• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Eve



  • Eve 12 février 2008 10:56

    Quand Bayrou proposait l’ouverture avant la présidentielle c’était risible quand ce n’était pas anti-démocratique (sic) ;

    Quand Sarkozy débauche à tout va une fois élu c’était merveilleux ; beaucoup moins ces derniers temps et encore moins après les municipales, de nouveaux débauchages sont promis au grand dam des lécheurs de pompes ;

    Quand Bayrou perd des papillons attirés par le pouvoir et le bling-bling, il en devient un despote infréquentable contrairement au Sarkozy nickel de naissance ;

    Quand Sarkozy voit des dissidences un peu partout (malgré verrouillage interne de l’ump) mais non relevées par l’auteur c’est Bayrou qui baise (ai-je bien compris ?) de Sarnez, ceci devant expliquer cela, je suppose. L’auteur a tenu la chandelle sous le balcon, il en atteste. On l’a échappé belle : c’aurait pu être Martinon ! "On" vous expliquera que Ségolène en est verte de jalousie. Attaquons Bayrou de l’intérieur : son couple n’ayant encore jamais été mis sur la place publique, ce qui nous change de Sarko et ses Joséphine-Jackie. L’auteur a des preuves : il a vu un texto, il était dans les cabinets au moment crucial, mieux il a surpris l’accolade appuyée (donc suspecte) sur une estrade.

    Faut bien trouver un bouc émissaire aux 39% d’opinions encore favorables à Sarkozy. 52% pour Bayrou (à peu près stable depuis mai 2007).

    39% ça fait quand même un paquet de défections umpistes, la Cour s’affole mais que fout Carla ? Absente en Guyane, elle a un cd sur le feu, mais la Reine d’Angleterre ça la botte, elle ne devrait pas rater l’image planétaire, forcément à son avantage parmi les rombières du protocole.

    (Puisque ce n’est pas la faute du Chef,) ce ne peut qu’être la faute à Bayrou clame le choeur des esclaves.



  • Eve 5 janvier 2008 11:57

    @ Dogen,

    Je n’ai jamais été évaluée par une quelconque méthode. J’ai bénéficié d’augmentations de salaire sans les demander, j’ai communiqué avec ma hiérarchie, plus d’une fois mis les pieds dans le plat quand je l’estimais nécessaire, changé d’emploi quand j’ai estimé qu’il était temps que j’aille voir ailleurs (autres expériences).

    Votre conclusion serait que je n’ai pas eu d’objectifs concrets, pas tenu compte des objectifs de l’entreprise (les mêmes pour toutes) ?



  • Eve 5 janvier 2008 11:16

    Dingue : je vote « oui » pour l’article, résultat : le pourcentage favorable à l’article baisse. Et combien de fois d’erreurs de compteur sur les commentaires ? Perso, je ne compte plus d’autant que cela n’a que l’importance qu’on lui accorde. Ce n’est pas un compteur qui perturbera ma vie mais vu que c’est en relation avec l’article :

    Faudra faire passer des tests aux informaticiens d’Agoravox mais par qui ?

    Comment évalue-t-on l’objectivité d’un examinateur ? Et l’objectivité de l’examinateur d’un examinateur ? Et ainsi de suite. Seul le gourou d’une secte est objectif, ses adeptes l’affirment, avec un bon lavage de cerveau.



  • Eve 23 décembre 2007 13:38

    le parisien a été libéré ?



  • Eve 22 décembre 2007 13:12

    C’est sûr qu’il était indispensable d’informer les citoyens que Mr Sarkozy se tapait Mme Bruni (à moins que ce ne soit le contraire) qu’il a croisée trois à quatre semaines plus tôt, entre voyages et passages teve.

    Et tant pis pour les gamins embarqués dans l’histoire : il est vrai que choisir Disneyland pour révéler cette merveille d’idylle nécessitait d’y inclure les gamins et tant qu’à faire Moman Bruni pour plaire aux électeurs retraités. Perso, je dois être mère et grand-mère complexée car ne présentant à mes proches que des relations que je juge suffisamment stables, ce qui nécessite un minimum de temps pour le savoir.

    Si les gamins deviennent tout tourneboulés par les ruts furtifs interchangeables des parents, ils pourront toujours consulter un psy. Et nous régaler dans quelques années chez Mireille Dumas de leurs frasques étalées dans la presse people (sur le net car ne nous coûtant pas un euro) que les sarkozystes condamneront d’une manière véhémente, seule la presse people de droite étant assez honorablement décomplexée.

    En tout cas, il est une économie qui se porte très bien depuis le 6 mai 2007, celle des chansonniers, humoristes et caricaturistes. Soutenons-les sans aucun complexe !



  • Eve 22 décembre 2007 12:08

    Toujours les mêmes beaufferies : si on est riche et de gauche habitant les beaux quartiers, c’est pas bien de vivre de ses revenus, de ne pas étaler à la compassion-de-bazar ses bonnes oeuvres et les seins ratés de sa femme tandis qu’un Bigard bien nanti et bien logé en devient admirable d’étaler ses bonnes oeuvres et les risques pris par sa femme pour se faire remonter les lolos par un charcutier (assuré, primes déductibles de ses impôts) aux tarifs prohibitifs, drame d’entre tous les drames. Consolez-vous, braves gens : la femme de Bigard devrait bénéficier de l’argent du contribuable pour se faire rectifier les lolos et passer chez le psy le plus huppé de son bled.

    Un sarkozyste primaire insistant (48h) sur mes bonnes oeuvres personnelles (moi qui j’avoue bien volontiers, et sans aucune honte, être anti-sarkozyste -primaire d’après mon interlocuteur-), je me suis fendue du détail réclamé sachant parfaitement que cela se solderait par : « pas besoin que tu étales tes oeuvres de charité », ou la ridiculitude dans toute sa splendeur.

    Quant au fond dans l’article de Mr Bilger : pas trouvé. Je dois être de gauche...



  • Eve 18 décembre 2007 20:01

    Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit.

    Votre nouveau commentaire ne m’apporte rien, notamment : Bush n’est pas plus réfléchi que Sarkozy, tous deux ayant des « penseurs » (mais obligatoirement à pensée orientée) pour eux.

    Il est intéressant d’ailleurs de comparer Sarkozy (comme Bush) dans ses interventions spontanées et celles qui sont préparées par ses nègres. Mais même dans le second cas, Sarkozy parvient à se trahir, trop compulsif, trop méfiant des autres en ce compris de son « camp ». Là où d’autres (citons dans les deux camps pour ne vexer personne) comme Mitterrand et Giscard avaient de grandes capacités d’improvision, sachant s’adapter, Sarkozy est répétitif dans un seul registre d’assez bas niveau puisque inculte (en tout) et compulsif au point que cet avocat est capable de sortir des énormités juridiques ce qui ne relève en rien d’une stratégie à l’adresse des sans-connaissance : un gogo-prêt-à-berner (cultivé* ou pas) ne demande aucune stratégie, seulement trouver ce qui l’arrange dans la soupe qui lui est servie.

    L’instinct du manipulateur est simple (c’est une question de survie -égotique-), flairer le point sensible de son interlocuteur, son vice, son besoin = relationnel, financier, titre etc. Largement décrit depuis au moins deux mille ans alors vous comprendrez que cet instinct est bien ancré au coeur des hommes.

    * Vous voyez beaucoup de magistrats pourtant médiatisés relevant les inepties juridiques de sarkozy ?. Non, bien sûr, il en est un qui parvient à s’insurger quand même sur la garde-robe de Rachida Dati. Le reste ? Il n’a rien à dire ou si peu.

    Voyez aussi l’historien Gallo (ça vaut bien un siège) s’improvisant psy pour détecter le possible racisme chez ceux qui se permettent d’avoir un avis différent du Monarque. Pas faute pourtant d’avoir étudié les prédécesseurs.

    Voyez l’un ou l’autre philosophe mangeant leur chapeau pour passer à la télé.

    Voyez les journalistes.

    Voyez aussi (hors sujet) le scientifique Watson et sa sélection génétique...

    Et Sarkozy, l’inculte par excellence, parviendrait à les faire taire ? Ce n’est plus superman là, c’est un martien. Non, pas du tout, un simple manipulateur comme il en existe des tas d’autres autour de nous mais n’ayant pas son ambition dévorante.

    Ceci dit, je ne vous ai pas interdit de garder votre avis et ne le fais pas plus maintenant.



  • Eve 18 décembre 2007 15:55

    bis.

    faisant suite aux commentaires de :

    - GRL (IP:xxx.x9.28.166) le 18 décembre 2007 à 14H21

    - moebius (IP:xxx.x23.135.2) le 18 décembre 2007 à 14H46

    J’ajoute quand même que ce beau cadeau de noël est un cadeau empoisonné pour tous : c’est encourager les parents à présenter leur conquête du moment et déboussoler complètement leurs gosses. Ce qui ne veut pas dire vivre cloîtré, ne rencontrer personne.

    Lerma a-t-il des enfants ?



  • Eve 18 décembre 2007 15:50

    J’allais aussi citer René Girard mais passons, les intéressés trouveront ce qu’il faut sur le net en guise d’apéritif.

    Magie de l’homme ou stratégie froide ?

    Aucun des deux : Sarkozy est un instinctif (il pense peu) et vendeur de vent, en d’autres termes un manipulateur, le pire c’est qu’il ne maîtrise pas du tout malgré le staff derrière lui, étant un compulsif. En un mot : Sarkozy est un manipulateur. Avec en face des gogos qui VEULENT y croire. Les tribunaux sont surchargés de dossiers de gogos réclamant réparation « pour » s’être laissés avoir par le premier marchand de kärcher (sans garantie de fonctionnement) qui passait par là. Et ce n’est pas Carla Bruni qui me contredira quand elle aura enfin fait un peu connaissance avec le p’tit nerveux roulant des mécaniques qu’elle a à peine entrevu en un mois (j’ai fait large compte tenu des dates contradictoires) entre deux réceptions, deux voyages elyzéens et de nombreuses séances de travail (car le Monarque le dit : il n’arrête pas de travailler).

    Résumons l’événement à ce qu’il est en fait : Monsieur Sarkozy et Mademoiselle Carla Bruni se sont promenés à Disneyland.



  • Eve 17 décembre 2007 20:00

    C’est sûr qu’autant de paparazzi à Disneyland relevait du pur hasard, comme chaque fois que Sarkozy convoque ses potes.

    C’est sûr aussi que Carla, une pote de Christophe Barbier (L’Express) ne lui a rien dit ; dommage pour vous que le journaliste déclare le contraire noir sur blanc. Qu’est-ce qu’il était émouvant dans c’dans l’air, ce soir, faisant son Jack Lang « quel beau couple », de droite « moderne et pragmatique » ; et Christophe Barbier par ci et Christophe Barbier par là dans toutes les rédactions. L’a de l’avenir ce petit.

    Bon, quand Carla va-t-elle libérer Ingrid ? ça urge !



  • Eve 17 décembre 2007 19:47

    Avec Carla la gaucho-caviar, émissaire secrète de Ségo, Sarkozy-Coeur-d’artichaut va virer socialisssss.

    Sont fortes, les donzelles.



  • Eve 17 décembre 2007 19:40

    Ledit frère qui prônait les délocalisations...

    Le mien (de frère, qui est lui aussi moderne et pragmatique) me demande si on ne pourrait pas afficher Carla et fouf...e, à côté de Sarko, dans toutes les mairies.



  • Eve 17 décembre 2007 15:02

    UbuSarko fait de la fonction présidentielle un forum de site de rencontres où, dès que la saillie est consommée, on se doit d’annoncer à tout va, toutes les promesses d’un Amour éternel qui ne devrait pas durer.

    En suite de quoi, au prochain largage de ou par la Flée Clochette enième du nom, il réclamera comme précédemment le respect de sa vie privée. Sur un site de rencontres, il exploserait son profil pour revenir sous un autre avec toutes les mêmes promesses. En tant que président d’un état, même pas besoin : il y a suffisamment de veaux pour ne rien remarquer.



  • Eve 17 décembre 2007 10:15

    et à Disneyland siouplé ! ça c’est de la culture française, moderne et pragmatique ou comment tout faire pour se faire voir. Rachida en a avalé ses bottes de cuir et remisé sa robe rose, presque léopard, au grenier. Elle envisage à présent d’acheter un fouet Dior pour rame-ner Nicozy au bateau.



  • Eve 7 décembre 2007 12:37

    « Filtres et alambics de l’information » :

    http://www.acrimed.org/article2781.html



  • Eve 1er décembre 2007 11:10

    « ... mais je pose la question : Des jeunes qui tirent ? Comment le savez-vous, on les a arrêtés ? Plusieurs dizaines, à balles réelles, vous êtes sûr ? Des preuves, vite ! »

    Deuxième faute journalistique que j’avais relevée chez l’auteur, trop braqué sur le cadrage de certaines photos des tribulations de Sarkozy en Chine (après avoir évacué diplomatiquement Yade afin de ne pas fâcher le volet économique à conclure devant caméra) ne lui laissant guère le temps de prendre des infos sur les événements qu’il se devait (?) de glisser dans son article, sans s’intéresser évidemment à certains cadrages sur ces mêmes événements...



  • Eve 1er décembre 2007 10:58

    « en apprenant l’agression sauvage - et le meurtre au couteau - d’une étudiante en journalisme de 23 ans, Anne-Lorraine Schmitt, dans une rame du RER D, par un récidiviste d’origine turque. »

    Pendant que l’auteur chipote sur le cadrage des photos, il ne fait pas dans la dentelle avec la Justice. (Je ne cite que le premier exemple relevé puisqu’un intervenant le relève)

    Et hop, une condamnation journalistique, en bonne et due forme, avant procès. Et tant qu’à faire autant préciser l’origine étrangère du coupable, circonstance aggravante sans doute possible pour devoir le préciser. Ce n’est pas Président qui le contredira, lui qui n’applique la présomption d’innocence qu’à ses amis, les victimes auxquelles il souhaite appliquer en priorité (sic) les Droits de l’Homme devant attendre cette fois son bon vouloir.



  • Eve 30 novembre 2007 10:11

    Le titre = reflet du « Complexe du raciste light* » dont l’auteur tente de se défendre en début d’article. Mais non, surtout pas prononcer le mot « raciste ». Alors disons : xénophobe, formé sur phobe, phobie. La phobie se soigne, parfois, je l’admets, difficilement.

    * light : version allégée. Combien de temps mettra cette version pour s’alourdir à nouveau ?

    http://www.un.org/french/pubs/chronique/2004/numero4/0404p32.html

    http://1libertaire.free.fr/RacismDifferentialist06.html

    http://www.betapolitique.fr/Faire-tomber-les-murs-l-identite-01905.html

    Quand donc l’Homme prendra-t-il conscience de sa propre finitude, possible dans une heure, dans un jour, dans six mois ? Ce qui lui éviterait pas mal de névroses...



  • Eve 10 novembre 2007 11:48

    « Vous avez le choix entre la déception et l’échec, ou la déception et la réussite ».

    Au moins, sur ce point, Sarkozy n’aura pas menti : il annonçait la couleur dès son élection ou Les Lauriers rien que pour Sa Majesté. Il semble que ses adeptes n’aient pas encore compris son langage...



  • Eve 10 novembre 2007 11:28

    Idem pour moi : beaucoup plus de Funès que Ventura.

    Le choix serait plus difficile entre un tartuffe et un Mr Jourdain.

    Reste l’image qui s’impose chaque fois que je vois, entends Sarkozy : Aldo Maccione et sa célèbre démarche. J’ai honte de ne pas me lasser du jeu de Sarkozy (plus encore de son aura auprès de ses adeptes-sans-argument) alors que je me suis très vite lassée du jeu de l’acteur Maccione mais peut-être est-ce dû au fait qu’il n’y a aucun jeu chez Sarkozy, rien que sa triste réalité ?