• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Just back from USA

'Hamon_davis_evans'Je reviens des Etats Unis d’Amérique. Une semaine passée à Washington où je participais à la 59ème session du dialogue législatif transatlantique entre le Parlement Européen et le Congrès US.

 

 

 

 

J’ai la chance d’être premier vice-Président de la délégation du Parlement Européen pour les relations avec les USA. Le Président de la délégation est un conservateur britannique, cultivé, intelligent et drôle, Jonathan Evans. Je le confesse, je l’aime bien et ceci pour deux raisons. Premièrement, son insistance à toujours se revendiquer "Gallois" l’a rendu à mes yeux de "Breton" assez immédiatement sympathique. C’est sans doute un peu ethnocentré comme remarque, mais bon, on ne peut pas toujours être "universellement correct". Deuxièmement, une passion partagée pour le rugby qui suscite entre nous de solides mais fraternelles controverses. Chose amusante : tory britannique, il aurait pourtant voté "oui" à la Constitution Européenne quand, socialiste français, j’ai voté "non". Je n’insiste pas.

 

 

 

 

Pour le menu (programme en annexe) ce fut riche et complet. J’ai profité de cette semaine aux USA pour m’organiser une quinzaine de rendez vous au Fond Monétaire International et à la Banque mondiale dans le cadre du rapport qui m’a été confié à propos de la "revue stratégique du FMI". Dans cette série de rendez vous personnels je retiendrai la sentence "emblématique" d’un de mes interlocuteurs défendant la politique et la doctrine du FMI : "là où les pays vont mal, c’est qu’ils n’ont pas écouté les recommandations du Fonds, là où ils vont bien, c’est qu’ils ont suivi nos prescriptions !". Je me suis empressé de noter cette déclaration pleine d’humilité pour mon rapport.

 

 

 

Pour le reste, la principale leçon est le faible niveau d’intérêt du Congrès pour les relations bilatérales avec le Parlement Européen. Au plus fort de la participation de la délégation américaine avec leurs homologues du Parlement Européen, on comptait cinq membres de la Chambre des Représentants face aux 23 députés européens ! La moitié du temps nous avons discuté avec 2 ou 3 membres du congrès quand ce n’était pas avec la seule présidente de la délégation US, madame Jo-Ann Davis, élue Républicaine de Virginie ! Inutile de dire que la qualité du dialogue s’en est ressenti car il est difficile pour nos homologues américains d’être spécialistes sur tous les sujets pourtant prévus à l’ordre du jour.

 

 

 

Ce déficit d’intérêt n’est pas semblable dans l’administration américaine. Chacune des agences ou bureaux que nous avons rencontrés a été plutôt ouvert et disponible au dialogue avec le Parlement Européen, illustrant le virage dans la politique européenne de l’administration Bush 2.

 

 

 

Cela étant dit, il faut reconnaître qu’entre nos critiques sur Guantanamo ou la cour pénale international et "pisser dans un violon", c’est pareil. Nous avons eu affaire à des gens polis mais sûrs de leur fait. Une chose est sûre, je me suis senti profondément européen lors de ces discussions, au delà parfois des différences politiques entre nous. Il y a comme un patrimoine, une colonne vertébrale, une culture commune qui nous définit et nous désigne. C’est un sentiment plutôt agréable.

 

 

 

A part ça, j’ai appris de mes homologues Républicains qu’ils souhaitaient Hillary Clinton comme adversaire pour les présidentielles. Et de mes homologues démocrates qu’ils ne savaient pas vraiment quel profil choisir pour l’emporter.

 

 

 

Enfin pour rire, l’histoire absolument vraie suivante. Un membre du Congrès (membre du sub-committee Europe, donc sensé connaître un peu l’Europe) m’a demandé si Chirac allait encore être le candidat socialiste aux prochaine présidentielles. C’était sincère et sans ironie. J’ai donc gentiment répondu qu’on pensait à quelqu’un d’autre pour cette fois ci.... See you soon !

Download us_agenda_2005.doc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires