• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Yves Bouvier : Escroc ou victime de l’oligarque Dmitry Rybolovlev (...)

Yves Bouvier : Escroc ou victime de l’oligarque Dmitry Rybolovlev ?

De Genève à Singapour, en passant par Luxembourg et Pékin, l’arrestation à Monaco jeudi de l’homme d’affaires suisse Yves Bouvier, patron de Natural Le Coultre et « roi des Ports francs » selon le journal suisse Le Temps, a fait l’objet d’une bombe dans le très feutré monde de l’art. Accusé de fraude par le milliardaire russe et patron de l’AS Monaco, DmitryRybolovlev, Yves Bouvier se retrouve sous le feu des projecteurs. Retour sur une affaire digne d’un scénario de film hollywoodien.

La rencontre avec le couple Rybolovlev

Peu connu du grand public avant sa garde à vue, Yves Bouvier est une figure respectée dans le monde de l’art : actionnaire majoritaire des Ports francs de Luxembourg et Singapour, il est aussi le principal locataire de ceux de Genève. C’est avec Natural Le Coultre, société familiale genevoise, qu’il s’impose comme un acteur incontournable dans le négoce et le transport d’œuvres d’art comprenant Picasso, Modigliani ou Gauguin.

Fort de cette expérience, quand un jeune couple de milliardaires russes débarque fin des années 1990s sur les bords du lac Léman, ils vont tout naturellement se tourner vers lui pour constituer une des principales collections d’œuvres d’art privé au monde. DmitryRybolovlev est un magnat de la potasse à la tête de l’ancienne société d’Etat russe URALKALI, et ce jusqu’à sa vente en 2010 pour la modique somme de 7 milliards de dollars.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais hélas, la lune de miel entre Dmitry et son épouse Elena ne durera pas, Madame aura vent de plusieurs infidélités et lancera une procédure de divorce tambour battant. Le « divorce du siècle » débute et les enjeux sont énormes : selon le droit suisse, Elena a droit à 50% de la fortune du couple, qui est estimée à plus de 10 milliards de dollars.

Médecin de formation comme Dmitry, Elena se révèle être une redoutable stratège, loin des clichés des potiches peroxydées venues de l’Est. Guidée par le ténor du barreau genevois Marc Bonnant, elle parviendra après plusieurs années de procédure à toucher 4,5 milliards de dollars lors du verdict en 2014, pour lequel Dmitry a fait appel.

Cette très médiatique procédure exposera de nombreuses zones d’ombre entourant le parcours et les méthodes de Dmitry. Consciente des risques qu’elle encourt en tenant tête à son époux, Elena enverraune lettre au procureur général de Genève disant que si « quelque chose » devait lui arriver, son mari « devrait figurer en tête de la liste des suspects ».

Le Machiavel de l’Oural

Né le 2 novembre 1966 à Perm dans l’Oural, DmitryRybolovlev se révèlera au cours des années de chaos qui ont suivi la fin de l’URSS comme un redoutable homme d’affaires, évinçant ses concurrents les uns après les autres, dans un climat de corruption généralisé.

Dans ce véritable far west, il effectuera même 11 mois de prison en 1996, suspecté d’avoir commandité l’assassinat d'un industriel concurrent. Malgré les charges qui pèsent contre lui, il sera finalement acquitté fautes de preuves, dans des conditions jugées opaques par plusieurs ONG anticorruption. Pragmatique pour les uns, machiavélique pour d’autres, DmitryRybolovlev parviendra à sauver sa tête, et sa fortune, pour mieux rebondir.

Après Genève, il débarque à Monaco, multipliant les achats extravagants : la villa de Donald Trump en Floride pour 95 millions de dollars, un appartement à New York pour 88 millions de dollars, la mythique île Skorpios d’Aristote Onasis pour plus de 100 millions de dollars, ou encore le club de football de la Principauté, l’AS Monaco.

Ces achats ne sont pas le fruit du hasard, via des trusts à Chypres et autres sociétés offshores, le milliardaire russe a pour objectif de dissimuler sa fortune et empêcher son épouse de récupérer ses 50%. La bataille est rude, la haine est grande.

En s’installant à Monaco avec ses milliards et en investissant massivement dans l’AS Monaco, alors en déroute en seconde division, Dmitry s’assure aussi d’une discrète immunité. En effet, selon la Tribune de Genève, l’oligarque est connu pour avoir « l’oreille du palais princier ».

Une justice monégasque aux ordres du « Prezident » ?

Dans ce contexte, visiblement otage du « divorce du siècle », Yves Bouvier se retrouve malgré lui au cœur de cette guerre qui ne connait aucune limite.

Accusé par Dmitry de lui avoir vendu des œuvres « à des prix possiblement exagérés », la presse suisse se demande si derrière cette étonnante arrestation ne se cacherait pas une ruse de la défense de l’oligarque pour protéger sa fortune des mains de son épouse et de la justice suisse.

Reste à savoir pourquoi Monaco semble obéir au Président de l’AS Monaco, connu comme le « Prezident », puisqu’il ne maitrise toujours pas le français, ou l’anglais. Ce n’est pas la première fois que la justice monégasque se retrouve impliquée dans une telle polémique, mais l’ampleur étonne.

Selon Robert Eringer, ancien conseiller pour le renseignement du Prince Albert, depuis tombé en disgrâce dans d’étranges conditions, la mafia russe a gangréné toutes les sphères de l’administration monégasque. Tous les efforts pour lutter contre la corruption et le crime organisé russes sur le rocher ont échoué, affirmait sans complaisance l’ancien maître espion du Prince.

Le soir même de l’arrestation d’Yves Bouvier, le Prince Albert et Dmitry étaient tout sourire, côte à côte pour célébrer la victoire 3-1 de Monaco sur Arsenal en Champions League. D’habitude peu expressif, l’oligarque ne cachait pas sa joie, il venait en fait de gagner deux matchs.

Des rives du lac Léman aux bords de la Méditerranée, la partie d’échec que se livre Dmitry et Elena n’est pas terminée. Dans cette lutte sans merci, les pions continuent de tomber.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Berud88 2 mars 2015 17:47

    En fait Ryboloyev s’améliore, il ne tue plus ses concurrents mais se contente de les emprisonner dans des paradis fiscaux ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Matidew


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès