• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Stoïque



  • Stoïque 12 octobre 2010 22:56

    L’avenir le dira si les manifs actuelles n’étaient que des exutoires mais ce sont bien elles qui actuellement peuvent faire monter la pression contre les modifications inadmissibles de la retraite. Plus il y aura du monde, et plus les hésitants pourront se réveiller et participer « au moins » de ce fait au mouvement d’ensemble, s’il n’est pas possible pour certains de faire plus.
    Une partie de la population n’a jamais eu ou a perdu l’habitude de montrer son mécontentement dans la rue et n’ira que si le mouvement prend de l’ampleur et que si chacun peut constater que « si le voisin » y est allé, pourquoi il n’irait pas lui-même.
    Ces manifs peuvent être le support visible des mouvements plus durs qui se dessinent.
    Ne pensons donc pas qu’elles n’ont aucune utilité...



  • Stoïque 21 septembre 2010 20:12

    IL y a problème sur les compteurs de ceux qui n’apprécient pas à juste titre allègre et courtillot
    lLeurs compteurs sont bloqués sans qu’on puisse remonter leur score si on est d’accord avec eux.... Qui s’amuse ?



  • Stoïque 14 juillet 2010 17:24

    Même si l’on peut admettre certaines des raisons de ceux qui sont contre le vote obligatoire et pour le boycott des votes, il faut bien admettre que dans le monde démocratique actuel, NE PAS VOTER NE SERT A RIEN, et surtout SERT A ELIRE LE PIRE, alors que l’idée de base à mon avis devrait être que même si l’on approuve aucun des candidats en lice, il y aurait au moins àVOTER POUR LE MOINS PIRE.

    Qu’ont donné les 40% d’abstention pour les élections européennes ? : RIEN sinon que les mêmes ont été réelus et continuent de faire la même politique que celle qui apparemment avaient dégouté les électeurs...
    Qu’arriverait-il si Sarko repassait qu’avec 10% de voix clairement exprimêes pour lui en 2012 ? : Rien et il se moquerait bien de ne pas être représentatif...

    Les pays ne permettant pas des votes libres et non horriblement biaisés ou faussés sont légion et je trouve que de refuser le vote dans un pays où cela est possible est navrant pour tous ceux qui dans le passé ont lutté parfois de leur vie pour que tous puissent voter...

    Il vaut mieux essayer de changer le monde par le vote que par le sang ou subir une dictature...
    Tant de choses sont obligatoires dans un Etat qu’un vote obligatoire ne serait pas le plus horrible à supporter et cela permettrait - en sus de plus de proportionnalité et de médias impartiaux - au moins d’élire un véritable représentant de la majorité des citoyens.

    Je ne pense pas que l’on puisse jamais trouver dans une élection un candidat qui pourrait aller vers le meilleur, mais outre les fainéants qui ne veulent pas se déplacer pour voter, il y a les électeurs qui sont trop conditionnés à ne voter que pour les partis conventionnels ( UMP ou PS ) ou qui se laissent parfois porter par des légendes urbaines du style « tous pourris » ou « tous pareils » ou enfin qui ne se plongent pas beaucoup dans les programmes politiques présentés. Nous sommes très nombreux dans un de ces cas...



  • Stoïque 14 juillet 2010 16:00

    Belles idées théoriques, mais bien difficiles à mettre en pratique....

    Réussir sur les rives de la Méditerranée comme les allemands l’ont réussi avec les pays de l’Est sera autrement plus dur.... car bien plus de choses nous séparent de certains peuples de Méditerranée ( religions, buts, état d’esprit,.... ) que les allemands des habitants de l’Europe de l’Est.

    De plus, le problême du moyen-orient ( Israël-Palestine) devrait d’abord être résolu avant de penser la chose faisable, l’ouverture de l’UE à des pays musulmans d’Europe devrait être chose faite et le respect mutuel en toutes choses être acquis.... 

    Autrement, l’UPM risquerait sans doute d’aboutir qu’à la main-mise économique exclusive de l’Europe sur les pays du sud de la Méditerranée...



  • Stoïque 14 juillet 2010 11:45

    Si le port de la burka peut s’admettre dans les milieux privés, le fait de se cacher totalement sur la place publique n’est à mon sens pas tolérable, ne serait-ce déjà qu’au niveau des relations humaines ( « tu » me vois et il est donc normal de « te » voir ) , mais aussi de la sécurité.
    Qui peut se cacher dessous et pour quelles raisons la burka est-elle portée ?

    De la même façon, les voitures aux vitres totalement foncées qui ne permettent pas de voir qui est dedans peuvent permettre tout acte malveillant ... C’est une autre forme de burka....
     



  • Stoïque 16 juin 2010 19:41

    Que la réforme des retraites du gouvernement, loin d’être guidée par une volonté de sauver un systême en danger, s’inscrit dans les politiques menées par les gouvernements à travers l’Europe pour mettre fin à ce qu’il reste du modèle social européen pour satisfaire les marchés financiers et les agences de notation.

    Oui !
    On sent qu’un processus d’ampleur s’est mis en branle dans toute l’Europe, pour essayer de rogner au maximum les avantages sociaux des européens...
    Cela sent le coup monté et on voit les gouvernements « pro-libéraux » suivre les lois du marché sans émettre les moindres réticences ni volonté de résister et de travailler pour le bonheur de leurs peuples.
    Il faut malheureusement constater qu’avec 40% de votants aux dernières élections européennes, les européens ont bien gentiment laissé revenir les mêmes au pouvoir, c’est à dire les libéraux.

    Je croyais bêtement jusqu’à la fin du XXème siècle que les gouvernements avaient le souci de viser toujours l’amélioration des conditions de vie de leurs citoyens. Or depuis 2002 principalement, on se demande jour après jour quel sera le prochain coup bas assené au citoyen lambda pour lui enlever encore et encore les acquis du passé...
    Voilà maintenant que notre gouvernement nous amène vers une vie où nous aurons juste la vie pour bosser de plus en plus durement, sans même l’espoir de finir en beauté par une dernière période de liberté totale, avant d’entamer les années de maladie et de décrépitude, en moyenne vers 68 ans pour les hommes en France. Quel humanisme !

    Il serait temps que les francais soient nombreux à descendre dans la rue....



  • Stoïque 15 mai 2010 23:14

    8 Reasons Why The Pain From The Gulf Of Mexico Oil Spill Is Going To Be Felt For Decades

    Quand on lit l’article du lien ci-dessus donné par l’auteur, il semble que de sacrés problèmes économiques, écologiques mais aussi politiques vont surgir aux USA avec cette affaire dans laquelle même Obama a sa part de responsabilité...
    Cela va se rajouter à la crise financière, les guerres du moyen-orient, etc.. pour ébranler encore plus la belle image que les américains avaient de leur pays il y a encore moins de 10 ans...

     



  • Stoïque 1er mai 2010 17:37

    Quand je pense au nombre d’éoliennes qu’on ne voit jamais tourner, ou celles parait-il qu’on ferait tourner par des moteurs annexes pour faire croire en leur efficacité, je me demande ce que l’on peut trouver de globalement positif pour les éoliennes....
    Même dans les pays où le vent souffle le plus, les heures de fonctionnement ne dépassent pas les 22-25% du temps total
    Quelle efficacité remarquable smiley et quel apport écologique quand on les voir installées dans des endroits où leur présence et/ou leur nombre gâchent le paysage....  smiley sans rien amener de substantiel aux problêmes énergétiques.
    L’éolien est une abbération économique et écologique

     



  • Stoïque 26 janvier 2010 20:13

    La seconde partie de mon commentaire était pleine de signes illisibles. Mes excuses.
    Voici la seconde partie refaite :

    Qu’on l’apprécie ou pas, Ségolène a eu un sacré ennemi avec les médias, qui l’ont d’abord ensencée pour lui faire prendre la 1ère place au PS, puis qui l’ont ensuite descendue très vite. Pensez-vous qu’il n’en serait pas de même pour les suivants ?

    Les changements ne pourront venir entre autres que si au moins une partie des médias à grande audience sont déconnectés des puissances économiques pour faire un contrepoids au lavage de cerveau continuel des médias actuels inféodés à un seul système de pensée.



  • Stoïque 26 janvier 2010 20:10

    Que ce soient les USA, l’Italie ou la France, voilà déjà 3 pays où les médias sont aux mains d’un tout petit nombre de puissants, voire presque d’un seul pour l’Italie.
    Comme les Rédactions de l’information ne sont pas libres de leurs choix, l’information peut s’assimiler souvent à de la propagande déversée par ces monopoles médiatiques qui annihilent quasiment toute contradiction même constructive et amènent de ce fait à des types de sociétés qui, si elles sont néfastes, nous amènent droit vers des problèmes comme cette crise actuelle engendrée par un courant libéral de dérégulations qu’il n’était pas possible de contrer jusque il y a peu.
    Alors, s’offusquer ou non de la façon dont Peillon a agi est secondaire. Ce qui est important, c’est qu’il est un des rares à mettre les pieds dans le plat, et pour cela, il faut le féliciter. C’est étrange que l’Opposition sous toutes ses formes ne prenne pas le relais.... Pense t’elle qu’elle pourra se faire entendre dans l’état actuel de séquestration des médias ?
    Qu’on l’apprécie ou pas, Ségolène a eu un sacré ennemi avec les médias, qui l’ont d’abord ensencée pour lui faire prendre la 1ère place au PS, puis qui l’ont ensuite descendue très vite. Pensez-vous qu’il n’en serait pas de même pour les suivants ?

    Les changements ne pourront venir entre autres que si au moins une partie des médias àgrande audience sont déconnectés des puissances économiques pour faire un contrepoids au lavage de cerveau continuel des médias actuels inféodés àun seul système de pensée.



  • Stoïque 26 janvier 2010 19:00

    Si Sarko a attiré 8.8 millions de télespectateurs, ce n’est pas bien plus que les 7.6 millions qui en moyenne regardent TF1 chaque soir....
    Il y a quand même plus de 55 millions qui ne l’ont pas regardé !

    Peut-on trouver qu’il a fait un tabac et qu’il est vraiment considéré comme un président de tous les français, intéressant à regarder et à écouter, en ayant eu si peu d’audience ?



  • Stoïque 23 janvier 2010 00:27

    @sandream
    Je n’ai jamais mis les pieds en Inde effectivement, mais la vision de cette vieille femme pauvre et très misérable, couchée dans le caniveau très sale sur l’un des trottoirs bordant une des grandes places de Santo Domingo, n’était en rien différente des photos vues de la misère de Calcutta qui cependant doit effectivement et globalement montrer bien plus de misère visible.

    Tous les hôtels ne sont pas « barricadés », mais c’était le premier pays où je voyais ce genre de choses... et je ne pense pas que la raison principale était une astuce des hôtels en question pour plus de commerce...
    Nous avions entendu tirer plusieurs fois en pleine nuit aux alentours d’un des hôtels.



  • Stoïque 22 janvier 2010 22:51

    IIl y a de beaux paysages en République Dominicaine, mais aussi beaucoup de misère, notamment dans l’ouest, pas loin d’haiti, et j’ai été choqué de voir en 2004 que les hôtels étaient souvent barricadés avec gardes auxquels il fallait montrer patte blanche pour pénétrer dans les enceintes des hôtels qui parfois jurent avec ce que l’on voit à l’extérieur. La protection de ces lieux semblait démontrer l’insécurité mais aussi la pauvreté d’une partie au moins de la population.
    Quant à l’état dominicain, il n’avait pas l’air trés en forme... Il suffisait de voir l’état des bâtiments étatiques, notamment les postes locales inopérantes par lesquelles il vaut mieux ne laisser passer son courrier...
    La vision des mendiants trainant dans les caniveaux sales de la capitale rappelle Calcutta....
    ... Et c’est vrai que l’Haitien est souvent considéré comme un « émigré » inférieur au dominicain, d’après les remarques entendues de ce de là , lors du voyage.
    Est-ce ainsi encore aujourd’hui, je ne sais pas, mais l’ile de Saint-Domingue comporte deux pays qui n’ont pas l’air d’avoir beaucoup profité d’être sous la tutelle économique des USA...



  • Stoïque 22 janvier 2010 22:11

    @ Bruxmann

    « Et bien c’est surtout les taxes qui ont augmentées depuis 20 ans, les salaires ont quand même bien bougés. »

    Depuis l’avénement de l’Euro en janvier 2001, les prix réels de nombreux produits courants ont en 8 ans presque rattrapé les valeurs en chiffres des Francs Français de l’époque, soit bientôt 6.6 x les prix de l’époque ( du fait des 6.55957 FF qu’il fallait avoir pour 1.00 EUR), alors que les salaires en moyenne n’ont pas du monter de bien plus de 30%...
    Alors qu’on trouvait encore certains produits autour de 1.00 FF en 2000, soit 0.15 EUR, que trouve t’on à 0.15 EUR aujourd’hui, voire à 0.60 EUR, soit 4.00 FF de l’époque : Rien !
    Ce ne sont certainement pas les taxes qui sont la cause principale de l’appauvrissement général... mais bien le pressurage des salariés et consommateurs !
    En tous domaines, le client est une poire auquel il faut extorquer le maximum...Il n’est plus le roi.
    Indépendamment des aspects économiques, la perte de moralité de la puissance économique (toujours plus et à n’importe quelle prix ou conséquence collatérale) est aussi un des vecteurs de la crise !



  • Stoïque 5 janvier 2010 22:49

    Il est facile de voir la paille dans l’oeil de l’autre, quand on on feint d’oublier la poutre qu’on a dans le sien.... On est encore en plein dans la crise générée par les idées de ces think thank politiques ultra-libéraux et voilà qu’ils veulent donner des leçons au reste de la Terre..... en se saisissant au mieux d’un accident voulu de l’histoire - le pillage de données privées - et en montant en mayonnaise des faits secondaires par rapport aux problèmes majeurs de notre civilisation ( pollutions, massacre de la biodiversité, surpopulation, etc..) qu’ils ont voulue mondiale...

    A quant le piratage des données personnelles de ces think Thank pour qu’on puisse voir les raisons profondes qui les animent... ?



  • Stoïque 19 décembre 2009 23:46

    L’auteur,
    Je ne connais pas Leroux, mais pourquoi faudrait-il croire Allègre ou Courtillot, qui ne sont pas des spécialistes climatologues, plutôt que des milliers de spécialistes des climats de tous pays qui s’accordent sur les mêmes connaissances climatiques et résultats de recherche ?
    Pour ce pas s’égarer, il est toujours plus utile d’aller chercher les données à la source de ceux qui étudient tous les jours les problèmes climatiques plutôt que d’écouter pérorer à la télé des gens qui sortent et ressortent les mêmes données fausses ou surannées.
    Essayez simplement de trouver et de lire La Recherche de décembre 2008 traitant du dossier « Soleil et climat : La polémique ». Vous en apprendriez suffisamment sur les fausses vérités de certains climatosceptiques et de leurs aspirations véritables...
    Quant au débat sur l’identité nationale, je crois qu’il y aurait mieux à faire en France que d’engager un tel débat.
    Enfin, pour les dérives gouvernementales actuelles, elles sont le résultat à la base de ce que les français ont fait de leurs votes, ou pas pour le 1/3 qui ne s’était même pas déplacé pour aller voter... On a les présidents qu’on mérite !



  • Stoïque 19 décembre 2009 23:13

    Olivier,

    Ce n’est pas l’auteur qui a avancé l’idée de stériliser les femmes qui ont eu deux enfants.

    Je ne suis pas pour de telles méthodes, mais on pourrait déjà commencer par ne plus financer les familles nombreuses par des allocations trop généreuses au 3ème enfant, par exemple... et espérer que les gouvernements ne laissent plus filer la natalité humaine si "utile à la croissance économique...
    Même si l’article a été peut-être écrit sur un coup de sang, il est quand même dans le vrai.
    Il y en a qui s’égarent sur des points de détail bien souvent surannés ou sans valeur scientifique et qui oublient l’intérêt premier de ces luttes contre le réchauffement planétaire, les pollutions,etc... : L’avenir de l’humanité ! Merci à l’auteur de le rappeler.



  • Stoïque 19 décembre 2009 21:50

    Bon article sur les causes et les enchainements des problèmes actuels mondiaux, notamment la crise économique engendrée par la plus-value imaginaire de la Finance.
    L’Affairisme est devenu le maître de la planète et pour les puissants économiques bien cachés derrière les pantins que sont les dirigeants des Etats, rien ne compte plus que leurs petits jeux sordides d’amasser de plus en plus de puissance, d’argent et de pouvoir.
    L’échec de la Conférence de Copenhague, générée par la puissance des lobbyes manipulant les chefs de gouvernements mondiaux, est la preuve du jour, s’ajoutant aux autres anciennes déjà connues.
    Ces puissants économiques, « marginaux » d’un nouveau type, sont très certainement déconnectés des impératifs qui devraient permettre une meilleure voie à l’humanité et il semble bien que personne ne pourra les mettre aux pas, si ce n’est qu’une catastrophe mondiale naturelle ou un soulèvement généralisé, supporté par des corps armés...
    Des impôts importants ou des changements importants économiques ne seront jamais acceptés par ces grands seigneurs. Il faudra les déboulonner de leurs tours de verre. Je ne vois malheureusement qu’un putch militaire mondial pour arriver à le faire, car jamais les peuples n’auront assez de clairvoyance et tous en même temps pour élire et soutenir dans le temps des dirigeants qui ne seraient pas manipulés par ces puissants et qui auraient fort à faire pour leur faire face.



  • Stoïque 29 novembre 2009 23:06

    Pollutions et réchauffement climatique ont à peu près les mêmes causes : celles d’une utilisation excessive d’énergies polluantes, de surproductions, de destructions coupables et de gaspillages, sans compter notre nombre d’humains croissant sans que quasiment personne même ne le dénonce y compris parmi ceux qui semblent le plus vouloir le bien des générations futures....

    Que les causes soient naturelles ou humaines, nous constatons tous que nous dégradons notre environnement et donc il parait quand même aberrant de voir une telle insurrection de climatosceptiques (souvent les mêmes cependant...) sur un sujet tel que le réchauffement planétaire qui même s’il n’est pas absolument prouvé aide de toute façon à aller dans le sens d’essayer de limiter des pollutions dont tout le monde est bien conscient. Ces pollutions ont des effets à la fois sur l’atmosphère, nos villes, nos campagnes, notre eau, etc...
    La lutte contre le CO2 est similaire à celle à d’autres époques contre les CFC ou contre les pluies acides... Les origines des maux ne sont pas toujours évidentes pour tout un chacun, mais le résultat des dégats est là devant nos yeux, tous les jours !
    La cause du GIEC va dans le sens vital où doit aller l’humanité : protéger cette boule bleue unique qu’est la Terre pour notre bien et celui de toutes les autres espèces qui y survivent encore.
    L’article de l’auteur est donc plein de bon sens, bien plus que celui de sortir des arguments souvent bidons ou surranés, de chercher la petite bête sur le moindre mot d’un des milliers de scientifiques du GIEC ou un écart de telle ou telle courbe !

    Ou sont les intérêts vitaux ? vers le chipotage ou vers l’essentiel ?
    Quel risque vital fait courir le GIEC.... A part gêner les plus gros pollueurs  ?



  • Stoïque 29 novembre 2009 01:14

    Mr Bélouve,

    La Recherche indique bien que l’étude des danois Svensmark et Friis-Kristensen, basée sur des données de 1983 à 1994 et prolongée par eux ensuite avec des données jusqu’en 2003, est sans réalité du fait de l’utilisation de données très imprécises sur la couverture nuageuse, de la difficulté à distinguer sur le seul canal infrarouge utilisé les nuages bas et les cirrus, voire parfois le sol, et enfin de la mauvaise recalibration des dernières données satellitaires utilisées par les danois.
    Les danois de plus avaient trouvé une plus forte variation de la couverture nuageuse sur les tropiques, alors que le flux des particules cosmiques arrivant sur Terre est davantage sensible aux pôles...Il n’y a donc pas de corrélation entre les rayons cosmiques et la formation de nuages..

    Sauf erreur de ma part, Lindzen est celui qui avait désapprouvé le GIEC parce qu’il n’avait pas pu être auteur du 1er rapport du GIEC en 1990 ; Aprés avoir été mis co-signataire du rapport de 2001, il avait ensuite co-signé (en juin 2001) un rapport de l’Académie des Sciences Américaine où il reconnaissait que le GIEC fonctionnait bien et que son rapport d’évaluation reflétait parfaitement l’état de la science sur le sujet... 

    Les libéraux ont accompagné les mesures de dérégulation diverses qui ont amené à la crise globale actuelle, par leurs « belles » idées de laisser aller librement le marché mondial.
    Le libéralisme est au mieux bien naif , compte tenu de l’état d’esprit peu moral des affairistes de tout poil.... Je ne pense pas que vous puissiez donner des leçons de clairvoyance aux autres...