• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Vincent Verschoore



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 17 août 2015 18:05

    @jjwaDal
    Merci. Au moins ici toutes les opinions peuvent s’exprimer. Tout le monde évolue avec le temps, je ne doute pas que dans 30 ans les « jeunes » qui doutent d’Apollo aujourd’hui seront énervés par les jeunes d’alors qui douteront de je-ne-sais-quoi. Dans tous les cas où l’on ne peut pas vraiment savoir, le doute est préférable à la croyance, AMHA. Le danger c’est quand le doute devient lui-même une religion, en s’auto-justifiant sans référence à l’expérience.



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 17 août 2015 17:53

    @Senatus populusque (Courouve)
    Cela resterait un choix, personne ne serait obligé de manger végétarien. Sauf les musulmans les jours de cochon je suppose...



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 17 août 2015 17:12

    @Le Corbeau Magnifique
    Des droits d’auteur non, mais de droits de hauteur ça a failli... :)



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 17 août 2015 17:08

    @Senatus populusque (Courouve)
    Normalement c’est aux éleveurs de s’adapter à la demande, et pas aux écoliers de bouffer de la merde pour faire plaisir à l’industrie de la viande. Pour le reste d’accord, mais mieux vaut une solution peu courageuse et efficace que l’inverse. 



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 17 août 2015 13:48

    L’introduction systématique d’une option végétarienne, dont on parle beaucoup en ce moment, me semble être une bonne idée. Cela élimine l’aspect religieux et c’est diététiquement intéressant. 



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 16 août 2015 10:43

    @nours77
    Bonjour. Effectivement ce chiffre semble bas si l’on consulte d’autres sources. Le site http://www.culture-generale.fr/sciences/6735-combien-y-a-t-il-de-satellites-au-dessus-de-nous dit ceci :

    Alors si on fait le compte, il y a aujourd’hui environ 2500 satellites actifs, 10 000 objets de plus de 10 cm, 300 000 objets dont la taille est comprise entre 1 et 10 cm et quelques 35 millions d’objets inférieurs à 1 cm. Ces chiffres sont des approximations obtenus par des résultats statistiques. On ne peut en effet pas « observer » ces objets. Seuls les plus gros sont répertoriés et surveillés. On estime que 94 % de la masse qui gravite autour de la Terre représente des déchets. Pour preuve, la navette spatiale américaine a dû changer 60 hublots depuis son premier lancement à cause de ces débris, et elle n’est pas constamment en orbite !


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 2 août 2015 11:37

    Merci pour vos réactions. Je pense que le point clé ici, hors les aspects de morale ou de philosophie propres à chacun de nous, est la question de la possible existence, ou non, de cette Singularité. Si elle n’existe pas, l’intégration humaine et technologique suivra un développement plus ou moins linéaire mais non révolutionnaire : Les prothèses, les voitures autonomes, etc... Par contre si la singularité est possible, cad une évolution extrêmement rapide de l’IA débouchant sur des machines conscientes (au moins conscientes d’elles-même) et d’une capacité d’analyse et d’explication du monde que nous ne pouvons pas encore imaginer (et c’est la thèse de Kurzweil), alors là on change la donne, et comment s’y prépare t’on ? 


    Je ne pense pas qu’il soit judicieux de partir du principe que cette singularité n’est pas une possibilité bien réelle. D’ici 30 ans, nous aurons probablement des ordinateurs quantiques ou d’autres systèmes non classiques dont nous ne connaissons pas encore les réelles potentialités, mais elles sont a priori énormes. Ceux qui contrôleront ces machines auront un pouvoir au moins aussi démesuré que ceux qui contrôlent la finance aujourd’hui, et le pire serait que ce soient les mêmes. Si on n’y réfléchit pas sérieusement avant, après il sera trop tard. 




  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 2 juillet 2015 15:59

    @Garibaldi2
    Si, j’ai bien vu. Le drapeau se remet à bouger au passage du cosmonaute. A quelle distance passe t’il du drapeau ? Je ne sais pas, on ne peut pas savoir sans connaître la focale de l’appareil et sa distance par rapport au drapeau mais ca semble très proche. Il me semble acceptable de penser que les vibrations passent par le sol du cosmonaute au drapeau. A nouveau vu le manque d’air, il faudrait très peu d’énergie pour créer un effet de mouvement.

    Mais sinon faites l’expérience : plantez un drapeau dans une pièce fermée et passez à côté en sautillant, il y a fort peu de chances que ce dernier se mettre à battre. 


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 2 juillet 2015 12:10

    @Garibaldi2
    L’affaire du drapeau tend plutôt à décrédibiliser l’hypothèse du coup monté, du fait que le manque d’air sur la Lune fait justement qu’un drapeau peut continuer à flotter longtemps, vu que rien vient entraver l’inertie de l’objet. Sur Terre, dans un endroit clos, le drapeau arrête de bouger très rapidement du fait de la résistance de l’air, qui n’existe pas sur le Lune. Et imaginer que les américains auraient tourné un fake en studio en oubliant de fermer les portes me semble,comment dire, bref... :)



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 2 juillet 2015 11:52

    @cristobool
    Merci pour votre contribution. Je refuse le manichéisme « pour » ou « contre » les vaccins car la vaccination est à la base un calcul risque / bénéfice. Il ne faut pas considérer de la même manière un vaccin qui vous protège face à menace de mort bien réelle malgré d’éventuels inconvénients, et un vaccin qui vous protégera peut-être d’un risque assez improbable au prix d’effets secondaires que l’industrie aura tout fait pour cacher - situation que me semble confirmer le Lancet. 




  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 30 juin 2015 12:11

    Je ne vois pas en quoi cet article relève de conspirationnisme, alors qu’il est clairement indiqué que nous parlons de faits reconnus par la NASA elle-même. Si le fait d’aborder les OVNIs relève du conspirationnisme, alors là d’accord mais il faut aujourd’hui être sourd, aveugle et d’une insondable mauvaise foi pour ne pas reconnaître que le débat existe à un niveau tout à fait rationnel et ouvert. Il n’y a vraiment que morice pour tenter de rattacher cet article à la théorie que les américains ne sont jamais allés sur la Lune.

    Concernant les pierres, qui dit qu’elles sont cachées ? Je cite ce que dit la NASA à ce sujet, c’est tout. Ce que j’ignore par contre, c’est si n’importe quel institut de recherche peut avoir accès à ce stock. Je suppose, vu la déclaration russe, que ces derniers n’y ont pas accès. 


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 30 juin 2015 11:57

    Merci à toutes et tous pour vos contributions sur cette question éminemment complexe de la nature du problème islamise / terroriste auquel nous devons faire face ici en Europe. La réalité est multiple et complexe. Entre la perception d’un Islam local comme 5ème colonne d’un impérialisme islamo-fasciste en pleine résurgence, et celle du pauvre musulman ostracisé par la société qui adhère au terrorisme par vengeance ou désespoir, le delta est très large. 


    Pour moi le problème immédiat est d’arriver à discerner l’ennemi. Les barbus qui revendiquent l’instauration de la Charia en Europe, tout en profitant largement du système social, sont clairement des ennemis, tout comme ceux qui tirent à l’AK47 sur les plages, tunisiennes aujourd’hui mais peut-être bretonnes demain. Mais ceux-là ne sont-ils qu’une petite poignée de débiles isolés que nos polices peuvent identifier et surveiller de près, ou la partie visible d’un iceberg de haine englobant une partie importante de la communauté musulmane, qui peut se retourner contre nous à tout moment, sans avertissement ?
     
    Je n’ai pas la réponse à cette question, mais j’aimerais la trouver. 


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 29 juin 2015 22:07

    @Dom66
    Quand je pense que j’ai vécu 6 ans à Anderlecht... mais bon suis parti avant l’apparition de cette bande de c...

    Je comprend tout à fait votre position, et sans doute que plus on est confronté à cette bêtise moins on est tolérant. Maintenant, que représente ces types-là, et quel danger représentent-ils vraiment au-delà d’un folklore bête et méchant ? Je pense que la tolérance est en fait contre-productive, elle fait croire - avec raison - aux islamistes qu’ils pourront obtenir toutes les concessions qu’ils veulent. Un NON clair et définitif à toutes les requêtes communautaires incompatibles avec la Constitution, à commencer par la laïcité,permettrait sans doute de couper court et de faire sortir tout de suite le loup islamiste du bois musulman. Mais ça c’est ce que dit aussi le FN, donc personne d’autre n’ose le dire... 


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 29 juin 2015 16:23

    @docdory
    Ce courant de pensée existe certainement, mais je dirais que le problème ici est plutôt de comment faire la distinction entre islam et islamisme. Quand cette distinction semble impossible à faire, l’amalgame islam-islamisme devient la seule solution. Est-ce qu’une bande de jeunes arabes qui agressent verbalement une fille vêtue à l’occidentale (surtout en été), sont des islamistes ou de bons musulmans qui ne font qu’appliquer le Coran ? 



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 29 juin 2015 16:12

    @vachefolle

    J’ai peur de ne pas être d’accord :)
    D’abord, le nazisme, le communisme et l’islam sont très rationnels. Tout comme le capitalisme. La rationalité n’a rien à voir avec la morale ou la justice, encore moins avec la démocratie. Ce qui fait la force de ces mouvances, mais aussi leur faiblesse ultime qui les rends très peu résilientes sur le long terme, c’est leur simplisme. On adhère à des principes cohérents entre eux, on suit les règles, on ne se pose pas de questions et on profite de la rationalité, de la prédictibilité du système. 

    Mais un tel système ne sait pas faire face très longtemps au changement, à l’incertitude du monde qui l’entoure - à moins de s’enfermer telle la Corée du Nord, un mort-vivant sous respiration artificielle mais tenant une grenade dégoupillée à la main - . Il doit, un jour ou l’autre, s’assouplir ou disparaître. Devenir plus complexe. Dans la nature, c’est la complexité du vivant qui lui confère son pouvoir adaptif, pareil en politique - du moins jusqu’à un certain point, celui que nous connaissons en Europe où la technocratie asphyxie plus qu’elle ne renforce.

    Je n’excuse personne et certainement pas ces tarés de tueurs islamistes, mais j’essaie de dire que désigner un coupable sur base d’un acte sans prendre en compte tout le contexte ne peut mener qu’à des chasses aux sorcières qui font, in fine, le jeu des terroristes.
     


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 29 juin 2015 15:39

    @Massada
    Dire qu’une menace est extrêmement élevée implique de pouvoir la qualifier et la quantifier. Ce que le gouvernement est incapable de faire. En termes quantitatifs en tout cas, la menace islamiste est bien plus faible que la route, le tabac ou l’erreur judiciaire. La crédibilité est le capital permettant aux politiques de faire avancer les choses, mais nos politiques ont complètement dilapidé ce capital. Il leur reste simplement le « hype », l’entretien de la peur, et l’arsenal législatif leur permettant de museler, petit à petit, le constat de leur ineptitude.



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 29 juin 2015 15:20

    @morice
    Ceci est un article d’opinion, placé dans la rubrique ad hoc de ce site, qui reflète mon opinion basée sur les infos dont je dispose. Opinion qui ne colle pas avec la vôtre ni avec celle de l’establishment, et que donc par défaut vous labellisez « conspirationniste ». C’est votre droit, et je m’en tape. L’important, c’est que les opinions diverses puissent s’exprimer et donner lieu à des débats civilisés, que chacun puisse en tirer quelque chose.

    Cela dit, l’approche que vous semblez préférer, celles des élites qui édictent leurs savoirs de pacotille aux masses priées de fermer leur gueule, a malheureusement de beaux jours devant elle. 


  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 27 mai 2015 22:21

    @Luc-Laurent Salvador
    Ok, je note :). Mais a votre avis, l’idée même de recréer un cerveau sous une forme non naturelle (donc par le fait d’une modélisation) a t’elle un sens ? 



  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 26 mai 2015 18:00

    @robin
    Qu’est ce qui permettrait de les synchroniser et de garder une cohérence à l’ensemble ?