• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de ribouldingue



  • ribouldingue ribouldingue 9 mai 2020 20:59

    Avant la lobotomie de la population mondiale suite à la grippette contractée par les chinois qui avaient bouffés du pangolin et de la chauve souris.

    Le 6 octobre 2019, l’état français était au courant qu’une pandémie menaçait le pays mais avait préféré ne rien dire et envoyé gratuitement des tonnes de masques chirurgicaux en chine, comme l’a révélé le canard enchaîné du 6 mai dernier.

    Ces mêmes masques chirurgicaux que la France avait acheté à la chine auparavant qui d’ailleurs la chine devenue le 1er producteur mondial de fabrication de masques chirurgicaux.

    Le petit joueur macron voulait jouer dans la cour des grands et faire bonne figure en léchant le cul à xi jinping en lui faisant des courbettes. Mais La chine, bonne joueuse, a attendu bien gentiment que l’épidémie touche le monde pour vendre à tour de bras des masques y compris à la France alors que les personnels de santé hurlaient au gouvernement que le danger de la contamination menaçait les soignants à cause du manque de matériels ce dernier faisait la sourde oreille et l’ignorant.

    Qui doit payer ?

    Dans un 1er temps, la chine évidemment, pour ne pas avoir prévenu suffisamment tôt, l’OMS qu’un risque pandémique menaçait le monde et de ce fait foutre en l’air toute l’économie mondiale.

    Quant à l’état français, ce n’est pas aux contribuables de payer les fautes de l’état. C’est donc à l’état français de payer de sa personne en comparaissant devant les tribunaux pour haute trahison.




  • ribouldingue ribouldingue 9 mai 2020 20:29

    Arf ! mieux que tous les traitements et autres vaccins contre la cochonnerie chinoise. Je préconise : « La Godfather OG » qui est la weed la plus puissante qui existe à l’heure actuelle. Les experts peuvent se mettre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude et aller se faire mettre chez les grecs.

    Un petit hommage au maître du reggea.

    https://music.youtube.com/watch?v=3_voTOwFCJc&feature=share





  • ribouldingue ribouldingue 8 mai 2020 20:55

    Taraboum ! tararaboumboum !! tarararaboumboumboum !!!

    Avis à la populace ! Ceci est un message de messire macron. C’est le ministre principal du roi, édouard de philippe, qui a pris des notes sur son parchemin et m’a chargé de répéter bêtement les lignes principales du prochain lâcher des fauves en ouvrant les grilles des zoos et qui se déroulera comme suit.

    Mes chers petits nenfants, en bon père de famille, vous voyez bien que je me démène comme un beau diable en mouillant ma chemise blanche, pour vous la mettre bien profond.

    À compter du 11 mai, les maires auront l’obligation d’ouvrir les zoos et les gardiens et gardiennes des fauves seront réquisitionnés pour garder la marmaille afin que les pues la sueur puissent se rendre à la mine.

    Comprenez moi, mes chers petits nenfants, je ne peux pas faire tourner la planche à biffetons ad vitam aeternam, ce fric ne vaut rien et la dette augmente et vous allez en chier pour rembourser tout cette oseille.

    Pour ce faire, j’ai décidé chers petits nenfants, que vous n’aurez plus jamais de vacances.

    La retraite sera supprimée et vous bosserez jusqu’à la mort... De toutes façons avec le virus comme vous crèverez rapidement vous serez remplacés par les fainéants qui traverseront la rue pour prendre votre boulot et le chômage sera un lointain souvenir.

    Il n’y aura plus de culture car cela coûte un pognon de dingue et ça ne sert à rien.

    Toute la population devra porter un uniforme comme les chinois ceux qui ne se plieront pas à la règle à la 1ère interpellation ils seront emprisonnés pour une durée de 10 ans, à la deuxième interpellation ils seront emprisonnés à perpétuité.

    Comme la prison coûte du pognon à l’état les prisonniers seront envoyés sur l’île du diable à Cayenne.

    Pour que la dictature fonctionne bien, dès le 3ème mois de grossesse, tous les fœtus seront pucés, tatoués et vaccinés. Quant aux adultes, ils devront porter un bracelet électronique pour être suivis jusqu’aux chiottes.

    En cas de manquement à la règle les récalcitrants seront envoyés directement à Cayenne.

    La république sera dissoute pour laisser place à la dictature et lorsque vous croiserez un représentant de l’état vous devrez effectuer le salut nazi.

    La devise, liberté, égalité, fraternité, disparaîtra de l’article 2 de la constitution, et sera remplacée par la devise « Travail, Famille, Patrie ».

    Bienvenue, chers petits nenfants, dans le monde merveilleux de coronavirus.



  • ribouldingue ribouldingue 5 mai 2020 16:55

    C’est ma nouvelle découverte. https://youtu.be/plGpqSCOklI .C’est fou ce que l’on peut être inventif quand on est enfermé. Voici la mode hiver, printemps, été, automne 2020« la combinaison cosmonaute spéciale anti virus ».

    L’avantage plus besoin de se faire chier avec la distanciation, plus besoin de s’user la peau en se lavant les mains à la toile émeri, les mouflets peuvent jouer au ballon, à zorro ou à la poupée, dans les transports (métro, avion, train, fusée, covoiturage vous pouvez vous asseoir les uns à côté des autres sans risquer de se contaminer et de contaminer les autres. Vous pouvez retourner au cinéma, au restaurant, au concert, au musée, manifester, aller à la plage.

    Cerise sur le haut du casque. Grâce à ma combi de cosmonaute tout redeviendra comme avant. Alors elle est pas belle la vie ? Je sens que je vais me faire des couilles en or...

    Le mois prochain si les ventes explosent ma combi sera côté en bourse.

    Je vais finir ministre du CAC 40

    Alléluia !



  • ribouldingue ribouldingue 5 mai 2020 01:06

    Ils sont arrivés à tétaniser la populace, puis à l’incarcérer pendant 2 mois. Il s’agit maintenant pour eux de réussir à relancer la pompe à fric et à convaincre les ramollos du cerveau, abrutis par 2 mois d’électrochocs de les faire reprendre la routine du métro, boulot, dodo.

    Pour l’heure, la tâche semble se compliquer du côté de la reprise des écoles et le protocole sanitaire de 60 pages pondu par le crâne d’œuf blanquer est loin d’avoir convaincu l’ensemble des maires qui craignent de se retrouver au ban des accusés en cas de contamination, d’un parent, d’un élève, d’un prof, d’un chef d’établissement ou d’un membre du personnel communal.

    Bien entendu, ce casse tête chinois des maires, concerne tout le pays y compris les dom tom qui englobe les 3 zones : la verte, la orange et la rouge.

    Or, 4800 maires n’ont pas été réélus au 1er tour des élections municipales du 16mars 2020, ils se retrouvent donc, de fait, dans la position de l’unijambiste dans l’incertitude d’être réélu lors d’un deuxième tour.

    Pour ceux là, encore plus que les maires déjà réélus au 1er tour, se retrouver devant un tribunal correctionnel par une plainte déposée pour manquement aux règles d’hygiène et de sécurité s’apparenterait pour eux à une double peine.

    La seule solution pour que tout le monde y trouve son compte sans risquer de se retrouver derrière les barreaux ou à la morgue ce serait que les parents d’élèves, les élèves, les profs, les chefs d’établissement et les personnels communaux soient revêtus d’une combinaison de cosmonaute afin de se rendre à l’école et le problème serait résolu. Les patrons pourraient même s’en inspirer pour leurs employés.

    Mais l’idéal, serait quand même, que chaque français s’achète sa combinaison de cosmonaute. Après tout, nous vivons désormais sur une planète malade.





  • ribouldingue ribouldingue 3 mai 2020 23:35

    Soit Raoult joue avec la crédulité des simples d’esprits en agissant en sous marin pour ne pas montrer sa réelle personnalité comme le démontre l’émission de Yann Barthès « le petit Q » du 30 avril 2020. Qui est Yanis Roussel ? Quel est son rôle dans la communication de Raoult ?

    Regardez ce qu’il se passe à la minute 4m22 de l’émission. https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/le-moment-de-verite-loffensive-mediatique-du-professeur-didier-raoult-82766469.html.

    Nous sommes en droit de nous poser ces questions pertinentes. Raoult est-il un pourri et un provocateur qui roule pour la macronie ? Ou bien Raoult est un électron libre et un altruiste désintéressé, passionné de recherches, qui n’a qu’un but soigner les plus pauvres ?

    A mediter...C’est à lui de s’expliquer.



  • ribouldingue ribouldingue 2 mai 2020 23:28

    Je suis le dernier des grands présidents, après moi il n’y aura plus que des financiers et des comptables.

    François Mitterrand

    Il avait vu juste tonton. Ça c’est fait...

    Il me semble, qu’au début du mois d’avril, avoir ouïe dire dans nos chers guignols de l’info que plusieurs études étaient menées dans divers laboratoires pour mener des tests sur un éventuel traitement médicamenteux. Notamment la fameuse étude « discovery » impliquant cinq essais clinique.

    Les résultats de cette étude clinique devaient être connu fin avril.

    Voilà que le 30/04, sentant le vent tourné et afin de gagner du temps, la très respectée professeure Lacombe lèche bottes de la communication du gouvernement et CHEFFE des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris a balancé sur rmc que parmi ces traitements, celui par Tocilizumab, semble donner des résultats encourageants.

    Mais ce n’est pas pour tout de suite, peut-être fin mai si tout va bien. Il faut le temps que tous les experts jouent à « pouf pouf paillasse ce sera celui là le meilleur médicament » et se mettent en ordre de bataille. 

    Salomon va pouvoir continuer ses pronostiques journaliers sur la mortlité. Nous voilà rassurés sur ce point.

    On commence à être habitué par tous ces mensonges d’état et ces retournements de vestes.

    Seule consolation que nous ayons à nous mettre sous la dent face à cette négligence et à cette incompétence. C’est que cela concerne tous les occidentaux qui se prenaient jusque là, pour des intouchables et les maîtres du monde.

    Une vulgaire chiure de mouche a réussi à mettre à genoux cette belle entreprise du fric. Mort de rire...(jaune)



  • ribouldingue ribouldingue 29 avril 2020 00:04

    11 décembre 2016. L’autre vociférait en braillant comme un âne en rut. "Ce que je veux, c’est que vous alliez faire gagner notre projet". Yeah man ! https://youtu.be/udBPW2rMQnc

    11 mai 2020. Le projet sent le soufre et le sapin et va se transformer en rejet.



  • ribouldingue ribouldingue 28 avril 2020 15:32

    Une union nationale ? Quelle drôle d’idée. La référence peut être faite avec la Sainte-Alliance de 1815 signée par les monarchies victorieuses de la France napoléonienne.

    D’ailleurs, ce sondage a été repris dans un article du figaro dans son édition du 27 avril 2020 dont voici les gros titres. Sept français sur dix favorables à un gouvernement d’union nationale

    80% des sondés souhaitent que le gouvernement se tourne vers Europe Écologie-Les Verts et 77% vers Les Républicains.

    A chaque crise grave traversée par le pays, la montgolfière de l’union nationale fait son apparition. La dernière date des attentats du 7 janvier 2015 de Charlie Hebdo. Le 8 janvier 2015, hollande président du moment avait alors lancé la belle idée et la baudruche sétait très vite dégonflée et on a vu qu’elle a fait long feu.

    Souvenez vous nous étions alors une majeure partie des français enthousiasmes de nous afficher en tant que « nous sommes tous Charlie ». Aujourd’hui le « nous sommes tous Charlie » est relégué aux oubliettes.

    Dès lors, si le roi macron 1er veut une union nationale ce n’est pas un sondage qu’il faut quémander au figaro ce journal partisan.

    Dans ce cas , le roi doit proposer un référendum populaire pour savoir si tous les électeurs seraient d’accord de donner le quitus au bon roi pour diriger cette union nationale. Celui là même qui a démontré son incurie à gérer cette crise sanitaire.

    Une union nationale servirait surtout à masquer l’irresponsabilité de cette équipe de bras cassés. Il suffit de regarder, ne serait-ce que la façon de rouvrir les écoles, qui se décidera au volontariat des parents.

    En clair, cela veut dire, que les parents qui mettront leurs marmots à l’école et que ces derniers ramènent la cochonnerie à la maison.Que va t-il se passer ?

    Très simple mon cher watson. Étant donné que le roi se cache derrière le volontariat des parents il se dégage naturellement de toutes les responsabilités. Alors que vont faire les parents ? Tout simplement, ils vont se tourner et porter plainte contre les maires qui sont responsables des bâtiments des écoles maternelles et des écoles primaires.

    Si les maires ne peuvent pas faire face aux recommandations du gouvernement ils seront directement impliqué(e)s et accusé(e)s en justice pour manquement aux règles d’hygiène et de sécurité.

    Évidemment ce problème sera identique pour les conseils généraux qui sont responsables des bâtiments des collèges, et pour les conseils régionaux qui sont responsables des bâtiments des lycées.

    Sachant que d’une mairie à l’autre les conditions et les moyens ne sont pas identiques il en va de soit pour les départements et les régions.

    La seine saint denis et mayotte les 2 départements les plus sinistrés du pays on du mouron à se faire. Bonne chance à eux...



  • ribouldingue ribouldingue 27 avril 2020 21:00

    Faire du neuf avec du vieux, c’est comme mettre du papier peint sur un mur moisi pour cacher la misère.

    Le pays frôle déjà les 10 % de chômeurs et ce n’est que le début.

    Les planches à billets mondiales ne pourront pas tenir longtemps cette cadence pour maintenir sous perfusion les crèves la faim. Cet argent injecté dans des entreprises inactives depuis 2 mois et sorti tout droit des rotatives des presses à billets n’a aucune valeur, c’est un vulgaire bout de papier Q juste bon à se torcher les fesses.

    D’ailleurs, les épargnants commencent à se rabattre sur l’or qui est redevenu la valeur étalon avant que leurs éconocroques ne deviennent totalement irrécupérables faute de devises dans les coffres bancaires qui sont alimentés par l’activité commerciale, industrielle, alimentaire, qui permettait de faire tourner la roue de la fortune de la consommation. Sans activité plus de pognon de dingue.

    Non, plus rien ne sera comme avant. La consommation à outrance ne sera plus d’actualité et la vie à crédit n’aura plus pignon sur rue. Le matérialisme se réduira aux produits de 1ère nécessité manger, boire, s’habiller, se loger.

    L’insurrection mondialisée qui vient, est et sera, la conséquence de la faim dans le monde. Aucun pays ne sera épargné par cette famine qui a déjà commencé.

    N’oublions jamais qu’un peuple affamé, devient un peuple enragé… Sans foi ni loi.



  • ribouldingue ribouldingue 26 avril 2020 16:22

    Sans être un adepte de la collapsologie ni un devin, il faut quand même se rendre à l’évidence. Le monde ne se relèvera pas de cette crise économique sans précédent depuis la crise de 1929 voire pire que celle de 1929.

    Le plus drôle, (je ris jaune), c’est que les citoyens pensent que le 11 mai sera la fin du cauchemar. Qu’ils vont pouvoir reprendre leurs activités antérieures comme si rien ne s’était passé durant ces 2 mois. Qu’ils vont pouvoir prendre des vacances pour se dorer la pilule au soleil. Bref !... Que la crise sanitaire est jugulée et loin derrière nous ; et ce, grâce à un emprisonnement de toute la population pendant 2 mois.

    Alors qu’en fait, cet emprisonnement n’est que l’incurie d’une équipe de bons à rien, incapables de voir plus loin que le graphisme des variations boursières.

    Ce pseudo déconfinement, donc n’est pas sanitaire, ne nous masquons pas la face, c’est un déconfinement économique, ordonné par l’aboiement du chien roux de bézieux taulier des tauliers qui fait coucher les carpettes lrem comme de bons petits toutous.

    Nous le savions depuis le début de l’épidémie, que la santé des citoyens passait en second plan. La preuve avec le manque de lits de réanimations, de masques, de gel hydroalcoolique, de respirateurs, de blouses, de gants, de charlottes, de tests etc... En clair, de tout le matériel nécessaire et indispensable pour les personnels intervenants près des contaminé(e)s ou pour ne pas contaminer davantage en se protégeant.

    Aujourd’hui, on voudrait nous faire croire que nous sommes prêts pour le 11 mai, et ce, grâce aux commandes de masques chirurgicaux et de tests passées aux chinois bien souvent périmés ou hors norme quand ce n’est pas de la contrefaçon. Aussi, le royaume compte sur les quelques masques en chiffon fabrication maison vendus 5 euros en pharmacie pour éviter la nouvelle vague et hécatombe qui se profile après le 11 mai.

    Bien évidemment, après le 11 mai, ce sont les citoyens d’Île de France, mais encore du 9.3 qui vont morfler le plus par la deuxième vague, déjà les plus touchés actuellement avec 63 % de cas recensés.

    Ceux là même, qui vont reprendre tous les jours les transports pour se rendre sur leur lieu de travail. Honnêtement, qui peut croire aujourd’hui que les distanciations entre individus seront respectées, et que les masques seront portés par les usagers des transports ?

    ils tomberont ou retomberont inévitablement malades tout en apportant leur flux de virus en rentrant à la maison pour contaminer le reste de la famille.

    Les hôpitaux se retrouveront à nouveau dans l’incapacité de canaliser ces nouveaux contaminés du virus. La boucle est bouclée et reflète une histoire sans fin.

    Mardi prochain, le 1er fusible et guignol de service va blablater tout seul, comme un grand garçon en culotte courte, à l’assemblée nationale toute la journée s’il vous plaît ma bonne dame , et tout ça sans filet.

    Il va, comme à son habitude, nous conter de belles histoires à dormir debout. Et pour commencer il va expliquer aux familles que les écoles vont rouvrir pour que les pues la sueur puissent aller au casse pipe pendant que les atsem des maternelles nettoieront du sol au plafond avec leurs petits bras musclés et leurs éponges, toutes les parties des écoles, 3 fois par jour, avec de l’eau et du savon. Puis, elles mettront un doigt dans le cul des petits marmots pour leur prendre la température matin, midi, et soir. Elles n’oublieront pas de torcher aussi le cul et essuieront le vomis de ces petits bambins porteurs de virus.

    Quant aux écoles primaires, comme les atsem ne sont plus présentes dans les salles de classes, ce sera le corps enseignant qui se chargera de désinfecter les bâtiments des écoles primaires du sol au plafond. Puis, de mettre le doigt dans le cul des chérubins 3 fois par jour pour leur prendre la température . Pour ce qui est du masque obligatoire nous souhaitons un bon courage aux atsem des maternelles et aux profs pour expliquer à des mioches de 5 ans et de 10 ans pour qu’ils gardent le voile sur la pomme toute la journée. Encore un doux rêve gouvernemental.

    Concernant, les collèges et les lycées. Cette population indisciplinée qui ne supporte pas la moindre remontrance, donc, une population à hauts risques pour la communauté éducative il faudra leur expliquer qu’il faut porter le masque sur la pomme alors que ceux là même ont passé le confinement à jouer au foot en bas des cités.

    Pour finir, ce qu’il y a le plus à craindre lorsque l’épidémie repartira sur les chapeaux de roues après le 11 mai, c’est que les citoyens ne retournent pas s’enfermer pour un deuxième tour de confinement et que cela se termine en eau de boudin. Nous ne sommes pas en chine ici, et ce n’est pas un froncement de sourcils qui effrayera les citoyens pour les faire rentrer à l’écurie.

    Le royaume avait compté, qu’environ un million de franciliens avaient fuis la capitale, lors de l’allocution du bon roi, le 12 mars dernier, lorsqu’il a annoncé le confinement pour le 17 mars à midi.

    Avec les beaux jours, et le retour certain d’une deuxième vague de l’épidémie. Nous pouvons parier que rien que sur l’île de France plus de 4 millions de franciliens fuiront la capitale. Par contre, que les fuyards pensent quand même à bien fermer leurs portes, leurs fenêtres, leurs volets et à mettre les alarmes.

    Tout le monde ne pourra pas se payer le luxe de partir loin des grandes agglomérations.

    En revanche, il faut bien penser que ceux qui seront contraints de rester ne vont pas chômer. Ils ne vont pas se gratter pour aller piller et squatter les habitations vides de monde.



  • ribouldingue ribouldingue 21 avril 2020 16:56

    Il paraît que cette crise sanitaire, sociale et économique rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je vois pas en quoi c’est une crise.

    Les grands patrons du cac 40 quémandent à leurs salarié(e)s de participer à la crise du coronavirus en leur proposant de baisser leurs salaires pour que ces pauvres capitalistes reversent des dividendes confortables à leurs actionnaires. A votre bon cœur mesdames messieurs les salarié(e)s.

    Seriez-vous volontaire pour voir baisser votre salaire en cette période de crise ? Le groupe Technicolor, spécialiste de l’image et du son, jette un pavé dans la mare en demandant à ses employés de participer à l’effort national. Source : AFP 21 avril 2020.

    Pourtant le ministre de l’économie a versé des milliards et a gelé les charges et autres impôts pour que ces groupes puissent faire face à la crise. Ces charognards n’en n’ont jamais assez.


    Ce n’est que le début.


    La prime de 1000 euros réclamée par le ministre de l’économie le 20 mars 2020 auprès des grands groupes de l’agro alimentaire pour les condamné(e)s à mort qui se rendent tous les jours à la morgue sans protection pour que ceux qui ont encore les moyens de se nourrir puissent s’alimenter est remise en cause. Les patrons de ces enseignes, qui pourtant malgré cette crise se font des couilles en or puisqu’ils n’ont jamais cessés leurs activités ces bourreaux osent dire qu’ils n’ont jamais promis cette prime à leurs salarié(e)s.


    Demain, si on n’y prend pas garde ces fumiers du cac 40 avec l’aval des politiques réclameront, la suppression des retraites, du smic, de la sécurité sociale etc...

    Sous couvert de la crise du coronavirus.


    La démocratie est morte. Le nouvel ordre mondial totalitaire capitaliste est en place.



  • ribouldingue ribouldingue 15 avril 2020 00:07

    Il était 19h50 ce lundi de pâques, et 36,7 millions de français attendaient impatiemment la messe du pape manu 1er devant leur boîte à images.

    Et…, oui ma bonne dame, c’est incroyable mais vrai ! Beugla dans son micro le journaliste réquisitionné pour cette occasion. Pour la 4ème fois, depuis le début de la gripette, le fat manu, allait débattre comme un beau diable, sans prompteur, accoutré de sa plus belle aube et de son fanon bleu.

    Mais, avant ce grand événement inédit, il ne fallait surtout pas oublier l’essentiel.

    Comme tous les jours à la même heure, le Léon Zitrone de la santé, allait nous donner les résultats des courses de ces dernières 24h et surtout des morts comptabilisés dans les hôpitaux et depuis peu dans les EPHAD.

    Puis, vint le 20h et le traditionnel tintamarre aux fenêtres des 67 millions de prisonniers joyeux de ne pas être encore contaminés.

    20h02. Du haut de sa chaire, le bon pape commença la messe avec « un pater » suivit d’un « je vous salue marie » ; afin de regagner la confiance des nigauds.

    L’œil légèrement humide, pour faire plus vrai, le pape s’agenouilla pour se repentir de ses conneries, de ses mensonges, et de son réveil tardif face à la pandémie qui nous arrivait en pleine poire depuis le mois de janvier, notamment sur les fermetures de lits d’hôpitaux, le manque de matériel comme par exemple les masques, les tests, les respirateurs, les gants, les charlottes, les sur-blouses...

    Et ce, afin d’équiper les personnels de santé ainsi que ceux et celles (caissier(es) de l’alimentation, pompiers, éboueurs, flics, ambulanciers, chauffeurs des transports en commun, des livreurs, des jeunes bénévoles des banlieues qui font des courses aux habitants les plus pauvres confinés, les couturières qui font des masques en tissus etc...) qui, tous les jours sont au contact de la population à risque.

    Enfin de ce Mea-culpa, arriva le moment tant attendu des lobotomisés ayant bu les paroles de ce prêche. LE DE CONFINEMENT.

    Au doigt mouillé, dit le pape, ce sera le 11 mai 2021. Euh pardon 11 mai 2020.

    Les marmots retourneront à l’école pour refiler le virus aux profs, aux Atsem, aux cuisiniers. Amen !



  • ribouldingue ribouldingue 14 avril 2020 01:20

    Comme nous pouvions nous y attendre, lors de son bla bla télévisé de 20h02 précise. Le général macron a une fois de plus, parlé en chef de guerre pour expliquer clairement avec néanmoins des trémolos dans la voix et la larme à l’œil que nous étions sur le chemin de la réussite grâce au confinement.

    Tandis que Geoffroy Roux de Bézieux le tôlier des tôliers confiné comme un bon petit soldat dans son manoir du Croisic (Loire-Atlantique), niché dans les rochers avec vue imprenable sur l’océan. Il est venu s’y installer en famille, et repart de temps à autre à Paris pour travailler, comme si de rien n’était. Ce fut le cas dimanche soir 22 mars où le responsable est retourné à Paris.

    Le bon apôtre roux de bézieux était venu prêcher la bonne parole quelques heures auparavant devant un parterre de médias médusés pour réciter la messe de pâques en évoquant que la reprise du boulot pour les pues la sueur ne devait plus tarder afin que ses petits copains patrons et actionnaires puissent rapidement reprendre leur dur labeur de boursicoteurs.

    Le message du curé roux de bézieux n’est évidemment pas passer dans l’oreille d’un sourd puisque le général macron a répondu favorablement à l’appel du pied de ce pauvre confiné patron du medef.

    Le général macron dans son allocution télévisée a alors sorti son lapin de son chapeau de magicien en brandissant la date éventuelle d’un début de déconfinement le 11 mai.

    Mais attention ! Pas n’importe quel déconfinement.

    Et de claironner que cette semi liberté puisse se passer dans de bonnes conditions il faut d’abord faire garder la marmaille des charbonniers et pour ce faire le général macron va faire ouvrir les crèches, les écoles maternelles, les écoles primaires, les collèges et les lycées pour que les ouvriers retournent au charbon.

    Les chômeurs, les vieux, et les sans droits resteront quant à eux confinés puisqu’ils coûtent un pognon de dingue.

    Comme nous pouvions nous y attendre, lors de son bla bla télévisé de 20h02 le général macron a une fois de plus, parlé en chef de guerre pour expliquer clairement avec néanmoins des trémolos dans la voix et la larme à l’œil que nous étions sur le chemin de la réussite grâce au confinement.


    Tandis que Geoffroy Roux de Bézieux le tôlier des tôliers confiné comme un bon petit soldat dans son manoir du Croisic (Loire-Atlantique), niché dans les rochers avec vue imprenable sur l’océan. Il est venu s’y installer en famille, et repart de temps à autre à Paris pour travailler, comme si de rien n’était. Ce fut le cas dimanche soir 22 mars où le responsable est retourné à Paris.


    Le bon apôtre était venu prêcher la bonne parole devant un parterre de médias médusés pour réciter la messe de pâques en évoquant que la reprise du boulot pour les pues la sueur ne devait plus tarder afin que ses petits copains patrons et actionnaires puissent rapidement reprendre leur dur labeur de boursicoteurs.

    Le message du curé roux de bézieux n’est évidemment pas passer dans l’oreille d’un sourd puisque le général macron a répondu favorablement à l’appel du pied de ce pauvre confiné patron du medef.


    Le général macron dans son allocution télévisée a alors sorti le lapin de son chapeau de magicien en brandissant la date éventuelle d’un début de déconfinement le 11 mai.

    Mais attention ! Pas n’importe quel déconfinement.

    Et de poursuvre en claironnant pour que cette semi liberté puisse se passer dans de bonnes conditions, il faut d’abord faire garder la marmaille des charbonniers, et pour ce faire, le général macron va faire ouvrir les crèches, les écoles maternelles, les écoles primaires, les collèges et les lycées pour que les ouvriers retournent au charbon.

    Les chômeurs, les vieux, et les sans droits resteront quant à eux confinés jusqu’à la mort puisqu’ils coûtent un pognon de dingue.



  • ribouldingue ribouldingue 13 avril 2020 15:22

    Le confinement généralisé sert à camoufler l’incurie d’un petit banquier qui est obligé de se cacher derrière une myriade de pseudo médecins et de journalistes crétins, plus cons les uns que les autres, que l’on retrouve tous les jours sur des chaînes de tv partisanes de donneurs de leçons qui se font passer pour des spécialistes de la médecine et s’autorisent à juger l’audace du professeur Raoult qui a osé se sortir les doigts du cul et a bravé les règles des biens pensant spécialistes de la connerie pour devancer toutes ces couilles molles de la médecine traditionnelle incapables de prendre une initiative de peur d’écorner le sacré saint serment d’Hippocrate.

    Quant au traçage parlons-en. C’est un procédé inutile, dangereux et la porte ouverte à la délation qui risque de se transformer en règlements de comptes pouvant aller jusqu’au meurtre.

    Imaginez quelques dégénérés se baladant leurs smartphones à la main branchés sur le traçage en direct qui s’aperçoivent que des contaminé(e)s sont proches d’eux. Ces personnes pourraient alors dans un élan de démence s’attaquer aux personnes contaminées et les tuer.

    Il suffit de regarder les comportements des imbéciles écervelés, qui, sans vergogne, font des réflexions verbales et/ou écrites en direction des personnels de santé (infirmières médecins etc...) des pompiers, des ambulanciers les faisant passer pour des vecteurs de virus laissant des petits mots sur leur pare brise pour les faire déguerpir de leurs logements voire carrément de leur demander de ne pas garer leurs véhicules près de ceux des résidents.

    Ou encore ce cas, comme cela s’est vu dans une caserne de gendarmerie.

    Sophie, infirmière et considérée comme personne « à risques », s’est vue forcée de quitter la caserne où elle vivait avec son conjoint, gendarme en Lorraine. source : AFP 11 avril 2020.

    Jadis, au moment de la découverte du sida les discriminations envers les homosexuel(les) avaient bondi de plus de 300 % à l’époque le traçage n’existait pas encore.



  • ribouldingue ribouldingue 12 avril 2020 19:27

    Le tracking fonctionne tellement bien en chine que 97 nouveaux cas de contaminations viennent d’être découverts ce jour 12 avril en chine.

    La chine peut se targuer d’avoir jugulé la pandémie.

    1. Ils ont enfermés les habitants pendant 3 mois et demi.

    2. Les contaminés ont été éliminés d’une balle dans la nuque.

    3. Pour ne pas laisser de traces les morts ont été brûlés.

    4. Les chinois n’ont trouvés aucun traitement à la pandémie.

    5. Bilan du nombre de morts selon les autorités chinoises 3304 morts.

    Huawei la 5G chinoise qui vous veut du bien.

    Le français est tellement con qu’à la 1ère occasion il va courir chez son opérateur préféré pour souscrire à la 5G.

    Pas demain la veille que les comportements vont changés.


    La chine doit payer la crise sanitaire mondiale, la crise sociale mondiale à venir, la crise économique mondiale.


    Pour commencer la punition BOYCOTTONS MASSIVEMENT TOUS LES EXPORTATIONS CHINOISES !!!



  • ribouldingue ribouldingue 5 avril 2020 19:42

    Cherchez l’erreur.


    7 milliards d’individus dont 2,8 milliards de personnes, soit près de la moitié de la population mondiale, vivent avec moins de 2 dollars par jour. 448 millions d’enfants souffrent d’insuffisance pondérale. 876 millions d’adultes sont analphabètes, dont deux-tiers sont des femmes. Plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à de l’eau salubre. Source : ATD quart monde.


    Résultats des courses de l’épidémie : 2,8 milliards de pauvres vont crever faute de soins. Ajouté à cette hécatombe la population mondiale vieillissante de 60 ans et plus environ 1,4 milliard soit au total 4,2 milliards personnes susceptibles de passer à la trappe.

    Sans même tirer une seule cartouche.



  • ribouldingue ribouldingue 4 avril 2020 15:25

    Mieux que tous les produits chimiques réunis sans risquer de s’intoxiquer davantage avec la chimie. Je préconise, et de loin, le nettoyeur vapeur à 190°. Cet engin spectaculaire est utilisé aussi pour éradiquer les punaises de lit. D’après plusieurs études scientifiques il semblerait que la bestiole cov.19 crèverait dès 63°.