• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > La manip du Parisien en faveur de Sarkozy

La manip du Parisien en faveur de Sarkozy

Le Parisien d’aujourd’hui réalise une incroyable manip en faveur de Sarkozy...

Ce matin dans ma boite, mes deux quotidien du matin. Le Parisien, pleine page : « L’histoire d’une interview hors la loi », celle de Sarkozy. Motif : hors délais. Ainsi donc, Le Parisien aurait sérieusement songé publier l’interview d’un candidat alors que le vote est déjà lancé en Martinique, Guadeloupe, Guyane ? On n’aurait jamais vu ça ! Ou alors Le Parisien, qui avait informé ses lecteurs au premier tour que ces départements votaient le samedi, l’avait oublié au second tour ? A d’autres ! Et bien sûr l’interview est publiée sur le site du Parisien ! Un cas typique d’annulation. Heureusement, la candidate gagnera ou se montrera « responsable ». Maigre explication de la rédaction : les deux candidats voulaient répondre après leur duel de mercredi. Ok, légitime (voir mon commentaire sur mon blog) Donc on les interviewait le jeudi et on leur donnait chacun une page le vendredi. Pas de problème. Il y a au moins un bug énorme du Parisien, au pire manipulation (on fait un coup de pub pour Sarkozy-le-persécuté après l’ouverture des votes) Or j’aime Le Parisien. C’est un bon journal populaire. S’ils sont conscients de ce qu’ils ont fait, c’est un témoignage hallucinant du pouvoir de Sarkozy sur la presse. Cet homme cassera les bras de tous ceux qui lui résistent.

Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • pruneau 5 mai 2007 20:09

    En quoi la publication de cet article au Parisien est-il stupéfiant alors que depuis de nombreux mois, les Français constatent la main -mise de Mr SARKOZY sur la Presse ? Régulièrement dénoncée pendant la campagne électorale , qu’a-t-on fait ? RIEN. Qu’ont fait d’ailleurs les verts dans le dossier STOCAMINES des mines de potasse d’Alsace où sont stockés illégalement des déchets radioactifs ? rien. Pourquoi Mr SARKOZY a -il, en tant que Ministre des finances racheté la part de la SA TREDI à 1 euro dans stocamines alors qu’elle était légalement la seule responsable de cet état depuis 2002 sans que les verts aient bougé à l’assemblée nationale ? Je ne sais pas. Pourquoi la société TREDI a -t-elle été attributaire du marché des déchets toxiques de la côte d’ivoire dans son usine de Grenoble , sans contrôle de certains effets liés aux rejets ? je ne sais pas. Pourquoi les verts n’ont pas parlé des effets de Tchernobyl sur la situation sanitaire de la France ni pointer les responsablités de l’époque ? Je ne sais pas.

    Pourquoi personne n’ a osé écrire ou dire que lorsque Mr SARKOZY était ministre du budget entre 1993 et 1995, les fonds du logement des fonctionnaires et des retraites d’EDF ,FR3 et autres ont disparu dans la faillite de la banque Pallas stern et de structures financières des Hauts de seine ? Je ne sais pas. Pourquoi personne n’a soutenu les fonctionnaires de l’éducation nationale, de la justice, de la police, des douanes et des hôpitaux contre les propos outranciers de Mr SARKOZY et son action en Seine St DENIS ? je ne sais pas.

    Pourquoi n’avez -vous pas réclamé d’enquête parlementaire sur l’action de l’agence de participation de l’Etat, créée par Mr SARKOZY pour revendre les parts de l’Etat d’ Alstom à son ami Bouygues, à ses amis de Vinci ? Pourquoi n’avoir pas vérifié à qui a été revendu les biens immobiliers de prestige de l’Etat alors que vous étiez élu ?

    Je ne sais pas. Ce que je sais par contre, c’est que nous avons les élus que nous méritons. Alors , demain, alors que je n’ai jamais voté à gauche, je voterai Mme ROYAL, à défaut de plus convainquant et pour ne plus être obligé de subir un nouvel état UMP présidé par Mr SARKOZY. Les verts ne sont pas mûrs.


