• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de stephane



  • stephane 21 décembre 2009 12:48

    Bon article,

    pour lequel on pourrait aussi rajouter, comme exemple de manipulation, les armes de destruction massive irakiennes qui servirent de prétexte à l’invasion du pays. Elles faisaient aussi le « lien » si pratique entre Saddam Hussein et les attentats du 11 septembre.....

    Plus le mensonge est gros, plus il a de chances de passer : c’est ce qui ressort de ces différents exemples ; mais à force de nous affirmer qu’ils se sont fait manipuler, les médias n’ont plus aucune crédibilité.

    La recherche du sensationnel ne peut pas tout expliquer, pas plus qu’une crédulité digne d’enfants de 8 ans qui leur sert souvent à d’halibi. Leur mal à admettre leurs erreurs, leur mauvaise foi tant que le pot aux roses n’a pas été révélé nous imposent une vigilance -ou de la méfiance- qui leur fait défaut, quel que soit le sujet abordé, proportionnelle à l’importance de celui-ci.



  • stephane 16 décembre 2009 14:09

    @ Matif,

    merci pour ce complément détaillé d’informations .



  • stephane 16 décembre 2009 13:03

    Merci pour le renseignement, en éspérant qu’avec les fonctions qu’il occupe désormais, Sarkozy n’impose jamais ce système de vote électronique en France.



  • stephane 16 décembre 2009 12:59

    J’ai oublié le point virgule entre « élections » et « dans » : Bush n’a évidemment pas été élu ailleurs qu’aux USA....



  • stephane 16 décembre 2009 12:52

    Vous évoquez les tentatives « d’exportation » du système de vote électronique qui a permis à Bush de gagner les élections dans des pays où les USA voulaient étendre leur influence. Est ce celui que l’on nous a présenté il y a quelques années déjà et qui portait le nom, me semble-t-il, de système Diebolt ?

    Vous souvenez -vous des partis, ou hommes politiques français qui en ont fait le plus la promotion ?



  • stephane 15 décembre 2009 13:26

    « Le ridicule ne tue point » : encore heureux, sinon çà aurait été un vrai carnage...



  • stephane 15 décembre 2009 12:42

    U M P : Union de Mauvais Patriotes



  • stephane 5 décembre 2009 17:56

    L’affaire du golfe du Tonkin permit effectivement d’officialiser le conflit. Et là, on tombe dans l’épineux sujet des prétextes, plus ou moins fallacieux, qu’utilisent les états pour justifier d’une attaque ou autre riposte.

    En Histoire les exemples abondent : si Hitler avait gagné la guerre, on nous enseignerait que le IIIe Reich a riposté à l’attaque sournoise d’un poste frontière allemand par des agents polonais...



  • stephane 5 décembre 2009 17:22

    Eloquent . Le pic pétrolier et la déplétion qui s’ensuit auront effectivemement les conséquences que vous décrivez si ....l’on n’arrive pas à trouver un véritable supplétif au pétrole.

    On n’en prend pas le chemin, et pourtant le temps presse. 



  • stephane 5 décembre 2009 15:19

    Al Gore est l’archétype de l’homme politique qui a pris le thème du réchauffement climatique comme un véritable dogme  : vue la tournure quasi-religieuse que prennent les débats, votre illustration est très bonne à mon sens .

    Les amalgames que dénonce Courtillot sont illustrés de façon saisissante dans la video chez F Taddei : comme dans d’autres cas, c’est l’accusation de négationnisme qu’on lui envoie, et c’est supposé mettre fin au débat, comme si c’était l’argument ultime. 

    Mais où est le rapport avec le réchauffement ? C’est choquant, au point qu’à sa place j’aurai menacé celle qui venait de dire çà d’un procès en diffamation, qu’il n’aurait pu que gagner d’ailleurs.

    Le négationnisme ne concerne que la Shoah, tant d’utilisations abusives n’auront pour conséquence que de galvauder le terme, le vider de son sens dans un intérêt qui n’est certainement pas celui de la mémoire. Pas plus qu’il n’a fait avancer le débat.



  • stephane 5 décembre 2009 13:38

    Des arguments quasi-religieux : prometteurs, les débats du XXIe siècle.....



  • stephane 5 décembre 2009 13:05

    « en prétendant qu’un de leurs destroyers avait été attaqué... » : exact : les américains prétendirent avoir été attaqué par des vedettes rapides, matériel dont ne disposaient pas alors les nord-vietnamiens.

    Autre ressemblance, chaque annonce d’envoi de renforts supplémentaires était accompagnée d’une promesse datée de retrait, jusqu’au prochain envoi de troupes etc...



  • stephane 4 décembre 2009 13:13

    Excellente synthèse : le pic pétrolier est l’événement de notre vie, et je pèse mes mots.

    Pendant ce temps on se perd en débats inutiles sur le réchauffememt anthropique, dont les chiffres sont pour la plupart sujet à caution.

    La déplétion pétrolière est une réalité nettement plus chiffrable, et dont les effets vont se faire sentir de façon nettement plus dramatique dans un avenir proche.

    Les 10 ou 20 années qui viennent sont vraiment une période de grand danger pour l’humanité toute entière, mais pas pour les raisons présentées par les différents protagonistes !

    Merci pour cette très bonne réaction !



  • stephane 4 décembre 2009 11:43

    Morice,

    Je ne sais pas à quel point le reconditionnement d’un DC10 peut améliorer sa fiabilité, mais cet avion a eu des débuts sulfureux et une carrière controversée.

    Je n’ai pas toutes les catastrophes en tête, mais à Ermenonville en 73 ou 74, il y avait eu plus de 300 morts : défaut de conception du verrouillage de la porte de soute arrière, il me semble.

    Plus récemment, c’est une pièce métallique perdue par un DC10 sur le tarmac de Roissy
    qui perça un pneu du Concorde avec l’enchainement dramatique que l’on connait.

    Peut on déjà exclure la défaillance technique pour un crash si récent ?

    @ trollers et autres debunkers

    çà laisse quand même des traces un avion qui s’écrase dans un champ, c’est pas comme à Shanksville....



  • stephane 3 décembre 2009 17:52

    Non non : juste les clients aux plus gros porte feuilles, tout autour du monde . Aujourd’hui la solidarité des élites transnationales est une réalité....



  • stephane 3 décembre 2009 15:19

    « lorsqu’ils votent les peuples le plébiscitent » : j’ai jamais entendu parler de ce parti capitaliste si populaire .....

    Pour être plus réaliste, je dirais que comme la gauche pratique une politique libérale lorsqu’elle est au pouvoir, ses électeurs peuvent vous donner l’impression qu’ils sont capitalistes . Mais je ne suis pas sûr qu’ils apprécient beaucoup, voyez donc le déclin du PS depuis des années.

    Quand à réguler le capitalisme grâce à d’autres outils, çà semble mal parti : les libéraux européens de tous bords ont vidé la substance du pouvoir des états nation, l’Europe libérale n’a rien de franchement démocratique et se complait à passer par dessus le choix des électeurs, en les faisant par exemple revoter lorsque les résultats ne lui conviennent pas.

    Quand à son Président nouvellement co-opté, j’ai vu son son arrivée dans les locaux européens, le soir de sa nomination : en Mercedes noire, vitres teintées et gyrophare sur le toit . Tout un symbole. 



  • stephane 3 décembre 2009 14:27

    Chantecler,

    je ne suis pas sûr que le PS soit vraiment hostile au foyer libéraliste de Bruxelles, dans les années précédentes, ils ont voté 90% des textes émanant de Baroso : c’est même ce qui semble les avoir définitivement fâché avec la gauche de la gauche....



  • stephane 2 décembre 2009 23:03

    C’était juste de l’ironie, Morice, pour voir un peu ce qu’ils avaient dans les trippes....

    Bien à vous, et bon courage surtout ... 



  • stephane 2 décembre 2009 22:46

    Je ne saisi pas toutes les ficelles dans les pseusdos, mais pour les trollers en puissance, une petite tentative de diversion :

    Avec 30000 hommes supplémentaires en Afghanistan, et leur Prix Nobel de la Paix, vous pensez qu’ils vont l’avoir, Ben Laden ?



  • stephane 2 décembre 2009 21:20

    Pour l’intérêt de tout un chacun et surtout pour l’intérêt du site, un petit rappel :
     
    - l’auteur d’un article est le premier 1/3 ;

    - le lecteur constitue le deuxième 1/3 ;

    - le sujet de l’article le troisième 1/3 neutre, celui sur lequel on on devrait débattre .

    Au sujet d’énormités, de détails improbables ou de toute autre malfaçon concernant l’article, qui a vraiment un commentaire à faire ?