• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Le bivouac de Montereau : Un nouveau parc de loisirs pour le Sud francilien (...)

Le bivouac de Montereau : Un nouveau parc de loisirs pour le Sud francilien ?

Lors de la traditionnelle cérémonie des voeux à Montereau, j'ai conclu mes propos en lançant l'idée de la création, dans les 5 ans qui viennent, d'un nouveau concept de parc de loisirs à théme.

A l'image de ce qui s'est fait au Puy du Fou ou au Futuroscope, le secteur de Montereau pourrait accueillir le premier parc historique européen consacré à l'épopée napoléonnienne.

Je présenterai le 18 fevrier prochain à l'occasion du 198e anniversaire de la bataille de Montereau la note d'opportunité réalisée par le préfet JL Duffeigneux.

D'ici là imaginons……

BIENVENUE DANS LA VILLE MONDE DU XVIIIE SIECLE

Au gré de vos flâneries, vous hantez les rues du Paris des encyclopédistes, goûtez

les valses impériales de Vienne, le carnaval de Venise, les neiges de Moscou, Le Caire, Londres ...

Des bateaux sont à quai pour vous permettre de naviguer aussi bien sur la Tamise, la Seine ou encore sur les canaux Vénitiens.

Vous découvrez dans cette ballade au siècle des Lumières : hôtels, boutiques, restaurants, centre de congrès...

Selon votre envie, vous prenez un verre, un repas en terrasse ou au bord de l'eau.

Vous empruntez l'avenue des métiers d'arts où s'expose l'excellence internationale du travail manuel.

Ensuite vous vous arrêtez sur l'esplanade du musée Napoléon pour découvrir un ensemble culturel et scientifique unique au monde, dédié à l'épopée napoléonienne et aux années cruciales de la Révolution Française, du Consulat et de l'Empire.

Vous arriverez ensuite aux portes du "Bivouac de Montereau", un parc d'attractions familial, historique et numérique sur le site même de la bataille des 17 & 18 février 1814.

ENTREZ DANS L'HISTOIRE EN SUIVANT LES TRACES DE NAPOLEON 1ER

Aux côtés des sans-culottes dans le Paris de la Révolution qui gronde, vivez les derniers jours de la Bastille et soyez libérés le 14 Juillet. Tremblant, vous assistez à la mort du Roi.

Puis vous traversez les somptueux jardins à la française avec leurs manèges prévus pour les plus petits. Après une époustouflante visite en 3D du château de Versailles, vous admirez les somptueux jeux d'eau et de lumière des fontaines musicales.

Découvrez ensuite les fastes de l'Empire, soyez le témoin du sacre de l'Empereur à Notre Dame de Paris et assistez au bal de l'Impératrice. La table est dressée comme pour accueillir tous les empereurs de l'histoire, qui, chacun, vous convient en son Palais.

Vous voici en Egypte au milieu d'une mer de sable où transitent les bédouins. Vous êtes avec Bonaparte au pied des pyramides. N'ayez pas peur de l'obscurité, descendez dans la grande Pyramide par ses labyrinthes, partez à la recherche de la chambre secrète qui mène aux trésors des Pharaons.

Tandis que la bataille de Trafalgar fait rage en surface, échappez au tumulte et plongez à la recherche des épaves englouties. Vous allez pouvoir admirer les milliers d'espèces vivantes qui peuplent nos océans.

Les Antilles de Joséphine vous accueillent, avec leurs oiseaux multicolores, au milieu d'une incroyable végétation. Après avoir visité une plantation entretenue par de nombreux esclaves, vous allez vivre les aventures des corsaires des Caraïbes et dévaler les pentes fumantes d'un volcan en éruption.

Glissez sur les pentes du col du Saint-Bernard, passez la Bérézina au milieu des corps gelés des soldats et des chevaux. Vous voilà aux portes de Moscou : habillez-vous chaudement, chaussez des skis ou prenez une luge pour dévaler, au milieu des grognards, les champs de bataille enneigés.

Prenez place dans l'arène impériale où les mamelouks vous accueillent au cœur du bivouac. Les cavaliers chargent et vous admirez l'habileté des hommes comme le courage de leur monture.

Intégrez fifres et tambours des fanfares de la Garde. Enrôlez-vous dans les armées impériales pour pénétrer au cœur des champs de batailles d'Austerlitz ou de Waterloo. Entendez le bruit fracassant des canons, frémissez en sentant le vent des boulets qui sifflent à vos oreilles, respirez l'odeur de la poudre et admirez le sang-froid de Napoléon.

Vivez le retour de l’Ile d’Elbe, puis celui des cendres en 1840. Dans le Paris du XIXe siècle, les vieux grognards et le peuple enthousiaste accompagnent la mémoire de l’Empereur jusqu’à se dernière demeure.

Avant de revenir au XXIe siècle ne manquez pas le soleil d’Austerlitz ni le grand défilé impérial où se mêlent soldats, officiers, maréchaux, qui précèdent avec leur allure martiale toute la noblesse européenne.

Billet à retrouver sur http://yvesjego.typepad.com
Rendez-vous sur Facebook et Twitter


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 28 janvier 2012 14:41


    La fille au parc à thème

    La petite Anna t’aime.
    Ne lui jette pas l’anathème.
    La fille au parka t’aime.
    Emmène-la au parc à thème.

    De belles jeunes filles chantent un hymne d’amour
    Dans un tintamarre de printemps qui bat de tous ses tambours.
    Les bateaux partent pour demain, cousus de belle ouvrage.
    On embarque l’air ravi, grisés de délicieux breuvages.

    La petite Anna t’aime.
    Ne lui jette pas l’anathème.
    La fille au parka t’aime.
    Emmène-la au parc à thème.

    Des milliers de mains frappent des tambourins.
    On joue les mousquetaires, « un pour tous, tous pour un ! »
    Les bateaux s’en reviennent, mille fois répétés par le vent de l’automne.
    Et j’aime encore Anna, c’est bien ça qui m’étonne.

    La petite Anna t’aime.
    Ne lui jette pas l’anathème.
    La fille au parka t’aime.
    Emmène-la au parc à thème.

    Voris Bian 28 janvier 2012


    • superyeti superyeti 28 janvier 2012 17:07

      C’est une blague ou quoi, du grand n’importe quoi, le mieux a ce niveau là, c’est la camisole de force et une petite piqure, pour se tenir tranquille, ah oui j’allais oublié l’entonnoir sur la tête.

      Mon pauvre Mr Jégo, je crains que le soleil de Guadeloupe ne vous ai tapé un peu trop sur la tête, vous êtes en pleine phase de délire.  


      • chuppa 29 janvier 2012 10:32

        @ l’auteur. Laissez les esprits chagrins se défouler sur A.V. . OK pour la région (Sud Paris) et surtout Ok sur le thême de cette époque ou toutes les bases de notre démocratie ont été établies : code Napoléon, code civil, organisation de l’état, etc etc .

        Il faut fédérer toutes les associations napoléoniennes. FONCEZ !!

        • redredsir 29 janvier 2012 11:22

          Le seul argument en votre faveur c’est que vous disposerez bientôt du figurant idéal pour incarner physiquement le rôle en la personne de votre ex-patron !

          Parce que sinon,c’est encore l’affligeante célébration du passé,en éculé parc à thème...

          Vous n’auriez pas plutôt une idée novatrice ?

          Une cité de la musique par exemple,où les jeunes surtout,mais les moins jeunes aussi trouveraient toutes les structures nécessaires à cet art,apprentissage,création,développement,exposition,performances,exploitation avec au final une opération pas forcément déficitaire si elle est intelligemment menée...
          Bénéficiaire au pays,certainement.

          Pour la rentabilité chère à votre camp,les parcs à thème ça eu payé,mais aujourd’hui nous les renflouons...


          • Lucsaint Lucsaint 4 février 2012 17:08

            @ Redredsir
            Ne soyez pas de mauvaise foi : monsieur Jégo a des idées novatrices. Par exemple il milite pour... le péage urbain !
            Rendre payants le périphérique parisien et/ou la Francilienne, il fallait y penser. 


          • Marie 7 novembre 2015 23:28

            Il nous reste de Napoleon les bases juridiques de notre société.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires