• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Arnold



  • Arnold Arnold 25 janvier 10:09

    Bonjour @Mélusine ou la Robe de Saphir,
    juste pour vous dire que je viens de commander « Le Renard Pâle » et « La philosophie Égyptienne du Christ ».
    Merci pour l’indication !!!



  • Arnold Arnold 12 janvier 13:20

    Pour virer les politicards il va falloir le concours du peuple, pas une mince affaire.....Pour virer les zadistes 150 à 200 gendarmes mobiles suffisent !!!



  • Arnold Arnold 11 janvier 16:41

    @Mohammed MADJOUR
    je dis que cette doctrine s’est instillée dans la religion chrétienne concernant les noirs, jamais on ne pourra manifester une quelconque corrélation entre la race et et la religion, là n’est pas mon propos.



  • Arnold Arnold 11 janvier 15:57

    @Christ Roi,
    je souhaitais juste relever que les incidences auxquelles vous faites allusion proviennent des pensées et doctrines véhiculées au cours des siècles de la part des savants, philosophes etc...
    Ne m’en tenez pas rigueur 



  • Arnold Arnold 11 janvier 15:03

    @genrehumain,
    la preuve de l’équité des races ne pourrait être mieux exprimée !!! Toutes ces lignes mettent en évidence une certitude indéniable, à savoir que les hommes, quelle que soit la race, sont sortis de la nature.



  • Arnold Arnold 11 janvier 13:53

    @Mlusine ou la Robe de Saphir, compter sur moi 😀



  • Arnold Arnold 11 janvier 13:25

    Effectivement @foufouille,
    d’aucuns ne peuvent nier l’existence du racisme depuis la nuit des temps. C’est quand la science s’en mêle en y introduisant des idées pernicieuses avec une nonchalance mortifère. De Gobineau fut aveuglé par la passion et surtout il ne fut pas aidé par l’état de fait de cette époque. Mais quand bien même c’était un savant et nul savant ne peut attester de telles pensées en les brandissant comme absolues.



  • Arnold Arnold 11 janvier 13:11

    @Mélusine ou la Robe de Saphir,
    je n’ai pas eu encore cet honneur, je peux néanmoins le commander de ce pas dès que j’aurai terminé « Humanité et terreur » de l’excellentissime Hannah Arendt et « Les âmes du peuple noirs » de William Edward Burghardt Du Bois




  • Arnold Arnold 11 janvier 13:04

    Bonjour @Djam,
    absolument d’accord !!! De Gobineau auteur de « l’inégalité des races humaines » avance : « L’espèce blanche à désormais disparu de la face du monde.Après avoir passé l’âge des Dieux où elle était absolument pure ; l’âge des héros où les mélanges étaient modérés de force et de nombre, l’âge des noblesses où la faculté grandes encore n’étaient plus renouvelées par des sources taries, elle s’est acheminée plus ou moins promptement, suivant les lieux, vers la confusion définitive de tous ses principes, par suite de ses hymens hétérogènes »
    Il y a de la préoccupation dans toutes idées soutenues, n’est-ce pas là l’abréviation d’un cœur malade ??? Le doute n’est plus permis !!!



  • Arnold Arnold 11 janvier 12:49

    Bonjour @Mélusine ou la Robe de Saphir,
    ravi de vous retrouver, et mes vœux vous accompagnent pour cette nouvelle année.
    Les mérites de l’homme consistent-ils exclusivement à faire preuve d’une extraordinaire intelligence, sans que l’on puisse apprécier pour rien toutes les vertus morales, telles que la bravoure, la volonté, la persévérance ??? Certes que non. On pouvait et on peut toujours en descendant dans les tréfonds, trouver trace de ce travail de transformation qui existe dans le tempérament de l’Africain, une fois sorti des influences maléfiques d’un climat diabolique.
    Les faits parlent toujours plus fort que toutes théories. Ils montrent ce noir abandonné à lui même, écrasé par le joug de l’esclavage, n’ayant pour toutes connaissances que ses acquis natifs.



  • Arnold Arnold 11 janvier 12:34

    Bonjour @Pimpin,
    N’aurait-il pas été plus loyal et plus correct d’admettre les choses d’une façon générale ? N’aurait-il pas fallu dominer ces faits par un esprit philosophique, qui n’excommunie pas les infériorités et les vices des nations apparemment incultes, en reconnaissant que les plus avancées sont elles aussi passé par les mêmes étapes ? Elles ont été féroces et vicieuses, avant d’évoluer vers une existence meilleure, plus noble et forcément plus décente ? Il aurait été plus logique d’envisager les faits sous cet angle !!! Mais cela demeure une leçon, parce que toutes les races, blanches, noires ou jaunes, ont longtemps pataugé dans les bourbiers du crime et de la superstition, avant d’arriver à un degré de développement social.D’autre part, quand on considère l’histoire de l’évolution sociale, on voit bien que la réalisation du progrès est formellement liée à deux conditions, l’aptitude de l’homme et surtout les influences du milieu. L’infériorité intellectuelle du nègre et son défaut d’initiative sont des faits relatifs, vrais à divers degrés, mais ni plus vrais, ni plus frappants que l’infériorité intellectuelle et le défaut d’initiative de tout autre peuple ou de classe qui vivent encore sous la pression des premiers besoins de la vie animale surtout quand la nature, plus forte encore que l’homme le domine et, tenant en alerte ses appétits, anesthésie ses facultés, c’est ce qui se passe, assurément.



  • Arnold Arnold 11 janvier 11:58

    Bonjour @foufouille,
    ravi de te retrouver, bonne année tout d’abord !!!
    Le sujet est bien digne d’ailleurs de cette émulation où l’on aperçoit toutes les intelligences essayer d’imaginer une solution, sans que la contestation prenne jamais fin, sans que le plus perspicace ou le plus savant ait rencontré une exposition tellement logique, une illustration limpide, que le sens commun y tombe d’accord avec des raisonnements scientifiques. Il vient évidemment la question : quelles étaient les connaissances qui concourraient à former les éléments de l’anthropologie ? D’aucuns répondaient d’un point de vue auquel la science est considérée, et là-dessus on est loin d’être affirmatif.



  • Arnold Arnold 11 janvier 11:44

    Bonjour @Mohammed MADJOUR,
    d’accord pour la hiérarchie en toute chose, mais n’est-ce pas une erreur que de vouloir l’appliquer aux races ??? Quoi qu’on ait voulu dire de l’infériorité intellectuelle et morale des noirs, au point de vue des conceptions religieuses, il est illusoire de ne pas convenir qu’aujourd’hui l’état mentale où se trouve les êtres de cette race, qui n’ont pas encore affronté les affres du fanatisme, est clairement préférable à l’agencement de l’immense majorité des blancs. Une fausse instruction religieuse a infailliblement attaché ces derniers à la défense et au maintien des plus grosses erreurs, elle constitue un blocage indéniable au progrès, à la vulgarisation scientifique et à l’émancipation de la raison. 



  • Arnold Arnold 11 janvier 10:55

    Bonjour @Choucas,
    enfin de la pertinence et de la lisibilité dans vos propos smiley
    Il est vrai que les idées de De Gobineau ont été avec le temps mises à mal, mais cette doctrine a persisté dans les consciences. Relatif aux nombres de librairies en Algérie on ne peut que déplorer un tel état de fait qui montre l’évolution des mentalités. Effarant !!!



  • Arnold Arnold 11 janvier 09:37

    Il faudrait donc considérer l’existence de certaines causes étrangères à la question scientifique, mais dont l’hégémonie est telle qu’elle tient les plus belles intelligences impressionnées et inhibées par leur extraordinaire influence. De Quatrefages dit dans L’espèce humaine « Or , tant qu’il existera des pôles et un équateur, des continents et des îles, des montagnes et des plaines, il subsistera des races distinguées par des caractères de toute nature, des races supérieures et des races inférieures au point de vue intellectuel et moral. En dépit des croisements, la variété, l’inégalité persisteront sur la terre. »
    On pourrait citer multitude d’auteurs d’une importance de premier ordre, philosophes ou savants, ayant la même appréciation sur l’infériorité native de la race noire et la profonde différence morale et intellectuelle qui la sépare, pour ainsi dire, de l’humanité blanche.



  • Arnold Arnold 11 janvier 09:12

    Bonjour @Christ Roi,
    effectivement un grand paradoxe, mais quand d’illustres éclairés se laissent aller à de telles pensées il ne peut en être autrement. Le grand Ernest Renan dans dialogues philosophiques dit « Les hommes ne sont pas égaux, les races ne sont pas égales. Le Nègre par exemple, est fait pour servir aux grandes choses voulues et conçues par le blanc » Le ton est donné !!!



  • Arnold Arnold 10 janvier 16:03

    Bonjour @Étirév,
    excellent exposé !!!
    « CONNAIS-TOI TOI MÊME », n’est pas exactement de Socrate, c’est une devise inscrite au frontispice du Temple de Delphes que Socrate reprend à son compte, il atteint plus qu’il ne savait peut-être. Il croyait n’émettre qu’une pensée morale et il a posé la loi du progrès humain.
    « La connaissance de soi est en effet, analogue à celle qu’on acquiert du monde, et si l’homme devait se connaître entièrement, il n’arriverait à cette hauteur de vue qu’après avoir épuisé l’étude de tout ce qui hors de lui »(Jules Baissac)



  • Arnold Arnold 10 janvier 15:12

    Je peux discerner votre émoi, qui ma foi est compréhensible au vue de votre témoignage, néanmoins il est navrant de faire l’amalgame avec l’équité des sexes.
    Par contre il est acquis que nous vivons dans un monde désenchanté !!!



  • Arnold Arnold 10 janvier 09:12

    A quand pour la France ???



  • Arnold Arnold 2 janvier 15:05

    La gouvernance n’est pas une affaire de cœur et de sympathie, mais de raisonnement. Ce qu’on doit estimer chez un homme politique, ce n’est pas sa personne, mais formellement ces idées. Il s’avère que seuls compte leurs intérêts quels qu’ils soient par ailleurs et leurs pensées convergent vers cela. Ce modèle de société telle qu’elle est établit ne laisse aucune illusion quand à un changement notoire, pérenne, perdurable pour appliquer les idées et pensées d’Hegel à moins d’une mutation soudaine, qui est utopique selon moi.