• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de ribouldingue



  • ribouldingue ribouldingue 24 septembre 22:47

    Avis à la populace !!!!


    J’appelle, les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes battues, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les trans, les apprentis, les noirs, les arabes, les piétons, les français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les socialistes écœurés, les abstentionnistes convaincus et tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour les invisibles à s’inscrire dans les mairies et à colporter la bonne nouvelle.


    TOUS ENSEMBLE POUR LEUR FOUTRE AU CUL AVEC LE PARTI DES INVISIBLES


    Le seul parti qui n’a pas de raison de mentir



  • ribouldingue ribouldingue 17 septembre 23:55

    Les australiens ne sont pas dupes, ils font comme les copains ils lisent la presse. Et après vérifications faites ils se sont rendus compte que la France n’est plus dans la course industrielle et technologique.

    C’est bien la mondialisation, on refile tout son savoir faire aux pays émergents. Résultat des courses... Il ne reste plus que des bras cassés pour construire des rafiots.

    L’Epr ça vous parle ? Un dérapage de neuf milliards et dix ans de retard  : comment en est-on arrivé là ? Le chantier de l’EPR de Flamanville multiplie les problèmes depuis son lancement en 2007. Le coût initial a enflé de neuf milliards d’euros, pendant que la prévision de mise en service reculait de 10 ans.

    Cerise sur le champignon nucléaire.

    La centrale nucléaire EPR de Taishan, construite avec le groupe français EDF dans le sud de la Chine, est sous surveillance pour un problème d’étanchéité au coeur d’un réacteur, mais les rejets de gaz dans l’air ainsi générés sont dans les limites autorisées, assurent EDF et l’opérateur chinois.

    Source : Challenges du 14/06/2021

    La France le pays le plus nucléarisé au monde avec ses 58 réacteurs rafistolés bons pour la casse construit maintenant des centrales nucléaires en carton et fournie des rustines pour colmater les trous.

    Macron ne s’est pas pris une veste avec les autraliens, les américains et les british mais un joli costard trois pièces complet et en cadeau une belle paire de Weston vernie.

    Vive la France !




  • ribouldingue ribouldingue 17 septembre 15:26

    Cette info aurait pu être un scoop si elle n’avait pas déjà été relatée dans la page 3 du canard enchaîné du 8 septembre 2021. Un manque d’inspiration de la part de l’auteur de l’article peut-être ? Sans rancune....



  • ribouldingue ribouldingue 17 septembre 00:19

    https://youtu.be/eUbj8aUC_rQ

    Ce n’est pas zemmour que le peuple veut abattre ce sont tous les charlatans, tous aussi voleurs menteurs les uns que les autres. La démocratie est définitivement enterrée. Le peuple ne croit plus au père noël !  



  • ribouldingue ribouldingue 1er septembre 23:05

    Nous sommes tous des consommateurs et il suffit de faire les marchés de France et de Navarre pour se rendre compte de la supercherie agricole française.

    A quoi reconnaît-on un produit français et de surcroît estampillé bio sur les marchés ? Simple, les produits français issus de l’agriculture bio ou non bio d’ailleurs sont les plus chers. A croire que les circuits courts et bio sont réservés à une classe aisée.

    Que font les consommateurs smicards, rsa,chômeurs, étudiants qui n’ont pas le choix ? Ils se rabattent sur les produits avant tout espagnols qui sont 50 % moins chers, que les produits français. Mais le pire, ce sont les marchés provinciaux qui logiquement devraient vendre les produits frais moins chers puisqu’ils sont au plus près des producteurs.

    Que nenni ! Les produits frais français en province sont hors de prix.

    Merci à la PAC, aux remembrements agricoles qui ont flingué toutes les petites exploitations, aux jachères etc...

    L’agriculteur français fonctionne aux crédits, aux subventions distribuées par Bruxelles et pour finir ils se pendent dans leurs écuries parce qu’ils se rendent compte qu’ils ne peuvent pas suivre la politique d’une agriculture intensive qui les étrangle par des cotâts. Une politique ultra libérale « du marche ou crève ».qui sévit dans tous les pays occidentaux qui prime le fric avant l’humain.

    Bonne chance à la profession... Et à nous ! Consommateurs qui nous empoisonnons avec des pesticides.




  • ribouldingue ribouldingue 20 juillet 18:25

    En 1964, alors que la vaccination contre la poliomyélite devint obligatoire pour les enfants âgés de 16 à 18 mois. Quelques années plus tard, cette 1ère génération de vacciné-es vers l’âge de 10 ans fût victime d’une recrudescence de néphrites qui interrogea la comunauté médicale quant à l’efficacité de la vaccination contre la poliomyélite 

    Après, un diagnostic approfondi sur ce mal qui touchait les premiers vacciné-es contre la poliomyélite, les scientifiques se sont penchés plus sérieusement sur la question.

    C’est en remontant la filière de la fabrication de ce vaccin contre la poliomyélite qu’ils découvrirent que pour la confection de ce poison, les scientifiques prélevaient le bassinet dans les reins des chimpanzés morts.

    En fait, le bassinet prélevé sur des animaux morts procurait un effet secondaire sur les humains avec une inflammation des reins dit aussi « néphrite ».

    Pour remédier à ce problème, les scientifiques ont alors prélevés le bassinet sur des chimpanzés vivants. Pour ce faire, ils coupaient la veine et l’artère rénale tuant l’animal sur le champ afin de pouvoir prélever le bassinet avant la coagulation du sang. A méditer sur l’efficacité des vaccins fait dans la précipitation.

    Hier, l’autre nous invitait à nous faire tester aujourd’hui il nous impose une vaccination obligatoire avec un passeport sanitaire. Demain une puce électronique et après demain retour à la peine de mort pour les non vaccinés.

    Aucune étude fiable à ce jour prouve l’efficacité de ce potage et surtout les risques d’effets secondaires à l’avenir.

    D’ailleurs, nous n’avons pas vu macron retirer sa belle veste de costard et relever la manche de sa belle chemise blanche pour se prendre son shoot de covid19.

    Comme disait ma grand-mère : « faite ce que je dis, mais pas ce que je fais.





  • ribouldingue ribouldingue 13 juillet 01:18

    Et oui, mesdames, messieurs nous sommes en guerre et je suis en campagne pour la présidentielle.

    Le seul remède contre le virus c’est la réforme des retraites, la réforme de l’assurance chômage et la rilance que je prévois à 6 % pour se sortir de ce merdier. Bla bla bla. Avec les confinements à répétition les français ont épargnés à outrance au lieu de consommer inutilement.

    A cause des salauds d’ épargnants, l’inflation est à nos portes ! Demain pour un euro, vous n’aurez plus que la moitié d’une baguette, alors qu’aujourd’hui grâce à la planche à billets vous payez encore la baguette 1 euro. ; Nous vivons dans un pays en faillite car il faut rembourser la dette colossale de la crise de 2008 en rajoutant les 100 milliards d’euros que j’ai réussi à gratter à l’Europe, pour cela il faut travailler plus.

    Je vous impose de travailler jusque 64 ans en 2022 une fois que je serai réélu puis en 2023 travailler jusque 67 ans en 2024 travailler jusque 70 ans et 2025 enfin la retraite par capitalisation.

    Quant à la vaccination obligatoire parlons en ; Il suffit de se tourner vers Israël où 70 % de la population est vaccinée et pourtant : Covid-19  : ces étonnants cas de variants Delta qui obligent Israël à reconfinerÀ Binyamina, dans le nord du pays, les déplacements sont limités au strict minimum en raison de l’apparition d’un foyer de contaminations liées au variant Delta, aussi dit « indien ». Dans un pays où l’on est massivement vaccinés, ces clusters interrogent.


    Source le parisien du 21 juin 2021.


    Vaccination gros foutage de gueule ! on en reparlera lors des effets secondaires massifs de la population vaccinée les yeux fermés.





  • ribouldingue ribouldingue 26 juin 01:37

    Psy est un métier pas trop compliqué. Le mec roupille sur une chaise en faisant semblant de t’écouter, pendant que toi allongé sur un divan tu vas te chercher des problèmes que tu ne peux même t’imaginer qu’ils existaient.

    Moi, avant je pissais au lit pendant mon sommeil complètement inconscient. Et j’avais honte ! Par contre en me réveillant le matin j’étais conscient que je ne rêvais plus puisque trempé dans mes draps.

    A la longue j’en ai eu marre de payer les laveries pour laver mes draps sales.

    Comme j’avais 15000 balles, j’ai pris conscience que je devais voir un psy pour régler mon problème.

    Vous me croirez ou pas, le psy m’a soigné. Maintenant je pisse au lit mais je suis fier et en plus je fais des économies de laverie.

    Merci freud sans toi je serai encore dans ma pisse et dans la merde.



  • ribouldingue ribouldingue 22 juin 16:38

    IL y a 7 milliards d’âmes sur cette satanée terre. Comme nous sommes tous le con de quelqu’un.


    Donc, par déduction il y a bien 7 milliards de cons... Et dire que je me croyais au dessus de la mêlée .

    Remarquez, être le seul intelligent parmi tous ces cons on doit quand même se sentir con.

    Personne ne vous regarde, ne vous adresse la parole. En somme, vous êtes un con à part.

    Tandis que faire parti de la bande de cons on se sent tout de suite accepté même si ça nous fait de la peine d’être un con.


    Certains diront ce qu’il y a de rassurant, c’est qu’il y a quand même des degrés des cons. Qui vont des très très cons, aux moyens cons et pour finir aux cons.

    Oui mais voilà !

    Comme nous sommes tous le con de quelqu’un comment pouvoir jauger le degré du con ? Puisque pour l’un vous serez un gros con. Tandis que pour l’autre vous ne serez qu’un con.

    C’est un vrai dilemme. Je pense que le mieux c’est de se reconnaître comme tel. Un vrai con.



  • ribouldingue ribouldingue 21 juin 16:40

    Le problème de la classe moyenne c’est qu’auparavant elle léchait les culs des patrons en faisant toutes sortes de sacrifices pour leurs chers et bien aimés patrons.

    D’ailleurs, ceux là, le leur rendaient bien dans le genre « Toi ! Couilles molles ! tu as bien fait trimer les pues la sueur tu deviendras le chef. Merci patron ! Merci patron... Quel bonheur de travailler pour vous on est heureux comme des fous.

    Aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence et cela ne va pas aller en s’améliorant. Il y a une dette abyssale à rembourser pas seulement post covid elle était déjà présente avant la crise sanitaire qui n’a fait que l’enfler davantage.

    Quand les patrons en étroite collaboration avec l’état se battent comme de beaux diables pour faire avaler toutes les couleuvres réformatrices aux salarié-es. Réforme des retraites, du chômage, de la sécurité sociale, du code du travail etc etc.

    Que le patronat veut imposer le télétravail. A qui croyez vous que cela s’adresse ? Aux salarié-es du tertiaire qui représentent les classes moyennes. Vous avez récemment entendu ces salarié-es se révolter contre cette mascarade ? Que nenni ! Comme de bons gros toutous ils font le dos ronds devant le patronat ou l’état patron.

    Remarquez la plupart de ces salarié-es sont bardés de crédits pour la maison, la voiture la sur consommation à outrance etc. L’état comme le patronat peut faire passer n’importe quelles réformes contre la masse salariale personne ne bougera une oreille.

    Alors l’histoire de la racaille d’en haut, d’en bas, du milieu ou du cosmos n’a absolument aucun sens. L’union fait la force ! Il fût un temps où ce slogan avait une signification aujourd’hui on en est à marche ou crève et diviser pour mieux régner. Pleurnichez braves couillons...Bienvenue chez les pues la sueur !



  • ribouldingue ribouldingue 29 mai 01:52

    Quid des sdf et des migrants, qui d’une façon, comme d’une autre, traverseront le pays et pour certains y séjourneront voire s’y établiront avec ou sans passeport ? Ces sans papier clandestins n’oseront jamais se rendre dans un centre de vaccinations de peur de se faire jeter dans leur pays d’origine.

    La société du marche ou crève dans toute sa splendeur se met en place. Il y a ceux qui auront encore les moyens de dépenser leurs éconocroques qu’ils n’ont pas pu dépenser durant les confinements.

    Ceux là, se sentiront libres après avoir reçu le sésame, le poison en triple doses et le marquage code barre tatoué derrière les oreilles comme de bons toutous avant d’être pucés et stérilisés. Ensuite il faudra qu’ils se munissent du dernier smartphone et autres iphone équipés en 5G pour être identifiés avec le QR. En somme Ils seront tout simplement en liberté surveillée dans une prison dorée,

    Tandis que la fracture sociale creusera le fossé des inégalités encore plus large et plus profond, de fait, augmentera mathématiquement la criminalité et la violence, puisque d’un côté, il y aura les prisonniers vaccinés sous surveillance, et de l’autre côté, les gueux. Deux mondes incompatibles.

    La solution finale mondialisée est en marche. Il fût une autre époque, un autre führer lançait ce triste slogan. « 4 millions de chômeurs, 4 millions de juifs, la solution est toute trouvée par l’extermination des indésirables.

    Aujourd’hui, on avance doucement mais aussi sûrement dans le même sens . Tout d’abord on lance une baudruche histoire de prendre la température du peuple puis de confinement en confinement on avance ses pions avec l’aide des médias collabos.

    Nous voilà à la troisième phase de l’opération. Tout d’abord, on introduit le passeport sanitaire mais juste pour voyager, pour aller dans les restos, prendre le trains.

    Pour finir, à la 4ème phase de l’opération, le passeport sanitaire sera obligatoire en toutes circonstances et sera le permis de circuler, de travailler, de consommer de pouvoir se soigner etc. Pendant que d’autres crèveront sur le bord de la route.

    Le Reich En Marche est en campagne électorale pour les futures élections régionales, départementales et bien sûr les présidentielles.

    LREM n’est pas un parti c’est un mouvement d’opportunistes carriéristes. Le plus grave c’est que 35 % des 18-35 ans sont prêts à voter MLP.

    L’autre fat peut être fier. Il aura au moins réussi une chose durant son mandat. Il a servi de tremplin pour le RN.

    Ma grand mère m’a dit et elle avait raison "donnes à manger à un mâlin, il te chie dans la main. Amen !



  • ribouldingue ribouldingue 18 mai 02:43

    C’est le retour à l’ORTF puissance 1000. Les médias nous abreuvent des prophéties du bon docteur Folamour en nous propageant le virus de la peur. Une ficelle grosse comme la corde d’amarrage du Charles de Gaulle.

    Et les grands gagnants de ce jeu de dupes sont… les laboratoires pharmaceutiques. Bien jouée…. ma bonne dame. Vous avez gagné le droit d’aller vous faire euthanasier avec le vaccin de votre choix. Car effectivement c’est une bonne réponse. Ce sont bien les laboratoires pharmaceutiques qui depuis le début de cette escroquerie en bandes organisées qui se goinfrent sur le dos de la bête.

    Attention ! Concentrez vous bien. Deuxième question. Qui sont les autres qui s’en foutent plein les fouilles. Eh non , madame trucmuche, ce ne sont pas les pauvres hélas ! C’est donc, perdu . Attendez il y a un lot de consolation vous repartez avec une boîte de coton tige PCR à vous enfoncez dans le tarin jusqu’au coude.

    Troisième et dernière question. Voterez vous pour la peste ou le choléra en 2022 ? on va vous aider un peu. Il est en campagne pour les présidentielles, il est jeune, il est beau, il parle comme un livre, il a été élevé avec une petite cuillère en or dans la bouche, il est marié avec une femme légèrement plus âgée que lui, il a fait la réforme des retraites, il a baissé les apl aux étudiants, il a supprimé l’ISF, il a réformé le code du travail, et dernière réforme en date l"assurance chômage.Etc etc... En clair, il s’occupe des nababs. Alors monsieur machin ça vous parle ? Vous répondez donc. Ni l’un ni l’autre. Rhôôô !!! C’est ballot. C’est encore perdu ! il fallait répondre le choléra. Vous repartez avec ce lot de consolation. Des masques estampillés « made in china ». A porter sans modération à la ville comme à la campagne.



  • ribouldingue ribouldingue 1er mai 02:07
    tararaboum  taraboumboum taraboum taraboumboum boum etc...

    Avis à la populace ! Ceci est une annonce de notre bon roi dagobert (qui a mis son slip sur la tête)

    A compter du 3 mai le bon peuple sage et servile de Paris aura l’autorisation de polluer les campagnes et les littoraux de notre beau pays en balançant toutes sortes de saloperies, papiers, mégots, tampax, capotes, déchets ménagers sans oublier l’indestructible sac plastique pour agrémenter la beauté de nos lointaines contrées.

    Il pourra aussi pisser contre les murs et laisser chier son chien sur les trottoirs pour marquer son territoire. Mais gare à vous ! Tous aux abris à 19h.

    Et oui, mesdames,messieurs, nous sommes toujours en guerre contre la vérole.

    Le 19 mai c’est l’orgie ! Les commerces non essentiels ouvrent. Ah ah ! Les pochetrons pourront à nouveau se torcher et vomir leur trop plein d’impuissance.

    Les ministres n’auront plus besoin d’aller se goinfrer sur le dos de la bête dans les restaurants clandestins et ils pourront bouffer des homards et du caviar sans se cacher aux frais du contribuables . A votre bon cœur mesdames, messieurs.

    Le 9 juin c’est la méga teuf ! Une partouze généralisée et le coït sera admis jusque 23h mais toujours avec le masque sur la pomme et la capote sur la queue.

    Autre bonne nouvelle. Les hooligans pourront aller se mettre sur la gueule, foutre le bordel dans les stades et cracher leur venin raciste à condition d’avoir le passe navigot et le point américain dans les poches.

    Le 30 juin. victoire  ! C’est armistice, l’ennemi rend les armes.

    Le 1 septembre confinement généralisé pour une période indéterminée.



  • ribouldingue ribouldingue 29 avril 00:46

    Un article paru dans le canard enchaîné d’hier devrait pouvoir remettre à leur place les esprits tordus qui voient dans cette action militarisée un salut pour la nation.

    D’une, remettons sans plus attendre, les choses à leurs justes proportions afin d’y voir un peu plus clair.

    Tout d’abord, l’appel a été lancé le 21 avril 2021 cette date n’a pas été prise au hasard, par une vingtaine de généraux factieux et nostalgiques du pronunciamiento du 21 avril 1961 dans le magazine «  valeurs actuelles » magazine fondé en 1966 par le très grand démocrate Raymond Bourgine partisan de l’Algérie française et membre de l’Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain, autre grand démocrate au grand cœur...

    Leur appel a été précédé la semaine dernière par un autre appel « à l’insurrection » toujours dans « valeurs actuelles » par Philippe de Villiers qui compte sur son frère le général Pierre de Villiers pour sauver la France. Yeah man !

    Marine le Pen, en campagne électorale, s’est soudain souvenue du putsch des généraux du 21 avril 1961 pour s’engouffrer dans la brèche et une petite lumière s’éclaira au dessus de sa tignasse blondasse.

    Ni une ni deux elle accourra auprès de ces militaires retraités et égarés pour les inviter à rejoindre le RN. Donc plus question de dédiabolisation le RN est bien le frère jumeau du FN. Chassez le naturel, il revient au galop.

    On sent tout de suite où ces lanceurs d’alertes veulent en venir.

    Un lanceur d’alerte n’est pas un opportuniste encore moins un carriériste aux visions politiques.

    Un lanceur d‘alerte est un incorruptible qui a vocation à informer le peuple sur un fait grave qui doit être connu du grand public. Exemple : « affaire du médiator ».

    Amen !



  • ribouldingue ribouldingue 27 avril 01:05

    Comme disait l’autre « mangez des pommes ! »L’avantage de la pomme c’est qu’elle ne fait pas grossir. Vous pouvez, vous en goinfrer du matin au soir, vous ne prendrez pas un gramme. En revanche, question écologie, ça craint. Parce qu’avec les flatulences, bonjour les dégâts et le méthane relâché dans l’atmosphère.

    Après, les écolos vont piailler du réchauffement climatique. Sans parler de l’état des chiottes, c’est clair, il est déconseillé de passer dans les toilettes derrière un bouffeur de pommes si vous ne voulez pas suffoquer tout de suite ou alors il faut se munir d’un masque à gaz.

    D’ailleurs, les pauvres préfèrent se goinfrer de toutes sorte de cochonnailles plutôt que de fruits et légumes. C’est simple, depuis tout petit leurs parents les gavent comme des porcs et leur disent « il vaut mieux faire envie que pitié »

    mais le pire de cette déchéance humaine, c’est que ça se transmet de génération en génération.

    Remarquez il faut avouer que la publicité aide à l’obésité. On voit plus souvent de la pub pour des barres chocolatées ( à l’huile de palme) ça rapporte plus que des fruits et légumes.

    Alors, pour le pauvre, il n’y a pas photo ; il ne va pas se risquer à acheter une pomme pour faire plaisir à sa progéniture déjà en surpoids. Il sait que son mioche ne le fera pas chier pendant un moment s’il lui achète un gros paquet de chamalos bardés de saloperies.



  • ribouldingue ribouldingue 22 avril 02:45

    Ça va pas non ? Légaliser la chienlit et pourquoi pas, tant que vous y êtes, partager les richesses ?

    La France est un pays de vieux rabougris son président en est l’exemple incontestable.

    Et puis, vous vous imaginez la trogne les poivraux ? Sans compter le soulèvement du lobby du pinard si la pelouse était légalisée ? Il n’y a qu’à voir ces derniers jours les châtelains vignobles braire comme des bourricots à l’agonie, quémander de l’oseille à Bercy, alors qu’ils sont déjà bardés de subventions grâce à la PAC distribuées par Bruxelles et tout ça pour une petite gelée matinale, on était au bord de la guerre civile.

    Le cannabis sert à occuper les flics, qui, sans le trafic, nos braves lardus passeraient leurs journées à jouer au foot, voire à pratiquer des activités sportives et/ou culturelles, avec ceux qu’ils poursuivaient auparavant et à se taper la cloche la nuit dans les commissariats.

    Une chose est sûre ; le maintien de la répression du cannabis préconisé par macron et comme l’ont fait ses prédécesseurs, conforte le vote des petits vieux, de la petite bourgeoisie, du français moyen et des simples d’esprit à l’adresse de lrem.

    Sauf, que ce petit jeu de bonneteau, vu par macron, qui piétine sur les plates bandes du RN au sujet de l’insécurité, risque fort de se retourner sur son instigateur par un vote massif d’une jeunesse blasée par 5ans de blabla et d’une abstention record qui ne souhaite pas voir rempiler ce marchand de sable et dans un esprit revanchard de cette jeunesse incomprise, suivit d’un électorat se sentant trahit par ce clown, seront tentés de faire basculer le pays dans le brun séduit par un rn dédiabolisé.



  • ribouldingue ribouldingue 18 avril 02:02

    Merde alors ! Riké a cassé sa pipe. C’est con, on ne verra plus nounours à la tv. Y a pas à chier, la politique, ça les abîme quand même.

    Regardez le général macron, il est arrivé au château en 2017, frais comme un gardon. 4 ans plus tard, il est déjà tout fripé.

    Le pire, c’est que la plupart des politiques veulent rempiler. Soit ce sont des masochistes qui aiment les coups de martinet, soit ce sont des enfoirés ou les deux à la fois…

    Franchement, quand on a plus de 100 000 morts au compteur pour avoir écouté son petit doigt et regarder son nombril pendant que les victimes tombent comme des mouches et ne penser qu’à effectuer un second mandat en se paluchant devant la glace tous les matins, sans avoir de remords ni la moindre compassion pour les victimes et les proches. Il y a de quoi s’interroger.

    C’est clair, il y en a, qui en n’ont rien à branler. Sinon ils arrêteraient la politique.



  • ribouldingue ribouldingue 13 avril 02:43

    Pierre jean, ou louis la brocante, pour les intimes qui le connaissent bien, entre autre, le mis à la retraite anticipé de la politique, après s’être fait passer pour un débile profond, le 1er mai 2018, lorsqu’il braya comme un baudet en détresse devant la statue de son idole (des jeunes) jeanne d’arc l’inébranlable  jean marie lepen. Mais encore, le barbu et blagueur dieudonné passé dans l’art de la quenelle grand copain de stéphane blet proche d’alain soral.

    Que du beau linge brun.

    Le toqué pierre jean mange à tous les râteliers avide de reconnaissance, l’argent de son bistrot ne lui apportant pas suffisamment de célébrité il se lance dans le petit écran aux côtés de sophie davant dans l’émisson « l’affaire est dans le sac » chaîne public payée par l’argent des contribuables.

    Il aime aussi la politique et n’hésite pas à s’afficher avec ses potes d’extrême droite ou encore avec des ministres du gouvernement actuel et ceux du gouvernement de l’ère sarkosy . Pour l’ami pierre jean, tout est bon dans le cochon.

    Avec sa chevelure à la robert Plant, pierrot se ferait presque passer pour un cool c’est sans compter les émoluments de ses diverses activités lui rapportant très très gros. A côté de notre napoléon, Robert Plant, fait petit joueur.

    Merci pierre jean grâce à toi les petites gens qui puent la sueur pour ceux qui ont encore du boulot et qui auraient encore des doutes sur la sincérité des personnalités politiques ont découvert l’envers du décors.

    Bon appétit !



  • ribouldingue ribouldingue 12 avril 01:50

    Il y a deux sortes de journalistes. Il y a les journalistes de terrain qui cherchent la vérité pour la divulguer sans filtre au public (payés à la pige).

    Et il y a les pseudo journalistes télévisuels en costards, cravates, brushing, qui lisent le prompteur déforment, détournent, répètent comme des benêts les mensonges des politiques en faisant leur one man show tous jours.

    Ceux là, ont leur salaire assurés tous les mois. Leur boulot faire avaler des couleuvres aux téléspectateurs en leur faisant croire que tout va bien dans le meilleur des mondes.

    D’ailleurs, aujourd’hui ils parleront du fromage qui pue, un tue l’amour inégalé à ce jour. Pire que l’ail et l’oignon réunis c’est pour dire l’odeur de l’haleine.

    Et oui ! mesdames messieurs, le monde entier nous envie grâce à nos fromages puants.

    Et demain sera un autre jour. Ils parleront du lavoir de la mère Denis inscrit au patrimoine de l’humanité... Une belle visite pour les prochaines vacances en France. Sans oublier de faire un petit détour par le musée de la pantoufle…



  • ribouldingue ribouldingue 9 avril 15:57

    Déjà, une chose est sûre, notre beau pays (ne m’appeler plus jamais France !) est un pays de droite, tendance extrême droite légèrement à la droite d’Hitler. Oh là ! Tout doux. J’entends pousser des cris d’orfraies me dire on a eu la commune frérot ! Oui c’est vrai les bourgeois ont tellement chiés dans leur froc de la liberté qu’ils ont envoyés Thiers faire le ménage bilan : la semaine sanglante aura essuyé plus de 20 000 morts côté communards.

    C’est vrai aussi, que nous avons eu Blum. 2 ans en tout et pour tout.

    Puis nous avons eu Miterrand issu de l’extrême droite des croix de feu.

    Jospin aura tenté une belle envolée de 1997-2002 avant de se ramasser sur le pavé comme une vulgaire merde.

    Vous pouvez chercher dans vos archives tous les autres sont de droite, des rois jusque louis XVI et maintenant une droite à qui il ne manque que la couronne sur la tête. En somme une république monarchique.

    Les jeunes ne votent pas, les vieux votent à droite, ils restent à convaincre la génération de l’entre deux.

    Ceux là ont connus le 21 avril 2002, le 29 mai 2005, le 7 mai 2012 et pour finir le 7 mai 2017.

    Tous ces monarques se sont royalement essuyés les pieds sur le dos du peuple.

    Comme les journalistes ont bien nettoyé les partis de gauche allant jusqu’à comparer méluche à un parti d’extrême gauche. Franchement, c’est à crever de rire.

    Parfois on se demande comment ces journalistes sont arrivés jusque là. ? Ils ont du payer. Bref…Ce sont des journalistes de bouquins de cul recyclés sur les chaînes d’infos pour meubler le décor.

    Remarquez, les électeurs sont tellement blasés de ces charlatans carriéristes qui iront pantoufler dans des boîtes privées ou faire des colloques rémunérés grassement une fois sorti de l’élysée ou des ministères, qu’à la longue même les électeurs de gauche se tournent vers l’extrême droite dans l’espoir de faire barrage à la droite.

    Seulement voilà, que les électeurs votent LR, LREM, RN, UDI et d’autres SE tous ces partis s’entendent copains comme cochons.

    Quand ils se croisent dans les couloirs feutrés des assemblées ils se claquent la bise, picolent ensemble, bouffent des homards...

    En somme, c’est comme mon cul, ma chemise. de toute façon tous défendent le grand capital et leur pré carré.


    En analysant cette situation ubuesque, les électeurs ont tout de suite envie d’aller voter.