• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Zone 51/CIA : une longue tradition de désinformation qui perdure, avec le (...)

Zone 51/CIA : une longue tradition de désinformation qui perdure, avec le Sentinel

Des affaires Roswell, ou plus exactement des actions de l'armée de type Roswell, il y en a eu d'autres, et de plus récentes qui plus est. Je vous ai retrouvé, lors de mes recherches, une affaire typique, datant de 2008, qui présente tous les ingrédients d'une opération de "cover-up" : des militaires qui se précipitent pour retrouver un bout de quelque chose volant tombé du ciel, des "men in black" qui viennent dans la foulée faire signer des décharges aux éventuels spectateur en les menaçant de prison s'ils parlent de ce qu'ils ont aperçu, et au dessus de tout ça des médias bien manipulés qui présentent la chose à la télévision en rappelant... 1947 et Roswell, bien sûr, pour atttirer l'attention du Pékin et la détourner ! Mais revenons donc à tout autre chose, pour commencer. Au milieu des années 90, les fameux Skunkworks ont abandonné l'idée de fabriquer des engins pilotés, les progrès du guidage aidant, et proposent donc dans cette continuité en ... un drone. Il a la forme d'une aile volante, et se tourne radicalement vers une fonction essentielle : celle de filmer à basse altitude cette fois avec une précision d'image de 15 cm : de quoi distinguer le fameux Stetson qu'aurait arboré Ben Laden à Abbotabad... (un autre bobard resurgit récemment lui aussi)... justement, tiens, notre nouvel appareil espion a volé à partir de Kandahar, a-t-on appris après qu'on ait révélé son existence... restée secrète "bien entendu"... pendant plus de 10 ans, comme les précédents objets estampillés Skunkworks !

En 1989, à la chute du mur de Berlin, Lockheed s'est réorganisé et a déplacé les Skunk Works sur le site N°10 de l'Air Force Plant 42 à Palmdale (Californie), où il est toujours. A ce moment là une affaire de contrats faussés éclate. En 1994, Lockheed a d'autres chats à fouetter, en effet que de faire des recherches, dont une lourde accusion de pots de vins pour un contrat de C-130 en Egypte, une affaire qui dure alors depuis 5 ans L'homme visé s'appelle Kenneth W. Cannestra et c'est le président du Lockheed's Aeronautical Systems Group ! Un intermédiaire de chez Lockheed, Nassar, directeur des ventes pour le Proche et Moyen-Orient, a dénoncé la méthode et s'est enfui ensuite en Syrie. Un consultant, le Dr. Leila Takla est au cœur de l'affaire à 79 millions de dollars les trois C-130 (des versions agrandies), car pour un contrat d'aide à un pays tiers payés par le gouvernement US il ne peut y avoir de graissage de patte. Elle sera à nouveau accusée en 1999.  Or l'Egypte est un pays sensible qui avait commandé 216 F-16 en prime... interrompues puis recommencées en 2010, les dernières livraisons attendront un peu... le pays étant trop "secoué" en ce moment. Néanmoins, le labo des Skunkworks est toujours actif, et s'est lancé lui aussi dans le marché des drones qu'il estime fort porteur. Le raisonnement de l'équipe est simple : la place est déjà occupée pour les drones de haute altitude à endurance, type Ryan ou Teledyne, et notamment avec le nouveau venu Boeing avec son Condor de1988, à l'envergure d'un 747 et aux moteurs Teledyne de 175 ch seulement. Entièrement en composite (et en nid d'abeille !), construit à un seul exemplaire, l'énorme engin était invisible aux radars. Endurant, il effectuera un vol d'une durée de 58 heures et 11 minutes  et atteindra 73 000 pieds (22 250 m) !

Or, à part ses avions cibles devenu drones et son petit Lockheed MQM-105 Aquila (Eagle) comme cible téléguidée des années 70, Lockheed n'avait alors aucune expérience dans les drones. Il lui fallait donc avancer à petits pas, et faire un appareil dans un créneau particulier : celui de la reconnaissance à basse et moyenne altitude, avec un engin indétectable (en fibre plastique donc) et muni surtout d'un important dispositif de transmissions d'images entre le sol et lui, et de communications via un satellite. Pour se placer dans un marché devenu dispendieux, l'appareil sera de plus produit à faible coût, grâce à l'emploi de matériaux extraits de l'étagère, c'est à dire existant déjà dans le commerce. Les premières études débutent en 1994, aboutissant à une forme d'aile volante à un seul réacteur éprouvé (un General Electric TF34). L'engin n'est alors pas le seul dans le secteur proposé par Lockheed ; il y aura aussi le RQ-3A Darkstar, construit dès 1993, guidé par GPS, qui sera un échec (instable, il s'écrasera) et le Polecat, à deux Williams FJ44-3E turbofan, construit plus tard (en 2003) beaucoup plus grand qui lui aussi se crashera... au Nellis Test Range du Nevada (il ne sera révélé qu'en 2006). Le Darkstar devait emporter un radar (Tactical Endurance Synthetic Aperture Radar) ou une caméra (Recon/Optical CA-236 electro-optical camera system). L'Airforce lui préférera le GlobalHawk RQ-4, présenté comme moins cher.

