• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Vœu Jeux olympiques Londres 2012 – 7 impératifs de justice pour (...)

Vœu Jeux olympiques Londres 2012 – 7 impératifs de justice pour les femmes

Vœu adopté par le conseil municipal d'Arcueil du 22 mars 2012 à l'unanimité moins une abstention.

La cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques aura lieu à Londres le 29 août, celle des Jeux Olympiques aura eu lieu le 27 juillet.

Il s'agit pour ces derniers de l’un des évènements voire de l'évènement le plus médiatisé, la communication officielle vante « L'émerveillement de la cérémonie d'ouverture »

L'émerveillement ne viendra surement pas de la place faite aux femmes dans cette initiative. Pourtant, les principes fondamentaux de l'olympisme, inclus dans la charte olympique, précisent que "toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique."

La charte prévoit aussi, article 50, alinéa 3, "Aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique." or des athlètes affichant ouvertement, par leurs tenues, une posture politico-religieuse ont été acceptées. De plus le CIO institutionnalise la ségrégation sexuelle dans le sport en cautionnant des Jeux séparés pour les femmes destinés aux femmes des pays islamiques, incluant l’absence totale de médias et d’hommes dans le public.

Enfin, les principes fondamentaux de l'olympisme indiquent aussi que "Le but de l’Olympisme est de mettre le sport au service du développement harmonieux de l’humanité en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine." malgré cela, comme à l'occasion de toute grande manifestation sportive, la prostitution va se développer et les stéréotypes seront largement véhiculés par les organisateurs, les commentateurs et le public.

Le sport n'a pas vocation à régler tous les maux de la société, mais l'on peut espérer à minima qu'il ne participe pas à sa dégradation.

Arcueil, ville où est née la devise "Altius, citus, fortius" réaffirme sa volonté de lutter contre toutes les discriminations, et demande au CIO de mettre en pratique les principes qu'il affiche et :

· D’imposer une véritable parité femmes/hommes dans le cadre des disciplines et épreuves aux JO

· De respecter et amplifier les minima qu'il a décidés pour la promotion des femmes

· De rendre hommage aux femmes dans le sport par un geste symbolique fort : la remise par le Président du CIO de la médaille d’or à la marathonienne comme au marathonien

· De refuser la participation des pays qui excluent les femmes de leur délégation

· De refuser la participation de concurrentes dont la tenue est dictée uniquement par des préceptes religieux violant là à la fois le principe de neutralité du sport proclamé par le CIO et l'égalité de chance entre concurrentes en autorisant des tenues inadaptées créant ainsi une distorsion.

· De ne plus cautionner les Jeux séparés pour les femmes institutionnalisant la ségrégation sexuelle dans le sport

· Dans et autour des JO : de lutter contre les discriminations fondées sur les stéréotypes sexuels

Le 11 avril 2011

Jean-Michel Arberet

Conseiller municipal d'Arcueil

Partenaire du groupe communiste

http://jm-arberet.over-blog.com/


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • King Al Batar King Al Batar 14 avril 2012 14:35

    Bonjour à l’auteur et merci pour votre point de vue.
    Je n’y adhère absolument pas...
    Le sport est de toute façon discriminatoire à l’encontre des femmes, mais ce sont elle mêmes qui créent cette discrimination.
    Si elles tiennent tant à cette égalité, si c’est si important pour elle de nous montrer à quel point elles sont l’égal de l’homme, pourquoi consistuent elles une catégorie sportive à part ????
    POurquoi, lorsque les categories de taille et de poid sont similaires elle ne concourent pas avec les hommes. C’est quand même bien le seul domaine ou elle tienne absolument à ce que l’on respecte leur infériorité physique naturelle pour les laisser concourir...
    MAis moi j’ai pas peur de le dire, le sport féminin c’est de la merde. Entre regarder un match de foot masculin de D2 et la finale de la coupe du monde féminine, je préfère regarder de la D2 ! Au moins le gardien sait faire un arret.
    Si elle restent entre elles, c’est uniquement parce que si le sport était mixte réellement, on ne les verrait que dans les centièmes places.
    Pourquoi il n’y a pas de femmes pilotes de F1 ?

    Bref, c’est toujours surprenant de voir comment des personnes reclament de l’égalité quand ca les arrange, mais qu’en revanche, le statut de protégée leur convient parfaitement...


    • Surya Surya 14 avril 2012 16:37

      Il y a du vrai dans ce que vous dîtes, King Al Batar, mais le fait que les épreuves sportives féminines et masculines soient séparées est peut être une entorse à ce règlement olympique à laquelle il faudrait justement remédier. Si dans les autres compétitions, cela est admis, l’esprit olympique est supposé être particulier, un peu à part. On parle d’esprit olympique et l’on ne parle pas d’esprit de coupe du monde par exemple.

      Je ne pense pas non plus que les femmes disposent de la même force physique que les hommes, mais je crois à la même résistance nerveuse, (et bien entendu à la même intelligence, mais ça n’a rien à voir avec le sport, à part peut être les échecs, considérés comme un « sport cérébral »). De ce fait, pour des sports comme la formule 1, une femme pourrait très bien devenir pilote dès l’instant où elle a les compétences en matière de conduite. Si aucune femme n’est pilote de formule 1, je pense que c’est plus par protectionnisme masculin. En revanche, je ne pense pas non plus qu’une femme pourra égaler un homme en haltérophilie par exemple, ou en vitesse sur le 100m.

      C’est un vrai problème, en effet, car aligner sur le départ du 100m cinq femmes et cinq hommes, c’est bien beau au niveau de la parité, mais nul doute que dans ce cas les femmes n’ont aucune chance de remporter l’épreuve, comme vous le dîtes.

      Ici, je ne crois pas qu’il soit question de ce problème bien particulier, je crois que vous poussez trop loin la logique, mais du fait que, selon l’esprit olympique, seul le sport et l’esprit sportif doit compter. Donc, pas de prosélytisme religieux ou politique, si tant est qu’on puisse considérer que le port du voile par les femmes sur un terrain de sport doit être considéré comme du prosélytisme, ce que j’ai du mal à penser.

      On peut se dire qu’en effet, il vaut mieux accepter les femmes sur le stade avec leur voile, que c’est déjà « bien beau » qu’elles soient autorisées à concourir, que ces « pays là » acceptent d’envoyer des femmes etc etc. Le problème, c’est qu’il y a un règlement, que certains pays refusent catégoriquement d’accepter, et que par conséquent les organisateurs, ne voulant exclure personne car ce n’est pas dans l’esprit olympique, acceptent, eux, de faire des exceptions. Quelqu’un qui dit, je veux participer à votre concours, mais pas question que je respecte le règlement, alors vous n’avez qu’à le changer spécialement pour moi, je trouve pas ça très correct non plus.

      On est bien d’accord, les femmes ne seront jamais aussi fortes physiquement que les hommes, et cela oblige à faire des épreuves séparées, mais ce n’est pas de cela dont il s’agit ici. Cela dit, je reconnais que c’est un super problème, car moi personnellement je m’en fiche si des femmes veulent porter leur voile sur le stade parce qu’elles préfèrent se montrer publiquement dans cette tenue. Mais puisqu’il y a un règlement, et que le règlement interdit tout signe religieux, alors il faut respecter, sinon, si on refuse d’emblée ce respect du règlement, alors on accepte de ne pas participer.


    • J.D. J.D. 1er octobre 2014 04:37
      • La parité est très dur a voir dans certains sports. Mais ça arrive. par exemple dans la course automobile, il y a de plus en plus de jeunes filles ’pilote’ et font les écoles de pilotage. Il faut démocratisé le mouvement. Laissons le temps agir... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès