• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > N’est pas Robespierre qui veut !

N’est pas Robespierre qui veut !

Je n’aime pas du tout l’affiche de vœux du Conseil Municipal de Salon qui s’arroge le droit - en notre nom, donc - de corriger la devise républicaine « Liberté Egalité Fraternité » pour y ajouter « Laïcité ». 

Je ne l’aime pas car je crois que l’on n’a pas le droit de toucher ainsi, sur un document municipal qui prend ainsi un caractère officiel, à l’un des fondements de notre République. L’auteur de cette affiche se souvient-il que l’on doit cette devise nationale à une formule de Maximilien de Robespierre qui l’utilisa pour la première fois dans son « Discours pour l’organisation des Gardes Nationales » en 1790 , Discours qui - si ma mémoire est bonne - ne fut d’ailleurs jamais prononcé ? 

Sur les définitions respectives de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité, peut-on légitimement croire que la notion de laïcité a la même valeur :

la Liberté : « Pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ». (Droits de l’Homme et du Citoyen. 1793) 

l’Egalité : « Tous les hommes sont égaux par nature devant la loi. La loi est égale pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse ». (Droits de l’Homme et du Citoyen. 1793)

la Fraternité : « Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fit ; faites constamment aux autres, le bien que vous voudriez en recevoir ». (Constitution An 3. 1795).

 Chacun peut, un jour de sa vie, se prendre pour un Révolutionnaire mais n’est pas Robespierre qui veut. Et puis, surtout, ces valeurs exaltent le courage, l’élan. Affirmer sur le même plan la laïcité, cela me parait répondre à un sentiment de crainte, du style : « Nous croyons en ces trois valeurs là, mais n’ayez pas peur nous sommes aussi des laïques ». Or, je crois à la laïcité mais c’est un mode de fonctionnement. Rien de plus. On aurait pu aussi bien rajouter « Sécurité » ou encore « Proximité » ! Pourquoi avoir choisi « Laïcité » ? Pointer ainsi du doigt la notion conforte l’idée d’une suspicion à son égard. A moins que la municipalité de Salon ait, en la matière, quelque chose à se faire pardonner ? J’ouvre le débat et j’invite la presse locale à en faire autant.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Yena-Marre Yena-Marre 12 janvier 2010 12:46

    C’est tout de meme un peu fort de voir un deputé UMPdefendre la devise de la France,alors que c’est bien le parti de celui qui la met à mal en permanence depuis son avenement ! smiley


    • Ouallonsnous ? 13 janvier 2010 00:23

      A l’auteur, ne croyez vous pas Mr le député qui écrivez « Liberté,Egalité,Fraternité, nous croyons en ces trois valeurs, mais n’ayez pas peur, nous sommes aussi des laïques, je crois à la laïcité mais c’est un mode de fonctionnement »

      Non monsieur, ce n’est pas un mode de fonctionnement, c’est le respect de toutes les croyances ou opinions privés, et c’est la condition premiére qui permet de mettre en pratique la devise de la République.

      Je pense que vous croyez mais n’avez pas l’intention de pratiquer, comme vous l’écrivez en titre de votre « poulet », N’est pas Robespierre qui veut, quand à savoir si vous risqueriez votre tête pour les idées dans lesquelles vous nous dîtes croire, je ne le pense pas non plus !

      Souvenez vous donc de notre histoire avant la laïcité et de tous les malheurs qui frappérent notre pays pendant les guerres de religions, avant que l’un de nos plus grands rois institue, non pas la laïcité, car il était trop tôt, mais la tolérance qui en est le fondement.
      Remémorez vous aussi ce qu’il advint quand un de ses successeurs que l’histoire a donnée pour le plus grand roi du monde à l’époque, abrogea l’Edit de Nantes prit par Henri IV...

      Je n’irais pas plus loin dans l’évocation de l’histoire et de la genése de la laïcité, mais si le sujet vous intéresse vraiment, poursuivez, il y a une trés bonne bibliothéque à l’Assemblée Nationale !


    • morice morice 12 janvier 2010 13:42

      précision importante :


      « Christian Kert a été rapporteur de la loi du 23 février 2005 sur les bienfaits de la colonisation. »

      qui a préconisé quoi : l’inscription dans les livres scolaires du terme !


      les BIENFAITS DE LA CIVILISATION : un adepte de Vanneste !

      on ne se croit pas au XXI eme siècle avec pareil représentant !


        • non666 non666 13 janvier 2010 10:12

          Ah, c’est donc lui le père de la petite zora !....
          J’écrit a Gala et a Voici sur l’heure....


        • morice morice 12 janvier 2010 14:08

          oh oh, sur des tas de photos le Kert !! avec ses potes (hommes cette fois !)


          http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1166

          Dans l’assistance, des voix ont crié «  Chirac démission !  » D’autres ont pesté contre «  Bouteflika  », le président algérien, «  qui traite les Français de nazis et vient se soigner en France  ». «  Pourquoi les parlementaires n’ont pas démissionné de l’UMP ?  », a lancé Rémi François, le responsable départemental du FN présent sur les lieux. Venue «  soutenir - ses - amis rapatriés  », l’eurodéputée FN Lydia Schénardi se tenait, ceinte de son écharpe, sur la tribune. A quelques pas d’elle, Rudy Salles, député UDF. La veille, ce dernier était catégorique : «  Je ne viendrai pas s’il y a des gens du FN.  »

          et ça vient nous causer république sur le net ??

          wouarf !!! 

          • la fee viviane 12 janvier 2010 15:16

            c’est perdre son temps et celui des autres de réagir à un tel article, mais Robespierre, là c’est trop, n’est-ce pas ce tyran que veut copier notre hyper président, à quant l’instauration d’une journée dédiée à l’être suprème" sa majesté Sarkozy 1er ?


            • Mohammed MADJOUR Mohammed 12 janvier 2010 17:08

              @L’Auteur

              « Je n’aime pas du tout l’affiche de vœux du Conseil Municipal de Salon qui s’arroge le droit - en notre nom, donc - de corriger la devise républicaine « Liberté Egalité Fraternité » pour y ajouter « Laïcité ». »
               
              Moi, non plus je n’aime pas !

              J’ajoute que c’est même à cause du « quatrième pieds » que la République perd son équilibre et vascille, c’est une question d’isostatisme dont trois appuis bien assis déterminent l’équilibre le plus stable !

              Ces dernières années, le monde entier se déchaine et condamne les religions, quand induit en erreur par une France incompréhensible et qui ne comprend pas elle-même, il évoque la « laïcité » ou la liberté de culte en dehors des sphères politiques, ce qui est naturellement la qualité première de l’ISLAM !

              Ne confondez pas« Religion » et ce font chaque jour les « Croyants » !

              PS/ Je viens de proposer un article pour la publication sur AgoraVox, (En Tribune libre, mais de préférence à la Une étant donné l’importance du sujet traité) ! Il est question de la « DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » qu’il faut sans douter impitoyablement commenter, étant l’auteur du texte et me définissant comme sur ma fiche d’auteur, je ne demande aucune complaisance !

              En ce début du XXI è siecle, il s’agit de s’aligner ou de se dresser contre la Vérité et la Justice avec toutes les conséquences que cela implique !

              Mohammed.


              • SALOMON2345 12 janvier 2010 18:37

                Si effectivement il est « interdit » à quiconque de toucher à ce qui participe de la symbolique républicaine, quid alors du chef suprême qui ose souhaiter établir pour la France (sans demander l’avis à personne) « une laïcité modérée » (ou avec un adjectif de cet ordre ou de ce genre là) pour tenter ainsi de modifier ou de « colorer » - selon ses voeux personnels et égocentriques - ce terme porteur de liberté, véritable opposant des dogmes et favoritismes liberticides ?


                • Charles Martel Charles Martel 13 janvier 2010 09:00

                  tout à fait d’accord.


                • Markoff 12 janvier 2010 23:18

                  La laïcité ne dépare pas la devise républicaine. c’est même une valeur supérieure qui
                  permet et renforce les trois autres, bien mises à mal par les inégalités sociales et les
                  haines engendrées par les communautarismes et les dogmes.

                  Nous ne sommes plus en 1793 !


                  • morice morice 12 janvier 2010 23:21

                    Laïcité , 1905 , conquête de la République en péril. !


                    fort en péril, et on ne voit pas qui la défend là : la fumeuse « riposte laïque » est devenu l’annexe des xénophobes, des racistes et des identitaires !!! Ceux-là gueulent contre l’islam extrémiste en affirmant que c’est tout l’islam car derrière leurs idées fumeuses il y a avant tout une phénomènale xénophobie !!! plus on aura de l’islamophobien plus ce sera le mot détourné pour dire raciste anti-arabe : ça fait mieux en société : j’ai entendu il n’y a pas si longtemps que ça un superbe : ’je ne suis pas raciste, je suis islamophobe« . Deux minutes plus loin, le gus affirmait que »ces gens là ne vivent pas comme nous« .... et finissait grotesque par un »je n’aime pas moi le mouton" : voilà ce qu’on entend, en résumé en ce moment... et ça pue, ça pue très fort !!


                    on salue Léon, pas toujours troll quand il veut ! 

                    • non666 non666 13 janvier 2010 10:51

                      Monsieur le député, je trouve que vous avez, comme monsieur Kouchner , une reactivité sur certains thèmes a geometrie variable.

                      LUI, c’est le devoir d’ingerence et les conquetes coloniales qu’il ne voit que quand cela arrange sa tribu.
                      VOUS , c’est le viol des principes de la république que vous ne voyez que quand vous n’y participé pas.
                      http://www.marianne2.fr/Traite-de-Lisbonne-ceux-qui-ont-dit-non_a83643.html

                      « Art. 3. - La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.
                      Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. »

                      C’est l’argument qu’avait avancé le conseil constitutionnel pour recommender un referendum.
                      Or , sur la MEME question, VOUS, les députés felons, vous avez consideré que vous etiez en droit de passer outre.
                      On n’a meme pas trouvé 30 justes chez les députés et senateurs , lors du congrès pour contester la legalité d’un vote d’une section du peuple (vous les elus) CONTRE le peuple....
                      Vous meritez d’etre dans le camps du joueur de flutte et de le suivre jusqu’a la mer ou il vous noira tous.
                      Maintenant que vous avez participé a l’ignoble vous estimez avoir encore le droit de plaider pour la vertue ?
                      Liberté egalité laicité , mon dieu que c’est derangeant. : plus qu’un putsch de deputés qui veulent nous imposer la mondialisation aux doigts crochus sous le pretexte que votre Maitre est la marionette des groupes medias qui l’ont fait elire ?

                      Priez pour que la crise ne debouche pas sur une guerre civile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès