• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

FIFA hors jeu

 
En 2006, l’Allemagne accueillait la coupe du monde de football et malgré une campagne menée contre la prostitution pendant cet évènement, l’Allemagne a relevé une hausse de 63% du nombre de prostituées. Cette année, l’Afrique du Sud va accueillir à son tour la coupe du monde. Selon Jean-Sébastien Mallet, de la fondation Scelles qui lutte contre l’exploitation sexuelle des femmes et interrogé par Libération, sur les 450 000 supporteurs qui feront le déplacement, "plus de 20% des supporteurs se prêteront au tourisme sexuel, soit 100 000 nouveaux clients pour le commerce du sexe". Le nombre de prostituées devrait à cette occasion passer de 40.000 à 80.000 en Afrique du Sud. Selon Jean-Sébastien Mallet, ce phénomène "se répète à chaque événement sportif du fait de l’arrivée massive de touristes". La question de la légalisation de la prostitution a même été débattue en Afrique du Sud.
 
La FIFA pour sa part est plutôt discrète sur ce sujet. En 2006 elle déclare " Si certains exigent que des actions soient entreprises contre de telles pratiques en rapport avec la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006, la FIFA n’est juridiquement pas armée pour ce faire et sa qualité de fédération internationale de football ne l’en rend pas non plus responsable". En 2010, le propos est encore plus net "La prostitution arrivera. On ne peut rien y faire. Ce n’est pas un problème pour la FIFA : je dirais que c’est plus un problème pour vous, Sud-Africains. Si vous le considérez comme un problème."
 
Certes la FIFA ne peut se substituer aux législations nationales, mais elle peut s’exprimer. Et lorsqu’il s’agit de condamner, au moins verbalement, les violences commises dans les stades, les instances du foot savent hurler avec les loups médiatiques.
 
N’est-il pas surprenant alors que ces mêmes instances nationales, européennes et internationales soient aussi discrètes, voire absentes, pour évoquer le cas de Ribery ? Ce silence est éloquent, comme l’est le renvoi de la question à la sphère privée.
 
Le sport professionnel, et singulièrement le foot professionnel est devenu un gigantesque marché régi par les règles du profit financier. Jean-Michel Aulas est très clair sur ce point "OL-Groupe est une société solide... appliquant des règles de base qui démontrent leur efficacité : former et recruter des joueurs d’élite, bâtir des projets ambitieux qui permettent d’accroître et de diversifier nos revenus…" Les commentaires sur les transferts de joueurs portent sur les sommes versées, rarement sur les projets sportifs. Dans le monde du spectacle sportif, les joueurs sont des marchandises dont la durée de vie est courte et dont il faut amortir le coût au plus vite, et les jeunes joueurs, notamment africains, sont l’objet de trafics constants.
 
La marchandisation des joueurs et de leurs corps mènerait-elle à la marchandisation des corps et à la prostitution ?
 
Il est temps que les instances du sport, et notamment du foot, se préoccupent des valeurs que véhicule le sport et reconnaissent que le prostitution, comme le racisme, l’homophobie, le sexisme, la violence sont hors jeu.
 
Le 2 mai 2010
 
Jean-Michel Arberet
Conseiller municipal d’Arcueil
Partenaire du groupe communiste
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Louise Louise 3 mai 2010 16:42

    « Il est temps que les instances du sport, et notamment du foot, se préoccupent des valeurs que véhicule le sport et reconnaissent que le prostitution, comme le racisme, l’homophobie, le sexisme, la violence sont hors jeu. »

    - Il est clair que le football professionnel ne véhicule plus aucune valeur, sinon financière. Il est devenu une industrie. C’est dommage pour les joueurs et certain public vraiment amateur... C’est dommage aussi pour l’Afrique du Sud qui, pendant la coupe du monde ne sera qu’un grand bordel... smiley


    • King Al Batar King Al Batar 4 mai 2010 10:34

      Bonjour,

      C’est un peu dur ce que vous dites quand même.

      Malgrè tout ce que l’on pourra leur reprocher, en ce qui concerne leur salaire, ainsi que leur comportement extra professionel, je pense que vous ne mesurez pas clairement que les footballeurs et d’autres sportifs très bien payés font parti de ceux qui participent le plus aux « bonnes ouvres » et partagent le plus leur salaire.

      Vous devez certaineemnt ignorer que le fotball est l’un de seuls sport en France et en Europe, à avoir tous les championnat et ligne amateurs financés par les profesionnel. Ca peut paraite logique de lire cette phrase, car il n’y aurait pas de pro sans amateurs.... OUi et ben c’est quand meme le seul sport ou cela se produit en France.

      Je ne dis pas que ce sont de sanges, néanmoins il y a quand même plus de vetu et de message dans le sport et nottament dans le foot que vous ne pouve l’imaginer, et visiblement semblez le savoir....

      Je vous invite à vous y renseigner si cela vous interesse, ou alors à ne pas parler sans savoir.


    • Mmarvinbear mmarvin 4 mai 2010 00:22

      Bin voyons.

      Encore un preux chevalier blanc qui nous sort une énième rengaine de protection de veuve et de l’orphelin...

      Je ne vois pas pourquoi ce serait à la FIFA de régler le problème de la prostitution. Son rôle est de désigner un pays et ensuite de veiller à ce que ce dernier soit capable d’organiser correctement l’événement qui lui a été confié. C’est au gouvernement désigné de veiller à ce que la sécurité soit optimale, et que les touristes et supporters soient accueillis le mieux possible.

      La prostitution n’est pas ce qui se fait de mieux en matière de sexe, mais on ne l’appelle pas « plus vieux métier du monde » pour rien !

      Au lieu de chasser la prostituée de son coin de trottoir ou elle ne fait de mal à personne (sauf si elle a un tarif pour ça...) et de la cantonner aux recoins sombres et aux sous-bois ou elle pourra plus facilement se faire égorger, vous feriez mieux de lutter contre

      - les proxénètes, qui criminalisent le milieu. Et dans le lot, n’oubliez pas l’ Etat lui-même, qui fait acte de proxénétisme en imposant les revenus de la péripatéticienne.

      - les bigotes et autres cul-serrés, qui sous couvert de « morale » et de « pudeur », ne font que transposer leurs propres frustrations sexuelles sur le reste de la société et qui ne rêvent au fond que de nous priver de ce dont ils sont incapable : aimer vraiment, et baiser !

      Pas cordialement...


      • King Al Batar King Al Batar 4 mai 2010 10:43

        C’est vrai ce que vous dites, on ne peut pas tenir le foot pour responsable des comprotement de certains abrutis qui le supporte, surtout si cela se passe en dehors des satdes....

        Est ce que l’on devrait critiquer les hollandais, qui ont légaliser le canabis (et la protitution) et a cause de qui les Francais vont se defonser la gueule la bas.

        A un moment donné il faut que les personnes soient responsables de leurs actes, et ne pas chercher des responsables extèrieurs (surtout parmis les personnes ou organisation qu’il est bon ton de salir).

        Que vos critiquiez les hommes,impossible de tenir leur queu dès lors qu’ils partent en vacances sans leur femmes, parait justifié. Que vous critiquiez les femmes de ne pas suivre leur maris pendant leurs escapades footballistique eventuellement. Que vous critiquiez le supporter celibataire qui préfère la facilité du sexe tarifé aux efforts et risques de la séduction. Encore une fois oui ! Mais que vous teniez le football responsable de ne pas dire la prostitution c’est pas bien, tout ca parce que des supporters vont se taper des putes pendant la plus grande competition de ces quatres dernières années, c’est vraiment taper sur le football pour taper sur le football !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès