• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Christian



  • Christian Christian 9 juin 12:45

    La connerie est une forme de conscience, prisonnière d’un vortex gravitationnel qui enferme ses perceptions et ses conceptions dans les limites étroites d’un égoïsme pulsionnel et conformiste quand ce ne sont pas dans celles d’une pensée archaïque et d’une superstition magique, pré-rationnelles et pré-individuelles. 



  • Christian Christian 8 juin 17:29

    @zygzornifle
    tien un poète...



  • Christian Christian 7 juin 18:28

    A noël ,je vais offrir des cadeaux invisibles dans des boite invisible  smiley



  • Christian Christian 7 juin 17:29

    @Fergus
    je veux bien assurer cette « œuvre » pour seulement 500 euros par mois ,mais il me faudra des preuves du vol ou du bris ,sinon tintin. smiley



  • Christian Christian 7 juin 12:09

    @Clocel
    j’abonde. smiley



  • Christian Christian 5 juin 13:56

    ça deviens dangereux ces régions

    Des drones auraient attaqué des humains de manière entièrement autonome pour la première fois

    L’incident, qui implique un quadcoptère Kargu-2 produit par STM (une entreprise turque) équipé d’une charge explosive, s’est déroulé en Libye.

    Le rapport indique que les forces de Haftar en retraite ont été « traquées » par des drones Kargu-2 fonctionnant de manière autonome, qui ont été « très efficaces ». « Les systèmes d’armes autonomes létaux étaient programmés pour attaquer des cibles sans nécessiter de connexion de données entre l’opérateur et l’arme : une véritable capacité de ‘tirer, oublier et trouver’ », note le rapport. En d’autres termes, les drones étaient capables de chercher et d’attaquer des cibles sans qu’un humain soit dans la boucle.

    https://trustmyscience.com/drones-auraient-attaque-humains-de-maniere-autonome-premiere-fois/



  • Christian Christian 5 juin 11:54

    L’ on nous tend des perches grossière avec ce titre,je suis zoutré.

    je met un lien plus scientifique pour instruire un peut la anticommutée d’agoraploxe

    https://sciencepost.fr/le-sport-en-chambre-en-est-il-reellement-un/







  • Christian Christian 30 mai 20:22

    @alinea
    merci pour appréciation .



  • Christian Christian 30 mai 12:57

    Une piste à suivre, tracée par Benoit de Bellefroid

    https://www.diversgens.be/



  • Christian Christian 29 mai 10:42

    lorsqu’un amant tantrique rencontre une femme initiatrice, l’homme et la femme dansent ensemble, libres, ouverts, parcourant les différents degrés de l’amour et du désir, se nourrissant des différentes facettes de chacun, se rencontrant par le corps, le coeur et l’âme, de manière douce, subtile et sensuelle. A ce stade, ce qui peut être vécu ne peut plus être écrit par des mots. Il faut en faire l’expérience.

    Globalement, pour atteindre cet état, il s’agit pour l’homme d’oser s’ouvrir à l’inconnu, en prenant conscience de son ignorance du féminin qui seul peut lui ouvrir le coeur et le faire atteindre des espaces de félicité, et pour la femme de prendre confiance dans sa puissance féminine créatrice naturelle et d’être totalement elle-même au delà des préjugés et des peurs.

    (elle est bonne  smiley

    ).



  • Christian Christian 29 mai 10:22

    @Orélien Péréol

    J’ai adoré cet interview et j’y ai compris les enjeux économiques et anthropologiques intégraux, dans leur entrelacements.
    Il y aurait d’abord à activer les dynamiques relationnelles - relation à soi, à l’autre, à la nature = FS Vert à l’échelle societale), pour valoir en préambule d’une évolution majeure.
    Ce Gael Giraud est hyper clair et pertinent. Je vous conseille cette grosse demi-heure passée avec lui sur le plateau de « La Grande Table » de France Culture. smiley

    Julien Pujol



  • Christian Christian 29 mai 00:00

    @alinea
    Pour moi c’est très compliqué d’agir dans le réel, un handicape plutôt lourd me clou au lit.Mais bon.. !!! je cherche de bon documents à lire ,que peut de personne dans mon entourage comprennent pour finir, la solitude dans ma chambre,mais avec des personnes,amis virtuel qui agissent dans la société à plein de niveaux ,des jeunes de 25 à 50 ans).by 



  • Christian Christian 28 mai 20:26

    ma proposition de réflextion

    Éric Sadin : nous sommes en pleine crise du « rien commun »

    https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/usages-et-style-de-vie/eric-sadin-crise-rien-commun/--------------
    extrait
    À « l’âge de l’accès » (à toute l’information) théorisé par Jeremy Rifkin sont venues s’ajouter une individualisation des récits, une individualisation des croyances, une surindividualisation de l’expression de ses opinions. Oui, mais voilà : ça part de soi et ça ne revient qu’à soi. C’est ce court-circuit qui nous hystérise, nous désespère, nous pousse à la surenchère. De l’âge de l’accès, nous sommes finalement arrivés à « l’âge de l’excès ».

    Cet excès, cette enflure, cette saturation de soi, viennent de ce que la parole, les symboles, les mots, ont remporté une triste victoire sur les actions concrètes. Nous vivons comme jamais auparavant une asymétrie entre le verbe et l’acte. L’expression de ses opinions ne s’articule plus à l’action commune. Et c’est le ton de la dénonciation qui prévaut : l’impression de régler ses comptes avec l’ordre politico-économique. On se décharge certes de nos colères, mais uniquement par un déchaînement verbal qui, aussitôt, sera évacué dans les oubliettes du présent. Chaque post ne produisant qu’une dérisoire sensation d’exister aux yeux des autres, nourrissant ainsi ce capitalisme de la catharsis. C’est un geste pathétiquement vain, aujourd’hui, que de dénoncer les méfaits du capitalisme sur une plateforme siliconnienne : voilà une contradiction qui illustre notre impuissance — et qui devrait nous interroger sur ce que suppose, en réalité, le plein exercice de notre condition politique.



  • Christian Christian 28 mai 20:02

    @alinea
    Non la terre est creuse ,et rempli de virus, se sont les forages qui font remonter les bestioles. smiley



  • Christian Christian 25 mai 00:00

    Pierre

    tu connais...

    Les systèmes de valeur identifiés par la spirale dynamique vont concerner les individus et l’environnement dans lequel ils évolue, cet environnement pouvant présenter des caractéristiques différentes en fonction des domaines de vie, professionnels ou personnels.

    ---------------------------------------------------------

    Au cours du développement d’un individu, d’une organisation ou d’une société, des modèles du monde nouveaux apparaissent, se rajoutant aux anciens dans une spirale évolutive sans fin. Ces paradigmes, la Spirale Dynamique les appelle des niveaux d’existence ou des vMèmes. Même s’ils permettent de gérer un monde de plus en plus complexe, aucun d’entre eux n’est meilleur que les autres. Un niveau d’existence est approprié dès lors qu’il est adapté à nos conditions de vie. Dans l’état actuel de l’évolution de l’espèce humaine, on en distingue huit, alternant priorité donnée à l’expression du soi individuel et priorité donnée à son sacrifice. Chaque niveau d’existence est désigné soit par une paire de lettres, soit par une couleur.

    Accédez à la description des huit premiers niveaux d’existence en cliquant sur les boutons de couleur ou en utilisant les flèches de défilement sur le côté :

    https://spiraledynamique.com/Theorie/index.php



  • Christian Christian 22 mai 09:23

    "Que de mots évocateurs ! On aime ces sonorités familières, ce verbe populaire, celui de Céline et de Rabelais...

    "

    bastonner

    ..oups.. !!!

    -

    cela dépend de quel coté du manche l’on se situe. smiley



  • Christian Christian 11 mai 16:10
    Plastique : jusqu’à 144 produits chimiques toxiques dans nos corps

    Plusieurs travaux récents démontrent la présence de ces particules dans nos corps. Une étude de 2020 coordonnée par Charles Rolsky, de l’Université de l’Arizona, les localise un peu partout. Ils étaient dans les poumons, les reins ou encore le foie de la totalité des corps humains analysés. Cette invasion précèderait même la naissance  ! C’est ce que démontre une étude menée par Antonio Ragusa, chercheur au département d’obstétrique d’un hôpital de Rome et parue en janvier dans Environment International. Dans le placenta de fœtus, du côté de la mère comme celui de l’enfant, il a identifié des particules de polypropylène porteuses de douze colorants chimiques différents. 

    Les microplastiques de taille supérieure à 150 microns ne sont pas censés passer des bronches ou du tube digestif à notre sang. En réalité, du fait de la pollution et des hydrocarbures eux-mêmes inflammatoires qui les composent, ainsi que des produits chimiques qui s’y attachent, les muqueuses bronchiques et digestives subissent une inflammation qui permet le passage dans le sang de particules de cette taille, et encore plus de nanoplastiques. Ces formes les plus petites dans lesquels les microplastiques se décomposent n’ont aucun mal à pénétrer ensuite n’importe quel organe. 



  • Christian Christian 11 mai 11:49

    le docteur en biologie moléculaire docteur en biologie moléculaire Alexander Samuel

    (la vidéo ci dessus)
    après s’être fait connaître pour son investigation sur la dangerosité du gaz lacrymogène, il enquête aujourd’hui sur le professeur Raoult qu’il accuse d’avoir produit des études frauduleuses concernant le traitement à l’hydroxychloroquine.



    Professeur Perronne / Alexander Samuel

     : LE DÉBAT - Ca va bien se passer #03

    https://www.youtube.com/watch?v=NXx1kOXY3A8&list=PLOJ9G0HURLCukLub3qp16hm1RRg5KrmuE&index=2