• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Black Ader



  • Black Ader 18 décembre 2007 17:21

    Spéculer c’est tâcher de prévoir l’avenir. Les gens qui font des études sont des spéculateurs, tout comme ceux qui achétent une maison pour leur retraite ou qui arretent de fumer, ainsi que tout les patrons, dirigeants, investisseurs, banquiers, etc. La spéculation est necessaire à l’économie. Dire que ca ne crée pas de valeur, c’est donc dire que le commerce n’en créé pas, ce qui est faux. La spéculation, c’est de l’allocation optimal de ressource. J’achéte une chose dont vous ne voulez pas. Plus tard vous la voulez, je vous la revend plus chére. C’est tout à fait normal. Sans moi vous n’auriez pas cette chose, que vous êtes pourtant prés à payer cher. J’ai donc créé pour vous de la valeur, vous rétribuez mon intelligence à avoir prévu vos besoins, ainsi que le cout d’opportunité de mon capital immobilisé, et nous nous en trouvons mieux tous les deux. Evidement, si plus de personne veulent acheter mon biens, je le vendrais le plus cher possible, puisque les choses n’ont pas de valeur en soi. Celui qui paye le plus indique par la même son interet le plus grand à mon bien, et donc la satisfaction général est maximal. Par ailleur cela évite les gaspillages inévitables lorsqu’un biens n’est pas assez cher.

    Au reste, je peux aussi spéculer « à la baisse ». Je vous vend un bien que vous désirez (et que vous êtes libre à votre tour de vendre, louer, etc..) mais vous ne serez livré que dans un mois. Mon rôle est donc de vous fournir tout de suite un bien que, grâce à ma spéculation, j’espére obtenir moins cher dans un mois. J’empocherais alors la différence.

    La spéculation n’a rien de démoniaque. C’est une activité parfaitement saine.

    Quand au subprime, ma foi, les gens ne sont pas des débiles : ils savaient parfaitement ce qu’ils signaient, choisissent leur vie, sont adultes, et ne se sont pas du tout fait rouler.



  • Black Ader 17 décembre 2007 13:06

    « “A Libération, nous devons défendre l’idée d’une presse engagée mais honnête intellectuellement“ »

    Oui, oui, oui, et puis il doit aussi exister des journalistes NAZI engagé, mais honnête intellectuellement qui vont vous pondre des article honnête intellectuellement sur les Juifs, on y croit tous.. Et pourquoi pas des journalistes MARXISTES mais honnêtes intellectuellements qui vont écrirent honnêtement intellectuellement sur les Riches ?

    Enfin bref, quand on est engagé, donc payé (par qui ?) et aux ordres, et qu’on le revendique, on ne prétend pas être honnête intellectuellement en plus !



  • Black Ader 17 décembre 2007 13:01

    « La démocratie, ainsi conçue, s’oppose à des degrés divers à l’ensemble de tous les autres systèmes politiques : anarchie, aristocratie, despotisme, dictature, gérontocratie, monarchie, oligarchie, ploutocratie, technocratie, théocratie, tyrannie. Elle s’y oppose dans la mesure où ces autres systèmes politiques ne respectent pas un des principes fondamentaux de la démocratie : la séparation des pouvoirs. »

    Perdu ! La Monarchie respectait la séparation des pouvoirs, et c’est même Montesquieu lui même qui le dit..

    Par ailleur, nous ne sommes pas en démocratie, mais en République, qui est un modéle parfaitement compatible avec l’aristocratie. Ou avec les autre modéle sociaux que vous évoquez, d’ailleur (pourquoi une démocratie ne serait elle pas ploutocrate ou gérontocrate ??? Ca n’a aucun rapport ! Le représentant n’a pas à être représentatif, au sens de « semblable », à ses electeurs ! Sinon, arretons de voter !).

    « Faut-il renoncer, même partiellement aux libertés individuelles au risque de perdre le sens de la démocratie elle-même ? »

    Vous avez un siécle de retard : depuis le début du XXéme siécle, la France à abandonné la Liberté pour favoriser l’Egalité.

    « Ceci n’a pas toujours été le cas dans l’histoire de l’Humanité, et en soit il s’agit là d’un progrès incontestable. »

    Tous progrés étant subjectif, tous « progrés » peut parfaitement être contesté.

    « je pense notamment à Georges W. Bush qui n’a pas hésité déclaré ouvert la guerre des civilisations entre l’Occident et l’Islam »

    Bush ne croit pas du tout à la théorie de la guerres des civilisation, renseignez vous ! D’ailleur, pourquoi vouloir installer la démocratie en Irak si on pensait que les civilisations sont incompatibles ?

    « Or l’Histoire de l’avènement de la démocratie aux temps modernes s’est bien construite sur l’opposition de ce régime politique à l’idée que la légitimité du pouvoir politique était issu d’un élément divin quelqu’il soit. »

    Complétement faux. La religion est tout au contraire la base sur laquelle s’est appuyé l’amérique pour batir sa république. Et elle n’a pas posé de probléme en GB. L’opposition de l’Eglise en France vient uniquement de la nationalisation de celle-ci par les révolutionnaire, suivi du dépessage de ses biens, des destruction de masse des Eglise, cimetiere, etc, ,des massacres de ses prétres et nonnes, de ses fidéles, etc..

    « La légitimité ne vient plus de Dieu. »

    Elle ne venait d’ailleur pas du tout de Dieu sous l’ancien régime, qui n’est qu’une explication pour paysans, et en plus récente (pas avant Louis XIV). S’imaginez qu’on combat la monarchie parce qu’on combat Dieu, ca fait rire tout les gens un peu cultivé !

    Enfin bref, vous êtes gentil et de bonne volonté, mais votre article montre quelqu’un de plutôt jeune.