabiter, sachant qu’on peut fort douter du sens « démocratique » des chittes.


                      • (---.---.79.7) 2 janvier 2007 13:12

                        Bonjour,

                        Votre article n’apporte rien que l’on ne connaisse déjà...A quoi sert une énième version de l’ascension de saddam, de la chute de saddam, de la déchéance de saddam...Wikipédia l’a déjà fait


                        • Fillaam (---.---.188.171) 2 janvier 2007 15:18

                          Ca sert à pouvoir commenter ici et nulle part ailleurs, comme toi et moi le faisons inutilement avec impatience !!!! L’auteur a le mérite d’en parler le mieux qu’il peut malgré l’agacement et la frustration de lire certains se dessiner un avenir de critique refoulé de journaliste !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès