• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de cti41



  • cti41 cti41 12 septembre 2008 12:35

    Je suis allé visiter Lourdes et j’en suis ressorti avec une impression de malaise. Entre les "marchands du temple" qui vendent la Sainte vierge sous toutes les formes pour rapporter de l’eau de la source et tous ces malheureux handicapés qu’on croise à longueur de journée comment peut-il en être autrement. Je suis allé à Fatima également et comme beaucoup j’ai été impressionné par ces pèlerins qui se trainent à genou jusqu’au sanctuaire.Je ne suis pas croyant et j’envie ceux qui ont la foi mais je trouve qu’il y a un peu de "religion spectacle".



  • cti41 cti41 3 septembre 2008 11:34

    Cher Paul Villach, il faut espérer que l’avocat général de la cour de cassation sera entendu et qu’enfin chacun prenne sa part de responsabilité.
    Vous relatez dans votre article une partie des conclusions de la cour d’appel :
    """"Ces délits d’une extrême gravité jettent le discrédit sur l’ensemble de la fonction publique civile et militaire, affaiblissant l’autorité de l’Etat dans l’opinion publique, n’excluant nullement la satisfaction de leurs intérêts personnels, telle la garantie d’une évolution intéressante de leur carrière ou la conservation d’avantages à raison de leur proximité avec les plus hautes autorités de l’Etat, outre leur volonté d’éviter la divulgation d’agissements peu glorieux""""
    Je retiens principalement "la volonté d’éviter la divulgation d’agissements peu glorieux" qui renvoie à l’affaire des irlandais de vincennes dans laquelle le lieutenant colonel Jean-michel BEAU a été "carbonisé" alors que les responsables du montage se retrouvaient à la cellule anti-terroriste de l’Elysée de laquelle il pouvaient surveiller les correspondances téléphoniques de "leur victime" pour contrer sa défense.



  • cti41 cti41 2 septembre 2008 12:31

    Comme le dit l’auteur "Concilier restauration et tourisme n’est pas facile, puisqu’ils se contrarient l’un l’autre"
    Au risque d’être un peu hors sujet je connais le cas de LIFFOL LE GRAND (88) où des bénévoles, pendant des décennies, ont effectués des fouilles sur ce secteur qui était le carrefour de deux grandes voies romaines. Il existe de nombreuses villas gallo-romaines, enterrées dans les bois, qui contiennent des objets en grand nombre. Ces bénévoles, amateurs éclairés, ont créé un musée particulièrement intéressant qui se trouve à quelques kiomètres de GRAND où il existe l’une des plus belles mosaïques de FRANCE. Depuis de nombreuses années ces amateurs bénévoles se sont vu interdire les fouilles qui doivent être dirigées par un professionnel. Ceci est fort utile pour la protection du patrimoine mais il n’y a jamais de campagne de fouilles sur ce secteur. Les professionnels ne sont jamais disponibles, ça ne les a cependant pas empêchés d’emporter quelques objets de valeur qui ne sont jamais revenus au musée. Aujourd’hui tout ce qui a été mis à jour se retrouve envahi de ronces et de taillis à la merci d’éventuels pillards.



  • cti41 cti41 9 août 2008 12:23

    Elle est belle, elle le sait, elle le montre.
    Je ne suis pas allé voir sa garde robe et je ne peux être certain qu’elle ne contient aucune peau d’animal. Quand il s’agit de militer contre la tuerie d’animaux pour ne récupèrer que la fourrure on trouve sur le net des images autrement explicites, en particulier des chiens dépouillés vivants.
    Si on veut s’en prendre à la chine il existe aussi des images où l’on voit des exécutions, qu’on pourait qualifier de sommaires et qui sont atroces mais c’est un autre sujet.



  • cti41 cti41 8 août 2008 13:33

    Ce qui me semble particulièrement désagréable dans ces reportages c’est la recherche systématique de "responsables" à livrer en pâture à la vindicte populaire jusqu’à trouver sur certains forums des gens qui n’hésitent pas à demander le retour à la peine de mort. Heureusement que dans notre pays, en matière criminelle, il se passe un temps suffisamment long (parfois trop) entre la commission des faits et le jugement. Ces délais permettent d’avoir une enquête complète mais surtout de calmer les passions pour rendre une justice seraine.
    Pour ce qui est du "formulaire" utilisé pour le canevas toujours identique de ces reportages il est probable que les journalistes ne veulent pas changer une méthode qui fonctionne parfaitement.



  • cti41 cti41 7 juillet 2008 11:29

    Merci à l’auteur d’avoir soulevé ce lièvre !
    Le comportement de M. MENAGE est très compréhensible. Il ne souhaite pas avoir à régler les frais d’avocats déboursés par l’Etat pour sa défense au cas ou la Cour de cassation confirmerait le jugement de la Cour d’appel (faute personnelle détachable du service). 
    Il est évident que MM MENAGE, PROUTEAU, CHARROY, ESQUIVIE, GILLERON et BARRIL n’ont pas envie de rembourser l’Etat d’autant plus qu’ils ont souvent utilisé des "tenors" du Barreau pour assurer leur défense puisque les frais n’étaient pas à leur charge.



  • cti41 cti41 4 juillet 2008 11:25

    Il est certain que le Président SARKOSY était contre une opération militaire.
    On imagine quel effort il a dû produire pour vanter le professionnalisme de l’armée colombienne. Effort d’autant plus grand que quelques temps plus tôt , à CARCASSONNE, il avait traité d’amateurs manquant de professionnalisme les militaires de l’armée française dont il est le chef suprême.



  • cti41 cti41 1er juillet 2008 12:43

    Bien que n’étant pas un "footeux" votre article m’a beaucoup intéressé et amusé à la fois. Il est vrai que le football de la récré quand nous étions enfant n’a plus rien à voir avec ce jeu dans lequel des sommes colossales sont investies.
    Ce grand "n’importe quoi" du vocabulaire utilisé ramène à la réalité de ce jeu très simple qui ne demande pas des qualités d’athlètes aussi "pointues" que celles des marathoniens et autres sportifs de haut niveau. Il est certain que les commentaires des JO n’auront rien à voir avec les âneries débitées pendant un match de foot.
    En attendant, aussi minable qu’à pu être la prestation de l’équipe de FRANCE, les joueurs admirés par les jeunes des cités (entre autres) sont partis en vacances, les poches bien pleines, dans leurs magnifiques voitures "haut de gamme".



  • cti41 cti41 19 juin 2008 10:37

    A la question de savoir si ’annonce de DOMENECH est un leurre de diversion, c’est possible mais il ne faut pas oublier que tout le monde se focalise sur un entraîneur alors qu’un grand nombre des joueurs qu’il a sélectionnés n’ont peut être pas fait leur boulot.

    Si l’annonce de DOMENECH est un leurre de diversion , ce leurre profite aussi aux joueurs qui s’en vont prendre des vacances au volant de leurs superbes voitures.



  • cti41 cti41 29 mai 2008 11:31

    Ce qui est à craindre dans ce genre de film, (en se basant sur la bande annonce), c’est qu’il devienne une référence pour beaucoup et pour les élèves en particulier. Ca ne facilitera certainement pas le rôle des enseignants.

    J’ai le souvenir d’un "film référence" "les risques du métier" avec Jacques BREL où un prof était accusé de délit sexuel sur des élèves, ce qui était faux. Ce film a servi à de multiples repises à des avocats pour défendre des enseignants impliqués pour des abus sexuels même quand les faits étaient avèrés.



  • cti41 cti41 28 mai 2008 23:41

    Excusez moi je me suis trompé, je n’ai rien à faire ici avec certains commentateurs qui ne sont que des lâches bien planqués et qui ne connaissent que l’injure. Comme ils s’appelaient eux-mêmes en verlan "LA KAIRA" des cités. Minables.



  • cti41 cti41 28 mai 2008 23:35

    Quand on lit les commentaires des précédents posts on voit qu’on est en face de gens très courageux bien planqués derrière leurs pseudos. Ce n’est pas eux qui risquent de monter qu craineau pour aller serrer les truands et quand ils ont un petit problème c’est ceux qu’on trouve les premiers à venir au bureau des pleurs à la Gendarmerie. Quand vous parlez de DRAGUIGNAN allez demander au routier agressé et aux victimes des nombreux délits provoqués par ce gentil manouche. Je vous souhaite seulement d’avoir à subir le comportement de ses frangins on verra votre jugement changer.



  • cti41 cti41 28 mai 2008 23:29

    Facile de raconter n’importe quoi, quand il faut apporter des preuves c’est autre chose. Minable.



  • cti41 cti41 28 mai 2008 23:17

    Je n’ai jamais lu d’article dénigrant ainsi la Gendarmerie, c’est n’importe quoi M. CAMERONE, pour un officier c’est minable. Je ne vous salue pas.



  • cti41 cti41 27 mai 2008 18:49

    Pour en revenir à l’article de P. VILLACH, il faut bien dire qu’un premier jugement et un jugement en appel n’apportent pas forcément des preuves irréfutables. Il faudrait que les experts puissent étudier la totalité de l’enregistrement, ce qui semble maintenant impossible puisque la partie non diffusée du reportage aurait disparu.

    Ce qui m’inquiète c’est que j’ai été, à l’époque, particulièrement choqué par ce reportage et qu’aujourd’hui, grace à cet article, je me rends compte que j’ai peut-être été trompé. Quand je vois les commentaires et l’agressivité qu’ils dégagent je me dis que le "montage", même s’il n’est pas réellement prouvé, est très possible et c’est affligeant aussi affligeant que certains de ces commentaires.



  • cti41 cti41 26 mai 2008 11:14

    Cet article démontre comment le public peut être manipulé. Pourquoi l’armée n’utilise pas le SIRPA son service d’information, tout simplement pour que les reportages ne soient pas classés "la voix de son maître". Alors on invite un journaliste censé être indépendant pour donner un gage de sincérité, de réalité à une information qui consiste à retranscrire ce que le Ministère de la Défense à envie de "faire passer".



  • cti41 cti41 24 mai 2008 22:15

    Monsieur soleil 2b d’où vous vient votre problème suite à des sentiments cordiaux entre un journaliste et la victime d’un scandale politico-judiciaire qui a fait l’objet d’un article de ce même journaliste. Quoi de suspect dans ces échanges publics, ce que je trouve particulièrements "suspect" c’est l’animosité que vous manifestez  vis à vis de MM BEAU et VILLACH. Contentez vous de lire et commenter ce que contiennent les posts, jugez sur leur contenu et non sur les personnes qui les ont envoyés.



  • cti41 cti41 23 mai 2008 13:13

    Si le "conseiller" PROUTEAU était dans, les années 80, "le prototype de ce que l’on peut faire de mieux" selon F. MITTERAND la notation du Procureur LE SIGNE en faisait un excellent magistrat. Pourtant, ses erreurs catastrophiques et son entêtement ont amené des innocents en prison et ce sont ces personnes qui ont payé "la facture".

    Dans l’affaire des irlandais de vincennes c’est différent car ce n’était pas des erreurs d’appréciation mais un montage de toutes pièces avec de fausses preuves. Là encore ce n’est pas les responsables de cette "magouille" qui ont payé la facture et des magistrats ont manifesté un "silence assourdissant" sur cette affaire.

    Pour en revenir à la "justice", on s’aperçoit que les magistrats du parquet "hiérarchisés" ne sont pas contrôlés comme ils le devraient par leur hiérarchie. Quant aux magistrats du siège "indépendants" il leur arrive d’être "aux ordres" du pouvoir politique. (Le livre de JM BEAU l’affaire des irlandais de Vincennes, l’honneur d’un Gendarme 1982 2008 chez Faillard en fait la démonstration).

     Effectivement M. VILLACH, la sanction requise est sans commune mesure avec les fautes commises et il est difficile, dans ce cas, de faire confiance à la justice. Heureusement il existe d’excellents magistrats qui se donnent à leur métier.



  • cti41 cti41 21 mai 2008 12:48

    M. VILLACH, ce scénario catastrophe est bien loin d’être délirant et la batterie de questions avec laquelle vous terminez votre article présente les vrais problèmes ::

    Ce scénario catastrophe a-t-il été imaginé par les gouvernants, probablement mais pour l’instant les taxes comme les bénéfices des societés pétrolières sont un pourcentage des prix du carburant, donc plus le baril augmente et plus les caisses se remplissent pour les pétroliers et pour l’état qui avait justement de bros besoins d’ argent.

    Des solutions ont-elles été explorées, certainement car si ce n’était pas le cas ce serait désespérant de penser que nos gouvernants soient aussi nuls malgré tous leur "conseillers" grassement payés. Quant à savoir quand le processus va s’enclancher je pense que ce sera à partir du moment où les français, dans leur majorité, feront connaître leur raz le bol en descendant dans la rue (il n’y a que cela qui fonctionne et ça commence avec les pêcheurs). Ce sera aussi devant le fait accompli (catastrophe économique). L’ adaptation à ce bouleversement se fera certainement dans la douleur.

    Ce scénario ne vient pas d’un esprit "siphoné" bien au contraire. A chaque plein le français pense qu’on va tout droit à "la cata." Pour ce qui est du marché parrallèle qui se créée, vol de carburant, marché noir je ne pense pas qu’un accroissement d’une "policiérisation" va se mettre en place car pour l’instant avec toutes les réformes en cours dans ce milieu (police gendarmerie) avec la restriction des effectifs et des moyens qui se prépare, faire face à un nouveau type de délinquance sera bien difficile.

     



  • cti41 cti41 20 mai 2008 12:18

    Bien sûr les politiques (de tous bords) on interêt à "tenir" la presse car, quels qu’ils soient, ils ont toujours eu des "coups tordus" à cacher. Je ne pense pas que le vote d’une Loi de ce genre rencontre des problèmes il y a des élus de tous bords pour apporter leurs voix. Malgré tout, je constate que les médias sont plutôt libres dans notre pays et parfois des journalistes (si on peut les appeler comme ça) produisent des articles qui ne reposent sur rien et j’estime que dans ce genre de cas ils mériteraient de se faire tapper sur les doigts.

    Pour en revenir à un des cas que vous avez cités l’affaire des irlandais de Vincennes il existe encore de vrais journalistes d’investigation. Pour s’en convaincre il suffit de se rappeler l’enquête de Edwy PLENEL dans le monde ou l’émission télévisée de 52 mn de PEAN et NICK. Sans un minimum de protection de leurs sources ces journalistes ne pourraient produire un travail de cette qualité.