• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de philippe baron-abrioux



  • philippe baron-abrioux 22 août 2019 11:06

    [email protected]

    Bonjour Chantecler ,

    « avez vous une réponse  ? »

    Quelle est votre question si vous voulez que j’y apporte (si ça m’ est possible) une réponse .

    ce qui me semble être une constante c’est le fait que de tous temps , ceux qui détenaient ,sous une forme ou sous une autre, le pouvoir par la possession de biens , et mêmes d’accès à des matières premières recherchées et facilement monnayables ,de liquidités , ont toujours fait l’objet de l’avidité des autres désireux de s’approprier ce qu’ils ne possédaient pas eux mêmes et ce PAR TOUS LES MOYENS ;

    l’origine des banques a été la mise en sécurité autant que possible des biens et valeurs pour se mettre à l’abri des pillages et autres formes de vol . de là l’idée du coffre fort avec code et clefs multiples .

    est ce parce que les Juifs , plus que d’autres peuples, sont parvenus à protéger de façon plus prolongée certains biens (dont des écrits sacrés de leur religion ) qu’ils ont toujours eu la réputation d’être un peuple composé de riches ? et ce fantasme persiste encore depuis des siècles !

    peut être mais sans doute aussi parce qu’ils pratiquent une forme de solidarité entre eux qui ne dément presque jamais . Certains asiatiques font de même ce qui soude la communauté dans laquelle tous sont interdépendants . la civilisation « occidentale » elle ,valorise bien davantage l’individu .

    ai je au moins partiellement répondu à votre non- question ?

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 22 août 2019 09:41

    @l’auteur ,

    Bonjour ,

    merci pour avoir été le « passeur » de cette lettre d’une vieille femme , une grand mère , qui avant de mourir veut divulguer à ses petits enfants des faits qui expliquent certains de ses comportements vis à vis de plusieurs personnes du village dans lequel , elle et son mari ont vécu .

    aucune haine recuite dans cette lettre mais un appel à la prudence ; toutes les périodes de trouble , de guerre , de conflits , génèrent des comportements indignes de la part de ceux qui , finalement ont pignon sur rue mais dont l’origine de la richesse est moins claire que la façade bien ordonnée de leurs maisons .

    « L »ARGENT N’A PAS D’ODEUR « disait Véspasien . mais parfois il pue la forfaiture , le mensonge et la trahison .

    les apparences sont parfois trompeuses et ce n’est pas la présence ici ou là le vendredi ou le dimanche qui détermine la probité et le niveau de respect que l’on doit à ceux qui fréquentent ces lieux pour y chercher une absolution à leurs forfaits .

    j’ai connu un camarade très fier de la fortune (largement affichée ) de son père . parlant avec ma grand mère , j’ai cité son nom et précisé combien ce garçon m’agaçait en se vantant sans cesse de la fortune acquise .

    sa réponse fut brève ; » tu as entendu parler du mur de l’Atlantique ? parles -en avec ton camarade , tout simplement ; il comprendra peut être cette allusion« .

    je me souviens de certaines actions en justice intentées contre les séquestres des biens des juifs pendant l’Occupation des nazis en France ; je ne suis pas persuadé que certains des biens saisis et mis sous séquestre aient toujours été restitués à leurs propriétaires légaux après la fin de la guerre .

    par contre , je pense que certaines fortunes bien connues de ma ville d’origine , ont connu une »embellie« assez hideuse et déshonorante .

     »bien mal acquis ne profite jamais " si c’était vrai certains passeraient de l’I.S.F au R.S.A .

    ET SOMME TOUTE, CE NE SERAIT QUE JUSTICE ;.

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 21 août 2019 17:24

    @Spartacus

    de nouveau ,

    Petite mise au point tout d’abord ,Monsieur Spartacus_ : je n’ai jamais remis en cause la légitimité de Donald Trump , même si on aurait pu espérer un autre choix , pour les Américains d’abord et pour le monde entier ensuite .

    « LES CHIENS HURLENT EN MEUTE » , merci pour cet effort presque poétique et qui semble devenir un leitmotiv dans vos récents messages, sans que je sache très bien qui sont ces chiens dont vous parlez ,Monsieur Spartacus .

    En quoi le mot « ploutocrate » a t il été posé à des fins « méprisantes » ?

