• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Voter le 23 avril, pour quoi faire ?

Voter le 23 avril, pour quoi faire ?

Mme Le Pen veut la souveraineté sans la redistribution tout en prétendant le contraire, ce qui est à la fois incohérent et réactionnaire. M. Fillon, lui, ne veut ni la souveraineté ni la redistribution, ce qui est cohérent et réactionnaire. M. Hamon veut la redistribution mais pas la souveraineté, ce qui est absurde. M. Macron veut tout et son contraire, et d'ailleurs il se moque des programmes. M. Mélenchon veut la redistribution, mais il devra imposer la souveraineté (plan B) pour y parvenir. Car une chose est sûre : les marchés ne lui offriront pas l'opportunité de temporiser.

Voter le 23 avril, pour quoi faire ? Si les élections servaient vraiment à quelque chose, disait Coluche, il y a longtemps qu'on les aurait interdites. Avant d'aborder les enjeux du futur scrutin, il faut sans doute en passer par cette cure de réalisme. Car, on le sait d'expérience, il n'y a pas grand-chose à espérer des élections, elles ont rarement changé le cours des événements, et elles se résument souvent à un rituel où le peuple s'imagine qu'il a le choix. Cette illusion de la démocratie formelle est entretenue par ceux qui en tirent bénéfice, le simulacre électoral ayant pour principal effet de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

A la limite, le processus électoral pourrait passer pour un acte de souveraineté si les dés du jeu politique n'étaient pas pipés. Il exprimerait la volonté du peuple si cette volonté pouvait se formuler, librement, au terme d'une délibération collective digne de ce nom. On peut toujours rêver qu'il en soit ainsi, mais ce n'est pas le cas. Les médias de masse sont les larbins du capital, le débat démocratique s'apparente aux jeux du cirque et la confrontation des idées est dénaturée par les intrigues politiciennes. Dans ces conditions, la question se pose : faut-il céder, une fois de plus, le 23 avril, au fétichisme du bulletin de vote ?

On dira aussi, à juste titre, que c'est le mouvement populaire, et non le scrutin électoral, qui a arraché les principales avancées collectives qui ont fait de la France un pays doté d’un indice de développement humain élevé. C'est vrai. Sans les grèves massives et les occupations d'usines de 1936 et 1968, la condition des couches populaires serait pire. Sans la démonstration de force de la classe ouvrière organisée, dans ce grand moment fondateur que fut la Libération, nous n'aurions ni sécurité sociale, ni services publics, ni droits des travailleurs.

Or sa puissante volonté de changement, dans ces circonstances historiques, le peuple l'a également manifestée dans les urnes. Avec un PCF à 28%, en 1945, le rapport de forces était favorable. Le patronat collabo rasait les murs, la droite était aux abois, Maurice Thorez était vice-président du conseil et l'ouvrier Ambroise Croizat, ministre communiste, créa la “Sécu”. Présidé par de Gaulle, ce fut le meilleur gouvernement que la France aie connu. Il accomplit les réformes de structure dont le pays avait besoin, ces mêmes réformes qui subissent les assauts des forces réactionnaires depuis un quart de siècle.

En accompagnant le mouvement des masses, il arrive donc que le vote lui donne une traduction politique. On peut toujours vanter les charmes du spontanéisme (il a sa noblesse), on peut dénoncer la mascarade électorale, mais s'abstenir au moment crucial revient à laisser l'adversaire dicter ses conditions. Voter ou ne pas voter, au fond, c'est surtout une affaire de circonstances, de conjoncture politique. La question n'est donc pas : faut-il s'abstenir aux élections ? Elle est plutôt : en s'abstenant le 23 avril, obtiendra-t-on un résultat plus intéressant qu'en allant voter ?

Comme disait Yvon Gattaz, père et prédécesseur de l'actuel président du MEDEF dans les années 70, on ne fait pas la même politique économique et sociale avec un PC à 10% et un PC à 25%. Si nous en doutons parfois, les détenteurs de capitaux, eux, le savent bien. Une élection n'est jamais qu'un moment d'un processus plus vaste, et même si l'essentiel se joue ailleurs, elle contribue à cristalliser un rapport de forces. En appliquant cette maxime patronale à la situation actuelle, on voit bien qu'un vote significatif en faveur de la « France insoumise » ferait peser la balance du bon côté. Car le programme de Jean-Luc Mélenchon, certes, n'a rien de révolutionnaire, sans mouvement social il est voué à l’échec, mais il ouvre des perspectives intéressantes.

A y regarder de près, c'est le seul programme qui entend consolider les défenses immunitaires de ceux qui vivent modestement de leur travail, qu'ils soient ouvriers, employés, artisans, paysans, fonctionnaires, chômeurs ou retraités. Ce n’est pas un programme communiste, loin de là, mais un projet keynésien de gauche, à contenu fortement redistributif, qui associe relance par la demande, investissement public et rétablissement des droits sociaux. Son financement au moyen d'une réforme fiscale audacieuse, à rebours des pratiques libérales, en fait un programme socialement progressiste.

Là où le bât blesse, c'est que ce projet n'est réalisable qu'en dehors de la zone euro, voire de l'UE, et que le candidat ne le dit pas clairement. Selon lui, le plan A consistera à renégocier le contenu des traités européens et on appliquera le plan B (sortie de l'UE) si cette négociation échoue. Or il faudrait parvenir à s'extraire du monde réel pour parier sur le succès d'une telle négociation. Elle supposerait en effet que 26 Etats, subitement, se mettent à satisfaire les demandes françaises. Cette fausse alternative est donc une erreur, car elle brouille le message du candidat et entretient le doute sur ses intentions.

Cette ambiguité est d'autant plus regrettable que Jean-Luc Mélenchon se réclame à juste titre d'un « indépendantisme français » et préconise la rupture de la France avec l'OTAN. Contrairement à MM. Fillon, Macron et Hamon, il prend au sérieux l'héritage gaullien, il milite pour une diplomatie souveraine et stigmatise le suivisme d'un François Hollande qui a mis la France à la remorque des intérêts américains. En refusant de prôner explicitement le Frexit, la « France insoumise », par conséquent, manque de cohérence politique.

Sur ce plan, c'est François Asselineau qui a raison. On ne peut restaurer la souveraineté nationale - condition expresse de la souveraineté populaire - qu'en rompant les amarres avec l'OTAN et avec l'UE. Il faut sortir de l'OTAN, cette machine de guerre dont la raison d'être est de servir les ambitions impérialistes de Washington. Mais il faut aussi rompre avec l'UE, car la fonction de cette instance supranationale est de soustraire la politique économique à la délibération démocratique. Ni plan A, ni plan B. La seule réponse, c'est le Frexit. Et le seul moyen d'y parvenir, c'est le référendum.

Marine Le Pen, dira-t-on, veut aussi restaurer la souveraineté nationale. Mais son programme renoue avec l'ADN droitier du FN dès qu'il s'agit d'expliquer ce qu'on entend faire, une fois au pouvoir, de cette souveraineté rétablie. Son programme n'inclut ni redistribution des revenus, ni nationalisation des banques, ni contrôle des mouvements de capitaux, ni rien qui fâche de près ou de loin les possédants. Le rétablissement du franc ne manque pas de panache, mais ce changement restera purement cosmétique s'il ne s'accompagne de réformes de structure. Mme Le Pen n'en a prévu aucune. Pas plus qu'il ne conteste les hiérarchies sociales, le FN n'entend faire plier les puissances d'argent.

Comme l'expérience l'a montré, le FN prétend défendre les travailleurs, mais il les abandonne en chemin lorsque l'oligarchie s'attaque à leurs droits. Lors des grèves contre la Loi-Travail, Mme Le Pen réclamait l'intervention de la police contre les grévistes. Si elle est élue, le discours à tonalité sociale de Florian Philippot ne résistera pas deux mois. Il est stupide de qualifier ce projet de fasciste. En fait, c'est un projet banalement réactionnaire. On ne peut mener une politique progressiste qu'en sortant de l'UE, c'est vrai. Mais ce n'est pas parce qu'on veut sortir de l'UE qu'on va mener une politique progressiste !

Son discours monomaniaque contre l'immigration, bien sûr, offre au FN une rente de situation électorale. Comme s'il suffisait de mettre fin aux flux migratoires pour créer des emplois, le FN répète cette formule magique comme un mantra. Caresser dans le sens du poil l'islamophobie ou la xénophobie ambiante, toutefois, ne fait pas une politique. On se demande si ses électeurs croient vraiment aux fabuleuses économies que permettrait de réaliser la suppression de la prétendue facture migratoire, tant la ficelle est grosse. Pour séduire l'électorat populaire, en tout cas, le parti a besoin d'entretenir cette mythologie vieille comme le monde.

Du coup, non seulement il oppose les Français entre eux, mais il les berne en leur faisant croire qu'il y a un trésor de guerre, quelque part, dont il suffirait de se saisir. La stratégie du bouc-émissaire, chez Le Pen, est à double emploi. Elle fournit un dérivatif aux hantises et aux frustrations des victimes de la mondialisation. Mais, en même temps, elle masque les incohérences d'un projet qui entend redistribuer aux ouvriers sans toucher aux intérêts des possédants. La mono-causalité immigrée réconcilie tout le monde ! Véritable martingale, elle permettra d'augmenter les salaires tout en baissant les charges, et de financer de nouvelles dépenses régaliennes sans augmenter les impôts sur les riches.

Cette quadrature du cercle lepéniste, au fond, est la figure inversée du cercle carré des eurobéats (Macron, Fillon, Hamon) qui veulent perpétuer à tout prix la tutelle des marchés sur les Etats. Mme Le Pen veut la souveraineté sans la redistribution tout en prétendant le contraire, ce qui est à la fois incohérent et réactionnaire. M. Fillon, lui, ne veut ni la souveraineté ni la redistribution, ce qui est à la fois cohérent et réactionnaire. M. Hamon veut la redistribution mais pas la souveraineté, ce qui est absurde. M. Macron veut tout et son contraire, et d'ailleurs il se moque des programmes. M. Mélenchon veut la redistribution, mais il devra imposer la souveraineté (plan B) pour y parvenir. Car une chose est sûre : les marchés ne lui offriront pas l'opportunité de temporiser.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.97/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

265 réactions à cet article    


  • Louve Louve 12 mars 2017 10:39
    Le Pen au pouvoir, c’est le 21 avril puissance 1000. C’est le souffle brûlant de l’Histoire dans les ailes de la France ! C’est le moment de vérité où l’on doit sauver le soldat France. Résister en votant FN. Collaborer en votant pour Macron, le fils batard de la prédatrice Comtesse de Rothschild ! 



    • Pilule Rouge Pilule Rouge 12 mars 2017 14:59

      @Louve
      Voter FN c’est voter pour Trump, donc il faut absolument voter FN pour sauver la France des banksters mondialistes apatrides ! Brisez votre Mind Conrol !


    • Louve Louve 12 mars 2017 15:41

      @Pilule Rouge


      Je crois que vous m’avez mal lue smiley


    • Alren Alren 12 mars 2017 19:22

      @Louve

      Le Pen au pouvoir, c’est l’occasion de voir qu’elle ne pourra pas faire la chasse aux immigrés qui est son fond de sauce politique et qu’elle restera dans le capitalisme le plus régressif avec répression des manifestations syndicales comparables à ce qu’ont obligé les policiers d’exécuter contre les travailleurs luttant contre la loi El Khomri (qui ne serait pas abrogée mais aggravée par le F haine), Hollande et Valls.

      Il en résulterait un chaos coûteux pour la France avant que Le Pen dégage. Mais au moins cela servirait de leçon à ces ouvriers qui croient que l’extrême-droite est de leur côté.

      Déjà, en voyant « socialiste » dans le parti national-socialiste, certains ouvriers allemands, autrefois, avaient cru que Hitler était leur candidat ... Ils ont été déçus s’ils ne sont pas morts à la guerre qu’il a déclenchée.


    • Le421 Le421 12 mars 2017 19:38

      @Louve
      J’aime bien l’image du « souffle brûlant » de l’histoire, ça me fait aussitôt penser à l’image du lance-flamme nazi sur Romy Schneider dans le film « le vieux fusil ».
      J’étais jeune quand je l’ai vu la première fois.
      Mon père, ancien résistant communiste, armurier du groupe « Soleil » dans la forêt Bessède, m’a expliqué les horreurs commises par des gens sûrs d’eux, certains de bien faire...
      Et aussi ce caporal de la Wehrmacht qui venait acheter du beurre à la ferme que tenait ma mère.
      Comme quoi, on a beau être « rouge » et ne pas aimer le sang.

      La mémoire de l’histoire n’est pas toujours portée par « un souffle brûlant ».

      Mais il est utile de rappeler que certains en font leur objectif.
      Pas nous.

      Nous sommes résolument et définitivement contre toutes les formes de guerres et de conflits. Ce sont toujours les pauvres gens qui paient l’addition pendant que les nantis veillent leurs lingots aux Bahamas...


    • Louve Louve 12 mars 2017 21:01

      @Le421


      Le Front National n’est pas Nazi puisqu’il n’est pas socialiste. 

      Un souffle brulant, allégorie littéraire, n’a que peu a voir de véritables flammes assassines. 

      Pour votre gouverne, sachez que Marine, tout comme Trump, est contre toute forme de guerre et d’ingérence dans le monde. C’est un des points cruciaux de son programme. 


    • germon germon 13 mars 2017 07:08

      @Louve

       Pourriez vous me rappeler les exploits de votre saint patron Le Pen lors de la guerre d’Algérie ?

       L’utilisation de la gégène c’est pas un peu hitlérien ?


    • berry 13 mars 2017 07:15

      @germon
      Non, c’est socialiste et gaulliste, comme les gouvernements de l’époque.


    • germon germon 13 mars 2017 07:22

      @berry

      Vous vouliez dire : fasciste non ?


    • Laulau Laulau 13 mars 2017 10:33

      @Louve
       Trump, est contre toute forme de guerre et d’ingérence dans le monde

      Celle là, c’est la meilleure de l’année. Dans l’ordre des budgets militaires du monde entier, celui des USA est le premier. Il est supérieur à la somme des neuf budgets militaires suivants dans le monde. Trump veut augmenter ce budget des USA de 9%, soit de la valeur du budget moyens des autres et il serait contre toute ingérence dans le monde ? Les USA ont des bases militaires partout, tout autour du globe, toujours sans ingérence ? S’ils installent des missiles aux frontières de la Russie et de la Chine c’est sans doute aussi pour promouvoir la paix et la non ingérence. Vous fumez quoi ?


    • Louve Louve 13 mars 2017 11:46

      @germon

      Revoyez votre chronologie historique ! La gégène ne fut utilisée que par les armées française, en Indochine et en Algérie. 

      Elle fut utilisée pour la première fois sous Vincent Auriol , président SOCIALISTE de la IVeme République. 

      Donc ce n’est pas hitlérien. 

    • kalachnikov lermontov 13 mars 2017 11:54

      @ Louve

      Hs mais sympa le lien sur les vitraux. Pourquoi ne pas faire un article pour faire partager cette passion ?

      Ps je croyais que t’aimais pas les vieux vicieux genre Berlu bounga bounga. Réponds pas, c’est juste pour te taquiner.


    • Louve Louve 13 mars 2017 12:18

      @lermontov


      Merci ! Oui, j’ai des articles sur les vitraux anciens, mais je ne me risquerais pas a en mettre un ici...

      Je ne crois pas que les gens ici soient intéressés par ces « Passeurs de Lumière ». 

    • Louve Louve 13 mars 2017 12:25

      @berry



      Germon nous fait des énormités anachroniques ! 

      « Le FN est un Parti Fasciste » dit-il. 

      La simplicité d’esprit que demande cet argument préconçu nécessite une réponse très pragmatique. Il est essentiel de préciser que le fascisme s’applique au régime dictatorial établi par Mussolini en Italie de 1922 à 1945

      Traiter le Front National de fasciste est un mensonge, un contre-sens et une erreur politique.

    • kalachnikov lermontov 13 mars 2017 13:12

      @ Louve

      Bah, ça m’intéresserait, moi. J’ai failli m’orienter dans cette voie, figure-toi.


    • Louve Louve 13 mars 2017 13:20

      @lermontov

      Mais il n’est jamais trop tard ! 

    • pemile pemile 13 mars 2017 13:26

      @Louve « Je ne crois pas que les gens ici soient intéressés par ces « Passeurs de Lumière ». »

      Pas sur ! Je suis le deuxième fan inscrit !


    • Louve Louve 13 mars 2017 13:48

      @pemile

      C’est vrai ? Mais au vu des récents événements, ça ne sera pas pour tout de suite smiley

      En attendant je ne puis que vous conseiller le livre monumental de Bernard Tirtiaux . Un artisan du verre, qui travaille les mots au corps et a la lumière de son expérience...  

      « Le Passeur de lumière : Nivard de Chassepierre maître verrier ». 
       

    • Harry Stotte Harry Stotte 13 mars 2017 15:02

      @germon

      « L’utilisation de la gégène c’est pas un peu hitlérien ? »


      Et le rapprochement gégène-Hitler, c’est pas un peu anachronique ?

    • Louve Louve 13 mars 2017 17:24

      @Harry Sotte

      La  gégène chez Hitler c’est un peu comme le Zyklon B chez Georges Bush


    • smilodon smilodon 13 mars 2017 20:52

      @Louve : c’est vrai !.... Les « rebelles » en Algérie, ne disposant pas de cette « technologie », se contentait de couper les c......s des cadavres, et de leur mettre la b...e dans la bouche !...... A chacun sa méthode !...... A noter tout de même qu’avec cette « méthode », peu de cadavres ont parlé !.... La « gégène » avait donc une longueur d’avance, au moins en ce qui concerne les « aveux » !...
      ...... Mais je n’étais pas sur place moi-même....J’ai simplement « discuté » un peu, quand j’étais jeune, avec des mecs qui étaient là-bas........ Ils sont morts aujourd’hui...Mais je me souviens de ce qu’ils m’ont raconté !....... Et c’est bien d’avoir parlé avec ces mecs !..... Eux y étaient !....Pas moi !... Ni vous !....Adishatz.


    • smilodon smilodon 13 mars 2017 21:04

      @Louve : le premier « avion à réaction » c’est quand même hitler !.... Et si vous roulez en ’beatle« , c’est lui aussi !....Désolé !... La première »fusée« des américains, c’est qui ???....Relisez mieux sinon »l« Histoire », au moins « l’historique » !...... Rien à voir avec ce qu’on nous raconte !... hitler était un gros « salopard », mais saviez-vous qu’il n’est que le 3ème (en nombre de morts), après Mao et Staline ????..... Et oui !..... hitler n’a pas été le PIRE !... Ca vous en bouche un coin !.... Et encore je ne parle même pas de NAPOLEON !.. Y’aurait tant de choses à dire !......LISEZ !.... Ca vous évitera de dire « n’importe quoi » !..... Y’a des « réalités » !... Faut pas les fuir !.......Adishatz.


    • Louve Louve 13 mars 2017 21:32

      @smilodon


      Relisez mes propos, je ne fais qu’ajuster la chronologie historique de certains. Rien de plus.

    • Louve Louve 12 mars 2017 10:39

      Le FN peut gagner : tel est le frisson des plumitifs gauchistes , qui se complaisent dans ce monde où se vautrent les perclus du libéralisme-libertaire , la gogoche vendue aux parasites apatrides de la finance. 


      • Alren Alren 12 mars 2017 19:24

        @Louve

        Ce commentaire montre bien que votre ennemi politique c’est JLM plus que Fillon ou Macron que vous ne qualifiez pas, j’imagine, de « gogoche », terme qui est par ailleurs un puissant argument de débat !


      • Louve Louve 12 mars 2017 20:33

        @Alren

        Vous vous méprenez mon cher ! 


        - Le Micron je l’appelle « Le fils bâtard de la Comtesse apatride et prédatrice de Rothschild » 

        - Fillon c’est « Le petit fils de notaire, provincial et Catholique » ( ce qui n’est pas pour me déplaire, je suis issue du même milieu) 

        - Merluchon je le qualifie de " Mondialiste vendu à l’internationale libérale-socialiste) 

        Et vous, je vous appelle les bonobobos gogochos libertaires ! 

      • Le421 Le421 13 mars 2017 09:05

        @Louve
        Ca me rappelle quelqu’un tiens... La Baudruche Négrière... Est-ce un hasard ??  smiley


      • Alren Alren 13 mars 2017 11:03

        @Louve

        D’accord, d’accord ! Il n’y a pas que Jean-Luc Mélenchon, et ses 280 000 soutiens de la France Insoumise que vous insultez mais aussi Macron et Fillon. Bien reçu.

        Et pour Hamon et Asselineau ? Rien ?

        Ce sont en tout cas des arguments très forts contre leurs programmes ! On voit bien ici, avec vous, que l’intelligence est au F haine ...


      • Louve Louve 13 mars 2017 11:50

        @Alren


        Je ne vois point d’insulte dans l’appellation de Fillon, que je qualifie de « Provincialiste, fils de notaire et Catholique ». 

        Je suis issue du même milieu social ! 

        Je ne vais m’insulter non plus hein ? 

      • Alren Alren 13 mars 2017 19:28

        @Louve

        En tant que bonne catholique pratiquante, vous devez pratiquer le « Aimez-vous les uns les autres » .

        Êtes-vous pour la « rémigration » comme la nouvelle garde rapprochée de Mme Le Pen après la disgrâce de Florian Philippot qui voulait dédiaboliser le F haine pour le rendre présentable auprès des naïfs afin qu’ils croient que ce n’est pas un parti fascisto-capitaliste qui n’en a rien à foutre des ouvriers ?

        Voici le texte que j’ai recueilli sur le site d’Europe 1 :

        Si Florian Philippot a su se rendre indispensable à Marine Le Pen pour sa stratégie de « dédiabolisation », le logiciel de l’énarque semble aujourd’hui moins porteur.

        La campagne présidentielle a vu des identitaires nommés à des postes-clés, comme Philippe Vardon, ancien dirigeant du Bloc identitaire et président du parti régionaliste Nissa Rebela, promu à cellule « idées-images » du parti.

        Un organe d’ailleurs contrôlé par Philippe Olivier, proche d’une ligne en faveur de la « rémigration » - le retour des immigrés dans leur pays d’origine -, plutôt que de celle d’une sortie de l’euro de la ligne Philippot. Deux hommes très proches de Marion Maréchal Le Pen, rappelle en outre le JDD.


      • Louve Louve 13 mars 2017 20:30

        @Alren

        « Aimez-vous les uns les autres » ? 

        L’homme de Nazareth n’a jamais ordonné que nous nous laissions déposséder et envahir sans rien faire !  Cela n’a aucun sens. 

        Et n’oubliez pas que Jesus n’a jamais connu l’Islam...


      • Louve Louve 13 mars 2017 20:31

        @Alren

        Je vous rappelle que vous parlez du Premier Parti de France ! 

        Il est certain que Marine gagnerait plus de voix et d’adhésions en parlant de Remigration, de déchéances massives de la nationalité, de blocage de construction de mosquée et d’instauration du droit du sang (rétroactif) plutôt que de se perdre en attaques sécuritaires et, finalement, assez basses visant Sarkozy et Hollande. 




      • Louve Louve 14 mars 2017 01:19

        Oups ! Je voulais dire Macron, pas Sarkozy. 


        Lapsus révélateur ? 

      • troletbuse troletbuse 12 mars 2017 10:39

        @ Bruno Guigue
        Si les élections servaient vraiment à quelque chose, disait Coluche, i
        C’est peut-être très vrai parce que l’abstention est forte et le noyau dur des partis votent. Aujourd’hui, beaucoup de jeunes n’ont plus de civisme. Mais si on raisonne ainsi, effectivement, les partis classiques auront le pouvoir et pourront continuer leur travail de sape pour leur intérêt.......sauf révolution, peu semblable. Depuis longtemps, les PR et les députés sont élus avec beaucoup moins que la majorité car, bien sûr, le vote blanc et l’abstention comptent pour du beurre. Le soir des élections, vous entendrez nos journaleux dire : untel a été élu par 51% des Français et jamais 30% des suffrages exprimés.
        Moi, je voterai Asselineau même si il ne peut se qualifier. Mais je voterai


        • age du faire 12 mars 2017 15:37

          @troletbuse
          « Moi, je voterai Asselineau même si il ne peut se qualifier. »


          Il est qualifié par 524 parrainages et 17000 adhérents à son parti l’UPR, depuis le vendredi 10 mars 2017 et et vous dîtes le 12 mars qu’il ne pourrait se qualifier.
          Je ne comprends vraiment rien aux arguments des gens qui commentent sans rien savoir. S’informer est primordial.

          Bruno Guigne a parlé d’un référendum demandé par Français Asselineau, c’est une petite erreur car dans sa conférence le 10 mars à la presse, il précise que s’il est élu président, le 24 avril il avertira aussitôt les 27 nations de l’UE que la France demande le Frexit soit à appliquer l’article 50 du traité.
          Il réserve les référendums pour les questions de société ; ex ; sortir du nucléaire ou pas accepter le cannabis ou pas etc.

        • troletbuse troletbuse 12 mars 2017 18:43

          @Shawford
          Tu as tout compris.
          @ l’age de faire
          Si Asselineau n’était pas candidat certifié, je ne pourrais pas voter pour lui.  smiley


        • Etbendidon 12 mars 2017 19:10

          Salut shawshaw et trolet
          Alors quand je suis pas là on fait les .ONS comme fillon qui se fait tailler un costard (en tout pour 48500 euros d’après le point)
           smiley
          Alors comme ça shaw shaw on a adhéré à l’UPR ?
          Y a peut etre ben des places à prendre ?
          SCOOP le maire de Colombey les deux églises a accordé son parrainage à ... François Asselineau
          Vive De Gaulle
          Allons zenfants de la ....


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 06:58

          @age du faire
          Exact, pas besoin de referendum quand on annonce clairement aux électeurs que l’objet central du vote Asselineau, c’est la sortie de l’ UE par l’article 50 et de l’ OTAN par l’article 13 !


          Ceux qui ont recours au referendum sont ceux qui passent d’abord par la case « renégociation des Traités », comme le FN, Dupont Aignan, ou Mélenchon.

          Mais aucun des 3 ne dit clairement quelle sera la question précise qui sera posée aux électeurs !
          Comme dans leur programme, il n’est jamais question de sortie unilatérale par l’article 50, ni de sortir complète de l’ OTAN par l’article 13, on ne sait pas exactement quelle question sera posée ?

        • Le421 Le421 13 mars 2017 09:16

          @Fifi Brind_acier
          L’une des plus grosses escroqueries de l’UPR est de faire croire que la sortie de l’Europe sera la potion magique qui règlera tout...
          La deuxième est celle de ne pas entendre - volontairement, je présume - le discours de Mélenchon qui est clair et précis à ce sujet.

          A)On change la donne
          B)On se casse

          Schématisé, mais c’est comme ça.

          On ne peut pas changer les règles ? Bon, on se casse.

          Et après, ce sont des discussions d’arrière boutique où tout le monde veut son bout de gras.
          Faut bien essayer de dépasser les 5% ma bonne dame.
          Pour La France Insoumise, ce ne devrait vraiment pas être l’objet de notre campagne.

          Je sais que les « pros » de l’UPR vont mégoter en long, en large et en travers pour couper les poils de cul en quatre et dire que j’ai tout faux.

          Là, je vous réponds, c’est comme pour vous.
          Il suffit d’y croire !! Asselineau Président. Ben voyons...


        • glenco01 13 mars 2017 10:58

          @Le421
          ça veux dire quoi on se casse ? Il ne suffit pas de le dire car n’importe qui ensuite, pourra dire dans ce cas on y retourne. Ce n’est pas viable.
          De plus nous sommes soumis aux traités européens et le président de la république est garant du respect des traités (article 5 de la constitution). Le président de la république serait anticonstitutionnel, allons, soyez sérieux !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 11:38

          @Le421
          Asselineau ce matin chez Bourdin. Asselineau ce soir 20 h sur TF1.
          Cela vous changera de la macronitude...
          Asselineau a compris que les journalistes préfèrent poser des questions sur des sujets secondaires ou la couleur des chaussettes de tel ou tel candidat. Il ne se laisse pas détourner de son sujet.


        • Abou Antoun Abou Antoun 13 mars 2017 13:13

          @Shawford
          t’iras pas faire des extrapolations fallacieuses en lousdé,
          Je sais c’est marginal mais en loucedé pas en lousdé.
          L’argomuche du louchebem, tout comme le Javanais, a ses règles, il faut les respecter.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 19:22

          @Le421
          La sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN va régler au moins 10 gros problèmes que rencontrent les Français ! « Les 10 raisons de sortir de l’Europe »


          Le discours de Mélenchon à Rome est très clair :
          « le plan B, c’est le Plan A maintenu avec ceux qui voudront »

          Et pour enfoncer le clou, Mélenchon confirme qu’il ne sortira pas de l’ UE, et explique que « le Plan B est internationaliste, pas un Plan nationaliste où chacun rentre à la maison ! »

        • Clocel Clocel 12 mars 2017 11:06

          On vous a connu plus inspiré, Monsieur Guigue...

          Les références historiques sont un peu trop académiques à mon goût...

          On a octroyé au CNR ce qu’il était nécessaire pour remettre les français au charbon , pas plus, pas moins, même scenario après le Front populaire, 68...

          Mais surtout, sans remettre en cause le système qui avait produit les deux boucheries...

          Et pendant qu’on gueulait, on a gagné, on a gagné, ils étaient déjà en train de reprendre le mou dans la laisse...

          Le rôle de la Gauche (y compris celle dont Mélenchon se réclame), est d’empêcher les révolutions, garder les pantoufles au chaud pendant que les Droites se refont une virginité.

          Gaver des urnes, c’est participer à cette mascarade.

          Ce sera sans moi...


          • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 12 mars 2017 11:42

            Là où le bât blesse, c’est que ce projet n’est réalisable qu’en dehors de la zone euro, voire de l’UE, et que le candidat ne le dit pas clairement. Selon lui, le plan A consistera à renégocier le contenu des traités européens et on appliquera le plan B (sortie de l’UE) si cette négociation échoue.

            Dans le plan B il n’est jamais question de ’’sortie de l’UE’’. Il n’est question que de ’’sortie des traités’’, c’est à dire de désobéissance aux traités pour forcer les autres pays à de nouvelles négociations. La FI veut changer l’Europe par le rapport de force, ce qui revient à transformer l’eurodictature sous drapeau allemand en eurodictature sous drapeau français. Si l’indépendance nationale est une chose souhaitable pour le peuple français elle l’est aussi pour les autres peuples.


            • Alren Alren 12 mars 2017 19:32

              @riff_r@ff.93

              La FI veut changer l’Europe par le rapport de force, ce qui revient à transformer l’eurodictature sous drapeau allemand en eurodictature sous drapeau français.

               ??????????????????????????????????????????????????

              Je ne comprends rien à cette phrase sinon que c’est n’importe quoi pour tenter d’inciter les partisans de JLM à changer pour Asselineau.

              Faut-il que son camp manque d’arguments pour en arriver à un pareil ridicule !!!


            • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 12 mars 2017 23:47

              @Alren
              Jean-Luc Mélenchon dans l’émission politique du 23/02/17 s’explique sur le plan B.
              ’’Si on me dit non, j’ai besoin de la force qui consiste à dire « alors on s’en va », parce qu’alors ils courront dans les couloirs pour me rattraper pour me ramener à la table pour qu’il y ait un bon accord.’’

              Si Mélenchon est élu en mai par les Français on sait pertinemment que le plan A  ne mènera à rien car les intérêts des peuples européens sont totalement divergents et qu’il faut l’unanimité des 28 Etats membres pour changer la moindre virgule aux traités. Un bon accord pour les uns étant nécessairement un mauvais accord pour les autres il n’aura jamais cette unanimité. Il passerait donc au plan B, le rapport de force pour faire plier les récalcitrants.

              Mais à ce moment-là il ne pourra rien faire contre une vérité toute bête : plus de 700 millions d’européens n’auront pas voté pour lui  ! Sa légitimité démocratique pour leur imposer sa politique sera absolument nulle. Voilà pourquoi l’activation de l’article 50 est non seulement la seule solution juridique pour sortir de l’UE. C’est aussi la seule voie moralement acceptable.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 07:31

              @Alren
              La confusion au sujet du projet de Mélenchon n’est plus possible.
              « Sortir signifie désobéir aux Traités » et rien d’autre.


              Discours de Mélenchon à Rome le 10 mars.
              Les explications sur le Plan & le Plan B, c’est à partir de 15’.
              « Le Plan B, c’est le Plan a maintenu, (désobéir aux Traités) avec ceux qui voudront »

              Mélenchon confirme bien qu’il ne sortira pas de la construction européenne :
              « Le Plan B est internationaliste, pas un plan où chacun rentre à la maison... »

            • Alren Alren 13 mars 2017 19:47

              @riff_r@ff.93

              Je suis sûr que vous êtes assez intelligent pour avoir compris ce que disait JLM mais que vous essayez de déformer ses propos pour avoir raison contre lui et nous à tout crin.

              Le rapport de force dont il parle en démocrate réel, lui, c’est l’appui que le peuple français lui assurera quand il affrontera Merkel et Junker.

              Si les gens ici ont compris les enjeux et manifestent dans la rue et sur internet leur appui à leur nouveau président de la république (à titre non durable), les propagandistes de Bruxelles et de France ne pourront pas dénoncer l’illégitimité de sa démarche en clamant urbi et orbi qu’il est minoritaire dans son pays.

              J’en profite pour répondre au disque rayé de Fifi brin_acier et sa mantra que « l’on ne peut pas désobéir aux traités. »

              Mais si on le fait que pourra faire l’UE ? Nous sanctionner financièrement ? Encore faudra-t-il que nous l’acceptions. L’arrêt de l’alimentation en coupures d’euros alors que la monnaie est essentiellement scripturale et que justement les banques souhaiteraient mettre fin à l’argent liquide ?
              Sans compter qu’elles en ont encore un bon stock qui nous laisserait le temps d’en imprimer pour les échanges courants.
              La banque de France souveraine pourrait émettre des euros gagés sur notre stock d’or.

              Une très mauvaise idée au final qui ouvrirait les yeux des gens sur ce qu’est l’Europe et amènerait à une crise de l’euro qui serait catastrophique pour lui.

              Si nous désobéissons aux traités, l’UE se contentera d’une déclaration solennelle modérée en espérant que le référendum sur le frexit voie la victoire du non.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 2017 06:34

              @Alren
              « Monsieur UE » et « Madame UE » n’existent que dans votre imagination fertile ...

              Les Traités ont été signés par chaque pays avec chacun des autres pays. Violer les Traités ne va pas mettre de bonne humeur les 26 autres pays, ni « le rapport de force à la Merkel » qu’envisage Mélenchon !


              D’ailleurs à Rome, Mélenchon a rabaissé ses intentions napoléoniennes, il n’envisage plus que de travailler avec les pays qui le voudront, c’est à dire pas grand monde, vu que dans les 26 pays, la Droite est de tous les gouvernements, quasiment partout ...

            • covadonga*722 covadonga*722 14 mars 2017 06:43

              @Fifi Brind_acier

              @Fifi Brind_acier
              yep 

              c’était absolument magnifique , il lévitait tel le bouddha , une aura entourait son noble front .
              Toutes les autres chaines se sont éteintes une a une pendant qu’il répandait la parole la seule l’unique celle sanctifiée par des décennies de haute fonction publique.
              Dans les tempêtes mondiales qui s’annoncent il est le Grand Timonier seul capable de sauver la France c’est le fils de Jeanne d’Arc et de De Gaulle !
              Il se raconte qu’a la sortie de son intervention devant le buffet de tf1 il a transformé le pain en brioche et l’orangina en téquilla.
              Comme 40 millions de français désormais adhérents a l’upr j’irais en pénitence a genou depuis mon domicile porter la noble figure de st Asselineau dans l’urne sacrée de la votation qui verra la France s’offrir soumise et pantelante au Seul Unique phare de la pensée que l’univers dans sa grand bonté a bien voulut offrir a la France .


              bon j’ai bon la fifi je peu continuer a m’exprimer dis oh toi la vestale de celui que nul ne peu contredire j’ai bon la ?

            • Christian Labrune Christian Labrune 12 mars 2017 12:42

              Caresser dans le sens du poil l’islamophobie ou la xénophobie ambiante, toutefois, ne fait pas une politique.

              --------------------------------------------------

              Ce n’est certes pas moi qui défendrai la ligne politique d’un FN que j’exècre. Il reste que la caresse dans le sens du poil n’est pas la spécialité exclusive de ces enfoirés .

              En tout cas, un tel reproche venant d’un auteur qui se complaît, sur Oumma.com, à CARESSER DANS LE SENS du poil la mouvance des Frères musulmans et même à lui servir les thèmes conspirationnistes les plus propres à exciter ses passions tristes, ça me ferait beaucoup rigoler si ce n’était pas aussi affligeant.

               l’islam constitue un très réel danger dans l’Europe actuelle, et il est de plus en plus impossible de le nier quand le Führer d’Ankara, déjà, croit pouvoir faire de la communauté turque en Allemagne ou aux Pays-Bas un état dans l’état ; quand les fanatiques de Téhéran, après la réédition d’une conférence sur le nucléaire digne de celle de Münich, envoient dans les nuages des missiles à moyenne portée tout en travaillant probablement sous terre à la fabrication de bombes atomiques.

               Il aura fallu plus de trente ans aux Iraniens pour réaliser, avec des moyens modernes sophistiqués, ce que les Américains disposant de techniques encore rudimentaires auront su faire en moins de trois ans dans le cadre du projet Manhattan. Cela en dit long sur leur incapacité d’apprentis-sorciers irresponsables et, par voie de conséquence, sur le danger que cela représente pour le monde civilisé.


              • rogal 12 mars 2017 12:49

                Il n’y a pas à inventer une souveraineté nationale distincte de la souveraineté populaire, en tout cas sous la Cinquième. « La Souveraineté nationale appartient au peuple ». Le reste, c’est de l’indépendance nationale (sans guillemets). Pour sortir de là, il faut poser ses propres définitions.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 07:38

                  @rogal
                  Le peuple est souverain, ... à condition de vivre dans un Etat souverain...
                  Mais la France n’est plus un Etat, Marie France Garaud explique pourquoi.

                  Un Etat se définit par ses droits régaliens : ses frontières, faire ses lois, gérer son budget, décider de la paix et de la guerre. Tous ces droits régaliens ont été transférés, par les Traités, à divers organismes non élus, la BCE, l’ OTAN, le FMI ou la Commission européenne ...

                  La France n’est plus qu’une province de l’ Europe, et nous élisons des marionnettes qui appliquent des décisions prises ailleurs.


                • Clocel Clocel 13 mars 2017 07:48

                  @Fifi Brind_acier

                  Lire l’excellent article de Slobodan Despot...

                  http://arretsurinfo.ch/lere-des-coquilles-vides/

                  " En France, la souveraineté du peuple n’est qu’une pétition révocable par le pouvoir législatif (comme l’a montré l’annulation du référendum sur la Constitution européenne), et le pouvoir législatif n’est qu’un consultant de l’exécutif (art. 49.3)."



                • non667 12 mars 2017 12:57

                  a bruno guigue analyste politique ?
                   a mon avis qui raisonne comme un tambour !  smiley smiley

                  Lors des grèves contre la Loi-Travail, Mme Le Pen réclamait l’intervention de la police contre les grévistes.
                  article de propagande clairement pro mélanchon et anti lepen qui ne recule pas devant les amalgames

                  , Mme Le Pen réclamait l’intervention de la police contre les (grévistes.) non ! casseurs qui accompagnent comme souvent les cortèges de manifestants (pas forcément grévistes !)
                  d’autre part elle prévient l’avenir en instaurant si elle est élue le référendum d’initiative populaire rip qui privilégierait la démocratie des urnes contre les manifestations de rues de quelques activistes minoritaires souvent manipulés de l’étranger comme en Syrie et printemps arabes.

                  i nationalisation des banques,
                  marine a été la 1° a dénoncer la loi pompidou-giscard Rothschild qui donne au banques le pouvoir de créer monnaie
                  quand à mélanchon !....... voir la suite


                  • daniel ahsaini 12 mars 2017 13:27

                    @non667

                    Bonjour ,

                    Rendez à César ce qui revient à César !

                    C’est m. Cheminade qui en premier avait soulevé ce point.

                    C’est l’UPR de m. Asselineau qui défend bec et ongles cette proposition.

                    Mme Le Pen , tout comme m. Mélanchon, en parlent, mais soyez certain.... refrain : "Paroles paroles paroles, ...

                    Cdlt.


                  • non667 12 mars 2017 13:44

                    @non667

                    mélanchon n’aime pas les français

                    Jean-Luc Mélenchon, interrogé par Hit-Radio sur son enfance à Tanger, où il est né, déclare : « Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus… c’est au-delà de mes forces ». Incroyable intolérance, incroyable dégoût. Puis il narre son arrivée en Normandie, où il fut « horrifié » par une population d’alcooliques et d’arriérés : « La France des campagnes était extraordinairement arriérée par rapport au Maroc des villes ».

                    Le potentiel troisième homme de la présidentielle s’est ensuite livré à une ode à la Méditerranée, « notre bonne mère à tous », jugeant que « Marseille est la plus française des villes de notre République ». Le natif de Tanger (Maroc) a souligné qu’ »ici il y a 2.600 ans une femme a fait le choix de prendre pour époux l’immigré qui descendait d’un bateau, c’était un Grec et ce couple est né Marseille ».

                    « Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos soeurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! »

                    « Notre chance c’est le métissage », a lancé l’eurodéputé, sous les « youyous », avant de saluer « Arabes et Berbères » par qui sont venus en Europe « la science, les mathématiques ou la médecine » au temps où « l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain ». Refusant « l’idée morbide et paranoïaque du choc des civilisations », il a dit sa pensée aux Maghrébins « qui ont libéré le sol de la patrie des nazis ». « Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos soeurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! »

                    ce ne sont pas des lapsus mais sa nature profonde qui l’a fait pleurer de vraies larmes au soir du 1° tour de 2002 qui a vu l’élimination de jospin au profit de lepen !

                     c’est pas du racisme ? et il prétend donner des leçons au fn !

                    un bon point : plus de 40 ans après il a reconnu que vis a vis de degaulle il avait été excessif en le comparant a un dictateur !

                    dans 40 il dira peut être pareil du fn !

                    méchanlon avant d’être de gauche est avant tout = anti- fn (hénin ) = anti- france/français (discourt de marseille ) : point barre . rien de cohérent en dehors de ça !

                    =don quichotte du fascisme , sancho panza du N.O.M.=comique troupier 

                    méchanlon va brasser du vent pendant 5 ans pour mieux rabattre lr (ou itou abstention ) en 2017 !

                    pour le M.E.S. pétition ou pas IL N’Y A PAS EU DE REFERENDUM le ps était d’accord avec sarko sur Lisbonne ,la Libye ,.... le N.O.M. .....etc....

                     pas besoin de dire non plus que chez les méchalon on est francs maçons depuis 3 générations . cette confrérie ou l’on entre par piston et qui sert avant tout a se pistonner ,s’entr’aider (passer avant les autres ) dans tous les domaine : politique ,administration ,justice au niveau national mais aussi international ! il n’est pas question pour lui de trahir ses frères à qui il doit tant ,tout , mais accomplir au contraire la mission qu’ils lui ont confié : saboter la nation au profit du mondialisme !

                    si gouverner c’est prévoir méchanlon est particulièrement aveugle/traitre qui n’a rien vu (étant aux loges ) du virage au mondialo-capitalisme du ps en 1983 !

                    -qui croie pouvoir socialiser l’europe de l’intérieur alors qu’il n’a pu le faire du ps et à du le quitter !

                    - qui même quand il voie les couilles a du mal à dire que c’est un mâle , dit qu’il a des doutes et se désiste sans condition préventivement pour le ps !

                    au peuple : il vaut mieux avoir ses ennemis en face que des traitres dans son dos !

                    ps : il était pro invasion Libye comme fabius était pro invasion Syrie !

                    de toute façon entre un président de la France pro étranger et une présidente qui préfère les français d’abord et dont ses ennemis /adversaires disent qu’elle hait les étrangers (alors qu’elle s’en fiche ) y a pas photo a moins d’être mazo !


                  • Christian Labrune Christian Labrune 12 mars 2017 17:12

                    entre un président de la France pro étranger et une présidente qui préfère les français

                    @non667

                    Votre présentation du Mélenchon est tout à fait pertinente, mais quand je suis arrivé à la fin de votre intervention et à ce post-scriptum où l’on voit que vous n’aurez deshabillé l’homme de la « France soumise » que pour rhabiller la Walkyrie du Front national, j’ai bien failli avaler mon cigare.

                    Si on veut illustrer votre propos sur Mélenchon, on recommandera cette petite video où l’homme de la « France soumise » se trouve confronté à Céline Pina, l’auteur de « Silence coupable », et où on le voit, très ridiculement, jouer les aveugles volontaires. C’est là :

                    https://www.youtube.com/watch?v=S1VMYPjkcS0

                    Le FN est encore plus ennemi de la France que ne saurait l’être Mélenchon. Le FN est en train d’intenter un procès à la maire de Paris qui avait dit récemment que le FN avait été collaborationniste. La chose aurait été difficile, puisque ce parti n’existait pas encore et que l’ancêtre de la lignée funeste était presque un gamin à la fin de la guerre ; mais enfin, il est certain que beaucoup des fondateurs du FN, outre qu’ils ont été plus ou moins complices des exactions fascisantes de l’OAS, auront été, comme l’homme à la francisque fondateur du PS et promoteur du FN, des nostalgiques du Maréchal et de sa politique de collaboration avec l’Allemagne nazie.

                    Dans un article qui traite de ce récent débat et dont je copie l’adresse en bas de page, on cite Pierre Milza, un des historiens les plus compétents concernant les fascismes. Je recopie ce passage :

                    "Voir en Le Pen un émule de Mussolini ou d’Hitler, c’est non seulement une erreur mais une perte de temps", expliquait ainsi l’historien contemporain Pierre Milza, en 2003, à la revue Outre-Terre. Pour autant, précisait-il, "l’extrême droite française, comme il faut la nommer sans ambages, a une référence fondamentale, c’est Vichy. [...] Sa clientèle, ses réflexes, son racisme font d’elle l’héritière de cette catastrophe historique pour la France".

                    Je n’ai rien contre un certain nationalisme, si on peut s’accorder sur la définition que Renan donnait de la nation, et un peu de nationalisme serait pour le moins indispensable par les temps qui courent où, par exemple, un Hollande n’hésite pas à laisser atterrir en France un ministre de la Turquie fasciste, trahissant ainsi deux autres pays européens qui avaient eu le courage minimal de s’opposer à une tyrannie montante déjà prête à se substituer à l’Etat coranique désormais sur le déclin.

                    On voit mal ce qu’on pourrait attendre de nostalgiques de la collaboration avec l’Allemagne nazie. N’importe qui, muni d’un cerveau en état de rendre encore quelques services, verra bien que comme destructeurs potentiels de la souveraineté nationale, on ne saurait trouver mieux que ces gens-là. Vous ne parviendrez à convaincre que des naïfs très incultes.

                    Article évoqué plus haut :

                    http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/24/anne-hidalgo-fn-parti-soutenu-pendant-la-guerre-collaboration-nazis_n_1908591.html



                  • Christian Labrune Christian Labrune 12 mars 2017 17:50

                    ADDENDUM
                    Certains qui n’entendent pas l’ironie me représenteront que je me suis trompé, que le parti de Mélenchon, ce n’est pas « La France soumise », mais « La France INsoumise ».
                    Je suis en train de lire le bouquin de Bensoussan « Une France soumise ». Cette France-là, c’est celle du parti des socialiste, dont Mélenchon n’est qu’une disgrâcieuse protubérance.
                    Ce que tout citoyen muni d’un esprit critique écoutant Mélenchon comprendra (par exemple dans la video citée plus haut) , c’est que Mélenchon est un islamo-gauchiste pour qui les exactions de l’islam en Europe sont tout à fait compréhensibles : ces gens-là sont en effet les nouveaux « damnés de la terre ». Depuis que le peu d’ouvriers qui reste dans le pays est passé à l’extrême droite, et quand on est rigidementformaté comme peut l’être ce triste sire, il faut bien trouver quelque part des « prolétaires » et même, si c’est nécessaire, les inventer. Bref, le bonhomme, comme le sycophante de Mediapart devenu le caniche d’un Tarik Ramadan, est à la botte de l’islam, il lui est entièrement « soumis ».
                    Comme tous les politicards cyniques qui ne reculent devant rien et prennent les citoyens pour des imbéciles, il croit qu’en collant sur l’étiquette de son flacon un nom qui évoque le contraire de son contenu, la plupart des cons n’y verront que du feu.
                    Dans « 1984 » d’Orwell, le pouvoir totalitaire pervertit de la même façon l’usage de la langue : tout le monde se rappelle ce slogan :« La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force. » Eh bien, pour Mélenchon, "la collaboration avec l’islam (qui est soumission !) ça devient l’insoumission même !
                    De même, pour le Mussolini des Turcs qui a décapité son armée, fermé la plupart des journaux, emprisonné des dizaines de milliers d’opposants, le nazisme, c’est le gouvernement des Pays-Bas ou la chancelière allemande. On peut beaucoup lui reprocher ces derniers temps, à la Chancelière, mais certainement pas ça. La Turquie, en revanche, ressemble de plus en plus au IIIe Reich.
                    Il est vrai cependant qu’on aura vu Mme Merkel accepter de serrer la main au sinistre despote d’Ankara. Une raison d’état bien mal comprise y était peut-être pour quelque chose, et elle en éprouva probablement un immense dégoût, mais elle l’aura fait quand même, et c’est fâcheux : on ne serre pas la main à un avatar d’Hitler.

                     


                  • capobianco 12 mars 2017 18:24

                    @non667
                    La bêtise crasse de vos propos racistes est écœurante, mais je vous fait quand même ce cadeau dont les paroles vont sans doute vous faire vomir : http://www.boiteachansons.net/Partitions/Francis-Cabrel/Des-hommes-pareils.php

                    Si vous ne comprenez pas, ce n’est pas grave, de toute façon à ce niveau de haine à part le psychiatrie....


                  • non667 12 mars 2017 18:37

                    @Christian Labrune

                    On voit mal ce qu’on pourrait attendre de nostalgiques de la collaboration avec l’Allemagne nazie.

                    vous voulez dire que marine = hitler  ?
                     vous osez tout comme disait audiart !
                    le vous laisse a votre ridicule !


                  • non667 12 mars 2017 19:01

                    à kapo ....
                    La bêtise crasse de vos propos racistes

                    quand on amalgame xénophobie à racisme on est dans la perversion des mots ,/du language /des idées
                     à partir de la........ Si vous ne comprenez pas, ce n’est pas grave, de toute façon à ce niveau de haine à part le psychiatrie....
                    et allez vous faire mettre par les étrangers de toutes les races qui soit disant n’existent pas ! smiley smiley smiley smiley


                  • capobianco 12 mars 2017 20:16

                    @non667
                    Merci de confirmer !


                  • Christian Labrune Christian Labrune 13 mars 2017 00:28

                    vous voulez dire que marine = hitler ?
                     vous osez tout comme disait audiart !
                    le vous laisse a votre ridicule !

                    @non667

                    Ce qui est surtout ridicule, c’est de se prononcer sur des questions historiques lorsqu’on ne connaît pas grand chose à l’histoire. Je n’ai pas dit que la fille de l’homme du « détail » et des plaisanteries infectes sur les fours crématoires était Hitler, mais je suis tout à fait d’accord avec l’historien Milza quand il rappelle, dans l’article que je citais, que la référence implicite et constante du FN, c’est Vichy. Je pourrais développer longuement, mais les bibliothèques débordent d’ouvrages très bien documentés, et rien ne vous empêche de vous instruire un peu, ça ne fait jamais de mal.

                    Dans le FN, il faut distinguer deux choses : les cadres et les électeurs. Je doute que tant de Français qui votent pour ce parti soient d’authentiques fascistes. La plupart sont des naïfs, qu’il est facile de séduire en leur tenant exactement le discours qu’ils attendent. Ainsi, dans le nord de la France, ancienne région industrielle héritière de toute une longue tradition de luttes sociales, on tiendra un discours ouvriériste qui ressemble tout à fait à celui du PCF des années Marchais. Dans le sud de la France, la blondinette dont le nom, par une tragique ironie du sort, ferait volontiers crier « nous voilà ! » et qui s’adresse plutôt à des nantis, fera plus volontiers dans la xénophobie traditionnelle de l’extrême-droite. Cette évocation me rappelle une photo bien connue de Mitterrand, promoteur du FN. Dans les années 30, on le voit derrière le calicot d’une manif exigeant qu’on ostracise les « métèques ». Mais c’est probablement par hasard qu’il était là. Il ne faisait que passer. Comme il avait vu un photographe, il s’était arrêté, pour être sur la photo, par pur narcissisme ! Et dire que tant de naïfs, aussi, auront été incapables de voir clair dans le jeu de ce sinistre fantoche !

                    Les Français, dans leur immense majorité, ne sont ni racistes ni xénophobes. Les Italiens, les Polonais, les Portugais, il y a longtemps qu’ils sont parfaitement intégrés et sont tout à fait assimilés. A Belleville, je vois plus de gens venus d’extrême Orient que de « faces de craie », pour parler comme les antiracistes de nos banlieues. Les « Chinois » qui manifestaient cet été à cause des exactions dont ils étaient quotidiennement victimes à Aubervilliers (il y avait eu un mort) agitaient des milliers de petits drapeaux tricolores en hurlant : « Liberté, égalité, fraternité ! ». Ils sont désormais nationalistes et ils le sont même comme le bobo-gauchiste français n’oserait plus l’être.

                    C’est bien embêtant, pour la fille Le Pen, l’héritage paternel xénophobe et antisémite. Lui n’avait jamais souhaité devenir Président, mais elle, ça la démange, et il faut bien paraître présentable à des Francais qui, je tiens à le répéter, ne sont nullement des fascistes. Elle aura même essayé de se refaire une virginité en allant en Israël, mais là-bas, personne n’est dupe, et elle en aura été pour ses frais. On s’y souvient très bien qu’à la date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, elle n’avait rien trouvé de mieux à faire que de rejoindre pour un bal organisé en Autriche tout ce que l’Europe peut compter de néo-nazis.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 07:41

                    @non667
                    Rigolo ! L’UPR propose le Referendum d’initiative populaire depuis 2011 ! Il va falloir que le FN cesse de piocher dans les programmes des autres, ça va finir par se savoir .


                  • Onecinikiou 13 mars 2017 14:50

                    @Christian Labrune


                    Toujours le même judéo-centrisme maladif M. Labrune, il serait temps de retirer votre kippa et vous fondre dans la communauté nationale : la République vous ouvre les bras !

                  • Harry Stotte Harry Stotte 12 mars 2017 13:09

                    «  Comme s’il suffisait de mettre fin aux flux migratoires pour créer des emplois, le FN répète cette formule magique comme un mantra. »



                    Je vous mets au défi de trouver, dans le discours de Marine Le Pen, ou de quelque dirigeant actuel du FN que ce soit, une citation reprenant ces termes ou d’autres s’en rapprochant.




                    • Louve Louve 12 mars 2017 15:52

                      @Harry Stotte

                      Par contre, il est impératif que le FN fasse comprendre que stopper toute nouvelle vague d’immigration relève désormais de l’urgence humanitaire. C’est le sujet qui préoccupe son électorat. 

                      Les français attendent plus que jamais une personnalité à poigne et une main de fer sur cette question. Marine va devoir se montrer à la hauteur. Le peuple attend d’elle qu’elle soit une femme providentielle, il serait bon qu’elle cesse de se justifier et de se recentrer pour obéir à la bienpensance. 

                      On est dans l’ère Trump, un truc qui décoiffe ! Qu’elle ne l’oublie pas.

                    • Harry Stotte Harry Stotte 12 mars 2017 18:49

                      @Louve

                       

                      L’objectif annoncé est d’un solde migratoire de 10’000 personnes par année, contre 200’000 actuellement.

                       

                      Ce qui réduit à néant, entre autres, l’argument des étudiants étrangers "interdits de France", puisque, bon an mal an, ils devraient en arriver autant que d’autres s’en iront, diplôme en poche.

                       

                      On nous dira que ce seront alors des cerveaux dont l’hexagone sera privés, mais en particulier ceux qui viennent du tiers monde, notamment d’Afrique, ont vocation à aller se mettre au service de leurs semblables qui en ont, dans tous les cas, plus besoin que nous.

                       

                      A ce propos, je vous signale le cas emblématique que la doctoresse Cécile (baptisée Kashetu) Kyenge, ophtalmologue, originaire du Congo ex-belge, ex-Zaïre, momentanément République démocratique du Congo, titulaire, en 1983, grâce à l’évêque de Kinshasa, d’une bourse pour aller étudier en Italie. 

                       

                      Elle s’est retrouvée, en avril 2013 à février 2014, ministre de l’Intégration, rabiquement immigrationniste, militante acharnée du droit du sol - une jument de Troie, comme qui dirait - et ell est désormais députée européenne, puisqu’elle préfère toujours rouler en BMW en Europe, que d’être payée en œufs couvés, en poulets faméliques et en lait de chèvre dans son pays d’origine.


                    • Louve Louve 12 mars 2017 19:49

                      @Harry Stotte

                      Mais enfin mon cher Harry, vous n’y pensez pas ! Qu’allons-nous devenir, nous, pauvres Français, sans les richesses de ces cerveaux étrangers ? Nous avions tant de choses a apprendre de ces peuplades pacifiques qui, depuis 40 ans, rehaussent l’image de notre pays dans le monde ! 

                      Moi qui vis a l’étranger (plus pour longtemps) , je peux en témoigner. Tous les Américains me le disent : 

                       « Quelle chance vous en France avec votre politique migratoire qui fait des merveilles ! Nous vous envions terriblement Francois Hollande »



                    • Louve Louve 12 mars 2017 19:58

                      @Harry Stotte


                      Oh My God ! Oh purée ! Cette « Cecile » dont vous parlez est devenue ministre en Italie !!!! J’ai lu qu’elle voulait répartir les migrants, donc les clandestins illégaux, dans les maisons des Italiens


                       :-0 smiley

                      Si la décision de cette hystérique racialiste (oui, elle l’est !) prend des proportions dramatiques, je suggère a nos frères la technique de la terre brûlée. Chère au peuple Russe, cette technique a sauvé la Russie deux fois dans son histoire. Une fois avec l’échec sanglant de l’invasion de Napoleon en 1812 , terrible Berezina, et l’autre fois avec l’invasion d’Hitler en 1941, Opération Barbarossa. 

                      ...ça a marché ! 

                      Mais cela demande abnégation et sacrifice. Personnellement, je refuserai de laisser la propriété de ma grand-mère, dont j’ai hérité, a des migrants.Je penserai immédiatement au désespoir Russe. 

                      On ne changera pas ce monde en se faisant des bisous et en dessinant des arc-en-ciels avec les bisounours du multiethniquage gogocho. 

                      Force et Honneur. 

                      Salut a nos frères et soeurs Italiens. 

                    • Louve Louve 12 mars 2017 20:02

                      @Harry Stotte


                      Mais est-ce que cette « Cecile » a encore un quelconque pouvoir en Italie ? Et sur nous, les Européens, pourrait-elle nous imposer son diktat immigrationniste ? 

                      Qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes...Et qui les a mis a de tels postes de pouvoir ? 

                      C’est une bonne question. Des plans funestes s’accomplissent sous nos yeux impuissants, et le rossignol du carnage, Maitre Bazar Henri Levy, n’est pas innocent dans ces prises de décisions. 

                    • Harry Stotte Harry Stotte 12 mars 2017 20:10

                      @Louve




                      « Nous vous envions terriblement Francois Hollande. »


                      Ils savent qu’il ira tout prochainement pointer à Pôle Emploi ?

                    • Harry Stotte Harry Stotte 12 mars 2017 20:23

                      @Louve


                      « Mais est-ce que cette « Cecile » a encore un quelconque pouvoir en Italie ? »


                      Théoriquement, elle a tout le PD... derrière elle. Je précise tout de suite que ce n’est pas une personne, en italien, on prononce PiDi, et ça veut dire Partito Democratico.


                      La bonne nouvelle, c’est qu’il est, comme le PS en pleine capilotade, avec scission en vue. La mauvaise, c’est qu’il ne se divise pas sur la question de l’invasion migratoire.


                      « Et qui les a mis a de tels postes de pouvoir ? »


                      Les PD justement. 

                    • Harry Stotte Harry Stotte 12 mars 2017 20:25

                      @Louve

                      « Oh My God ! Oh purée ! Cette « Cecile » dont vous parlez est devenue ministre en Italie !!!! J’ai lu qu’elle voulait répartir les migrants, donc les clandestins illégaux, dans les maisons des Italiens : »


                      C’est vrai, j’avais oublié, parce que ça fait long feu tout de suite. Elle n’était déjà plus ministre et « ils » lui auront dit que ce serait dangereux en raison d’une rapide montée des « populismes » (Mouvement 5 étoiles, Lega Nord et Fratelli d’Italia)

                    • Louve Louve 12 mars 2017 21:27

                      @Harry Stotte


                      Non, mais j’étais cynique hein ! Les Américains ne nous envient guère ! À chaque fois que je dis que je suis française, je vois des yeux ébahis et tristes pour nous...ils nous prennent pour des dingues et ne comprennent pas que nous puissions accueillir les hordes du chaos. 

                      La France n’est plus la France, comme l’a dit Trump. 

                      Ça fait un bout et temps que je n’ai plus vécu en France, et je voudrais rentrer avant les élections. Marine va avoir besoin de nous. Je crains de tomber de ne plus reconnaître la France de mon adolescence douce, celle des années 90. Il y’avait déjà quelques signes alarmants dans les années 90...

                    • Louve Louve 12 mars 2017 21:32

                      @Harry Stotte

                      Vive Beppė Grillo et vivent tous nos frères et sœurs Européens ! 

                      Force et Honneur ! 

                    • Harry Stotte Harry Stotte 13 mars 2017 00:32

                      @Louve



                      « Non, mais j’étais cynique hein ! »


                      Je ne crois pas non plus que les chômdus, les vrais, vont croiser Flamby à Pôle Emploi...


                      « Vive Beppė Grillo... »


                      Alors là, vous me permettrez de ne pas vous suivre. D’abord, il a toujours catégoriquement refusé tout rapprochement avec le groupe de Marine Le Pen, au Parlement européen.


                      Pire, lorsque le groupe auquel les élus 5 étoiles appartiennent, a été menacé de dissolution en raison du départ futur de sa composante britannique, il n’a pas hésité à participer à un coup tordu visant à faire élire Guy Verhofstatd, président de l’Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe (ALDE), en remplacement de l’immonde Martin Schulz*, avec adhésion du groupe 5 étoiles à l’ALDE.


                      Or, en matière d’eurolâtrie, on ne trouve pas pire, au Parlement européen que Verhofstadt et son compère Cohn-Bendit. En 2012, ils ont commis tous les deux un manifeste pour une Europe fédérale, Debout l’Europe, dont le sous-titre anglais était Manifeste pour une révolution post-nationale. Voilà le type avec qui Grillo était prêt à se maquer et si le coup a foiré, ce n’est pas à cause des « grillini », mais parce que Verhofstatd a été désavoué par les siens.


                      Je noterai encore, pour la petite histoire, que c’est l’Italien Antonio Tajani qui a été élu en remplacement de Schulz, et que ce Tajani est un homme à Berlusconi (Forza Italia). Ce monde n’est décidément pas le nôtre


                      * A qui Berlusconi avait promis un rôle de Kapo, s’il finançait, un jour, un film dont l’histoire se passerait dans un camp de concentration

                    • Louve Louve 13 mars 2017 01:29

                      @Harry Stotte


                      Merci pour ces renseignements ! Mais qu’ont-ils tous contre Marine Le Pen ? C’est une véritable tyrannie de l’esprit qui cherche a empêcher toute progression de ce Parti ! 

                      Le Front National, seul dans le règne du mensonge...

                      Haïr le FN est devenu une obligation morale, une mode a travers le monde. Cette haine nous est transmise par nos dirigeants, par les médias, par l’idéologie de la bien-pensance. Aujourd’hui, la pression est à son comble et, pour s’insérer dans la société, il faut parfois mentir sur soi-même , car on ne peut pas dire partout que l’on vote FN. Pas même aux USA ! 

                      Ce déni ne favorise pas la fraternité entre nationalistes . Il la détruit. 

                      Sous la coupe du négrier Soros, les antifas de tous bords nous crachent dessus. Regardez le commentaire du 421 plus haut, il compare mes aspirations nationalistes au « lance-flamme assassin du Nazi qui brule Romy Schneider dans le Vieux Fusil ! » smiley 




                    • Louve Louve 13 mars 2017 01:34

                      @Harry Stotte


                      J’ignorais cela sur Grillo.Le truc qui m’a choquée c’est quand Nigel Farage , et son Maitre Paul Sykes, citoyen milliardaire de la City, a refusé une alliance avec Marine au Parlement. 

                      I was deeply shocked ! 

                      Chez les Anglo-Saxons, le mot « Nationalism » est extrêmement mal vu. Quand on dit « National Front », ça leur fait penser a Hitler. ! Je vous déconseille de vous présenter comme un natio dans ces pays, dites « Patriot », c’est mieux. L’esprit simple de l’Anglo-saxon fait souvent d’odieux raccourcis, cela vient sans doute de leur langue synthétique. La perfide Albion est notre pire ennemie depuis 1000 ans.

                      C’est pas facile d’être nationaliste dans ce monde ou la bien-pensance est devenue une nouvelle forme de goulag...


                    • Louve Louve 13 mars 2017 01:41

                      @Harry Stotte

                      Et Lol ! Pour le rôle de Kapo de Martin Schulz ! Oh c’est trop drôle ! 

                      Je n’arrive pas détester Berlusconi. Je le trouve charmant en réalité... Il est corrompu, pourri, tout ce que vous voulez mais il a un truc ! 

                      Quel humour décapant cet homme !

                    • Le421 Le421 13 mars 2017 09:31

                      @Louve
                      Avouez que vous avez tendu le bâton pour vous faire battre.

                      Ce qui m’ennuie, c’est de voir des gens de votre parti, jeunes, la trentaine, qui ne rechignent pas à arborer une croix gammée tatouée sur le bras.
                      Là, vous comprendrez, comme je le répète, qu’un fils de résistant communiste (pas un résistant de 44, hein, du début !!) ai une réaction épidermique à ce sujet.
                      Je ne suis pas un idiot, bien que votre camp nous considère comme des attardés mentaux, je sais que dans toutes les populations, dans tous les pays du monde, il y a une frange de la population à connotation fasciste. D’ailleurs, certaines idées peuvent se défendre, il n’y a jamais du « tout bon » ou « tout mauvais » en chacun de nous.
                      Je considère malgré tout que la base de réflexion où une partie marginale de la population serait détentrice de la vérité et se fasse un devoir d’amener les autres sur la bonne voie me fait automatiquement penser à un système sectaire. Si on rajoute un énorme doute sur le but final du gourou qui semblerait être la soif de l’or, le tableau est complet.

                      J’aimerais avoir une discussion « à bâtons rompus » avec Fernand Le Rachinel, autrefois fervent adepte du Front National, tellement convaincu qu’il avait prêté en 2012 pas moins de 6 millions d’euros. La suite de l’aventure lui a expliqué le vrai visage de la famille Le Pen.
                      Le Rachinel, Lambert, la confusion entre les deux a été saignante pour le FN.

                      Après, figurez-vous que pour ma part, je n’ai pas de haine, comme certains le disent, envers le FN. Je discute avec des militants, assez souvent, et j’essaie de comprendre leurs motivations. Pris séparément, les loups peuvent être très sociables...
                      Je suis d’une formation politique où l’ouverture d’esprit est un dénominateur commun.
                      Bien sûr, comme chez vous, il y a des « allumés du bocal ».
                      Mais si il se font tatouer faucille, marteau ou cgt sur le bras, bof !!
                      Une svastika, on a beau dire que c’est un signe indien, ça reste une croix gammée...


                    • Harry Stotte Harry Stotte 13 mars 2017 11:07

                      @Louve

                      « Mais qu’ont-ils tous contre Marine Le Pen  ? Haïr le FN est devenu une obligation morale, une mode à travers le monde. »

                      Fondamentalement, cela découle de l’unanimisme grégaire de la presse mainstream internationale. Dans le monde entier, le Front national est précédé d’une réputation « sulfureuse » et « nauséabonde », dont aucun médiateux n’a jamais vérifié le bien-fondé.

                      « Le Monde » l’a écrit, donc la « Süddeutsche Zeitung » le reprend sans autre, comme ensuite « El Pais » le reproduit avant « Repubblica » et « The Guardian ». Et le tour est joué, ça se propage tout seul, comme cette saloperie d’ambroisie.

                      Ce matin même, BFMtv diffuse en boucle un mini-reportage sur des réactions de la presse étrangère face à la montée de Marine Le Pen. On tend le micro à l’honorable Suichi Amamoto, correspondant à Paris de la chaîne de télévision Asahi, propriété du deuxième plus grand quotidien du Japon et du monde, Asahi Shimbun. Il dit :

                      « Avant le Brexit, les Japonais ne s’intéressaient ni aux élections françaises ni à Marine Le Pen. Je ne comprends pas pourquoi elle est si populaire chez vous, parce qu’elle est loin de représenter la liberté.

                      Il a tout compris, il a été briefé, par ses confrères au bar de l’Athénée-Plaza, il est désormais de la coterie et il ne va pas risquer la sérénité de son séjour parisien, en jouant à l’excentrique scrupuleux.

                      « Regardez le commentaire du 421 plus haut, il compare mes aspirations nationalistes au « lance-flamme assassin du Nazi qui brule Romy Schneider dans le Vieux Fusil ! » 

                      Qu’est-ce que vous voulez ? Ils ont deux articles en magasin Hitler-Nazis-Shoah et Vichy-Pétain-Laval. Alors, ils en usent et en abusent. Mais bon, nous devons être indulgents, nous qui avons infiniment plus de ressources intellectuelles et historiques. Nous ne pouvons pas leur en vouloir pour ça.

                      « Le truc qui m’a choquée c’est quand Nigel Farage , et son Maitre Paul Sykes, citoyen milliardaire de la City, a refusé une alliance avec Marine au Parlement. »

                      Pas moi. D’abord, Farge ne voulait pas prendre de risques vis-à-vis de son opinion publique, à cause précisément, des costards que la presse mainstream avait taillé à JMLP d’abord puis à sa fille. Mais il y avait une autre raison, à mon sens plus importante : la concurrence féroce de deux trop fortes personnalités, dont aucune n’aurait accepté l’ombre que l’autre pouvait lui faire. La solution à deux groupes étaient vraiment la meilleure


                      "Et Lol ! Pour le rôle de Kapo de Martin Schulz ! Oh c’est trop drôle !"

                      Ce n’est pas exactement ce que j’ai rapporté , au demeurant. Voici les paroles qui ont été prononcées : 

                       «  Je sais qu’en Italie il y a un producteur qui est en train de monter un film sur les camps de concentration nazis. Je vous proposerai pour le rôle de kapo. Vous êtes parfait  ».

                      « Il est corrompu, pourri, tout ce que vous voulez mais il a un truc ! »

                      Malheureusement, je crains qu’il l’ait de moins en moins. Pour moi, c’était un instinct politique exceptionnel. C’est ce qu’il faut pour gagner des élections, dans un pays de plus de cinquante-sept millions d’habitants, avec un parti qui n’existait pas trois mois plus tôt.

                      En revanche, ces toutes dernières années, il n’a pas vu venir la crise migratoire, apportant un soutien institutionnel à Mateo Renzi, semble-t-il pour éviter des élections anticipées, qui ne lui auraient pas été favorables, en partie à cause de ses (surprenantes) prises de position en faveur de la légalisation du cannabis et du mariage des invertis.


                    • Harry Stotte Harry Stotte 13 mars 2017 11:12

                      @Le421

                      « Je ne suis pas un idiot, bien que votre camp nous considère comme des attardés mentaux... »


                      Pas des attardés, des égarés. 


                      Une doctrine qui est partagée par d’éminents universitaires ne peut pas être la tasse de thé de gentils mabouls et de fanatiques plus ou moins haineux, mais de gens qui se trompent - plus ou moins volontairement - sur la nature humaine, sur l’humanité et sur son histoire, censée avoir un sens.

                    • Louve Louve 13 mars 2017 12:01

                      @Le421


                      Des croix gammées tatouées ? Pour info, j’ai la Vierge Marie tatouée quelque part sur mon corps. 

                      Vous associez les militants FN a des Skin Heads, ou a des Fascistes, en oubliant de mentionner les origines socialistes du Fascisme, on dirait un vieux de la vieille, faut sortir des sentiers battus !

                      Vous ne confondez pas avec les voyous Antifas ? 

                      Venez assister a un meeting FN. smiley

                    • Louve Louve 13 mars 2017 22:22

                      @Le421


                      Si vous avez peur de dire « Je suis chez moi », cela va être dur pour vous d’assister a un meeting du FN... Mais je vous invite malgré tout a le faire. 

                       Au moins une fois. On en reparlera après. 

                    • Louve Louve 14 mars 2017 01:31

                      @Harry Stotte

                      Merci pour ce message super documenté sur l’état délétère de la presse mondiale du World Global System. 

                      Pour l’alliance de Farage et de Marine qui ne s’est pas faite, vous avez raison. C’est une histoire d’ego et de combat des chefs. Qui aurait dominé le groupe. ? Farage ou Marine ? 

                      Ils nous auraient refait la Guerre de Cent ans.

                      Je regrette cependant que cette rencontre historique n’ait pas eu lieu. A l’heur ou les pays sont sous le joug de menaces inédites, Djihad, submersion migratoire, perte de repères identitaires, je trouve qu’il faut mettre son ego de coté. Je ne peux pas m’empêcher d’en vouloir a Farage et d’émettre des doutes sur ses fréquentations de la City. 

                      Les temps que nous vivons sont décisifs. Il y va de la survie des peuples et des Nations. On s’en tape de notre ego. Il faut une fraternité internationale de tous les nationalistes 


                    • Louve Louve 14 mars 2017 01:33

                      J’ai envie de dire : 


                       Nationalistes de tous pays, unissez-vous ! 

                    • izarn izarn 12 mars 2017 13:21

                      Redistribution ? Vous vous croyez en URSS ?
                      Un salaire universel cela s’appelle redistribution ?
                      Oh le joli foutage de gueule !
                      Le problème n’est pas la redistribution. Le problème c’est le salaire.
                      Le problème c’est que le Capital essaie de baisser les salaires. Il le veut, car c’est le résultat de la globalisation, la libre circulation des capitaux. Donc de l’UE.
                      La souveraineté augmentée, peut empecher le désastre des délocalisations et de l’augmentation de la pauvreté des classes moyennes.
                      Le salaire veut dire emploi. Emploi de qualité.
                      Redistribution est un mot ultralibéral qui vous range au rang de l’esclave salarié, redistribuer veut que le riche vous fait l’aumone....Aprés avoir exploité le prolo en le sous-payant.
                      Dans une société équitable on ne redistribue rien du tout.
                      Redistribution est un mot fasciste de la classe des esclavagistes, que heureusement le FN, ni Fillon n’emploient.
                      Un exemple, ou le salarié spécialisé a été éliminé : La fabrication d’armes légères.
                       La France n’aurait quasiment plus d’industriel dans le secteur(Pourquoi ?), et l’armée française a du acheter une arme allemande pour équiper l’armée française !
                      Faux ! Discours archi faux de Le Drian !
                      Thales (Actionnaires État français 26,4 %
                      Dassault Aviation 25,3 %
                      Flottant 48,3 %
                      dont salariés 2 %
                      et Thales 1,8 % )
                      avait présenté son F-90, pourtant conçu par une filiale australienne issu du fusil autrichien (UE non ?), mais le traitre Hollande a donné l’ordre à la DGA de refuser le dispositif de culasse de l’arme (Soit disant pour correspondre à toute une gamme de munitions OTAN. Toujours la connerie du commandement intégré de l’OTAN. Misère ! En fait les armes OTAN et allemandes sont calquées sur le M4 américain , le vieux système Armalite qui date de la guerre du Viet-Nam. Plus médiocre que la Kalachnikov). Thales a donc renoncé en 2016 a proposer son arme. L’état français a donc refusé une arme fabriquée par un industriel français au nom de l’OTAN ! L’Australie a commandé le F 90 ! Le Drian a menti en disant que la France(Thales) ne fabriquait plus d’armes légères. Meme si c’est une succursale australienne.
                      Le Drian aurait pu forcer Thales à installer des productions en France. Mais non ! En Allemagne ! Aili ailo, aila ! Comme si l’Allemagne avait besoin d’exporter encore plus !
                      Voila ou nous en sommes dans ce pays, aux élites qui détruisent la nation.
                      Il est impensable de voter Hamon, Macron ou Mélenchon. C’est de pure folie.
                      Le soldat français équipé par l’Allemagne !
                      Ca ne vous rappelle rien ? « Les heures les plus sombres...gna gna gna ? »
                      (Je dis merde à tous les blogs de crétins qui s’attaquent aux fusils bullpup, retournez à vos Airsoft)
                      Remarquez encore, que l’Autralie vient de commander des sous-marins français ultra modernes, barracuda...
                      L’Australie aura plus d’armes françaises que la France !
                      Nos élites crachent sur nos ingénieurs et nos ouvriers ! Les autres nations les respectent !


                      • Odin Odin 12 mars 2017 13:57

                        En règle générale j’apprécie vos articles, mais celui ci vous l’avez bâclé par un manque de recherches.

                        Il eut été préférable, avant de faire cette analyse, de prendre le temps de lire le programme en 144 points du FN, il vous aurait permis de constater que redistribution il y a et que celle-ci est crédible et non démagogique comme « mon ennemi c’est la finance » ou plus actuel le « RU »...

                        https://www.marine2017.fr/wp-content/uploads/2017/02/projet-presidentiel-marine-le-pen.pdf

                         


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 07:45

                          @Odin
                          Tous ceux qui lisent le programme du FN constatent qu’au milieu d’une nuée de mots gaullistes, se cache l’objectif du FN : aboutir à un projet européen !


                          Voilà toute la différence avec Asselineau qui présente un projet pour la France.

                        • Tall Tall 13 mars 2017 08:08

                          @Fifi Brind_acier

                           
                          Il n’y a que l’Upr qui ose encore sortir des conneries pareilles alors que le Frexit du FN est affiché dans tous les médias.
                           
                          Je m’étais dit que quand le programme du FN serait affiché partout, l’Upr cesserait son cirque à ce propos ... même pas ...complètement déconnecté le gourou. Isolé dans sa bulle paranoïaque.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 08:23

                          @Tall
                          Alors, vous avez trouvé la question que le FN posera au référendum quand il reviendra la queue basse de ses mythiques renégociations ?? Sans doute que le FN, qui ne se prononce jamais par écrit sur la sortie unilatérale de l’ UE par l’article 50, va soudain se mettre à écrire un projet pour la France ??


                          Vous voulez relire la profession de foi du FN aux élections européennes ?
                          C’était le bon moment pour expliquer que le FN était favorable au Frexit, non ?
                          Et bien, nada, wallou, rien du tout !

                        • cathy cathy 13 mars 2017 08:34

                          @Fifi Brind_acier
                          N’essayez pas de convertir Tall à l’UPR, le vote Asselineau s’adresse aux maghrébins qui seraient tenter de voter Lepen. 


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 08:35

                          @Shawford
                          Merci, mais si l’ UPR est en croissance exponentielle, ce n’est pas grâce aux résistants de la dernière heure...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 08:43

                          @cathy
                          Asselineau s’adresse à tous les Français de quelque origine que ce soit.
                          Alors que le FN fait tout ce qu’il peut pour les diviser.


                          Mais comme l’ UPR a une analyse très claire sur l’immigration, il n’y a aucune ambiguïté.

                          Tout Etat souverain a le droit de contrôler ses frontières, et les Français ont le droit de dire qui ils acceptent sur le sol français. Vider des pays de leurs forces vives est une catastrophe pour ces pays qui ont dépensé beaucoup d’argent pour former des médecins, des ingénieurs etc.

                        • cathy cathy 13 mars 2017 08:57

                          @Fifi Brind_acier
                          Tu vois, c’est vraiment ce que je n’aime pas chez Asselineau, c’est qu’il prend vraiment les gens pour des idiots. Nous attendons pour les prochaines années encore 6 millions de médecins, généreux don de Bruxelles. 

                          Non, il ne s’adresse pas aux européens, mais bien aux maghrébins. Les français connaissent déjà la musique. 

                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:08

                          @Shawford


                          en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique).

                          Mais tout est là ... c’est ça le Frexit ... et l’article 50 sera utilisé pour le faire
                           
                          Car concrètement, ça veut dire : retour des douanes comme avant ... franc français...lois françaises non soumises aux directives de l’UE ... et idem pour les budgets.

                          Ce qui équivaut à revenir à « l’UE » des années 80 qui se limitait aux traités commerciaux de l’ex-marché commun.
                           
                          Et les « négociations » sont de pure forme, car on sait bien que Merckel n’en voudra pas. Et le référendum aussi de pure forme puisque si Marine est élue ce sera sur sa campagne basée sur le retour à la souveraineté justement.
                           
                          L’Upr essaie de manipuler les esprits en jouant sur les mots, et depuis les mois que ça dure, ce matraquage quotidien sur avox, et bien il y en a qui finissent par se laisser influencer. 
                           
                          Par contre là, où l’Upr a raison, c’est sur Mélenchon ... car je viens juste de voir son dernier discours à Rome ... et effectivement, chez lui, il n’y a pas de Frexit ... il est contre le retour aux nationalismes et voudrait recréer une nouvelle Europe socialiste ... mais il ne dit pas comment.
                          Il propose des forums entre partis de gauche des différents pays, et c’est tout.
                           
                          Quant aux médias qui mentent ... dès le moment où c’est Marine qui l’explique en long et en large face caméra ... et elle l’a déjà fait 100 fois, et ça va continuer, donc ...
                           

                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:26

                          @Shawford


                          Mais si, c’est écrit ... tu l’a écrit toi-même et je te le re-écris une 2e fois >

                          en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique).
                           
                          tout est là ..

                        • foufouille foufouille 13 mars 2017 09:36

                          @Shawford
                          une/e président/e est élu/e par un petit nombre des électeurs donc il est assez normal de vouloir un référendum car ce n’est pas à ce petit nombre de votants de décidé.
                          ne pense pas que sortir de l’europe, il faut effectivement renégocié tous les traites d’échanges imposition, etc.


                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:39

                          Et le référendum n’est pas un problème

                          Au vu des résultats de 2005 ( 55% de non à la constitution de l’UE ) et vu la gronde populaire bien + forte qu’alors contre l’UE, ça va passer comme une fleur

                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:42

                          Non, c’est une manière de présenter les choses pour ne pas effrayer les modérés, dont l"adhésion est indispensable pour gagner une présidentielle nécessitant une majorité absolue.

                           
                          Aucune position trop radicale n’est présidentiable ... impossible

                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:44

                          Bien sûr que la position de l’Upr est ferme et radicale ... alors il y en a qui aiment ça, mais ça n’arrive jamais au 2e tour ça ... 5% serait déjà un énorme succès


                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:48

                          Enfin, la « négociation » avec l’UE consisterait à transformer Merkel en socialiste en moins de 6 mois ... grosse farce, bien sûr ... d’autant que Merckel ne veut même pas lui parler smiley


                        • Tall Tall 13 mars 2017 09:57

                          Je ne suis pas intervenu initialement ici pour casser de l’Asselineau, mais bien pour défendre la position anti-UE de Marine ..

                           
                          Et puis enfin ...être nationaliste sans être souverainiste .. ça n’a aucun sens !
                          Le souverainisme est dans l’adn du FN ...automatiquement.
                           
                          C’est surréaliste de devoir expliquer ça .... c’est comme si on devait justifier que le pape est catho, tandis que l’Upr affirmerait qu’il est athée ...
                           
                          C’est absurde. 

                        • Tall Tall 13 mars 2017 10:02

                          @Shawford

                           
                          Et bien si on a un européïste contre Marine au 2e tour ( ce qui est hélas probable ), on aura alors le choix entre 6 mois de perdus et 5 ans de perdus

                        • Tall Tall 13 mars 2017 10:10

                          @Shawford

                           
                          Maintenant de manière + générale ... ton virage récent vers l’Upr montre une chose déjà bien connue mais qui marche quand même : c’est que le matraquage répétitif, ça fonctionne
                           
                          C’est pour ça qu’il faut changer d’aquarium régulièrement ...sinon on finit par se faire avoir

                        • foufouille foufouille 13 mars 2017 10:12

                          @Shawford
                          oui mais c’est l’ensemble des électeurs qui répondent à une question du gouvernement et pas un petit nombre qui décide donc c’est mieux.
                          tu oublies les votes, ce qui fait 20% en gros d’électeurs qui ont choisi le gagnant.
                          abstention qui existes car justement nous savons que c’est bidon. absentention pour cause de déménagement.
                          il faudrait aussi interdire les sondages sur le vote car tous différents et donc bidon.
                          tu ne peut avoir FI à 34% maintenant et demain FN à 29%.


                        • Legestr glaz Ar zen 13 mars 2017 10:19

                          @Tall

                          Ce qui est absurde c’est ce que vous dîtes 

                          Dans sa conférence de presse François Asselineau a fait un rappel constant à la constitution, celle que le « candidat » élu sera dans l’obligation d’appliquer, dans un premier temps au moins. 

                          Je vous rappelle, par conséquent, que dans le préambule de la constitution française figure ceci : 
                          « le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale... »

                          Je vous rappelle que le titre premier de la constitution française est « de la souveraineté ».

                          Je vous rappelle que l’article 3 de la constitution indique : La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

                          Je vous précise que l’article 4 indique : Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

                          Il n’est donc pas question, pour quiconque de se targuer d’être « patriote » ou d’être « nationaliste ».

                          Tous les candidats à l’élection présidentielle, tous les partis politiques, ont l’obligation d’être « souverainistes », tout simplement pour être en accord avec la constitution ! Tout le reste c’est de la blague.



                        • Tall Tall 13 mars 2017 10:20

                          @Shawford

                           
                          Si tu avais été candidat, j’aurais voté pour toi en tout cas ...
                          car alors on est sûr de ne pas savoir où on va ... et je trouve ça très rigolo ! smiley

                        • Tall Tall 13 mars 2017 10:30

                          @Ar zen

                           
                           
                          Note : en ce qui concerne la recette pour l’eau chaude, le FN attend toujours vos instructions

                        • foufouille foufouille 13 mars 2017 10:38

                          @Shawford
                          oui mais c’est l’ensemble des électeurs qui répondent à un référendum sur une question du gouvernement et pas un petit nombre qui décide donc c’est mieux.
                          tu oublies les votes blancs, ce qui fait 20% en gros d’électeurs qui ont choisi le gagnant président/e.
                          l’abstention qui existes car justement nous savons que c’est bidon. abstention pour cause de déménagement. tu déménages tu es radié et tu doit t’inscrire avant le 31 décembre de l’année précédente.
                          donc une élection est un chèque en blanc pour cinq ans.
                          le référendum serait très facile sur le net avec une carte vitale car le numéro est unique.

                          il faudrait aussi interdire les sondages sur le vote car tous différents et donc bidon.
                          tu ne peut avoir FI à 34% maintenant et demain FN à 29%. pour moi les sondages sont truqués et juste une manipulation.
                          ma neuropathie ne me permet pas non plus d’écrire une tartine.


                        • Legestr glaz Ar zen 13 mars 2017 11:17

                          @Tall



                          Parce que dire ’« renégocier les traités » avec « nos partenaires européens » n’est pas précis. Cela reste du domaine de l’incantation !

                           Il y a 2 choses à prendre en considération. Est-ce que ces candidats vont utiliser l’article 48 du TUE qui permet de « renégocier » les dispositions des traités. C’est la première question. La constitution française les y oblige. C’est le premier point.

                          Le second point consiste quand même à savoir qui sont ces « fameux » partenaires avec qui ils entendent négocier. C’est qui ? Pour MLP c’est la Commission européenne. Elle vise à côté, parce que la Commission européenne n’a aucun pouvoir en matière de renégociation. Mélenchon souhaite, quant à lui, négocier avec Merkel. Mais celle-ci, pas plus que les autres dirigeants des 27, n’a un pouvoir particulier pour « renégocier ». 

                          Ces question font mal aux tenants de la « renégociation ». En effet c’est bien le conseil de l’UE qui est saisi en tout premier lieu. Et, par conséquent, il est impossible de négocier en bloc. Le conseil de l’UE n’est pas une entité fixe comme le conseil européen (bien faire la différence entre ces 2 institutions). Le conseil de l’UE présente 10 formations possibles. Ce qui veut dire qu’il faut annoncer la ou les dispositions à modifier au Conseil de l’UE pour qu’il réunisse la formation adéquate. Tout ceci, je l’ai déjà expliqué. 

                          Alors, il y a les faibles d’esprit à qui suffisent la phrase « renégocier les traités ». Ils ne savent pas avec qui, ni comment, ni pendant combien de temps mais ils sont « heureux » avec ces propos indigents totalement vide de sens. Ils ne comprennent pas que pour les renégociations l’affaire est close qu’elles ne seront pas possible. A chacun ses illusions, mais là, c’est grave d’être aussi innocent. 

                          Une opinion est une affirmation n’ayant pas été soumise à un examen critique. Elle est reçue pour vraie sans que l’esprit se soit préoccupé sérieusement de savoir si cet énoncé est vrai ou faux ? 

                          En matière de « renégociation », à quel genre d’examen critique les partisans de cette théorie se sont-ils livrés ? C’est toute la question.Au delà du point d’ébullition de l’eau.

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 11:46

                          @cathy
                          Vous ne comprenez pas que pour retrouver les frontières, et gérer l’immigration, il faut sortir définitivement de l’ UE ?

                          Ce sont les Traités d’Amsterdam, de Schengen et les accords sur les travailleurs déplacés qui gèrent les questions migratoires + le TFUE qui assure les 4 libertés de circulation : les capitaux, des hommes, des marchandises et des services.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 11:49

                          @Tall

                          en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique).

                          C’est la promesse, (copiée sur l’ UPR) , mais rien sur le moyen d’y arriver....
                          Vous avez trouvé le Frexit par l’article 50, quelque part dans le programme du FN ? Toujours pas ?


                        • Tall Tall 13 mars 2017 13:27
                          L’Upr

                          Votre thèse du FN non nationaliste est tout-à-fait passionnante ..
                          Vous devriez aussi essayer celle du pape athée, de Trump le communiste ... etc ..

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 19:29

                          @Tall
                          Vous savez lire le programme du FN ? l’objectif est un projet européen !


                          Vous pouvez lire la Charte fondatrice de l’ UPR de 2007 :
                          « L’Europe est le problème, pas la solution ! »

                          Si vous ne faites pas la différence, je ne peux rien pour vous ...

                        • Tall Tall 13 mars 2017 20:18

                          @Fifi Brind_acier

                           
                          Ah bon ? ... d’après votre lien, Mélenchon est au FN maintenant ?
                           
                          Absolument rien n’arrêtera la propagande Upr décidément ... smiley
                           
                          Note : c’est justement le discours complet de Mélenchon à Rome qui m’a fait comprendre qu’il n’est fiable pour le Frexit. Et je l’ai donc rayé de ma liste perso ce jour même.
                           
                          Restent donc : Marine et Dupont Aignan ... c’est tout
                           
                          ah oui... Asselineau aussi ... smiley

                        • Tall Tall 13 mars 2017 22:08

                          @igorencore

                           
                          Tiens, à propos de foutage de gueule, que pensez-vous des sondages Macron ?
                           
                          Perso, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu une arnaque aussi énorme ... car où irait-il chercher un électorat pareil, lui, le jeune ministre zélé de la présidence la + impopulaire d’après guerre ?
                           
                          Cela n’a aucun sens ...

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 2017 06:43

                          @Tall
                          Dupont Aignan a le même objectif que le FN : une Europe des Nations !
                          Il explique qu’il fera (aussi) un referendum pour proposer un autre projet pour l’ Europe .


                        • Tall Tall 14 mars 2017 07:17

                          @Fifi Brind_acier

                           
                          Ben oui .. l’Europe des Nations, c’est le retour au souverainisme traditionnel des années 80 où chaque pays est maître de sa politique comme dans le monde entier. Il ne reste alors que des accords commerciaux type « marché commun ».
                           
                          Vous jouez sur le mot « Europe » ... bref, vous faites de la propagande, comme toujours ...
                          Vous n’avez aucune honnêteté intellectuelle ... vous prenez les gens pour des cons, et encore et toujours .. . et vous allez finir par le payer

                        • Tall Tall 14 mars 2017 07:21

                          @Fifi Brind_acier

                           
                          Je ne connais aucun autre candidat anti-UE qui tape comme ça sur les autres anti-UE.

                          Asselineau est le seul à faire ça
                           
                          Ce n’est pas normal

                        • jmdest62 jmdest62 14 mars 2017 08:12

                          @Tall
                          Vous n’avez jamais caché que vous préfériez les blondes . smiley.....mais objectivement je ne vois pas ce que vous avez découvert de nouveau dans ce discours de Rome .
                          Depuis toujours la FI dit :
                          1) on désobéit aux traités existants  : ==> le gouvernement peut mettre en oeuvre le programme FI sans attendre.
                          2) dans le même temps on négocie pour de nouveaux traités qui intègrent entre autres Harmonisation fiscale et sociale par le haut. (Ne pas oublier que l’UE sera en cours de négo du Brexit et peut-être d’autres ..xit en vue , donc en position de fragilité)
                          3)si blocage dans la négo => on sort ...effondrement de l’UE....plan B :
                          3bis) si négo aboutit , Le résultat de cette négo est soumis à l’approbation des Français par référendum....si français pas OK => on sort ...effondrement de l’UE....plan B
                          Dans tous les cas c’est le peuple français qui décide .
                          °
                          MLP suit à peu près la même logique sauf qu’on sait pas trop ce qu’elle compte renégocier ni ce qu’elle fait dans le temps de la négo....
                          °
                          François Asslino sort par l’art 50 (ça , depuis le temps , tout le monde avait compris ) et pendant la négo de sortie (2 ans) il fait quoi ? Ben il fait pareil que Manu « t’as vu mon costard » Macron.... il applique RIGOUREUSEMENT les traités dont il est constitutionnellement le garant (Je pense que @Ar Zen confirmera smiley) : un comble n’est-il pas ?
                          Heureusement que pour le sauver du ridicule , l’UE s’effondrera avant la fin des négos.
                          °
                          Car , Franchement (mais , je compte sur vous pour ne pas le répéter) je pense (j’espère) que ce bazar (l’UE ndlr) va s’écrouler de lui même , sous peu.....et qu’il est déjà trop tard pour négocier quoi que ce soit.
                          NB : cette dernière assertion n’engage que moi.
                          @+


                        • Tall Tall 14 mars 2017 08:39

                          @jmdest62


                          3)si blocage dans la négo => on sort ...effondrement de l’UE....plan B : 
                           
                          désolé, je n’y crois plus ... il a clairement clamé son rejet du retour aux nationalismes ( voir ici à 8 min 10 ) > partout, c’est le retour au nationalisme le + étroit et le + borné .. ... c’est contre cette pente que nous allons
                           
                          Bref, c’est le retour de la bonne vieille dogmatique coco classique > nationalisme = facho ...etc ...
                           
                          Et le Frexit, c’est le retour au nationalisme
                           


                        • jmdest62 jmdest62 14 mars 2017 13:41

                          @Tall
                          Salut
                          je pense que vous faites un raccourci :
                          Nationalisme <> facho , par contre , Nationalisme « étroit et borné » = Facho et là bien sûr JLM parle du FN que philippot essaie de rendre fréquentable avec des mesures économiques « gauche-like » mais qui ne pourra pas , je le crains , empêcher les tenants de la ligne « Jean-Marie » (cf @louve) de prendre le dessus .
                           MLP elle , elle s’en fout ....tout ce qui l’intéresse c’est la couronne.
                          °
                          C’est pour cela que le terme « souveraineté » me parait plus approprié que « nationalisme ».
                          @+


                        • Tall Tall 14 mars 2017 14:17

                          @jmdest62

                           
                          Oui ...le terme « souveraineté » est mieux car il sous-entend l’idée de légitime défense dans laquelle se trouve la France d’aujourd’hui face à l’UE qui lui a piqué sa souveraineté ( trahisons de Chirac & Sarko, puis Hollande le collabo ).
                           
                          Le terme « nationaliste » a une connotation offensive, impérialiste qui ne correspond pas à la réalité de 2017


                        • Alter 12 mars 2017 13:59

                          Le problème n’est pas les élections présidentielle mais c’est ce qu’en font les français. Au lieu au final de réapproprier les élections, les français pensent que si ils s’abstiennent alors tout ira bien mieux.
                          Il est vrai que l’oligarchie en face a instrumentalisé les élections à son avantage mais c’est surtout parce qu’ils ont compris que :

                          - Les abstentionnistes étaient une aubaine pour eux.
                          - La peur irrationnelle des français face à l’arrivée de « l’extrême-droite » leur serait utile.
                          - Et le soit-disant vote contestataire leur serait profitable. Et je reviens sur les notions de vote pour le moins pire (c’est reconnaître simplement qu’il n y a pas un pour rattraper l’autre) , ou le vote utile.
                          On a fais comprendre au français que voter pour son intérêt c’était mal, voter pour ses idées c’était mal et que de toute façon dans le monde d’aujourd’hui c’est impossible. Ainsi, les français vont aux élections avec une croyance et sont déçu car cette croyance ne porte jamais les fruits de ses promesses. Depuis quand un mensonge doit-il voir ses promesses réalisé ? Du mensonge, on tire le mensonge. D’une source polluée, on aura de l’eau polluée c’est ce qu’enseigne la nature elle-même.

                          Il reste un problème, on nous sert le FN comme la seule alternative nationale possible. Pour ma part suffit un peu de faire de « sociologie » de ce parti. On se plaint que les députés choisissent des membres de leur propre famille pour travailler. Que penser d’un parti où les personnes ont exactement les mêmes pratiques et où en plus la tête de ce même parti est tenu par la même famille ?
                          Que penser donc, quand on retrouve les mêmes pratiques de gestion des biens publics que chez les amis du PS, des Républicains ?
                          Pour moi, le FN est autant un parti Ripoublicain que les autres. Est-ce que les français ont perdu tout sens moral ? Parce que ne vous y trompé pas, si le bon sens ne revient pas aux français pour ses élections alors ils auront les dirigeants qu’ils méritent.
                          Après Je sais que cette « moralisation » a été portée et discréditée par François Bayrou mais je pense qu’on reconnaît l’arbre à ses fruits non ?

                          L’abstention par nature n’apporte rien non plus. Je pense que les élites ont bien compris tout cela et ils comptent sur l’abstention pour rester au pouvoir. Et sans me faire prophète mais pour faire la même analyse depuis quelques années : vous serez toujours déçu et insatisfait.


                          • canard 54 canard 54 12 mars 2017 15:13

                            @Alter Eh ben changeons de crémerie et votons Asselineau, laissons les autres dans leurs marigots, et en plus cela leurs fera les pieds,ils oublient trop souvent que c’est le peuple qui doit décider et d’autre par les Fillon,Macron,Le Pen etc....on les a assez vu et entendu.Il faut changer


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 08:26

                            @Alter
                            Ce que veulent les Français ce sont des politiques qui s’occupent de la France et des Français. Pas d’une Autre Europe ou de la couleur des chaussettes de Fillon ou de Macron !


                            Asselineau, ça tombe bien, propose un projet pour la France !
                            Il passe ce soir à 20 heures au journal de TF1.

                          • jjwaDal jjwaDal 12 mars 2017 16:34

                            Assez joli résumé de la situation. Vous citez Coluche, je vous rappelle le « Votez, éliminez... » qu’il nous sortait à l’occasion aussi.
                            On peux oublier je pense dans la discussion les 3 candidats de la droite, de la plus décomplexée (Macron) à la moins (Hamon) en passant par Fillon. Restent 3 candidats qui peuvent changer le paysage politique, MLP, Asselineau, Mélenchon.
                            Le Front national dit tout et son contraire avec pour fond de commerce la mise en avant d’un bouc émissaire à la crise (immigrés) qui n’est qu’un trompe-l’oeil. Ils sont l’avant-dernière cause de nos soucis économiques, très loin derrière l’appartenance à l’OMC, l’appartenance à l’UE, la privatisation non remise en cause de la création monétaire et de la gestion des moyens de paiement (un outil de chantage monstrueux dénoncé par très peu, dont Lordon), le capitalisme néolibéral (une forme très prédatrice du salarié) en chapelet etc...
                            On aurait un gouvernement de droite classique et une équipe gouvernementale de pieds nickelés à la « Trump family », bien tenue en laisse par les traités européens.
                            Asselineau est une carte intéressante pour familiariser un large public (enfin...) avec l’idée que l’appartenance à l’UE (actuelle) équivaut à un abandon massif de souveraineté, rendant en pratique toute élection impuissante à changer de politique, quoi qu’il arrive. Il cite dans sa conférence du 10 mars l’appartenance à l’OMC comme preuve qu’un post Frexit ne nous laisseraient pas seuls au monde, oubliant que les traités européens ne font pour l’essentiel que retranscrire du droit mondial écrit par une poignée de personnages de l’ombre ( non élus) inconnus de tous (moins epsilon). Un retour au capitalisme pré années 1980 est inconcevable dans ce cadre et c’est celui où il se place.
                            Curieux de la part d’un fin connaisseur des rouages économiques et politiques, mais ce peut être une omission involontaire.
                            Enfin Mélenchon qui a fait un remarquable travail collectif de refondation de la gauche après la mort du PS, absorbant les réflexions de Chouard, Sapir, Lordon et pas mal d’autres pour un projet de refondation sociale chaud à mettre en oeuvre sans soutien populaire massif.
                            Il a eu un lapsus (ou était un calcul pour une audience particulière ?) en disant que le plan « A » était un peu là en déco le temps de familiariser le maximum de gens à l’idée qu’il faut quitter l’UE (et pas seulement les traités) et à chacun de se forger une opinion en faisant la synthèse de ce qui existe ne serait-ce que sur son site ou Youtube.
                            On a un vrai choix politique devant nous, que les grands médias vont torcher comme d’habitude et ne pas voter cette fois me semblerait du nihilisme.



                            • jjwaDal jjwaDal 13 mars 2017 08:09

                              @Fifi Brind_acier
                              Merci pour le lien. Comme on dit « it ain’t over till it’s over ». Le PS a toujours été une tanière de menteurs depuis le début des années 1980. Je ne serais donc pas déçu si quelqu’un qui prenait le PS pour un parti de gauche jusqu’en 2008 devait se parjurer ou enfumer ses partisans...
                              Me concernant il est sous très haute surveillance et je ne lui accorde rien de plus que le bénéfice du doute. Je ne suis pas fan (never will). Je considère juste l’offre en cours pour la présidentielle.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 08:29

                              @jjwaDal
                              Son programme est intéressant !! Là n’est pas la question...
                              S’il acceptait enfin de laisser tomber son projet utopique de refondation européenne, il pourrait s’allier avec l’ UPR pour sortir de l’ UE.
                              Sauf qu’il s’accroche à l’ UE comme une moule à son rocher !


                            • Sparker Sparker 13 mars 2017 10:41

                              @jjwaDal
                              Le plan A et B et comment ça va se passer,
                              https://www.youtube.com/watch?v=WG2iVpYl21w
                              L’UPR c’est l’aventurisme, mener la sortie, les débats pour faire un programme, la réorganisation monaitaire, les relocalisations et nationalisations à tour de bras, le blocage des migrants économique suite à la chute de l’euros et la mise en place d’un plan B en cas d’echec des négos après le franxit comme les anglais. Tout ça sans plan ni agenda...


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 11:56

                              @Sparker
                              Le programme est fait depuis 2011 ! Le Frexit sans plan, ni agenda ?! C’est vous qui le dites, mais c’est faux. « Le jour d’après » Je prends le temps de regarder les vidéos de Mélenchon, alors faites -en autant avant de parler de l’ UPR !


                            • jjwaDal jjwaDal 13 mars 2017 16:46

                              @Fifi Brind_acier
                              Vous battez pas !... La réalité est qu’aucun des deux ne pourra appliquer son programme et que nous aurons un bourricot choisit par l’inculture et politique et économique du plus grand nombre.
                              Mélenchon ne pourrait appliquer son programme (en totalité du moins) qu’hors UE et hors OMC.
                              Une version édulcorée pourrait se faire hors zone « euro ». J’ignore ce qu’il a en tête ni même à quoi il pouvait penser en appelant à voter Hollande au second tour des dernières présidentielles...
                              Asselineau a encore dit le 10 Mars que les accords de l’OMC ferait partie des traites que nous respecteront et son programme est impossible les frontières grandes ouvertes aux mouvements de marchandises et capitaux. Donc dos à dos et balle au centre, vu qu’un Frexit pour être délivré nécessite d’être élu. Les deux candidats vont faire du remue-méninges dans cette campagne audiovisuelle, cela laissera des traces. Tout les candidats ont un discours pour passer et la musique change, une fois élu. Si Mélenchon veut appliquer sa politique il aboutira à la conclusion que la condition sine qua non de la mise en oeuvre de son programme est le Frexit et rien d’autre.
                              Je soupçonne qu’il le sait déjà.


                            • alinea alinea 13 mars 2017 16:55

                              @jjwaDal
                              Sérieux ? Vous ne savez pas à quoi il pensait en disant de voter Hollande ?
                              Virer Sarko, tout bêtement !


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 17:02

                              @alinea
                              C’est ce que vous dites, mais ce n’est pas ce qu’a dit Mélenchon.
                              Il explique que depuis 150 ans, on se désiste pour le Parti de Gauche le mieux placé. Il considère donc, en 2012, que le PS est de Gauche.


                            • jjwaDal jjwaDal 13 mars 2017 19:16

                              @alinea
                              Sérieux ! Quitte à se faire enc... autant choisir un vrai professionnel. Au moins on prévoit les stocks de vaseline. Je ne peux pas oublier les discours lyrique de Tsipras en Grèce et l’espoir qu’il avait fait naître. Les Grecs voulaient l’euro et l’europe, ils ont l’enfer et vont y végéter un bon moment.. Quand on ne sait pas ce qu’on fait on élève les escargots. On a besoin de citoyens les yeux ouverts et la culture politique affuté bien plus que d’un leader charismatique. Aucun personnage politique n’a jamais tenu ses promesses de campagne et je n’ai jamais signé de chèque en blanc de ma vie ( bon, j’ai cessé j’avais 11 ans...) alors je soutiens un travail remarquable mais je vous laisse l’espoir.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 2017 19:38

                              @jjwaDal
                              Trump et le Brexit ne devaient pas avoir lieu non plus !
                              Asselineau n’a pas eu le temps d’expliquer ce qu’on peut faire à l’ OMC :
                              s’allier avec d’autres pays pour y faire changer les règles !
                              « Asselineau et les alliances à l’ OMC ».


                              La France ne négocie plus rien à l’ OMC, c’est la Commission européenne qui négocie (comme pour CETA ou TAFTA) à la place des Etats.

                              Par exemple, c’est un Commissaire européen tout seul, sans demander l’avis de la France, qui est allé à l’ OMC décider qu’il n’y aurait plus de quotas en France sur les importations de textiles chinois : toute l’industrie textile français s’est effondrée  !


                            • jjwaDal jjwaDal 13 mars 2017 19:52

                              @Fifi Brind_acier
                              Fais-moi mal Fifi... smiley


                            • alinea alinea 13 mars 2017 21:39

                              @Fifi Brind_acier
                              Bien sûr, ça vous choque cette éthique ? mais ce à quoi il pensait, c’est ce qu’ont pensé tous les Français qui voulaient virer Sarko. C’est bien beau cinq ans après de jouer les devins et critiquer ce vote, c’est oublier qu’il n’y avait pas de choix !!


                            • kalachnikov lermontov 13 mars 2017 21:45

                              @ Fifi Brind_acier

                              J’ai mis un lien sur l’article d’ alinea pour le pitre Sparker ; l’économie anglaise pète le feu suite au Brexit.


                            • alinea alinea 13 mars 2017 21:51

                              @jjwaDal
                              Est-ce que vous pensiez ça en 2012 ; est-ce que vous avez voté Sarko pour ça ?
                              Même aujourd’hui où je me dis que Le Pen ce serait bien, dans le sens que vous dîtes, je sais que je ne pourrai pas voter pour elle !
                              Eh bien, nous n’avons pas le choix ! Je vais voter FI parce que le projet me semble bon et correspondre à beaucoup de mes aspirations mais je sais bien que même élu, il y aura des embûches et que ce n’est pas un tapis rouge qu’on déroule sous mes pieds !
                              Ceci dit, à l’âge que j’ai, je l’ai déjà dit d’ailleurs, le 23 avril au soir, je ferai ma rupture avec le monde. J’ai beaucoup à faire ailleurs et je sais passer entre les gouttes ; je prendrai la politique comme une tempête, j’inventerai des abris !! sauf si les consciences s’ouvrent et que le deuxième tour me convient !!!


                            • kalachnikov lermontov 13 mars 2017 22:02

                              @ alinea

                              Tu parles d’une éthique ; en 40, il aurait donc voté les pleins pouvoirs à Pétain. ’Pour sauver la France’. Moi, je vois justement dans tout ça, du calcul, de la politicaillerie, de l’épicerie boutiquière d’apparatchik qui se complait dans son élément malsain, celui des intrigues de partis, des connivences, etc.
                               
                              Il y a une dynamique inverse concernant Asselineau et tous les autres. Les autres essaient d’élargir leur noyau avec toujours plus de démagogie ; tandis que ce sont des gens divers qui vont vers Asselineau.

                              Perso, je vote exceptionnellement ce coup-ci, parce que je pense que l’Ue est une horreur. Si Asselineau n’avait pas eu ses signatures, je n’aurais pas utilisé mon droit de vote, pour faire barrage à truc ou que sais-je. A Lepen, par exemple. Y en a marre de ces manoeuvres politiques qui font qu’au Congrès, par exemple, on s’abstient et que d’infâmes saloperies passent.


                            • alinea alinea 13 mars 2017 22:52

                              @lermontov
                              Méfie-toi, en vieillissant tu deviens un peu conservateur ! c’est pas un mal en soi mais, comment dire, si ça se resserre !! smiley
                              bon, j’espère que tu n’as pas compris que j’utilisais mon droit de vote pour faire barrage !! en 2002 même, je ne l’ai pas fait, et je m’abstiens quand rien ne me va !
                              Tu vois de la démagogie dans la FI ?? à part Le Pen, personne n’est démagogue dans ces élections : ils annoncent tous l’horreur qu’ils veulent mettre en place ; si, peut-être Hamon, mais ce n’est pas par démagogie !



                            • alinea alinea 13 mars 2017 23:23

                              @lermontov
                              je n’ai jamais rien perdu dans ce monde-là

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès