• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de anuck



  • anuck 10 juin 2009 16:03

    Il y a presque une année, le cardiologue Ameisen publiait un livre dans lequel il décrivait la sortie de son alcoolo-dépendance grâce à un vieux médicament génériqué utilisé par des malades atteints de sclérose en plaques. Ce médicament (lyorésal - molécule baclofène), à la base, combattait les douleurs de cette maladie.

    L’hopital Villejuif à Paris (100 patients) et l’Hopital de Genève soignent cette dépendance avec un taux de réussite proche de 100%. Malheureusement l’AMM (autorisation de mise sur le marché) de ce médicament ne concerne que la sclérose en plaques et non l’alcoolo dépendance. Le laboratoire qui produit ce médicament ne veut pas entendre parler de refaire des tests pour qu’il soit enfin distribué à ces malades. Il en couterait entre 300 et 500’000 euros. Heureusement qu’il y a des généralistes qui acceptent d’en prescrire au vu de résultats plus que positifs. Cependant la grande majorité ne veut pas en entendre parler, incitant les malades à des cures, des post-cures, des traitements psychiatriques qui coutent à la communauté des fortunes et dont les résultat sont proches de 85% d’échec.

    Depuis des mois, des malades et associations écrivent au ministère de la santé pour demander que l’on fasse très rapidement ces tests. A ce jour aucune réponse.

    Entre la morbidité, les accidents routiers et au travail, les traitements, l’alcoolisme coute à la socièté presque deux milliards d’euros par année.

    La maladie de l’alcoolo-dépendance, chaque jour, en France, tue 120 personnes.



  • anuck 11 mai 2009 11:53

    Bonjour Tall

    Le plan anti-éviction que vous citez a pris fin début avril. Sur 9 millions de propriétaires concernés, on estime de 5 millions ne pourront faire face et feront l’objet d’une expulsion et d’une hypothétique vente entre aujourd’hui et 2011. Les prix des maisons ne baissent déjà plus, ils s’effondrent complètement.

    Quant au 4 millions restant, espérons qu’ils aient encore un peu d’argent pour pouvoir honorer leurs mensualités et qu’ils ne perdent pas leur travail.

    Mais pour eux aussi c’est vraiment très mal parti.



  • anuck 4 mars 2009 13:48

    @ l’auteur

    Assez bon article bien que vos chiffres soient un peu fantaisistes. Les "Credit Défault Swap" (CDS) se montaient à juin 2008 à cinquante-sept mille milliards $ (57’000’000’000). Ce qui n’empèche en rien la stupidité de cette assurance "Risque". C’est à fond perdu que les banques ont déjà déboursé 15’000 milliards (ventes d’actions, réserves, fonds propres) espérant ensuite de faire payer le contribuable plutôt que de déclencher le paiement des CDS

    Le problème c’est que toutes ces assurances ont été souscrites avec de l’argent dette ou argent négatif, qui n’éxiste pas. Malgré le fait que les banques centrales font tourner la planche à billet à fond (augmentation de la masse monétaire T4 aux US), il sera impossible de tout rembourser. Cette impossibilité entrainera, de façon systémique, la grande majorité des produits dérivés à une faillite ou cessation de paiement.

    Et les "CDS" ne représentent que 8% de tous les produits dérivés.

    Personellement, et cela n’engage que moi, je ne vois aucune sortie à ce "Tsunami de la bétise". Une solution peut-être : effondrement du $ et refus de payer les dettes.

    De toutes façons c’est la catastrophe qui va arriver dans quelques mois



  • anuck 26 novembre 2008 10:36

    Pour un privé ou une entreprise c’est une banque privée comme cela se fait actuellement. Mais pout l’état, c’est à dire pour le bien public (hopitaux, routes,logements ..) c’est elle-même qui crée le montant de l’emprunt a un taux 0 sans oublier de détruire ce montant à échéance. Quant au compte épargne c’est de la sphère privée donc vers un établissement privé rémunéré avec intérêt.



  • anuck 26 novembre 2008 10:26

    Trés bon article. Juste quelques précisions :

    Dans la monnaie vous avez parlé de la création, il aurait peut-être fallu aussi parler de la destruction de la monnaie. Cette destruction, si elle est opérée du même montant que la création a le pouvoir d’empécher la montée de l’inflation. Dans ce cas c’est une opération nulle pour l’état qui récupère, par la suite, une sorte d’intérêt avec les impôts.

    Actuellement nous payons 3 intérêts. Le premier à l’état sous la forme de l’impôt (il faut bien rembourser les banques), le deuxième sous la forme de la hausse des prix (une entreprise qui demande un crédit va réadapter ses prix pour payer l’intérêt aux banques), et le troisième si vous prenez un crédit personnel (habitation, voiture,..). C’est là ou l’on s’apperçoit que même si vous travaillez plus, même si vous gagnez en productivité vous ne pourrez jamais vous enrichir.

    Il y a tellement d’intérêt à ce que cela ne change pas que je crains que toutes ces belles et bonnes idées soient mises au placard. Il m’arrive de souhaiter que la crise soit vraiment profonde et dévastatrice pour qu’enfin les gens prennent conscience qu’il faille réellement changer le système.

    L’injection de milliers de milliards de $ prouve au moins une chose c’est que les états ont peur.



  • anuck 7 novembre 2008 12:54

    Je vous suis sur GM et je double la mise et à 10 contre 1 svp.



  • anuck 4 novembre 2008 15:15

    @ l’auteur

    J’ai l’impression que vous nous faites un gros coup de parano. S’il est exact que votre machine à café ou votre téléviseur possedera une adresse IP, il n’est pas exact que n’importe qui puisse se connecter à cette machine à café. Pour la simple et bonne raison que vous M. X vous serez considéré comme un domaine avec votre IP flottante et que votre machine à café sera considéré comme un sous-domaine. Au niveau de l’accessibilité des adresses cela change complètement. Si vous êtes dans une entreprise que vous soyez en IPv4 ou bientôt en IPv6 vous pouvez très bien imprimer un doc à votre photocopieuse (qui à une adresse IP) même si elle est 2 étages en dessus ou même si vous n’êtes pas dans le même sous domaine. On vous donne une autorisation pour le faire et c’est très bien sécurisé. Sauf s’il a une autorisation le simple péquin habitant à Tokyo ne peut imprimer un doc à Tours même s’il connait l’IP du domaine.

    Maintenant quant aux bornes WiFi ou Wimax, il est bien clair que ce n’est pas la panacée et que trop souvent les gens oublient de bien se protéger.

    N’ayez pas peur, votre four que vous aurez programmé à 16 heures pour cuire votre roti ne sera pas cuit 3 fois parceque deux crackers vous auront piraté l’adresse IP dudit four.



  • anuck 20 octobre 2008 14:11

    Excellent lien pour tout savoir de cette crise et de la responsabilité des banques

    Vidéo à voir surtout pour les banquiers





  • anuck 10 octobre 2008 16:36

    @ manuelarm

    c’est bien la solidarité intergénérationelle mais faut-il qu’iil y ait des jeunes qui cotisent et comme il y a de moins en moins de jeunes et de plus en plus de vieux .... je suis sûr que vous avez saisi rapidemment le problème.



  • anuck 10 octobre 2008 12:11

    Article tendancieux qui n’apporte rien au débat de la retraite par capitalisation.

    Qui vous dit que le modèle par capitalisation s’est écroulé ? Vos sources svp. Maintenant il n’y a pas que le modèle par capitalisation. Il peut y avoir aussi des "mixtes" : répartition, capitalisation et épargne volontaire. C’est un modèle auquel les travailleurs souscrivent en suisse par exemple. On appelle cela modèle mixte des 3 piliers. Leurs buts sont différents :

    1. Le maintien du minimum vital pour le 1er pilier.
    2. Le maintien, avec le concours du 1er pilier, du niveau de vie antérieur pour le 2e pilier, jusqu’à
    concurrence d’un niveau annuel de salaire de CHF 77 400 (valeur 2006).
    3. Le maintien, avec le concours des deux premiers piliers et du 2e pilier complémentaire, du niveau
    de vie antérieur pour le 3e pilier lorsque le salaire excède CHF 77 400.

    En répartissant ainsi, on assure à peu près le 100 % du dernier salaire.

    Maintenant votre article sous entend que la fortune d’un modèle par capitalisation s’est volatilisé. Je vous mets ci-après la répartition de ce modèle pour une grande assurance suisse :

    la part en actions est aujourd’hui de 4,3% après avoir été réduite de 0,3% au premier semestre. Le reste du portefeuille est placé en immobilier (13%), hypothèques (11%), obligations et prêts (69%) et liquidités (3%).

    Vous pouvez noter que l’exposition aux risques est très conservatrice. Il est dommage que votre article ne reflète pas la réalité.

    Je signale que pour des motifs totalement idéologique je suis contre la retraite par capitalisation.



  • anuck 10 octobre 2008 12:03

    Article tendancieux qui n’apporte rien au débat de la retraite par capitalisation.

    Qui vous dit que le modèle par capitalisation s’est écroulé ? Vos sources svp. Maintenant il n’y a pas que le modèle par capitalisation. Il peut y avoir aussi des "mixtes" : répartition, capitalisation et épargne volontaire. C’est un modèle auquel les travailleurs souscrivent en suisse par exemple. On appelle cela modèle mixte des 3 piliers. Leurs buts sont différents :

    1. Le maintien du minimum vital pour le 1er pilier.
    2. Le maintien, avec le concours du 1er pilier, du niveau de vie antérieur pour le 2e pilier, jusqu’à
    concurrence d’un niveau annuel de salaire de CHF 77 400 (valeur 2006).
    3. Le maintien, avec le concours des deux premiers piliers et du 2e pilier complémentaire, du niveau
    de vie antérieur pour le 3e pilier lorsque le salaire excède CHF 77 400.

    En répartissant ainsi, on assure à peu près le 100 % du dernier salaire.

    Maintenant votre article sous entend que la fortune d’un modèle par capitalisation s’est volatilisé. Je vous mets ci-après la répartition de ce modèle pour une grande assurance suisse :

    la part en actions est aujourd’hui de 4,3% après avoir été réduite de 0,3% au premier semestre. Le reste du portefeuille est placé en immobilier (13%), hypothèques (11%), obligations et prêts (69%) et liquidités (3%).

    Vous pouvez noter que l’exposition aux risques est très conservatrice. Il est dommage que votre article ne reflète pas la réalité.

    Je signale que pour des motifs totalement idéologique je suis contre la retraite par capitalisation.



  • anuck 2 juillet 2008 13:51

    @ Charlie

    Vos références SVP ??



  • anuck 2 juillet 2008 13:42

    @ charlie

    Qui vous permets de dire qu’ Halimi et Rudy sont deux faits divers ou 2 faits de sociétés identiques ? Je n’ose espérer que vous ne mélangez pas exprés l’antisémitisme et l’antisionisme. A moins que vous n’ayez une culture en ce domaine très restreinte. Je suppose que c’est plutôt cela.



  • anuck 22 juin 2008 01:13

    Ressortons la "titine" à Guillot et là je vous promets que je ferais des heures sup et même sans être payé.



  • anuck 28 mai 2008 12:19

    JPF aide les candidats ??? Mais bien sur. Et c’est normal. Certains de ces candidats sont des "Lerma" en puissance avec un QI proche de celui de la poulpe. Imaginez un taux de déchet avoisinant les 80% au début des questions "moyennement difficiles", le jeu fait 2 mois et pis s’en va. (dans un sens, cela serait bien)

     

    Maintenant quant au fameux million, je crois, si je ne me trompe pas, que les candidats ne peuvent pas gagner cette somme. En effet si le candidat dépasse un certain seuil donné (300 ou 400000 euros) TF1 donne la difference à un oeuvre.



  • anuck 12 mai 2008 16:35

    Oui, on rentre en force en Birmanie, on kidnappe des enfants qui sont orphelins de Birmanie (bien entendu sans vérifier) et on les vends à des familles françaises en manque d’enfants. On appelle Breteau, qui bien entendu a déjà pris contact avec Kouchner et Yade, et on fait un raout télévisuel lors de leurs arrivées sur le territoire français. Et on dit au monde entier que grâçe à la France des orphelins peuvent enfin vivre décemment loin du despotisme des militaires birmans.

     

    J’oubliais, on écrit un deuxième livre édité chez Plon et on prépare un film.



  • anuck 29 avril 2008 16:50

    Voila une nouvelle qu’est bonne. Je vais enfin trouver une place pour garer ma bagnole 



  • anuck 11 avril 2008 16:38

    C’est bien beau tout cela, mais a-t-on vu des hommes politiques de gauche ou même du centre demander à ce qu’il n’y ai pas de troupes en afghanistan ? A part demander de faire un bla-bla à l’assemblée pour se donner bonne conscience, il n’y a rien. Et les Français dans leur ensemble, ils sont très muets. A croire que cela ne les dérangent pas trop que nos soldats aillent se faire déguiller là-bas. Et les syndicats et les églises et les associations professionnelles...... Rien, pas la moindre petite once de révolte.

     

    Je signale qu’il y a déjà eu 14 morts en afghanistan parmi les troupes françaises.



  • anuck 11 avril 2008 12:09

    Il y a 6 mois, c’était le Darfour. Aujourd’hui c’est le Tibet. Dans 6 mois on trouvera bien autre chose.

     

    Faut bien occuper les gens.