• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Alain Alain



  • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 2019 11:13

    @Eric F

    Non, l’objectif de cette réforme annoncé par Bruno Le Maire et tout le gouvernement derrière est d’équilibrer les comptes en prétextant uniformiser les divers régimes par souci de justice sociale.



  • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 2019 11:09

    https://www.statistiques-recherches.cnav.fr
    10 juin 2019 - 14 352 420 retraites sont en paiement au 31 décembre 2018.

    En 2016, selon l’ enquête Emploi , la population active au sens du Bureau international du travail (BIT) est estimée à 29,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France (hors Mayotte). Elle regroupe 26,6 millions d’actifs ayant un emploi et 3,0 millions de personnes au chômage.27 févr. 2018

    On y est déjà.
    Faut pas être méprisant.


  • Alain Alain Alain Alain 2 décembre 2019 20:28

    @Fifi Brind_acier

    Zou maï, peuchère, le revoilà Fifi Brind_acier avec son « tout ça c’est la faute à l’Europe », le leitmotiv économique du Rassemblement National complété par le « localisme ».

    L’Europe, Bruxelles, le conseil européen, la commission européenne : il n’est pas là le problème !

    Est-ce que Bruxelles et l’union européenne ont une influence sur ce qui se passe au Brésil, en Inde, en Chine, en Corée du sud, aux Emirats arabes, en Russie, aux Etats Unis et partout dans le monde non européen ? Non ! Et pourtant il se passe partout la même chose.

    Parce que c’est l’ultralibéralisme, l’ultra capitalisme, l’hyper financiarisation de l’économie qui, donnant des moyens énormes et confiscatoires aux ultrariches sans patrie, leur donnent le pouvoir sur le monde entier, ignorant les nations, obligeant les gouvernements soumis à ces idéologies.

    Les Amazon, Mc Donald’s, Mital, Google, Facebook, Microsoft, Apple, Alibaba, UPS, Nike, LVMH, Dassault et compagnie n’en ont rien à faire de l’Europe. Ils n’ont besoin ni peur de personnes pour diriger le monde à leur guise.

    Ils s’accaparent la plus grande partie des richesses pour leur seul profit inutile et du coup privent les autres êtres humains des moyens nécessaires d’abord pour subvenir à leurs besoins vitaux et ensuite pour lutter pour la sauvegarde de la planète et par conséquent la préservation de l’espèce humaine.

    Partout l’indigence, la misère, les pauvres, les classes moyennes en déclin avant la déroute et en face les ultra riches qui accroissent leurs revenus et leurs propriétés. Toujours plus pour les uns, infime minorité, toujours moins pour tous les autres.

    Avec cette obsession de l’Europe cause de tous les malheurs Fifi Brind_acier et le Rassemblement National détournent l’attention des vrais problèmes au profit des vrais responsables. Le pire c’est qu’ils ne s’en rendent pas compte obnubilés par leur propagande qu’ils croient rentable en nouveaux électeurs.

    Les vraies batailles nécessaires ne sont pas engagées.

    Nicolas Hulot n’avait rien d’écologiste au départ. C’est lors de sa participation au gouvernement qu’il a pris conscience que l’écologie et le marché ultralibéral sont incompatibles. Ce qu’il a déclaré très ému en démissionnant.

    A bientôt, Fi Fi Brind_acier.



  • Alain Alain Alain Alain 2 décembre 2019 15:59

    @titi

    « Ces gens ne sont rien ».
    Comme vous n’en connaissez aucun manifestement de ces gens qui ne sont rien comme a déjà dit notre lumineux président, je vous propose la lecture d’un de mes premiers articles sur Agoravox : Article publié le 10 avril 2018 - N’oserait-on plus se syndiquer en France ?

    Grand sage érudit, peut-être serez-vous un peu plus respectueux après l’avoir lu, en tout cas moins ignorant des sacrifices qu’ils ont faits pour améliorer y compris votre sort à vous personnellement : l’interdiction du travail des enfants, du travail de nuit des femmes, les caisses de retraite, la sécurité sociale,le repos hebdomadaire, les congés payés, la semaine de 40 heures aujourd’hui 35 heures, etc.



  • Alain Alain Alain Alain 1er décembre 2019 16:10

    à l’auteur.

    Vos déclarations ne prouvent qu’une chose : vous ne connaissez pas de Maghrébins ordinaires musulmans ou pas. Moi si, beaucoup parce que j’ai vécu longtemps dans les mêmes HLM qu’eux, en Provence.

    C’est difficile de distinguer ceux qui sont croyants des autres. Mais vous, vous y arrivez et plus particulièrement les radicalisés qui se cachent pourtant. La connaissance infuse ?

    Ils sont paisibles et ne demandent pas grand chose : juste ne pas être source de malaise. Juste qu’on ne se focalise pas sur des apparences. Ne pas être considérés comme différents des autres. L’Islam politique, ils n’en ont jamais entendu parler. Aussi, il y a beaucoup de choses qu’ils ne comprennent pas et ils ont peur de cette haine qu’on leur porte.

    Moi j’ai vécu avec ceux là pour voisins. On a milité ensemble dans nos associations de locataires. Et on a mangé beaucoup de leurs pâtisseries au moment de l’Aïd. Et je l’ai rencontre encore souvent dans les rues. Ils n’ont pas changé.

    Vous avez raison ce n’est que la majorité. Ben je n’en connais pas d’autres.

    Vous non plus. Même pas ceux là en tout cas.

    Moi ? Je suis « pied-noir », né à Arzew, prés d’Oran comme mon ancien voisin du 2°, monsieur Ahmed.



  • Alain Alain Alain Alain 30 novembre 2019 12:17

    @Fifi Brind_acier

    « Macron fait ce que lui demande Bruxelles »

    Oui mais Bruxelles fait ce que l’ultralibéralisme des ultrariches lui demande.
    Le problème n’est pas européen, il est mondial.
    Marx voulait faire l’internationale des prolétaires du monde.
    Ça n’a pas marché et au contraire on se retrouve avec une société d’individus pour qui, seul compte, le « sauve qui peut ».
    Quant à eux, les ultralibéraux ont réalisé la leur d’internationale et dominent le monde jusqu’à son effondrement prévisible pour le siècle prochain. Effondrement dont ils sont les vrais responsables en s’accaparant à leur seul profit inutile tous les moyens nécessaires pour commencer la lutte contre l’extinction probable de l’humanité.
    Alors lâchez - nous la grappe avec Bruxelles, la solution n’est pas là et vous nous faites perdre du temps et des forces pour nous défendre et peut-être tenter de sauver le monde.



  • Alain Alain Alain Alain 30 novembre 2019 11:36

    @Fifi Brind_acier

    « Macron fait ce que lui demande Bruxelles »

    Oui mais Bruxelles fait ce que l’ultralibéralisme des ultrariches lui demande.
    Le problème n’est pas européen, il est mondial.
    Marx voulait faire l’internationale des prolétaires du monde.
    Ça n’a pas marché et au contraire on se retrouve avec une société d’individus pour qui, seul compte, le « sauve qui peut ».
    Quant à eux, les ultralibéraux ont réalisé la leur d’internationale et dominent le monde jusqu’à son effondrement prévisible pour le siècle prochain. Effondrement dont ils sont les vrais responsables en s’accaparant à leur seul profit inutile tous les moyens nécessaires pour commencer la lutte contre l’extinction probable de l’humanité.
    Alors lâchez - nous la grappe avec Bruxelles, la solution n’est pas là et vous nous faites perdre du temps et des forces pour nous défendre et peut-être tenter de sauver le monde.



  • Alain Alain Alain Alain 30 novembre 2019 11:08

    C’est marrant comme du sujet de la CFDT impuissante on est passé à la CGT démoniaque. Ben maintenant que c’est fait, avez-vous quelque chose à dire sur la question posée : la stratégie de la CFDT, renoncer à l’action collective comme vient encore de le faire sa fédération des cheminots et tenter des soit-disant négociations est-elle bonne ou néfaste pour les travailleurs ?

    L’auteur



  • Alain Alain Alain Alain 29 novembre 2019 10:48

    @Raymond75 28 novembre 08:49

    « Ha la honte !!! La CFDT au lieu d’être dans l’opposition stérile et systématique, »

    La honte ? C’est ce que vous ressentez ?

    Les faits cités dans l’article sont tous vrais.

    Soit on trouve que c’est bien et on approuve :

    « Le recul de l’âge de départ à 62 ans ; ouais, c’est bien.

    L’inversion des normes dans la loi travail ; ouais c’est bien.

    Le régime de retraite par points ; ouais, c’est bien. »

    Etc.

    Il n’y a pas de honte à le croire et à le dire.

    Soit, comme moi, on pense que c’est de la régression et de la destruction des droits sociaux et on écrit cet article en fournissant le plus d’explications possibles pour que l’on puissent en débattre sereinement et honnêtement.

    Évidemment j’espère que beaucoup de ceux qui liront l’article et les réactions rallieront mon point de vue.

    L’auteur



  • Alain Alain Alain Alain 14 novembre 2019 09:32

    @Aita Pea Pea

    Qu’est-ce que vous en savez ? Celles que je connais n’osent même pas prononcer le mot « pute ». Et vous qui n’en connaissez pas vous savez ce qu’elles pensent. Soyez rassuré, telles que je les connais elles vous pardonnent et s’excusent que vous puissiez penser cela.



  • Alain Alain Alain Alain 14 novembre 2019 09:26

    @malik @omar

    Vous justifiez vos paroles par « c’est dieu qui l’a dit ». Vous justifiez vos paroles par vos croyances.
    Mais quand on emploie le verbe croire c’est qu’on n’est pas sûr. Quand on est certain on n’emploie pas le verbe croire on emploie le verbe savoir.
    Quand on dit : « je crois que la terre est ronde » ; c’est qu’on n’en est pas sûr. Si on dit : « je sais que la terre est ronde » : c’est qu’on en est certain, que ça a été prouvé.

    Blaise Pascal l’a expliqué autrement : « on ne peut pas savoir si un dieu existe ; faisons le pari qu’il existe ; alors vénérons-le et respectons ses commandements ; s’il existe, on sera récompensé ; s’il n’existe pas, on n’aura rien perdu ; alors, croyons ! »

    Vous êtes libres de croire mais à cause du doute que vous ne pouvez pas éliminer et ignorer, vous ne devez rien exiger des autres, ceux qui ont des croyances différentes ou ceux qui ne croient pas ou ceux qui doutent.

    Donc les femmes doivent être reconnues comme égales aux hommes tant qu’on n’a pas d’autre preuve du contraire que la parole d’un hypothétique dieu auquel vous avez le droit de croire même sans savoir.

    C’est ça la tolérance et la laïcité.



  • Alain Alain Alain Alain 12 novembre 2019 22:18

    @kirios

    Vos déclarations ne prouvent qu’une chose : vous ne connaissez aucune de ces femmes qui portent le voile volontairement. Moi si, plusieurs, des mamans de mon quartier, des anciennes élèves. Elles sont paisibles et ne demandent pas grand chose : juste ne pas être source de malaise. Juste qu’on ne se focalise pas sur ce voile. Ne pas être considérées comme différentes des autres mamans, des autres jeunes filles.



  • Alain Alain Alain Alain 12 novembre 2019 22:04

    @malik

    Je n’ai pas le temps de faire beaucoup de recherches.

    « en aucune maniére la femme est considerée comme être de moindre valeur et impure. »

    Les hommes sont supérieurs aux femmes, parce que Dieu leur a donné la prééminence sur elles, et et qu’ils les dotent de leurs biens.

    Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles.(...)
    S’il n’a pas d’enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers.

    Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes ; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler.

    Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez.

    Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l’adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées (Cinquante coups de fouet et six mois d’exil).

    « il ne peut y avoir deux capitaines dans un bateau » et pourquoi la capitaine du bateau ne peut pas être une femme ?

    Porter le voile c’est affirmer qu’elles acceptent ce statut et ces traitements. Voilà le rapport avec le voile.

    « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet... (S24v2) »
    Pourquoi les violeurs ne sont pas poursuivis dans certains pays du moyen orient si le fornicateur doit être fouetter de cent coups de fouet ?



  • Alain Alain Alain Alain 4 novembre 2019 11:32

    @bluerage
    Je ne crois pas qu’on ait vu ou entendu la même chose.
    La manière dont ils ont traité monsieur Dupont-Aignan est d’habitude réservée aux gens de gauche. Tous les exemples que j’ai cités le confirment. Et j’en ai beaucoup d’autres. Au contraire, ils viennent d’être très gentils avec monsieur Bellami, la semaine dernière et tout aussi avenants avec je ne sais plus qui du Rassemblement national la semaine pécédente. Même les humoristes de la radio se moque de madame Salamé en prétendants qu’elle est une des voix de droite de la radio.



  • Alain Alain Alain Alain 4 novembre 2019 11:20

    @Lugsama

    "c’est dire le niveau affligeant de l’auteur qui ne sait même pas de quoi il parle..

    "

    Ce qui est proposé est la mise en place d’une retraite par points et donc la seule comparaison à faire est bien avec le système actuel de retraite par répartition. Il existe des variantes ou le système régi par le privé, les fonds de pension. Mais pour l’instant il n’y a pas d’autre choix proposé en France, répartition ou par points.
    Dernière chose il est possible d’unifier les systèmes de retraite dans le régime par répartition. Donc si l’objectif du gouvernement est bien là, ce n’est pas le sujet du débat actuel.

    Je suis toujours prêt à apprendre, même si je n’apprécie pas toujours qu’on me donne des leçons.

     Winston Churchill,

    Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. Proverbe chinois.



  • Alain Alain Alain Alain 3 novembre 2019 12:16

    L’auteur.

    Je viens de retrouver une partie de mes notes et je peux rectifier deux erreurs. Ce n’est pas dans l’émission C’Lhebdo qu’Ali Badou a malmené monsieur Dupont-Aignan

    mais dans l’émission Questions politiques du 28 avril à midi sur FranceTvinfo. Et l’interview complaisante de Madame Ndiaye sur France Inter date du mercredi 26 avril et non pas d’un lundi matin comme indiqué.



  • Alain Alain Alain Alain 2 novembre 2019 11:49

    L’auteur.

    J’ai oublié un passage dans l’article juste avant la conclusion.

    « S’il restait un doute, Bernard Guetta l’a levé pour nous. Bernard Guetta, spécialiste de politique à l’international qui venait tous les matins de la semaine vers 8 heures 15 sur France Inter nous réciter une chronique de 4 minutes à la fin de laquelle on se demandait surtout si il avait fini sa journée, ouahaaa, la chance ! En toute objectivité et neutralité déontologique il nous a rien dit de son soutien à Emmanuel Macron dont il est devenu un député européen après avoir attendu la dernière minute pour partir de France Inter. Au revoir et merci monsieur Bernard Guetta. Snif. »



  • Alain Alain Alain Alain 21 octobre 2019 00:32

    @Spartacus
    J’ai répondu à votre commentaire mais il apparait un peu plus bas comme réaction commune pour qu’elle soit lisible par tous directement. Ça ne m’intéressait pas d’engager un débat avec vous parce que vous n’avez pas d’argument personnel.



  • Alain Alain Alain Alain 21 octobre 2019 00:26

    Puisque vous êtes lecteur de Capital, vous avez sans doute lu ceci : « D’après les chiffres de la caisse nationale d’assurance vieillesse, le montant de base moyen du droit direct servi pour une carrière complète au régime général privé est de 1.053 euros par mois en 2017, des chiffres plus bas que dans le public. En effet, d’après le rapport sur la retraite des fonctionnaires, en 2017, la pension mensuelle moyenne s’établissait à 1.258 euros pour les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, à 1.908 euros pour les fonctionnaires civils de l’État, à 1.440 euros pour les militaires et à 1.516 euros pour les ouvriers d’État. »

    On est bien d’accord, le montant de base du droit direct au régime général privé c’est sans les complémentaires. Je ne connais pas le montant moyen versé par les complémentaires ; mon épouse, avec une carrière complète et même un peu plus dans le privé reçoit 300 euros à ce titre, montant considéré comme bas. On ne va pas en tirer des conclusions générales mais bon cela laisse à penser que la retraite totale moyenne reçue dans le privé est au moins de 1 350 euros. C’est un peu plus, un peu moins équivalent pour les fonctionnaires sauf pour les fonctionnaires civils de l’état où les cadres sont très largement majoritaires. Pour eux c’est probablement inférieur au privé. Je vous rappelle que pour beaucoup de fonctionnaires le salaire perçu est composé d’une part importante de primes qui sont perdues à la retraite sans compter dans le calcul de la pension. En 2003 sous Fillon la décision de calculer la pension des fonctionnaires sur les 5 dernières années avait été arrêtée. Après examen des taux de remplacement, elle a été annulée. Aujourd’hui le gouvernement reconnait que ce problème persiste.

    Parler de privilège pour des gens qui ont été recrutés sur concours, ni piston ni héritage, qui peuvent avoir à changer de région, à vivre loin de leur famille pendant un certain temps, à être moins bien rémunérés, à subir une lente évolution de carrière, à devoir repasser des concours pour monter en grade et à rester disponibles en cas de besoin c’est une preuve d’ignorance ou de mauvaise foi.

    Vous n’ êtes qualifié pour parler des fonctionnaires, vous ne pouvez que médire.



  • Alain Alain Alain Alain 20 octobre 2019 19:59

    @Spartacus
    Hallucinant !
    Juste une vraie information : « calcul sur les 6 derniers mois pour les uns et sur les 25 meilleures années pour les autres. C’est un leurre ! Il faut observer les taux de remplacement (ce que représente le montant de la retraite par rapport aux derniers salaires nets perçus en pourcentage). Dans le privé comme dans le public, pour des carrières complètes, il est à un peu moins de 75% et légèrement plus bas dans le public. » Sachant que les salaires dans le public sont majoritairement inférieurs à leurs équivalents dans le privé, il y a double peine.
    Donc pour être équitable il faut augmenter les salaires du public et légèrement les pensions des actuels retraités de la fonction publique pour la grande majorité d’entre eux.