• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Séraphin Lampion



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 10 novembre 2015 11:45

    Quand on laisse traîner un rateau par terre, il faut toujours mettre les dents en bas, sinon, quand on marche dessus, on se le prend dans la gueule et il faut pas s’en prendre aux autres. Ça fait mal, mais fallait prendre des précautions !



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 10 novembre 2015 11:36

    Une autre France que celle de Patapouf premier existe aussi...

    Le problème dans les deux situations, c’est l’accès au micro, aux caméras, aux chéquiers des banquiers, etc...


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 10 novembre 2015 10:08

    Merci pour cet article utile aux amnésiques.


    Une légère précision, cependant.
    Vous écrivez : «  Tout d’abord, la France est de loin l’un des pays les plus prisés par les immigrés. » Ce ui pourrait laisser entendre que ce sont les intéressés qui choisissent leur destination, comme des touristes, alors que la réalité est toute autre.

    Par exemple, en France, les compagnies houillères, ont été, très tôt, contraintes de faire venir, de Belgique, d’Italie, d’Espagne, les travailleurs manuels dont elles avaient besoin. Entre 1900 et 1914, le patronat minier a mis en place une véritable politique de recrutement de travailleurs étrangers. Les Polonais ont été les premiers à arriver en grand nombre. Ils ont constitué des communautés identitaires au sein desquelles naîtront quelques personnalités qui appartiennent désormais à l’histoire de la France. Mais quand les conditions se modifient dans les années 30, les compagnies houillères affrètent dix-sept trains spéciaux pour raccompagner leurs ouvriers polonais à la frontière.

    Dans le sens « aller » comme dans le sens « retour », il ne s’agissait pas d’un choix, mais d’une politique calculée et organisée de la direction des houillères qui permettait de recruter une main-d’oeuvre bon marché qui avait l’avantage par ailleurs de briser les exigences de la main d’oeuvre locale disponible..

    Cet éclairage a aussi son intérêt quand on connait le dumping salarial en cours à la faveur des réglementations européennes.



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 10 novembre 2015 08:30

    La charolaise est une race française originaire de la région de Charolles en Bourgogne, vouée principalement à la production de viande, dont les individus sont de grand gabarit et de couleur blanche. Elle est réputée pour ses qualités bouchères mais aussi pour sa forte croissance, sa rusticité et sa docilité. 



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 9 novembre 2015 15:20

    « En particulier, et depuis toujours, ceux qui souffrent le plus de la politique linguistique très rigide et inégalitaire de la République Française (alsaciens, basques, corses, bretons, lorrains, savoisiens, …). »


    Vous voulez sans doute parler des la partie du département de la Moselle où quelques personnes comprennent encore le Francique ?

    Même si tous les habitants de cette zône se sentaient concernés, il reste les autres habitants du département, les habitants de Meurthe-et Moselle, de la Meuse et des Vosges ! Et il ne semble pas que dans ces départements peuplés par des Lorrains il existe une once de velléité d’autonomisme.

    Demandez aux Italiens qui n’habitent pas les régions autonomes du Val d’Aoste et de Sicile ce qu’ils pensent du statut d’autonomie des régions concernées !

    Ils pensent que ces régions prennent tout ce que l’état peut fournir en matière de services publics et d’aides et se soucient fort peu par ailleurs de leurs compatriotes.



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 9 novembre 2015 13:31

    bonjour M Mouray,


    les pièces de monnaie ayant pour vocation d’être échangées, peuvent se retrouver loin de leur lieu d’émission ou d’affectation. Quel élément concret permet de penser que cette pièce (ou médaille) est lutécienne, même si on l’a trouvée à Paris ?
    Des haches de jade provenant du mont Viso en Italie ont été disséminées dans toute l’Europe dès le 5ème millénaire... alors les objets gaulois, beaucoup plus récents, devaient aussi voyager pas mal !


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 9 novembre 2015 12:28

    D’autres calculs ont été faits à ce sujet...

    Les planteurs protestants de coton de la Nouvelle Orléans considéraient plus économique de faire de l’élevage d’esclave que d’utiliser des esclaves jetables sur les marchés des Caraïbes comme le faisaient les planteurs de canne à sucre espagnols et catholiques.


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 9 novembre 2015 11:54

    @Michel DROUET

    il parait que les conseil régional de nord-pas-de-calais a été impressionné par la sécurité routière en grande-bretagne, de l’autre côté de l’eau.

    les élus ont donc décidé de faire une expérience limitée de circulation à gauche

    dans un premier temps, cette mesure s’appliquera seulement aux poids lourds

    si l’expérience est concluante, elle s’appliquera aussi aux motos


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 9 novembre 2015 09:57

    Qu’il s’agisse des transports ou des autres compétences des régions, les candidats ne s’xpriment pas et les électeurs auraient bien du mal à les titiller.


    Peu d’électeurs, d’ailleurs et sans doute peu de candidats, connaissent le rôle des administrations décentralisées, et ce sont souvent les fonctionnaires des administrations déconcentrées qui assument les responsabilités et surtout le travail. Le rôle des élus est déterminant pour les choix budgétaires (rail ou route, aéroport ou pas ?) et les subventions qui en découlent. Mais ils n’annoncent pas leurs choix, leurs intentions de vote et ne sont pas tenus d’en rendre compte. Alors, les électeurs, ils passent leur temps à autre chose qu’à titiller des gros bébés gavés de blédine deuxième âge. Les conseillers régionaux ne sont ni plus utiles ni plus compétents que Rachida Dati ne l’est au parlement européen. Ils jouent avec leurs portables et émargent pour les indemnités.

    Le fond du problème est que ces élections régionales ne sont considérées par les états-majors politiques qu comme un observatoire du paysage politique national et un instrument de mesure de l’intensité de la raclée que le PS va prendre !



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 novembre 2015 16:31

    « L’homme est un loup pour l’homme, ce qui, vous en conviendrez, n’est pas très gentil pour le loup.  » 

    (Serge Bouchard, Quinze lieux communs, Les armes, éd. Boréal, p. 177). 

    Les loups, en effet, s’il faut en croire le proverbe - et contrairement peut-être aux hommes - ne se mangent pas entre eux.


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 novembre 2015 13:03
    Il ne reste plus aux mormons homosexuels (qui ne peuvent sans doute pas se marier, d’ailleurs ?) qu’à adopter des enfants déjà baptisés en tant que mormons, ou à renoncer à être mormons, ce qui serait la manifestation d’une prémisse de discernement...


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 novembre 2015 10:10

    @MAIBORODA

    si les catholiques étaient tous intégristes, nous ne serions pas loin de ressembler à l’Arabie Saoudite...


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 novembre 2015 10:06

    @HELIOS

    « ceux qui veulent plus trouveront des solutions complémentaires ! »

    c’est déjà ce qu’ils font depuis le début du néolithique :

    « Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, que de guerres, de meurtres, que de misères et d’horreurs n’eût point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : Gardez-vous d’écouter cet imposteur ; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne. »

    Jean-Jacques Rousseau



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 novembre 2015 08:48

    @Genc Osman

    ok
    retirez le paragraphe sur Atatürk, alors...
    ça ne change rien au reste !


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 novembre 2015 08:22

    « Bien sûr, la majorité des gens ne veut pas la guerre. En fin du compte ce sont les leaders d’un pays qui déterminent la politique de celui-ci. C’est simplement une affaire du choix des moyens pour entraîner le peuple dans telle ou telle direction, qu’il s’agisse d’une démocratie, d’une dictature fasciste, d’un régime parlementaire ou d’une dictature communiste.

    Quoi qu’on en dise, le peuple peut toujours être amené à adhérer aux choix et aux paris pris par leurs leaders. C’est facile. Tout ce qu’il faut dire à ces gens c’est qu’ils sont attaqués, en qualifiant les pacifistes de manque de patriotisme, en les accusant d’exposer la patrie à un danger. Ca marche de la même façon dans tous les pays du monde. « 

     

    Hermann Goering – procès de Nüremberg



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 6 novembre 2015 17:54

    Peut-être que le 39 77 joue le même rôle due le confessionnal sous l’ancien régime ?

    Le dimanche, après la messe, le curé allait déjeuner au château où il pouvait faire le compte-rendu des confidences qu’il avait reçues. Un service secret qui a fait ses preuves et a servi de modèle à bien des régimes politique... la confidentialité n’est garantie qu’à celui qui garde le silence. C’est la règle dans la communication humaine.




  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 6 novembre 2015 17:11

    @HELIOS

    et le revenu sera dépendant de quoi ?

    - du QI ?
    - de la force physique ?
    - du niveau des désirs ?
    - d’un tirage au sort ?
    - de la filiation ?
    - de la couleur de la peau ?
    - de l’age ?

    vous avez une idée là-dessus ?
    ça m’intéresse.

    euh, j’oubliais : « le rapprochement économique des peuples », ça veut dire quoi ?




  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 6 novembre 2015 16:41
    « Faut-il détruire les ordinateurs pour sauvegarder les emplois ? »

    À Lyon en, en 1831, les ouvriers du textile (les canuts) brisent les nouvelles machines à tisser, à l’image de celle inventée par Jacquard, car ces machines les concurrencent et les privent de leur gagne-pain. Mais, contrairement à une idée répandue, les canuts ne s’en prenaient pas spécifiquement aux machines ? Ils revendiquaient surtout un salaire garanti face à des négociants qui répercutaient toujours les fluctuations du marché à la baisse. Les émeutes se sont produites dans un contexte de révolution industrielle et de libéralisation de l’économie qui dégradait profondément les conditions de vie de ces ouvriers et artisans, en les dépossédant d’un savoir-faire pour les ravaler au simple rang de force de travail, ce qui les a poussé à s’organiser en vue de contester le nouvel ordre social qui s’instaurait à leur détriment.

    Casser les machines n’a pas empêché l’évolution technologique de s’imposer de toute façon. Mais la prise de conscience des canuts, la mise en place d’une organisation et la solidarité dans la lutte ont contribué à améliorer le statut des ouvriers du textile.



  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 6 novembre 2015 12:57

    La météo n’a jamais été neutre !


    Paris a toujours été le centre d’intérêt des observateurs qui ignorent les autres régions, les phénomènes climatiques s’arrêtent aux frontières, on est joyeux quand on annonce du beau temps et on a l’air de s’excuser quand il va faire mauvais, on compatit au malheur des automobilistes parisiens qui partent aux sports d’hiver sans équipements adaptés, tout est interprétation, vision tronquée et dramatisation de faits observables mais surinvestis d’une dimension affective.

    L’idéologie passe par la météo,, et ca garçon n’a pas dû faire là une bien grande découverte.


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 6 novembre 2015 12:48

    « Qu’un ministre de l’ancien régime ait posé son séant sur ce magnifique objet devrait séduire les nostalgiques de tous poils »


    Tout le monde ne possède pas un fondement hirsute, et les ministres pas plus que les autres ! Par contre, il est est vraisemblable que la gent féminine utilisât ces commodités, ce qui qui, personnellement provoquerait davantage de fantasmes dans ma pauvre tête...