• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de bluerider



  • bluerider bluerider 3 mai 00:43

    @popov > OUI. Ce serait aussi beaucoup dû à Alienor d’Aquitaine, Mère de Richard Coeur de Lion, épouse d’Henri II, qui a imposé le français à la cour du roi. D’où l’abondance de termes français en droit anglais, mais aussi dans les nourritures « nobles », l’art de la guerre, la justice etc... je trouve ce fil trop cocardier. 12 000 des 24 000 mots de l’anglais sont d’origine latino-romaine ou française. Ca ne vous suffit pas comme bel exemple d’assimilation ? Nous sommes des rigolos à côté. Et des grincheux. 



  • bluerider bluerider 3 mai 00:38

    Rappelons tout de même que, grâce à Alienor d’Aquitaine, sur les 24 000 mots de la langue anglaise, 12 000 ont une racine française ou latino-romaine. Ca vous rend « quiet », non ?



  • bluerider bluerider 2 mai 19:18

    @Christian Labrune > Eric Mettout est d’une mauvaise foi sans borne, et refuse la discussion sur la base de faits et uniquement de faits. C’est pour cela qu’il est redac’chef de cette serpillère à cerveaux malades et paranoïaques (voir leur liste de sites victimes de leur inquisition nauséeuse) qu’est L’EXPRESS. Encore une fois, mettre à l’index des sites dits« conspis » ou propageant des bobards / « fake news » reviendrait 1/ à commencer par la liste de tous les sites officiels et de tous les journaux officiels dont les mensonges, comme dans cet article, sont innombrables, toujours dans le même sens politique de la machine infernale OTAN et 2/ c’est totalement contre-productif puisque l’effet Streisand se produit systématiquement, inverse à celui recherché. La seule solution est de REPONDRE aux questions que posent les internautes qui cherchent des REPONSES, pas des QUESTIONS. Le torchon appelé « Evaluation Nationale » qui a servi d’alibi pour balancer 103 missiles sur 3 cibles en Syrie est une injure à la raison humaine, et un nid potentiel à « conspirationnisme » puisqu’il ne dit RIEN. QUE DALLE. En fait c’est l’Etat lui-même qui génère le « conspirationnisme », en prenant les citoyens pour des cons, qu’il traite en plus (!) de « conspis » si ils ne sont pas dociles au point de le croire sur parole... c’est pousser ses propres citoyens à une schizophrénie d’origine étatique, une maladie efficace qui ostracise ceux dont l’état et ses médias déclarent qu’ils en sont atteints . Pour beaucoup, cette affgaire de Douma, c’est Powell et sa fiole d’anthrax revenu nicher à la DGSE.



  • bluerider bluerider 2 mai 19:04

    @Christian Labrune > ce qui n’est pas incompatible avec certaines info apportées par Malbrunot qui peuvent venir nourrir une réflexion divergente de ce journaliste par ailleurs oui c’est vrai, totalement aligné sur le discours atlantiste. Encore une fois nous lisons tout des 2 côtés des bélligérants pour reconstruire une version plausible des événements. Mais trop d’indices plaident en faveur d’une fausse révolution, comme en Libye, pour écarter cette interprétation. Et l’OTAN se traine un passif d’embrouilles tellement chargé que ce serait extraordinaire si, par extrême improbabilité et hasard le plus grand, notre « axe militaro-énergético-industriel » était blanc comme neige dans le désastre humanitaire qui frappe la Syrie, non ?



  • bluerider bluerider 1er mai 23:28

    @Christian Labrune > comme si la France n’avait pas de sang sur les mains avec ses 80 000 civils morts en Libye en 8 semaines d’usurpation de la résolution 1973, massacrés par nos Rafales, et les Typhoons anglais... Dire que Assad est un boucher n’a pas de sens en politique, ni en diplomatie, ni en art de la guerre. NOUS sommes responsables in fine du financement de cette gigantesque opération d’infiltration d’un pays souverain dès avant 2011 pour des raisons multiples sans liens avec les droits de l’homme dont nous nous contrefichons au Yemen ou en Corée du Nord. Les multiples attentats qui l’ont précédée attestent de la montée en puissance de cette campagne de déstabilisation avant la date du 15 mars 2011 et les événements, encore non élucidés ne vous en déplaise, de Deraa où il y a eu de très nombreux morts parmi les forces de l’ordre avant l’affaire des enfants disparus ou torturés. Lorsque Sarkozy a raccompagné sur le perron de l’Elysée le criminel Abdeljalil adoubé « président du CNT » libyen, et reconnu par la France avant même l’abdication de Kadhafi (les Cies pétrolières US ont poursuivi TOTAL sur cette base d’ailleurs, celle d’avoir négocié avec le CNT avant la disparition de Kadhafi et de son administration) il aurait dit à Abdeljalil « Et encore, vous n’avez rien vu. » Sur les 350 000 à 450 000 morts en Syrie, combien de civils innocents ont été tués par les armées loyalistes ? 120/150 000 tués sont des égorgeurs, 120/150 000 tués sont des soldats de l’armée syrienne et ses alliés, et sur les 100 à 150 000 restants, si nous prenons pour hypothèse un ratio identique au précédent, alors il y aurait 70 / 80 000 civils morts dûs aux égorgeurs, et 60 / 70 000 civils morts dus à l’armée syrienne... en 7 ans ? RAPPEL : de juin 44 à avril 45, les alliés ont tués 80 000 français.



  • bluerider bluerider 1er mai 23:13

    @Christian Labrune > vous parlez comme un Ayatollah.



  • bluerider bluerider 1er mai 19:20

    @Christian Labrune > ceci dit je note avec bonheur que sur le fond de l’article, apparemment vous ne pipez mot, ce qui vaut approbabtion, ou encore une fois je me trompe ?



  • bluerider bluerider 1er mai 18:45

    @Christian Labrune > Malbrunot dit que la Syrie a gagné la guerre, ce n’est déjà pas si mal. Et que Paris a perdu la guerre, et que Macron doit reprendre un processus politique et une place dans le débat diplomatique. 



    Il parle aussi et surtout des contrats gaziers (Les Chemins de Damas, page 118 et sq.)



  • bluerider bluerider 1er mai 16:11

    @Mohammed MADJOUR > lisez ma réponse à homphilo.



  • bluerider bluerider 1er mai 16:09

    @Homphilo > vous avez tout à fait raison. La re-fabrication du nouvel ennemi iranien est en cours. Face à ces tombereaux de mensonges, nous devons agir. 1/ OSER entamer des actions comme cet article, ou sur le terrain/ ne pas se dire que cela ne sert à rien. 2/ HARCELER les diffuseurs de ces tombereaux de fake news car plus nous sommes nombreux et d’horizons différents, plus il est difficile pour les medias de contenir le flux. Ainsi cet article a été transmis au médiateur de FRANCE 5 et au médiateur du CSA. et 3/ FAIRE DOUTER car en l’état larvaire de la contestation du flux médiatique ambiant, c’est hélàs la seule ADM (ARME DE DESTRUCTION MEDIATIQUE) à la portée de simples militants comme vous et moi. Tout ceci avec diplomatie mais fermeté, car « en face » rien n’est tout noir non plus. De nombreux journalistes essayent de faire passer des messages (Fabrice Arfi, Georges Malbrunot, Regis Le Sommier etc...)



  • bluerider bluerider 1er mai 14:18

    @tous ceux qui veulent réagir sur ce fil de commentaires : merci beaucoup, merci encore... de rester concentrés sur le sujet et de ne pas en faire un fil de règlements de compte interpersonnels. Ceux qui essayent de produire de l’information voire de la ré-information qui font sens à partir de leurs observations quotidiennes ont besoin de votre soutien ou de votre critique constructive, pas de vos piailleries.



  • bluerider bluerider 30 avril 19:02

    @Christian Labrune > il ne vous a pas échappé que cette « guerre » a commencé depuis 7 ans, et que c’est nous qui avons allumé la mêche j’espère ? Je finis par douter. Pourquoi y aurait-il eu en Europe des cellules dormantes, façon commandos Gehlen en Allemagne ou commandos « Gladio » en Italie après 45, et que ce système qui a bien fonctionné dans les années 70 et 80 en Europe (assassinat de Pasolini qui menacait de révéler les noms de ces commandos, attentat de Bologne et de Munich etc.) sous pilotage OTAN, n’aurait pas été implanté au Moyen Orient ? Les nombreux attentats en Syrie en 2009 2010 montrent que le monstre était déjà sur le terrain. En fait ils ont d’abord essayé avec des attentats dans les grandes villes, puis dans les villages avec des atrocités, le tout à chaque fois attribué au « régime », puis ils ont essayé de soulever le petit peuple... en vain. Alors saoudie et qatar ont mis les gros moyens avec notre logistique, et l’armée syrienne a commencé à arrêter des officiers français du Renseignement dès décembre 2011 (article de janvier 2012 dans le DAILY TELEGRAPH toujours en ligne : 13 officers...)... la suite, nous la connaissons un peu mieux, quoique...



  • bluerider bluerider 30 avril 18:41

    @cassini bah si cela nuit au bon fonctionnement du fil de commentaires, notamment en rameutant des trolls qui ne font pas avancer la discussion avec des faits nouveaux et sèment la zizanie, oui, je supprimerai les posts de ces trolls à mes yeux. Mais je suis optimiste, ils trouveront très vite d’autres pages où aller vaticiner tout à leur aise.



  • bluerider bluerider 30 avril 18:36

    @Christian Labrune > au moins vous nous faites rire, c’est déjà ça !



  • bluerider bluerider 30 avril 01:26

    @Labrune > mon extrême patience touche à sa fin. Donc merci de rester désormais factuel, uniquement avec des faits qui font novation à ceux déjà exprimés sur ce fil, et centrés sur l’objet de l’article, à savoir quels arguments factuels permettent de valider une version plutôt que l’autre. Un article interessant de Jonathan Cook traduit ici : http://www.entelekheia.fr/syrie-loccident-ne-veut-pas-entendre-les-temoins-de-douma/



  • bluerider bluerider 29 avril 20:22

    @njama > Ponce Pilate s’en était lavé les mains en laissant justement au peuple juif le soin de décider par lui-même du sort de Jésus. L’OTAN lui s’essuie les pompes sur la souveraineté du Liban et dicte les règles qui l’arrangent à la suite du désordre qu’il a causé. En 2 millénaires, on n’a pas beaucoup progressé. Le refus catégorique de M. Aoun est logique et légitime.



  • bluerider bluerider 29 avril 20:17

    @Dom66 > Jakubowicz renverse la charge de la preuve, tactique connue des désinformateurs et autres vrais faiseurs de complots. Il préfère le flou du torchon de l’EVALUATION NATIONALE, propre justement, à installer la rumeur et les déraillements du complotisme. Ce type est un FAKE à lui tout seul. Le vrai « négationniste » est celui qui nie la nécessité absolue, évidente, légitime et légale, de preuves infalsifiables et impossible à contredire. On en est très loin. Attendons le résultat de l’enquête OIAC demandée par la Russie et la Syrie, rappelons-le ici encore.



  • bluerider bluerider 29 avril 17:58

    @Christian Labrune > en fait je vous ai répondu pour passer la barre des 100 commentaires. C’est un complot. Je vous laisse emporter cet article à des hauteurs stratosphériques où je ne vous suivrez plus à présent, faute d’air.



  • bluerider bluerider 29 avril 17:56

    @Christian Labrune > vous interprétez une fois de plus à votre façon. Relisez. Il s’agit juste de remettre les pendules à l’heure, et à l’aune des informations disponibles dont je tente de peser le degré de véracité, absolument « abyssalement nul » côté OTAN, et vraisemblable (relisez l’article) côté loyaliste, j’adopte un point de vue que je propose -et non impose car rien ne vous empêche de ne pas me lire et encore moins de ne rien répondre- à des trolls comme vous sans vous saquer, ce qui est déjà énorme.



  • bluerider bluerider 29 avril 17:49

    @Pierre > oui, mais je pense que le delirium tremens qui les habite est intéressant à exposer crûment ici. Seuls les esprits limités se perdront à vouloir voir dans ces zonards la justification de leur propre haine et de leurs aboiements contre un site tout entier tél qu’AGORAVOX qu’ils qualifient depuis des années de « conspi ». Une fois que le lecteur a ENFIN compris qu’il était SEUL devant l’information quelle que soit sa source, il devient humble comme un pèlerin et méfiant comme un sioux (y compris les lecteurs remplis de fiel anti-conspis, ou les veilleurs de la DCRI, ou quiconque nous lit ici d’ailleurs). Donc je persiste et signe : abominer la blogosphère, légiférer contre elle ou tout discours déviant de la doxa OTAN tel que celui de la chaine RUSSIA TODAY FRANCE, voire de LEMEDIA ou POLONYTV ou THINKERVIEW, est une voie sans issue. L’Etat français devrait créer une institution ouverte et un lieu de débat constructif et multipartisan pour contre-informer PAR DES FAITS INFALSIFIABLES face aux dérives, mais certainement pas en punir ou en diaboliser les auteurs, meilleures façons de les rendre plus célèbres encore. Et ne pas laisser des journaux comme LIBE ou Le Monde créer leur propre « decodex » alors qu’ils sont eux-mêmes coutumiers de la fake news. L’Etat doit protéger le peuple, pas le pourchasser. Si il a des faits à opposer à ceux qui doutent comme moi ici, de leur torchon appelé pompeusement « EVALUATION NATIONALE » de l’attaque chimique du 7 avril 2018, non signé, non documenté sauf à vomir des 3 photos jointes sans aucune légende crédible, aucune contextualisation, aucun nom, aucun auteur des clichés etc... eh bien OUI nous sommes preneurs. OUI nous voulons les sources primaires. OUI nous voulons la vraie vérité et non de la paperasse de torche-cul indigne de l’Etat français face à son peuple, qui veut ainsi se justifier « à trop bon compte » du bombardement d’un autre peuple comme le sien. Who’s next now ?