• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vladimir Poutine : Trump n’est qu’un pion de l’Etat (...)

Vladimir Poutine : Trump n’est qu’un pion de l’Etat profond US

Interview de Vladimir Poutine sur Macron, Trump, l'Ukraine, la Syrie et la Russie (Le Figaro)

L’interview a été enregistrée le 29 mai à Paris lors de la visite du Président russe en France.
 
 
Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr (voir l'interview intégrale ici)
 
 
Transcription :
 
Journaliste  : Vous avez mentionné les États-Unis. Les allégations d’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle aux États-Unis ont soulevé une tempête politique à Washington. Des allégations similaires ont également été exprimées en France. Quelle est votre réponse, surtout dans le contexte des développements récents aux États-Unis ? 
 
Vladimir Poutine : J’ai déjà commenté cette question plusieurs fois. Il y a eu une question d’un de vos collègues à ce sujet aujourd’hui. Il l’a dit avec beaucoup de précaution à la conférence de presse, disant que « il y a des allégations selon lesquelles des pirates russes... » Qui est l’auteur de ces allégations ? Sur quoi se basent-elles ? Si ce ne sont que des allégations, alors ces pirates pourraient être de n’importe où ailleurs et pas nécessairement de Russie.

Comme l’a dit le Président Trump, et je pense qu’il avait tout à fait raison lorsqu’il a dit cela, ça aurait pu être quelqu’un qui était assis sur son lit (un particulier) ou peut-être que quelqu’un a intentionnellement inséré une clé USB avec le nom d’un ressortissant russe ou quelque chose comme ça. Tout est possible dans ce monde virtuel. La Russie ne s’engage jamais dans des activités de ce genre, et nous n’en avons pas besoin. Cela n’aurait pour nous aucun sens de faire de telles choses. A quoi bon ?

J’ai déjà parlé à trois Présidents américains. Ils vont et viennent, mais la politique reste la même en tout temps. Vous savez pourquoi ? A cause de la puissante bureaucratie. Lorsqu’une personne est élue, elle peut avoir certaines idées. Ensuite, des gens avec des mallettes arrivent, bien habillés, portant des costumes foncés, tout comme le mien, à l’exception de la cravate rouge, puisqu’ils portent des cravates noires ou bleu foncé. Ces personnes commencent à expliquer comment les choses se font. Et instantanément, tout change. C’est ce qui se passe avec chaque administration.

Changer les choses n’est pas facile, et je le dis sans ironie. Ce n’est pas que la personne ne veut pas le faire, mais parce qu’il est très difficile de le faire. Prenez Obama, un homme qui voit loin, un libéral, un démocrate. N’avait-il pas promis, avant son élection, de fermer Guantanamo ? Mais l’a-t-il fait ? Non, il ne l’a pas fait. Et puis-je demander pourquoi ? Ne voulait-il pas le faire ? Il le voulait, j’en suis sûr, mais cela n’a pas fonctionné. Il a sincèrement voulu le faire, mais n’a pas réussi, car cela s’est révélé très compliqué.
 
Ce n’est pas le problème principal, cependant, même s’il est important, car il est difficile de comprendre que des gens ont marché [à Guantanamo] dans des chaînes depuis des décennies sans procès ni enquête. Pouvez-vous imaginer la France ou la Russie agir de cette façon ? Ce serait une catastrophe. Mais c’est possible aux États-Unis et ça continue à ce jour. Il s’agit de la question de la démocratie, soit dit en passant.

Je me suis référé à cet exemple seulement pour montrer que ce n’est pas aussi simple qu’il le parait. Cela dit, je suis prudemment optimiste et je pense que nous pouvons et devrions être à même de parvenir à des accords sur des questions clés.

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 13 juin 11:31

    Plus ou moins d’accord... Ne pas oublier que les médias russes ont quand même fait la promotion de Trump face la Clinton. Donc dire aujourd’hui « Tump n’est qu’un pion, on le savait d’avance », hmmmm... C’est avoir la mémoire courte.


    • Trelawney Trelawney 14 juin 09:10

      @Jelena
      les médias russes ont quand même fait la promotion de Trump face la Clinton.

