• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de ddacoudre



  • ddacoudre ddacoudre 12 mai 14:04

    bvonjour

    le recueil d’information sera toujours problèmatique. la vie privé emporte de garder pour soi les informations que l’on ne veut pas livrer. pourtant petit à petit nous avons fait naturellement des fichiers pour ne pas se perdre dans la multitude d’information a connaitre sur une personne afin de ne pas se tromper, sur un dianostic, sur un service à lui rendre, sur une prestation à lui verser, sur un împot à lui prélever etc si bien qu’une foule d’information sur chaque citoyens existe un peu partout, et seule la police pour les besoins d’une affaire est abilité à connecter toutes les informations qui ont été fichées. en dehors de ce cas chacun peut se plaindre de voir utilisé ses information sans son accord, en dehors des intitutions au nom desquelles elles ont été réunis dans l’intérêt de celui qui les donne.

    face à cette pandémie un fichage des personnes infectés n’a aucun intérêt. seul le recueil du nombre de cas en présente un avec l’âge, le sexe, et le lieu d’habitation.

    un sujet infecté durant les 14 jours d’incubations s’il ne porte pas une protection a eu le temps de postillonner dans son entourage durant ce laps de temps.

    la difficulté est là. car une fois identifié comme malade il peut être soigné suivant la gravité de l’infection, et qu’on le fiche pour le suivre ne sert à rien, le suivit médical est suffissant, tant pour les soins que pour retrouver les possible contact dont il peut se souvenir, sans grand intérêt.

    l’essentiel étant d’arrêter le mode de propagation, et là seul le masque est indispenssable car il évite que l’on postillone autour de soi. une fois nanti d’un masque l’on peut faire du nez à nez sans risque, sinon tous les personnels de santé qui au quotidien touchent des malades infectés le seraient eux aussi..

    donc je ne vois pas où il peut y avoir une utilité à ficher les sujets infectés.

    personne ne sait quand un médicament sera trouvé, alors nous porterons le masque jusqu’à cet instant. il n’y a là rien d’extraordinaire , tous les jours l’on enfile sousvêtement et vêtement , l’on se lave les dents d’autres portent des lunettes en permanance, qui aurait’il donc de si pernicieux que de porter un masque.

    quand cette épidémie sera fini car elle s’achévera comme toute épidémie alors l’on se posera la question à savoir si l’on a bien fait d’imposer un confinement plutôt qu’un masque.

    cordialement Overblog ddacoudre



  • ddacoudre ddacoudre 12 mai 08:59

    bonjour

    bon article avec lequel l’on pourrait débatre des siècles.

    il n’y a pas de changement de société sans rupture plus ou moins violante. notre mal n’est pas le libéralisme, mais l’organisation capitaliste de l’exploitation de l’homme par l’homme, cela depuis l’avénement de la sédentarisation suivant diverses étapes dont la dernière est le salariat. lui seul créé la richesse. il y a aujourd’hui en france 21 millions de salariés qui financent tout absolument tout.

    changer la société c’est déjà comprendre quelsont ces constante qui font que rien ne change vraiment.

    c’est comprendre le rapport d’échelle entre les capitaliste et les salariés. avant ils consommaient 1 et le capitaliste 10, aujourdhui le salarié consomme 10 avec bonheur et le capitaliste 150, demain même si le salarié consomme 150, le capitaliste consommera 2000. le garant de cela quelle que soit l’organisation politique est la manière dont nous comptabilison la formation de la richesse c’est le plan comptable qui c’est édifié lentement au bénéfice des entrepreneurs qui employaient de la main d’oeuvre pour travailler gratuitement si possible.

    en 1804 le salariat obligea au paiement d’un salaire toujours le plus bas et c’est seulement les lutte qui l’on faitt progresser mais comme une illusion compte tenu du plan comptable ou l’employeur qui versait le salaire le revendait au salarié le double.

    c’est ce qu’il y a a comprendre pour changer l’avenir.

    cordialement https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=216069





  • ddacoudre ddacoudre 11 mai 22:13

    bonjour

    j’ai bien aimé cette longue réflexion.

    cordialement http://ddacoudre.over-blog.com/2020/05/l-avenir-sera-chaud.html



  • ddacoudre ddacoudre 11 mai 22:00

    bonjour

    une analyse succinte mais juste. en 88 je qualifié déjà mon parti d’attrape mouche, c’est grâce à cela que mittérant a pu être réélu. espérant en vain qu’il redevienne socialiste je l’ai quitté en 95. il a fallu attendre hollande pour qu’il reconaisse être devenu une social démocratie.

    mélenchon l’a quitter en 2008, jai mis quelques espoir en lui pour retrouver un parti socialiste et non un parti qui gére le capitalisme, mais la voie est difficile car le PS a pourri l’idée du socialisme.

    cordialement http://ddacoudre.over-blog.com/2015/02/il-faut-que-l-ump-et-le-ps-implose-le-25-aout-1976-raymond-barre-devient-premier-ministre-son-objectif-arreter-l-inflation-qu-il-dec



  • ddacoudre ddacoudre 11 mai 19:36

    bonjour

    et oui Tocqueville est toujours d’actualité. par contre j’ai horreur de la notion de capital social. l’écologie et le covid-19 vienne de mettre à terre l’axiome d’Adam Smith ou l’homme met tuout en oeuvre dans l’intérêt individuel et ce faisant il rend plus service à la société que s’il avait voulu le faire. ceci est aujourd’hui démontrable que c’est faux. dans le cadre de l’interêt individuelle nous avons pourri la planéte ce qui affecte le monde global du vivant. le covid démontre qu’individuellement les sujet sont incapable de prendre les disposition protectrice les uns des autres.

    la société égologiste qui c’est développé aprés 1989 a favorisé l’abandon de la solidarité égoiste, je mutalise les risques parce que je sais qu’un jour ou l’autre je serais atteind par l’un d’eux et par là affaibli les regroupements de participation effective à faire entendre son opinion dans des lieux fait pour cela (les associations).

    il est devenu impossible de regarder la société mondiale sous la lunette de son seul égoisme cela conduit qu’a de mauvaise apréciations et jugement ou à rester dans l’infentilisation. il y aurait encore beaucoup à dire.

    cordialement Overblog ddacoudre



  • ddacoudre ddacoudre 11 mai 19:13

    bonjour

    dans l’esprit je suis d’accord, sauf que la population n’est pas citoyennenment responsable pour faire face individuellement à la pandémie qui est une réalité inconstestable. j’ai toujours déploré l’usage de la répression je pense que cela procède de plusieurs facteur dont l’un est d’habitué par d’apparent juste motif la société à être docile cela dure depuis 30 ans, les gilets jaunes y avaient mis un peu le fin, et le covid-19 leur donne le moyen de reprendre la main.

    cordialement.https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=224287



  • ddacoudre ddacoudre 11 mai 18:55

    bonjour 

    rien à redire c’est un point de vue que je partage largement et que j’ai souvent expliqué également ;

    la seule note c’est que la dénatalité est un phénomène d’auto régulation d’une organisation sociale économique qui n’est pas favorable au développement de sa population car le niveau de vie seraient suicidaire.

    l’autre facteur social est que l’humain« fuit le travail » et la formation de capital est un moyen d’en avoir par une rente, cela engendre un appel au remplacement des hommes au travail par des machines ou des robots.

    nous n’avons que le tors de penser que nous maitrison notre destiné, quand l’on arrive à s’extraire de cette vision et que nous faison une analyse olistique du tout l’on se rencontre que c’est seulement l’environement auquel nous participons qui fixent la destiné sur la base de nos comportements innés. c’est alors un peu plus compliqué.

    cordialement Overblog ddacoudre



  • ddacoudre ddacoudre 3 mai 20:15

    bonjour

    la mondialisation n’est pas le problème le problème tu la bien identifié c’est le capitalisme. l’humain est une seule et même espéce czrtains de ses comportements sont universels, mais son mode de vie dépend de l’environement géohistorique, sa géographie territoriale et son histoire. le capitalisme sait gérer ces deux paramètres.

    les hommes sont encore en servitusde volontaire, il n’ont pas grandi. le ventre est souvent celui qui commande, comme le besoin de paraître, le capitalisme offre la consommation qu’il faut pour cela. depuis la chute du communisme, même si elle était souhaitable comme dictature, il c’est installé une infentilisation et une fracture intellectuelle en plus de celle sociale. dificile d’en sortir.

    en 1999 j’écrivais ceci :

    Nous pouvons convenir que lorsqu’un particulier prend l’initiative d’un investissement créatif, il est normal qu’il dispose des revenus et profits de ce dont il est le propriétaire.

    Mais lorsque son projet doit utiliser l’aide de tiers, alors c’est lui qui est demandeur ; et c’est une évidence que de comprendre que sans ces aides, il ne parviendrait pas à ses fins.

    De fait une collaboration s’impose, et si le propriétaire veut être le maître absolu de ses décisions, s’il veut disposer du fait du prince, alors il doit rester seul. Dans tous les autres cas il y a une collaboration à imaginer pour que le propriétaire conserve les profits de son investissement et atteigne ses buts, sans s’approprier ceux générés par les tiers. L’histoire de l’impuissance collective a conçu des maîtres plutôt que des guides, mais le reconnaître ne le rend pas irréductible ; et si le code civil a analysé en 1804 la « marchandisation » de la force de travail comme du  « louage de service », donc du marchandisage, je pense que depuis 1804, il est intervenu bien des événements culturels (développement des sciences) qui nous permettent de concevoir notre activité de travail complexes entre adultes culturalisés, comme une relation humaine, et non un conflit d’intérêt.

    cordialement https://admin.over-blog.com/1463119



  • ddacoudre ddacoudre 28 avril 19:32

    bonjour olivier un réquisitoire sans concession. cela a du torturer l’esprit de ces chefs de la finance que de prendre la décision de ralentir l’économie pour cause de pandémie, c’est peut être pour cela qu’il y a eu du retard au démarage. c’est comme pour les hopitaux de l’est avant de prendre la décision de transferre les patients dans des hopitaux de régions avec des lits disponibles. enfin l’on fera les compte une fois la pandémie enrayer par un médicament. le pire c’est Trump et tout ces libertariens fatigués du cerveau, dans la reprise d’échange internationaux c’est eux qu’il faut craindre. cordialement https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=223458



  • ddacoudre ddacoudre 23 avril 10:53

    bonjour

    bon article

    ils sont fous c’est occidentaux, c’est à la chauve souris qu’il faut envoyer la facture.

    imaginer que les pays d’amériques du sud et des caraibes nous envoient leurs factures pour avoir décimé les autoctones avec nos lors de leurs colonisations.

    comment se débarasser de tel fous, toujours prêt à envoyerleurs citoyens faire des affaires dans ce pays et recevoir les leurs pour les mêmes raisons. il y a de quoi alluciner.https://admin.over-blog.com/1463119 cordialement.



  • ddacoudre ddacoudre 21 avril 05:11

    bonjour

    l’humanité est une est indivisible. le développement technologiquenous sort de l’isolement national, circuler à travers le monde n’est pas un péché ce qui l’est c’est le capitalisme qu’il soit mis en oeuvre par les libéraux ou les communistes.

    https://admin.over-blog.com/1463119 cordialement.



  • ddacoudre ddacoudre 19 avril 00:14

    @François Vesin
    bonjour
    il me semble que tu fais des confusions, le PS est devenu social démocrate en 1984 et a abandoné le socialisme, ce qu’il n’a reconnu que sous la présidence de Hollande aprés avoir modifié une dernière fois ses statuts en 2008
    Mélenchon a quitté le en 2008 et créer le PG pour rester dans le socialisme qui se caractérise par la lutte contre l’exploitation de l’homme par l’homme,
    récvise donc tes classiques.
    cordiakement https://admin.over-blog.com/1463119



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 23:44

    @Durand
    bonjour
    tu as raison mais il n’a pas dit qu’il remettait en cause les critères de maastrich, il a parlé d’une europe plus solidaire, ce qui ne gate pas de pain.
    cordialement.



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 18:48

    @bernard29
    bonjour le clonw ce n’est pas de ce côté que je le vois.
    cordialement https://admin.over-blog.com/1463119



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 18:46

    @Durand
    bonjour
    sauf que le président n’entend pas changer l’europe il faut faire un choix.
    https://admin.over-blog.com/1463119 cordialement



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 18:42

    ées si

    bonjour unarticle qui vaut la peine d’^petre lu. il fait un grand tour d’horizon de l’évolution de l’acquisition de l’indépendance économique pourremodeler les dominants sytèmiques anciens religions famille.

    les deux sont bien entendu des organisations culturelles qui se sont élaborés pour assurer une stabilité sociale et soutenir l’existence féminine face à la puissance masculine/

    nous oublions trop souvent qu’initialement il ne sagissait pas de domination, mais intégrés les femmes dans l’organisation économique et sociale qui faisait la par belle au droit de la force. 

    les antogonismes guerriers ont donné le premier rôle à l’homme car biologiquement il en disposait des moyens et les femmes se sont investi dans les activités non occupé par les hommes. 

    c’est un faux regard que de croire que dans l’évolution de la répartission des tâchesavant le néolithique et aprés avec l’apparition d’une « industrialisation » des métaux c’est un quidam qui en a tracé les lignes. si nous le rapportons comme cela, c’est seulement pour que ces évolutions soient intelligibles. que des êtres se glissent dans les crénaux qu’ouvre l’évolution grâce aux savoirs et aux technique me semble allez de soit.

    que durant des siécles des classes soient restés clauses ou peu perméable aux évolution c’est certain, mais tout cela n’a pas fait que dans tous les foyers l’homme était le tuteur il avait en retour des devoir en vers son épouse et corélativement l’obliugation sexuellement de l’honnoré.

    aujourd’hui ou pour l’instant nous disposons dans les pays riche d’une indépendence économique les femmes deviennent des « cueilleuses culturelles » elle prennent de leur environement social ce dont elle ont librement envie.

    cela ne fait pas de tous les hommes des violent systématiques et si c’est le cas c’est moins du à leur nature que justement au cadre famillial qui est venu offrir au femme l’indépendance économique et le respect, même si quelque part elle étaient infantilisé. ce n’est donc pas aussi simple.

    cordialement https://admin.over-blog.com/1463119



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 12:18

    @Sparker
    bonjour

    je ne serais pas enclin à faire autant d’éloge car en politique comme ailleurs l’on commet des erreur et mélenchon n’en est pas exempt, sauf qu’en politique encore plus qu’ailleurs personnes ne veux les reconnaitre, de peur de perdre son électorat.
    cela conduit à des situations tordus peu crédibles.j’ai bien aimé la dernière phrase.
    cordialement https://admin.over-blog.com/1463119



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 12:12

    @petit gibus
    bonjour
    je pense que cela se fera, il y a un petit rouquin qui pointe le nez.
    tu as raison sur le rejet tous les sociologues s’accordent à reconnaitre ce qu’ils ont nommé la société égologiste.
    j’espère que quand les citouyens aurons pris la mesure que nous sommes dans un monde ou les virus subissent les évolutions del’environements, parce que ce sont des organismes vivants comme nous,nous seront un peu plus attentif à la solidarité et à la mutualisation du risque.
    c’est comme cela que c’est développé la solidarité égoïste, je mutualise le risque car je sais que je serais atteint un jour par ce qui touche les autres.
    cordialement https://admin.over-blog.com/1463119



  • ddacoudre ddacoudre 18 avril 12:04

    @rita
    je ne me prononce pas sur des affaire dont je nai ni les tenant ni les aboutissants, nous vivons dans un monde de rumeurs de fausses nouvelles et d’à peu prés.
    c’est pour cela que toute la vie je me suis instruit pour disposer des moyen de faire le trie. les hommes politique sont tous des barratineur et ont une sainte hoerreur de dire je me suis trompé dans un monde ou les humain refuse d’accepter que la vie se soit déroulé et se déroule sous le mode échec. nous le vivons en direct avec ce virus qu’entendons nous pas ou ne lisons nous pas, il y a que ceux qui sont au fait qui savent les choses parce qu’ils les vivent. dont la prudence est toujours nesessaire. quand l’on parle de justice il faut savoir de quoi et qui l’on parle si l’on parle des juges indépendant ou des procureurs aux ordres du pouvoir quel qui soit, ou de ceux qui font les lois que les uns et les autres appliques.
    les buzz des hommes politiques ne m’interresse pas ils dévient le fond et le fond ce son leurs programmes.
    cordialement https://admin.over-blog.com/1463119