    Vous avez eu un problème de lecture , confondant ce mot avec un mot ,« ploucocrates* », qui n’ a jamais été employé par personne dans le fil des commentaires .

    Erreur de lecture et vous vous lancez dans une de vos diatribes , contre je ne sais qui , comme un soulagement qui ne mérite aucun effort de retenue .

    Vous n’avez guère le sens de l’humour et vous vous en étouffez . Vous supportez visiblement très mal que l’on vous fasse la moindre remarque .

    je n’apprécie pas ni l’injure, ni l’insulte ;c’est pour cette raison que j’essaie de toujours rester courtois quand je m’adresse à un lecteur . aurais je failli à ce principe en vous répondant ?

    Tant qu’à mon « schéma de pensée sur les autres » , ce qui m’a fait sourire c’est que justement je n’en ai aucun de précis ce qui ne signifie pas que je renie certaines valeurs acquises dans ma famille et par l’enseignement que j’ai reçu , accepté et parfois largement remis en cause .

    Si vous preniez le temps de relire au calme les commentaires postés à la suite de votre article à visée géopolitique , sans doute n’auriez vous pas commis cette erreur de lecture et vous seriez vous épargné une colère bien inutile .

    « LA DEMOCRATIE AMERICAINE BIEN MIEUX QUE LA NOTRE » .

    ET LEUR CONSTITUTION , VOUS SAVEZ ,BIEN SUR ,QUELLES EN SONT LES SOURCES D’INSPIRATION ;

    ALLEZ , MONSIEUR SPARTACUS ,LE LATIN , . si vous me permettez ,

    « ERRARE HUMANUM EST , PERSEVERARE DIABOLICUM » .

    Bonne fin de journée ,Monsieur Spartacus !

    * il semble que le mot « ploucocrates » n’existe pas .

    P.B.A.

     ;



  • philippe baron-abrioux 21 août 2019 10:48

    [email protected]

    Bonjour Spartacus ,

    « la ploutocratie américaine » est citée et HOP , vous sautez sur ces mots pour apporter la contradiction à un de vos lecteurs .

    Du calme , Spartacus , personne n’a écrit que les électeurs de Trump étaient des « ploucs » .

    « PLOUTOS »,EN GREC ,SIGNIFIE LE POSSEDANT , LE RICHE , le capitaliste selon notre phrasé économique actuel que vous utilisez si souvent .

    la « ploutocratie » serait donc davantage une forme de gouvernement choisi parmi Ies RICHES ,les .POSSEDANTS . rien à voir donc avec des « ploucs »

    Comme quoi , on peut avoir choisi un pseudonyme tiré de l’Antiquité , et , n’ayant pas de bases en grec ancien , se laisser emporter par sa colère, au point de sombrer dans le ridicule .

    bien le bonjour ,Monsieur Spartacus .

    VOUS AVEZ, ME SEMBLE T IL, BESOIN DE REPOS ET D’ ENCORE UN PEU D’ ETUDE .

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 30 juillet 2019 07:51

    @l’auteur(e ) ,

    Bonjour Rosemar ,

    « s’autoriser à être humains » , pour moi , cela débute par le fait de vous souhaiter un « bonjour » à chaque fois que je réponds à un article , un des vôtres ou à celui de quiconque .

    « stupide , vieux jeu , ringard » , tout ce qu’on veut, mais pourtant cela marque bien que je n’échange pas avec un non-humain , robot ou algorithme quelconque mais avec une personne qui a choisi de s’adresser à nous tous , lecteurs d’Agoravox .

    pas non plus avec un conseiller , un quelconque « coach » qui me délivrerait ses conseils , gratuits dans un premier temps puis me proposerait un forfait pour un volume d’heures de connexion qui m’aideraient à « gérer » ma vie de façon plus performante .parce qu’il faut « gérer » sa vie selon l’expression en vogue ., comme on gère un patrimoine bien concret , mobilier ou immobilier .

    nos vies se réduiraient elles à cela ?

    TOUS les âges de la vie sont devenus des « cibles » de plus ou moins habiles marchands de TOUT qui sont présentés comme indispensables , et finissent bien souvent dans nos poubelles ou déchetteries dès qu’une version nouvelle est lancée sur le marché .

    de la « baby -economy » on passe à la « silver- economy » , les deux soutenues par des didacticiels d’emploi pour soutenir nos apprentissages avec ces nouveaux « indispensables » qui concourraient à notre devoir de citoyen -électeur soutenant par ses gestes l’économie nationale .

    et tout cela dans la plus parfaite indifférence de la monstrueuse majorité de nos sociétés .

    la « marchandisation » généralisée est devenue le poison le plus efficace , totalement légal , de l’âge du biberon à l’âge des couches pour adultes .

    n’oublions jamais que nous n’« existons » que parce qu’il y a le regard de l’Autre , comme le dit Albert Jacquard ., le pire étant l’indifférence .

    bonne fin de journée ,Rosemar !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 28 juillet 2019 16:18

    @l’auteur ,

    Bonjour ,

    il me semble que les rapports entre le monde des civils et celui des militaires ont bien évolué depuis le crash du Concorde en juillet 2000 . 

    parmi les raisons qui peuvent expliquer cette évolution , ne peut on pas parler des périodes comme l’état d’urgence , découlant de la menace terroriste et des attentats commis en France et en Europe entre autres ?

     chaque partie a , me semble t il appris , par la force des choses ,à écouter et entendre ,les propos de l’autre partie .

    ce que vous remarquiez , vous et vos camarades pilotes d’essai militaires ,sur les pneumatiques utilisés sur les avions de chasse que vous pilotiez, avait sans doute bien des difficultés à passer la barrière du camp ou de la base aérienne où vous étiiez affectés .

    la défiance entre civils et militaires a toujours existé à divers degrés ; elle se manifeste encore parfois bien maladroitement .

    j’espère que cette période est révolue , même s’il existe encore des tensions , inutile de le nier , voir Police et Gendarmerie .

    ceci n’est qu’une des explications qui me viennent à l’esprit après vous avoir lu .

    peut être y en a t il beaucoup d’autres , moins acceptables et moins nobles . mais n’ ayant aucun argument pour en faire état , je choisis d’en rester là .

    BONNE FIN DE JOURNEE ET MERCI POUR VOTRE ARTICLE .

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 27 juillet 2019 08:39

    @l’auteure,

    Bonjour Rosemar ,

    ça y est , vous vous êtes rendue à l’évidence , les « robots » à forme humaine ou issus d’une chaîne de fabrication avec connexions très diverses et des techniciens qui le plus souvent ne savent pas , faute de l’avoir appris ,vous « dépanner » sont enfin entrés dans votre VIE que ce soit en poussant la porte de la boutique FREE la plus proche de chez vous et même parfois sans avoir à sortir (attention , canicule !) , simplement en essayant de contacter un service public qui fait son possible pour « dématérialiser » (au nom d’une écologie ) ses services .

    vous aurez résisté et vous l’avez fait savoir et vous en étiez fière à bon droit , mais ...à l’impossible nul n’est tenu !

    ni vous , ni moi et vous avez donc franchi le pas , oh modestement , pour 2 € engagés , juste pour voir peut être , mais vous allez pour cette modique somme , tapoter sur votre Smartphone et éventuellement où que vous soyez ou presque, lire nos commentaires à la suite de vos articles et y répondre alors que vous êtes occupée à reluquer les légumes dont vous avez besoin pour une ratatouille .

    vous passez ainsi de la pataugeoire au grand bain et aux joies décrites par le maître nageur assis derrière la vitre en charge de votre sécurité (garantie bien sûr par contrat , à lire absolument ) .

    nos commentaires à tous , vous manquaient ils à ce point que vous acceptiez le risque d’oublier que vous êtes seule à manger la ratatouille comme vous serez seule au moindre « bug » (pardon ,à la moindre défaillance ) de votre Smartphone ?

    et , pour 2 €uros engagés , vous n’aurez même pas NONO , le gentil robot mais le disque multilingue qui prendra en charge votre appel en vous expliquant que « du fait de très nombreux appels , vous êtes priée de nous recontacter ultérieurement » .

    mais si vous êtes insomniaque , canicule ou pas , ne rêvez pas, vous obtiendrez la même réponse .

    parfois le réveil est difficile ; on pensait toucher au rêve du bout des doigts et en fait on est ramené à une réalité ; le robot veille sur <notre vie et ne pratique pas la convivialité vantée par la marque .

     reposez vous , Rosemar !

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 26 juillet 2019 10:53

    @placide21

    Bonjour ,

    « si une trisomique autiste... »

    Allo , docteur , comment allez vous ?

    et la canicule , comment la supportez vous ? quel jour sommes nous ?et la suite...

    bonne fin de journée , à l’ombre et au frais si possible !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 26 juillet 2019 08:48

    @gruni

    Bonjour ,

    Que cherche M.Onfray en lançant cette diatribe contre Greta ?

    à se rappeler au bon souvenir de ses lecteurs (dont je suis ) ?

    je l’ai connu plus affûté et moins fielleux et donc bien plus efficace quand il pointait du doigt certaines incohérences de représentants de l’intelligentsia actuelle .

    en lisant attentivement , son pamphlet à l’encontre de Greta , il m’ a semblé voir un « exercice de style » qui par ses excès perdait au fil du texte cette efficacité qui fut la sienne bien longtemps .

    M.O deviendrait il seulement un philosophe que les années n’ont pas épargné (il n’est pas le seul ) qui supporte de plus en plus difficilement une jeunesse qui nous a fui depuis longtemps et génère parfois des phases de « méchanceté gratuite » , celle que remarquent enfants et petits enfants qui , finalement refusent de venir rendre visite à l’Ancien dont ils ne comprennent pas les soudaines poussées de vacheries .

    faut il pardonner à nos Anciens , oui , sans doute mais ayons au moins la même attitude vis à vis de cette jeune fille , cette enfant puisqu’elle se revendique comme telle et qui nous exhorte ,nous les Adultes, à accepter non pas de l’écouter elle, mais les scientifiques .

    enjoindre à Greta de reprendre le chemin de l’école est sans doute la meilleure chose qui lui soit conseillée selon moi ; M.O , longue vie à lui , aura sans doute , comme nous tous , besoin des connaissances de tous pour aborder plus sereinement les prochaines étapes de la vie sur notre planète terre , à Caen comme partout .

    bonne fin de journée à tous !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 26 juillet 2019 07:49

    @izarn

    Bonjour ,

    et merci pour votre conseil .

    je n’attaque pas l’Eglise , je relate des faits anciens découverts par hasard sur des pratiques entre évêchés pour « couvrir » des agissements ignobles de « brebis égarées » .en précisant bien les dates dans l’espoir que ce soit un temps désormais révolu ,même si je ne suis pas certain que ce soit réellement le cas .

    je refuse d’aborder les propos du prêtre cités dans l’article mais peut être est ce à lui que votre conseil s’adresserait plus judicieusement ?

    et pas davantage ce qui concerne le cas d’Hervé et j’en donne la raison ,si vous voules bien lire . 

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 25 juillet 2019 08:29

    ent

    @UX AUTEURS ,

    ,(puisque deux prénoms figurent , Danièle et ¨Paul (dans cet ordre je préférerais ) ,

    votre article aborde deux sujets au moins ; la fin de vie et les moyens légaux actuels qui sont prévus pour l’aborder et la Foi , la confiance donc ,en une religion si souvent bafouée par certains de ses représentants (qui le plus souvent bénéficient d’une foule de subterfuges en cas de manquements graves à leur charge ) .

    sur ce second point , il y a déjà longtemps , j’ai eu en mains au début des années 2000 un courrier demandant à un de ses éminents représentants adressé à un autre de la même hiérarchie de bien vouloir accepter dans un de ses établissements locaux ,un prêtre qui avait eu ’un comportement inadapté« avec un de ses élèves .

    j’ai ,pendant cinq ans , connu ce prêtre dans les années 1960 1970 . il faisait partie de l’équipe pédagogique , j’ai même été son élève .

    quand j’ai découvert dans les années 2000 cet échange de courriers qui datait de la fin des années 1950 , quelle surprise et quelle colère aussi .

     »VNCENT N’ARRIVAIT PLUS A Y CROIRE" écrivez vous en parlant de sa Foi . comment faire autrement quand la confiance est ainsi piétinée , souillée , bafouée , a perdu son sens ?

    Vincent , infirmier , avait clairement indiqué à sa femme et à d’autres membres de sa famille ’(des personnes de confiance selon la terminologie actuelle) qu’il refuserait tout acharnement thérapeutique si le cas se présentait un jour dans SA VIE .

    qu’en ont fait ses parents , avec le relais de dignitaires religieux ? plus de 10 ans d’avis , de rapports , de jugements ,d’appels de tous niveaux , au nom du respect dû à la vie et de l’interdiction d’e décider pour soi même quel doit en être le terme .

    on a même cité Auschwitz , pourquoi pas Pol Pot et les khmers rouges ?là encore je choisis d’en rester aux seules constatations , même si elles me semblent consternantes .

    ils sont devenus fous ?

    je laisse là mon commentaire et refuse de reprendre ce qui ne concerne que vous et votre conscience au sujet de votre fils ,Hervé .

    notre société a encore bien des heures à consacrer à ces deux sujets . j’espère seulement qu’elle saura tenir à distance de ses réflexions les éléments qui ne manqueront pas de ne devenir que des performances de diffusion et tous les biais les plus scandaleusement racoleurs qu’elle s’autorise parfois .

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 22 juillet 2019 16:08

    @keiser

    Bonjour ,

    si vous le dites , je vous fais confiance ; je n’ai jamais étudié l’anglais : seulement allemand première langue et latin et grec .

    merci et bonne fin de journée .

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 22 juillet 2019 07:20

    te

    @l’auteur ,

    ces jours là , j’étais en vacances chez une cousine à Boutx , petit village près de Saint Béat, en Haute Garonne .

    si mes souvenirs sont encore bons , elle et moi avions décidé de tenter (qualité de transmission souvent aléatoire en pays de montagne ) de voir la retransmission de ce qui était et reste un événement extraordinaire à cette époque .

    la Lune , je l’observais souvent la nuit lors d’escapades autour du village pour aller retrouver une jeune fille (et parfois sa soeur) . 

    les journalistes parlaient de Pleumeur- Baudou qui allait jouer le rôle de relais entre les astronautes , Houston et nous , terriens de France , qui allions (peut être ) voir cet alunissage et les premiers pas d’hommes sur la lune .

    je me souviens de la qualité des images et des efforts que nous faisions pour discriminer les contours de ce qui était commenté avec passion par les journalistes , pas tous d’accord sur la nature des images .

    Boutx , près de Saint Béat , béat, sans doute l’étais je comme beaucoup d’autres sans oublier ceux qui resteraient à jamais incrédules .

    Demis Roussos chantait « rean and tears » l’année précédente .

    sans doute des larmes d’émotion y en a t il eu , de joie aussi et d’inquiétude .il fallait , pour que l’expoit soit complet ramener sur notre Terre les astronautes . 

    ce fut le cas, malgré toutes les craintes sur cette mission , cette aventure humaine qui se déroula pour la première fois sur une autre planète que celle qui est la notre .

    bonne fin de journée  !

    P.B.A.




  • philippe baron-abrioux 17 juillet 2019 11:10

    @l’auteur ,

    « ce n’est jamais la même eau qui coule dans la même rivière »

    ainsi ce fut le Reich qui fut condamné ,la R.F.A qui contribua à une partie et l’Allemagne qui acheva la paiement .

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 17 juillet 2019 09:20

    @l’auteur ,

    Bonjour ,

    l’Allemagne a été condamné à verser 269 milliards de Reichsmarks -or au titre de « réparations » à la fin de la première guerre mondiale ;

    CETTE DETTE A COURU JUSQU’EN 2010 .

    de cette période , très longue , il faut retenir qu’il y eut plusieurs ajustements .

    cela semble vous étonner , pourtant un créancier n’a jamais intérêt à « étrangler » son débiteur au point de l’amener à la faillite totale et à la cessation de paiement s’il veut un jour récupérer sa créance .

    une remarque ,vous citez des noms de familles connues , contemporaines aussi ,.

    qu’espérez vous , soulever les voiles de l’histoire ou jeter un zeste de suspicion sur des pratiques, à l’once d’une morale qui n’a bien souvent aucune place dans le cours de l’Histoire ?

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 14 juillet 2019 09:13

    @l’auteure ,

    Bonjour Rosemar ,

    Il me semble que ,depuis longtemps, le titre de votre article pourrait s’appliquer à bien autre chose que les « biens de consommation » .

    les notions de « soldes ,désordre et gabegie » s’étendent désormais , non plus seulement aux biens produits , fabriqués , mais aussi malheureusement aux femmes et aux hommes qui , peu à peu , mais de façon aussi insidieuse que permanente , se perçoivent ,et à juste titre bien souvent comme « des Kleenex ,des jetables » .

    vous déplorez à raison ce qui se retrouve au sol et dont personne ne se soucie de les ramasser et ce quelle que soient la qualité et la valeur du produit ainsi peu respectées .

    vous utilisez le mot de irrespect pour le déplorer .

    bien souvent je cherche le respect pour les femmes et les hommes qui , avec leurs moyens , essaient de trouver ou de retrouver une place dans uns société , la notre , où les « chercheurs d’emploi » sont pléthore et le marchandage (tirant toujours vers la )plus basse rémunération, bien que légale), prend de plus en plus de place lors d’un éventuel recrutement .

    combien de jeunes parfois fortement diplômés , motivés ne se voient proposer que des postes sans aucune reconnaissance des efforts faits et des sommes dépensées pour « se payer »leurs études !

    eux aussi se sentent « soldés » sur le marché de l’emploi et s’ils conçoivent quelque rancoeur peut être est ce parce qu’ils estiment qu’ils auraient droit eux aussi à un minimum de Respect pour les efforts accomplis durant parfois de longues années .

    le désordre règne aussi sur le marché de l’emploi et la gabegie de compétences est ,selon moi ,évidente d’où la tendance qui ne cesse de se faire jour à l’émigration de nombre d’étudiants vers des zones et des pays dans lesquels ils pourront présenter et faire valoir ce pour quoi ils ont accepté tant et tant de sacrifices .

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 13 juillet 2019 12:12

    @Djam

    Bonjour ,

    je n’ai parlé que de PULSION (je n’ai pas été « tenté »)en prenant la peine de préciser la limite imposée par la Raison , dont celle transmise par la cellule familiale quelle qu’en soit la composition .vous semblez être passé sur ces éléments .

    précision , si on ressent de l’attirance pour une personne de même sexe , cela peut s’expliquer aussi par un environnement plus basé sur une complicité que par le besoin physique et sexuel d’une expérience réelle .

    ETES VOUS SÜR QUE TOUS LES ADOS TROUVENT CETTE COMPLICITE DANS LE CADRE FAMILIAL ?

    DE MOINS EN MOINS ,SELON MOI ; beaucoup n’ont qu’un temps très limité à accorder à leurs ados du fait de leur travail (ou de la recherche ) ou d’activités variées de distraction (assez chronophages ,le plus souvent ,ou pour répondre à des schémas purement consuméristes ) .

    les parcs d’attraction en sont un exemple : les parents sont des consommateurs passifs qui délèguent aux animateurs le soin de divertir les enfants.

    pendant ce temps là les parents n’ont à s’occuper de RIEN sauf à prendre quelques photos de ces moments « inoubliables » .

    bonne fin de journée .

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 13 juillet 2019 08:58

    us

    @l’auteur ,

    Bonjour ,

    et si ce n’était en fait que notre part d’« animalité » (que tantôt nous oublions et tantôt nous laissons prendre prise sur nos actes ) ?

    car oui , l’homosexualité existe bien et bien chez certains animaux .

    rite initiatique là aussi ?

    ne peut on parler ici d’une phase de « découverte » de l’Autre , celui qui n’est que le miroir de moi même sans lequel s’il n’existait pas , je ne serais qu’un animal particulier à forme humaine mais dénué de la capacité de Raison . ?

    QUEL HOMME OU QUELLE FEMME PEUT PRETENDRE n’avoir jamais ressenti une pulsion homosexuelle ?

    si la pulsion existe cela ne veut pas dire qu’elle ne sera pas limitée par la raison et l’envie de « découvrir » , un autre moi même mais morphologiquement différent de moi ou de mon Autre , mon miroir de même sexe .

    serait on « fondamentalement » hétéro ou homosexuel , prédisposé à telle ou telle orientation sexuelle ?

    rappelons nous les premiers « kouros » grecs , sans aucune représentation d’un sexe quelconque puis les représentations des éphèbes ,avec là, bien présente, un sexe .

    n’est ce pas déjà le dépassement des tabous ?

    et que penser de « l’origine du monde » .

    la « découverte » , l’évolution des moeurs fait partie intégrante de toute société vivante . vouloir aller à contre courant signe , en général ,le déclin .

    seules comptent les limites ,acceptées ou imposées , qui s’appliquent à un moment donné .

    bonne fin de journée !

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 13 juillet 2019 07:53

    @l’auteur ,

    il me semble (il y a longtemps ,c’est vrai ) avoir entendu parler de ’l’honnête homme « ou de la conduite »en bon père de famille . j’avais cru comprendre que ces concepts faisaient partie de notre littérature et donc de notre culture puisque souvent les uns ou les autres y faisaient référence , la main sur le coeur .

    Monsieur de Rugy au titre de ses anciennes fonctions a souhaité présenter à quelques invités un autre volet , gastronomique celui là ,de notre culture,l’excellence de nôtre gastronomie .

    En cela , il a démontré sa solidarité avec l’ensemble du gouvernement ce qui n’est pas un mince effort pour un « vert » .

    ne tirons pas sur l’ambulance !

    il présente bien comme l’on dit ,notre de Rugy , même s’il ne sait pas toujours où il habite , comme une de ses proches collaboratrices d’ailleurs .

    on sait les effets néfastes du plomb et les risques de saturnisme encourus pour un trop long contact avec ce métal .

    n’y aurait il pas un risque découlant de trop longs contacts avec les ors qui décore presque tous les palais de notre belle République ?

    personne n’en parle , quel dommage !

    une inspection a eu lieu concernant l’appartement de fonction de Monsieur de Rugy et les travaux qui y ont été entrepris ; trouvera t on à cette occasion l’explication de toute cette suite d’événements ?

    attendons sagement si possible , et quand le diagnostic sera posé il sera encore temps de l’orienter vers le meilleur hôpital pour son cas .

    bonne fin de journée .

    P.B.A.



  • philippe baron-abrioux 5 juillet 2019 08:28

    @l’auteur ,

    Bonjour ddacoudre ,

    merci d’avoir reconnu la « la longueur » de votre article ;il l’est , c’est un fait !mais il est aussi riche et foisonne de références à qui veut bien lire jusqu’au bout .

    « être curieux de tout » pourrait être le sens de votre démarche , de tout , sans appréhension aucune de domaines dont certains pourraient être surpris que l’on ose en savoir PLUS , que l’on cherche à les aborder dans une quête de développement personnel ou plus simplement parce qu’on a conscience de nos lacunes .

    « s’autoriser » à la découverte par tout moyen mis à notre disposition pour accroître notre capacité à discerner de façon un peu plus solide et étayée ce qui nous a été caché ou n’a jamais fait partie intégrante de notre éducation et /ou nos enseignements scolaires ou autres . acquérir ainsi des outils pour élargir le champ de nos connaissances pour satisfaire notre légitime curiosité (qui est une qualité essentielle ) ou pour tenter de perfectionner nos savoirs faire et nos savoirs être et plus largement encore nos savoirs .

    je partage votre point de vue sr la formation permanente (ou continue ) qui consiste le plus souvent à « adapter » le salarié à un poste de travail dans l’entreprise pour le rendre toujours plus efficace , « performant » , rapide et donc plus « productif » . durant toute ma vie professionnelle , j’ai insisté sur l’importance qu’il y avait AUSSI à la « transférabilité » des contenus dispensés à ce titre .

    j’ai cru lire aussi une référence à la « nouvelle société » proposée par Chaban- Delmas avec la complicité de Jacques Delors qui était son conseiller .
     
    décentralisation , participation au résultat des entreprises , élargissement et facilitation de l’accès à la culture avec priorité à l’Humain dans son entièreté : on sait ce qu’il advint de cet ensemble , perfectible certes , sans aucun doute, mais qui avait l’avantage d’ouvrir un peu quelques pistes d’une réflexion pour la société ..

    votre article me semble être un plaidoyer pour une nouvelle prise de conscience sur les capacités que nous donne notre cerveau , nos 1300 grammes de matière grise qui ne sauraient se satisfaire de la « soupe » qui nous est servie .

    il y a bien encore un espace à portée de vue si nous acceptons de faire l’effort d’ouvrir grand nos yeux et nos oreilles pour voir la duperie actuelle , la dénoncer et la combattre si nous refusons de crever à force de facilité et de renoncement à tout ce qui est encore le champ de la liberté d’apprendre et de construire en nous épanouissant pendant qu’il est encore temps .

    pardon pour la longueur .

    BONNE FIN DE JOUREE !

    P.B.A.