    • La mouche du coche La mouche du coche 5 mai 2007 20:21

      Excusez-moi, mais je n’ai rien compris au problème. smiley

      En quoi le fait de ne pas publier un article rend M. Sarkozy responsable de manipulation de la presse ? smiley


    • Alain Lipietz Alain Lipietz 5 mai 2007 21:09

      Parce que une telle faute juridique et deontologique en faveur de l’un des candidats (publier son interview quand le vote est lancé est strictement interdit) tout en victimisant en Une sa non-parution sur papier, est coup de pouce indéniable. C’est incompréhensible de la part du journal populaire de qualité qu’était devenu Le Parisien, n’en déplaise aux snobs. Cela montre le controle s’exerce ce candidat sur la presse.


    • Alain Lipietz Alain Lipietz 5 mai 2007 21:13

      Je suis député européen et je n’ai effectivement pas eu l’occasion de demander une Commission d’enquete sur les affaires dont vous parlez. Mais, en charge du rapport sur la concurrence dans l’UE , j’ai en effet demandé une comission parlementaire d’enquete sur l’affaire Rhodia. Voyez sur mon site http://lipietz.net et faites Rhodia sur le moteur de recherche.


    • La mouche du coche La mouche du coche 5 mai 2007 21:25

      @ l’auteur, Vous dites : « sa non-parution sur papier, est coup de pouce indéniable »

      D’accord pour le « coup de pouce » mais est-ce que cela ne veut pas simplement dire que le Parisien est pro-Sarkozy et c’est tout (ce qui est son droit) comme le Figaro l’est et comme le Monde ne l’est pas. Il a put faire cette manipulation de son propre chef pour favoriser son candidat. Il n’y a pas eu forcément une pression de M. Sarkozy. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 5 mai 2007 21:29

      pardon « il a PU » J’ai fait une faute de grammaire dans mon commentaire parce que M. Sarkozy était en train de me téléphoner ce que je devais dire pendant que j’écrivais. Désolé. smiley


    • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 01:15

      Je ne pense pas que Sarkozy ait téléphoné au Parisien (quoiqu’en dise le journal, mais au fait avez vous suivi l’affaire ? allez voir sur leur site !) pour leur dire « s’il vous plait ne le publiez pas, c’est interdit », car Sarkozy savait que Le Parisien le savait.

      Je ne pense pas non plus qu’il leur a téléphoné pour dire « On va leur rendre la monnaie de la pièce de la victimisation du débat Sego-Bayrou refusé par tous les medias sauf BFM sous ma pression, sous prétexte de CSA. Vous allez faire semblant que je suis censuré par la CNCE ».

      Non , il leur a dit (texto, lisez !) : « Je vous donne rendez-vous le vendredi 4 pour l’interview ».

      Là, la conscience déontologique et simplement juridique du directeur de publication aurait normalement dû répondre « Mais... Monsieur le ministre... vous savez bien que cela veut dire que l’interview sort samedi, alors que le vote a commencé ! et c’est totalement illégal ! Nous interviewons Mme Royal le jeudi 10 heures , nous pouvons vous interviewer le même jour et les deux itw sortent face à face vendredi ».

      Non, le journal dit « Un calendrier très serré mais naturel. Tout le monde est d’accord ».

      Naturellement. Naturel ment.

      Avant que D. de Montvallon soit viré, ça ne se serait pas passé comme ça...


    • La mouche du coche La mouche du coche 6 mai 2007 07:40

      @ l’auteur,

      vous dites : « avez vous suivi l’affaire ? allez voir sur leur site ! texto, lisez ! »

      Pourriez-vous garder vos nerfs ? J’ai lu l’histoire sur leur site. smiley

      « Vous allez faire semblant que je suis censuré par la CNCE »

      Vous devez avoir raison mais cela ne veut pas forcément dire que M. Sarkozy-a-la-main-mise-sur-les-médias. A mon avis le candidat et le journal ont du vouloir faire la même chose : Un scoop avec cet article. Car ils savent qu’une interdiction excite les gens et les attire. On en parle alors (comme votre article). Ce n’est pas déontologique soit, mais c’est de bonne guerre. Il y a eu pire dans cette campagne. Vous le lisez comme quelque chose d’odieux parce que ce candidat n’est pas le vôtre (et le mien non plus du reste smiley ) mais il ne faut pas faire de fausses analyses parceque les gens le sentent, le rejettent et vous discréditent.

      J’espère qu’aucun journaliste ne va décéder pendant le quinquennat de M. Sarkozy parce que l’on va parler alors d’escadron de la mort du président. Ce n’est pas comme ça que l’on va renverser l’opinion des gens à mon avis smiley

      (il y a quelqu’un qui vote positivement mes commentaires : ce doit être M. Sarkozy smiley )


    • jps jps 6 mai 2007 09:52

      sarkozy ne respecte pas les lois, ni les décrets qu’il signe ni ses engagements écrits, les preuves : http://poly-tics.over-blog.com/categorie-1071733.html


    • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 11:51

      « Allez vous garder vos nerfs ... j’avais lu l’histoire ». Sauf que votre premier message , auquel je répondais, semblait l’ignorer. De bonne foi, je croyais que vous ne connaissiez pas la version présentée par le Parisien, si incroyable qu’elle paraisse. Ce n’était donc même pas de la « saine colère », mais un encouragement pressant à aller la lire sur le site du Parisien. Et vous réagissez sur le mode du psychiatre prêt à me faire avaler quelque pilule de bonheur. Ressaisissez vous !

      Bon, la nuit a dû porter conseil : « À mon avis, dites vous, le candidat et le journal ont dû vouloir faire la même chose : Un scoop avec cet article... Ce n’est pas déontologique, soit, mais c’est de bonne guerre. Il y a eu pire dans cette campagne ».

      Nous sommes donc d’accord. À un point près : moi je dis « ce n’est pas deontologiquement ni légalement correct ». Publier un long texte d’un candidat quand le vote a commencé est un délit. Il fausse la démocratie car le concurrent ne peux plus répondre. Par principe, je n’ai donc pas lu le texte incriminé de Sarkozy, bien qu’il soit sur le site du Parisien (cela s’appellerait « recel ») et je ne sais donc pas s’il contient des inexactitudes méritant une réponse.

      Pour concrétiser ce principe, la loi prévoit que l’exécutif fixe par arreté l’heure exacte où la campagne s’arrête avant le lancer des votes. C’était vendredi minuit, au premier comme au second tour, heure de Paris, 4 heures avant l’ouverture des bureaux de votes antillais, ce qui n’a rien d’excessif (« serré », comme dit Le Parisien). Cette heure limite vaut aussi pour les publications sur site (personnellement, après consultation de la CNCE, je gèle mon site de campagne quand je suis candidat, à l’heure fixée par la loi ou plutôt l’arrêté). Vous avez observé que Le Parisien affirme (c’est invérifiable, mais prouve qu’ils ont parfaitement conscience depuis le début de l’aspect délictuel du problème) avoir mis l’interview sur leur site le vendredi minuit. Voyez , je garde mes nerfs.

      Donc, le Parisien et le candidat, selon vous, ont jugé « de bonne guerre » de programmer un délit qui serait de nature à invalider l’élection (la justice administrative ou constitutionnelle annule régulièrement des élections pour moins que ça), de feindre de s’incliner devant la loi pour en assurer la pub, et de le commettre quand même via internet dans des conditions « limites ».

      Mon problème n’est pas tant que ce soit une « manip » (vous le reconnaissez vous-même désormais) mais qu’il y a encore un an Le Parisien ne l’aurait pas commise.

      Je garde mes nerfs devant vos fines plaisanteries, parce que je pense que Sarkozy n’a pas encore gagné. Je connaissais la presse de l’Italie de Berlusconi. Je ne la souhaite pas pour la France.


    • vachefolle vachefolle 7 mai 2007 22:04

      Finalement il est trop fort Sarkozy. Alors que 4 sondages le vendredi le donne a 54/46, il prend le risque de faire une manip pour avoir un motif d’invalidation.


    • Alain Lipietz Alain Lipietz 7 mai 2007 22:14

      C’est intéressant comme on peut vouloir faire dire à un texte le contraire de ce qu’il dit alors que les lecteurs l’ont sous les yeux...

      Alors imaginez l’effet d’un texte que l’on présente comme injustement censuré alors qu’on sait pertinemmment que s’il n’est pas publié (danns le journal-papier) c’est que sa publication aurait été un délit.


    • La Taverne des Poètes 5 mai 2007 20:13

      Je ne suis pas de gauche, donc de votre camp, mais je partage vos inquiétudes sur les cinq années à venir si cet homme est élu. Mon article de ce jour « Le Vindictateur » ne dit pas autre chose...


      • toto1701 5 mai 2007 20:54

        une de plus ,booofff,c’est la FRANCE et la FRANCE elle aimerait la merde elle ne voterait pas autrement...


        • Odal GOLD Odal GOLD 5 mai 2007 21:04

          Manipulation, c’est exactement le mot qui m’est venu à l’esprit dans cette histoire.

          Ce journal est à fond dedans depuis le début de la campagne. Hier, par exemple, très magnanime pour une fois, il titrait : « Interview de Ségolène Royal ». L’interview tenait en à peine deux pages. La page suivante commençait par « Sarkozy et son meeting » et continuait sur 2 pages sur le même ton. Celle qui suivait ensuite finissait par « cette fois ci, Sarkozy avait tout bon ! ».

          Après il y avait l’éloge et la propagande habituelle sur l’indispensabilité d’avoir des informations quotidienne sur la Bourse et ses Gourous.

          Et toujours pas un mot sur le réel problème des OGM qui vont bientôt faire muter toutes nos vertes campagnes et nous détraquer la santé pour de bon (Voir l’excellent reportage sur les OGM par « envoyé spécial ») et la sécurité sociale qui risque de sauter - tout cela d’autant plus que Sarko Cid Vicious passerait.

          Voir aussi : http://elhaz.blog4ever.com/blog/lirarticle-73740-194960.html

          Odal GOLD www.odalgold.com


          • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 01:21

            Je pense que c’est un facteur mais un cofacteur seulement de la mort des abeilles. Enfin, depuis qu’il est interdit, il parait qu’elle commencent à reprendre du poil de la bete. Mais il aura fallu ramer (cf http://lipietz.net/spip.php?article1216) et encore il est peut etre trop tard.


          • Voltaire Voltaire 6 mai 2007 09:58

            Juste un petit commentaire à ce sujet : il semble bien que les abeilles aient subit la même mortalié dans les régions qui n’étaient pas exposées au gaucho... Jusqu’ici, aucune scientifique ne pointe la responsabilité du gaucho dans la forte mortalité des abeilles ces dernière années. Cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas du tout d’effet, mais cela semble assez mineur. Les abeilles domestiques subissent de nombreuses aggressions en France : utilisation élevée de pesticides (pas que le gaucho !), monocultures, divers parasites exogènes, et l’apparition de prédateurs nouveaux come le frelon asiatique. C’est un problème de fond, qu’il ne faut pas résumer à un seul insecticide, qui est plutôt moins toxique que les autres pour l’ensemble de la faune.


          • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 12:11

            C’est pourquoi je parle de « cofacteur » (comme la reponsabilité des pluies acides), et c’est vrai que le Régent, aussi interdit, était tout aussi dangereux.

            Nous mettrons des années, peut être des décennies, à retrouver dans la nature tous les agents pathogènes que nous y avons deversés depuis le début du siècle dernier. Pour la chimie, c’est l’enjeu de la directive Reach, fort rabotée, hélas.

            (Voyez sur ce point http://lipietz.net/?page=blog&id_breve=197)

            C’est pourquoi les Verts aimeraient qu’on réfléchisse avant de refaire le coup de la vache folle avec les OGM et le coup de l’amiante avec les nanofibres.


          • BlueTemplar BlueTemplar 7 mai 2007 02:51

            Mort des abeilles : Pesticides ou OGM ? http://science.slashdot.org/article.pl?sid=07/02/27/179237 (voir les premiers commentaires sur l’article)


          • JL JL 7 mai 2007 09:27

            Il se dit que les abeilles souffriraient des ondes émises par les téléphones portables.

            Je n’ai aucune idée sur la question, mais je remarque que, plus il y aura de sources possibles de pollution, moins il sera possible de déterminer qui fait quoi.

            Cette évolution va typiquement dans le sens de propos qui disent tout et le contraire de tout, qui mélangent les concepts et les faits historiques afin de brouiller les cartes. En un mot, le discours néolibéral qui se dit pragmatique alors qu’il n’est qu’opportuniste.

            Le pragmatisme est à l’opportunisme ce que le rationalisme est à la pensée magique, ce que l’intelligence est à la ruse, ce que les lumières sont à l’obscurantisme : on ne triche pas impunément et indéfiniment avec les lois de la nature.

            C’est pourquoi le libéralisme économique n’est pas compatible avec l’écologie, la vraie.


          • Alain Lipietz Alain Lipietz 7 mai 2007 12:01

            Le libéralisme économique (« laissez faire , laissez passer ») est incompatible par définition avec l’écologie. Après, réglementer les productions en ne permettant que celles qui ne sont pas « trop » dangereuses est d’une part une question scientifique (qu’est ce qui est vraimant dangereux ? le Gaucho ? les ondes radios ?) et d’autre part une question démocratique (où commence le « trop » ? faut-il interdire la voiture parce qu’il y a risque d’accident ou simplement limiter drastiquement leur vitesse ?")


          • Jean-CharlesM 5 mai 2007 21:56

            Une preuve de plus de la main-mise des amis de sarko sur les mass-médias qui ont tout loisir d’influencer l’opinion du troupeau de moutons en faveur du trafiquant de laine.

            95% des médias marchent au pas !


            • morice morice 5 mai 2007 23:47

              C’est con, au a failli râter un bel exemple de propagande électorale : on sait grâce à Birenbaum que les militants UMP se sont précipités sur leurs mails le lendemain du débat pour canarder toute vélléité d’explication de la colère de Ségolène. Sarkozy, encore et toujours, continue à la présetner aujourd’hui comme uen excitée. Lui qui ne s’est jamais emporté, qui n’a jamais donné de coup de poings... bien entendu. Demandez à Juppé ce qu’il en pense en meeting ! Non dans cette interview, Sarko MENT. Encore une fois, il MENT Selon ses dires, donc, il n’a pas fait de « mauvais scores » dans les quartiers difficiles. Encore une fois aussi, ça devient hautement risible, c’est le Figaro qui le trahit :http://www.lefigaro.fr/presidentielle-resultat/20070424.FIG000000007_les_quartiers_difficiles_votent_segolen e.html. Le titre est sans appel : Les quartiers difficiles votent ’’Ségolène’’. 41% à Clichy, La Courneuve, 41,08, Argenteuil 34,58 (la dalle reste en travers ?), la candidate socialiste est en tête devant Mr Sarkozy, qui MENT donc avec l’aplomb qu’on lui connait. A un jour de l’élection, il faut qu’il mente encore... peut-être bien qu’il sait que ce n’est pas gagné... au fait, Baroin doit lui refiler des indications des RGs là... et pas les sondages d’IPSOS faits par Me Medef, vue HIER encore en train d’entrer par la même porte par laquelle Allègre est sorti.... ça signifie quoi, ça, à votre avis ? Qu’il y aurait un sondage pour les cons, à savoir vous et moi, et un sondage pour Sarko, qui annoncerait un 50-50 voire un 51-49 en sa défaveur ? La Goebbelsisation des médias français arrive à ses limites ???


              • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 01:29

                La trahison d’Allègre que vous mentionnez est interessante, car elle suit celle de... de... (ah, zut, qui le connait celui là ? il a bossé pour Vivendi puis pour « le progammme economique » de Ségo, un moment) , celle de Charasse (vous vous souvenez, lors des primaires socialistes : « Ségolène : pouf-pouf popotin »), de Glucksman (« Révolution et contre révolution en France », 1968) et le « blanc » d’Onfray (car voter blanc, c’est voter Sarko).

                Ils ont tous « un petit quelque chose » qui dessine en creux (ou en plein) la candidature Sarkozy.


              • Icks PEY Icks PEY 6 mai 2007 00:52

                Monsieur LIPIETZ,

                Ce que je comprends de l’affaire c’est que l’équipe de royal était au courant et avait validé que l’article de royal paraittrait le vendredi et celui de Sarko paraitrait le samedi.

                Or, l’équipe de Royal a eu le culot de dire que, finalement, l’article de Sarko était trop tardif et donc impubliable.

                Le Parisien n’a donc pas fait d’erreur de timing, mais il a cru pouvoir tenir un planning de publication validé par les deux protagonistes. Ils ont les sentiment que l’équipe de Royal revient sur leur accord initial du timing proposé.

                Enfin, votre article semble insinuer que Sarko aurait téléguidé une telle affaire : c’est à dire que le Parisien, sur commande de Sarko aurait organisé un double interview volontairement bancale dans le but de mieux jouer les floués après que la commission de contrôle ait interdit la publication de celui de Sarko ? Permettez moi de vous dire que c’est ridicule comme allégation.

                Tous les sondages disent Sarko vainqueurs, l’équipe de Sarko a probablement mieux à faire que d’organiser des usines à gaz de ce genre : si Royal n’était pas d’accord, il fallait qu’elle s’oppose dès le début au planning de publication annoncé.

                Bien cordialement,

                Icks PEY


                • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 01:37

                  Ben non, lisez la présentation de l’affaire dans le Parisien. Ségolène a proposé jeudi 10 heures, ce qui était « serré mais jouable » pour publier vendredi, Sarkozy a dit « Vendredi » et le Parisien a répondu « c’est naturel ».

                  Il n’est dit nulle part que l’équipe Ségolène aurait donné son accord. D’ailleurs meme Madame Royal n’a pas le pouvoir de renverser les lois de la République et de l’équité : la campagne doit etre terminée quand les votes ont commencé. Donc publier l’itw samedi (ce qui découlait mécaniquement de la recueillir vendredi) était a priori un délit.


                • MAd 6 mai 2007 02:31

                  Je ne vais peut être pas me faire des amis, on va probablement penser que je fais un (petit) complexe de supériorité mais ceci me paraît important : la presse écrite n’est pas lue. Quand on discute avec des gens qui vont voter NS tout à l’heure, si on leur sort l’argumentation type : « il a la mainmise sur les médias », il n’y a pas beaucoup de réactions.

                  Pourquoi ? Parceque BEAUCOUP de français ne s’informent encore qu’avec le JT de 20h (pour moi, tf1/F2 c’est du pareil au même à ce niveau)& s’ils lisent des journaux, c’est la PQR, qui publie des articles qui n’en sont pas à mon goût. (en tout cas ds ma ville, les journalistes ne vérifient pas beaucoup les infos, ou alors ils font semblant...)

                  C’est pourquoi l’argument des attaques sur les médias « écrits » de la part de NS n’a absolument pas touché nos chers concitoyens.


                  • MAd 6 mai 2007 02:38

                    & j’ai oublié autre chose : ce n’était certainement pas un des meilleurs angle d’attaque dans la campagne de la gauche en général (& non Icks PEY, je ne suis pas en train d’insinuer que les élécteurs de gauche lisent tous la presse écrite)


                  • Alain Lipietz Alain Lipietz 7 mai 2007 11:54

                    C’est une longue histoire smiley et je ne voudaris pas embeter les hotes d’Agoravox ! Tu peux regarder sur mon site , y a un dossier expres ; http://lipietz.net/spip.php?mot43.

                    En gros, j’ai voté contre Maastricht à cause d ’indépendance de la BCE et de l’objectif unique qui lui était assigné, j’ai voté contre le traité d’Amsterdam qui constitutionnalisait les critères de Maastricht, j’ai voté pour la réforme du ce « pacte de stabilité » en 2005 et pour le OUi au TCE qui permettait de constitutionnaliser cette réforme dès le 2 novembre 2006, et sans doute dans la foulée déserrer l’étau de la BCE.

                    Ma proposition : adopter pour la BCE le meme sataut que la FED americaine (controle a posteriori par le Parlement) et des objectifs inspirés de ceux de la FED : stabilité des priix ET développement soutenable.


                  • arturh 6 mai 2007 08:40

                    Pas étonnant de lire sous la plume d’Alain Lipietz une démonstration aussi pitoyable, comme le fut la campagne des Verts, comme le fut la campagne de la gauche de gouvernement dans son ensemble.

                    Sur cette thématique là, il suffit de rappeler que :

                    En 1969, de Gaulle avait ma « main mise sur les médias » (MMM) et il fut battu au réferendum.

                    En 81, Giscard avait la MMM et il fut battu à la présidentielle.

                    En 95, Balladur avait la MMM (en particulier sur TF1 qui faisait, c’était vrai pour le coup, ouvertement campagne pour lui, erreur que la chaîne ne recommença plus jamais) et il fut battu par Chirac donné perdant au début de la campagne par tous ceux qui avaient la MMM.

                    En 2002, Jospin avait la MMM de la télé publique et il n’était même pas au deuxième tour.

                    En 2005, tous ceux, gauche et droite qui avaient la MMM ont appelé à voter OUI au référendum sur la « constitution » européenne et le résultat fut NON.

                    Alain Lipietz est un opposant à la démocratie, au nom du fait qu’il croit que son intelligence supérieure lui permet d’affirmer que la majorité des gens sont des crétins a qui on peut imposer une opinion.

                    La campagne électorale qui vient de se dérouler pendant plusieurs mois. Alain Lipietz ne pense pas que c’était le temps nécessaire aux gens pour se former une opinion en fonction d’informations libres et contradictoires. Il pense que c’était le temps nécessaire à je ne sais quel « complot des sages qui ont la mainmise sur les médias » d’imposer un candidat.

                    Heureusement, Alain Lipietz, homme politique pitoyable, ne représente rien.


                    • arturh 6 mai 2007 10:05

                      Non, je n’ai pas oublié. J’ai appris à me passer de neuroleptiques comme ceux de la marque Alain Lipietz.


                    • analyses 6 mai 2007 12:08

                      ...............

                      J’ai une trop grande idée de la Laïcité Républicaine pour imaginer que le porte parole du communautarisme à la française ( le plus grand danger pour l’intégrité de la France ) n’accède au poste Présidentiel...

                      Ses propos injurieux et haineux envers des catégories de citoyens ( pervers et glauques comme jamais ne l’ont été ceux de JMLP ) auraient du le disqualifier pour prétendre à ce poste....

                      Mais il est dans la course .... ; j’ose espérer qu’ il ne restera que le mauvais souvenir d’une mauvaise candidature .....

                      Mais imaginons le pire ....imaginons qu’il accede à la fonction suprème .........

                      Il ne nous restera plus alors plus qu’a attendre qu’il soit mis dehors pour nettoyer le Palais au Karcher.......

                      ........................


                      • Christoff_M Christoff_M 7 mai 2007 05:55

                        Haineux et déformés dans quelle presse !! habitant en banlieue depuis longtemps et ayant eu ma voiture fracturée à plusieurs reprises, je ne suis pas le seul à appeler comme de nombreuses personnes vivant en banlieue au nettoyage des voyous et ce n’est pas parce qu’un voyou n’est pas blanc qu’il fut lui donner des excuses...

                        Avis aux bobos gauchisants et manipulateurs des naïfs, la personne qui a demandé de nettoyer la racaille, terme couramment utilisé en banlieue pour désigner les voyous, habitait elle même en banlieue, et demandait à SARKOZY, de faire le ménage de certains petits caïds impunis !!

                        Qui fait de la manipulation à la limite du dérangement mental !! de vieux gauchos tellement de mauvaise foi qu’ils finissent par défendre des voyous sous prétexte qu’ils ne sont pas blancs !! quand on est sénile et qu’on essaye de manipuler une certaine jeunesse en l’abbreuvant de mensonges, on devrait se retirer de la vie politique...

                        Au lieu d’essayer d’utiliser une démagogie purement mercantile, voire populiste, et la dessus Mr Le PEN n’a pas de leçons à recevoir de beaucoup de gens « établis à gauche », pour ramasser par tous les moyens des voix en ban- lieue, vous feriez mieux de montrer votre vrai visage !! Heureusement le vote a parlé, et la plupart « des jeunes » ou « le peuple » ,termes chers au PS habitant Paris, a bien compris qui manipulait qui...

                        Maintenant la gauche a cinq ans pour présenter un vrai programme et penser à faire autre chose que de cracher sur ses adversaires, et n’utiliser que pure démagogie à défaut de convictions !!


                      • Christoff_M Christoff_M 7 mai 2007 06:06

                        Il me semble que lorsque certains canards de gauche publient des propos à la limite de l’insulte, cela ne vous dérange pas du moment que cela s’adresse à vos adversaires...

                        Franchement, il est temps de tourner la page de gens comme vous et Mr Mamère qui ont passé leur temps à soulever des polémiques ; vous n’êtes pas des exemples de démocrates !! et votre gauche commence à ressembler à un parti de vieux radoteurs incapables de se remettre en cause... d’ou votre piètre résultat pour les verts qui devrait vous amener à réfléchir et à vous poser des questions !!


                      • Alain Lipietz Alain Lipietz 10 mai 2007 17:33

                        Vieux et radoteur, j’assume. La planète va mal, Neuilly va sans doute mieux que Villjuif où j’habite, et ce n’est pas le candidat des patrons dont la première semaine a donné une parfait illustration (Fouquet’s, jet privé et « retraite » sur un yatch géant à Malte) qui va arranger les choses.

                        Mais je suis d’accord avec vous, la gauche doit se remettre en cause, c’est ce que j’écrivais le soir meme :

                        http://lipietz.net/spip.php?page=blog&id_breve=235


                      • prgrokrouk 6 mai 2007 13:44

                        AgoraVox n’est pas un espace d’expression démocratique. C’est une maison de (pré)retraite où se bousculent des planqués et des fonctionnaires. Un tas d’incapables à la recherche de consécrations narcissiques se bousculent pour leurs CACAs éditoriaux. Des posts DRAMATIQUES à quoi il faut ajouter bien des notations SOURNOISES, ajoutent à ce RIDICULE.


                        • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 15:18

                          Ah ! magie de l’autoréférence ! smiley


                        • nicohwu 6 mai 2007 15:30

                          Je trouve que Mr Lipietz s’offusque facilement pour pas grand chose. Si on l’ecoutait on finirait par croire que le Monde, Libé et d’autres sont aux mains de Sarkozy. Ah non !! Suis-je bête ! Ceux-la sont les seuls a etre parfaitement objectifs et totalement indépendants (en même temps, ils soutiennent la candidate socialiste...) Quand je vois Mr Colombani dans le Monde appeler a voter Royal, je suis etonné que Mr Lipietz ne nous gratifie pas d’un article succulent sur le fait que les socialistes ont la main mise sur le Monde. Et que dire de Libération qui fait tout pour que le débat Royal-Bayrou puisse avoir lieu en dépit du caractère pu démocratique de ce débat. De plus, je me pose la question suivante : croyez-vous sincerement que les francais sont assez stupides pour baser leur choix sur ce genre de choses ?


                          • Alain Lipietz Alain Lipietz 6 mai 2007 16:39

                            Il y a un vrai problème de compréhension ou de moralité publique. Je pense que tout éditorialiste a le droit , peut-etre le devoir, de dire clairement pour qui il penche. Le Monde l’a toujours fait, depuis Beuve Méry. Le Monde a « massacré » notre candidate (faites Voynet sur son moteur de recherche), c’est son droit.

                            Là nous discutons de la négociation, entre Sarkozy et Le Parisien, d’un projet de délit puni par la loi, et de la « victimisation » de ce que le délit n’est qu’à moitié commis (sur le site).

                            Je suis étonné que cela ne vous choque pas.


                          • nicohwu 6 mai 2007 16:59

                            Mr Lipietz, tout d’abord je tiens a vous remercier de prendre le temps de venir discuter ici. Cela est tout a votre honneur. Cependant, il me semble que vous êtes prompt a cherchez la petite bête aujourd’hui... Non, cela ne me choque pas plus que ca, dans la mesure ou mon vote ne sera pas influencé par ce genre de manoeuvres (pour autant qu’elles soient reélles, ce qu’il reste a prouver). Je me repete, mais pensez-vous vraiment que les gens changent d’avis après avoir entendu ce genre de choses ? Soyons serieux deux minutes... Et j’aimerai bien connaitre votre opinion sur la tenue du débat Royal-Bayrou grace a la participation de certains medias (Liberation, par exemple, etait tres enclin a ce qu’il ait lieu). Trouvez-vous democratique qu’un candidat puisse confronter ses idées comme ca dans un débat d’entre deux tours alors qu’il a été éliminé ? Madame Royal serait-elle intervenue auprès de certains pour faire que ce débat se tienne ? Après tout, elle a surement besoin des voix du centre que son concurrent. Je suis surpris que vous ne soyez pas monté au créneau pour dénoncer cela. Si Sarkozy avait osé faire quelque chose de similaire, la gauche aurait, encore une fois, crié au scandale et a la manipulation des medias par Mr Sarkozy. Dites moi que ce n’est pas vrai...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès