• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > C’est dans ce contexte, que nous avons adopté 6 textes, traduisant (...)

C’est dans ce contexte, que nous avons adopté 6 textes, traduisant dans la loi, les engagements pris par le Président

Hier, un des nombreux huissiers auprès duquel j’allais prendre congés pour quelques jours me confiait : « en 20 ans de maison, c’est la première fois que je travaille jusqu’à une date aussi avancée ».

5 semaines de session parlementaire après, le nouvel horizon est moins celui des vacances que celui de la préparation de la rentrée et son projet loi de finances, entre autres.

Avant cela, quelques mots sur l’immersion dans l’hémicycle, ses codes et ses excès.

Il y a fort à parier que cet espace tant (mal) habitué à résonner des joutes « testostéronées » d’un hémicycle à majorité masculine s’accommode peu de l’arrivée des femmes que le renouvellement a permis. Et les pratiques d’hier tentent de résister sous l’impulsion de quelques députés, attachés certainement à faire perdurer l’art de la petite phrase, du cri spontané, de l’interpellation virile.

La puérilité rivalise avec la virilité. Ainsi, on aura eu le droit, pendant ces semaines à cette pratique récurrente qui consiste, depuis les bancs de l’opposition à couvrir d’un bruit celle ou celui qui prend la parole pour un temps compté, dans l’espoir de le, la, faire échouer à aller jusqu’au bout de son propos. C’est drôle. Enfin, j’ai le sentiment que ceux qui s’adonnent avec constance à ce petit jeu y prennent du plaisir. L’opposition nous fait la leçon sur l’amateurisme, et se gausse de ses exploits à la buvette. Pourtant, à ce jeu-là, j’imagine que si nous décidions d’en adopter les codes, et à notre tour, de pourrir chacune des interventions de l’opposition, nous ne serions pas mauvais. N'excluons pas non plus la compétition que certain se livrent en vue d'augmenter leur compteur "d'interventions courtes" comptabilisées ici ou là ( chez nosdeputes.fr) , et qui glorifient les "oh la la" les "c'est pas vrai"... Nous l'avons testé pour vous, ça marche. Et à défaut d'un travail de fond, vous pouvez passer pour un député superactif, si le coeur vous dit de crier par dessus le brouhaha. Et ce n'est pas faute, pour François de Rugy de mettre un peu d'ordre. Voilà pour la forme.

Sur le fond, nous aurions privé l’opposition de débats, nous comportant tel un rouleau compresseur…. Rouleau compresseur qui leur aura quand même laissé 70% de temps de parole. Et ce pour entendre assez régulièrement qu’il faudrait prendre du temps, beaucoup de temps pour ne rien faire. Ou que nous devrions aller beaucoup plus loin dans les réformes (ce qui, venant des ex majorités, est toujours croustillant et révélateur du temps perdu, par les autres), mais pas tout de suite, pas maintenant. Le travail en séance aura ainsi permis à l’opposition, à grand renfort d’amendements d’exprimer tous les désaccords qu’elle avait avec nos textes à grand renfort d’arguments posés, exposés. Sérieusement ? Non, il convient d’admettre, que souvent, c’était d’abord l’occasion pour elle de prendre une énième fois la parole pour asséner, qui la théorie de la lutte des classes, qui un fait d’actualité très éloigné du débat censé nous réunir. Cet exercice se répétant, je l’avoue, il m’a traversé l’esprit de déposer un amendement pour réclamer une prime de pénibilité en lieu et place de l’IRFM, tant, il est pénible de subir un MOOC anti grand capital, anti patron, anti startup, anti tout…auquel je ne m’étais pas inscrit et qui n’était pas à l’ordre du jour.

C’est dans ce contexte, que nous avons adopté 6 textes, traduisant dans la loi, les engagements pris par le Président. Et je suis fier d’y avoir pris part.

Eric Bothorel / député LREM


Moyenne des avis sur cet article :  1.37/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 10 août 16:10

    « je l’avoue, il m’a traversé l’esprit de déposer un amendement pour réclamer une prime de pénibilité en lieu et place de l’IRFM »
    mdr jaune tellement tu es pitoyable.
    elle est est bonne ta soupe de nouveau bourgeois ?


    • cevennevive cevennevive 10 août 16:23

      @foufouille, Salut !


      Je vous mets plus plus plus.

      Mais voyons Foufouille, ce n’est pas de la soupe que ces saints élus avalent, vous le savez bien... La soupe, c’est bon pour les sans dents !

      L’assemblée ressemble à une cour de récréation de gamins de 10 ans, ça crie, ça rit, ça grogne. Au moins, ils ne dorment pas comme auparavant.

      On pourrait leur distribuer bonbons, sucettes et bon points lorsqu’ils sont sages.

      Et ce « pauvre » député qui vient nous décrire l’atmosphère irrespirable de ces débats !

      Et puis, Foufouille, il faudrait les plaindre parce que pour une fois, ils travaillent pendant l’été...

      Imaginez, combien de Français ne partent pas en vacances faute de moyens ?

      Bah...



    • foufouille foufouille 10 août 16:40

      @cevennevive
      surtout qu’il s’est voter une exonération de csg ce pourri.
      ce serait bien qu’il nous parle du menu de sa cantine ce dictateur et du prix réel du repas.


    • QAmonBra QAmonBra 10 août 21:39

      @foufouille

      (. . .) « surtout qu’il s’est voter une exonération de csg ce pourri. » (. . .)


      Tout à fait normal, chaque fois que nos prétendus représentants votent une énième arnaque à notre encontre, conformément à la feuille de route qui leur est imposée, ils sont autorisés à se récompenser eux mêmes sur la bête que nous sommes. . .

    • christophecroshouplon christophecroshouplon 10 août 16:30

      Tiens, La chaine parlementaire sur AVOX

      Avant la censure
      I

      • troletbuse troletbuse 11 août 12:39

        @christophecroshouplon
        Ce doit être un envoyé de Macaron sur AV. Malgré leur travail surhumain, ils ont le temps d’écrire des articles à leur gloire smiley


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 août 16:37

        C’est un gag ? Un coup tordu d’une officine pour décrédibiliser LREM ?

        Sinon, c’est une recrue de choix ! Publier aux côtés des comparses mitoyens va booster la notoriété de l’heureux élu...


        • Samson Samson 21 septembre 19:14

          @Robert Lavigue
          Quand l’intelligence politique - et l’intelligence tout court - se résument pour à peu près toute une génération à « liker » des « selfies » sur Facebook, la « démocratie » se résume à « çà » !
          Avec un narcissique immature et des « followers » tout aussi immatures à la barre du Titanic républicain, vous n’avez pas vraiment fini de rigoler avant le « Plus près de Toi, mon Dieu ! » final.
          Et comme çà manque cruellement de canots, sauve qui peut ! smiley smiley smiley


        • Pere Plexe Pere Plexe 10 août 16:39

          Ce que vous nommez puérilité est en fait le seul mode d’expression laissé à la minorité.

          Vous n’en êtes pas responsable.
          Tout juste n’avez vous rien fait pour changer cela...

          D’une situation de rejet massif du monde politique vous avez habilement profité en laissant croire que le problème était celui des élus.
          De fait des têtes sont tombées,d’autre sont apparues.
          Sans que la représentation sociologique du peuple ne soit beaucoup mieux respectée
          Mais surtout rien à changé sinon à la marge.
          Nos institutions dévoyées et dépassée restent.
          Les vielles pratiques qui font d’un De Rugy le quatrième personnage de l’Etat aussi.

          A commencer par une AN issue majoritairement d’un mystérieux casting qui n’a rien de plus démocratique que les vielles pratiques des vieux partis.
          Surtout le rôle même du député est oublié.
          Quels sont donc les rôles de cet élu ? Sauf erreur il à deux taches essentielles :
          -légiférer au nom du peuple
          -contrôler l’exécutif
          En ce sens s’engager à être fidèle au Président de la République c’est officialiser le renoncement à ces deux prérogatives  !
          Là encore vous n’êtes pas vous n’êtes pas fautif de cette dérive qui fait du député le représentant d’un parti dans sa circonscription et le VRP de sa circonscription à hémicycle.
          Au mieux.
          En revanche vous êtes coupable de l’institutionnaliser .






          • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 août 17:11

            @Pere Plexe

            Les bla bla sur la démocratie directe, le tirage au sort....ça a déjà été tenté dans tous les régimes utopistes, et ça n’a créé que de l’autoritarisme.

            Vous auriez été aux anges dans le Cuba de Fidel Castro ou la Jamahiriya de Khadafi ?

            Je suis d’accord, encore une fois avec E Todd : les sociétés n’ont encore pas réussi à se priver d’une élite pour diriger, que cela plaise ou non.


          • Pere Plexe Pere Plexe 10 août 20:01

            @Olivier Perriet
            Je ne réclame pas la démocratie direct (encore que l’exemple Suisse soit très intéressant)

            Je demande simplement que notre démocratie représentative soit ...représentative.Et démocrate.
            Les élites ont leur utilité et leur place. Encore faut il qu’elles ne prétendent pas décider de tout à la place du peuple. 


          • petit gibus 10 août 21:33
            @Pere Plexe

            « 
            Quels sont donc les rôles de cet élu ? Sauf erreur il à deux taches essentielles :
            -légiférer au nom du peuple
            -contrôler l’exécutif »

            Mais enfin 
            faut il demander à un député LREM
            de contester la moindre décision de leur chef ,
            d’avoir la moindre position perso ? !

            Cette session nous montre bien que cela lui est formellement interdit smiley

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 août 09:32

            @petit gibus et père plexe, vous faites semblant de faire les ânes, et vous y réussissez très bien.

            Un député, c’est pas un boulot avec une fiche de poste, il y a différentes conception du travail, dont celles-ci, qui sont privilégiées par le scrutin en circonscription, et l’élection à 1 mois de la présidentielle :

            - « le député notable », qui se présente comme « élu local » et n’a soi-disant rien à dire sur la politique nationale.

            - « le député godillot », qui, pour être élu, se contente de proclamer son amour envers le président nouvellement élu, et s’engage à tout faire pour le soutenir à l’assemblée.

            Au reste, avec une législative à un mois de présidentielles, et un gouvernement qui n’a encore rien fait, qu’est-ce que vous voulez qu’ils disent d’autre ?

            Il y a une désaffection pour les législatives, mais c’est pas la faute de Macron, demandez à Chirac et Jospin de vous faire le service après-vente de la réforme du quinquennat :

            celui-ci devait empêcher toute cohabitation. Force est de constater que ça marche pleinement, il n’y a tellement plus de suspens que les législatives n’ont plus aucun enjeu.


          • Pere Plexe Pere Plexe 11 août 15:27

            @Olivier Perriet
            Un député, c’est pas un boulot avec une fiche de poste, il y a différentes conception du travail.


            Ne pas les respecter c’est ne pas respecter nos institutions, notre constitution et in fine la démocratie.
            L’acceptation d’une démocratie représentative passe en grande partie par la crédibilité des représentants élus.

          • Pseudo Victor Pseudo Victor 11 août 15:38

            @Pere Plexe

            Je n’ai aucun doute là dessus :
            M Bothorel légifère bien au nom du peuple qui a voté pour Macron en toute connaissance de cause, puis l’a élu dans sa circonscription.

            Le gouvernement nommé par E Philippe avec l’accord de Macron, a bien l’approbation de M Bothorel, élu pour soutenir Macron.

            Que le calendrier électoral ravale les législatives au rang d’élection secondaire après la présidentielle est un autre problème.


          • amiaplacidus amiaplacidus 10 août 16:41

            Pédaler dans le yaourt, même avec constance, détermination et longueur de temps ne reste que pédaler dans le yaourt.

            Ou, pour en revenir au peu à la télé du passé, dans la plus pure tradition shadokienne :

            « Quand on ne sait pas où on va, il faut y aller et le plus vite possible ».

            ou :

            « Il vaut mieux pomper d’arrache-pied, même s’il ne se passe rien, plutôt que de risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas. »

            sans compter :

            « Ce n’est qu’en pompant que vous arriverez à quelque chose et, même si vous n’y arrivez pas, h bien cela ne vous aura pas fait de mal ».

            L’inénarrable :

            « Il faut pomper pour vivre et vivre pour pomper ».
            .
            Bref, la majorité de cette assemblée me paraît passablement Shadok, il est vrai qu’il y manque la voix du regretté C. Piéplu.




            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 17:26

              Joli garçon comme vous l’êtes, vous auriez dû ornementer votre profil par une photo, mais peu importe, vous paraissez tellement déconnecté du réel que vous n’êtes pas à ça près. Et le réel, c’est que la descente sur terre de Jupiter est brutale : 7 points de perdus dans le dernier sondage YouGov publié jeudi 3 août : il ne lui reste que 36% de jugements positifs concernant son action. L’ impression de flottement de plus en plus gênante. La loi de « moralisation » de la vie publique est adoptée mais amputée des principales promesses de campagne (casier judiciaire vierge p. e.). Par contre, les engagements scélérats sur le code du travail sont bien tenus, eux, même si les deux vice-présidentes LREM sont totalement dépassées et incapables de mener les débats.

              Pour ce qui est du gouvernement, la démission du général de Villiers en désaccord avec le chef de l’Etat, le coup de rabot de 300 millions d’euros aux collectivités locales et la baisse de 5 euros par mois des APL ont sérieusement écorné l’image Jupiter. à qui tout réussissait jusque-là. Le "maître des horloges« serait-il incapable de remettre ses pendules à l’heure ?




              • sarcastelle sarcastelle 10 août 22:36

                Monsieur le député, la majorité est bonne et l’opposition méchante. C’était déjà le cas sous les gouvernements de gauche et de droite qui ont précédé le vôtre depuis qu’il y a des élections. 

                .
                La modernité de votre article se montre à ce qu’il pourfend de long en large le machisme, avec notamment cette formule qui résume tout : la puérilité rivalise avec la virilité. Je me permets d’ajouter que toujours l’intelligence et la maturité ne font qu’un avec la féminité. 
                .
                Revenez bientôt.

                • Pere Plexe Pere Plexe 11 août 15:30

                  @sarcastelle
                  Yes le keum est dead...


                • baldis30 10 août 22:40

                  Bonsoir,

                  oser ainsi narguer le peuple que l’on trompe ... mais Monsieur relisez Ruy Blas et voici ce qu’il vous répond par quelques vers légèrement transformé quant aux lieux !

                  "Car la France se meurt, car la France s’éteint,

                  Ton globe qui brillait dans ta droite profonde

                  Soleil éblouissant qui faisait croire au monde,

                  Que le jour désormais se levait à Paris,

                  Maintenant, astre mort, dans l’ombre s’amoindrit,

                  Lune aux trois quarts rongés et qui décroit encore,

                  Et que d’un autre peuple effacera l’aurore !

                  Hélas ton héritage est en proie aux vendeurs.

                  Tes rayons ils en font des piastres : Tes splendeurs,

                  On les souille ! Ô géant ! Se peut-il que tu dormes ?

                  On vend ton spectre au poids ! Un tas de nains difformes

                  Se taillent des pourpoints dans ton manteau de roi ;

                  Et l’aigle impérial, qui jadis, sous ta loi,

                  Couvrait le monde entier de tonnerre et de flamme,

                  Cuit, pauvre oiseau plumé dans leur marmite infâme «  

                  Ces vers ont été écrits à la plume, et pas à l’ordinateur, par un sénateur français à vie !

                   Dans le temps où au moins un parlementaire avait le sens de l’honneur !


                  • jmdest62 jmdest62 11 août 10:03

                    1)Ex socialiste rallié à LREM en 2016 ...élu accidentellement dans le Finistère et soutien de Richard Ferrand.
                    2)Titulaire d’un brevet de « technicien supérieur en informatique de gestion » ce monsieur est intervenu 2 fois 40 secondes , au mois de juillet , en commission pour aborder 1 seul sujet  ; la « Blockchain » et les délais de paiement pour les PME...
                    On le sent très spécialisé donc investi sur le sujet ..............
                    °
                    Ces deux caractéristiques lui donnent , évidemment , toute légitimité , pour « baver » sur ses confrères.
                    @+


                    • jaja jaja 11 août 10:40

                      Échos d’un hémicycle dont la sociologie ne représente pas celle du pays... Pas d’ouvrier, par exemple, chez ces nantis, nouveaux ou anciens...

                      Pas étonnant que leur but soit, pour la majorité d’entre eux, d’écrabouiller nos faibles droits sociaux avec la deuxième mouture de la loi Travail... Casse du code du travail, baisse des salaires, des retraites et des minima sociaux, travail de nuit et du dimanche, baisse des indemnités de licenciement, tout cela est au programme....

                      Seule la rue peut aujourd’hui contrer cette majorité malfaisante et mal élue... ça commence le 12 septembre par la grève, les blocages et les manifestations partout en France...

                      A chacun(e) des râleurs d’y participer pleinement et massivement... Il n’y a pas d’autre alternative !


                      • troletbuse troletbuse 11 août 12:37

                        Tiens, en voilà un qui veut nous faire croire qu’il travaille. Va falloir leur donner une prime de pénibilité à ces profiteurs.
                        6 lois. Lesquelles ? , La suppression de la CSG pour les députés ? Bravo


                        • Gorg Gorg 11 août 13:42

                          @eric bothorel

                          La publication de ce texte, dont vous auriez pu faire l’économie vu son indigence, nous montre qu’en définitive vous n’avez pas grand-chose pas grand-chose à foutre... à part du marketing politique…

                           Ensuite, n’oubliez pas que vous ne représentez pas grand-chose, à peine 14% des inscrits, … 56% d’abstention … un record…

                           Que penseriez vous de l’instauration d’une proportionnelle intégrale qui permettrait aux partis d’être représentés en fonction des suffrages qu’ils auraient obtenus et aurait le mérite de faire retourner (peut-être) les Français aux urnes ?... On pourrait alors vraiment parler de démocratie.

                           Votre morgue envers les députés d’autres partis démontre bien que les débats contradictoires vous dérangent… malgré l’écrasante majorité que vous avez à l’assemblée…

                           En fait, rien de nouveau, toujours la vieille politique et une grande suffisance alors que votre président (pharaon-jupiter) a déjà amorcé sa chute, le reste va suivre…

                           La chute de Hollande ayant été annoncée, votre parti n’est que le recyclage de députés PS qui voulaient préserver leur poste, additionné des opportunistes du Modem ainsi que quelques « constructifs »… et le tout agrémenté de petits nouveaux ayant flairé la bonne affaire et qui ne représentent que leurs intérêts particuliers…

                           Bref, l’accouplement de la carpe et du lapin supervisé par Pinocchio… Plus dure sera la chute…


                          • Esprit Critique 11 août 17:16

                            @Gorg
                            Ce commentaire est parfait, merci.

                            Un petit mot quand même pour rappeler que ce torchon de loi qui n’empêche pas un escroc condamné de se faire élire, (Ferrand devra bien etre jugé), rend inéligible celui qui a le courage de s’exprimer sur le terrorisme ou l’immigration par exemple ....

                            Monsieur Bothorel votre travail législatif est lamentable.


                          • amiaplacidus amiaplacidus 11 août 18:18

                            @Gorg
                            14 % des inscrits, mais combien de % du total des électeurs potentiels, en comptant ceux qui, tellement dégoûtés, ne « s’inscrivent » pas ?

                            10%, 12 % ?


                          • amiaplacidus amiaplacidus 11 août 18:21

                            @Gorg qui a écrit "Bref, l’accouplement de la carpe et du lapin supervisé par Pinocchio… Plus dure sera la chute…".

                            Excellent et combien vrai.


                          • Gorg Gorg 11 août 19:24

                            @amiaplacidus

                            « 14 % des inscrits, mais combien de % du total des électeurs potentiels, en comptant ceux qui, tellement dégoûtés, ne « s’inscrivent » pas ? 10%, 12 % ? »

                             

                            Tout à l’euphorie de leur victoire, cela ne les effleure même pas… Ils se comportent comme s’ils avaient fait 66% des inscrits (la fameuse majorité des deux tiers que souhaitait Giscard dans les années 70).

                            Mais en fait ce sont des nains politiques,… arrivés au hasard d’un bug électoral…

                            Sans parler des bourdes à répétition de leur président pharaon…

                             

                            « Bref, la majorité de cette assemblée me paraît passablement Shadok, il est vrai qu’il y manque la voix du regretté C. Piéplu. »

                             

                            Votre métaphore est également excellente…


                          • wesson wesson 11 août 14:19

                            Quel est le but de cet article, vous auto-satisfaire de votre absence de travail, d’avoir poussé un bouton « oui » sur un texte que vous n’avez pas écrit, que vous n’avez pas amélioré et que vous n’avez peut-être même pas lu ?


                            Car 70% du temps de parole pour l’opposition, cela veut dire que malgré votre effectif pléthorique vous n’aviez rien à dire sur le sujet. Quelle belle démonstration du caractère ontologiquement godillot de votre « majorité »

                            • wesson wesson 11 août 14:30

                              @wesson
                              j’ajoute que avec 1 amendement que vous avez finalement retiré et 1 intervention en commission en 10 séances, votre contribution n’as pas été des plus significative lors des travaux parlementaires. 


                              Vu tout ce que vous bossez, autant ne pas venir, on ne remarquera même pas votre absence.

                              On peut par exemple comparer cela avec la député Danièle Obono de la FI, avec ses 76 amendements proposés (et 360 signés), 70 interventions longues et 63 courtes dans l’hémicycle, 24 interventions en commission, etc etc. Là c’est pas la république en laisse !

                            • jmdest62 jmdest62 11 août 16:53

                              @wesson
                              Salut,
                              Comme l’exprime l’auteur, dans le jargon « jupitérien » déposer un amendement n’est juste qu’une tentative d’obstruction et/ou un prétexte pour « accaparer » du temps de parole .
                              Je suis persuadé que dès que tout ce petit « nouveau » monde aura pris ses marques ..... couacs , dissonances et contradictions vont devenir « monnaie courante »
                              Pour l’instant , ne connaissant pas trop les règles ...ils obéissent au patron.
                              @+


                            • Steph87 12 août 10:18

                              Quand on est élu avec 10,47 % des votants pour le président et avec 13,43% pour l’assemblée, être fier d’avoir adopté 6 textes, traduisant dans la loi, les engagements pris par le Président, c’est se moquer encore des gens. Vous n’êtes pas légitime. Avez-vous adopté un texte qui fait que nos élus seront payés le SMIC et logés en HLM pour pouvoir prendre des décisions adaptées aux besoins des français ?


                              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 12 août 15:26

                                La loi électorale est telle qu’une minorité dans le pays peut avoir la majorité absolue au parlement.

                                Minorité qui plus est appuyée par l’ensemble de l’appareil médiatique au service du libéralisme, car appartenant soit aux grandes entreprises de communication, soit dépendantes d’un gouvernement lui-même libéral.

                                Votre « feuille de route » est clairement antisociale-libérale, avec un discours condamnant le salariat comme étant la cause de coûts pour les entreprises et la cause du manque de compétitivité des entreprises, bref de la crise. Il faut donc mater ce salariat infâme et « libérer le travail » c’est-à-dire donner toute liberté au patronat de supprimer toute liberté aux salariés.

                                Sauf que ce faisant vous augmenterez la crise, en diminuant d’une part les salaires, donc la consommation, et d’autre part le temps libre, qui alimente toute sorte de commerces. Vous augmenterez les tensions sociales dans les entreprises, le mécontentement généralisé, et l’apathie généralisée qui atteint le pays, et est une des causes de votre « succès électoral ».

                                La crise économique généralisée qui touche le monde ne vient pas d’un manque de productivité et de compétitivité, mais au contraire d’un excès produit par la surenchère de la recherche de taux de profits optimisés, ceci au niveau mondial.

                                Par vos actes, vous accélérez pour la France la crise, engendrez une augmentation des inégalités sociales, pour renvoyer le salariat à son état déplorable tel qu’au XIXème siècle.

                                Bien entendu, pour un temps, les profits des grandes entreprises vont augmenter, ce qui leur permettra, non d’investir en France, mais de spéculer les les marchés financiers afin d’optimiser la rentabilité du capital.

                                Quant à la nation, entre privatisation de son patrimoine, baisse des impôts sur les entreprises, suppression de l’ISF, augmentation de la précarité, baisse du niveau de santé, du système d’éducation, des aides à la culture et baisse générale du niveau de vie, elle va à la fois augmenter ses dettes et diminuer son prestige international, elle va s’enfoncer dans le marasme.

                                Vous êtes au service d’une minorité cupide dont le seul but est de s’enrichir sans limite. Celle du droit du travail en étant une que vous êtes en train de détruire, ainsi que la fiscalité (suppression de l’ISF).

                                Mais puisque les salariés sont des gens qui à vos yeux ne valent rien, toute opposition les défendant est illégitime, et peut-être demain sera considérée comme anti-démocratique, voir incarcérée.

                                Mais si l’esclave est la limite de la réduction des coûts, quels seront les hommes libres auxquels vendre les produits qu’ils fabriquent ?

                                Telle est la contradiction ultime du système que vous défendez.


                                • CRICRI59 CRICRI59 30 août 18:16

                                  Bonjour
                                  la solution a tout cela est de changer le mode de scrutin
                                   il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec mois de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière
                                  Alors pas la peine de discuter dans le vide messieurs les députés et sénateurs vous avez la possibilité de revenir a une république digne de ce non en réformant sérieusement le code électoral


                                  • Samson Samson 21 septembre 18:52

                                    « ... sous l’impulsion de quelques députés, attachés certainement à faire perdurer l’art de la petite phrase, du cri spontané, de l’interpellation virile. »
                                    En matière de testostérone et d’interpellations viriles, je conviens volontiers que ce ne sont guère les couinements hystériques du giton de Rothschild qui peuvent faire le poids ! D’où probablement son inclination actuelle à n’insulter ses concitoyens que depuis l’étranger : on n’est jamais trop prudent !

                                    « C’est dans ce contexte, que nous avons adopté 6 textes, traduisant dans la loi, les engagements pris par le Président. Et je suis fier d’y avoir pris part. »

                                    Au bal des débutant(-e)s, on a les fiertés qu’on peut : tondre la populace pour engraisser le bourgeois, quelle noble ambition ! Et, entre « gens de bien » et gros naïfs, nul doute que les vautours du CAC40 vous soient reconnaissants !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires