• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Conseil national de l’UMP : l’erreur de MAM

Conseil national de l’UMP : l’erreur de MAM

 La presse rend compte des échanges survenus entre Michelle Alliot-Marie et Nicolas Sarkozy, lors du Conseil national de l’UMP de ce jour, d’une manière différente de ce que j’ai vu, entendu et compris de la salle où je me trouvais ce matin. Tout d’abord, Michelle a été longue. Vraiment longue, ce qui indispose désormais les auditoires habitués aux propos concis et réactifs. Ensuite, elle s’est placée volontairement dans une posture allusive et critique à l’endroit de Nicolas Sarkozy. Il était évident, en l’écoutant, qu’elle s’attirerait une réponse « carrée » de celui qu’elle cherchait, sans oser l’affronter directement. Comme la salle, à l’évidence, n’approuvait pas le contenu de son propos, elle aurait pu l’infléchir, mais elle semblait prisonnière d’un texte trop long et trop finement (ou hypocritement) polémique. Sarkoziste ou pas, personne ne pouvait imaginer qu’il ne lui soit pas répondu. La réponse a été fulgurante. Selon moi, pas méchante. Mais entière, argumentée, ferme. Honnêtement, que l’on aime Sarko ou pas, avant de venir le chatouiller sur une estrade, devant deux milliers de fans, il m’aurait semblé prudent d’y réfléchir à deux fois. En évitant par exemple de se tromper sur le nombre de mois qui nous séparent des élections. Cette seule erreur grossière disqualifiait la combattante zélée qui s’était manifestement surestimée pour l’exercice.
Autre dépêche.


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (394 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • (---.---.192.187) 17 novembre 2006 15:12

    Peut-être que cette chère MAM s’est dit que l’UMP était un parti ou on pouvait faire parler sa différence et discuter des idées et pas seulement des personnes...

    Visiblement ce ne sont pas les consignes de la direction.

    Vous dites « ce qui indispose désormais les auditoires habitués aux propos concis et réactifs »... j’ai la mauvaise impression d’entendre par cette phrase « habitué à des discours »poeple« évitant les débats d’idées qui pourraient leur retrouner le cerveau ». C’est sans doute faux, mais on ne peux pas développer une politique et des idées politiques (par nature complèxe) avec des propos « concis et réactifs »... c’est d’ailleurs le principal reproche que l’on peux faire au duo des média Nicolas et Ségolène.

    Pour en revenir à l’incident, vu de l’extérieur ça ressemble malheureusement à un refus du débat et de la contradiction... ce qui serait sans doute parfait si les idées de l’UMP étaient parfaites. Hors elle ne le sont pas (comme toutes les idées) et nécessitent de la contestation et des affinement. Au lieu de ça on a un verouillage pas très démocratique du système UMP...


    • melanie (---.---.121.158) 18 novembre 2006 11:13

      Oui.

      On ne s’oppose pas à Sarkozy, devant un parterre aussi bien vérouillé. Tout est dit, on ne questionne pas les idées , on ne parle que de personnalités indéboulonnables, et incontournables. Sarkozy est un homme « providentiel », point barre.


    • (---.---.242.11) 19 novembre 2006 18:04

      En fait visiblement le coup de MAM était parfaitement bien calculé...

      Elle viens de faire une interview (je ne sais pas quel journal je viens de le lire sur Yahoo)... ou elle explique que c’est mal de vouloir la faire taire et verouiller le parti (je traduis). Mais aussi et surtout que c’est certainement parce que c’est une femme.

      En gros l’UMP du petit Nicolas est un parti non démocratique et mysogine... et MAM se donne pour mission de le remettre dans le droit chemin ! Un coup politique qui risque de laisser des traces !


    • Forest Ent Forest Ent 17 novembre 2006 15:37

      Comme Mitterrand voulait la peau de Rocard, Chirac veut la peau de Sarkozy - revanche de 1995. Il n’y aura pas de cadeau.


      • patrick patrick 17 novembre 2006 16:05

        Cher Alain Lambert

        Je souscris totalement à votre analyse. Très tard dans la nuit j’ai regardé sur LCP la convention et le discours de MAM , ne me satisfaisant pas des extraits présentés lors des journaux. J’ai eu l’impression que MAM faisait un discours écrit il y a de nombreuses années. Sans flamme, sans passion mais pas sans attaque, en somme un discourt pour rien.

        Je fais partie des personnes qui ont repris une carte UMP apres de nombreuses années de jachère sans motivation. Aujourd’hui, je fais partie de ceux qui comme l’a dit Nicolas à Perigueux, ne veulent pas se laisser voler leur victoire !

        Les attaques minables, politiciennes dans le pire sens du terme, nous n’en voulons plus . Nous en avons assez de supporter ( dans tous les sens du terme) la droite la plus bête du Monde. Il y a bien assez de la gauche à taper sur Sarko.

        La democratie est forte à l’ UMP. j’en veux pour preuve, n’en deplaise aux facheux, les heures que j’ai passé devant mon PC pour étidier et repondre au long questionnaire qui nous a été proposé.

        Nous n’avons pas de leçons à recevoir sur ce plan et je crois profondement que ni les adherents, ni les électeurs ne donneront de chance à ceux quel qu’ils soient qui voudront cassé l’unité par ambition, mechanceté, vageance, calcul ou stupidité.

        Dialoguons, argumentons, proposons mais pour la réussite commune pas pour faire ressurgir des chapelles ringuardes et usées.

        Bien à vous.


        • Gerald (---.---.216.32) 17 novembre 2006 16:06

          Je trouve ce commentaire d’un témoin oculaire très instructif, même si ce qu’il a voulu dire est que MAM était ennuyeuse. En effet, à lire la presse la quasi totalité de la scéance a été consacré à cette « passe d’armes ». En tout cas, c’est tout ce qu’elle en a retenu. Il aurait fallu que Sakozy propose de mettre tous les blacks en prison, par exemple, pour qu’on parle d’autre chose. Les medias commencent sérieusment à me pomper l’air !


          • patrick patrick 17 novembre 2006 16:21

            @ gerald

            Une précision par rapport à votre commentaire. Ce qui a été passé aux info represente 2 phrases dans un long discours.

            Je précise aussi qu’à la suite des sifflets , Sarko est intervenu pour dire que chacun etait libre de parler, qu’il remerciait MAN de l’avoir fait qu’il n’ y avait pas lieu de d’empecher quiqunque de parler puis que « nous sommes en famille » et que l’adversaire n’etait pas ds la famille mais le PS.

            De peu de chose , on fait une montagne dans la presse ! Mais nous sommes habitué !!! Tant qu’ Debré , il n’etait même pas dans la salle et s’est contenté de 3 mots de critique sans même avoir vu ce qui se passait . Pauvre Debré !


          • (---.---.192.187) 17 novembre 2006 16:31

            Pour Debré, pas de commentaire (le pauvre smiley).

            Mais puisque vous semblez en savoir plus que les journalistes, les commentaires (railleries) rapportés par les dits journalistes et attribués à Nicolas Sarkosy (« c’est un beau début de campagne » etc...) sont-ils vrai ou non ?


          • (---.---.74.206) 17 novembre 2006 21:14

            debre il est l’ombre de son pere .

            un clone qui ne passe pas du tout apres Seguin . mais il est indispensable pour donner les orientations .

            un rouage en somme ( non je ne fait pas faire une comparaison avec le PC )si


          • koz koz 17 novembre 2006 16:28

            Je trouve un peu de comédie dans tout cela : MAM n’ignorait pas qu’elle allait déclencher des réactions hostiles, avec un discours très offensif, très acerbe. C’est son droit de ne pas partager les idées de Nicolas Sarkozy, mais faut-il s’étonner de cette réaction, même regrettable ? Apparemment, Jean-Louis Debré lui-même explique qu’il avait prévenu MAM et Villepin du risque de réactions négatives. Quant à Debré, au demeurant, le scénario du Debré fougueux qui monte dans sa voiture depuis Evreux parce que « non tout de même, ça ne se fait pas » me fait un peu sourire et m’apparaît cousu de fil blanc.

            Quant à Nicolas Sarkozy, on s’applique à écrire que sa réponse était extrèmement ferme. Je ne la trouve pas, pour autant, déplacée. MAM vient mettre en cause nombre de ses propositions, il les défend avec ardeur. So what ? On s’attendait à ce qu’il s’excuse ?


            • (---.---.3.30) 17 novembre 2006 16:33

              Finalement, il est clair aujourd’hui que le FN est plus populaire et plus démocratique que l’UMP.

              Encore un petit effort, et l’affaire sera bouclée


              • (---.---.192.187) 17 novembre 2006 20:25

                Faut pas déconner, JM Le Pen utilise les même méthodes et certains membre du buereau politique se sont fait virés quand il à adoubé sa propre fille comme porte parole du parti.

                Il n’y à pas de démocratie dans le système FN ! En même temps personne n’a dis que les partis politiques devaient être démocratiques dans leur fonctionnement...


              • (---.---.74.206) 17 novembre 2006 21:25

                bof entre le pen pere et marine ou chirac et sa fille je ne vois pas enormement de difference dans la relation .

                mettre en valeur leur pere .

                son ’t ’elle libres et leur peres aussi , dans la filiation .

                bon bon il y as une difference entre les deux ; playboy .


              • foilaho (---.---.158.167) 17 novembre 2006 22:43

                C’est l’école CHIRAC.En 81 il a préféré Mitterand à Gisgard.Méditez là-dessus.


                • louis mandrin (---.---.34.143) 18 novembre 2006 00:01

                  à mon humble avis, la brave soldate a été chatouiller sarko sur ordre de chichi, histoire de le faire sortir de ses gonds et le pousser à la faute (l’écart de langage qui tue....) la guerre ne fait que s’amplifier entre les deux ennemis, par personne interposée...le vieux veut la peau du traitre, il est capable de faire voter le diable contre sarko si d’aventure il est au second tour


                  • David972 (---.---.126.57) 18 novembre 2006 01:23

                    MAM a fait une erreur politique majeure.

                    Elle n’a pas compris la base de son parti. Or, la base de l’UMP ne demande que le rassemblement. Or, si la base de l’UMP est aussi proche des sympathisants UMP, comme les militants PS ont été proches des sympathisants PS avec Ségolène Royal, comme on peut le penser avec grande justesse, le candidat UMP fera le plein des voix aux échéances prochaines.

                    Ainsi, le cinglant désaveu que lui ont sorti les cadres UMP au conseil national montre clairement l’avis de la base. Bref, toute candidature dissidente à l’UMP est vouée à l’échec et le conseil national UMP l’a prouvé d’une manière incontestable.

                    Ainsi l’hypothèse d’un candidature à l’intérieur du parti est très probablement à exclure car il y a toutes les chances pour que MAM se prenne une humiliante raclée car il y aura un grand phénomène d’unité, bien plus fort qu’au PS. Sarkozy a trouvé un parti à 100 000 militants. On peut pesner que 50 000 lui étaient acquis au moment de son élection en septembre 2004. Or, depuis, l’UMP a gagné 200 000 addhérents qui sont tous très majoritairement sarkozystes. Ainsi faisons 250 000 divisés par 300 000 et multipliés par 100 et on obtient le chiffre de 83,33%... On peut aussi prédire une participation extrêmement élevée. Ainsi Sarkozy sera élu avec au moins 80% des voix pour une participation d’au moins 70% sans doute. Autant dire que ce sera un plébiscite, d’autant que ce sera le chiffre de 80% qui sera médiatisé et retenu... Bref, cela serait tout simplement une raclée pour MAM...

                    Si elle est candidate à l’extérieur du parti, c’est tout simplement une mort politique qui l’attend. Car tous les indicateurs sont clairs : sauf gros contretemps très peu probable (scandale, mort...), il y aura un fort vote utile en 2007 car personne à droite comme à gauche ne voudra avoir un nouveau 21 avril... Dès lors, si elle se déclare candidate à l’extérieur de l’UMP, elle ne pourra même pas se présenter à l’Assemblée nationale car on le ’jetterait’ dehors, elle ne pourra même pas s’exprimer au nom de l’UMP, sa candidature sera perçue par tous les Français comme semant la division... Bref, de toute manière, une candidature MAM est vouée à l’échec... Et cela n’a rien d’objectif mais c’ets le fruit d’une très sérieuse analyse.

                    Cela vaut aussi pour Villepin qui s’est bien gardé de critiquer Sarkozy ouvertement. Sans doute Villepin percevait-il déjà que ce serait un scandale si il critiquait Sarkozy à l’UMP... Pourquoi Villepin ne veut-il pas entendre parler de primaires ? C’est parce qu’il sait qu’il n’a aucune chance face à Sarko à l’intérieur de l’UMP. Mais on peut comprendre pourquoi Chirac et son équipe sont si nuls au pouvoir. Cra leur analyse politique est dépassée et Chiac n’obtiendrait sans doute plus de mandat même si il se présentait tant son analyse du peuple français est nulle depuis le référendum de 2005... Ainsi Villepin ne voit pas le phénomène du vote utile qui se met en place et qui le conduira de toute manière à l’échec complet...

                    Mais peut-être Villepin le voit-il enfin car il n’a pas oser commenté la victoire de Ségolène Royal et cela, d’autant que le vote utile apparaissait clairement et que tout l’UMP demandait la même chose à droite...

                    Bref, les journalistes de gauche (TF1, France Télévisions, M6...) peuvent tous parler, les candidatures hors UMP sont toutes vouées à l’échec devant le phénomène trs prévisible et implacable du vote utile qui se met en place actuellement !


                    • David972 (---.---.126.57) 18 novembre 2006 01:24

                      Mais c’est l’imbécilité qui caractérise les gens ici ou quoi ? Comment faudra-t-il vous le dire ? Chirac n’a jamais faite perdre personne ! J’en ai marre. Chirac a fait perdre Giscard en 1981. C’est de la foutaise ça. C’est de la politique politicienne qui sert juste à animer un eu les choses. Mais la réalité est clair. Observer la courbe du chômage en 1981 en France et vous verrez qu’elle était en constance augmentation cette année là. Il était donc totalement prévisible que Mitterand l’emporterait...

                      On dit que Mitterand a aussi fait perdre Jospin en 1995. C’est là aussi de la foutaise. Observez la courbe du chômage en 1995 et vous verrez qu’elle était en augmentation. Chirac a donc gagner et la défaite de Jospin était tout à fait prévisible.

                      Observez dans tous les pays DEMOCRATIQUES et vous verrez que le résultat est clair : quand la courbe du chômage est en diminution constante l’année d’une élection, le candidat de la majorité en place l’emporte et quand la courbe du chômage est en augmentation constante l’année d’une élection, le candiat de l’opposition lemporte.

                      C’ets ainsi que Giscard a gagné en 1974, que Mitterand a gagné en 1981 et 1988, que Chirac a gagné en 1995, que Jospin a gagné en 1997, que Chirac a gagné en 2002, que Merkel a gagné comme Shroeder avant elle, que Berlusconi a gagné avant, que Prodi a gagné très récemment, que l’opposition a gagné en Suède, que Bush a gagné en 2000 et 2004, que les conservateurs ont gagné au Canada, que le candidat de droite a gagné au Mexique, que le Premier ministre est constamment réélu en Australie, que Koizumi fut élu et réélu, que Lula fut élu et réélu...

                      Il y en a vraiment marre. Comme si Chirac était si puissant que ça... Chirac a du pouvoir et peut mettre des peaux de bananes dangereuses mais pas décisives pour faire gagner au perdre quelqu’un. Ce qui est décisif est la pente de la courbe du chômage. Il faut le comprendre une fois pour toute !

                      Laisser les journalistes de merde français faire leur boulot en palant du pouvoir de Chirac mais n’entrez pas dedans car cela est faut, complètement faux !


                    • melanie (---.---.121.158) 18 novembre 2006 11:24

                      Ce que tu dis semblerait être validé par les traffics infects de l’ANPE et les radiations perpetuelles visant à faire baisser artificiellement le chômage, car structurellement avec des « charettes » perpetuelles et une croissance zéro -selon l’Insee, pourtant- au dernier trimestre cela ne trompe personne, mais n’est qu’une manoeuvre éléctoraliste pour présenter un bilan positif.

                      Sauf qu’en matière de création d’emploi, le bilan positif, c’était Jospin et on a remis le couvert avec la droite .....


                    • Gerald (---.---.217.134) 18 novembre 2006 13:38

                      Je ne suis pas du tout d’accord. Avez-vous le documentaire sur Chirac ? Etes-vous assez agé pour vous souvenir de la façon dont, à l’époque (en1981) Chirac a refusé de soutenir Giscard au second tour ? Avez-vous lu le dernier ouvrage de Giscard dans lequel ce dernier -qui n’a plus rien à perdre désormais-, se fait confirmer par Mitterand que Chirac a effectivement dîner chez Edith cresson et dit « qu’il fallait abattre Giscard » ? Tout cela me fait penser que Chirac, en plus d’être un Président nullissime, est un politicard sans foi ni loi de première grandeur.


                    • dumedimeme (---.---.6.199) 18 novembre 2006 21:53

                      si j’ai bien compris ce commentaire, il est même inutile de faire des primaires a l’ump. sarko aura 80%(tout a été fait dès le début pour cela), et pour tous les autres, circulez il n’y a rien a voir. MAM ne doit rien dire, debré encore moins, villepin pas plus et quand au président... donc d’après ce commentaire, ce doit être sarko, point barre ! toute autre candidature sera diabolisée comme étant désunioniste ! drôle de conception de la démocratie ! cependant il sera interessant de voir ce que pensent les électeurs de droite de ce type de « démocratie ». et dieu sait ce qui sortira de l’urne !


                    • (---.---.242.11) 19 novembre 2006 00:38

                      Hum... on avais dit la même chose de son mentor alias Balladur... et j’ai regardé réçament la liste des présidents de la 5éme république... il n’y est pas smiley

                      Sarkozy est parti trop tôt... tout comme Ségolène, un des deux ne sera pas au second tour c’est pratiquement certain (la preuve les sondages prévoient tous un second tour Sarko / Ségo). En plus SArko à un ENORME handicape, il essaye d’imposer sa « rupture » sur le bilan de sa propre majorité...


                    • Icks PEY (---.---.164.184) 18 novembre 2006 11:28

                      Je rejoins un commentaire précédent pour dire craindre que Chirac et son clan ne cherche qu’à saborder Sarkozy au profit de la gauche comme le RPR avait zappé VGE au profit de Mitterrand.

                      Qu’espèrent-il ? Replacer Juppé ou Villepin en 2012 en cas de victoire de Royal en 2007 ? Tout comme Chirac comptait récupérer le pouvoir avec l’écroulement de la gauche de 1981 au pouvoir ?

                      Quand on voit ce qu’il a fait du pouvoir une fois qu’il l’a obtenu ! (14 ans plus tard !) ...

                      C’est pathétique de voir ces gens placer leurs intérêts personnels au dessus des intérêts de citoyens qu’ils sont sensés représenter ...

                      IP


                      • Forest Ent Forest Ent 18 novembre 2006 15:10

                        « Qu’espèrent-il ? »

                        Que Sarkozy se plante.

                        En 1993, Chirac avait « mandaté » Balladur comme premier ministre. Résultat : celui-ci s’était présenté en 1995 contre Chirac. Un de ses premiers supporters était Sarkozy. Tout cela ne s’oublie pas facilement. Sarkozy s’est bien rétabli et a même réussi à piquer l’UMP à Chirac. Il ne peut quand même pas s’attendre pour tout cela à de la reconnaissance.

                        Je ne sais pas si Chirac a les moyens de planter Sarkozy, mais je suis sûr qu’il fera le maximum pour.


                      • CAMBRONNE (---.---.80.106) 18 novembre 2006 17:27

                        Monsieur LAMBERT

                        MAM n’a pas fait d’erreur , malheureusement car nous avons là la preuve que Chirac l’a envoyée en service commandé .

                        Je ne comprend pas d’ailleurs ce qu’elle espère y trouver mais en bon soldat elle est allée au casse pipe .

                        Ce qui est grave c’est que cela confirme la crainte que j’ai de voir Chirac tout faire pour faire battre Nicolas Sarkozy y compris en aidant à l’élection de Ségolène ROYAL .

                        Il nous a déja fait le coup en 1981 .

                        Vive la république quand même .


                        • CT (---.---.141.38) 18 novembre 2006 17:52

                          Sans prendre parti, en général si on cherche la discussion on ne cherche pas à être agressif et désagréable pour indisposer le partenaire, spécialement en meeting. Il y a d’autres méthodes pour inviter un collègue à la discussion. Il s’agit d’une erreur de manœuvre de la part de MAM et elle le sait et avait été averti. C’est vraiment une façon très maladroite de lancer sa candidature.Et j,en suis surprise.


                          • Maxime Verner Maxime Verner 18 novembre 2006 18:08

                            Le seul qui pourra déboulonner Sarko sera Chirac, et il essayera sans doute. Mais que MAM ne parte pas toute seule !


                            • Sam (---.---.97.173) 18 novembre 2006 21:12

                              Franchement, qu’est-ce qu’on a à faire d’Alliot-Marie ?

                              Elle pense exactement comme Sarko. Posture. smiley


                              • pinardfx (---.---.81.40) 19 novembre 2006 10:33

                                Monsieur l’auteur, messieurs les membres du conseil national de l’UMP, tous ceux et celles qui veulent que SEGOLENE et le programme archaique du PS, avec le grand ecart extreme gauche extreme droite ne soient pas au pouvoir,

                                Pour sublimer SEGOLENE, veuillez ECRASER MAM.

                                Il est temps de débattre et d’avoir une vraie politique de campagne présidentielle ; que Nicolas SARKOZY s’agite un peu moins sur les plates-bandes de CHIRAC, mais se concentre sur les questions de tous les français, dont le quotidien dur et devenu aleatoire.

                                SEGOLENE n’est-t-elle pas entrain de refaire le coup de FABIUS avec les memes français ? à savoir refaire dire NON à tout à la face du monde, en faisant croire que les français sont encore des révolutonnaires à la face du monde, au lieu de se révolutionner eux-mêmes : résultat , la gauche caviar continuera à bien vivre avec le pouvoir total et on sera tous amenés à fuir ailleurs.

                                sympathisant UMP , respectueux des hommes et femmes d’état qui en font partie.


                                • HASSELMANN (---.---.16.134) 19 novembre 2006 11:10

                                  Nous sommes partis d’un « post » du sénateur LAMBERT ! Le même, fin connaisseur de la finances, a signé il y a peu, un appel conjoint, avec MMrs BOCKEL (PS/SEGO) et Christian BLANC (ENERGIES 2007), pour un manifeste de la République. En début d’année 2006, dans LE MONDE, C BLANC à commis une tribune courageuse, invitant Mr CHIRAC à se retirer. Il me parait effectivement inutile de perdre son temps, sur la sortie de MAM, et sur le charisme, rassembleur de N SARKOZY, l’enjeux n’est plus là ! Il est désormais impératif de trouver la vraie troisiéme voie, et l’homme ou la femme, en capacité de porter le vrai projet que la France attend. Cette vision de l’avenir , elle intégre la conscience de la terre, chére à N.HULOT, (mais cela est tellement incontestable que ce n’est plus différenciant), elle implique la réforme de l’ETAT et du rôles des élus, enfin et surtout elle commande de voir le monde tel qu’il est ! La france est une tête d’épingle (faites un tour sur GOOGLE EARTH vous comprendrez mieux !), il faut donc trouver, une taille pertinente, l’EUROPE de ROME avec son marché de 400millions de personnes, pour instiller une petite dose de protectionnisme, sur des secteurs, ou nous avons encore une avance et une marge de maneuvre.Sur ce point trés bonne analyse d’E TODT, quand il dit que 1MDS 600Millions de chinois, n’ont aucune raison légitime de brider (sans jeux de mots) leur développement, pour laisser des espaces aux petits Français.Dansle même temps, impulser sans faiblesse, notre éducation et notre recherche, en examinant, la dévolution de chaque € de denier public ; Mr LAMBERT connaît aussi bien que moi, la finances publique, et le vieux principe de non affectation des recettes aux dépenses ; Le budget pour 2007, avec ses contorssions et débudgétisations de toutes sortes, signe à mon sens la fin de cette précaution, profitons-en ! Voilà pour une (toute petite) partie du fond (nous avons le reste en magasin), pour la forme il reste 6 mois pour faire émerger la vraie réponse !


                                  • DD (---.---.149.144) 19 novembre 2006 18:25

                                    Peut être que MAM se plairait volontiers dans le rôle que tint jadis Edith CRESSON, et qu’elle ambitionne de faire la cuisine pour un petit dîner discret qui réunirait Chirac et Ségolène afin d’y mettre au point une stratégie qui ferait chuter Sarko ???


                                    • (La Tigresse Edi[th ] CRESSON & Edi Balladur) VS Sarko (---.---.113.30) 20 novembre 2006 22:46

                                      « En 1993, Chirac avait »mandaté« Edi Balladur comme premier ministre »[L’Ouest Forest] : Un Balladur d’image technologie de pointe, chef d’une entreprise informatique et au courant du « data highway » et en contact des outils des Teens&Twens; un image Sarkozy n’a jamais eu chez la jeunesse. Alors : Le Troll Sarkozy n’est pas un « jolly champ » et hors du « race ».


                                    • (---.---.17.90) 19 novembre 2006 19:47

                                      J’avoue ne pas vraiment comprendre la raison de cet article : de toute évidence, on ne peut pas parler d’erreur dans le discours de MAM : elle devait très certainement s’attendre aux réactions qu’elle a suscitées. Dès lors, pourquoi discourir sans fin là dessus ? pour les partisans de Sarkozy, je pense que David972 a fait ses jolis calculs, c’est très beau, mais de quoi ont-ils peur ? j’entend la réponse d’ici : de rien, bien entendu ! Hé bien pourquoi réagir comme ça ? Après tout, si j’ai bien compris, MAM va se prendre une raclée qu’elle se présente à l’intérieur ou à l’extérieur du parti, donc laissez là faire, quelle importance ?

                                      Maintenant, pour les autres, ce n’est qu’un discours de plus d’un cadre de l’UMP, à quoi ça sert d’encourager les médias dans leurs élucubrations ? Si elle se porte candidate, ça n’en fera qu’une de plus, peu importe qu’on dise qu’elle reçoit ses ordres de Chirac ou autre !


                                      • Forest Ent Forest Ent 19 novembre 2006 22:19

                                        Ca ne concerne peut être directement aucun de nous deux, mais tous les sympathisants UMP ne soutiennent pas Sarkozy.

                                        Deux stratégies s’affrontent.

                                        Celle de Sarkozy et son équipe : contrôler l’UMP, râtisser le plus large possible et assurer d’être au deuxième tour.

                                        Celles des ses opposants internes : ne pas lui laisser seul la parole à l’UMP, le critiquer au centre et le positionner très à droite. Cela ne suffira pas nécessairement pour pouvoir présenter un autre candidat, mais prépare les positions pour les règlements de compte si Sarko ne passe pas au 2ème tour.

                                        Moi, ce qui m’embête, c’est que tout ça apporte des voix au FN.


                                      • marmotte (---.---.70.119) 21 novembre 2006 00:25

                                        D’accord avec Forest. Je pense que cet article est de la propagande. Est il besoin d’en faire quand on est sur que Sarko est le futur président ? non. Le simple fait de faire ce genre de propagande révèle la fragilité de l’UMP et de Sarko. Je ne pense pas que l’auteur a fait cet article uniquement pour discréditer gratuitement MAM.

                                        Comme dit Forest, si Sarko est limite, il va y avoir des règlements de compte. Au PS, ce n’est guère mieux, mais au moins, ils ont organisé un simulacre de débat, guère utile à la démocratie. Comment occuper 3 mois de pré-campagne sans jamais faire de débat politique (vous savez, le truc ou les gens échangent des arguments en se regardant dans les yeux). Vivement que les gens débattent des idées plutôt que de leur maquillage, sinon c’est sur, LePen is back (imaginez la scène avec la tête de LePen à la place de Schwarzy smiley )

                                        Vous m’expliquerez tout de même comment Sarko va se dépetrer de sa stratégie « je ne ferai pas ce que je fais en ce moment, ce sera différent, je propose une rupture mais ce sera la france d’avant tout de même ». Royal a pour l’instant un bien meilleur jeu entre les mains : peu de gens se rappellent ses actions au gouvernement ou dans ses coulisses, son programme est nébuleux, et les médias ne semblent pas pressés de lui poser des questions claires.

                                        Dans un cas comme dans l’autre, la façon dont se déroule la désignation du candidat me parait un peu dangereuse pour la fonction presidentielle : une Ségo plébicitée à 80% ou un Sarko de même, c est quelqu’un qui n’aura pas trop de cotnrepoids dans son entourage direct. Je pense que MAM, et pourquoi pas d’autres, ont leur place dans l’investiture à l’UMP, étant donné leur divegence d’opinion, ce serait même peut être un avantage sur le PS, ou les 3 faisaient vraiment bonnet blancs et blancs benets.

                                        Bon, où est le centre déjà ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires