• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > WikiLeaks, la théorie du complot

WikiLeaks, la théorie du complot

Après la tempête, vient l'heure des interrogations. Quelques semaines après le flot de révélations émanant de WikiLeaks et de son leader iconoclaste, l'australien Julian Assange, (voir mon article : WikiLeaks, un démon si populaire) les théories du complot fourmillent sur le net. En effet, comment quelques marginaux auraient-ils pu leurrer l'armée américaine et télécharger des centaines de milliers de documents derrière le dos de la première puissance mondiale ? Comment Bradley Manning, un jeune soldat de 22 ans, gradé PFC (c'est-à-dire l'un des grades les plus bas de l'armée américaine), a-t-il pu accéder à des informations classées "secret défense" ? Et par quelle prouesse a-t-il pu charger des milliers de documents sur un CD de Lady Gaga ? 

Autant d'interrogations qui nourrissent la théorie du complot. Les Etats-Unis auraient donc délibérément laissé WikiLeaks commettre leurs agissements en connaissance de cause. Une thèse que viendraient appuyer les toutes récentes déclarations révélant que Bradley Manning aurait été envoyé en Irak malgré l'avis défavorable d'un expert médical. Mais pourquoi donc les Etats-Unis auraient-ils laissé WikiLeaks agir en toute impunité alors qu'à vue de nez, les révélations de l'organisation lui paraissent plutôt défavorable ? Sans doute parce qu'en creusant un peu, on s'aperçoit que les soi-disant révélations de Julian Assange et ses acolytes servent en réalité la politique extérieure des Etats-Unis. 

Que ce soit le soutien du Pakistan vis-à-vis des talibans, le double jeu des pays arabes concernant l'Iran ou l'ouverture de la Chine vis-à-vis d'une potentielle réunification nord-coréenne ; tout cela ne dessert absolument pas les Etats-Unis, bien au contraire. Dans le cas de l'Iran, les cables diplomatiques témoignent d'une défiance généralisée vis-à-vis de l'Iran que ce soit du point de vue russe ou des états du Moyen-Orient. Ainsi, le monarque saoudien Abdallah aurait déclaré que ni l'Iran ni Israël ne méritent d'exister et encourageait les USA à trancher la tête du serpent iranien. Dans l'optique d'un conflit avec l'Iran, ces révélations sont du pain béni pour les Etats-Unis. 

wikileaks,politique,etats-unis,usa,assange,chine,bradley manning,iranQuant à l'ouverture chinoise sur une possible réunification coréenne, elle ne peut qu'arranger Washington, qui se satisferait bien de l'ouverture d'un marché colossal, un nouveau monde vierge de toute forme de capitalisme : la Corée du Nord. Alors, les Etats-Unis ont-ils laissé agir WikiLeaks impunément ? Car de l'autre côté, Hillary Clinton s'est trouvée bien embarassée face à la subjectivité des mémos qualifiant péjorativement les dirigeants occidentaux. La vidéo des deux reporters assassinés froidement en Afghanistan par deux GIs n'avantage guère plus les Etats-Unis. Mais face aux avantages qu'en retire Washington, ces sacrifices sont insignifiants. 

En outre, certains défendent la théorie du complot mais avec les républicains dans le rôle du maître du jeu. En effet, les figures du mouvement telles que Mike Huckabee appelant à l'éxécution de Bradley Manning ont surfé sur la vague WikiLeaks galvanisant ainsi les troupes conservatrices contre l'ennemi Assange et co qui porteraient atteinte à la grandeur des Etats-Unis. Or, aux Etats-Unis, l'ennemi de la patrie et le diable ne faisant qu'un, la stratégie mille fois revue de la communauté ou de la personnalité contre qui on dresse la population prend toute sa dimension. Et les républicains en tirent parti, bien heureux également de pouvoir dénoncer les faiblesses et les largesses de l'administration Obama, pris au piège par les marginaux de WikiLeaks. 

Retrouvez ce billet dans son contexte original sur http://offensif.net


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • titi 3 mars 2011 09:31

    La paranoïa  : du grec παράνοια


    • robin 3 mars 2011 10:38

      Une des choses qui m’a mis la puce à l’oreille :

      Le mouvement pour la vérité sur les attentats du 11 septembre (des dizaines d’associations de plusieurs milliers de membres chacune) sait à quel point les médias classiques savent se verrouiller quand ils le veulent même à des dossiers lourdement argumentés, si ce n’est même à des études scientifiques (sur la présence de nanothermite dans les décombres par exemple) alors qui peut croire un instant qu’un WIKILEAKS peut percer le mur des médias classiques si facilement sans complicités à très hauts niveaux ?


      • dogon dogon 3 mars 2011 10:42

        En gros, ce pourrait être ce que l’on appelle communément une opération sous faux drapeau ?
        Pourquoi pas, on en a connu tellement d’autres.
        Comme dans toutes ces opératons, il faut rechercher à qui profite le crime.
        Si votre hypothèse est la bonne, alors je vous rejoins sur l’implication des républicains dans cette affaire. Avec des Cheney et Rumsfeld pour tirer les ficelles, tout devient probable.


        • Fabienm 3 mars 2011 10:54

          Je vous propose un nouveau jeu pour qualifier les articles sur agoravox : compter le nombre de fois où le terme « théorie du complot » apparaît.

          Cet article avec 4 fois « théories du complot » cité obtient une note honorable (surtout compte tenu du nombre de mots total).

          4T pour cet article, bravo, continuez comme ça, et vous arriverez à redéfinir ce que journalisme veut dire.


          • titi 3 mars 2011 11:49

            Vous avez raison.

            Ainsi que les citations de Chomsky... les accusations de « sionisme »... etc...

            Et le plus amusant, c’est que Wikileaks n’ayant finalement rien dévoilé de super important, le site devient partie prenante du complot !!!
            C’est ce qu’on appelle bruler ses idoles !!

            Emettons une hypothèse forcément saugrenue : wikileaks ( et les autres) n’ont rien dévoilé parcequ’il n’y a rien à dévoiler.


          • Fabienm 3 mars 2011 16:10

            ce que les câbles ont surtout révélés , c’est la nullité de la diplomatie mondiale, et l’intérêt limité des informations qui y sont contenues.
            Je me souviens avoir fait mon service militaire à la DGA, et j’étais accrédité confidentiel défense. Or, la seule chose confidentielle à laquelle j’ai eu accès, c’est que ça glandait dur dans les bureaux !


          • orage mécanique orage mécanique 3 mars 2011 16:28

            en l’occurrence quand vous dites qu’ils n’ont rien dévoilé, vous répétez ce que n’ont pas cessé de marteler les média français dans le cadre de la campagne du « vilain » Internet.
            Ils savaient tout mais ne disaient rien ? pourquoi ne le disaient-ils pas avant ?

            les révélations de Wikileaks ont fait plus parler d’elles à l’étranger !
            Un exemple qui a peut être eu quelques retentissements, c’est la corruption « concrétes » des Trabelsi.
            entre autre...

            et pendant ce temps là nos médias nous répétaient : circulez y a rien à voir !
             


             

          • Asnieb Lywest 3 mars 2011 11:11

            De toute façon il ne faut pas s’attendre à ce qu’on nous disent tout.

            Wikileaks c’est juste un complément d’information pas une référence.

            • Traroth Traroth 3 mars 2011 11:25
              • Vous ignorez visiblement tout du monde militaire. Pourquoi les moins gradés ont accès à des informations confidentielles ? Parce que ce sont eux qui font le travail !
              • Les révélations de Wikileaks ne portent pas préjudice aux Etats-Unis ? Elles seraient profitables aux Etats-Unis ? C’est la légende colportée ad nauseam par les tenant de cette théorie du complot, qui visiblement ne retiennent que ce qu’ils veulent. Personnellement, je vois exactement l’inverse. Les dégâts diplomatiques seuls sont incalculables : même si les dirigeants occidentaux et alliés des Etats-Unis ont pris la défense des Etats-Unis, la diplomatie US est déconsidérée durablement : injurieux, espionnant sans finesse pour le compte des agences de renseignement (ce qui est d’un amateurisme frisant le comique. Un diplomate doit préserver sa position afin de conserver sa capacité de négociation. Pour le rens, on a... ben des agents de renseignement, tiens ! Les Etats-Unis dépensent des sommes folles dans ce domaine justement !)... Les conséquences diplomatiques pour les Etats-Unis se feront sentir pendant des années, notamment à chaque fois qu’un diplomate US rencontrera une des personnes mises en cause dans ces câbles. Et c’est loin d’être tout ! Quant aux bénéfices supposés de ces révélations pour les Etats-Unis... Vous croyez qu’on arrivera à faire passer une guerre en Iran auprès de l’opinion publique US avec une argumentation du style « le roi d’Arabie saoudite et l’émir du Koweit nous l’ont demandé » ? Ce n’est pas sérieux !

              • Kalki Kalki 3 mars 2011 11:32

                bla bla bla bla

                dans les faits wikileaks n’a pas attaqué les usa

                POINT

                c’est un fait

                et aucun discour peut le contredire

                a moins de paraitre pour un imbécile ou un vendu


              • Traroth Traroth 3 mars 2011 11:34

                A chaque fois qu’on me répond bêtement comme ça, je ressens comme un sentiment de victoire... smiley


              • Fabienm 3 mars 2011 16:13

                c’est bien kilka démontre par son post la réalité de ce à quoi il réagit.
                « On ne peut forcer un âne qui n’a pas soif à boire ».


              • Philou017 Philou017 4 mars 2011 03:51

                Il est assez hallucinant de voir à quel point le radotage des complotistes ressemble à celui des anti-complot. Les même manques d’argument, d’analyse, les mêmes préjugés et arguments pré-digérés.

                Personne ne parle des faits, personne ne réfléchit à une logique, du bla-bla sans profondeur. Pas le moindre argument, la moindre preuve, le moindre élément solide....

                Il ne vient à l’idée de personne que même dans un système cadenassé (et il ne l’est pas tant que cela), un groupe décidé puisse arriver à faire bouger le couvercle.

                Les médias ne peuvent guère ignorer wikileaks, car celui-ci peut rendre public des documents grâce à Internet. La presse préfère prendre l’affaire en main, quitte à présenter les choses à sa façpn.

                Ce qui fait aussi le succès de wikileaks, c’est qu’ils rendent publics des câbles de diplomates Américains, c’est à dire des gens estimés et respectés par le système. Donc des documents difficilement contestables.

                Mais c’est tellement plus simple de mettre tout le monde dans le même panier : les bons contre les méchants, le complot de la CIA, et personne ne pourra me faire croire, etc

                Je vous le dis gentiment :
                bande d’imbéciles.


              • Kalki Kalki 3 mars 2011 11:29

                La réalité est un complot

                dès lors qu’il y a des groupes il y a des visés politiques diffèrentes

                et les individus par magies et imbécilités, ont des visés toutes antagonistes mais identique

                tout pour moi, rien pour les autres

                Faire consensus c’est pour paraitre dans la démocratie

                dans les faits : prenez les « révolutions colorés » et actuellement ceux du monde « arabe » et bien, ca n’apportera ni la démocratie, ni un meillleur niveau de vie pour les rien

                mais ca apportera la main mise pour des empires extérieurs

                alors bon en libie, « kadafie » résiste : bon les frégattes US et Anglaises sont sur le coups pour balayer la résistance, au changement démocratique

                « non voyons il y a pas de complots » :) ca c’est du cynisme, de l’hypocrisie ou tout simpleemnt de la betise de chien, au pays des bisounours

                il faudrait se reveilller du pays d’après guerre : hein : l’état n’es plus rien, la société n’existe plus, et la corporation de riche est tout

                et la chose public n’est rien, le bien commun , comme l’humain est une variable, une statistique

                dis : alex le chout tu veux faire quoi quand tu sera grand ? Tu crois que tu aura une retraite ?


                • Traroth Traroth 3 mars 2011 11:36

                  La mainmise par les puissances extérieures, c’est la situation qui précède ces révolutions. Donc ces révolutions sont l’occasion pour ces peuples de se débarrasser de cette domination. Ou pas. Mais ce qui est certain, c’est que ça ne sera pas pire, pour eux !


                • iris 3 mars 2011 12:28

                  il ya qq temps sur agora vox quelqu’un nous a rappelé PIERRE DE VILLEMAREST.
                  Je pense que cet auteur est très important -il a écrit de nombreux livres-
                  si qqu’un a + d’infos


                  • Serpico Serpico 3 mars 2011 12:45

                    L’auteur : "comment quelques marginaux auraient-ils pu leurrer l’armée américaine et télécharger des centaines de milliers de documents derrière le dos de la première puissance mondiale ?"

                    **************

                    Ce n’est pas pour être méchant mais à 15 ans, on croit ce genre de sornettes. Les USA promeuvent avec leurs satellites une image de cow boy tout puissant, malin, intelligent, toujours vainqueur et toujours avec un plan B sinon un plan comprenant toutes les lettres de l’alphabet klingon.

                    La réalité est tout autre : les USA et leur armée sont le réservoir des QI les plus misérables de la galaxie. Ce qui explique pourquoi ils sèment la mort et les désastres là où ils passent.

                    Sans parler des McDo...


                    • cerberes 3 mars 2011 14:37
                      « Ce n’est pas pour être méchant mais à 15 ans, on croit ce genre de sornettes. »
                      Oui et plus vieux on en croit d’autres !!!!!

                    • Serpico Serpico 3 mars 2011 15:39

                      cerberes

                      Et quoi donc, mon petit ? que tu es plus malin qu’il n’y parait ?


                    • Jordi Grau J. GRAU 3 mars 2011 21:26

                      Je suis en partie d’accord avec le contenu de votre message, Serpico, mais je trouve inutile et déplacé d’attaquer l’auteur sur son âge. D’abord parce qu’il y a peu d’entre nous, je pense, qui étaient capables d’écrire un article aussi bien rédigé et structuré à 15 ans. Ensuite, parce que beaucoup d’agoravoxiens d’âge mur écrivent des choses beaucoup plus naïves et mal fondées, et je ne sache pas qu’on les traite de gâteux pour autant. Evitons donc le mépris des jeunes, travers aussi répandu et aussi délétère que le jeunisme.


                    • Serpico Serpico 4 mars 2011 01:13

                      GRAU

                      Je comprends très bien l’attitude convenue, carrément de la pensée politiquement correcte, qui consiste à tout considérer de manière égale.

                      Je ne suis cependant pas d’accord et ne le serai jamais : bien écrire, c’est relativement à la portée de beaucoup de jeunes (même si aujourd’hui c’est plus rare qu’il y a 20 ou 30 ans) mais la maturité n’est pas proportionnelle à l’art de la plume.

                      Que vous le vouliez ou non, un gosse de 15 ans n’est pas et ne sera jamais outillé pour analyser le monde. On ne l’est jamais assez de toutes façons et encore moins à 15 ans. Il lui faudra attendre un peu.

                      « La valeur n’attend point le nombre des années » dans certains cas mais il ne faut pas non plus pousser.
                      Je n’ai rien contre les jeunes, c’est la vie qui se charge de les secouer.

                      Cela dit, j’avais une plume assez spéciale, moi aussi, mais je croyais comme fer à la noblesse d’âme des fondateurs des USA...jusqu’à ce que je me mette à compter les indiens qui restaient.


                    • 2102kcnarF 3 mars 2011 13:18

                      Le complot ce serait plutôt les 2 putes qui le mettent en cause en Suéde ... nan ? ...  smiley


                      • kedjey 3 mars 2011 13:54

                        Et la 1ère vidéo diffusée par Wikileaks montrant les soldats américains visiblement amusés à faire un carnage sur des civils en Irak, cela profite aussi aux intérêts US et à leur image ?
                        En fouillant bien je suis persuadé que beaucoup de « câbles » ne vont pas dans le sens des US, bien au contraire.

                        Attention à ne pas tirer des conclusions hâtives avec quelques exemples.
                        Seule une analyse complète des révélations de Wikileaks permettrait de se faire une idée.
                        La théorie du complot est à ce jour infondé.

                        Cordialement


                        • dogon dogon 3 mars 2011 15:00

                          @kedjey

                          En ce qui concerne les videos montrant des GI’s tirant sur des civils irakiens, il n’y a eu que peu de scandale. Les soldats ont été sanctionnés et puis, plus rien. On passe à autre chose. Dans d’autres cas et surtout dans d’autres pays, ils auraient pu être accusés de crimes de guerre, mais pour beaucoup d’américains, ils n’ont fait que venger leurs camarades tués pendant l’invasion. Les peines ont été symboliques. D’ailleurs, aujourd’hui, en parle-t’on encore ? Pas que je sache.

                          Là où je te rejoins, c’est sur la théorie du complot. Je serais plus proche de penser à une opération sous faux drapeau (FFO, False Flag Operation).

                          Quel intérêt ? Il est double.
                          1) Il fait oublier cette mauvaise image de massacres de civils ou, tout au moins, la fait passer en arrière plan,
                          2) Comme il concerne tous les états avec qui les USA ont eu des relations, il n’y a pas que les USA qui se retrouvent géner avec ces révélations. Tout le monde en prend pour son grade. Un indice ? La dernière révélation qui est sortie, en France et en provenance de Wikileaks, c’est (juste après ses bévues devant la presse tunisienne) les commentaires sur Boris Boillon, le nouvel ambassadeur de France en Tunisie et qui dataient de l’époque où il était en poste en Irak. Peu flatteurs s’il en est.


                          • joseW 3 mars 2011 15:40

                            Il est évident que Wikileaks est largement manipulé par les élites qui avaient tout intérêt à faire ces divulgations-là (divulgations qui furent de surcroit supervisées avant diffusion par les plus grands médias US et pro-US)...

                            Et comme aucun grand dossier pouvant remettre en cause le Système proche des USA n’est divulgué par les cables de Wikileaks (11 septembre, NWO, etc...), il semble évident qu’il faille regarder de ce côté-là.

                            Ensuite, les élites ont craint que la marionnette ne leur échappe, d’où les accusations assez rocambolesques et fantasques contre Assange, pour tenter de casser le jouet maintenant qu’il leur est moins utile, en tout cas pour en garder le contrôle...

                            Sans doute Julian Assange est-il sincère dans sa démarche, mais il est clair qu’il est pour le moins naïf, et ses prises de distance initiales avec le Mouvement pour la Vérité l’ont rendu plus vulnérable, car depuis qu’il est devenu lui-même la cible de ceux qui tirent les ficelles, les membres du Mouvement pour la Vérité se montrent assez réticents à lui venir en secours...

                            Nul ne peut servir 2 Maitres !


                            • Fabienm 3 mars 2011 16:15

                              Purée, vraiment n’importe quoi.
                              Wikileaks piloté par des médias pro-Us ... qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre.

                              Et après : rien n’est divulgué, donc c’est la preuve qu’il y a quelque chose a divulgué.

                              lol


                            • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 3 mars 2011 17:42

                              Ce n’est pas une histoire de républicains ou de démocrates, nous savons trés bien que ces gens marche d’un même pied, et font juste de l’alternance pour faire croire à la masse qu’elle peut avoir le choix, tout comme chez nous UMPS réunis.
                              Il est clair que ce n’est plus la suprématie Américiane qui se ,joue, ,c’est juste la mise en place d’un gouvernement mondial oligarchique pour qui les armées travaillent.
                              Chantier que l’on nomme NWO.


                              • Arthur 123 3 mars 2011 18:01

                                Wikileaks aurait peut être tout simplement la mission de nous faire sortir du bois. Nous pouvons dormir tranquillement nous sommes identifier, maintenant la pêche aux gros peut débuter.
                                 Wikileaks pourraitt être un cheval de Troie ?


                                • Castel Castel 3 mars 2011 19:18

                                  Le plus gros complot du XXIème siècle me semble clairement celui de vouloir nous donner une conscience mondiale. Un jour, on aura une conscience intersidérale des problèmes. On évolue... comme des moutons avec un mental.
                                  Les médias traditionnels sont tellement borné que les plus curieux vont forcement s’informer sur internet. On a ainsi l’impression d’être mieux informé... en vérité, c’est un piège. Nous sommes des moutons orgueilleux, c’est cela que procure le mental humain.


                                  • joelim joelim 3 mars 2011 20:03

                                    C’est démentiel. 


                                    Un mec a sacrifié son avenir (sa vie, en fait) pour divulguer ce qui apparait comme un inestimable trésor historique : un instantané contemporain des opinions diplomatiques étasuniennes. 

                                    Et cela simplement parce qu’il y a eu accès par hasard (comme si c’était impossible smiley ), et qu’il a eu le cran (euphémisme !) de sacrifier sa vie pour l’amélioration de la connaissance de notre civilisation décadente.

                                    Et d’après certains c’est un manipulateur étasunien. smiley

                                    Il y a un deuxième mec, qui a eu le cran (euphémisme) de divulguer ces informations, au nez et à la barbe du pouvoir le plus puissant du monde, qui l’ont évidemment mauvaise et sont pour lui un risque.

                                    Mais c’est peut-être un manipulateur étasunien. smiley

                                    Etes-vous seulement au courant (article récent dans Mediapart) que selon Assange, la divulgation de l’opinion dubitative des EUA vis-à-vis du pouvoir Tunisien aurait facilité le déclenchement des révolutions ? 

                                    Un article publié au Liban évoquant le sujet et reçu en Tunisie a pu rassurer les militaires tunisiens sur le moindre risque de lâcher Ben Ali. Et je crois que son analyse est juste. 

                                    D’ailleurs on n’en parle presque pas. Sauf sur Mediapart. Mais parce que ça doit être une succursale de la cia ! smiley

                                    Le principe même de wikileaks et de ses clones fait qu’il est évidemment impossible que ce soit une manœuvre américaine sous fausse bannière. Oui, des clônes. Sont-ils tous vendus à la cia ? smiley

                                    Franchement, vous croyez que les américains sont heureux des évènements du Magreb ? smiley Et Sarkozy, MAM, Fillon, Guaino, il sont heureux aussi ? Allez, c’est ridicule.

                                    • Arthur 123 3 mars 2011 20:36

                                      justement sa colle trop à des évènements désirer, pour ne pas pensé à l’utilisation d’imbécile naïf.


                                    • joelim joelim 3 mars 2011 23:30

                                      Comme ça parait trop beau, on les accuse de manipulation.


                                      C’est pousser un peu là...

                                    • Arthur 123 4 mars 2011 01:28

                                      mon ils ont été manipuler


                                    • Gaillus le Jeune Gaillus II 3 mars 2011 23:22

                                      Article interessant bien que court, qui me réjouit de voir l’ auteur Joubert develloper des idées plus pointues et profondes que dans certains de ces derniers articles ! Je ne peux qu’ encourager et d’un autre coté fustigier les deux ou trois crétins avec leurs commentaires condencendants « oui , il a 15 ans il croit à n’importe quoi » ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès