• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Voile et pression sociale !

Voile et pression sociale !

En discutant avec certaines tunisiennes de la raison "subite" de leur en-voilement, il est curieux d'entendre leur raisons :

 

- Certaines, biens qu'universitaires (pharmacienne, médecin...), ont adopté le voile sans conviction particulière ; juste pour le qu'en dira-t-on, de leurs voisins et de leur famille où certaines femmes peu instruites mais voilées, incitent leurs "sœurs" à se voiler, persuadées que le voile est un critère "religieux" de leur bonne moralité ! 

Comme disent les tunisiens " khoudh el ilm min ras el fkaren " (" instruis-toi auprès de cerveaux obtus, pas plus grands que celui des tortues " !) (proverbe traduisant à la fois l'étroitesse et la lenteur d'esprit des obscurantistes !!). 

Au lieu que ce soit les "instruites" qui éduquent les non instruites, en leur ouvrant l'esprit et les yeux ; c'est l'inverse qui se produit, puisque les non instruites entraînent, les instruites à l'en-voilement avec des arguments obscurantistes qu'elles semblent gober avec conviction !

 

- Certaines pourtant étudiantes, l'ont porté sans conviction non plus, mais sous la pression et la menace de leurs collègues " barbus " qui investissent de plus en plus l'Administration Tunisienne et les universités. Comme celle de Kairouan tombée dans les mains des salafistes qui y dictent leurs lois aux étudiantes. Et par l'intimidation, l'insulte, la violence ; ils finissent par les "convaincre" de se voiler !

 

- Aux deux types de femmes récemment envoilées sous "pression", aucune n'a réfléchi sérieusement aux conséquences de son acte, sur elle-même mais aussi sur le statut de la femme en général en Tunisie !

Après discussion, elles ont compris qu'elles étaient utilisées comme porte étendard d'un mouvement politique qui les abuse de leur faire croire qu'il est le défenseur de la foi, de la religion et de la moralité.

 

- Certaines me disent porter leur voile depuis des années par conviction religieuse. 

Après discussion, elles ont compris qu'il n'y a rien de religieux dans ce chiffon, et ce ne sont que les hommes qui lui donnent une "valeur" religieuse ... qui n'est en réalité que politique ! 

Une m'a dit qu'elle réfléchira mais finira surement par le retirer... car elle se sentirait toute nue si elle le retirait du jour au lendemain ! Ce qui démontre l'impact psychologique de l'accoutrement "religieux" au point que les femmes finissent par se sentir nues sans leur voile !

Une autre travaillant dans l’administration avoue avoir retiré le voile du jour où ses collègues qui l’ont poussée à le porter, commençaient à la harceler de « haram » (ce qui est illicite) et de « halal » (de ce qui est illicite), à propos de tout : ses faits, ses gestes, sa conduite, sa façon de parler … comprenant subitement l’endoctrinement dans lequel elles veulent l’enfermer !

 

- Certaines m'assurent que bien qu'elles soient envoilées, elles ne cautionnent pas Ghannouchi, qu'elles disent "loin" de leur vraie foi islamique. 

Une lui reproche même d'instrumentaliser la religion à des fins politiques, en divisant la société en "bons musulmans" et en "mauvais musulmans", se prenant pour Allah pour juger les hommes ! Ce qui est "hram", dit-elle !


- Plus grave encore, certaines ont été utilisées comme moyen de pression et de vengeance par Ghannouchi qui coopte ses victimes et s'en sert contre ses ennemis !

Des amis m'ont présenté la fille d'un haut responsable sous Bourguiba, chargé des dossiers des islamistes, dont le mouvement naissant sous la houlette de Ghannouchi pratiquait déjà les méthodes des sectes par l'infiltration de leurs opposants et l'endoctrinement de leurs proches ... par cooptation !


A l'âge de 12 ans, elle et sa sœur ont été "approchées" par un groupe de "religieux" pour les convaincre d'adopter leur islam, "le vrai", les assuraient-ils ! L'aînée rebelle, les a envoyés paître et la seconde ayant des problèmes relationnels avec son père s'est laissée convaincre ... et les a suivis.

Ils l'ont convaincue d’abandonner l'école, de se contenter de fréquenter la mosquée et d'apprendre le coran. Ce qu'elle a fait ! Et de manière assidue, elle assistait aux prières à la mosquée d'Ariana, "placée" deux à trois rangs derrière Ghannouchi en personne ! 

Très vite l'endoctrinement à coup de "halal" (licite) et de "haram" (illicite), d'interdits, de paradis et d'enfer .... a porté ses fruits. Puisqu'elle a fini par s'isoler de sa famille devenue "mécréante" et impure à ses yeux ; et qu'elle a très vite porté le voile ... au grand dam de son père !

Ses nouveaux "amis" ne lui laissaient pas de répit jusque chez elle, dans sa chambre ... pour l'endoctriner et veiller à sa "bonne" éducation et surtout pour veiller à ce que ses parents ne la "récupèrent" ! Evidemment tous ces changements n’étaient pas du goût du père qui faisait la chasse aux islamistes ! L'adolescente vivant sa crise existentielle, jubilait de cette contrariété paternelle !


Au bout de quelques années de "wahhabisation", dont elle ignorait jusqu'au nom cette doctrine, elle a commencé à observer ses nouveaux "amis" décelant leur supercherie, leur hypocrisie, leur mensonges et leur tartuferie !

Un jour elle décide de les quitter et s'isole, dégoûtée de s'être laissée duper et d'avoir gober leurs discours lignifiants sur la religion !!

Après une déprime et une crise d'identité doublée d'une crise mystique, elle a compris que l'Islam n'est pas ce que ces "amis" lui inculquaient !

Par réaction, elle a retiré les voiles et cessé de fréquenter la mosquée pour ne plus les revoir.


A l'âge adulte elle a réalisé qu'elle était manipulée pour servir d'instrument de vengeance pour Ghannouchi qui voulait piéger son père chargé des "dossiers" des islamistes ... en semant le poison wahhabite qu'il était censé combattre ... et ce en l'introduisant jusque dans sa famille !

A son insu, elle a vengé Ghannouchi de l'homme qui le pourchassait, lui et ses sympathisants !

Des années plus tard, elle a regretté d'avoir quitté l'école à 12 ans ... mais pugnace, autodidacte, elle a "suivi" des cours de droit en plongeant dans les cours de son fils inscrit à la fac de droit !

 

Ce qui m'a fait plaisir, c'est que la plupart de ces tunisiennes, m'ont semblé convaincues de la nécessité de retirer leur chiffon, et même certaines ont franchi le pas et ont retiré leur voile, dont une m'a dit : "Ouf je respire" (ce jour là il faisait 36 °) en le retirant devant moi. 

Quand je lui ai expliquée le sens de son "ouf" et de son geste qui pouvaient aussi dire : " Je me libère du carcan que les barbus veulent m'imposer, pour mieux me soumettre à leurs lois prétendument divines ! Et ce en m'instrumentalisant dans un but hypocritement politique de prise de pouvoir tout simplement " ; elle a souri et m'a remercié de lui avoir ouvert les yeux.

 

Devant la vague de wahhabisation, il revient à tous les progressistes d'éclairer les femmes victimes du poids social et de la peur qu'instaurent les salafistes ! Car si les femmes refusaient de jouer le jeu des islamistes, moins grande sera leur "visibilité" par l'étendard qu'ils leur font porter dans la société tunisienne. Ce qui limitera leur influence. 

Si elles pouvaient comprendre qu'il y va de leurs intérêts de refuser le port de cet "étendard" pour en faire un acte de résistance à l'obscurantisme et à la soumission aux hommes ... elles éviteront de couper la branche sur laquelle elles sont assises et éviteront à leurs sœurs, filles et mères .... de perdre leurs précieux acquis, uniques dans le monde dit "arabo musulman" : Le Statut de la Femme !

 

Que les tunisiennes se rappellent ce qu'il est advenu des iraniennes qui ont joué le jeu des ayatollah, en portant le tchador comme étendard de contestation du Shah d'Iran et de sa dictature.

Mal leur en a pris, car une fois le Shah parti, les ayatollah leur avaient interdit de retirer leurs tchadors sous peine d'amende ... ou de coup de poignard par des fanatiques, pour les plus récalcitrantes !

Plus de 30 ans après elles ne savent comment faire pour se défaire de leur tchador et de tous les symboles qu'il représente pour elles ! 

Une prise de conscience tardive d'un piège où elles se sont laissées prendre avec leur consentement !

 

Les tunisiennes seront-elles plus intelligentes que les iraniennes ?

 

Blog de l'auteur : http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2012/07/en-voilement-sous-pression-sociale.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Alex Alex 10 février 2014 12:22

    Sophie haram est-elle halal ?


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 10 février 2014 13:16

      Saint coluche a dit :

      c’est l’histoire d’une religieuse qui en a marre du couvent et qui va voir la mère supérieure et qui lui dit : bon j’en ai marre je veux plus être religieuse ,ca me gonfle ras le bol etc je veux m’éclater je vais faire prostituée !! smiley

      quoi ?mais comment donc ,qu’avez vous dit ?? quelle horreur... smiley

      ouais ben j’ai dit que je voulais faire prostituée,aller au bois et tout çà quoi ..

      ah ouf dit la mère supérieure j’ai cru que vous alliez devenir protestante.....

      ce texte sioniste habituel pour essayer d’enclencher un massacre inter civilisationnel pour leur grand israel m’a fait penser à cette histoire qu’il faut entendre avec l’inimitable voix de Saint Coluche dans son Épitre à la gloire de rien ...


      • Deneb Deneb 10 février 2014 16:46

        C’est fou, les islamistes n’ont pas encore débarqué sur cet article pour insulter l’auteur, copier-coller les sourates entières et fustiger le complot laïco-sioniste. Bon, c’est vrai qu’ils avaient du boulot à bloquer l’excellent papier d’Hannibal Genseric « Schizophrénie des islamistes ». Il ne faut pas trop leur en demander quand-même, ils se reposent après l’effort victorieux.

        A part ça, ça me fait mourir de rire quand je vois (très souvent) des femmes voilées, mais maquillées à outrance, les talons-aiguilles aux pieds et un vernis à paillettes aux ongles. Proprement schizoïde !


        • OMAR 10 février 2014 18:19

          Omar33

          Eh, Deneb, ça fait une paie....
          Tu t’es fait viré des autres sites, ou bien y’avait plus aucune charogne à becqueter ?
          Dès qu’un article parle de l’arabe ou du musulman, tes canines sortent...
           
          Tu sais, «  les femmes voilées, mais maquillées à outrance, les talons-aiguilles aux pieds et un vernis à paillettes aux ongles », les déchets de l’humanité les appelaient les Fatma....
          https://www.google.fr/search?q=fatma&newwindow=1&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=7Aj5UonuA-Sf0QWc4YCIAg&ved=0CDoQsAQ&biw=1366&bih=596

          Et voila l’éducation que des gus de ton genre proposaient à nos Fatma
          http://www.youtube.com/watch?v=IBf49cmae88


        • Henri Diacono 10 février 2014 20:08

          Islam = Nazisme ! Là Deneb vous y allez un peu fort, je dirai même trop fort. Dans la haine. Gratuite ou véridique ? Nazisme vous dites ? Mais savez vous mon cher que tout autour de la Méditerranée, du nord comme du sud, baignent des régions ou le MATRIARCAT règne. C’est la femme qui commande. Qu’elle soit musulmane, catholique (il n’y a guère de protestants), ou juive et même athée. Et dans bien des pays Sicile, sud de l’Italie, Grèce, Chypre,Provenc et même en Andalousie le voile féminin (noir de préférence) est bel et bien présent. A un point tel qu’hormis vous même et peut-être l’auteur également, nul ne le remarque.


        • Deneb Deneb 10 février 2014 20:16

          Henri Diacono : il y a 100 ans. On a fait quelques progrès depuis


        • Henri Diacono 10 février 2014 20:43

          Deneb mais quel progrès sur le sujet ? Dites moi un peu, réveillez moi. J’ai peut-être dormi pendant trop longtemps. Cent ans vous dites. Bigre !
          Ne croyez vous pas - soyez sincère - qu’on ne s’est jamais autant intéressé à l’islam (après ces foutues croisades écrans de fumée) qu’après la chute du communisme ? On en a fait très vite un résidus de fanatiques de faux jetons de filous etc... pour mieux continuer à dominer par capitalisme interposé. Ce n’est pas l’islam, surtout celui que l’on manipule à loisir, qui est l’adversaire voyons. Vous vous trompez de cible.

          Et croyez moi je ne suis ni musulman, ni chrétien, ni juif , ni hindouiste, ni confucianiste, ni bouddhiste (il y a une bonne centaine de religions) ni rien de tout cela. Si vous me connaissez et je crois que que oui, vous devriez savoir que les religions-sectes m’ont toujours importuné.


        • Deneb Deneb 11 février 2014 00:43

          L’islam n’est pas seulement une religion. Il est aussi un mouvement politique à tendance expansionniste, comme l’était le soviétisme. Il prospère là où les gens sont les plus pauvres et ignorants.
          Le rapprochement avec le nazisme est évident. La haine des juifs, la propension à la dictature, la valorisation de l’uniforme, des armes, l’esprit militaire, le populisme et la manipulation des masses ignorantes.
          Les religions sont un fléau, mais l’islam les bats toutes.


        • 65beve 65beve 11 février 2014 09:04

          Deneb,
          « Proprement schizoïde ! »

          21st Century Schizoid woman

          cdlt


        • LucDolmont 11 février 2014 09:23

          « Foutues croisades écrans de fumée ». Camarade Omar, vous aussi vous y allez un peu vite dans l’insolence et la caricature. S’il fut une guerre juste dans toute l’histoire humaine, c’est bien celle que remporta Godefroi de Bouillon sur les Seldjoukides en leur reprenant Jérusalem le 15 juillet 1099.


          En effet, les Arabes avaient pris Jérusalem aux chrétiens tout juste après la mort de leur « prophète ». Les Arabes tolérèrent les chrétiens de Jérusalem, moyennant une fiscalité un peu salée, mais enfin ils les laissaient pratiquer leur culte et venir en pèlerinage sur les lieux sacrés, dont ils se montraient respectueux.

          Mais quand, au 10e siècle, les Arabes se firent à leur tout soumettre par les Turcs Seldjoukides, fraîchement convertis à l’Islam, et se montrant plus islamistes que les islamistes, ce qui n’est pas peu dire, le ton changea : Les chrétiens furent de plus en plus molestés, dépouillés, moqués, torturés, assassinés, si bien que le pèlerinage à Jérusalem était devenu une entreprise quasiment « masochiste », les chances d’un voyage sans heurts graves étant proches de zéro.
          Des moines se succédèrent à Rome pour rapporter au pape le sort terrible que les Turcs réservaient à leurs frères de Jérusalem : Imaginez un peu, cher Omar, ce que vous, musulman, ressentez quand on vous rapporte les exactions cruelles dont sont victimes aujourd’hui vos frères de Palestine sous le joug sioniste : meurtres sans jugement, meurtres d’enfants, meurtres de femmes, bombardements impitoyables de civils...

          Le pape, père de la chrétienté, apprenant cela, fut dans les larmes. Il n’avait qu’une alternative pour sauver ses enfants : Soit interdire le pèlerinage, soit appeler à la croisade. Mais interdire le pèlerinage à Jérusalem, à une époque où la France est mystiquement chrétienne, et où obtenir le salut est la chose la plus importante qui soit au monde, c’est un peu comme si, en 2014, on voulait interdire la bourse, les jeux d’argent et la pornographie : Vous imaginez le scandale !

          La croisade fut donc la guerre nécessaire pour laver l’honneur des chrétiens, mais bien plus encore, pour tout simplement perpétuer le christianisme qui, autrement, coupé de ses racines, eut été comme l’Islam privé de La Mecque : Vous concevez l’Islam sans La Mecque, Omar ?

          Un jour, peut-être, les musulmans apprendront l’objectivité. Il faudra pour cela qu’ils commencent par comprendre que le Coran ne peut être « incréé », qui leur susurre à chaque page des paroles de haine contre le reste de l’humanité : le Coran « incréé », voilà une des plus grandes stupidités théologiques jamais émises, et comme la plupart d’entre elles, celle-ci vient de l’Islam.


        • Jonas 10 février 2014 16:51

          « Ne croyez surtout pas, que le foulard est une affaire vestimentaire anecdotique ! Derrière , il y a la polygamie , la répudiation , les mariages forcés . N’écoutez pas tous ces barbus qui cherchent , ici en France à vous convaincre que le voile est dicté par la religion et que c’est un colifichet ! Femme musulmane et laïque , fille de Voltaire et d’ Averroes , je vous mets en garde : ils veulent vous imposer leur dictature religieuse , un fascisme vert ! ». Propos tenus à la télévision par l’Algérienne Khalida Messaoudi , ancienne ministre d’ Abdelaziz Boutéflika auteure de « Une algérienne debout ». Flammation 1995. 

          Ce n’est pas seulement en Tunisie que les pauvres femmes sont entre les mains des barbus obscurantistes. 
          Au pouvoir en quelques mois, ils ont montré leurs incompétences dans tous les domaines. 



          • OMAR 10 février 2014 18:02

            Omar33

            Bonjour Rachid :« ...la nécessité de retirer leur chiffon,... ».

            Je ne suis pas très foulard (ou voile), et totalement anti-burqa et accoutrements venus de ces lointaines, obscures et rétrogrades contrées...

            Mais souvenez-vous, Rachid, quand nos mères portaient le haik dont le plus beau venait de Tunis (haik el m’rama) et nos pères, la belle chéchia rouge ...
            Même Tartarin de Tarascon se glorifiait d’en porter une...
            https://www.google.fr/search?q=costume+traditionnel+de+tunisie+photos&newwindow=1&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=cf_4UvkRj8vQBbiLgZgM&ved=0CC4QsAQ&biw=1366&bih=596

            Alors oui, il faut aider les femmes tunisiennes et maghrébines à prendre conscience des conséquences pernicieuses du port de certains habillements rétrogrades.
            Sinon, l’Occident qui ne veut que notre bien, nous l’imposera et à sa manière :
            https://www.google.fr/search?q=les+femen+en+tunisie&newwindow=1&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=eAL5UtK1NfOZ0AXKuYDYBA&ved=0CC4QsAQ&biw=1366&bih=596


            • totor101 totor101 11 février 2014 12:05

              jusqu’aux années 50, dans ma campagne, les femmes portaient « un fichu », c’est à dire un foulard sur la tête !
              cela avait surtout pour but de se protéger de la saleté et des intempéries !
              les hommes portaient la casquette !
              à l’église les hommes se découvraient et les femmes devaient garder qq chose sur la tête !
              donc, il n’y a pas lieu de faire tout un plat du foulard islamique ..... il passera comme le nôtre !


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 février 2014 19:04

              De toutefaçon et avant toute choses, il faudrait que les musulmans prennent conscience du caractère intrinsèquement mensonger du coran , livre dans lequel il est fait état d’un duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon qui plus est .... INCONNU !

              Il est EVIDENT que la sorcellerie ne fonctionne pas dans la réalité et que dés lors le coran est nul et non avenu ce qui signifie que l’islam n’a AUCUN sens.

              D’AUCUNS qui se targuent de bien connaître l’islam vont jusqu’à oser prétendre que malgré tout que la sorcellerie fonctionne, mais rassurez vous : AUCUN d’entre eux n’a été capable de prouver - par exemple - qu’on pouvait ne fut ce qu’invoquer Ibliss et le forcer à accomplir quelquechose de tangible.

              Dés lors, si même les plus compétents en coraneries sont INFOUTUS de prouver leurs dires abracadabrantesques c’est que le coran est bel et bien MENSONGER et que dés lors l’islam n’est qu’une sinistre farce qui n’a que trop duré.


              • Henri Diacono 10 février 2014 20:26

                Alois, il n’y a pas que le Coran en tant que Livrer dit « révélé » qui soit mensonger. Allez fouiller un peu dans la Thora, le Talmud (religion juive révélée par la parole) et les Évangiles et même dans le Livre des Livres, la fameuse Bible (vous devrez vous farcir 150 volumes) traduite et retraduite et re-retraduite encore et encore depuis plus de quatre mille ans (il lui a fallu mille ans pour être seulement rédigée) et vous trouverez des tonnes et des tonnes de légendes, d’incohérences, de mensonges et de contresens, de paganisme dans les rituels et les sacrifices humains, de la niaiserie par paquets, etc...etc... Il vous faudra alors utiliser les mêmes mots orduriers que vous écrivez ici pour toutes les religions ou sectes. Je vous laisse le choix du qualificatif.


              • LucDolmont 11 février 2014 10:22
                @Henri Diacono
                Vous croyez que la clairvoyance et l’objectivité consiste à renvoyer dos à dos l’Islam et le christianisme. Vous êtes comme ceux qui, dans les années 60/70 renvoyaient dos à dos les démocraties occidentales et les dictatures communistes. Eux aussi se croyaient objectifs et intelligents, car nos démocraties ont en effet tant de reproches à subir, qu’il est facile de les condamner, et donc de conclure que, puisqu’elles sont condamnables, c’est qu’elles ne valent pas mieux que Staline, Hitler, Mao, Pol Pot et consorts.

                C’est aller vite en besogne. En renvoyant dos à dos Jésus et Mahomet, vous renvoyez dos à dos Mandela et Hitler : N’étaient-ils pas tous deux chefs d’Etat ? N’imposèrent-ils pas tous deux certaines directives à leurs peuples ? N’eurent-ils pas tous deux autorité sur une armée et une police faisant en certaines circonstances usage de la force ? N’usèrent-ils pas tous deux de diplomatie dans des buts parfois contestables ?

                Bref, vous êtes comme cet adjudant qui, quand un délit est commis dans son unité, trouve plus simple de punir tous les suspects plutôt que de rechercher le coupable.

                Réciproquement, le fait qu’il y ait beaucoup de fausses religions ne prouve nullement qu’aucune n’est vraie :
                2+2=3, 2+2=6, 2+2=7, 2+2=8, 2+2 =1, 2+2=15, 2+2 = 4, 2+2=9
                Le fait que, des 8 équations énoncées ci-dessus, 7 soient fausses, ne vous autorise aucunement à conclure que l’avant-dernière le serait aussi : L’avant-dernière, en l’occurrence, est vraie.

                Vous devez donc persévérer dans la recherche, plutôt que de vous féliciter d’avoir tout compris avant même de commencer à étudier vraiment. Voilà le conseil que je me permets de vous donner. Pardonnez-moi, car je sais qu’il est un peu présomptueux de donner des conseils, et que par suite, ce conseil est un peu vexant. Mais j’espère qu’il sera, au bout du compte, beaucoup plus fructueux qu’il n’est vexant.

              • Henri Diacono 10 février 2014 19:56

                A l’auteur, dans votre énumération vous avez oublié celles qui se voilent pour éviter d’avoir à aller souvent chez le coiffeur ! (véridique). Il vous faut également préciser que là où je crèche, une ville moyenne du Cap Bon, au bord de la mer où les deux pièces sont légion en été, les voiles,ou plutôt les foulards ont tendance à disparaitre et les burqas ou niqabs se sont fait la malle depuis longtemps. Je l’ai écrit ailleurs, les traditionnelles chéchias rouges ont réapparu sur les têtes des mâles et les barbus se comptent désormais sur les doigts de la main. N’oubliez pas non plus la tradition plutôt que le religion. Surtout dans les campagnes, le foulard sur la tête coiffée en outre d’un chapeau de paille ou le légendaire (je l’ai connu dans mon enfance) voile blanc que portent encore allègrement nos grands mères, un bout de tissu dans la bouche interdisant ainsi à la large étoffe légère de s’envoler les jours de grand vent. Je vous en supplie n’essayez pas de faire croire que la femme tunisienne est sous le joug de l’Homme ou du religieux. Car se serait mentir que de le faire croire.


                • fcpgismo fcpgismo 11 février 2014 09:54

                  NI dieu ni maître.Encore moins de voile.


                  • Jonas 11 février 2014 10:42
                     Un discours qui vient conforter l’article de Rachid Barnat.

                    Le futur président Egyptien, le général Abdel Fatah Al-Sissi reconnaît l’arriération profonde de certains discours islamiques.

                    Selon Youm7 du 11 janvier 2014 , dans un discours adressé au directorat chargé du moral des militaires égyptiens, le futur président non sans courage , (Nous sommes dans un pays arabo-musulman et non en Suède NDLR) 

                    « Le changement ( refonte en profondeur ) du discours religieux constitue la principale bataille , et le plus grand défi que le peuple égyptien doit relever » en soulignant la nécessité de présenter une nouvelle vision et une compréhension moderne et globale de l’islam , en remplacement du discours immuable qui a cours depuis 800 ans. 

                    Le futur président égyptien ajoute, qu’il incombe à tous de se conformer au vrai islam, afin d’améliorer l’image de cette religion aux yeux du monde, attendu que l’islam est jugé à travers le monde, depuis des décennies ( il n’ a pas osé dire depuis des siècles, le courage a des limites NDLR) comme étant la religion de la violence et de la destruction,à cause des crimes commis en son nom« . 

                    En France , » les idiots utiles " et la presse bien-pensante auraient assimilé ce discours à l’islamophobie et à la stigmatisation de l’islam.

                    • Jonas 11 février 2014 15:28

                      Réponse à Henri Diacono.

                      1) Le Talmud ( il en existe deux celui de Jérusalem + celui de Babylone) n’est pas la parole de Dieu mais celui de l’enseignement et des commentaires de la Bible.

                      2) L’Ancien Testament ( TANAH en hébreu ) est une collection de livres dont fait partie la Torah , le Pentateuque ( les cinq livres que l’on attribue a Moïse)

                      3) Les Evangiles sont la consignation , bien tardive de la parole de Jésus à travers , Mathieu-Marc- Luc et Jean.

                      Ces livres ne sont pas des manifestations d’ attributs divin , mais des livres dont les auteurs sont des hommes avec leurs forces et leurs faiblesses, ils sont bons ou mauvais, avec leurs qualités et leurs défauts etc.

                      4) Le Coran est tout a fait différent pour le dogme islamique , il est la manifestation de l’attribut divin, tel qu’il est , il est parfait , inimitable et coéternel à Dieu. 

                      5) Parlant de notre époque celle du XXIe siècle , aucun juif aucun chrétien n’a coupé en deux une personne pour avoir dénigré ou blasphémer le Judaïsme ou le christianisme.
                       Aucun juif ni aucun chrétien n’a menacé de mort une femme ou un homme qui change de religion en son sein.

                      Aucun juif ni aucun chrétien n’a poignardé une femme ou un homme pour avoir blasphémé son livre saint. 

                      Les convertis à l’islam ne sont pas obligé de se cacher et de prendre des pseudos pour préserve leur vie et celle des leurs comme le font les musulmans qui changent de religion. 

                      Dans une interview donnée à Jeune Afrique , l’humoriste algérien Fellag dit ceci : 

                      Q : Vous convoquez sur scène Jésus-Christ. Pourriez-vous faire de même avec le prophète Mohammed ? 

                      Fellag : « Non, jamais ! Jésus-Christ est tombé dans le domaine public , alors que le prophète Mohammed relève encore du domaine privé. Dans la société musulmane , on n’a pas le droit d’y toucher . Si j’en parlais , il y aurait tout de suite une levée de boucliers. Jésus-Christ , lui est porté à l’écran . On le convoque dans les dessins. Les Monty Python ont réalisé La Vie de Bryan … Les droits d’auteur étant libres. je pouvais m’en emparer . 
                      D’autant que la blague que je raconte sur Jésus Christ se dit partout en Algérie. Je ne l’ai pas inventé » . 

                      Vous voyez Henri Diacono . Fellag connaît mieux l’islam que vous. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès