• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Joyandet et Blanc démissionnent : un écran de fumée… déjà pas si mal (...)

Joyandet et Blanc démissionnent : un écran de fumée… déjà pas si mal !

Ce dimanche, on apprenait la démission de deux ministres : Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat à la Coopération et Christian Blanc, chargé du développement du « Grand Paris ». Ces deux ministres avaient eu quelques tourments médiatiques au moment de la révélation de « largesses » avec l’argent public.

Le premier s’était fait épingler pour avoir pris un jet privé aux frais de l’Etat sans nécessité réelle ainsi que pour un permis de construire « bidon » et le second s’était vu payer 12000 euros de cigares par… le Trésor Public !

Bref, si vous voulez une explication au sondage Viavoice du jour qui indique que 64 % des français considèrent les dirigeants politiques « plutôt corrompus », vous l’avez ! Avec de telles pratiques étalées dans la presse, les citoyens ne croient plus en aucun de leurs représentants, et on les comprend. Pourtant la grande majorité des élus ne sont, heureusement, pas comme ça.

Dans d’autres pays européens, les ministres auraient démissionné sur le champ ! En France, il faut attendre qu’Eric Woerth ait besoin d’une diversion pour que l’on demande à ces deux ministres de démissionner… et encore ! En effet, la version des deux présumés divergent de celle de l’Elysée. On ne saura sans doute jamais si on leur a demandé de démissionner ou si c’est une initiative personnelle.

A la décharge de la majorité, il vaut mieux ces deux démissions que rien. Par ailleurs, le PS souhaite maintenant la démission d’Eric Woerth mais je crois qu’il faut rester prudent sur ce dossier car aucune preuve concrète n’est encore sortie à ma connaissance. Je n’aime pas qu’on prenne pour argent comptant tout ce qu’on peut lire ici ou là… même quand l’information satyrique parait indiscutable…


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • AniKoreh AniKoreh 7 juillet 2010 10:30


    @ l’auteur : nul satyre dans ce maquis, pourtant.. De l’information satirique..  smiley 


    • Fergus Fergus 7 juillet 2010 10:43

      Bonjour, Pierre.

      Le PS ne demande pas, contrairemement à ce qu’affirme l’UMP, la démission de Woerth, mais des réponses aux questions que se posent tous les Français sur les conflit d’intérêts mis en lumière par l’affaire Bettencourt.

      D’autre part, que Joyandet et Blanc aient démissionné, c’est effectivement la moindre des choses, eu égard aux révélations les concernant. Mais pourquoi si tardivement ? Et pourquoi ces deux-là alors qu’Estrosi et Yade restent au gouvernement ?

      Autre chose, plutôt amusante : que Diable Christian Blanc, le célèbre héros de la BD « Les cigares du fanfaron » a-t-il voulu dire en laissant entendre sur une radio périphérique qu’il rétablirait la vérité, en faisant allusion au « sexe » et à la « cocaïne » ???


      • 65beve 65beve 7 juillet 2010 11:15

        Bonjour,

        Christian Blanc devrait en profiter pour arrêter de fumer.


        • BA 7 juillet 2010 15:05

          Lundi 5 juillet :

          S’agissant du financement politique, on en vient au point sensible. Très sensible, même. Celui concernant Eric Woerth. Le seul que Claire T. ait évoqué devant les policiers, car le seul sur lequel elle a été interrogé.

          « C’était à la fin du mois de mars 2007. Patrice de Maistre, qui était devenu celui qui « s’occupait » des politiques du fait de la maladie de Dédé (André Bettencourt), m’a convoqué pour me demander d’aller retirer à la banque une somme trois fois supérieure à l’habitude, à savoir 150.000 euros. J’ai refusé, en expliquant que mon accréditif ne me le permettait pas. Il s’est énervé, en me disant que la banque ne nous refuserait pas ce service. Je lui ai demandé la raison pour laquelle il lui fallait absolument récupérer un tel montant, et là, il m’a répondu : « Mais enfin, c’est pour financer la campagne présidentielle de Sarkozy ! Je dois donner de l’argent à celui qui s’occupe du financement de la campagne, Eric Woerth. Et 50.000 euros, ce n’est pas suffisant ». »

          Claire T. reprend son récit : « Malgré l’insistance de Maistre, qui a quasiment piqué une crise de nerfs, j’ai refusé. Je me souviens même avoir appelé Eva, mon interlocutrice à la BNP de la Place Vendôme, l’agence où Liliane Bettencourt a son compte principal, pour lui demander son avis. Je ne lui ai pas parlé du financement de Sarkozy, mais elle a bien compris... Elle m’a dit que je devais refuser, qu’il ne fallait pas que je dépasse mon accréditif, sinon cela risquait d’alerter Tracfin [le service anti-blanchiment de Bercy, NDLR]. Donc je me suis rendue comme d’habitude avenue de la Grande-Armée, j’ai retiré 50.000 euros, que j’ai remis à Liliane Bettencourt, qui a ensuite donné l’enveloppe à Maistre, devant moi. Et j’ai rempli le carnet de caisse, avec, en regard de la somme, la mention « Bettencourt », que j’ai écrite moi-même. Je faisais toujours comme ça lorsqu’il s’agissait de l’argent destiné aux politiques, car il ne fallait pas de trace écrite. Si Liliane Bettencourt leur donne les carnets de caisse, les policiers pourront vérifier mes dires. Je me souviens de la date de ce retrait destiné à la campagne de Sarkozy : c’était le 26 mars 2007 ».

          http://www.mediapart.fr/journal/france/060710/lex-comptable-des-bettencourt-accuse-des-enveloppes-dargent-woerth-et-sarkozy#comment-571471

          Mercredi 7 juillet :

          Les réquisitions faites par les policiers de la Brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP) ont permis de retrouver la trace d’un débit de 50 000 euros, à l’agence de la BNP de la Grande-Armée, le 26 mars 2007, conformément à ce que l’ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, avait déclaré, lundi 5 juillet, au site Mediapart.

          http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/07/07/la-police-confirme-le-retrait-de-50-000-euros-fin-mars-2007_1384483_823448.html#ens_id=1373579


          • moebius 7 juillet 2010 21:04

             Ces démissions emmerdent plutot le gouvernement, l’écran de fumée était prévu pour la rentrée. OIl était propet et controlé le petit remaniement ; Là maintenant il va lui falloir faire dans la surrénchére et c’est peut etre l’ensemble de ce gouvernement qui va etre sur la selette d’ou la panique actuelle. Hilarant ! c’est la démocratie qu’on assasine ! c’est du FN d’on on fait le jeu ! ect...coulé Woertz et ses casseroles . Ecran de fumée ! tu parles...


            • moebius 7 juillet 2010 21:27

              le probléme essentielle reste les 30 millions de remboursement du bouclier fiscal qui devient brusquement grace à cette « affaire » une chose concréte et qui crustallise pour les français les lien entre pouvoir politique et pouvoir politique. Les liens personnelles et familliales de Woertz avec sont anedoctique par rapport à la loi du gouvernemnt Sarkosy voté par le parlement. Alors que ce gouvernemnt demande aux français de faire des efforts il y ’a là, objectivement une déligitimation du pouvoir politique et ce n’est pas en criant au scandale que celui ci se relégitimera au yeux de l’opinion...point barre ! Il va falloir qu’il fasse preuve de créativité en visitant des Hopitaux ou des hospices de vieux par exemple en compagnie de Roselyne, not’maman à tous. Il faut absolument profiter de cette opportunité climatique de la canicule annoncée comme nous avons profité de l’opportunité footbalistique et virale pour regagner la confiance des français sans remettre en cause notre politique fiscale qui reste le véritable enjeux de ce pouvoir. Nous ne payerons pas ! et nous resterons ferme, C’est vous qui payerez, pas nous, il n’en est pas question. Nous nous rendrons à Lourdes sur les genoux, nous vouis ferons pleurez, nous flagellerons, nous nous couvrirons de cendre et de ridicule mais nous ferons en sorte que ceux dont nous dépendons corps et ames gardent leur sous car nous leur devons tout


              • Pierre Braun Pierre Braun 8 juillet 2010 00:35

                @ Fergus : bonjour, je suis en grande partie d’accord avec toi. Et si je défends le fait que Woerth ne doit pas être pendu haut et court alors qu’il n’est même pas mis en examen, je pense malgré tout que les conflits d’intérêts dans lesquels il s’est fourré craignent. D’ailleurs je pense que le gouvernement (ça ne leur est pas spécifique d’ailleurs) s’est tellement installé dans un système non déantologique qu’il ne se rende pas compte, de bonne foi, quand ils vont trop loin. Il faudrait un bon coup de pieds dans la fourmilière !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires