• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Enfants délinquants, parents coupables

Enfants délinquants, parents coupables

Cette proposition de loi me choque (notamment) pour deux raisons :

- les actes de délinquance ont été commis par les enfants et dans toute démocratie digne de ce nom, on ne peut être condamné pour un crime que l’on a pas commis, même si un lien de sang existe avec son auteur.

- comment peut-on croire que des parents, aussi doués soient-ils, puissent contrôler tous les faits et gestes de leurs enfants en 2010 ?

Une telle loi pourrait conduire à deux types de comportements parentaux catastrophiques dans les quartiers les plus difficiles : soit ne plus vouloir laisser sortir son enfant, soit l’abandonner une bonne fois pour toutes afin de ne pas « payer » pour lui.

Admettons qu’il existe des parents négligeant qui encouragent volontairement ou involontairement leurs enfants à ne pas respecter la loi et à récidiver, ils ne représentent qu’une infime minorité et sont eux aussi probablement des délinquants. Alors pourquoi inventer une nouvelle loi si ce n’est pour l’effet médiatique que l’on compte en retirer ? En l’occurrence ici adresser un nouveau message à l’électorat extrémiste en reprenant une proposition du FN.

Je pense qu’une politique de lutte contre la délinquance doit à la fois sanctionner les coupables (les vrais) et s’attaquer aux sources de l’insécurité en multipliant les dispositifs de prévention. Force est de constater que seule la répression semble être digne d’intérêt aux yeux du député Ciotti. Pour éviter de telles dérives à l’avenir, et si j’avais le privilège de faire le loi, je demanderais que pour chaque euros supplémentaire consacré à la sécurité, une somme identique soit allouée aux dispositif de prévention. Une manière à mes yeux de garantir une politique de lutte contre l’insécurité qui s’attaque aux racines de la délinquance sans se limiter à la partie médiatique et électoraliste du problème.

Fabien ROBERT

Maire-adjoint de la ville de Bordeaux

Plus d’infos et de billets d’actu sur www.fabienrobert.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 2 août 2010 10:47

    avant, on mettait les momes pas sage en « pension »


    • jako jako 2 août 2010 11:01

      Tout à fait Fabien, en plus c’est contre la DUDH (comme le retrait de nationalité)
      mais il s’agit juste de maintenir un bruit mérdiatique pour cacher d’autre boulettes


      • Massaliote 2 août 2010 11:08

        « - comment peut-on croire que des parents, aussi doués soient-ils, puissent contrôler tous les faits et gestes de leurs enfants en 2010 ? » A crever de rire. En Ile-de-France, dans un documentaire sur le travail des pompiers, on voyait tout une équipe à la recherche d’un petit africain de 4 ans dont la soeur de 12 ans avait signalé la disparition. La « mère » (biologique ou énième épouse) était incapable de dire comme l’enfant était habillé, s’il avait pu se rendre à un endroit précis et depuis quand exactement elle ne l’avait pas vu. Très contrariée par l’insistance du gradé qui l’interrogeait pour orienter les recherches, elle lui a concédé « il voulait aller tout droit » sur un ton maussade qui signifiait arrêtez de m’embêter avec ça. Les pompiers étaient très inquiets car la nuit était venue et une rivière était proche. L’enfant a reparu le lendemain matin. Il était allé dormir « chez des amis ». smiley


        • Shaytan666 Shaytan666 2 août 2010 11:14

          C’est de la désinformation. Si moi j’ai bien compris, ce n’est pas les parents des enfants délinquants qui vont être punis mais uniquement les parents des enfants qui ne se conforment pas aux décisions judiciaires. Cela veut dire p.e.x. si un enfant on doit plutôt dire un mineur, est condamné à 50 heures de TAG et qu’il ne se présente pas, à ce moment les parents sont responsables et punissables.


          • LE CHAT LE CHAT 2 août 2010 11:54

            comment peut-on croire que des parents, aussi doués soient-ils, puissent contrôler tous les faits et gestes de leurs enfants en 2010 ?

            les mômes de maintenant ont tous un portable et les parents peuvent même les localiser par GPS s’ils le désirent ! seuls les parents laxistes et démissionaires se foutent de ce que font leurs enfants , pour eux qu’ils trainent à 12 ans dans la rue de nuit ne les dérange pas , et vous voudriez qu’ils ne soit pas responsables !!!! bien sûr les parents sont coupable de ce déficit d’éducation !


            • Georges Yang 2 août 2010 12:35

              Coupables , peut etre parfois complice de recel, ce qui est un delit
              Un jeune qui ramene un ecran plat a la maison et qui ne travaille pas devrait etre suspect pour des parents normaux


              • Rounga Roungalashinga 2 août 2010 13:15

                Ca me fait marrer, cette histoire d’enfermer les parents de cailleras. Déjà qu’on n’arrive pas à les enfermer, les cailleras...Le gouvernement essaie surtout de donner l’impression de taper fort, alors qu’il ne fait rien.


