• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de impertinent3



  • impertinent3 impertinent3 24 février 2012 01:47

    S’il n’y avait que 70 errreurs, quelle chance !



  • impertinent3 impertinent3 10 février 2012 02:18

    Tout dépend de l’analyse que fait la PME « Le Pen SARL » de la situation et de la possibilité de maximiser les profits.

    AMHA, et dans l’optique de « Le Pen SARL », je ne concluereais pas d’accord, même tacite. Inutile de se casser la tête, on n’est pas présent à la présidentielle, les frais de campagne ne sont pas remboursé ? c’est le problème du FN pas le problème de la SARL, les frais générés par la candidate MLP sont au nom du FN, pas de la SARL. Le FN est mis en cessaction de payement, toujours pas de problème, pour continuer à vivre sur la bête (bête, ce’est le cas de le dire), il suffit de proclamer la mort financière du FN et de créer une autre structure paravent.
    De tute façon, les bons c*ons de militants du FN continueront à cracher au bassibnet pour assurer le train de vie des membre de la SARL Le Pen.



  • impertinent3 impertinent3 9 février 2012 03:14

    @juluch,

    C’est vrai que les insultes c’est un argument parfaitement convaincant, surtout auprès des bas du front.

    Mais concernant à qui donner votre voix, je pense que vous n’avez pas de problème : comme dit plus haut, et comme un bon petit soldat, vous ferez exactement ce que le chef, la cheffe en l’occurence, vous dira de faire. C’est comme ça que font les minables : les Papon, les Guéant, les Eichmann, etc.



  • impertinent3 impertinent3 7 décembre 2011 14:04

    @neokeats qui écrit :
    "La proposition de loi se base sur ce qui a déjà été fait en Suède : cela a entraîné une baisse de la prostitution... Un pays avec moins d’exploitation sexuelle.« 

    Avant de raconter n’importe quoi que vous lisez dans une feuille de choux, allez donc en Suède, rencontrez des gens (si vous ne parlez pas suédois, je peux vous faire rencontrer un interpréte bénévole).
    Vous vous apercevrez que la prostitution de rue a effectivement diminué, par contre, comme la loi ne touche pas les salons de »massage« , celle-ci fleuri de plus belle en salon.

    En plus, maintenant la prostitution de rue suédoise s’est déplacée sur des bateaux, hors des eaux territoriales suédoises, ces bateaux sont affrétés par la pègre et des souteneurs, la plupart du temps d’origine russe. Pour les clients, ce n’est pas un problème, 20 minutes de bateau-navette et il sont sur le bateau-bordel. Le bateau-navette n’ayant aucune prostituée à bord dans les eaux suédoises, il ne tombent pas sous le coup de la loi.
    La condition des prostituées s’est considérablement dégradée : la plupart libres auparavant sont maintenant sous la coupe de proxénètes. Est-ce vraiment le but recherché ?

    Il est vrai que la prostitution visible a diminué, mais la prostitution souterraine fragilise encore plus les prostituées.
    Mais après tout, n’est-ce pas ce que les hypocrites de votre genre veulent ? Ne rien voir et tant pis pour les conditions de vie des prostituées. Un peu comme Tartuffe s’écriant : »cachez ce sein que je ne saurais voir".



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 17:37

    Fergus, le palmier dans mon jardin est malade (victime du charançon) est-ce que les charançons rouges du palmier sont socialistes ? C’est vrai que, rouge*, inutile de poser la question.
    Je vais aller de ce pas me plaindre au maire, socialiste, de la commune !

    * Enfin, on aimerait bien que le socialistes soient rouges.



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 12:55

    Hier Sarko nous dit : « les paroles qui ont été entendues déconsidèrent ceux qui les ont prononcées à l’endroit de nos amis allemands ».

    Mais le 9 mars 2007 à Caen, à propos de l’Allemagne, il disait :
    "La France n’a jamais cédé à la tentation totalitaire. Elle n’a jamais exterminé un peuple. Elle n’a pas inventé la solution finale, elle n’a pas commis de crime contre l’humanité, ni de génocide".
    Et il a repris exactement le même discours le 18 avril 2007 à Metz, il faut croire que cela fait partie de ses convictions, si tant est que Sarko a des convictions, hors celle de se croire le meilleur.

    Si je mets en rapport ces deux déclarations, je dois bien en conclure que Sarko est totalement déconsidéré aux yeux des Allemands. Et ce n’est pas Merkel, qui me contredira, elle qui traite Sarko de "Herr Blablabla".

    Bientôt, elle pourra le traiter de « Herr Blblbl », le triple A ayant disparu ! MDR.



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 11:03

    Le nom des bars des copains de Sarko : on y voit bien là la marque de la délicatesse, de la poésie, du raffinement de la culture sarkosienne.



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 10:43

    Vous oubliez également que, il y a environ deux ans, alors que Fillon était en discussion avec Merkel à Berlin, et que Sarko était en balade avec sa greluche, il avait dit (en off, mais tout se sait, cf le Canard) : « Pendant que Fillon de fait la grosse Merkel, moi ... ».



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 10:39

    Hier Sarko nous dit : « les paroles qui ont été entendues déconsidèrent ceux qui les ont prononcées à l’endroit de nos amis allemands ».

    Mais le 9 mars 2007 à Caen, à propos de l’Allemagne, il disait :
    "La France n’a jamais cédé à la tentation totalitaire. Elle n’a jamais exterminé un peuple. Elle n’a pas inventé la solution finale, elle n’a pas commis de crime contre l’humanité, ni de génocide« .
    Et il a repris exactement le même discours le 18 avril 2007 à Metz, il faut croire que cela fait partie de ses convictions, si tant est que Sarko a des convictions, hors celle de se croire le meilleur.

    Si je mets en rapport ces deux déclarations, je dois bien en conclure que Sarko est totalement déconsidéré aux yeux des Allemands. Et ce n’est pas Merkel, qui me contredira, elle qui traite Sarko de »Herr Blablabla« .

    Bientôt, elle pourra le traiter de »Herr Blblbl", le triple A ayant disparu ! MDR.



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 10:25

    Je sais bien que l’on manque de moyen financiers et que ce n’est pas le moment de creuser encore plus la dette française.

    Mais ne serait-il pas possible de dégager quelques sous pour payer à Delahousse des cours de diction ?
    Parce que pour un, soi-disant, professionnel de la parole, faire autant de fautes de prononciation et d’accentuation, c’est n’est même pas lamentable, c’est ahurissant.

    Déjà qu’avec Pujadas, ce n’est pas brillant (soyons juste, Pujadas a fait de petits progrès), mais Delahousse crève tous les planchers d’incompétence en la matière. A-t-il été mis au bénéfice d’une promotion canapé ?



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 10:13

    Ne désespérez pas Rakotoarison, vous allez y arrivez à l’article avec 100 % d’avis défavorables !



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 10:04

    @Archibald, pas Garibaldi ! Le correcteur orthographique a remplacé Archibald par Garibaldi !!!



  • impertinent3 impertinent3 6 décembre 2011 10:02

    Si je comprends bien Garibaldi, vous êtes un peu comme ce type qui bascule accidentellement par la fenêtre d’un appartement situé au 20em étage d’un immeuble et qui en passant au niveau du 1er étage se dit : « jusqu’ici, tout va bien ».



  • impertinent3 impertinent3 3 décembre 2011 14:15

    Pourquoi ?

    Mais pour la même raison que le renard libre dans le poulailler libre n’est pas vraiment populaire chez les poules libres.



  • impertinent3 impertinent3 2 décembre 2011 08:09

    @l’auteur,

    Dites donc, ce n’est pas la moquette que vous fumez.

    Parce que pour avoir les rêves et élucubrations que vous avez, il faut croire que c’est puissant. Mais attention à la descente, avec les produits puissants, elle est souvent catastrophique.



  • impertinent3 impertinent3 29 novembre 2011 12:06

    Serait-ce une mauvaise chose que l’éclatement du PS ?

    Peut-être l’occasion de rebâtir un parti qui mérite vraiment le nom de socialiste, un parti véritablement social-démocrate, au sens où l’entendait R. Luxembourg.

    Après tout, le PS actuel s’est construit sur les ruines de la SFIO.
    .



  • impertinent3 impertinent3 29 novembre 2011 10:16

    Et si, tout simplement, le PS n’avait pas envie de la victoire ?

    Parce que l’état de la France laissé par Sarko est désastreux, s’il ne s’agissait que de la perte du triple A ce ne serait rien.
    Regardez autour de vous, regardez la dégradation des services publics : hôpitaux, police, justice, éducation, etc.
    Pas besoin de grandes phrases, il suffit d’ouvrir les yeux, de comparer avant Sarko (avant 2002) et maintenant, de comparer avec les pays voisins qui subissent aussi la crise, la Belgique par exemple, qui même sans gouvernement fait mieux que la France. Ce qui prouve en passant, qu’il vaut mieux ne pas avoir de gouvernement qu’un gouvernement nommé par Sarko.

    Alors, il est possible que les socialos se disent que seul Hercule pourrait envisager de nettoyer les écuries et qu’ils n’ont pas envie de s’y coller.
    Ils ont peut-être l’intention de laisser le responsable s’ébattre lui-même dans le merdier qu’il a fabriqué.

    L’exemple de Papandréou, qui n’est en rien le responsable du merdier grec leur sert peut-être de leçon. Ce n’est pas le Pasok a fait les entourloupes grecques mais la droite, par contre c’est la gauche et Papandréou qui en ont pris plein la gueule lorsqu’il a fallu tenter de réparer les dégâts.



  • impertinent3 impertinent3 26 novembre 2011 10:26

    On dit que gouverner c’est prévoir.

    Alors Sarko sais sans doute se faire élire, mais il ne sait absolument pas gouverner.

    Parce qu’il n’a aucune prospective, qu’il n’anticipe rien, qu’il se complait à réagir bêtement aux événements. C’est bien connu, un fait divers, une loi.

    Il s’accroche à une industrie en passe de devenir totalement ringarde. Plus personne ne veut, dans le monde, de centrales nucléaire : le nucléaire, c’est « has been ».

    En fait, il n’a strictement aucune conviction, de caresser les électeurs dans le sens qu’il croit leur faire plaisir. C’est pourquoi on ne compte pas ses déclarations successivement contradictoires sur un peu tous les sujets.

    je parie que dans 5-6 ans on va se retrouver avec des plans sociaux dans l’industrie nucléaire. D’ailleurs, cela a déjà commencé avec les licenciement d’Areva, pas en France pour la première charrette, nous dit-on, mais pour les suivantes ?
    Le nucléaire, que Sarko nous présente comme étant la chance de la France, va très vite se retrouver un boulet lourd à porter et nous aurons perdu toute chance de reconversion vers des industries d’avenir.

    Bon, l’avantage avec le nucléaire c’est que le démantèlement des centrales procure certainement autant, voire plus, d’emplois que leur maintien.

    Sarko, qui bave d’admiration devant l’Allemagne (mettons à son crédit qu’il n’a pas le choix, c’est les Allemands qui ont les sous, il dit et fait ce que Merkel veut !) devrait un peu s’inspirer de ce que les Allemands font : Soutien depuis de nombreuses années aux énergies alternatives, ils sont maintenant les leaders de la fourniture d’électro-solaires et abandon du nucléaire. Et surtout, c’est là que sont les gains les plus importants, économies d’énergie par isolation des bâtiments, on économise facilement plus de 30 % d’énergie. 30 % de demande en moins, c’est quelques tranches nucléaires mises au rebut.



  • impertinent3 impertinent3 24 novembre 2011 10:13

    En ce qui concerne sa troisième chance, il faut aussi rajouter une chose à propos de Sarko.

    Giscard n’a pas été réélu parce que sa politique était impopulaire et, aussi, mais de façon relativement accessoire, de l’affaire des diamants.
    Mais si la politique giscardienne était impopulaire, la personne de Giscard n’était pas spécialement aimée, mais pas détestée non plus.

    Par contre, Sarko soit faire face à des affaires (malheureusement souvent étouffées) infiniment plus graves que les diamants de Giscard.
    En plus, et c’est une première dans la Vem république, la personne même de Sarko est détestée, voire haïe, par passablement de gens.
    Une majorité de personnes ne supportent plus sa vulgarité grasse, sa totale inculture (voire les fautes d’orthographe du communiqué à propos de la mort de D. Mitterrand), son culte du fric, sa névrose, ses tics, etc.

    Le rejet est à un tel point qu’il rend sympathique le FN et Marine.



  • impertinent3 impertinent3 22 novembre 2011 14:36

    Depuis l’arrivée au pouvoir de Sarko (comme ministre ou président), plus précisément depuis 2002. il y a eu, concernant la récidive, 11 rapports et 6 lois votées. Il semble que l’on se dirige vers 12em rapport (voir plus encore) et une 7em loi. Gageons que cela n’aura pas plus d’efficacité que les précédents.

    Décidément, Sarko est vraiment un grand diseur et un très petit faiseur. Il brasse du vent, s’agite, ameute le monde, mais en réalité toute cette agitation n’a pas plus d’effet qu’un pet de lapin dans l’océan.