• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Kobayachi



  • Kobayachi Kobayachi 11 septembre 2013 12:33

    « Follow the money » : toujours suivre l’argent.

    Quel objectif pourrait il y avoir pour que les US, l’Europe et la Russie se fâche en Syrie ?

    D’un point de vue géostratégique c’est assez limpide. L’Europe et l’Allemagne en particulier est très dépendante du gaz Russe. Un nouveau gazoduc qui relierait l’Arabie Saoudite a l’Europe continentale via la Syrie viserait a grandement réduire cette dépendance envers la Russie.

    L’Europe a donc tout a fait intérêt a ce que nos alliés transatlantique nous aide a persuadé la Syrie (allié Russe) à laisser passer ce gazoduc sur leur territoire. Cela explique aussi le silence assourdissant Allemand sur ce conflit.

     Après, il faut naturellement aussi trouver un faut prétexte pour justifier une intervention armée et dans ce domaine la machine a propagande américaine et européenne a vraiment encore de gros efforts a faire.



  • Kobayachi Kobayachi 30 juillet 2012 18:36

    Le premier commentaire pragmatique !
    Le reste, comme l’article d’ailleurs n’est que de la polémique et de la sémantique.
    Il y a une très bonne raison au déboires de Peugeot et cela n’a rien a voir avec notre gouvernement. Peugeot c’est une erreur de stratégie toute bête. Selon Michael Porteur (les gars du marketing comprendrons), Peugeot est « stuck in the middle » sur leur positionement sur le marché automobile Européen. Cela ne leur permet pas d’augmenter leur prix car la qualité n’est pas comparable aux voitures Allemandes et ils n’ont pas de volume de production suffisant pour rester competitif face aux producteurs asiatiques. Bref, une gamme trop pourrit pour le luxe et trop chère pour une bas de gamme.
    Si quelqu’un est a blâmé pour cette déroute c’est donc bien le management de Peugeot.
    Combien de bonus l’année dernière déjà ?



  • Kobayachi Kobayachi 20 juillet 2012 22:58

    Une théorie scientifique est toujours a ses début une simple construction mentale, que ce soit dans les sciences dure ou sociales. Pour cité Popper ; cette construction mentale s’utilise comme un filet que l’on jette dans l’océan pour espérer ramener du poison, les poisson que capture la théorie scientifique, ce sont des faits. Le travail de la recherche consiste a resserre les mailles de nos théories.



  • Kobayachi Kobayachi 5 juillet 2012 17:22

    Ok, je crois qu’il y a un problème de traduction (le français n’est pas ma langue maternelle).
    Quand je parle d’argent de base je voulais dire des bons au trésor (monetary base), pas l’argent que nous utilisons tous les jours.
    Bref, le débat tourne justement sur le fait qu’ils n’ont plus raison d’être pour les banques puisqu’elles se sont retourné vers la collateralisation pour respecter les accords Basel.
    Quel avantage y a t il alors pour une banque pour achetez de la dette d’état ? surtout a des taux comme en Allemagne ?



  • Kobayachi Kobayachi 5 juillet 2012 08:16

    Je ne vois pas vraiment l’intérêt de nous copier ici une grande partie de ce que l’on nous raconte dans les livres scolaires. Certains apprécierons, j’en suis sure... mais beaucoup passerons leur chemin.
    De plus, vous passez complétement a coté du débat principal en ce moment parmi les économistes : L’argent de base est-il encore nécessaire dans notre système monétaire moderne ?
    La création monétaire s’étant fait principalement par création de crédit dans le secteur privé et surtout par collateralisation.

    http://www.voxeu.org/article/other-deleveraging-what-economists-need-know-about-modern-money-creation-process

    De plus, simple remarque, mais le mouvement MMT s’est fait explosé en vol il y a quelques mois déjà pour des raisons purement dogmatiques. Voir MMR etc...



  • Kobayachi Kobayachi 23 janvier 2012 16:08

    Ô rage ! ô désespoir ! ô viellesse ennemie ! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?

    Ouais, ben on ne les entendait pas se plaindre les Grecques quand ils profitaient à fond du système après leur adhésion à l’Euro.
    D’ailleurs ils ont tout à fait le droit d’en ressortir s’ils le souhaitent, la souffrance en sera plus intense mais bien plus courte. Mais je ne crois pas que cela soit vraiment ce qu’ils souhaitent.

    Toute mon amitié au peuple Grecque, mais n’oublions tout de meme pas que c’est de leur propre faute et qu’ils nous foutent bien dans la m#*de.



  • Kobayachi Kobayachi 23 janvier 2012 15:55

    Vous devriez aller plus loin dans l’explication des CDS. A quoi peuvent-ils bien servir s’ils ne sont jamais exercés ? N’y a-t-il pas comme une petite erreur mathématique dans leur calcules ?
    Qui a émis ces CDS sur de la dette Grecque ? S’il y a default sur la dette Grecque, il y a t il également possibilité de default pour les contreparties des détenteurs de ces CDS ?



  • Kobayachi Kobayachi 23 janvier 2012 15:24

    Pourquoi pensez vous qu’Axel Weber et Jurgen Stark avaient tout deux demissionner en septembre dernier ?
    La monetisation on y est deja en plein dedans au cas ou personne ne l’aurait remarquer smiley



  • Kobayachi Kobayachi 23 janvier 2012 15:03

    Crash JPM... buy silver.
    Je me souviens bien de cette action menée par Max Keiser. Cela avait assez bien marché avec un cours qui était monté à 50$ avant que les régulateurs ne commences a manipulé ouvertement ce marché en demandant des marges de plus en plus importantes.
    Le problème c’est qu’il y a plein de gens pour vous dire quand il faut acheter, mais personne vous vous prévenir quand il faut vendre.
    Même chose sur l’or.
    Je suis assez d’accord avec les arguments fondamentaux (marché très petit avec une grosse demande industriel), si c’est pour du très long terme, acheter de l’argent physique semble être une opération très sure pour conserver son patrimoine et se protéger contre l’inflation (à venir).
    De plus, le cours des pièces de collection en argent sont corrélé au prix de l’argent, cela permet au petit porteur de spéculer sur le cours de l’argent tout en investissent aussi dans des pièces de collection.
    Par contre l’argument du ratio or/argent ne tient pas amha. Qui peut dire avec certitude que c’est l’argent qui est sous-évalué ? Peut-être est-ce simplement l’or qui est surévalué.



  • Kobayachi Kobayachi 2 janvier 2012 15:11

    Bon article, le style m’a laissé un peu sur ma faim, dommage.

    Ce que vous appelez une théorie n’en est pas une, pour nombre de gens dont moi-même,  c’est simplement une évidence.

    Voici un lien vers un documentaire « the ascent of money » sur l’histoire de l’argent en 6 épisodes de Nials Fergusson, un historien économiste qui va un peu dans le même sens, puisqu’il explique tout simplement que la majorité des guerres ont été decidé pour des raisons purement économiques.

    http://www.youtube.com/watch?v=kXMygmS_Ank



  • Kobayachi Kobayachi 21 août 2011 14:29

    Je vous l’accorde, il s’agit certainement d’un manque de respect envers les lecteurs de ce forum que d’écrire un message a la va vite sur un clavier Qwerty sans utilisé le correcteur d’orthographe.
    De plus ma langue maternelle n’est pas le français, j’habite en Allemagne depuis quelques années après avoir vécu plusieurs années en France et aux USA.

    Mais sur le fond, je maintiens ce que j’ai dit : cet article n’apporte aucun argument valide, rationnel ou vérifiable pour prédire la fin de l’Euro. De plus il oublie d’expliquer le fonctionnement de notre système monétaire pour inciter le lecteur à avoir une réaction purement émotionnelle.

    De la même manière les medias en générale nous informent que la seule solution pour l’Euro est d’avoir une unification fiscale et politique européenne pour soutenir notre monnaie, sans jamais se donné la peine d’expliquer pourquoi. 



  • Kobayachi Kobayachi 20 août 2011 15:29

    Fin de partie pour l’Euro ?

    Vous seriez pret a parier votre argent sur la fin de l’Euro ?
    Moi oui, je suis pret a parier toutes mes economies sur le fait que l’Euro va survivre. Si cela vous interresse Mr. Santi, contacter moi et on pourra metre cela sur papier.

    A moins bien sure que vous meme ne croyez pas a ce que vous ecrivez et votre but n’est que de jouer avec la peur des gens (qui n’ont surement pas votre niveau d’education economique ou le miens)



  • Kobayachi Kobayachi 25 décembre 2009 11:08

    Tout simplement affligeant de voir qu’un commentaire de ce style puisse obtenir 16 votes.
    Un tel exemple de méconnaissance du monde géopolitique et de l’histoire me donne froid dans le dos.

    Oui, bien sur nous occidentaux avons été les premiers à pillez sans vergogne les ressources de la planète, nous avons été les premiers a envahir et a massacrer des millions d’innocents. Mais il ne faudrait pas aussi oublier que c’est en occident que les plus grand progrès scientifique, technologiques et sociaux ont eu lieu.

    Faudrait-il simplement oublié tout ce que nous savons aujourd’hui sur le changement climatique pour la simple raison que nos parents ont dépouiller et polluer cette planete ?
    Cela donne t il le droit au chinois ou aux indiens d’en faire de même aujourd’hui au risque d’éradiquer l’humanité entière pour simplement assouvir un rêve d’hégémonie ?

    Dalamix, vous êtes, sans vous en rendre compte, le parfait exemple des ravages que l’information formatée des medias occidentaux peut avoir sur le citoyen lambda.

    Nous en sommes aujourd’hui là ou nous en sommes, rien ne sert plus de pointer du doigt telle ou telle nation (ou individu). Nous connaissons tous le problème et c’est a chacun de nous de faire sa part des choses. Quelques exemples de choses que vous pourriez faire : trier vos ordures, faire du composte, acheter un chauffe eau solaire, installer un chauffage géothermique...

    Joyeux Noel tout de même.



  • Kobayachi Kobayachi 28 novembre 2009 16:53

    Bien vu la relation entre les bulles et les grattes ciels. On peu pratiquement voir une crise après chaque nouveau record d’altitude atteint.
    Il y avait aussi une autre théorie avec la longueur des jupes des femmes qui disait que plus l’économie allais bien, plus les jupes étaient courte et comme quoi les périodes d’austérité étaient une double punition pour certains, parce que les femmes choisissaient des vêtements un peu plus couvert.



  • Kobayachi Kobayachi 4 septembre 2009 17:37

    Le plan de relance semble marcher... pour l’instant. Beau nombre d’économiste (dont Krugmann, copain de classe de Bernanke) avait prévenu que le bail out ne suffirait pas. Les banques US ont toujours beaucoup de « toxic assets » sur leur comptes (environ 2/3 du montant initial) et c’est bien pour cette raison qu’elles ne prêtes pas a leur plein potentiel car elle vives toujours dans la peur d’un nouveau choc qui pourrait leur être fatal.
    Par ailleurs, les effets du plan de relance semble s’estomper et l’on se demande bien qu’est ce qui pourra empecher une nouvelle rechute puisque cette fois ci même les états ne peuvent plus se permettre d’aggraver leur bilan.



  • Kobayachi Kobayachi 31 août 2009 18:58

    L’analogie que vous faites entre la bulle internet et celle des produits dérivée me semble pertinente.
    En effet, lors de l’essor de l’internet, beaux nombre d’investisseurs se sont rué sur cette nouvelle technologie et cela a fini par partir en bulle de savon. Mais force est de constater que l’internet est toujours la, représente un bonne partie de l’activité professionnelle et plus personne ne voudrais s’en passer de nos jours. De meme je pense qu’il en sera de meme de certain produit financiers issue de l’innovation florissante de ces dernières années. Notamment les produits structurés sont d’un bon sens mathématique indéniable et ce serait dans certains cas un avantage de les garder.

    Vous parler également d’irrationalité de certains acteurs financier, vous n’êtes, j’en suis certain, pas sans savoir que des études ont été faites sur le sujet, et me permet donc de chaudement vous recommander la lecture de « predictably irrational » de Dan Ariely.



  • Kobayachi Kobayachi 13 août 2009 20:03

    Il est bon de rappeler parfois certains passages douloureux de l’histoire.
    Une grande partie d’Alsaciens avait aussi été déplacé avant l’invasion allemande. Ce fut le cas de mes grand parents. C’est la raison pour laquelle mère est née dans le Puy de Dome.
    Cette génération des malgré nous est aujourd’hui progressivement en train de disparaitre, espérons donc que nous puissions enfin tourner cette page sombre pour l’Alsace et continuer à vivre en paix avec nos voisins.
    Paix à leur âme.



  • Kobayachi Kobayachi 20 juillet 2009 12:23

    Ayant utilisé ryanair pour la première fois la semaine dernière pour un trajet Barcelone-Baden-Baden, je me permets de laisser ici un commentaire.
    Première chose, il s’agit certainement d’un coup d’intox, même ci honnêtement les dirigeants de cette compagnie semblent vraiment capables du pire.
    Mon expérience a été l’une des plus désagréables. Jamais je n’est vu un tel bordel dans un aéroport. Je n’est jamais vu des passagers se comporter aussi mal et se voir traiter comme du bétail.
    Pourtant, cela ne couterait rien, voir presque rien a ryanair pour rendre cette expérience plus agréable pour l’usagé.

    Je m’explique :
    Arrivée à l’aéroport, une file énorme est présente devant les 2 seuls guichets ouverts. Bêtement j’avais imaginé qu’il y aurait des guichets automatiques (self check in) comme cela est de plus en plus rependu aux USA et a permis de grandement réduire le nombre de guichets et les temps d’attentes, mais non, pas de self check in, il faut faire la queue pendant une heure.
    Secundo, la file était très lente, certaines personnes ayant un léger surpoids dans leur bagages ayant été obligé de rééquilibré leur bagages devant le guichet et faisant attendre tout le monde. Pourquoi ne pas mettre une ou plusieurs balances avant la queue pour que chacun puisse vérifier le poids de ses bagages avant de se ranger dans la file ?
    Bref, ce fut ensuite direction la porte d’embarquement ou ces mêmes passagers se mettent en file devant la porte d’embarquement déjà 45 mins avant l’embarquement car chez Ryanair il n’y a pas de places réservés. Le premier a bord a le droit de prendre la place qu’il souhaite.
    Heureusement pour moi, j’avais pris l’option priority pour 10€ de plus pour ne pas me faire écraser la cette meute prêt a tout pour s’assurer d’une bonne place dans l’avion.

    Résultat de l’opération : en prenant en compte le fait que le trajet fut beaucoup plus long et moins agréable qu’une ligne régulière (on arrive a un petit aéroport bien loin de la ville souhaiter) qu’il faut payer ensuite le bus pour rejoindre la destination voulue, qu’il faut payer tout bagages supplémentaires. J’ais du économiser en tout et pour tout 50€ et perdu 1 heure et demi de mon temps en plus.

    Je n’ais rien contre le « low cost » quand cela est fait de manière bien organiser, mais cela ne me semble pas être le cas chez Ryanair. Pourquoi n’y a t il pas de self check in ? Pourquoi n’y a t il pas de balance pour pouvoir vérifier ses bagages ? Pourquoi ne pas attribuer de places dans l’avion ?



  • Kobayachi Kobayachi 20 juillet 2009 12:06

    Google ne fait que suivre la tendance instaurer par Intel.
    Dans sa dernière génération de microchip, Intel a privilégié l’économie d’énergie par rapport au gain en puissance. La loi de Moore est toujours valide, mais connait un léger un léger changement. Intel pensant qu’il ne sert a rien de fournir des processeurs plus puissant consommant encore plus d’énergie alors que la demande au niveau software n’arrive pas vraiment à suivre pour le grand public. La grande demande sur les laptop ou autre netbooks y est aussi pour beaucoup.
    Microsoft a également changé de direction après l’échec cuisant de Vista très gourmant en ressources et en énergie. Seven sera plus en accord avec la vision actuelle.
    Google a aussi investie massivement dans plusieurs startups californiennes, leur but : produire de l’électricité grâce a des panneaux solaires basé sur la nanotechnologie ( par exemple Nanosolar inc qui a reçu des millions de Google)



  • Kobayachi Kobayachi 27 juin 2009 10:38

    M’enfin Mr. Allard... vous savez bien que nos mass media vont vite trouver une solution a cette histoire au cas ou un vaillant journaliste oserait creuser cette histoire.
    On peut trouver un autre accusé par exemple. Quelqu’un qui pourait etre un rival a notre dictateur actuel (comme De Villepin par exemple). Sarkozi ne manquant pas de petitesse il trouvera qqu d’autre pour payer les pots casser au cas fort improbable ou cette histoire serait reellement repris par la presse grand publique. A moins qu’il soit vraiment lache et decide de se debarrasser de son mentor Balladur.
    Bref une histoire qui n’as pas grande chances d’aboutir.
    Bienvenue en dictature douce.