                • FRIDA FRIDA 2 août 2010 14:26

                   Ce genre de proposition vise essentiellement à préparer les électeurs et les mettre en condition pour un discours électoraliste. Depuis que les hommes ont considéré que la justice est avant tout une question qui concerne le corps social, il n’est plus admis de faire une justice tribale, où la tribu ou la famille paye pour les turpitudes, les délits et crimes d’un membre des leurs. Cette proposition va dans le sens contraire de la civilisation. Soit cela relève de l’incompétence en matière de la justice des mineurs et de la justice tout court, soit il y a derrière cette affaire une vision vicieuse de « familiariser »et « claniser » les comportements criminels et délictuels. C’est l’approche de la vendetta, la loi de la mafia. La justice républicaine copie sur des méthodes répugnantes.

                  Après avoir laissé les jeunes aux mains des « grand-frères », les parents sont maintenant responsables des faits délictuels et criminels de leurs progénitures. A quand l’eugénisme ??

                  Faut-il rappeler qu’en droit pénal la responsabilité est personnelle ???

                  Les parents sont responsables civilement. Et en matière de la responsabilité civile, les juges n’ont pas d’état d’âme à condamner les parents défaillants. (article 1384 Code civil, sur la responsabilité des parents).

                  Vouloir instaurer une infractions spécifique pour les parents de mineurs délinquants, ce n’est plus ni moins qu’une punition collective, elle ne vise rien d’autre que la vengeance. C’est un aveu terrible de l’incapacité de contrer l’insécurité de fait des mineurs. En plus c’est associé insécurité et immigration. Comme si faute d’immigration, la société serait plus sûre, ce qu’est faux. L’immigration peut générer ou accentuer effectivement des comportements criminels, mais elle n’est pas l’unique source de l’insécurité.

                  Quand les parents participent aux activités délictuelles ou criminelles de leurs enfants, ils tombent sous le coups des textes en vigueurs soit en tant qu’auteurs (recels, complicité etc) pour des infractions distinctes mais concernant les mêmes faits, ou pour la même infraction et les mêmes fait en tant que membre d’une association de malfaiteurs par exemple.

                  Quelques rappels historiques :

                  la Coutume de Bretagne « dispositions pénales » de 1580.

                  http://ledroitcriminel.free.fr/la_legislation_criminelle/anciens_textes/cou tume_de_bretagne.htm

                  Article 656 Si l’enfant fait tort à autrui, tant qu’il sera au pouvoir de son père, le père doit payer une amende civile, parce qu’il doit châtier ses enfants.

                  Quoique le sieur d’Argentré sur l’art. 611 de l’ancienne Coutume, ait trouvé cette disposition dure et rigoureuse, et dit quelle devrait être changée, ou la raison rétablie aux esprits des enfants ; qu’il est véritablement du devoir du père de les châtier, mais que très souvent leurs vices sont plus forts que les corrections, qui ne peuvent vaincre la dépravation, la violence et la fureur de leurs passions ; qu’ils ne sont pas même en pouvoir de les corriger lorsqu’ils font du mal aux Collèges, Universités, Académies et dans le service où ils les ont envoyés pour se rendre capables et dignes des emplois publics. Néanmoins sa disposition n’est pas destituée du sentiment de plusieurs Jurisconsultes, et de quelques dispositions de Droit, recueillies par d’Argentré lui-même … Et il semble qu’on ne la doit pas tout à fait abolir, à cause de la trop grande indulgence des pères, et du peu de soin que plusieurs ont de l’éducation de leurs enfants ; mais qu’il est juste de la restreindre autant qu’il est possible, conformément aux Arrêts qui sont intervenus en interprétation de l’article … [cette amende civile, sanctionnant la méconnaissance par le père de son devoir d’éducation, a été abrogée ; mais on en reparle à propos du devoir des parents de veiller à l’assiduité scolaire de leurs enfants]

                  Encore plus loin dans l’histoire, Lois Bourguignons datant de 501

                  http://ledroitcriminel.free.fr/la_legislation_criminelle/anciens_textes/loi _gombette.htm

                  Art. 7 Nous voulons qu’il soit à la parfaite connaissance de tout le `monde, qu’il n’est permis aux parents du mort de poursuivre la vengeance que contre la personne du meurtrier. Si, en effet, nous vouons à la mort celui qui s’est rendu coupable d’un crime, nous ne devons pu souffrir que les personnes innocentes de ce crime soient molestées à son occasion.







                    • HELIOS HELIOS 2 août 2010 14:52

                      Ben quoi.... 18 medailles en Espagne et un peu de bruit autour de lois inutiles et voila l’affaire Woerth passée aux oubliettes...

                      Il ne faut pas accuser les politiques qui font leur boulot, même si ce boulot est discutable, mais la MAUVAISE QUALITE des media en general et de la télévision en particulier qui se fiche eperdument de l’auditeur.

                      Un tel manque de respect est incroyable, alors pourquoi s’etonner du même manque de respect des politiques et celui des.... delinquants !


                      • jack mandon jack mandon 2 août 2010 15:01
                        L’auteur,

                        Qui ose nier les problèmes éducatifs ? les parents absents ou démissionnaires ?

                        Père manquant, fils manqué...Que sont les hommes devenus ? Guy Corneau.


                        Peut-être qu’un jour les hommes cesseront de s’en remettre toujours à la collectivité.

                        Pourquoi faudrait-il trouver toujours des excuses à l’homme, alors que le mammifère s’implique et se responsabilise naturellement. Que font les pères et les mères des enfants et adolescents en révolte qui rivalisent d’ingéniosité pour détruire et brûler ?

                        D’où vient cet enfant habité par la haine ?


                        On nous avait dit qu’il avait un père, mais on n’en voit point ! ça n’est peut-être pas vrai…Il n’en a peut-être pas….Il n’en n’a peut-être jamais eu ! On se trompe des fois dans la vie. S’il en avait eu, on l’aurait vu…Parce que s’il en avait eu, il se serait montré. Hein ! C’est un homme…il se serait montré !

                        On ne peut nier la part de responsabilité importante des parents.

                        Il n’est pas rare de voir des parents se décharger sur des instituteurs, éducateurs et professeurs manifestant leur désapprobation devant une sanction scolaire. Ils montrent alors leur immaturité s’associant volontiers à la sauvagerie de leurs rejetons.

                        Les politiques laxistes d’hier font naitre un réflex autoritaire qui peut s’expliquer.
                        Entre les deux tendances extrêmes une part de vérité s’instaure.


                        • Lord WTF ! FFDLFS AKA P$YKOTIK MAMBA 2 août 2010 15:23


                          Ecoute negro, je suis à fond avec Sarko sur le coup : si t’es pas foutu d’apprendre à tes minots à pas se faire serrer, ben tu baises pas ! sinon tu mérites la zonzon à perpèt ! yo, faut apprendre les bases du bizz à tes morveux et la survie en milieu BAC-hostile…

                           

                          Pas de ça, chez Papa Mamba, mes p’tits scarlas sont parés au combat : à 5/6 ans ils commencent l’entraînement : GTA et combat live contre des pitbulls (et je peux dire que je suis fier de mes petits, à cause d’eux, je suis obligé de braquer la SPA) ça c’est la Mamba Madrassa…les survivants ils passent à la Mamba Get Hi’ Skool : régime spécial avec compléments vitaminés (PCP, crack et ganja pour se relaxer) et TP : cursus validé avec le test de la mémé (wesh, un truc que j’ai inventé, c’est comme le BAC mais en situation réelle) : pour la mémé ben au choix la braquer, la scalper (la violer si elle est encore potable) : élimination directe si au lieu de lui tirer son larfeuille, tu l’aides à monter ses courses ! pour les lauréats du Bac Mamba : ben une paire de Nike, prothèse dentaire en acier et une PS plaqué Or…

                           

                          Mais bon, je les lâche pas comme çà mes p’tits scarlas : formation continue et si ils se font serrer par les condés ben ça c’est darwinique : pas de pitié, la sélection naturelle…ils ont tous une capsule de cyanure (wesh, j’ai vu dans les films à nazis sur le câble) : de toute façon, pas intérêt à revenir dans la T-Ci : pas de lance-ba chez Papa Mamba, on les traite au chalumeau et on en fait des J.Lo…

                           

                          Résultats garantis : mes scarla jamais se font serrer, je suis un parent responsable, negro !   

                           

                          Mon secret ? Papa Mamba leur dit toujours à ses minots « l’Avenir appartient à ceux qui dealent tôt !  »


                          • LE CHAT LE CHAT 2 août 2010 16:05

                             smiley  smiley  smiley


                          • pastori 2 août 2010 22:22

                            c’est une excellente solution.
                            une mère célibataire qui travaille, rentre tard le soir et ne peut surveiller son fils.
                            quand elle sera en prison, elle sera mieux en mesure de le surveiller.
                            il suffisait d’y penser.

                            mais qui va nourrir le fils pendant ce temps ? peut être Mme Carla.


                            • beneolentia beneolentia 3 août 2010 08:39

                              Bon je poste ici :

                              Pour lutter contre la délinquance, pensez-vous que déchoir de leur nationalité les délinquants et rendre pénalement responsables les parents soient des réponses adaptées ?


                              Voter

                              • Oui, c’est une force de dissuasion
                                Non, c’est une dérive anti-républicaine

                              IL Y A DEUX (2) questions différentes dans le sondage !

                              Donc c’est biaisé, IL FAUT FAIRE deux sondages séparés avec les 2 questions.

                              ps : c’est un copié collé, et c’est pas moi qui ai mis le point noir devant la ligne « oui »

                              J’espère que ce sondage mal foutu sera boycotté.


                              • avocatdudiable avocatdudiable 11 septembre 2010 10:40

                                Enfants délinquants Etat coupable : quand l’éducation devient aussi laxiste, les parents sont forcés de l’être aussi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires