• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Eve



  • Eve 3 août 2008 08:49

    Certes, Sarkozy a repris... les titres de plusieurss rubriques proposées par le PS et Bayrou principalement, mais le contenu n’a plus rien à voir. Ne me dites pas que vous n’avez rien remarqué.



  • Eve 1er août 2008 11:46

    J’ai dû faire une fausse manoeuvre, mon commentaire s’est intercalé plus haut.

    Je le reproduis :

    Article qui ne traite de rien.

    Demandez à des ignares en politique s’ils préfèrent la peste flamingante ou le choléra monarchique français, le résultat frisera le 50/50. Bizarre, je tombe juste. lol.

    Blague à part,

    Ajoutez une question au sondage genre : souhaitez-vous aussi le rattachement aux régressions françaises lesquelles n’en sont qu’au début : cela donnera quoi ?

    En tout état de cause, les rattachistes (quel pourcentage au niveau politique et du vote électoral ?) ont de bonnes introductions dans les medias...
    Reste à savoir si les flamingants ne font pas cause commune et jouent avec les pieds desdits ignares en les encourageant à une séparation amiable ce qui donnerait une chance à la Flandre de phagocyter Bruxelles, impossible si la Flandre proclamait unilatéralement son indépendance d’où son double-jeu actuel, cherchant à diviser les francophones bruxelles et wallons.
    Interview de DE WEVER ce matin sur la rtbf, langue de bois totale mais ne valant pas (encore) celle de Sarkozy & crts.

    La situation politique en Belgique est bien moins explosive qu’en France. Les revendications (pseudo ? je n’entre pas dans ce débat) régionalistes corses (je n’entre pas dans cet autre débat de savoir s’ils ont raison ou pas) se soldent plusieurs fois par an par des explosions et des mitraillages sans perturber le Français moyen ni Sarkozy (qui s’agite seulement occasionnellement par un discours et un déplacement). Nous n’en sommes pas là en Belgique.

    Nous avons aussi un vrai roi (je ne suis pas spécialement royaliste) qui, bien que ne possédant aucun pouvoir, la joue finaude depuis un an et continue en ce moment même.

    Je rejoins un des intervenants contestant le laxisme politique wallon : nous sommes plus consensuels et depuis des siècles ouverts au multiculturel. Le PS belge plus grave que le PS français ? ? Combien de "repris de justice" dans l’entourage très proche de Sarkozy ? En Belgique, la plupart se retirent de la vie politique pendant l’instruction judiciaire de leur dossier.


    95.000 Français vivent en Région Wallonne (1)

    7.744 chômeurs complets indemnisés sont de nationalité française (2) pour 36.683 chômeurs étrangers UE = env. 20% des étrangers UE !

    35.000 Belges vivent en France, principalement des retraités ayant vogué vers le soleil.

    Sources officielles :
    (1)http://ecodata.mineco.fgov.be/...
    (2)http://ecodata.mineco.fgov.be/...

    "Près d’un Belge sur trois a plus de 50.000 euros sur son compte en banque. En Europe, seuls les Suisses obtiennent des résultats légèrement supérieurs. La différence entre la Flandre et la Wallonie est notable : 37% des Flamands possèdent au moins 50.000 euros contre 19% des Wallons. Ces pourcentages sont toutefois plus que satisfaisants comparés à la moyenne de 12% pour l’Europe occidentale. Les parents pauvres sont l’Espagne (5% seulement), l’Allemagne (6%), l’Autriche (10%), la France et l’Italie (11% chacune)."
    http://www.luttepauvrete.be/ch...

    En sachant que la Belgique est pointée du doigt pour l’évasion fiscale, c’est dire combien les Belges sont "pauvres".

    nb : j’ai vécu plusieurs années en France.


  • Eve 1er août 2008 11:41

    Article qui ne traite de rien.

    Demandez à des ignares en politique s’ils préfèrent la peste flamingante ou le choléra monarchique français, le résultat frisera le 50/50. Bizarre, je tombe juste. lol.

    Blague à part,

    Ajoutez une question au sondage genre : souhaitez-vous aussi le rattachement aux régressions françaises lesquelles n’en sont qu’au début : cela donnera quoi ?

    En tout état de cause, les rattachistes (quel pourcentage au niveau politique et du vote électoral ?) ont de bonnes introductions dans les medias...
    Reste à savoir si les flamingants ne font pas cause commune et jouent avec les pieds desdits ignares en les encourageant à une séparation amiable ce qui donnerait une chance à la Flandre de phagocyter Bruxelles, impossible si la Flandre proclamait unilatéralement son indépendance d’où son double-jeu actuel, cherchant à diviser les francophones bruxelles et wallons.
    Interview de DE WEVER ce matin sur la rtbf, langue de bois totale mais ne valant pas (encore) celle de Sarkozy & crts.

    La situation politique en Belgique est bien moins explosive qu’en France. Les revendications (pseudo ? je n’entre pas dans ce débat) régionalistes corses (je n’entre pas dans cet autre débat de savoir s’ils ont raison ou pas) se soldent plusieurs fois par an par des explosions et des mitraillages sans perturber le Français moyen ni Sarkozy (qui s’agite seulement occasionnellement par un discours et un déplacement). Nous n’en sommes pas là en Belgique.

    Nous avons aussi un vrai roi (je ne suis pas spécialement royaliste) qui, bien que ne possédant aucun pouvoir, la joue finaude depuis un an et continue en ce moment même.

    Je rejoins un des intervenants contestant le laxisme politique wallon : nous sommes plus consensuels et depuis des siècles ouverts au multiculturel. Le PS belge plus grave que le PS français ?? Combien de "repris de justice" dans l’entourage très proche de Sarkozy ? En Belgique, la plupart se retirent de la vie politique pendant l’instruction judiciaire de leur dossier.


    - 95.000 Français vivent en Région Wallonne (1)

    - 7.744 chômeurs complets indemnisés sont de nationalité française (2) pour 36.683 chômeurs étrangers UE = env. 20% des étrangers UE !

    35.000 Belges vivent en France, principalement des retraités ayant vogué vers le soleil.

    Sources officielles :
    (1) http://ecodata.mineco.fgov.be/mdf/Population_etrangere.jsp?CMDNAME=NAV1385
    (2) http://ecodata.mineco.fgov.be/mdf/ts_structur.jsp?table=ZCH140300001

    "Près d’un Belge sur trois a plus de 50.000 euros sur son compte en banque. En Europe, seuls les Suisses obtiennent des résultats légèrement supérieurs. La différence entre la Flandre et la Wallonie est notable : 37% des Flamands possèdent au moins 50.000 euros contre 19% des Wallons. Ces pourcentages sont toutefois plus que satisfaisants comparés à la moyenne de 12% pour l’Europe occidentale. Les parents pauvres sont l’Espagne (5% seulement), l’Allemagne (6%), l’Autriche (10%), la France et l’Italie (11% chacune)."
    http://www.luttepauvrete.be/chiffres_inegalite_riches_pauvres.htm

    En sachant que la Belgique est pointée du doigt pour l’évasion fiscale, c’est dire combien les Belges sont "pauvres".

    nb : j’ai vécu plusieurs années en France.



  • Eve 1er août 2008 11:14

    Les Belges ont déjà les blagues sur la tronche des Français...



  • Eve 29 juillet 2008 19:16

    D’après Carla, être de droite = conservateur et inculte.



  • Eve 23 juillet 2008 16:47


    Jack Lang, (pour le contexte c’est ici mais il y a d’autres sites of course :)
    http://www.bakchich.info/article4520.html

    1. « Je suis en désaccord total avec certains dirigeants socialistes qui se complaisent dans une attitude politicienne. Je ne comprends pas l’attitude de ceux aujourd’hui qui font la fine bouche. » : Certes, le PS fait souvent la "fine bouche" (un peu normal quand on est dans l’opposition) mais Jack Lang ne fait-il pas trop souvent la bouche en cul-de-poule ?

    2. « Je suis peut-être le seul vrai opposant à Nicolas Sarkozy » : no comment.

    Citons aussi le "courage" de tous les umpistes qui se targuent d’avoir bien voté c’est-à-dire malgré une analyse minitieuse de la réforme institutionnelle, à titre d’exemple, Alain Lambert, le 21/07 :
    « Et voici enfin Jean-François Copé qui attendait avec impatience le résultat du vote. Il m’a félicité d’avoir voté "pour" malgré mes réticences. A cet instant, nous n’étions pas encore conscients que cela aurait pu être la voix fatidique. Autant dire que je ne regrette rien, ni mes colères, mes hésitations, car elles étaient justifiées, ni mon vote car je n’aurai pas aimé donner raison à Madame Royal.  »

    "Pour" malgré réticences et "pour" ne pas donner raison (!) à Madame Royal ;
    dans "l’intérêt général" ?
    mais aussi par retour d’affection au p’tit vendeur de kärscher :
    http://www.alain-lambert-blog.org/index.php?2008/07/20/1782-je-voterai-pour-la-reforme-des-institutions


    Dans Le Figaro de ce jour (deux articles différents) :

    1.- À la fin 2007, Jack Lang s’était dit prêt à « rendre service » à Nicolas Sarkozy.

    2. - Source : AFP - 23/07/2008 | Mise à jour : 15:48 |

    « Le sénateur Alain Lambert (UMP) a été nommé à la commission de surveillance de la Caisse des dépôts (CDC). "La commission des Finances a fait connaître qu’elle propose la candidature d’Alain Lambert pour siéger au sein de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations", a annoncé Adrien Gouteyron (UMP), vice-président du Sénat, à l’ouverture de la séance.
    Opposant à la réforme des institutions, M. Lambert s’était ravisé, à la dernière minute, pour l’approuver lors du Congrès de Versailles.
    L’ancien ministre délégué au budget remplace à ce poste le rapporteur du budget Philippe Marini (UMP) "avec l’accord de ce dernier". »


     http://info.france3.fr/france/44974863-fr.php
    Jack Lang, l’ancien ministre de François Mitterrand, membre de la commission Balladur qui a élaboré la réforme constitutionnelle, avait écrit une lettre ouverte au président mardi dans Le Monde.
    Il réclamait l’élaboration d’"un véritable statut de l’opposition" et lui demandait notamment de prendre "des engagements fermes" sur "la comptabilisation des expressions politiques du président de la République dans les médias", l’une des principales revendications socialistes.

    JUIN 2007 :
    http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/interventions/2007/juin/inte rview_du_president_de_la_republique_au_quotidien_le_figaro.78424.html

    Le président de la République ne peut être l’homme d’un parti ou d’un clan. Cet engagement sera donc tenu dès le lendemain des élections législatives. Mais j’irai plus loin. 
    QUESTION - Comment ?
    LE PRESIDENT - Je pense aux méthodes de travail du Parlement. Je pense aux droits de l’opposition qui doit enfin avoir un statut.


    Enfin (plus le temps de chercher à la place de ceux qui "écrivent des articles") :
    si Jack Lang devait voter obligatoirement pour cette réforme supposée issue de la commission à laquelle il n’était pas le seul à participer et sans savoir ce qui serait retenu, il devait refuser cette "mission".



  • Eve 23 juillet 2008 16:36


    Jack Lang, (pour le contexte c’est ici mais il y a d’autres sites of course :)
    http://www.bakchich.info/article4520.html

    1. « Je suis en désaccord total avec certains dirigeants socialistes qui se complaisent dans une attitude politicienne. Je ne comprends pas l’attitude de ceux aujourd’hui qui font la fine bouche. » : Certes, le PS fait souvent la "fine bouche" (un peu normal quand on est dans l’opposition) mais Jack Lang ne fait-il pas trop souvent la bouche en cul-de-poule ?

    2. « Je suis peut-être le seul vrai opposant à Nicolas Sarkozy » : no comment.

    Citons aussi le "courage" de tous les umpistes qui se targuent d’avoir bien voté c’est-à-dire malgré une analyse minitieuse de la réforme institutionnelle, à titre d’exemple, Alain Lambert, le 21/07 :
    « Et voici enfin Jean-François Copé qui attendait avec impatience le résultat du vote. Il m’a félicité d’avoir voté "pour" malgré mes réticences. A cet instant, nous n’étions pas encore conscients que cela aurait pu être la voix fatidique. Autant dire que je ne regrette rien, ni mes colères, mes hésitations, car elles étaient justifiées, ni mon vote car je n’aurai pas aimé donner raison à Madame Royal.  »

    "Pour" malgré réticences et "pour" ne pas donner raison (!) à Madame Royal ;
    dans "l’intérêt général" ?
    mais aussi par retour d’affection au p’tit vendeur de kärscher :
    http://www.alain-lambert-blog.org/index.php?2008/07/20/1782-je-voterai-pour-la-reforme-des-institutions


    Dans Le Figaro de ce jour (deux articles différents) :

    1.- À la fin 2007, Jack Lang s’était dit prêt à « rendre service » à Nicolas Sarkozy.

    2. - Source : AFP - 23/07/2008 | Mise à jour : 15:48 |

    « Le sénateur Alain Lambert (UMP) a été nommé à la commission de surveillance de la Caisse des dépôts (CDC). "La commission des Finances a fait connaître qu’elle propose la candidature d’Alain Lambert pour siéger au sein de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations", a annoncé Adrien Gouteyron (UMP), vice-président du Sénat, à l’ouverture de la séance.
    Opposant à la réforme des institutions, M. Lambert s’était ravisé, à la dernière minute, pour l’approuver lors du Congrès de Versailles.
    L’ancien ministre délégué au budget remplace à ce poste le rapporteur du budget Philippe Marini (UMP) "avec l’accord de ce dernier". »


     http://info.france3.fr/france/44974863-fr.php
    Jack Lang, l’ancien ministre de François Mitterrand, membre de la commission Balladur qui a élaboré la réforme constitutionnelle, avait écrit une lettre ouverte au président mardi dans Le Monde.
    Il réclamait l’élaboration d’"un véritable statut de l’opposition" et lui demandait notamment de prendre "des engagements fermes" sur "la comptabilisation des expressions politiques du président de la République dans les médias", l’une des principales revendications socialistes.

    JUIN 2007 :
    http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/interventions/2007/juin/inte rview_du_president_de_la_republique_au_quotidien_le_figaro.78424.html

    Le président de la République ne peut être l’homme d’un parti ou d’un clan. Cet engagement sera donc tenu dès le lendemain des élections législatives. Mais j’irai plus loin. 
    QUESTION - Comment ?
    LE PRESIDENT - Je pense aux méthodes de travail du Parlement. Je pense aux droits de l’opposition qui doit enfin avoir un statut.


    Enfin (plus le temps de chercher à la place de ceux qui "écrivent des articles") :
    si Jack Lang devait voter obligatoirement pour cette réforme supposée issue de la commission à laquelle il n’était pas le seul à participer et sans savoir ce qui serait retenu, il devait refuser cette "mission".



  • Eve 23 juillet 2008 12:57

    Auriez-vous des difficultés à "tourner les pages" du siteEurope2020 et à les lire ?

    Je lis Europe2020 depuis début 2007, site découvert par hasard, avant l’élection du P’tit promettant monts et merveilles. Il semble que Bayrou (un parmi d’autres) était plus enclin aux analyses qu’aux promesses électorales (je devrais dire d’entubages) à la harry potter et sa baguette magique devant aller chercher la croissance avec les dents de loup du p’tit manipulateur se rabattant sur les réformettes institutionnelles qui lui permettront d’encore mieux vanter sa marchandise.

    Ce site analayse longuement, mois après mois, depuis septembre 2006, les catastrophes que nos zélites ne voyaient pas, n’entendaient pas, certainement pas Mâme Lagarde -hyper diplômée- toujours à ses fourchettes dépareillées sur la croissance française "excessivement pessimistes" de l’Insee selon elle, il y a à peine trois mois, mais il n’y a plus à force de revoir ses fourchettes, parties de 2-2,5% actuellement "proche" de 1,7%, autant dire le 1,6% de l’Insee ; outre ses déclarations de l’été 2007 : "la crise est derrière nous". Idem les néo-cons euphoriques de l’immobilier et bien d’autres domaines.

    Bref, rendormez-vous, il arrivera bien un moment où la crise sera derrière vous et que vous pourrez vous réjouir en proclamant tout ce que vous voulez dans l’oubli que c’est maintenant que cela se passe comme le p’tit qui vous pompe l’argent du contribuable en posts, pardons spots de scout-toujours "tout va bien mâme la marquise". Après tout ce n’est qu’un mauvais moment à passer... pour mieux faire passer les régressions sociales ou comment mutualiser les pertes et niveler les masses laborieuses par le bas. En fait, il ne se passe que ce qui s’est toujours passé, la fausse Secret Story, que les masses endormies (dont je ne fais heureusement pas partie) s’appliqueront à reproduire n’ayant pris aucune disposition pour amortir le choc.



  • Eve 17 juillet 2008 12:28

    Je ne comprends pas le titre "intelligence émotionnelle".
    Not’ pwésident use de toutes les ficelles de propagande élémentaire (appel aux réflexes les plus discutables), jouant entre moyens du même niveau sur le compassionnel de bazar. Lui-même instinctif primaire = dans la survie constante = en guerre continuelle, menaçant de faire compter triple chaque vote "de la majorité" contre ses décrets de chef d’état classé démocrat(iqu)e.

    L’intelligence du manipulateur, peut-être ?

    Qui voudrait de pwésident comme voisin de palier excepté pour l’utilité de son carnet d’adresses, individuellement ou en clan (soumettez-vous), faisant appel là aussi à nos instincts les plus discutables ? Tout en pourrissant la vie des autres voisins grâce à son carnet d’adresses ?

    Démagogue

    Populiste

    Népotiste, claniste

    Binaire = bien/mal, noir/blanc, "si tu n’es pas de mon avis, tu es contre moi" ; incapable d’élaborer un concept (cf Piaget et Wallon qui situent le début du dépassement du binaire vers 7-9 ans)

    Larmaloeil circonstanciel, voire profanateur des cimetières

    Rancunier

    Macho, se servant de ses femmes (successives), cf la dernière New Jackie retirant sa veste devant le par-terre à Londres, Sarkozy vantant la marchandise acquise grâce à son feu nucléaire, l’épouse-madonne extatique entre deux interviews pour parler de ses intentions de faire de l’humanitaire ; tous les vieux-beaux à fort cv se lovant dans les bras de New Jackie, ou pour d’autres dames dans leurs décolletés à fort potentiel ; ou les Mystères du bistouri permettant aux dames de faire le pied de grues dans les gros carnets d’adresses ;

    Manipulateur

    Humour de beauf

    Retourneur de veste par excellence dans ses discours et dans les faits : double discours selon qu’il est dans sa tribune ou circule à Rungis, à l’usine ; idem entre ses discours et les faits : réception en grandes pompes de l’immonde, le Dalaï Lama devant attendre une prochaine rallonge du budget ’com et que pwésident ait réussi à remettre les pieds en Chine ; pour rappel, Delanoë conspué par la clique car pratiquant une politique contraire à celle du gouvernement (sic, Raffarin) pour avoir fait le Dalaï Lama citoyen d’honneur de la Ville de Paris (plutôt que le président syrien ?)

    Incapable de se maîtriser un minimum

    Bourdeur de première

    Jouisseur sur ses rancoeurs de mai ’68

    Rétrograde

    Dé-réformiste

    Grossier voire vulgaire

    Inculte notoire sauf en karaoké de has-been

    Pique-assiette-stylo-etc

    Grand dépensier des deniers publics

    Bref, l’âge ni a rien fait et ne fera rien, c’est trop tard.


    Ce que l’auteur dans son addendum 16/07, 17h24, appelle "politiquement incorrect", je l’appelle (y a pas que pwésident qui peut décréter le "langage vrai") Politic Academy, du même niveau que Secret Story sauf que dans le premier cas "ça" s’hyperagite, dans le second "ça" s’hyperaffale pour un même résultat : le nivellement par le bas, du remplissage de cerveau rendu disponible. Dans les deux cas, Casting par la direction (la grosse machine du carnet d’adresses) sur base de ses propres critères et "visions d’avenir".

    Toujours dans l’addendum de l’auteur :

    Si l’émotion dans ses expressions positives nous aide à nous construire et à développer notre conscience de manière agréable, l’émotion dans ses expressions négatives (colère, insultes, emportements, victimisation) ne sont pas de nature à construire cette part de bonheur que recherche tout individu et qui peut lui permettre de passer de la survie à la vie.


    Une émotion n’est ni positive ni négative. Il y a deux façons de juger une émotion : par le préjugé et par la réflexion. Une colère n’est pas obligatoirement négative ; on se rappellera le jugement fort à propos de Sarkozy ayant quand même mis plusieurs minutes pour chercher la parade dans les yeux de PPDA, sur la colère de Royal : la question n’est pas de savoir si celle de Royal fut saine (classique moyen de troller le débat) mais de CONSTATER que Sarkozy s’octroie très régulièrement (ça frise la compulsion) des envolées lyriques et viriles, dans son cas auto-proclamées saines et dignes d’un chef d’état. Nous sommes donc toujours bien dans le binaire ce qui n’est pas digne d’un chef d’état (disait-il à Royal) qui doit être capable de dépasser les pulsions d’un(e) gamin(e) de 7-9 ans.

    En soi, une émotion devient malsaine quand, par exemple, elle est utilisée pour manipuler, à chacun de faire une analyse digne du ce terme ; quand elle est disproportionnée au-delà du raisonnable etc. Jje n’entre pas dans le détail.

    En quoi "développer sa conscience de manière agréable" est-elle positive ? Le doute au sens philosophique du terme est très dérangeant pour l’ego.

    Accessoirement, pour ceux qui ne seraient pas au courant :

    - les émotions ne siègent pas dans le coeur,

    -  les pulsions ont leur raison que la raison ne connaît pas...

    Je décerne le premier prix de la Politic Academy à pwésident.



  • Eve 10 juillet 2008 16:54

    Bin, faut dire que c’est Carla qui l’a ausculté... Au fait, combien de cerveaux a-t-elle ?

    Faut bien qu’elle vante la marchandise qu’elle a achetée, c’est ça ou le ridicule.



  • Eve 10 juillet 2008 16:37

    Fillon, n’est-ce pas le moine faux-zen qui pratique la spiritualité Coué ?



  • Eve 9 juin 2008 11:29

    Que ce soit le domaine syndical ou autre, la France réévente continuellement le fil à couper le beurre de l’étonnement. La corruption est généralisée, on place les potes de, les fils-filles de, mandats publics et pseudo-privés, on se coopte, on est syndicaliste de père en fils comme partout ailleurs, chacun sa petite niche, on est planqué depuis Louis XIV (à quelques périodes près plus ou moins subies), et demain on recommence.

    Serait temps d’aller voir ailleurs ce qui se passe (sans que ce soit parfait mais en comparaison...), y compris dans les syndicats, vous savez : là , dans les pays où le travailleur est représenté à plus de 60%, voire plus de 80%. Histoire de sorir de son nombril et de la pure masturbation mentale, particularités très françaises (cf cinéma entre autres).



  • Eve 26 mai 2008 17:07

    péripéties normales de la vie politique entre deux sailles linguistiques histoire de réveiller les morts

    passez en France où c’est nettement plus violent dans les atteintes aux droits des citoyens



  • Eve 23 mai 2008 11:33

    bis.

    1) rectif : ... remettre ses théories en question

    2) Contrairement à Freud, son contemporain Alfred Adler avait souligné le "sentiment d’infériorité" existant autant chez l’homme que chez la femme, et par extension la "recherche de puissance".

    La satisfaction immédiate du désir, quels qu’en soient la forme et le domaine dans lequel il s’exprime, n’est qu’un aspect du "sentiment d’infériorité" lequel se mute en "recherche de puissance", que ce soit par

    - l’auto-valorisation

    - l’auto-dévalorisation : quoi de plus puissant que d’obtenir satisfaction en se faisant passer pour faible, pour victime ?



  • Eve 23 mai 2008 11:20

    Intéressant de voir que l’auteur (et/ou ses références) tombe dans les stéréotypes masculin-féminin.

    Maternage  : PSYCHANAL. Technique psychothérapique des psychoses visant à établir entre le thérapeute et le patient une relation analogue à celle qui existe entre une mère et son enfant - 1. Type de relations maternelles et psychologiques privilégiées entre mère et enfant, favorisant le développement normal de ce dernier. - 2. En partic. Mise en oeuvre des moyens propres à assurer le développement d’enfants de zéro à trois ans, dans le cadre d’une collectivité``

    Pas (encore) d’équivalent masculin (paternage)

    Paternalisme : POL. Attitude d’une personne au pouvoir, d’une collectivité ou d’un pays qui, sous couvert de protection désintéressée, cherche à imposer une tutelle, une domination.

    (par exemple, Sarkozy fait partie de la seconde catégorie)

    Freud commence à être largement dépassé (mais malheureusement toujours relayé) dans le bon vieux machisme du "bon père de famille", tuteur de ses incapables d’épouse et enfants. Dépassé aussi sur sa vision de l’hystérie propre à la femme. L’intervenant faisant la relation avec l’utérus devrait inverser sa logique. Il est encore courant de traiter une femme d’hystérique (S. Royal en campagne) et de trouver de la virilité chez les hommes se comportant de même : une femme s’énerve plus souvent en paroles, là où les hommes tapent plus volontiers (dans la classe politique, les hommes s’énervent très vite ces temps-ci) ; à noter que cette différence comportementale diminuerait selon les statistiques et pas dans le bon sens puisque l’agressivité (violence physique) des femmes augmenterait.

    Freud serait aujourd’hui effaré par "la famille éclatée" : serait-il capable de remettre ses théories dont le complexe d’oedipe, basé sur un mythe !!, serait-il capable de remplacer "père" et "mère" par "deux Autres" ? Les familles recomposées et tellement décriées comme instables (ce qui est effectivement le cas pour ceux qui dans la satisfaction immédiate de leur désirs présentent n’importe quel object sexuel de passage comme "papa" ou "maman" de remplacement) sont pourtant une alternative à l’individualisme forcené de notre société pseudo-libérale, une nouvelle forme de tribu dont les membres s’entraident au niveau local.



  • Eve 17 mai 2008 11:16

    Un grand service public du babysitting, Sarkozy pris dans son propre piège ? :

    http://www.marianne2.fr/Un-Grand-Service-Public-du-babysitting,-enfin- !_a87196.html



  • Eve 17 mai 2008 09:24

    Omniprésident n’a pu s’empêcher de ne pas changer.

    Président prétend que lorsqu’on veut on peut.

    N’ayant pas un divorce à annoncer à chaque grève, que faire ? De la communication compassionnelle, bonne vieille méthode. Quand on n’a pas un fait divers sordide ou un enterrement sous la main, recyclons une ancienne intervention : sauver tous ces pauvres otages de parents dont j’ai fait partie, mes parents aussi, mes enfants actuellement : sans faire partie des privilégiés nous avons toujours pu trouver un moyen pour faire garder nos enfants, sans aucun frais.

    Et bien non nous explique Président : en 2007-2008, s’organiser relève dans une époque môôderne et pragmatik, de l’impossible, Messieurs-Dames ! 

    Dans l’intérêt de l’enfant, du parent, de l’entreprise, du PIB, de la croissance ?

    Comptez sur Sarkozy pour râtisser large et entarter le benêt : ce seront donc les parents et leurs enfants.
    Le droit de grève, Sarkozy compte bien aussi "réformer" car il y va de l’intérêt des parents devenus incapables de trouver une solution à ce désagrément qu’est une grève, aléa plutôt léger de la vie, lesquels devraient être capables de faire face jour après jour pendant au moins quinze ans à ce qui s’appelle Education ; accessoirement, faire face à la paupérisation à laquelle s’atèle Sarkozy jour après jour. Mais non, il n’y a pas de contradiction dans son discours cent fois recyclé, quand "on" ne réfléchit pas.

    Sarkozy s’y retrouve-t-il dans ses discours sans cesse contradictoires ? Sans aucun doute : c’est la caractéristique première du propagandiste professionnel ayant toujours une explication à sortir de sa manche.

    http://philosophie.blogs.liberation.fr/noudelmann/2008/05/sarkozy-le-deal.html#more

    Si, pour lui, respecter la loi (et la constitution), que dis-je : ses lubies, c’est la contourner (une fois de plus), qu’il ne s’étonne pas que "l’adversaire" y joue un jour. Je rigole, Sarkozy ne s’étonnerait pas, il s’indignera devant la teve et déléguera les schtroumpfs bleu-chinois pour faire la police.

    Santini (traînant ses casseroles) a trouvé une jolie solution pour faire grève sans gêner personne : porter un brassard. Ce qui donnerait, par comparaison avec les innovations sarkoziennes, contrairement à ce que croit penser Cigare-pétard-mouillé, un nouveau droit dans la constitution de porter un brassard avec préavis de 48h afin d’afficher son droit anti-grève. Sont fortiches à l’ump. 

    J’ai encore (eh oui) une question idiote (eh oui) qui me turlupine : Que va "réformer" Sarkozy si le "personnel accueillant", les mairies se mettent aussi en grève ?

    Je propose d’ouvrir un droit au ministre de l’éducation pour donner des cours à la teve sur le passé antérieur et la règle de trois et au président de s’exprimer sur :

    - "Faites ce que ce que dis, pas ce que je fais"

    - "Auto-critique de ma communication inchangée"

    Exemples pratiques à l’appui, ce qui s’appelle si je me souviens bien la pédagogie de l’alternance.

    Que s’est-il passé à Saint-Quentin, Monsieur Xavier Bertrand ?

    http://www.liberation.fr/actualite/societe/326494.FR.php



  • Eve 10 mai 2008 08:08

    Moi j’vous le dis
    cet homme vit l’enfer sur terre, un sacerdoce qu’il disait
    la presse française contre lui
    la presse étrangère contre lui
    prions mes frères et soeurs pour soulager son calvaire
    plus que quatre ans mais il peut partir plus tôt, y a pas encore de guantanamo en France, il aura droit à sa pension et à un placard doré chez un de ses potes

    quand on n’aime pas la France, on la quitte

    ou alors qu’il travaille plus pour gagner plus au lieu de toujours blablater à côté de la machine à café

    nouvelle politique, tout chaud ça vient de sortir : la démocratie civilisée

    vivement le mois prochain pour entendre la prochaine propagande du guide suprême de l’UMP

    ps : Carla, faut calmer ton mar(r)i hein



  • Eve 4 mai 2008 08:30

    La ligne indépendante de Bayrou est affichée depuis un an, l’auteur ne faisant à l’instar de précédents que définir sa notion d’indépendance.

    Que pèsent l’ump et le ps sans leurs satellites ? C’est cela qu’il faut souligner encore et encore pour que tous les satellites prennent conscience qu’ils sont un formidable réservoir d’électeurs. Lâcher l’UMP ou le PS au profit d’alliances ponctuelles, ou création d’un nouveau parti avec plus proches pour permettre l’arrivée du pluralisme et faire cesser le "monopole d’entente" sur le bipartisme que ump et ps ont tout intérêt à maintenir ne faisant que "penser" à l’introduction d’une dose de proportionnelle. Personne n’est obligé de les attendre.



  • Eve 4 mai 2008 08:24

     .... avec un homme hésitant et une stratégie floue,

    C’est votre avis et je le respecte mais je ne le partage pas : chacun s’imagine avoir "la" solution ; ok pour la discussion et pour faire avancer le débat, pas pour s’enliser.

    Aux adhérents (anciens comme nouveaux) de soutenir Bayrou au lieu de se disperser en idées aussi auto-attestées merveilleuses les unes que les autres. Ou bien qu’ils fondent leur propre parti ou en changent.