Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Vous allez voir ce que vous allez voir !

Vous allez voir ce que vous allez voir !

Je suis le nouveau porte-parole officiel

De notre candidat aux prochaines élections présidentielles

Et je m’apprête à vivre ma première conférence de presse

Mon Leader Maximo m’a demandé d’improviser

De bien viser avant de tirer dans le tas ah ! ah ! ah !

Bonjour… bonjour … et bonjour

Pas besoin de me faire la cour… avec moi, on ne tourne pas longtemps autour

Pas de pot, juste un marteau

Pour clouer le bec à la langue de bois

Hein c’est nouveau… la politique au marteau

Je vais tout de suite vous fournir les réponses aux questions que vous vous posez

Oui j’anticipe parce que je n’aime pas qu’on me prenne pour un participe passé

 

Non je ne vous fais pas marcher mais je sais à qui je m’adresse

En me débarrassant de toutes les compresses  :

Sur les indignés du monde entier, vous avez consacré à peine quelques lignes dans la presse donc : Allez vous faire mettre, si vous oubliez l’esprit et ne retenez que la lettre.

Non je ne suis pas le maître… mais le valet des valets

Des valets qui sont plus dignes que leurs maîtres

Sa majesté : le roi ou la reine des indignés. C’est lui… c’est moi.

Personne n’en a encore parlé, je le sais

Parce que personne n’y croyait tout à fait

Non madame, il n’y a que la bonne foi qui puisse soulever les montagnes…

Oui monsieur, vous êtes de mauvaise foi et même si vous croyez avoir les pleins pouvoirs, la montagne vous dira : merde !

M… pour être poli avec tous ceux qui cherchent à se faire mousser.

Qu’est-ce que vous croyez ?

Que nous croyons à un idéal ? Ah ! Ah ! Ah !

Mais, ma parole vous êtes encore plus bêtes que ce que vous êtes.

L’idéal on va le réaliser, NOUS, le REALISER…OUI… en battant le pavé

Quand vous aurez vu tous les masques tomber

Vous comprendrez enfin l’inconvénient d’être niais.

Quels masques ? A bas les masques !

Le masque du banquier qui fait semblant de servir son client

Le masque du privé qui pisse sur la raie du public

Le masque de l’état régalien qui croit vous rendre service en se réduisant comme peau de chagrin : justice et police. Un point et une barre.

Le masque de l’état-nation qui ne réalise pas que la prison est au-dedans et nos âmes au-dehors.

Le masque de l’état mondialisant soit disant mendiant mais en vérité spolié, paupérisé et transformé en objet par des hommes devenus… complètement fous

Des voyous… qui crient aux loups pour détourner l’attention et s’emparer des bijoux !

Money…money…money… par ici la monnaie !

Oui je vais apprendre à tous les indignés

De nager à contre courant

L’avenir est entre leurs mains

Et quand ils l’auront enfin compris

Ils voudront tout défoncer : Aux armes !

Cela s’appelle : le peuple

Et le peuple, messieurs dame, vous dit merde

Pas d’autres questions

Parce que la réponse sera toujours : merde !

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/vous-allez-voir-ce-que-vous-allez-voir/

 

Traduction en espagnol pour tous les indignés...


¡Vais a ver lo que vais a ver !

Yo soy el nuevo portavoz
Oficial
De nuestro candidato para las próximas
Elecciones presidenciales
Y voy a vivir mi primera
Conferencia de prensa
Mi Líder Máximo me pidió que improvisara
Que apuntara antes de disparar en el
montón, ¡ah ! ¡ah ! ¡ah !

Hola...
Hola… y hola.
No hace falta
Intentar seducirme... conmigo, no se hacen muchos rodeos
tiempo
Ningún
Bote, sólo un martillo
Para cerrarles
El pico a las malas lenguas
¡Ho, es una
Novedad ! La política del martillo...
Les contestaré
De inmediato a sus preguntas
Sí, anticipo,
Porque no me gusta que me tomen por un participio pasado
No,
No me burlo de ustedes, pero sé a quién me estoy dirigiendo
Deshaciéndome
De todos los cortes :
Sobre los indignados del mundo entero sólo habéis
Dedicado unas pocas palabras en la prensa entonces : Que les den
Por culo, si se le olvida el espíritu y sólo se acuerda de la letra.
No, yo no soy el dueño, sino el criado de
Los criados
Criados
Que son más dignos que sus amos
Su majestad : el rey o la reina de
Los indignados. Es él... soy yo.
Todavía nadie
Lo ha comentado, lo sé
Porque
Nadie se lo creía del todo
No señora,
No sólo con buena fe se puede mover montañas ...
Sí, señor,
Es usted de mala fe e incluso si usted piensa que tiene plenos poderes, la
montaña le dirá : ¡mierda !
M… para 
Ser educado con todos aquellos que desean jactarse
¿Qué
Se ha creído ?
¿ Que
Creemos en un ideal ? ¡Ja ! ¡Ja ! ¡Ja !
Pues hay que ver,
Son ustedes más estúpidos de lo que son.
El ideal, lo vamos a realizar, NOSOTROS, REALIZARLO… SÍ ...
Andando largas distancias
Cuando abrán
Visto todas las máscaras caer
Usted va a entender
Finalmente la desventaja de ser tonto.
¿Qué
Máscaras ? ¡Fuera las máscaras !
La máscara del banquero que
Pretiende servir a su cliente
La máscara del privado que orina
En la raya del público
La máscara del Estado soberano que
Cree servirle reduciéndose a un mínimo : la Justicia y
La policía. Un punto y una parte.
La máscara de la nación-estado que
No se da cuenta que la cárcel está por dentro y nuestras almas por fuera.
La máscara del estado globalizante
Que se hace pasar por un mendigo, pero en realidad espoliado, empobrecido y reducido a un objeto por hombres que se han vuelto… locos.
Gamberros… gritando al lobo
Para distraer la atención y hacerse con unas joyas !
Money…money…money… ¡por aquí el
Dinero !
Sí, voy a aprender a todos los
Indignados
A nadar contra la corriente
El futuro está en sus manos
Y cuando por fin lo entiendan
Querrán destruirlo todo :
¡A por las armas !
A esto se le llama : el pueblo
Y el pueblo, señoras y señores, les
dice mierda
No hay más preguntas
Porque la respuesta siempre será :
mierda



Sur le même thème

Le Venezuela dans la mire des putschistes
Premières difficultés de mise en oeuvre des réformes au Chili ?
L'immigration latine aux États-Unis et l'avenir de la langue castillane
Dada and the Weathermen à l'Euro Music Contest 2014
Si l’opposition vénézuélienne était française…


Réactions à cet article

  • Par jako (---.---.---.172) 24 juin 2011 10:38
    jako

    J’adore vos textes, un grand merci et bienvenue chez nous.

  • Par redredsir (---.---.---.229) 28 janvier 2012 00:24

    Vous effacerez je suppose...je ne peux pas être que le deuxième ?
    Pas grave,ce n’est qu’à vous que je m’adresse.
    Je viens de passer la soirée en votre compagnie,j’ai vécu vos vidéos,et j’imagine que seul un collectif anonyme peut être l’auteur de tant de génie.
    Sinon, comment une femme si belle et si violemment intelligente,comment tant d’amour et tellement de talent peuvent-ils se rassembler en un seul être,sans que ma télé n’aie encore détecté matière à reportage ?
    J’ai l’admiration rare,cela faisait longtemps,mais vraiment je suis bluffé par votre travail !
    C’est élitiste ? oui ! et je ne me prends du coup pas non plus pour de la merde...
    Elevez le débat, encore, dressez-le, tirez-lui les oreilles, nous avons tous besoin de cette rare leçon d’intelligence.
    Merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires