• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hadopi floodé !

On a le choix. Les anciens disaient bis repetita placent, MARX pensait que lorsque l’histoire se répétait, la première fois c’était une tragédie et la seconde une comédie.

Hadopi essaie d’avancer médiocrement dans la pénombre paradoxale qui s’installe dans l’hémicycle en plein été. L’arrivée du flamboyant Frédéric MITTERRAND aurait pu lui donner de l’éclat. Le technicien de plateau Jean-François COPÉ a retiré des projecteurs et tronçonné la logique dramatique afin d’éviter les pannes de courant majoritaires. Dès lors, le spectacle vide de son intérêt, floodé par les socialistes, nous rappelle la phrase de Tristan BERNARD pour une de ses pièces : « venez armés, l’endroit est désert ».

Sur le fond, deux remarques sur ce qui apparaît en fait davantage comme un combat d’après garde :

- D’abord, sur le plan juridique, la procédure proposée par le quatrième avatar de la loi, l’ordonnance pénale, porte évidemment atteinte aux principes de collégialité, de débats contradictoires et de transparence auxquels a droit tout justiciable. On ne sortira jamais de la contradiction entre désir d’efficacité et de rapidité des inspirateurs de la loi et l’exigence légitime des internautes de voir protégé leur droit d’accès à une communication libre et interactive.

- Ensuite, et de manière plus générale, Frédéric MITTERRAND a fait apparaître plus nettement que jamais l’abîme qui sépare les défenseurs des artistes et du boulevard du crépuscule de ceux qui vivent dans ce que Mac LUHAN et David RIESMAN verraient sans doute comme une quatrième galaxie après l’oralité, le livre, les mass-médias audiovisuels, celle caractérisée par un nouveau mode de communication et donc de mentalité. Le cœur de celle-ci, c’est la participation qui n’a rien à voir avec le piratage lucratif et se refuse évidemment à la sanction mécanique. Frédéric MITTERRAND aurait dû lire Joël de ROSNAY et trouver ainsi la voie d’une véritable synthèse.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • aetius320 24 juillet 2009 19:26

    Faites attention avec la loi Hadopi.

    Elle n’a qu’un rapport connexe avec la choucroute (« oligarchisation », paupérisation, corruption, incompétence, « foutage » de gueule général) mais c’est souvent sur un point de détail que les régimes sont renversés.
    A vouloir trop les traire, les vaches pourraient finir par devenir des taureaux de corridas.

    La question est : quelle loi ou décret inepte de plus finira par mal finir ?
    Il faut dire que l’on est gâté en ce moment : hadopi, travail le dimanche, taxe rocard (celle là, elle est vraiment poilante, un homme de gauche (oui on y croit tous bien-sûr) à l’article de la mort qui ne trouve rien de mieux que de laisser à la postérité une collaboration avec la droite libérale et une taxe de 300 euros).
    Nul doute que la rentrée nous apportera son lot supplémentaire de brassage de vent législatif sous fond d’effondrement généralisé de l’Occident.

    Ce n’est point l’aube d’un jour nouveau que l’on voit poindre, mais le crépuscule misérable d’une élite en voie de décomposition avancée.


    • chlegoff 24 juillet 2009 20:26

      Sur un sujet comme HADOPI, connu des internautes, nous pouvons observer l’incroyable bêtise de la représentation nationale. Espérons que sur d’autres sujets moins connus de la population, la représentation nationale soit plus éclairée. Parce que la bêtise n’est jamais loin de la méchanceté et en politique cela débouche inévitablement sur des tragédies collectives.


      • plancherDesVaches 25 juillet 2009 20:32

        Bien vu, Chlegoff.

        Et, comme d’hab, la communauté Linux va aider à sortir de cette situation comme le Libre ne peut accepter la main mise de l’argent.
        Mais il faudra tuer l’hydre du contrôle absolu non seulement par l’argent et le net. Mais dans le réel, aussi.
        Le « Au armes, citoyens » va devenir d’actualité. Par obligation.


      • aetius320 25 juillet 2009 01:47

        aetius320 dit :

        " Nul doute que la rentrée nous apportera son lot supplémentaire de brassage de vent législatif sous fond d’effondrement généralisé de l’Occident. "

        LOPSI 2, je l’avais oublier celle-ça.
        Technique ultime du gvt pour ses amis les artistes bobos germanopratins.
        HADOPI+LOPSI 2 (çà c’est pour pas qu’il y est trop de gens qui se rendent compte grâce à Internet l’incompétence de nos gouvernants)+Licence globale (oui je là vois venir celle-là, ils vont nous interdire de télécharger et comme les ventes de CD ne remonteront pas, puisque le bon peuple il a plus un rond, ils mettront une taxe supplémentaire pour donner l’argent aux producteurs sans bien-sûr vous vous en doutez enlever HADOPI, c’est à dire l’interdiction du téléchargement) = Ubu chez les fous, non pardon l’UMPS à l’Assemblée. Je sens qu’il va bientôt falloir réintroduire la charge d’Etat transmissible de bourreau de la République, pardon de bourreau du comité du Salut Public.

        P.S. : le mot UMPS n’a pas, chez moi, une connotation anti-parlementaire. Simplement une déduction tiré de l’analyse de la réalité.


        • chmoll chmoll 25 juillet 2009 12:08

          hadopi comme la mayo, elle a encore tournée


          • plancherDesVaches 25 juillet 2009 20:37

            Votre oeuf et votre moutarde ne devaient pas être à la même température.
            Il est effectivement possible de rattraper mais avec une force de poignée peut commune.

            Sinon, ressortez un oeuf du frigo, et recommencez.
            La précédente loupée pourra être ré-incorporée dans la suivante.

            Bon, sinon, pour la « loi » de surveillance générale, ils vont la faire. Et se casser bien comme il faut les dents.
            Le nabot risque de nous en péter un câble.
            Gare à son karcher.


          • plancherDesVaches 25 juillet 2009 20:38

            peu commune... pardon.

            Rappelez-moi de relire.... grrrr.


          • Forest Ent Forest Ent 25 juillet 2009 16:02

            Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, et il est méritoire de votre part de brûler publiquement ce que vous avez contribué à mettre en place, même si c’est un peu tard.

            Effectivement, il est impossible que votre loi DADVSI et ses suivantes HADOPI fonctionnent, car il est impossible d’empêcher les télécoms de fonctionner. Quand à les filtrer, cela impliquerait de pouvoir y trier ce qui ressort d’un quelconque droit de propriété, c’est dire quelques milliards d’oeuvres originales. Ce n’était effectivement pas ainsi qu’il faut prendre le sujet. Vous auriez du vous en rendre compte dès 2005, si vous aviez écouté. Il n’y avait quand même pas que notre fondateur M de Rosnay qui le disait. Il y avait plusieurs députés qui vous l’ont expliqué très clairement pendant les débats retransmis sur internet et que nous avons été nombreux à suivre. Vous y avez fait une très belle interprétation de celui qui ne veut entendre.

            Si l’on avait procédé de la même manière pour la télévision hertzienne, il aurait fallu payer volontairement le droit de la recevoir chaîne par chaîne, et des escadres policières auraient vérifié chez vous que vous ne regardiez que les chaînes que vous aviez payées. En pratique, elle a été financée par la publicité ou l’impôt selon les cas. C’était un choix. Le même choix se présente aujourd’hui. Il faut s’adapter. Vous nous avez fait perdre 10 ans.

            Je suppose que vous aviez alors des pressions du pouvoir exécutif. Ca ne me rassure pas sur le fonctionnement de nos institutions et la séparation des pouvoirs.


            • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 25 juillet 2009 17:29

              En ce qui me concerne, dans cette affaire perdants perdants, que sont les affaires HADOPI, 1,2, DADVSI, etc, tout le monde aura perdu :

              Tout d’abord, les « artistes du show-business », et par conséquent les majors , qui ont soutenu activement ou passivement ces lois liberticides.
              Car aujourd’hui, je suis fâché à vie, et désormais je ne prend plus aucun plaisir à écouter leur « oeuvres », et encore moins à les acheter.
              Mais qu’ils se rassurent je ne les téléchargeraient pas non plus, ils ne représentent plus aucun intérêt pour moi, et en plus ils représentent un risque de représailles important.

              Mais également tous les partis politiques qui ont soutenu et fait voté ces lois liberticides, auxquels je ne pardonnerai jamais leurs comportements inacceptables et indignes.


              • tcli 25 juillet 2009 18:00

                Monsieur le Député,
                Est-ce que la representaion nationale et le gourvernement se rendent compte, qu’à partir du moment ou le courrier electronique n’entre plus dans le champ de surveillance d’HADOPI, alors il est techniquement trivial de modifier les protocoles d’echange de fichier actuels , de façon à ce que ceux ci utilisent le courrier electronique comme moyen d’échange des données, rendant ainsi caduque la loi ?


                • herve33 25 juillet 2009 18:08

                  Le fossé se creuse entre les internautes et ces parlementaires pro-hadopi ; et maintenant cela frise le grotesque quand Frédéric Mitterrand compare le pirate à chauffard d’internet , il se ridiculise complètement . Jusqu’à maintenant le pirate , même en état d’alcoolémie prononcé , n’a tué ou blessé personne si ce n’est rendre obsolète le système marketing des majors qui n’a pas été capable de s’adapter aux nouvelles technologies . 

                  Mais ce qui est plus grave , c’est que derrière ce permis d’utiliser internet se cache quelquechose de bien plus pernicieux que le téléchargement illégal , c’est la remise en cause que chaque citoyen puisse avoir accès à internet à partir du moment où on accorde un permis , cela veut dire que certains n’auront pas de permis .

                  Aujourd’hui pour avoir ce permis , il faudra que votre connexion soit vierge du crime de téléchargement illégal , demain , ce sera peut-etre qu’elle soit vierge de tous écrits ou propos subversifs . Bientôt le permis ne sera autorisé que sur certaines autoroutes de l’information grace au filtrage . Bientôt la chine va nous envier .


                  • plancherDesVaches 25 juillet 2009 20:42

                    "Jusqu’à maintenant le pirate , même en état d’alcoolémie prononcé , n’a tué ou blessé personne si ce n’est rendre obsolète le système marketing des majors qui n’a pas été capable de s’adapter aux nouvelles technologies .« 
                    Si : tuer la »grande" image du Notre Président enfumeur.


                    • plancherDesVaches 25 juillet 2009 20:44

                      Dire qu’il y a encore des députés bien vassaux qui sont toujours à l’ump......


                      • tylhdar tylhdar 26 juillet 2009 11:30

                        L’auteur a oublier de dire que hadopi risque de rendre obligatoire l’installation d’un mouchard sous peine de coupure de l’accès internet pour défaut de non sécurisation.


                        • stefprod 26 juillet 2009 12:43

                          Voici un reportage d’anticipation sur ce qui risque de passer si la loi passe ,en espérant que cela ne devienne réalité .

                          video


                          • fredleborgne fredleborgne 26 juillet 2009 21:11

                            Bien que je vous compte toujours dans la liste des nuisibles du net, pour votre rôle insoutenable lors de DADvSI, je dois reconnaitre une bien belle conclusion sur la « Mentalité internaute dont le coeur est la participation ».
                            Chacun apporte un petit quelque chose et peut profiter de tout. C’est ça la vraie culture. Ceux qui n’apportent rien aujourd’hui pourront apporter demain, quelques fois grace à ce qu’ils auront reçu. Et celà, ça existe depuis des siècles, ça s’appelle l’éducation.
                            Tous ceux qui veulent faire payer leur « petit quelque chose » devraient penser au monde qu’ils ont reçu et qu’ils devraient alors payer, s’ils étaient logiques.
                            Mais ils ne le sont pas. Ce n’est pas dans leur intérêt. Intérêt qui est de vivre richement aux dépens du travail des autres

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès