• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Lisa SION 2



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 05:31

    Cà fait un an que j’ai Internet...depuis, je ne regarde plus la télé.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 05:14

    Ce sont les client acheteurs de CD qui ont payés l’investissement des Zéniths. Ils devraient être gratuits aujourd’hui.

    Tout comme les automobilistes, un centime du litre permet d’entretenir les autoroutes quidevraient être aussi gratuites.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 05:01

    Pour sortir le premier CD, il faut investir XXXXXEuros.

    Si vous n’en vendez qu’un...il faut le vendre XXXXXEuros sous peine de perdre des sous, okay.

    Si vous en vendez un million, le dernier devrait coûter un Euro. Facile.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 04:52

    Franchement, je ne suis pas sûr que les majors promotionnent les chanteurs. dans le top, on trouve quantité de voix très moyennes qui écrivent très bien, mais chantent très mal.

    le meilleur exemple était Gainsbourg.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 04:44

    Bien des paysages, villages, territoires de mes vacances enfantines sont ravagés par le béton. Je me console en me repassant mes diapos...



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 04:35

    C’est comme l’amour...le meilleur, c’est le gratuit !



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 04:14

    bonjour,prenons un exemple : Les deux meilleurs éléments de la dernière « nouvelle star » selon le jury étaient, Pierre et Raphaëlle. Je les ai jugé moi même de qualité internationale...Mais ce sont les jeun’s qui en ont décidé autrement.

    Je suis sûr que proposer cette expérience sur Internet avec vote et téchargement direct aurait rectifié le résultat en leur faveur.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 29 août 2007 03:57

    bonjour, les artistes au top payent beaucoup d’impôts parce qu’ils vendent énormément et au plus haut prix. Ils sont l’arbre qui cache la forêt et Internet permet à des inconnus de pulvériser le système. Celui-çi évolue et redonne l’espoir à quantité de musiciens que la « grande famille » du show bizz snobe...chacun son tour... !



  • Lisa SION 2 Lisa SION 28 août 2007 23:28

    En 1996, le CAC est passé par : 1996 points

    En 2003, le CAC a atteint 2300 points, c’est à dire, +15%-.

    pourtant, aucune des actions le composant ne s’est retrouvée dans ce rapport ?

    pouvez-vous m’expliquer pourquoi ? merci.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 28 août 2007 08:06

    Bonjour, Il y a trente ans, jétais invité par mes futurs beaux-parents au resto chinois, et me souviens avoir commandé un bol de riz...je portais une chemise en coton indienne.

    Les Chinois ont reproduit toutes nos erreurs et nous ne les avons toujours pas corrigées. Pouvons nous imaginer qu’en serait-il si nous devions produire ce que le marché chinois est appelé à consommer...Pouvons nous imaginer où en seraient-ils s’ils avaient acheté nos idées, et développé nos nouvelles technologies...croyez vous qu’ils pourront établir leur expansion sur nos bases archaiques ?

    Pourquoi n’avons nous pas vendu nos idées ? On aurait pu, par exemple, doubler chaque poteau électrique, ( Il y en a encore 65000 non enterrés dans le département de la Creuse, et donc plus ou moins six millions dans le pays. ), d’un semblable, mais éolien. Une hélice en proportion, débrayable, transparante, un relais au réseau et un accumulateur pour ceux qui sont situés en bord de route. Avec une place pour se garer, le temps d’une pause, d’un repas, d’un appel, ou d’une ballade en campagne, on peut ainsi faire son plein en une demi-heure, pour +ou—1 euro avec une simple carte bancaire... Une batterie vide montée dans une voiture qui tourne est pleine au bout de sept km.

    Puis, fabriquer une voiture électrique à chassis et arceaux tubulaire permettrait d’y enfermer cinquante mètres de piles rechargeables renforçant ainsi sa structure et pour un poids plus que raisonnable. Il ne reste plus qu’à intégrer les moteurs dans les roues ce qui vous permettrait de changer vous-même, madame, un moteur défectueux en trois minutes.

    IMITER, C’EST LIMITER.