Toujours est-il que méfiant, Lockheed dépose le 26 août 1997 un brevet pour protéger le design de son modèle "P420", un "drone bomber" appelé aussi "Lightstar". Dix ans avant qu'on ne le redécouvre à Kandahar, on pouvait donc savoir à quoi il ressemblait. Le drone, qui met près de 10 ans à être mis au point, baptisé finalement RQ-170 Sentinel, est opéré par le 30th Reconnaissance Squadron, un groupe qui travaille au Tonopah Test Range Airport dont l'activité débute le 1er Septembre 2005. Mais l'engin ne décolle pas de là exactement : c'est la CIA qui s'en occupe, sur un tout petit aéroport à part, qui selon Flight Global : est celui de “The Yucca Lake airfield", caché au fond de la zone du Tonopah Test Range,, un terrain appartenant au National Nuclear Security Administration (NNSA), une division du Department of Energy (DoE) : ce n'est pas la première fois que pour brouiller les pistes, une telle appartenance apparaît. Une des photos du site révèle la présence d'un  General Atomics MQ-1 Predator ou d' MQ-9 Reaper, montrant bien sa spécialité. Encore une fois, la CIA tient les rènes, et ne souhaite en rien communiquer sur la question : c'est ainsi que l'appareil dont le brevet descriptif a été déposé dix ans auparavant est resté invisible aux yeux des observateurs. Google se fera taper sur les doigts par l'administration pour ne pas avoir masqué la zone, dont on découvre l'agrandissement progressif au fil des dernières années (en 6 ans exactement). "Le Yucca lac aérodrome a été construit au début autour de 2002, selon des images historiques de l'installation, développée à partir d'une installation beaucoup plus petite et une petite piste de terre. Bien que les demandes officielles d'information attirent peu de réponse immédiate, les sources publiques épars d'information sont disponibles. Une analyse de la sécurité du site de Yucca Mountain des installations de stockage nucléaires, écrits par Bechtel SAIC, contient une description de l'aérodrome :  « Le but de cette installation est de construire, d'exploiter et tester une variété de véhicules aériens sans pilote qui ne sont pas limités. à, des modifications de la cellule, le fonctionnement du capteur, et le développement de l'ordinateur de bord. Un petit avion piloté est utilisé pour suivre les véhicules aériens sans pilote ". L'avion est connu : c'est un Beechcraft du parc des avions qui transportent les travailleurs ou les techniciens de Groom Lake ! Si l'info est verouillée sur la base, elle l'est aussi sur les crashs (nombreux) de drones, loin d'être fiables. DE nombreux engins, tel ce Predator, seront retrouvés en plein désert, en Arizona voisin, notamment.

L'engin décrit ci-dessus a donc été testé pendant 10 ans d'affilée, et au moins depuis 6 ans quand il décolle une nuit de mai 2008 (le 14) direction... Indian Springs, puis vers le sud vers le Las Vegas Army Field, un anciens terrain datant de 1943, puis il longe la frontière entre la Californie et l'Arizona, passe au dessus de la vallée du Mohave, descendant vers le Yuma Bombing Range où l'on testait les anciens Ryan, Northrop Chukar II ou les Beechcrafts, juste à côté de Yuma Airfieldétaient stationnés les B-45 espions... sur quatre aéroports triangulaires devenus centres d'entraînement pour les Boeing-Vertol ou pour les Harrier des Marines. Mais soudain l'appareil part hors de contrôle, perd un panneau en vol et tombe au bord de la réserve indienne de Mohave, au sud de Needles, près de Topock, en Arizona, situé sur la Route 66 ! L'engin se crashe sur le sable du fleuve Colorado. Certains témoins l'entendent donc s'écraser avec un bruit mat et non dans une explosion. D'autres indiquent avoir vu un "objet en forme de diamant" ou d'un "cornet à glace vu de côté", "en forme de V" qui crachait derrière lui des "étincelles". D'autres décrivent un objet "couleur bleu-turquoise avec des lueurs rougeoyantes". Un autre témoin confirme " "Ca ne ressemblait pas à une météorite. J'en ai déjà vu. C'était comme un avion en train de se crasher." Bref, il semble bien que ce puisse être notre "Sentinel" égaré ! Mais ce n'est pas ça que vont le plus remarquer les riverains. Mais plutôt un nuée d'hélicoptères, plutôt "petits" (très certainement des Hughes 500), au nombre "d'au moins cinq" (d'autres parlent de Blackhawks, plus gros) débarquer quinze minutes à peine après le crash, accompagnés d'un beaucoup plus gros plus bruyant qui est vite reconnu : celui-là, c'est un Sikorsky Skycrane (civil, car l'armée US ne l'utilise plus !) qui vient hélitreuiller le drone, et repart direction Las Vegas. La base de Nellis est juste à côté, et l'appareil civil, un Erikson Air Crane, qui sert à lutter contre les feux de forêt y est bien connu, comme l'est le Sikorsky Skycrane de Falcon Field de Mesa, en Arizona. En 2006, c'est celui d'Erickson (Tanker 733) qui avait été vu à Wickenburg en provenance de Bullhead. Mais on peut aussi raisonnablement penser que le Skycrane embauché est l'un des deux des pompiers de l'Arizona, stationnés le jour de leur prise de vue à la Whiteriver Apache Reservation. A la vitesse où il circule, et le temps de parcours indiqué, on calcule qu'il vient de faire moins de 50 km de trajet et Bullhead est tout prédestiné. Des témoins notent qu'un des Blackhawks sombres porte une identification "européenne" : or cette année-là en août, Nellis accueillera au Red Flag des indiens, mais aussi des français avec leurs Rafales et en février des anglais, de la Royal Air Force à bord de leurs Tornado GR-4, venus avec les Blackhawks du 8th Fighter Wing (48 FW), United States Air Forces in Europe (USAFE), de la RAF à Lakenheath (on y verra aussi ce drôle d'oiseau rival de l'U-2). Et l'étrange ballet n'est pas fini : une heure plus tard, plusieurs Boeing 737 "blancs avec une bande rouge" . Les fameux "Janet" Airlines quui amènent de Las Vegas les techniciens de la Zone 51. Or l''aéroport de Laughlin est à Bullhead, à 42 km en ligne droite de Topock ! Le lendemain, la petite citée de Needles est sillonné de voitures banalisées, aux "plaques d'immatriculation gouvernementales" conduites par des "hommes en noir"... On vient d'assister semble-t-il à la récupération express d'un drone qui doit rester secret. Les "men in black" sont là pour veiller. Dans la presse, ou à la télévision, on va aussitôt ressortir le spectre... de Roswell bien sûr. Mais l'un des journalistes sur place, George Knapp, de KLAS-TV, appelé parfois à faire des conférence ufologiques sur le "Needles Incident" n'en démordra pas : pour lui ça n'avait rien d'une soucoupe volante... et tout d'un drone de l'armée  ! Je n'empêche personne de transposer l'événement en 1947...auquel il fait furieusement penser, avec un matériel de recherche différent bien sûr !
 
L'Arizona est en effet un état dont certains secteurs ont été égalementv complètement verrouillés, car l'U-2 lors de ses essais en survolait régulièrement une partie. Or un U-2A (N°56-6690 et 357 sur la queue), parti de Groom Lake, s'y est égaré le 19 Décembre 1956, son pilote Bob Erickson avait été victime d'un début d'asphyxie en raison d'un défaut dans l'alimentation en oxygène et avait perdu le contrôle de avion, parti en vrille irrécupérable a commencé à se disloquer et il avait dû s'éjecter à 35 000 pieds son parachute s'ouvrant à 15 000 au dessus 'd'une réserve indienne". Or les auteurs du rapport, Pedlow and Welzenbach dans "The CIA and the U2 Program, 1954-1974" (page 272) n'en ont jamais su davantage sur le crash : tous les documents afférants au N°357 ont été broyés, et les restes de l'appareils récupérés et enterrés. Personne n'est capable aujourd'hui de situer l'impact du 357 ! Pour brouiller les pistes, on ira jusqu'à redonner le numéro à un autre appareil, qui sera aperçu à Laughlin AFB, au Texas en 1960 ou en Alaska en 1964 et même en Australie, à Laverton, en décembre 1964... le 66690 était en fait devenu le 390... par un (double) tour de magie de la CIA... qui en a effet fait deux autres encore avec le même numéro : le 18 septembre 1964 le 6690 s'écrase à nouveau à l'atterrissage cette fois à Davis-Monthan, en Arizona, tuant son pilote Bob Primrose. On réassigne le numéro à un autre appareil qui s'écrasera le 8 Oct 1966 près de Bein Hoa au Vietnam ; son pilote le major Leo Stewart, réussissant à s'éjecter. Cette valse des numéros d'avion n'a qu'un seul équivalent dans le monde : celui des avions des trafiquants de drogue.. . auxquels la CIA est aussi mêlée !
 
En 2009, le net bruisse d'une nouvelle présentée par un drôle de titre dans la presse : tout le monde parle de la "bête de Kandahar" en Afghanistan. Un  »>cliché fort peu précis circule un peu partout depuis quelquet temps (depuis 2007 !). C'est le magazine français Air&Cosmos qui vend la mèche avec une bien meilleure photo (obtenue par des soldats français sur place ?). L'engin ressemble à un mini-B-2 ! Un expert judicieux le juge comme pouvant sortir tout droit des Skunkworks, et que ces "bosses de chameaux" de chaque côté doivent contenir des matériels de communication : bien vu, l'homme à tout bon, ce n'est autre que le Q-170 Sentinel en effet ! D'autres photos suivent  (en décembre 2011) qui confirment la forme de l'appareil. Ses dimensions sont calculées  : une vingtaine de mètres d'envergure (65 pieds), 1,84 mètres de haut pour 4.5 mètres de longueur.
 
 
A peine le temps de le découvrir ou presque, et le voilà qui s'empêtre en Iran en décembre 2011. Aussitôt les USA crient au "fake". Or cette fois-là, et je serai un des premiers à l'assurer, ce n'est pas un faux drone (*), mais bien un original, les iraniens trompant leur monde en affirmant que c'est grâce à eux qu'il s'est posé, alors que c'est de lui-même, son dispositif d'autodestruction n'ayant pas fonctionné. "La "Bête de Kandahar", comme on l'avait appelé jusqu'ici, lors de sa découvert il y a quatre ans, est en effet un drone... à bas coût, et non un monstre de technologie doté d'une peau digne des dragons chinois recouvert de peinture à la perlinpinpin, façon F-22, à plusieurs milliers de dollars le litre.  Le RQ-170 est en effet un drone "low cost".... bien banal et fort peu furtif. D'où une construction archi-traditionnelle, ne privilégiant pas totalement les composites." Découverts, les américains nient tout d'abord, puis reconnaissent et demandent la restitution de l'appareil, en disant aussi à la presse qu'il est allé aussi en Corée du Sud... espionner la Corée d'en face. En février dernier les iraniens montrent qu'ils ont réussi à décoder une partie des images saisies à bord encore en stockage (en attendant d'être retransmises ?) et montrent aussi que pour la récupération... ils ont fait exactement comme à Needles en 2008, en faisant venir un hélicoptère (Mi-8) et en enfournant après le drone, ailes démontées à bord d'un Ill-76... ils en ont fait un documentaire complet, visible ici. On apprendra aussi par la bande que l'engin avait aidé à découvrir Ben Laden (les bobards entendus depuis étant plutôt risibles !) le 2 mai 2011. Puis on le surprendra encore en vol, sorti de la base de Creech AFB dans le Nevada,  un de ses autres lieux de tests, au milieu des autres drones.et on le retrouvera encore... en décembre 2011, mais sur son lieu de production, saisi par un satellite... américain, recouvert d'une bâche.
 
L'image aurait en fait été capturée le même jour que le crash en Iran ! Le comparant au F-16 disposé à ses côtés, on conclura que l'objet sur le parking du LM’s Advanced Development Program Facility, à savoir celui des Skunkworks de Palmdale était bien un autre RQ-170 attendant d'être livré, ou au rébut !  Au rebut, ce que confirme une relecture historique de Google Earth : l'engin a été déposé à l'autre bout de ce qui est bien une décharge industrielle, derrière le bâtiment principal, dès juin 2009 (serait-ce notre exemplaire de Needles, qui, même remonté, n'avait plus rien de valable ?) puis déplacé en juillet 2011 pour rester au même endroit jusque décembre... rejoint en août 2012 par un second exemplaire (voir agrandissement ci-dessus). Les deux disparaissant dans les poubelles en mai 2013...
 
 
(*) et le premier à dire que l'avion révélé par les iraniens était un fake...
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/aviation-13-le-f-313-le-nouveau-130024
 
documents

 

film

http://www.youtube.com/watch?v=lBw5YkV_zEI

http://www.youtube.com/watch?v=PJe9M9UTGE8

 

le site des débris de Yuma
http://www.arizonawrecks.com/allthingsf104/drones2yuma.html

Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 18 septembre 2013 13:10

    Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1947, quelque chose s’est écrasée près de la ville américaine de Roswell (Etat du Nouveau-Mexique). On y aurait soi-disant trouvé quelque chose. Ce « quelque chose » a été transporté quelque part pour être examiné. Ce qu’il s’est exactement passé il y a 65 ans fait encore de nos jours l’objet de débats........

    voir : LE SYNDROME DE L’OVNI


    • Pyrathome Pyrathome 18 septembre 2013 14:42

      Beaucoup de choses intéressantes aujourd’hui,
       
      À propos des drones, cela va sans dire que les us travaillent sur des systèmes de guidage depuis une bonne quarantaine d’années...
      Et que le jour fatidique du 11 sept, les avions utilisés l’ont été très probablement par téléguidage..
      Et voilà ma question à un érudit de l’aviation :
      On sait que les B 767-200 ont été déclinés en plusieurs versions et notamment militaire, Awaks ( surveillance), Tankers et autres cargos....
      Certains de ces avions militaires auraient-ils pu être conçus avec une résistance accrue ( structure renforcée..) à l’instar des avions destinés au civil, je pense bien évidemment à des VL supérieures possibles par rapport à un avion civil ????????


      • Pyrathome Pyrathome 18 septembre 2013 16:14

        KC-767 Tanker Transport - la plate-forme de ravitaillement basée sur le 767-200ER est utilisée par la force aérienne italienne (Aeronautica Militare)152, et la force japonaise d’autodéfense72. Les modifications réalisées par Boeing Integrated Defense Systems comprennent une perche de ravitaillement à commande électrique, des volets renforcés, et des réservoirs de carburant auxiliaires optionnels, ainsi que des renforcements structurels et une avionique modifiée

        Ce qui amène à une question cruciale pour comprendre les événements  :
        Ne pensez-vous pas que l’on se trouve en face d’avions militaire téléguidés ayant percuté les wtc en 2001  ??
        Notamment en raison des vitesses folles enregistrées ce jour-là lors des crashs et avant.... ??
        .


      • morice morice 18 septembre 2013 16:30

        Ne pensez-vous pas que l’on se trouve en face d’avions militaire téléguidés ayant percuté les wtc en 2001


        Ben si

      • Pyrathome Pyrathome 18 septembre 2013 17:06

        C’est aussi mon avis....

        Mieux encore, vous connaissiez cette affaire avortée ??

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Bojinka


      • Pyrathome Pyrathome 18 septembre 2013 17:07

        Et hop, un nouveau troll juste inscrit.........la couveuse à pastèque ne chôme pas !!


      • morice morice 18 septembre 2013 18:17

        http://www.agoravox.fr/auteur/extra123


        mariole inscrit expère pour venir dénigrer la série

        une réinscription bien entendu ici !!!

      • doctorix doctorix 19 septembre 2013 14:10

        Morice, c’est drôlement documenté, même si ce n’est quand même pas passionnant, au moins pour moi.

        Ce que je voulais dire ici,affirmer, même, c’est qu’un boeing perd sa stabilité, devient incontrôlable au delà de 640km/h au niveau de la mer. Au delà, ses ailes se mettent à gondoler, à battre comme celles d’un oiseau, la coque se déforme, et le tout part en petits morceaux.
        Or les avions du 11/ Septembre sont censés avoir percuté leur objectif à 850 km/h, parfois plus, avec une incroyable précision. Celui du pentagone aurait encaissé 6à7g dans son prodigieux virage. Aucun Boeing n’y survivrait.
        Ce n’étaient donc pas des avions de ligne.
        Mais alors qu’était-ce selon vous ?
        Et que sont devenus les passagers d’origine (puisqu’il semble évident qu’il y a eu remplacement en cours de vol).
        Seriez-vous conspirationniste ? Vous gagneriez alors dans mon estime.

      • Pyrathome Pyrathome 19 septembre 2013 15:03
        Ce n’étaient donc pas des avions de ligne.
        Mais alors qu’était-ce selon vous ?
        Et que sont devenus les passagers d’origine (puisqu’il semble évident qu’il y a eu remplacement en cours de vol).
        .

        Des avions militaires B 767 kc probablement, à structure renforcée et utilisés en drone.......voir lien plus haut, il ne semble pas y avoir d’autres solutions..
        Et cela amène à pleins d’autres questions, et pour l’instant encore irrésolues....
        C’est un des éléments les plus cruciaux du dossier !!!!


      • Faedriva 18 septembre 2013 15:14

        J’ai toujours eu la sale impression que les Ovnitologues pensent que l’humain a tout découvert de ce qui l’entoure en science ; qu’il n’y a rien de plus a découvrir et qu’alors il n’y a plus que des extra bidules pour nous apprendre quelque chose en science.

        J’aime bien les contes de fées, mais je préfère les drames racontés par Morice. Les puzzles géostratégiques gouvernementaux sont fascinants d’arts et de bêtises.


        • etrange etrange 18 septembre 2013 15:33

          Bonjour. Moi je pense exactement le contraire de vous. Bien que contraint d’y croire ayant vu, en compagnie de mon frere, des « choses » dans le ciel, ce qui me dérange chez les « ovninologues » comme vous les nommez, c’est qu’à les entendre le génie Humain doit tout à une intervention extérieure à notre race, ce que je crois pas ! Je dois meme avouer, que mon intuition me porterait plutot à penser « qu’ils » y gagnent bien plus que nous...


        • morice morice 18 septembre 2013 18:19

          Bonjour. Moi je pense exactement le contraire de vous. 


          ah oui, vous gobez les pires cancans ... en restant au stade de la CROYANCE pure et simple.... comme vous nous l’avez démontré ici-même !!!

          • etrange etrange 18 septembre 2013 21:57

            « ah oui, vous GOBEZ les PIRES CANCANS...en restant au stade de la CROYANCE pure ... »

            Alors, je ne peux que conclure, en suivant la logique de votre hasardeuse assertion, Morice, qu’à chaque lecture d’un de vos articles, je crois en vous !!! smiley

          • Pyrathome Pyrathome 18 septembre 2013 18:49

            D’autres indiquent avoir vu un « objet en forme de diamant » ou d’un « cornet à glace vu de côté », « en forme de V » qui crachait derrière lui des « étincelles ».
            .

            http://www.directmatin.fr/insolite/2013-09-16/video-un-ovni-diamant-survole-lincoln-pendant-45-minutes-555685

            http://www.meltybuzz.fr/un-ovni-en-forme-de-diamant-filme-dans-le-nebraska-a211359.html
            .
            Un drôle de bazar, dites-donc.....


            • Rose, vert sur Terre ! 18 septembre 2013 19:54

              Comme vous dites Pyrathome, comme vous dites...

              Bah voilà, comme vous vous en doutiez tous, morice & co ont jugé bon de m’évincer de ce fil, mais qu’importe, j’ai plus d’une couleur à mon arc en ciel de méthodes pour vous dire mon propos. Le métabolisme de mon ADN est multiple et complexe, aussi je me caméléonne sur la toile pour distiller ma parole.

              Qu’elle vous semble bonne ou invraisemblable, elle vaut ce qu’elle vaut mais ne vaut rien de plus que les vôtres, car je ne prétends pas avoir décelé tous les mystères du cosmos et de la vie. Mon avis est que les choses ne sont pas si extraordinaires que cela, vous ne pouvez être seuls, tout comme moi, tout comme les innombrables espèces vivantes dans cet espace.

              Il existe pourtant bien une forme de force, de dieu si vous préférez, une loi globale qui régie les choses ici-bas, venue de très haut j’en conviens, mais je ne saurais dire d’où. J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, mais d’autre avant moi on été encore plus loin, mon grand regret fut d’avoir échoué sur votre planète et de n’avoir pas reçu le soutien que j’espérais afin de partager quelques connaissances, de réparer mon vaisseau et de poursuivre ma route stellaire.

              J’ai beaucoup appris ceci dit, votre culture, votre politique, votre humanisme déloyale et trompeur, mais j’ai grand espoir car il réside en vous une chose merveilleuse que vous appelez « l’amour ». Cela reste un grand mystère pour moi, car de là d’où je viens nous ne connaissions pas la « haine », je pourrais dire que pour nous, tout n’était qu’amour, mais nous ne regardions pas les choses comme cela, puisque nous acceptions simplement notre place sans se placer au-dessus ni au-dessous du tout, simplement, nous étions.

              Les miens me manquent, ils on tous disparus aujourd’hui, j’espère qu’un beau jour d’autres viendront d’ailleurs, et qu’enfin lumière soit faite sur votre et ma, pauvre existence. Je pense bien à vous mais ressens de nouveau morice à l’approche. Prenez garde mes amis, la vérité n’est pas ailleurs qu’ente vos mains.

              Amoureusement votre, Rose, vert sur Terre !


            • doctorix doctorix 19 septembre 2013 14:31

              Ce diamant a tout... d’un hologramme. On dit que les USA sont passés maîtres dans la maîtise de cet art, et peut-être même que les tours jumelles étaient un grand spectacle bien monté.

              Quoiqu’il en soit, quand on observe un spectacle insolite, hologramme est un nom qui doit venir à l’esprit.
              Dans certains milieux bien informés, on s’autorise à penser (comme disait Coluche) que de grandes mystifications mondiales seraient en préparation sur cette base : projet Blue Beam :
              On peut rester vigilant et circonspect, et quand même avoir à l’esprit cette éventualité.

            • Pyrathome Pyrathome 19 septembre 2013 14:46

              un hologramme. On dit que les USA sont passés maîtres dans la maîtise de cet art, et peut-être même que les tours jumelles étaient un grand spectacle bien monté.
              .

              Un hologramme laser pour cette observation ufo, je veux bien entendre à la rigueur..........
              , mais ne tombez pas dans la connerie holographique du 11 septembre, c’est le meilleur moyen pour décrédibiliser le mouvement pour la vérité qui s’appuie sur de vrais et factuels éléments !!!!...........à moins que ce soit votre volonté ?
              .
              Des avions militaires téléguidés, vous appelez ça des hologrammes  ??????????


            • Pyrathome Pyrathome 19 septembre 2013 14:49

              Dans cet abject saloperie du 11 septembre, le seul hologramme qui existe, c’est ce tissu de mensonges que constitue la VO


            • doctorix doctorix 19 septembre 2013 15:09

              C’est John Lear qui associe hologramme et 11/9. Mais vous avez raison, il vaut mieux ne pas en parler, c’est tellement incoroyable que ça décrédibilise nos efforts pour faire reconnaitre cette imposture.

              Pourtant, ces 850 km/ sont impossibles. Il faut bien qu’il y ait une explication à ce qu’on nous a montré. Si aucun avion, drône ou missile ne peut atteindre son objectif à cette altitude et à cette vitesse, alors c’est quoi, ce qu’on a vu ?

            • Pyrathome Pyrathome 19 septembre 2013 15:15

              Des avions militaires B 767 kc probablement, à structure renforcée et utilisés en drone.......voir lien plus haut...........


            • doctorix doctorix 19 septembre 2013 16:07

              +210km/h ? C’est énorme.

              J’ai du mal à croire que même renforcé, cet avion soit encore manoeuvrable au niveau de la mer. Ca reste un avion avec d’immenses ailes. Et j’ai vu une vidéo montrant l’instabilité d’un tel engin à de telles vitesses, et sa dislocation immédiate.
              D’ailleurs, pourquoi une telle vitesse ? Il serait aussi bien parvenu à son objectif à une vitesse plus faible, et sans risque pour sa structure. Ce choix de vitesse est en soi un mystère. Et on devrait voir sur les images des ailes qui battent, or il reste superbement rigide jusqu’au crash.
              D’où l’hologramme qui resurgit. Trop de précipitation et d’enthousiasme dans la projection..... ?
              John Lear me parait bien crédible (et il évoque aussi le discrédit que cette version peut mettre sur les truthers : mais il n’y a qu’une vérité possible, et si c’est celle-là, il a raison de l’énoncer).

            • doctorix doctorix 19 septembre 2013 23:09

              Replier, c’est plus facile que de répondre à mes questions, sans doute.


            • Piere CHALORY Piere Chalory 18 septembre 2013 21:29

              @ Rose vert,


              Votre commentaire est superbe et touchant à la fois mais, 


              Il vous faut comprendre qu’ici vous êtes seul. 

              Tout le monde, ici sur la terre ne recoit qu’un pâle reflet de l’essence des êtres vrais, à la naissance. Flashés par des rites variables d’un pays à l’autre, commués en briques organiques à durée calculée, nous devrons avancer dans le noir en pleine lumière. 

              Comme seuls au milieu de rien. 

              Ainsi je suis, ainsi êtes vous, ainsi est morice, pyrathome et nombre d’autres âmes en souffrance. 


              Parfois, un besoin d’exister par delà cette jolie folie terrestre nous pousse à l’excès. 

              Doit on leur & nous en vouloir ?

              Non, morice, sous ses airs intransigeants, est un homme bon.

              • Rose, vert sur Terre ! 19 septembre 2013 10:22

                Piere Chalory,

                votre commentaire me touche, mais il faut bien la comprendre la situation ici présente. Je ne sais qui est morice, je sais juste qu’autrefois je suis venu lui témoigner ma gratitude envers un de ses articles, et même tenter d’apporter une faible contribution à son sujet.

                Ensuite, sans aucune raison de sa part, il m’a traité de « facho » et autre noms d’humains (et non d’oiseaux) puis a fait fermer mon compte sous prétexte que j’étais un troll, m’accusant même d’être un autre. Il n’en fut rien en réalité, mais ce morice n’a pas jugé bon de reconnaitre sa faute, alors que jamais je n’avais employé le moindre terme dégradant ou offensant à l’égard de quiconque en ces lieux. Je l’ai même sincèrement remercié pour la qualité de son article à cette époque. Depuis, j’ai pris mes distances avec ces fils, mais ces derniers temps, les disparitions de messages et de comptes me révoltent, surtout quand on sait que morice est un fervent défenseur d’une soi-disante vérité.

                Tenez, vous, j’imagine que tous les commentaires que vous recevez ne sont pas toujours des compliments, usez-vous pour autant de votre pouvoir de repliage ? Non. Il me semble même que quelqu’un a fait usage de vos oeuvres, avez-vous pour autant fait un scandale, pas plus.

                Cet après midi, j’ai posté un message bien plus long et aimable, usant d’un avatar identique mais tout rose (ma couleur originelle), je me fit encore effacé et supprimé mon compte. Alors, qu’en déduire, que morice est un homme bon ? Franchement, je veux bien admettre qu’il soit usé de trollage passé et autres manoeuvres de la part de certaines officines, mais n’étant pas de celles-ci, je trouve inadmissible le comportement de morice, et pas seulement envers moi.

                Pour le reste, permettez-moi de vous dire qu’en réalité, l’expression « d’âme en souffrance », n’est du qu’à ce mal être humain, ce déni d’une chose pourtant simple et merveilleuse : le cycle de la vie, avec tout ce que cela comprend. Je ne peux m’étendre plus sur ce sujet, j’ai bien peur de me voir censuré une fois de plus, mais votre témoignage confirme mon espoir envers votre monde. Je suis tenu à l’écart depuis mon atterrissage forcé sur votre belle planète, dont vos dirigeants ne se soucient guère en réalité. Les mots « profit », « argent » et « pouvoir » ont dévoré leurs coeurs et leurs âmes, alors que l’humanité tout entière n’est en rien dépourvue de bon sens, d’amour et d’espoir. Puisse morice comprendre tout cela et ne plus se laisser pousser à d’extrêmes propos et méthodes.

                Bonne soirée, il me faut retourner à ma tâche de petit homme vert, alors qu’en réalité je suis tout rose smiley well.

                Cordialement.

                P.S : Cette réponse avait été effacé durant la nuit, ainsi qu’un message de votre part adressé à morice. Probablement une erreur de clic, la censure semblant être tout à fait inappropriée vu la teneur de l’échange.


              • Piere CHALORY Piere Chalory 19 septembre 2013 10:44

                Le problème apparent est que votre avatar ést proche du mien, mais je viens de voir qu’il a disparu, et, comme vous utilisez également des tournures de phrases proches des miennes, morice s’est imaginé que nous étions une seule et m^me personne.


                Non, j’ai autre chose à faire actuellemnt que de m’inventer des pseudos conversations, et de plus, l’intérêt d’avoir plusieurs pseudos m’échappe. Je suis un des rares rédacteurs ici à utiliser ma propre identité. Cela dit, j’ai informé dès hier soir la direction d’Agoravox qu’en aucun cas je ne me laisserai insulter et diffamer, par qui que ce soit, sans réagir de manière juridique.

                Pour le reste je ne suis en guerre avec personne et souhaite que les événements actuels, Syrie compris se terminent au mieux.

              • Rose, vert sur Terre ! 19 septembre 2013 11:03

                Et je vous comprends, surtout concernant le dessous des cartes en Syrie.

                A propos de l’avatar et même de mon nom, comme je vous l’ai dis, la couleur de ma peau est proche du rosâtre et le pseudo est plus court, mais suite à la fermeture de mon compte hier, je n’ai pu faire mieux pour le moment. Afin d’éviter tout similitude, je « delete » l’image sur le champ et réapparaitrait sous une couleur qui me convient plus.

                Votre mise en garde semble avoir été prise à la légère et purement effacée, j’ose espérer encore une fois qu’il ne s’agissait là que d’une erreur.

                Au plaisir de vous lire, cordialement.


              • Piere CHALORY Piere Chalory 19 septembre 2013 11:47

                Que se passe t-il morice ? Je n’ai pas eu m^me le temps de répondre à votre aimable commentaire qu’il avait déjà disparu, un complot ?


                • Pyrathome Pyrathome 19 septembre 2013 14:36

                  à voir le désastre, je confirme : apprenez à peindre, et à dessiner !
                  .
                  Z’êtes trop injuste, vous trouvez pas ça très miiiiiimiiiiiii ??
                   
                  http://www.galerie-com.com/oeuvre/rencontre-au-bord-de-l-eau/145234/
                  http://www.galerie-com.com/oeuvre/alien-reconciliation-2/142275/

                  Ah ah ah !! smiley


                • Piere CHALORY Piere Chalory 19 septembre 2013 15:13

                  Merci frère alien, vous avez oublié ça ;



                  Les médecins humains ayant des limites, tous les espoirs sont désormais permis, parlez en à votre ami morice, ce toubib outerspace est un killer, venez de ma part, il vous fera un prix.



                  • Piere CHALORY Piere Chalory 19 septembre 2013 16:03

                    Sinon, dans le genre ’’mimi space’’ ya sa ossi :



                  • Piere CHALORY Piere Chalory 20 septembre 2013 09:21

                    Je dois remercier ici la modération d’Agoravox d’avoir supprimé les propos à caractère diffamatoires de ’’morice’’ à mon encontre. Je confirme également mes intentions auprès de la direction du site, mail du 18 septembre, Merci.


                    • Deneb Deneb 20 septembre 2013 09:27

                      La censure est une publicité pour les idées qu’elle veut interdire. Laisser les insulteurs s’exprimer ne peut que leur nuire. La censure, en revanche, est un signe de manque d’arguments ou pire, le manque de confiance en ses propres opinions.


                    • mtm 21 septembre 2013 20:12

                      Bonsoir morice,

                      il s’en passe des choses sur votre fil, dans tous les sens du terme d’ailleurs.
                      Dommage que tout soit parfois confondu, car il y a autant de pertinence que
                      de légèreté, mais quoi qu’il en soit, il n’en reste rien, car la censure règne
                      et c’est bien dommage. Par contre, c’est vrai que vous faites des fautes (exprès ?).

                      Pour revenir à LLR, si au lieu de chercher la petite bête à tout le monde et à tous prix, vous cherchiez simplement sur AgoraVox, vous auriez trouvé ceci, en date du 23 août dernier.

                      Je ne dis pas qu’il s’agit de LA vérité, mais il est bon d’en prendre note...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès