• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de ribouldingue



  • ribouldingue ribouldingue 3 février 2020 19:29

    Attention aux appels à un soulèvement massif de la société ! En 2008, un militant d’extrême gauche, « Julien Coupat » s’est retrouvé accusé de terroriste, avec une sombre histoire de sabotage sur une caténaire d’un tgv avec des preuves toutes faites et non fondées émanant de l’intérieur géré à l’époque par MAM et se retrouva emprisonné pendant 6 mois avec sa compagne. Il faut dire que le gouvernement de l’époque avait demandé au FBI de lui collé au cul et de fournir des informations sur l’énergumène et sa bande d’épiciers. Lors de la perquisition effectuée par les poulets français cette fois dans leur épicerie, les flics n’avaient pas trouvé des armes à feu. Ils avaient trouvé une arme de destruction massive, le livre de Julien Coupat «  l’insurrection qui vient » une preuve suffisante pour le bouclé lui et ses potes pendant 6mois et sous surveillance judiciaire durant plus de 10 ans avant sa relaxation à la sortie de son procès. Nous étions sous l’ère sarkozy un autre agité du bocal. 

    Bref...A écouter les uns et les autres, la présidentielle de 2022 est ficelée. Ce sera la peste ou le choléra ou le chaos. L’autre a réussi son tour de passe passe en 2017 en surfant sur la vague du dégagisme et du ras le bol général après 40 ans de politique du mon cul ma chemise. Et c’est en brayant comme un âne pendant sa campagne que le petit machin s’est hissé en haut de l’affiche sans trop de peine vu le débat avant le 2ème tour de la présidentielle et une lepen à la ramasse qui voyait un adversaire aidé par les extra terrestres.

    Quid de EELV ? Les électeurs ont essayé la droite, le centre, les socialistes libéraux. Ils ne sont pas prêts à faire rempiler le banquier qui en a rien à branler de l’écologie du peuple et des pauvres et encore moins de faire passer la châtelaine de saint-cloud qui traîne une batterie de casseroles derrière elle.



  • ribouldingue ribouldingue 2 février 2020 17:51

    Dieu a dit : « Il faut partager ». Les riches auront la nourriture, les pauvres de l’appétit.
    Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c’est les trente derniers jours.
    Les artichauts, c’est un vrai plat de pauvres. C’est le seul plat que quand t’as fini de manger, t’en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé !
    Si on écoutait ce qui se dit, les riches seraient les méchants, les pauvres, les gentils. Alors pourquoi tout le monde veut devenir méchant ?
    Si tous ceux qui n’ont rien n’en demandaient pas plus, il serait bien facile de contenter tout le monde.
    Le jour où la merde vaudra de l’or, les pauvres naîtront sans trou du cul.
    Le prix de l’or augmente. Pauvres, achetez vite de l’or.
    Camarades pauvres, serrez-vous la ceinture pendant cinq ans et après vous serez habitué.
    À vingt heures, à la télé, quand tous les pauvres sortent du travail, on ne peut pas dire toute la vérité. Sinon, la majorité n’irait pas travailler le lendemain.
    Qui prête aux riches prête à rire.
    L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. Ce qui est la moindre des choses. Les pauvres sont des gens comme nous, sauf qu’ils n’ont pas d’argent. Maintenant, j’arrive enfin à dépenser le pognon que je gagne. C’est pas tout de gagner un milliard par an, il faut encore le dépenser... Coluche.



  • ribouldingue ribouldingue 31 janvier 2020 21:01

    Salauds de pauvres



  • ribouldingue ribouldingue 31 janvier 2020 18:19

    2 ans de palabres sur la réforme des retraites avec les syndicats et le grand « popaul de la voix » pour accoucher d’un mickey. Le Popaul donneur de leçons, comme toute la bande d’incapables et de charlatans de Le Reich En Marche, s’est fait carboniser pour avoir abusé des bonnes vieilles recettes de l’ancien monde, comme se goinfrer sur le dos de la bête par des cumuls de mandats et autres conflits d’intérêts, obligé de refiler la patate chaude à son grand pote l’autre premier machin qui vient d’ailleurs de se débiner en se présentant tête de liste aux élections municipales du Havre. Il y a comme une odeur de sapin chez Le Reich En Marche les rats quittent le navire.L’heure n’est plus aux missives inutiles avec un clown qui ne voit rien, n’entend rien, et parle tout seul. L’heure est aux luttes.



  • ribouldingue ribouldingue 29 janvier 2020 22:57

    pour une information sûre et fiable il n’y a pas mieux que madame Irma.



  • ribouldingue ribouldingue 28 janvier 2020 23:30

    Au lieu de pleurnicher sur notre sort qui sert la cause du « mac rond » qui se pose en victime. Nous ferions mieux de nous focaliser sur un prochain candidat en l’aidant à construire un programme fait pour et avec le peuple et dégager la sangsue actuelle. Il pourra traverser la rue pour aller rejoindre la banque Rothschild, son fauteuil est encore tout chaud. Le 24 janvier, en descendant de son avion « air maquereau one », Ray ban sur le nez, en bermuda, en tongues et en chemise hawaïenne tout bronzé après avoir passé un séjour en Israël à lécher le cul à bibi aux frais de la princesse sur le dos de la bête. On l’entendait des hauts de France et de Navarre couiner comme un goret qu’on égorge. Messire nous proposait d’essayer la dictature. Monseigneur est trop bon ! dixit les esclaves en agitant leurs chaînes.



  • ribouldingue ribouldingue 28 janvier 2020 22:08

    Quels sont les biens faits de la microscopique bombe sale en chine ? Le pétrole est moins cher, ça fait baisser la pollution mondiale mais surtout la pollution à wuhan qui croule sous un brouillard de merde. Ça relance l’économie occidentale. Pour le moment il y en a un qui se fait des couilles en or dans le monde c’est le marchand de masques à poussière. Dire qu’il y a des cons pour croire qu’ils sont immunisés avec un vulgaire bout de papier sur le tarin. Pour être sûr de ne pas être infectés il faut se munir d’un masque à gaz avec cartouche. En tous les cas une chose est sûre, la réforme des retraites est sous le tapis. C’est un miracle tombé du ciel ce rhume. Merci xi notre roi commençait à se sentir à l’étroit dans son costard . La parano du peuple c’est une affaire qui marche depuis la nuit des temps et qui marchera jusqu’à l’extinction de l’espèce humaine. Entre capitalistes il faut savoir s’entraider.



  • ribouldingue ribouldingue 28 janvier 2020 19:28

    Ce qu’il y a de rassurant en France c’est que la constitution du 4 octobre 1958 a prévu l’article 68 en cas de manquement d’un bon à rien de président menteur dangereux pour la démocratie en mettant les citoyen(ne)s les un(e)s contre les autres. Un incapable qui ne sait pas gérer une crise sociale qui perdure maintenant depuis le 18 octobre 2018 et qui marque le point d’ancrage du mouvement des gilets jaunes. Il serait temps que les citoyen(ne)s reprennent leur destin en main afin de remettre en place une véritable démocratie.

    Article 68

    Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

    La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

    La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

    Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

    Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article.




  • ribouldingue ribouldingue 25 janvier 2020 19:15

    Arf ! vous êtes sérieux ? Franchement il faut être naïf pour croire que la voiture électrique va remplacer la bonne vieille bagnole à pétrole d’ici 2035. Il reste environ 98 ans de réserve de pétrole. La voiture électrique va être omniprésente dans les grandes agglomérations (grand Paris, grand Lyon, grand Lille, grand Marseille etc...) là, où la cirulation automobile est devenue impossible et étouffante. Vous vous imaginez les campagnes avec des voitures électriques, des tracteurs électriques, et tout le matériel agricole fonctionnant à l’électrique ? Un doux rêve. Vu le prix ne serait-ce que d’une voiture électrique on peut s’imaginer au doigt mouillé le prix d’une moissonneuse batteuse électrique. Il ne restera plus beaucoup d’agriculteurs en France et bien entendu ce sera la fnsea qui financera cette quincaillerie électrique. Quant aux bornes électriques dans nos lointaines contrées ce n’est pas demain la veille que les campagnes en seront équipées quand on voit déjà à l’allure où se font les connections internet et la téléphonie mobile. Il faut savoir que plus du quart de la population française habite à la campagne et n’a pas accès à internet ou au téléphone mobile. Faute de mauvaise réception. Et on entend l’autre nous bassiner à longueur d’année depuis son intronisation avec la dématérialisation. Demandez à un ancien qui n’a jamais touché de sa vie à un ordinateur de prendre rdv sur doctolib. Comme quoi, monseigneur ne pense qu’à sa pomme à ses accolytes les banquiers, et autres marchés financiers. Quant aux grandes agglomérations qui seront dotées de bornes électriques chaque fournisseur fera payer un droit de charge selon sa marque de fabrique, comme cela se fait avec les DAB (distributeurs automatiques de billets) les banques s’arrogent une taxe de retraits sur les DAB si vous n’êtes pas client de telle ou telle banque. Il y a quand même une chose qui interroge sur la voiture électrique. Pour celles ou ceux qui sont un peu bricoleurs. Ces personnes savent que leurs véhicules possèdent une batterie et cette batterie est rechargée comment ? Par un alternateur. Donc la question est la suivante. Pourquoi ne pourrait-on pas équiper les voitures électriques avec des alternateurs ? On ne peut pas équiper un téléphone portable avec un alternateur déjà parce qu’il n’y a pas d’organe roulant pour fournir de l’électricité mais une voiture roule. C’est à ce genre de détails que l’on peut se dire que les rapaces sont aux aguets et que tout est bon pour se faire du fric sur le dos de la bête



  • ribouldingue ribouldingue 23 janvier 2020 22:38

    Qu’espérez vous obtenir avec cette pétition ? Que dalle ! Savez vous que sans risquer de prendre des sanctions, il existe un moyen plus radical, juste avec un peu de solidarité entre les profs et qui s’appelle la grève ? Qui, je vous le rappelle avec modestie, est légitime et légale. Non seulement, par ce moyen juste et nécessaire, vous exprimez votre mécontentement, mais surtout, vous attirez l’attention des parents qui se retrouvent devant le fait accompli avec leurs mômes qui ne vont pas en cours. Un seul prof manquant peut mettre une classe de 30 élèves dans la rue et foutre une pagaille dans un établissement scolaire et tout ça en remettant la faute sur le ministre en charge de gérer le désarroi et l’appel au secours de la communauté éducative. Ce droit de grève vous évitera le pire, car même dans cette lettre ouverte dont vous dévoilez votre identité et l’endroit dont vous exercez en tant qu’enseignante vous dénoncez et remettez en question la belle institution et son gourou qui déteste être remis en cause et qui peut vous valoir une sanction disciplinaire. Rappelez vous toujours que l’union fait la force.



  • ribouldingue ribouldingue 23 janvier 2020 16:25

    tatata rarara boum boum ! avis à la populasse ! Ceci est un message du berger.
    Chrétiens chrétiennes,
    La vie est dure pour tous ceux qui ont subi cette injuste et abominable grève inutile puisque comme d’habitude je me suis couché en échange de quelques royalties et une promesse de messire pour devenir ministre du travail, de la santé, et du culte. En attendant cette belle promotion bien méritée digne d’une belle ordure que je suis et qui ne pense qu’à sa pomme. Sachez, chrétiens chrétiennes, que je compatis pleinement avec les brebis égarées qui se sont fondues dans la masse des méchants syndicats rouges en usant leurs babouches sur les pavés et qui de fait ont perdu des journées de salaires. Comme tous les dimanches, à l’église de Notre-Dame des Martyrs du Bas-Poitou à Saint-Etienne-du-Bois (Vendée), je donnerai la messe et mes enfants de coeur passerons dans les rangs faire la quête pour ces pauvres pêcheurs ignorants. Nous partirons avec nos bâtons de berger sur les chemins de cons postelle pour rejoindre notre lieu de pèlerinage. La prochaine grande manifestation aux côtés de frigide barjot et de ludovine de la rochère contre le mariage homosexuel. C’est vrai, quoi, merde ! On est des hommes après tout. Et on veut « un papa une maman » pour nos chrétiens et nos chrétiennes. L’homosexualité beurk ! C’est sale. Pourtant comme chante philippe catherine 98% des hommes sont pédés. Les femmes sont doublement baisées. Parce ce que pour faire un pédé il faut 2 hommes.
    Les français sont des veaux. de Gaulle a prononcé ces mots en 1940 à Londres, après la signature de l’armistice entre la France de Pétain et l’Allemagne. Le général aurait dit : « Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »
    Aujourd’hui les français ont de la chance non seulement sont des veaux mais en plus ils ont les brebis gâleuses avec eux. Amen !



  • ribouldingue ribouldingue 22 janvier 2020 01:20

    C’est appel à un pronunciamiento cet article ? La révolution se fait par le peuple avec le peuple. https://youtu.be/dLC7UlW0t3g



  • ribouldingue ribouldingue 20 janvier 2020 21:51

    Et moi qui croyait que la loi de 1905 avait séparé l’église de l’état. La cfdt est un syndicat de chrétiens. Le berger va reprendre son bâton de pèlerin pour rejoindre le Vatican et demander au pape sa bénédiction sur la réforme des retraites. Amen !

    En attendant, si les autres syndicats veulent poursuivre le mouvement en plus des actions coups de poings journalières, ils doivent lancer des appels à manifester tous les samedis voire tous les dimanches ça permettra aux mécontents de ne pas perdre d’argent et de râtisser plus large (salarié(e)s du public, du privé, retraité(e)s,chômeurs, étudiant(e)s, lycéen(ne)s).



  • ribouldingue ribouldingue 20 janvier 2020 00:23

    Depuis le 17 octobre 2018, date de la 1ère manifestation des gilets jaunes, les citoyens sont en pression permanente et la tension est palpable par cette impression de s’être fait dupés par l’élection de 2017 au profit d’un opportuniste inconnu face à une nationaliste forçant l’électeur à un choix, on ne peut plus hasardeux, entre la peste et le choléra, en donnant le sentiment que les dés étaient pipés à l’avance en rejouant la partie du 21 avril 2002. Sauf, qu’en 2002, nous savions à qui nous avions à faire. Chirac était un super menteur mais il savait se rétracter pour éviter le pire. Bien sûr, les anciens n’ont pas oublié, ce 6 décembre 1986, lorsque Malik Oussékine ce jeune homme est mort sous les coups des « voltigeurs de Pasqua ». Il est comme la mémoire des violences policières que nous pensions éteintes pour l’éternité et pourtant ont ressurgi ce 21 juin 2019, soir de la Fête de la musique. Après une charge de la police, Steve Maia Caniço, est tombé dans le fleuve et retrouvé mort.

    Aujourd’hui, avec les manifestations des syndicats et le rapprochement des gilets jaunes donnant un nouveau souffle à la contestation, la violence monte crescendo et « Le Reich En Marche » par son mépris en attisant la colère du peuple trahi est obligé de se faire exfiltré d’un théâtre par une porte dérobée de peur de se faire lyncher sur la place publique.

    Les 29 mois restant, avant la prochaine échéance présidentielle, risquent d’être fort agités dans le pays pour celui qui racle les fonds de poches des misérables pour satisfaire ses amis banquiers et assureurs.

    Il suffit d’une étincelle pour mettre le feu aux poudres. Macron a t-il conscience qu’il est assis sur un baril chargé de poudre qui n’est pas de la poudre de perlimpinpin, mais de la poudre à canon prête à lui sauter à la face ?



  • ribouldingue ribouldingue 19 janvier 2020 17:59

    Après les attentats de Charlie Hebdo, du 7 janvier 2015, les badauds applaudissaient les flics pour leur courage, même le chanteur Renaud avait écrit une chanson à ce propos.https://youtu.be/9GgMPMqxi70.

    S’ensuivit un élan de solidarité en hommage aux victimes avec le déplacement de plus de 50 chefs d’états venus assister le 11 janvier 2015 en présence du président Hollande à une marche républicaine réunissant plus de 700 000 personnes.

    Ainsi était né le slogan « Je suis Charlie »

    Les attentats du 13 novembre 2015 avait consolidé l’amour des français envers les flics.

    Mais alors, que s’est-il passé entre le 7 janvier 2015 et le 17 octobre 2018, avec la 1ère manifestation des gilets jaunes entraînant le désamour entre les flics et les citoyens avec les premiers coups de matraques et autres lbd mutilant et comptabilisant plus de 200 personnes gravement blessées ( yeux crevés, mâchoires brisées, nez cassés, traumatismes crâniens, comas etc.) ?

    Le problème est que nous sommes gouvernés par une équipe de beaux conteurs, d’arrivistes, de jeunes loups aux dents longues, de donneurs de leçons, d’un amateurisme effrayant qui n’ont pas les capacités à gérer une crise.

    Quelle différence y a t-il entre les chefs d’états français précédents et celui là ?

    Les autres étaient tous des bourlingueurs de la politique qui étaient passés par diverses institutions, maire, député, sénateur, ministre, etc.

    Celui là, est un novice qui ne connaît rien à la politique, qui pensait qu’un pays se gérait comme une banque, à coups de menton. Un petit orgueilleux qui ne veut rien demander aux autres ; certain de sa bonne démarche de réformateur. Quand on s’est trompé, il faut savoir admettre ses torts, si on ne veut pas finir sur le pilori, comme un vulgaire Nicolae Ceaușescu

    En 1968, un autre, pourtant loin d’être un novice, claironnait : «  L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans éloignement. » La formule est du Général De Gaulle. Sans doute a-t-elle inspiré sa fuite à Baden-Baden, PC des forces françaises basées en Allemagne dirigé par le général Massu. Il part en catimini, sans en aviser personne. Une « défaillance momentanée », concédera-t-il plus tard. Mais, voulu ou pas, l’effet de surprise est réussi. L’opposition est désorientée. Il regagne Paris avec le même hélicoptère le 29 mai au soir, «  en accord avec ses rrière-pensées ». Prêt à la contre-attaque pour mettre un terme à ce qu’il appelle « la chienlit ». 

    Le 27 avril 1969, le peuple français est consulté par référendum sur une réforme du Sénat associée à la mise en oeuvre d’un ambitieux projet de régionalisation. Cette réforme proposée par le président Charles de Gaulle est rejetée à la majorité de 52,41% des suffrages exprimés. Les électeurs manifestent de la sorte moins leur opposition à la réforme de la Constitution que leur lassitude après onze ans de présidence gaullienne.Le 28 avril 1969 De Gaulle annonce sa démission.

    Ce n’est peut-être pas anodin de penser que si la « marine marchande » de la « Rage Nationale » est dans les starting blocks en annonçant sa candidature si tôt, c’est quelle se voit déjà en haut de l’affiche dans le cas où le petit dhomme partirait avant l’échéance de l’élection présidentielle de 2022. Elle serait alors la seule candidate prête à une élection anticipée et elle deviendrait le seul recours pour mettre fin à cette crise politique majeure.





  • ribouldingue ribouldingue 17 janvier 2020 15:36

    Dès son intronisation le petit roi (dagobert) le mac rond 1er se prenait pour keynes avec sa politique de relance.
    Il commença son quinquennat par d’interminables débats en langue de bois devant un parterre d’élus médusés par tant de bagous et émerveillés par ce petit dhomme qui se racontait comme un livre.
    Comme disait l’autre d’avant. La croissance j’irai la chercher avec les dents s’il le faut. Ça c’était en 2007. Entre temps la crise de 2008 est passée par là avec le remboursement des dettes des pauvres banquiers qui ont spéculés sur le dos de la bête dont il a fallu renflouer les coffres forts avec l’argent public. En clair, avec nos impôts . Et pour que ces ordures puissent recommencer à spéculer. Pour couronner le tout, les guerres contre le terrorisme se sont invitées à notre table pour venir se greffer au budget de la France comme une sangsue, et qui coûte un pognon de dingue. L’Europe du fric, c’est bien pour certains, une armée européenne ce serait mieux pour nous. On comprend mieux pourquoi le brexit. La lâcheté et le fric que ça aurait coûté à l’UK sûrement. Par contre, concernant les dépenses de la muette (l’armée françaises et toutes sa quincaillerie), qui porte bien son surnom, motus et bouche cousue sur les dépenses journalières de ces guerres. On ne va pas se fâcher avec les lobbys des marchands de canons. Et puis après tout, il faut être pragmatique, les guerres sont l’hygiène du monde. Pensez vous ma bonne dame, comment voulez vous verser une retraite à 7 milliards de pues la sueur ? Si on fabrique des armes, ce n’est quand même pas par snobisme, ça se saurait. On fabrique des armes pour se protéger et s’en servir contre les méchants et surtout pour les vendre à des gentils criminels qui s’en serviront plus tard contre nous. Et la boucle est bouclée. Ces français ne comprennent rien à l’économie. Il faut tout leur expliquer...
    Donc, voici le programme de dagobert lorsqu’il brayait comme un âne la tête et les bras levés au ciel ; c’essssssssssssst noooooooooooooootre projeeeeeeeeeeeeeeeeeeeet !
     L’économie française, pour se relancer, a besoin d’investissements. C’est le diagnostic d’Emmanuel Macron et de son Premier ministre Edouard Philippe qui dévoile un plan de relance d’une portée de 57 milliards d’euros sur cinq ans.avec une dette du PIB à 104% en 2020 soit un déficit publique de plus de 3000 milliards d’euros. Macron, l’homme que l’on surnomme le magicien d’OZ sortir des milliards fictifs de son chapeau.
    Transports, santé, action publique...Des volets concernant la modernisation des transports, des services de santé, de l’action publique et de l’agriculture sont prévus. Grande inconnue jusque là, le financement de ce plan a été précisé par le chef du gouvernement : celui-ci le sera grâce à « la mobilisation des budgets des ministères qui vont accorder plus de priorités à ces dépenses d’investissement, grâce au financement du troisième programme pour les investissements d’avenir (dit PIA3) et grâce à la mobilisation exceptionnelle de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et de la Banque européenne d’investissement (BEI)
    On allait voir ce que l’on allait voir. On voit que dalle ! A part du vent et du pipeau.
    D’abord keynes en verlan ça veut dire niquer.



  • ribouldingue ribouldingue 16 janvier 2020 01:09

    On pourrait les envoyer sur l’île du diable à Cayenne.



  • ribouldingue ribouldingue 15 janvier 2020 23:42

    Une question me taraude. Que veut dire le mot universel ? Je prends donc mon petit dictionnaire pour les nuls, je l’ouvre à la lettre U. Puis, je cherche la définition du mot universel et voilà ce qu’écrit mon dico à propos du mot universel : « se dit de ce qui s’applique à toutes et tous ». Ça paraît clair comme de l’eau de roche. Jusque là tout va bien, pas besoin de sortir de l’ENA. Donc, normalement si je suis la définition du dictionnaire un système de retraite universel veut dire que toutes et tous sont la même enseigne.

    Cherchons l’erreur. Le 13 décembre 2019 qu’apprenons-nous dans les médias ? Que le régime dérogatoire des policiers est maintenu. Les syndicats policiers n’ont pas eu besoin de s’y reprendre à deux fois. Ce matin, les policiers conservent leur régime dérogatoire. Castaner, Philippe et Macron ont tout concédé en un seul round, sans même négocier. Triomphe absolu pour les syndicats policiers, déroute publique du pouvoir au plus mauvais moment pour lui. On dirait que l’universalité est légèrement égratignée nous voilà dans système universel oui mais à la carte pou les flics. Autre profession Le gouvernement a proposé aux danseurs de l’Opéra de Paris, en grève contre le projet de réforme des retraites, que le nouveau texte entre en vigueur seulement pour les danseurs recrutés à partir de 2022. Aie encore un coup de canif pour la retraite universelle. Prenons les enseignants, autres gâtés du système universel puisqu’ils vont obtenir des augmentations de salaire et des primes. Mais seulement en 2021 juste un peu avant les élections présidentielles.

    Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ce que signifie le mot universel dans le jargon macronien ?



  • ribouldingue ribouldingue 14 janvier 2020 20:08

    Comment reconnaître les fauteurs de troubles sur des listes pas claires ? Déjà, le chant de loiseau (nathalie) sonne faux. Lorsque vous entendrez vociférer « c’essssssssst nooooooooooootre proooooooooojet » au lieu de cui cui il y a un flou, donc un loup. Si quand un candidat vous présente sa profession de foi et qu’il pue le soufre en vous parlant. Il n’y a pas photo, regardez l’énergumène droit dans les yeux, et jetez lui à la face : « vade retro satanas ! » Le démon s’enfuira illico presto sa queue fourchue entre les jambes. N’oubliez pas de toujours vous promener, le temps de la campagne des municipales, avec une tête d’ail dans votre poche ou mieux porter la main de Fatma en pendentif, ça fait fuir le mauvais œil . Si avec tous ces talismans le malin persiste et réussi à passer entre les mailles du filet, il ne pourra pas dissimuler son odeur de pourri, ça le trahira. Gare à vous pour ceux qui ne connaissent pas toutes les ficelles des escrocs. Par exemple, dans ma municipalité les candidats ne font jamais de porte à porte pour prêcher la bonne parole. "La Rigolade En Marche ose faire du porte à porte comme des mendiants en plus vous les reconnaîtrez facilement ils portent un tube de pommade à la main pour vous passer de la crème dans le dos. Ils sont carbonisés mais ils ne le savent pas encore. Là, il ne faut pas hésiter une seconde. Pour se débarrasser des parasites, utilisez du DDT, c’est radical. Petite anecdote, dans le temps, le DDT était utilisé pour se débarrasser des poux.



  • ribouldingue ribouldingue 13 janvier 2020 22:15

    Il fallait avoir du courage ce matin pour les militants de la cfdt et de l’unsa pour aller au boulot. D’ailleurs, à mon humble avis, ils devaient porter un casque pour éviter les coups de poings dans la gueule et une ceinture de chasteté de peur de se faire sodomiser pendant qu’ils avaient le dos tournés et de se retrouver avec un deuxième trou au cul. Donc, l’autre a repris son bâton de berger (dans le cul) pour repartir en pèlerinage sur la route de « saint laurent de con postelle » et aller serrer la louche à son « con parse philippe » afin de trouver un « con promis ». Ensemble, ils sont allés allumer un gros cierge pour se l’enfiler à tour de rôle bien profond jusqu’au trognon. C’est alors que commença un long débat entre les 5 acolytes (cfdt, cgc, unsa, medef et le maître de con fé rence philippe) pour discuter de comment se sortir du merdier qui les attends après avoir accouché d’une souris, qui était prévisible, puisque dès le début du conflit, le 5 décembre, le berger avait pris contact avec son pote philippe pour lui expliquer comment siffler la fin de la partie par un jeu de bonneteau de qui perd gagne. Et voilà notre berger fier comme un goret venant de se rouler dans la fange annonçant à ses moutons qu’il est temps de rentrer à l’écurie. Le sous-fifre lui a promis un bon point et une image avec la suspension jusqu’au mois d’avril de l’âge pivot à 67 ans. Ensuite comme avec l’assurance chômage c’est le gouvernement qui légiférera par ordonnance en remettant l’âge pivot à 64ans puis 67 ans puisque le sous-fifre connaît déjà l’issu des débats entre le medef et les syndicats réformistes et il sait que le medef ne cédera pas sur l’augmentation des cotisations comme l’autre con de berger veut proposer pour financer la retraite. D’autre part, n’oublions pas que la bonne idée de la retraite par point est sortie tout droit du chapeau du berger. C’est à lui et à lui seul que nous devons cette grande découverte. C’est bien lui qui a inventé cette salade avec ce système universel à point. Merci ducon. Un système universel à la carte avec de nouveaux régimes spéciaux pour les flics et d’autres professions moins contestataires que les cheminots ou les conducteurs de métro et de bus en les achetant avec quelques biffetons ce sera selon le bon vouloir du roi. On déshabille berger pour habiller macron.