• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de ukulele



  • ukulele ukulele 18 mai 2019 00:47

    Mwouais… Je suis loin d’être convaincu que ce triste sire aille jamais en prison.

    Il reste extrêmement influent et dangereux. On parle quand même d’un gars qui a fait buté un de ses créanciers dans un pays en pleine guerre. C’est pas le maire véreux du coin…



  • ukulele ukulele 17 mai 2019 23:56

    Les textes sacrés, quelque soit la croyance dont ils font la promotion, n’ont pas plus de valeur que les récits fantasmagoriques à la mode aujourd’hui. « Le seigneur des anneaux » vaut bien la bible…

    il est proprement hallucinant de voir que ces textes qui proposent une vision totalitaire et ultra violente de la société idéale aient encore autant de crédit.

    Il faut ce faire une raison : l’homme est déraisonnable. Il a beau être la créature terrestre la plus évoluée, il n’en est pas moins complètement crétin.



  • ukulele ukulele 14 mars 2019 22:26

    Bonsoir Alinea,

    Merci pour ce billet qui à le mérite de rafraichir la mémoire sur le sujet.

    J’ai vu le film dans de mauvaise conditions, en effet il passe seulement dans deux petites salles vieillottes (et assez sales) de Paname. Pas assez commercial sans doute…

    Dans la forme comme dans le fond, le film est assez faible pour rester poli. Jeu outrancier ou fadasse des acteurs, mise en scène minimaliste, images d’archives pauvres, moyens financiers visiblement précaires pour le moins…

    Mais il nous rappelle crument la dangerosité de cette onéreuse énergie.

    Le ponpon étant d’apprendre que l’état japonais n’avait même pas de moyens législatifs pour intervenir sur la centrale, propriété à 100% privée. Malgré le danger pour la population.

    Un fait majeur qui inquiète quand on sait qu’en France le monde de la finance travaille activement à privatiser complètement le nucléaire de l’hexagone…

    https://www.mediapart.fr/journal/france/070319/electricite-vers-le-transfert-de-la-rente-nucleaire-publique-au-prive-0?onglet=full

    Et ce n’est pas nouveau, dèjà en 2005…

    https://www.sortirdunucleaire.org/EDF-une-privatisation-a-risques



  • ukulele ukulele 19 juin 2018 15:40

    @Amaury Grandgil
    Quelles heures sombres ? Mais non, que vous êtes taquin, je faisais référence aux heures lumineuses de la nouvelle grande Russie.

    Ne le prenez pas mal, mais à force de lutter contre la bienpensance démagogique des droitsdel’hommistes dhimmisés féminisés qui se marient entres même sexe, vous avez quand même violemment et dangereusement développé votre esprit critique. Au moment du changement politique vers une nouvelle France propre et ordonnée, il faudra oublier tout ça et réapprendre fissa à bien positionner vos doigts sur la couture…

    Imaginez qu’à ce moment là vous pondiez une légère déception sur un blog… Et hop :
    https://rsf.org/sites/default/files/dp_fr.pdf

    Ou encore que vous n’ayez finalement pas exactement la bonne opinion politique… Et hop :
    http://www.leparisien.fr/international/assassines-emprisonnes-exiles-le-triste-sort-des-opposants-dans-la-russie-de-poutine-27-03-2017-6799731.php

    Évidemment, c’est du lien de gauchiasse vendu à Soros, il faut bien gagner sa vie… Mais quand même il faudra être un bon soldat quand le miracle arrivera et ne pas renâcler pour des peccadilles.
    Mais bon, comme je l’ai dit plus haut, je vous fais confiance. pour baisser les yeux quand vous serez sous la botte…



  • ukulele ukulele 19 juin 2018 14:15

    @Amaury Grandgil
    Par contre, une fois ce merveilleux pouvoir mis en place, il faudra vraiment l’aimer et l’apprécier… Car dans le cas contraire, vous n’aurez plus que le droit de fermer votre gueule. Ou subir le même traitement que les basanés et autres gauchiasses… Mais bon. Je vous fait confiance, vous avez l’air d’un homme qui sait ce qu’il veut.
    Bonne journée…



  • ukulele ukulele 19 juin 2018 14:03

    Que vous êtes pessimiste Monsieur Grandgil…
    Vous voyez bien que les gouvernements européens sont de plus en plus marqués à droite. Que l’Europe des Nations est un concept qui rencontre de plus en plus de succès. Vous voyez bien que la droite dure s’organise maintenant à l’échelle de l’Europe et plus seulement à celle de l’hexagone. Que la technologie à venir va permettre un flicage et une répression sans précédent…
    Encore 1 ou 2 mandats présidentiels et vous l’aurez votre Poutine français qui fermera frontières et mosquées. Enfin un pouvoir fort qui renverra à coup de pied dans le fion tous ces faux crèves la faim. Et puis tenez, quelques gauchistes et journalistes prendront le même chemin ! Elle est pas belle la vie ?
    Vous allez gagner et vous continuez vos plaintes ?
    C’est à n’y rien comprendre…



  • ukulele ukulele 3 mai 2018 01:42

    @Elliot
    Sauf que ces black blokers… aboutissent à décrédibiliser ceux qui s’opposent par les voies démocratiques à la vaste entreprise de désordre organisé menée par les forces qui ont porté Macron au pouvoir.

    D’accord. Mais depuis les grosses manifestations contre la réforme des retraites sous Sarko, l’exécutif ne réagit plus aux mouvements sociaux. Les contres réformes s’enchaînent de plus en plus vite sans négociations.

    Alors que faire ?



  • ukulele ukulele 3 mai 2018 00:32

    @Méduse
    Vous êtes cruel… smiley



  • ukulele ukulele 2 mai 2018 23:52

    Bonsoir,
    Ce qui est bien avec vous Monsieur Grandgil, c’est l’assurance de retrouver tous les clichés condensés en une seule page dès que le sujet touche à la politique.
    C’est pour cela que je vous lis régulièrement. C’est divertissant, voire rassurant…

    Les organisations dites d’extrême gauche sont socialement hétéroclites. Ce manque d’homogénéité est source de nombreuses faiblesses notamment idéologique et financière pour la myriade de groupuscules variés (et à la longévité fragile) qui s’amalgament ponctuellement dans ce que l’on désigne comme « Black Block ».

    Si ils étaient tous fils à papa, ces mouvances radicales seraient beaucoup plus efficientes et puissantes. Le fric reste le nerf de la guerre. Les « casseurs », pour reprendre votre titre, fauchés comme les blés, ne sont pas prêts de la gagner…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 19:11

    @C BARRATIER
    Entièrement d’accord avec vous…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 18:56

    @docdory
    Mais la sociologie peut mener à un nombre conséquent et très diversifié de professions :

    A mon sens, ce ne sont pas les filières existantes qui pose problème mais le choix de société qui est fait jusqu’à présent. On ne construit pas uniquement sur le commerce et la science une société viable sur le long terme. Et encore moins un monde du travail en le contraignant à des filières inamovibles ultra-spécialisées et rendues obligatoires par les employeurs.

    Du reste, je pense que les métiers artisanaux que vous avez cité mangent leur pain blanc. Je pense que d’ici 10 ans, ce type de métiers sera proposé à moindre coût par des entreprises de service qui deviendront à leur tour des consortiums. Nous y somment quasiment pour les garagistes, les éleveurs, les agriculteurs et les épiciers…

    L’informatisation et l’Intelligence artificielle permettra de se passer de la plus-part des métiers, y compris dans le commerce. Que feront les gens pour subsister ?

    Les étudiants ont raison de ruer dans les brancards… Il est malheureux que seuls quelques mouvances très à gauche s’en saisissent. Ou sont les autres anti-système qui gueulent contre la marchandisation de l’humain, la perte de souveraineté, la macronisation de la société ?

    Et bien, à part aller taper sur de l’étudiant « gauchiste », ils continuent de valider le système dont ils se plaignent…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 18:11

    @covadonga*722
    Vous pouvez considérer cela comme une crapulerie. Moi j’estime que c’est seulement déplacé.
    De toute façon, ce type d’hommage ne devrait jamais être obligatoire. Que cela soit pour Charlie ou Bertrand, même si j’ai de l’admiration pour les deux.



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 18:01

    @Eric F
    En effet. Donc ce n’est pas un appel au boycott. juste un rappel de liberté de choix.
    Et d’après ce que j’ai pu lire, ceux qui n’ont pas suivi l’hommage ont été peu nombreux.
    Quel est donc l’intérêt de cette tribune ?



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 17:10

    Mais que fait Dieu pour stopper cela ?



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 16:29

    @Fergus
    Encore faudrait il qu’il y ai eu réellement un appel à boycott. Je n’en trouve aucune trace. J’ai demandé une source à l’auteur…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 16:23

    Bonjour M. Grandgil

    Il me semble assez évident que le mouvement étudiant actuel est plus politique que technique.
    Je peux comprendre la crispation que cette génération peut ressentir face aux difficultés à accéder aux cursus qu’elle avait l’espoir de suivre. Une crispation très certainement accentuée quand elle voit la génération précédente se casser les dents sur le marché de l’emploi, même avec un bagage post bac conséquent…

    Alors ils pourraient fermer leur gueule et continuer à bosser, comme si de rien n’était… Pareil pour les cheminots, hein ? Pareil pour les Zadistes… Qu’est ce que c’est que tous ces gens qui osent relever la tête !?

    Ou faire comme vous dans vos articles, gueuler mais surtout ne rien faire et gueuler sur les seuls qui bougent un peu…

    Moi, je trouve plutôt sain ce type de manifestation ponctuelle… je suis même triste qu’elles ne prennent pas plus d’ampleur. Les pouvoirs politique et financiers auront besoin d’un nouveau 68 pour être calmés. Sans cela, nous seront inexorablement broyés, quelque soit la couleur politique des prochains gouvernements…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 15:54

    Excellent !
    L’utilisation systématique de cette expression pour des faits qui n’ont rien à voir avec une prise d’otage confine au grotesque…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 15:48

    Bonjour,
    vous dites « Sud-Education a appelé au boycott de l’hommage dédié au courageux colonel Beltrame »

    En cherchant sur le net, je n’ai trouvé aucune trace de cet appel à boycott. Pourriez vous communiquer au moins une source svp ?

    La seule info que j’ai pu trouver est sur http://www.europe-israel.org :
    - Deux syndicats, Sud Education et Snes-FSU, avaient critiqué cette démarche. Le premier avait estimé que « ce n’était pas au ministre de [leur] dicter quels devaient être [leurs] ressentis et [leurs] émotions » et « le respect d’autrui ne s’enseigne pas à coup de prescriptions morales ». Le deuxième jugeait que les moments d’explication et d’échange demandé par Jean-Michel Blanquer, « demandait du temps, du recul, et s’accommodait mal des réactions dans l’urgence commandées par l’émotion ».

    A aucun moment l’article n’évoque un « Appel à boycott »…

    Sur le site de Sud-Education, on peut lire :
    "La fédération Sud Éducation invite les personnels de l’éducation nationale à user de leur liberté pédagogique face à cet événement et rappelle que la demande ministérielle ne revêt aucun caractère obligatoire.« 

    Là encore, aucun »Appel à boycott"…



  • ukulele ukulele 24 février 2018 17:48

    Bof… A partir du moment où l’on n’est pas dans le cadre d’une reconstitution historique mais plutôt dans celui d’une manifestation festive, l’aspect de l’actrice importe peu.
    C’est souvent le cas au cinéma ou au théâtre où la performance des acteurs prédomine sur leur éventuelle ressemblance avec tel ou tel personnage historique.
    Évidement, si le sujet passionne, cela peut choquer. J’avais ressenti cela avec Depardieu jouant Edmond Dantes. Le brave Gérard jouant un bagnard affamé et croupissant dans une prison inhumaine, gras comme un moine gavé au fois gras. Il avait beau avoir un jeu irréprochable, je n’ai pas pu accrocher…

    C’est juste une fête à touriste où les notables vont se faire reluire. Pas de quoi fouetter un chat.



  • ukulele ukulele 8 février 2018 14:24

    @Amaury Grandgil

    « Il est des idéologies autoritaires qui se passent très bien de divin, du libéralisme au communisme »

    Mais je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Cela n’en rend pas plus acceptables celles qui se servent du divin.