      Les médias russes ont fait la promotion de Trump, car ils sont dans le même schéma de pensée que moi et beaucoup d’autres à savoir : Ce qui est mauvais pour les USA est bon pour nous.
      Je ne veux pas dire que Clinton était meilleure que Trump, mais seulement que Clinton se traînait derrière elle toute clique de Obama. Obama qui bien qu’arrogant a su imposer au monde entier et souvent par la force la politique américaine. En créant des divisions dans son propre pays, Trump le fragilisera face au monde et c’est tant mieux pour nous

    • Yanleroc Yanleroc 14 juin 12:03

      @Trelawney


      Oui enfin, le chaos ne s’ installera pas en Amérique, sans qu’ il y ait des répercussions en Europe. On pourrait même être tentés de suivre leur exemple, d’ ailleurs j’ai l’ impression qu’ on attend que cela.

    • leypanou 13 juin 11:52

      Cette analyse d’un ancien diplomate français complète la lecture de l’article : cette analyse va plus loin que l’affirmation de D Trump comme un pion.


      • Christian Labrune Christian Labrune 13 juin 11:56

        De 1918 à 1991, le journal le plus officiel du pouvoir soviétique était La Pravda (traduction de ce titre : Vérité, ou Justice) et Vladimir Poutine fut lui-même membre du KGB.
        C’est dire que si on veut connaître la Vérité sur l’état du monde, c’est toujours du côté Russe qu’il faudra la rechercher. Poutine ne saurait mentir ; il faut, aussi bien qu’à Lavrov, lui faire entièrement confiance.


        • Doume65 13 juin 13:16

          @Christian Labrune
          « si on veut connaître la Vérité sur l’état du monde, c’est toujours du côté Russe qu’il faudra la rechercher. Poutine ne saurait mentir »

          Poutine ne prétend pas énoncer une vérité ici, il ne fait que décrire comment les États-Unis fonctionnent. Je crois que cela est depuis longtemps évident pour tout le monde, sauf pour quelques journalistes (a moins qu’ils prêchent le faux pour avoir le vrai) et peut-être Christian Labrune qui n’a pas l’air de l’avoir imprimé.


        • Rmanal 13 juin 12:08

          C’est sur que Poutine a trouvé la solution : une bonne dictature avec assassinat, désinformation, remplissage des prisons par les opposants politiques, copinage et détournement de fond, corruption généralisée : si c’est ça sa solution, on a déjà testé, merci.


          • Yanleroc Yanleroc 13 juin 19:54

            «  alors ces pirates pourraient être de n’importe où ailleurs et pas nécessairement de Russie. »


            «  ..Présidents américains. Ils vont et viennent, mais la politique reste la même en tout temps.  »

            « ...Ce n’est pas le problème principal,..... car il est difficile de comprendre que des gens ont marché [à Guantanamo] dans des chaînes depuis des décennies sans procès ni enquête. » 

            « Ensuite, des gens avec des mallettes arrivent, bien habillés, portant des costumes foncés, tout comme le mien, à l’exception de la cravate rouge, puisqu’ils portent des cravates noires ou bleu foncé »

            Wouaahh, foutu complotiste quand-même ce, comment déjà, Poutine... ?

            Un nom à retenir en tout cas, beau mec, de la prestance, de la maîtrise, un sens certain de la diplomatie, Il serait très bien pour présider le NWO..les ricains ne le veulent pas ah bon ?..
            Est-ce que lui-même le voudrait après tout ?.. 

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 juin 00:46

              @Yanleroc


              Quand on voit le monde on comprend qu’il est presque totalement manipulé et on est un complotiste. Si on ne le voit pas on est un pas–très–doué. Ce n’est pas tres grave ... car il n"y a pas une personne sur 1 000 qui puisse y changer quoi que ce soit... et encore, très modestement... Carpe diem.


              PJCA

            • Yanleroc Yanleroc 14 juin 09:39

              @Pierre JC Allard salut.


              Je me contrefiche d’ être traité de complotiste (ce qui n’ arrive d’ ailleurs pas), je le revendique et j’ en suis fier au contraire. Les gens y viennent petit à petit, on est simplement en avance smiley

              Et oui, on en est toujours à balancer entre la résignation et la révolte, 
              un coup j’ y crois, un coup j’ y crois pas, 

              pourtant la tension est bien palpable...l’ écœurement et le dégoût sont certains.

               Ohm et Boycott

            • QAmonBra QAmonBra 15 juin 09:35

              Merci @ Sayed Hasan pour le partage.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès