• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de ARMINIUS



  • ARMINIUS ARMINIUS 11 mai 19:24

    @Fergus
    Merci de rappeler ce chiffre qui ramène la rumeur a la triste vérité : punir Astra Zenneca d’avoir privilégié le Royaume-Uni pour sauver la peau de Boris...
    Quant à nous pauvres mortels il ne nous reste plus qu’un saint à prier pour voir le bout du tunnel : Glinglin.



  • ARMINIUS ARMINIUS 4 mai 07:56

    Et Geoffroy V qui Planta Genest en son couvre chef et, dont les descendants célèbres reposent en l’Abbaye Royale de Fontevraud, Henri et son épouse Aliènor et Richard Cœur de Lion, qui eu la bonne idée de préférer les cieux de Loire à ceux de la Tamise...



  • ARMINIUS ARMINIUS 4 mai 07:43

    Elle aurait pu recevoir toute la farine (de Loire) sur sa mante...



  • ARMINIUS ARMINIUS 14 mars 03:38

    Et si toutes ces critiques et tout ces doutes n’étaient qu’enfumage organisé par la très perfide Albion pour s’approprier malhonnêtement un max de doses de ce vaccin . Boris Johnson pavoise contre les méchants européens qui ont pris un sacré retard sur le Royaume uni, et au fil du temps affirme preuve à l’appui que ce vaccin dépasse en efficacité ses...concurrents.

    Les Anglais sont passés maitres en matière d’Intox, depuis la IIème WW ou ils ont roulé Hitler dans la farine, à plusieurs reprises !



  • ARMINIUS ARMINIUS 17 décembre 2020 08:13

    @Bendido En résumé : une personne dénuée d’empathie utilisée par des politiques dénués de scrupules... ite missa est



  • ARMINIUS ARMINIUS 15 décembre 2020 08:19

    La magie des eaux a été utilisée à l’époque victorienne pour transformer le Rule Britannia en Rules Britannia, ce petit s ajouté change complétement le sens de ce chant très nationaliste devenu le symbole de la toute puissance britannique sur tous les océans du globe. Le rule initial signifiait simplement que Britannia sortie de l’azur océane régnait maintenant sur les vagues ; Le s ajouté signifie depuis lors que le Royaume-Uni commande aux vagues c’est à dire exerce une puissance absolue et sans partage sur toutes les mers. Cet hymne est repris en chœur tous les ans lors de la cérémonie des Proms par les étudiants hautains de la Gentry qui occupent les premiers rangs et dont faisait partie... Boris Johnson.



  • ARMINIUS ARMINIUS 22 avril 2020 10:38

    Bizarrement pour être considéré, par les Allemands eux-mêmes, comme conscience de l’Allemagne il faut avoir servi Hitler et donc lui avoir prêté serment d’allégeance en tant qu’officier. Ainsi en est-il de Von Weizsäcker et d’Helmut Schmldt...

    Par contre Erich Maria Remarque et Willy Brandt, qui ont tous les deux fuit l’Allemagne Hitlérienne, ne jouissent pas de la même aura et sont un peu considérés comme des déserteurs...

    N’oublions pas que Konrad Adenauer était un vrai sympathisant nazi, comme beaucoup de ses amis avec lesquels il a pu reconstruire l’Allemagne que nous connaissons aujourdh’ui... l’Histoire est toujours d’une compléxité étonnante...



  • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 2020 09:53

    @Fergus
    Merci pour cette histoire méconnue et croustillante, comme les bretzels frais que l’on sert pour accompagner les excellents crus de la vallée du Rhin( pour peu qu’on les cherche derrière les fagots , éloignés des gouts bizarres des hordes de touristes en troupeau)
    Je vais en régaler mes amis allemands amateurs de bons produits et de belles histoires...
    Bonne journée à vous aussi.



  • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 2020 08:39

    Bien sûr, Rommel a lui seul a sauvé un peu d’honneur de l’armée allemande ; il a eu beaucoup de mal à accepter d’avoir , comme tous les officiers, prêté serment de fidélité à Hitler, dont il a été longtemps le général puis le maréchal préféré...jusqu’à sa participation à l’attentat contre ce dernier ;; ; et la porte de sortie honorifique qui lui a été offerte, le suicide contre l’immunité de sa famille ;



  • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 2020 08:29

    @Fergus
    Merci Fergus, je viens de lire votre article intéressant et documenté sur Lili Marleen, dont j’ai aussi apprécié jadis la version de Marie Laforêt ; Je continue à, m’intéresser aux petites histoires de l’histoire, qui la rendent dans la mesure du possible un peu plus humaine.



  • ARMINIUS ARMINIUS 14 mars 2020 07:22

    -Macron est dans la merde...

    -... Sauvez la merde !



  • ARMINIUS ARMINIUS 9 mars 2020 18:58

    Marlene Dietrich collectionnait les conquêtes, comme son compatriote Erich Maria Remarque (A l’Ouest rien de nouveau) dont elle fut l’amante à Venise en 1937, peu avant d’être celle de Joseph Kennedy ( et peut-être de son fiston) , tout ce beau monde se retrouva sur une plage du Cap d’Antibes ; peu de temps après Erich alla se consoler dans les bras de Greta Garbo, la grande rivale de Marlène.

    Dépité cette dernière commença une relation saphique avec Suzanne Baulé, entraineuse et cabaretiste un peu comme la Lola Lola de l’Ange Bleu...



  • ARMINIUS ARMINIUS 16 janvier 2020 10:16

    @Fergus
    Vous avez tous les deux raison sauf que souvent dans le passé la question n’était pas sur ce que l’on allait manger mais si on allait manger. De plus les activités physiques obligatoires à la survie permettait d’éliminer les causes de surpoids.
    Les pizzas industrielles font partie du« prêt à manger » si prisé des anglo-saxons ( c’est le nom d’une chaine de fast food institutionnelle outre-manche) de plus c’est l’aliment plébiscité par l’arméee US, pour laquelle les chercheurs ont mis au point une pizza sans DLC, intégrée aux rations de combat !
    Pour ceux qui ont le temps il est bien sur préférable de se mettre aux fourneaux pour confectionner sa pizza préférée ou mieux une bonne pissaladière fleurant bon l’origan, l’oignon, l’ail et l’huile d’olive et... l’anchois faute de pissalat !



  • ARMINIUS ARMINIUS 8 janvier 2020 09:58

    @HELIOS
    Ma grand mère qui en vendait dans sa boutique de La Capte appelait ça des grappes à oursins. pour nous, ados à la peau tannée de soleil et de sel, c’était réservé à ceux qui ne pouvaient se tremper dans l’eau...



  • ARMINIUS ARMINIUS 8 janvier 2020 09:52

    Merci Rosemar pour cette ode à l’oursin , elle s’accompagne pour moi d’une musique, celle de « La Mer » dont les golfes clairs de la presqu’ile de Giens m’ a offert ses fruits délicieux. Une paire de palmes , un masque un tuba et une dégustation directe sur les rochers,avec un morceau de fougasse. Pas de réglementation à l’époque : c’était après la guerre après que tout ait sauté et le béton des friqués n’était encore que sable et eau...



  • ARMINIUS ARMINIUS 18 décembre 2019 23:28

    Sans vouloir vous offenser , j« ai parlé de ce »Marriage à la mode« dans un artcle AV intitulé »Sex in the City« . Je vous accorde que mon article était plus généraliste et plus axé sur Londres et ses bordels à l’époque Géorgienne. En tout cas votre article est excellent et j’ai pris plaisir à le lire En ce qui concerne le siècle d’après avez vous vu la série Victoria, c’est à se tordre tellement c’est hagiographique,alors que la vrai Victoria, que la série présente comme très belle et pleine d’empathie, était en fait un sinistre personnage et un vrai »black pudding« , même mon petit fils Lucien 7 ans habitant Londres a déclaré : »Victoria, elle était moche !"



  • ARMINIUS ARMINIUS 29 novembre 2019 11:43

    Merci pour cet excellent article, hommage à une artiste libre et à un compositeur génial. Je me suis longtemps interrogé sur l’origine de « bei mir bist du schoen » ( c’est comme ça que je l’entendais) Votre article me donne envie de revenir sur Agora dont les belles vox semblaient être parties. Je vois qu’il n’en est rien !



  • ARMINIUS ARMINIUS 11 février 2019 18:35

    Bravo, une charge à la Hugo contre un type qui se prend pour Napoléon Ier alors qu’il n’arrive même pas à la cheville de Napoléon III !



  • ARMINIUS ARMINIUS 24 janvier 2019 09:47

    @Pascal L
    Einstein : l’idée de dieu est l’expression et le produit des faiblesses humaines et toutes les religions les incarnations des superstitions primitives . On pourrait ajouter que les religions ont servi de support à l’asservissement et au contrôle des populations par le pouvoir temporel. Et ce en constante évolution depuis la légende de Gilgamesh, le plus ancien texte écrit relatant entre autres le déluge et curieusement absente de ce débat.



  • ARMINIUS ARMINIUS 14 janvier 2019 06:43

    @Fergus
    Et tenir compte des résultats... par exemple comparer les états des lieux de l’entrée en fonction du président à la sortie (en l’occurrence Sarkozy) pour pouvoir juger de l’efficacité de son action et de celle de ses ministres....
    Dans le privé ils seraient virés sans indemnité pour incompétence notoire !