• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de SEPH



  • SEPH SEPH 13 juillet 10:17

    Excellent article



  • SEPH SEPH 5 juillet 20:21

    Pourquoi Larry Fink, le président-directeur général de l’entreprise BlackRock qui est la plus grosse société de gestion d’actifs

    au monde, est-il venu à l’Élysée pour voir Macron ? 

    Sans doute pour donner des ordres à son major d’homme poudré de la maison France. Larry Fink a ses entrées au Château, il a été l’artisan de la réforme inique des retraites et il espère une suite pour son business afin de faire main basse sur le pactole des retraites des salariés français.





  • SEPH SEPH 8 juin 16:32

    Le comble de la bêtise : Biden est-il sur la voie d’une guerre nucléaire avec la Russie ?!

    Les États-Unis n’ont rien à gagner et beaucoup à perdre en élargissant la liste des cibles autorisées pour les armes et munitions américaines utilisées par l’Ukraine. Le risque d’une escalade nucléaire est extrêmement insensé. L’autorisation accordée la semaine dernière par Joe Biden doit être annulée immédiatement avant qu’aucun dommage ne soit causé.


    Les Américains continuent de tenter d’intimider la Russie et ses alliés avec leurs armes nucléaires et autres capacités. Les sources de surveillance rapportent que dans la matinée du 8 juin, le bombardier stratégique intercontinental B-52N de l’US Air Force, capable de transporter des armes nucléaires, c’est rapproché de la région de Kaliningrad de la Fédération de Russie et a atteint une position de lancement de missile. Les experts considèrent le vol cet avion comme un entrainement à une frappe nucléaire d’entraînement sur l’enclave russe.

    La ligne d’action la plus sensée à ce stade est d’essayer de parvenir à un règlement négocié dans les meilleures conditions disponibles, de mettre fin au conflit actuel et de faire tout ce qui est diplomatiquement possible pour empêcher le déclenchement d’une autre guerre. Risquer une guerre existentielle avec la Russie alors que la sécurité nationale américaine n’est pas en danger est le comble de la stupidité.



  • SEPH SEPH 7 juin 20:40

     Macron, ce funambule qui va se casser la gueule

    "Toute l’Europe et les USA sont ainsi en train de basculer dans un synopsis apocalyptique. Emmanuel Macron, qui donne son feu vert à l’utilisation des missiles Scalps par l’Ukraine contre des cibles militaires en Russie, se rend-t-il compte que les seules cibles que vise Kiev sont des infrastructures civiles comme des hôpitaux, des marchés, des écoles  ? C’est de sa part beaucoup plus grave que de l’ignorance ou de l’aveuglement car de fait… il s’en moque. Français ou Russes peu importe, nous sommes tous ses ennemis ! Il nous hait et ne désire qu’une chose nous voir disparaître pour laisser la place à un meeting pot docile qui obéira au doigt et à l’œil à ses ordres, mais « l’œil était dans la tombe et regardait Caïn ». Et quoi qu’il fasse il faudra un jour qu’il se rende à la raison, la connaissance et la conscience s’opposeront toujours à sa déraison.....

     

    Nous attendons donc de voir les premiers missiles arriver « officiellement » sur le sol russe pour constater si Vladimir Poutine va – enfin – renvoyer le godelureau dans les cordes en lui flanquant une magistrale fessée bien méritée.

    Soyons lucides, ni la France ni l’Europe ne gagneront contre la Russie. Ou plutôt tout ce que gagnera la France c’est sa destruction. Mais dans la mesure où Emmanuel Macron a été mis en place par Washington pour, de son propre aveu, déconstruire ce qu’est la France, il ne pourra qu’en être ravie. La mission aura été menée à son terme avec succès et la planche à billets américaine va remplir son compte off-shore.....

    Pour ceux qui ont un peu de mémoire historique, souvenez-vous que lors de la première guerre mondiale, le gouvernement français a convaincu les paysans de partir à la guerre en leur disant « dans trois mois vous êtes de retour pour les moissons, tout va bien se passer ».

    Macron nous fait ainsi un retour dans le passé avec le même narratif que l’on pourrait traduire par « regardez en face ils sont mauvais, ils n’ont pas de soldats, ils utilisent des armes de l’époque soviétique, etc. ». Nous avons tous entendus cette rhétorique délirante de sa part et des médias qui lui sont tout dévoués claironnant : « regardez ils utilisent des tanks des années 40 ». LCI est même allé jusqu’à montrer à l’image un tank de la seconde guerre mondiale, oubliant au passage que ces mêmes tanks avaient largement défait la Wehrmacht, et que c’est grâce aux soldats Russes qui en ont chèrement payé le prix que la France a pu survivre.

    Sans la Russie, jamais les Américains n’auraient débarqué. Ceci dit, lorsque l’on voit avec quelle facilité ils se sont « offerts » la France, on en arrive à se demander si c’était vraiment une bonne chose ? Et lorsque l’on constate le mépris affiché par les « élites » françaises actuellement vis-à-vis de la Russie pour les cérémonies du 6 juin, c’est à se demander si les Russes n’auraient pas mieux fait de laisser l’UE se faire exterminer.

    Néanmoins, malgré toutes les fakes largement relayées de notre Macron national, la Russie est en train de gagner sa guerre quoi qu’on en dise.

    Non content d’utiliser nos missiles pour tuer des civils sur le territoire russe, les Français – dixit le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Oleksandr Syrsky – vont envoyer dans quelques jours des militaires en Ukraine. Correction faites par les services officiels du quai d’Orsay après la « gaffe » ukrainienne : « ce seront uniquement des instructeurs ». Mais… « ils seront des centaines, principalement formés pour programmer les missiles, et s’occuper des rampes de lancement de ces mêmes missiles ». Macron fait genre en appelant ça des « instructeurs » mais il ne s’agit ni plus ni moins qu’un acte de guerre de la France contre la Russie."

    par Valérie Bérenger

    Source : https://rusreinfo.ru/fr/2024/06/macron-ce-funambule-qui-va-se-casser-la-gueule/



  • SEPH SEPH 7 juin 18:00

    La partie française se chargera de former et d’équiper une brigade de troupes ukrainiennes comptant environ 4 500 militaires.

    C’est ce qu’a annoncé le chef du ministère français de la Défense, Sébastien Lecornu. Le ministre a souligné que la création d’une telle formation militaire nécessite une formation appropriée et des capacités considérables en matière d’ingénierie, de reconnaissance et d’artillerie.

    Lecornu a déclaré :
    "Pour la première fois que nous allons apporter un soutien aussi conséquent, ces 4 500 soldats ukrainiens de la brigade seront entièrement équipés et entraînés par l’armée française, le ministère français des Armées, mais seront formés en France."

     
    Emmanuel Macron avait annoncé plus tôt le transfert de cinq chasseurs Mirage à Kiev et sa volonté de former des pilotes ukrainiens pour piloter ces avions. Dans le même temps, le chef de la Ve République a déclaré que Paris n’autorisait pas les forces armées ukrainiennes à frapper les infrastructures civiles de la Fédération de Russie, mais approuvait les actions de représailles contre les forces armées russes.

    Macron a confirmé le soutien de Kiev et sa volonté d’impliquer directement son pays dans le conflit ukrainien. Pas à pas la France devient un cobelligérant contre la Russie.  A quand des soldats français ?!





  • SEPH SEPH 6 juin 20:56

    Macron va fournir des Mirages 2000 à L’UKRAINE. Qui va piloter ? des français sous uniforme ukrainien C’est de la folie, chaque jour la France s’implique de plus en plus dans cette guerre.

     .

     On ne sait qu’après si on a franchi la dernière « ligne rouge »

    C’est trop tard pour venir pleurer



  • SEPH SEPH 6 juin 16:37

    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

    Vous avez raison, Zelensky est soupçonné d’avoir détourné plusieurs dizaines de millions de Dollars (certains parlent de 40 millions).

    Ce criminel a envoyé son peuple à l’abattoir (environ 500 000 morts). La population de l’Ukraine est passée de 45 millions à 25-30millions et le pays est ruiné. Mais pas pour tout le monde Zelensky et ses amis nazis prospèrent en détournant l’aide occidentale.

    Ce pays est le plus corrompu de la planète



  • SEPH SEPH 6 juin 12:02

    Excellente vidéo de Caroline Galactéros au sujet de l’’OTAN qui entre dans la danse, planifie la guerre générale en Europe et relance l’escalade.

    Cette vidéo nous concerne tous :  https://youtu.be/-W0YA2kT8QA



  • SEPH SEPH 5 juin 20:54

    L’ancien député et conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, a mis en garde le 4 juin contre le risque d’un dérapage du conflit en Ukraine.

    « Vous vous souvenez comment a commencé la guerre du Vietnam pour les Américains ? On a commencé par envoyer des instructeurs, au bout de quatre ans ils étaient un demi-million », a déclaré le 4 juin Henri Guaino sur le plateau d’Europe 1, évoquant un conflit où près de 60 000 Américains ont été tués et 150 000 autres blessés.

    « C’est toujours la même histoire, c’est l’engrenage et l’escalade », a regretté H.Gaino, interrogé sur l’éventuelle annonce prochaine d’Emmanuel Macron de l’envoi de soldats français en Ukraine.

    Selon l’agence Reuters, qui citait le 30 mai plusieurs sources diplomatiques, Paris pourrait annoncer début juin l’envoi de formateurs militaires en Ukraine, en dépit des craintes de certains et des mises en garde de Moscou. « Les arrangements sont très avancés », a déclaré l’une des sources de l’agence de presse.

    Depuis, l’Élysée a annoncé que le président français interviendrait le 6 juin au soir au 20h de TF1 et France 2, mais aussi que Volodymyr Zelensky serait le 7 juin à Paris pour évoquer « les besoins de l’Ukraine ».

    « On joue avec le feu », a poursuivi Henri Guaino, rappelant le franchissement par les Occidentaux de « lignes rouges » successives, avec l’envoi progressif d’armes offensives, puis de chars lourds, puis d’avions et de missiles longue portée. « Maintenant on autorise à tirer sur le territoire russe et [on déclare] « Vous allez voir il ne va rien se passer » », a-t-il ajouté. « Le problème de ces lignes rouges, de la dernière ligne qu’il ne fallait pas franchir avant que les choses ne tournent mal et nous échappent, c’est qu’on ne sait qu’après que c’était la dernière » a-t-il mis en garde.

    Bref, « ne sait qu’après » si on a franchi la dernière « ligne rouge », prévient-il,



  • SEPH SEPH 5 juin 11:52

    @Mozart
    Vous êtes le troll de service ?!



  • SEPH SEPH 5 juin 11:25

    @Francis, agnotologue
    Si Macron les envoie au hachoir à viande du front ukrainien, peut-être se poseront-ils des questions concernant leur sacrifice.

    Cela pourrait-être annoncé très prochainement.



  • SEPH SEPH 5 juin 11:19

    Zelensky fera un discours à l’assemblée nationale

    L’Ukraine c’est l’injection sans fin d’argent et d’armes dans le régime stupidement corrompu de Kiev ?

    À l’heure actuelle, l’Ukraine n’a plus d’industrie, une armée en grande partie détruite et un système politique composé d’un seul parti appelé « Serviteur du peuple », éponyme de la sitcom dans laquelle l’ancien président ukrainien Vladimir Zelensky a joué avant de devenir président.

    Mais sa carrière d’acteur est terminée depuis longtemps, tout comme sa carrière politique, maintenant que son mandat présidentiel de cinq ans s’est achevé le 20 mai de cette année. Il n’est plus qu’un squatteur du bureau présidentiel.


    L’Ukraine est en faillite. Il lui manque environ la moitié de sa population, qui a désormais décidé d’être russe ou s’est dispersée en Europe. Son réseau énergétique a peu de chances de survivre à l’hiver prochain

    La plupart de ses hommes en âge de servir dans l’armée sont morts. Le pays est un cadavre en décomposition et il est désormais infesté de vers : une sous-culture florissante de personnes qui fournissent des informations stratégiquement importantes aux Russes dans le but de s’attirer leurs bonnes grâces. Les désertions sont de plus en plus nombreuses. Il est temps d’arrêter cette guerre.

    Est-ce que les députés vont écouter ce triste guignol ? qui envoie son peuple mourir sur le front notamment sans formation pour garder le pouvoir. Cet individu corrompu n’a pas sa place dans ce lieu ( sa fortune se monte à plusieurs dizaines de millions, dont 5 villas de grand luxe).



  • SEPH SEPH 5 juin 11:07

    Zélensky est invité au commémoration du 6 juin pour célébrer le débarquement des anglo-saxons qui ont attendu la victoire de l’armée rouge sur le front de l’est pour intervenir.

    Zélensky

    est-il l’homme idoine pour célébrer la victoire contre le nazisme ?, lui qui gouverne avec des ministres ouvertement nazis, il a interdit les partis et les journaux d’opposition, il a fait assassiner les opposants les plus dérangeants, bref un grand démocrate !!

    Remarquez dans le département le Cher des soldats ukrainiens tatouer d’insignes nazis sont entrainés pour aller combattre les méchants russes. Ces ukrainiens appartenaient aux brigades nazis Azof qui ont fait le coup d’État du Maïdan en 2014.

    Quand pense nos militaires d’entrainer des nazis ?

    La France a perdu sa DIGNITÉ



  • SEPH SEPH 4 juin 18:39

    @Mozart
    Dire n’importe quoi ne vous permet pas d’insulter les gens. Vous êtes un cas !



  • SEPH SEPH 4 juin 18:35

    @Eric F

    L’escalade dangereuse

    Richard H. Black, ancien sénateur américain de Virginie, propose une analyse qui donne à réfléchir :

    « C’est une continuation du schéma dans lequel les forces de l’OTAN reconnaissent qu’elles sont en train de perdre la guerre en Ukraine, avec les fragiles lignes de défense qui se brisent, et la réponse de l’OTAN est d’escalader. Il ne s’agit pas d’un accident, mais d’une action délibérée. Ce n’est pas la première attaque contre la triade nucléaire russe. Les idéologues voient leur monde s’effondrer, après avoir fait flotter le drapeau arc-en-ciel sur les pays conservateurs et [mené] des guerres perpétuelles. Ils sont affolés et pourraient recourir à la guerre nucléaire pour se sortir de ce guêpier. Ils font une série de petits pas et répondent qu’ils ne font rien en réponse. Ils continuent donc à faire des petits pas jusqu’à ce que l’un d’entre eux tombe sur une mine et que nous entrions dans la Troisième Guerre mondiale. (…) Poutine est très conscient de la déconnexion de l’Occident, qui ne cesse de dire qu’il ne fait que lancer des coups d’épée dans l’eau, mais ce n’est pas le cas – il informe l’Occident de la dangereuse réalité ».

    En Russie, le sénateur Dmitry Rogozin, ancien chef de Roscosmos, a directement mis en garde Washington : « Nous ne sommes pas seulement au seuil, mais déjà au bord, au-delà duquel, si l’ennemi n’est pas arrêté dans ses actions, un effondrement irréversible de la sécurité stratégique des puissances nucléaires commencera ».

    Le général Evgeny Buzhinky a avancé un scénario inquiétant  : « Je suis sûr que si les frappes du Taurus de l’ATACMS sont très néfastes pour la Russie, alors je présume que nous frapperons au moins le centre logistique sur le territoire de la Pologne à Rzeszów » où les missiles sont préparés pour être livrés à l’Ukraine.

    Dans ce cas, le lien serait irréversible : La Russie frappe la Pologne ; l’OTAN invoque l’article 5 ; Troisième Guerre mondiale.



  • SEPH SEPH 4 juin 14:59

    Les « bénéfices » de la France dans l’Union Européenne :


    La France en appliquant toutes les directives de l’UE, notamment sur l’énergie électrique, s’enfonce de plus en plus. La distribution des richesses est de plus en plus inique, les classes populaire sont spoliées au profit des milliardaires ( la fortune de Bernard Arnaud a triplée en 10 ans) et les grosses entreprises multinationales reçoivent 160 milliards par an !. Les chiffres parlent d’eux mêmes :

    De 1993 à 2023 :

    • La France est passée de 5iéme place à la 7iéme place du classement en PIB des pays

    • Le taux de croissance annuel de PIB est passé de 2,86  à 0 ;6%

    • La part de l’industrie dans le PIB a chuté de 7%

    De 1995 à 2023 :
    • Le nombre de chômeurs a augmenté de 1 700 000

    • La dette publique a doublé, elle est passée de 57% à 111% du PIB. Elle est aujourd’hui de 3 100 Milliards d’euros.

    • La dette publique s’établit en moyenne à 81,7 % du PIB dans l’Union européenne au quatrième trimestre de 2023

    De plus :

     Le déficit de la France, en 2023, est de l’ordre de 5,6 % du PIB, contre 4,9 % anticipés par le ministère des Finances jusqu’ici. Un dérapage de 15 à 20 milliards d’euros. Notons pour 2023 un déficit de 3,2 % du PIB dans la zone euro.

    • La dette publique et privée est passée de 3 500 Milliards en 2008 à 7 000 Milliards en 2023

    • Le stock d’or de la Banque de France est passé de 3 060 tonnes à 2 436 tonnes aujourd’hui

    • En 2018 la France a contribué pour 22,2 Milliards au budget de l’U.E. Et a reçu 14,8 Milliards de l’U.E. Soit un déficit de 7,4 Milliards




  • SEPH SEPH 4 juin 10:31

    A quelques jours du scrutin européen, il serait utile que les Européens prennent conscience de l’impasse géostratégique dans laquelle nous emmènent, à bride abattue, les deux va-t-en-guerre Ursula von der Leyen et Emmanuel Macron, à l’occasion de la guerre en Ukraine.

     

    Que faut-il penser d’une UE qui en est à son 14 ème paquets de mesures contre la Russie et qui voit la Russie, avoir plus de croissance que l’Europe : + 3,5% de croissance russe

    Ne voyons-nous pas que ce sont les Américains qui tirent les marrons du feu en laissant l’Europe au premier plan du conflit, et en en profitant pour nous ventre des armes et du gaz à un prix délirant ?

    Il est ahurissant que dans cette campagne pour les européennes, cette situation désastreuse de l’Europe ne soit pas abordée. En fait, la vérité est tabou. Une seule hypothèse est autorisée : la défaite de la Russie. Qui peut croire qu’un pays disposant de l’arme nucléaire et présidée par un nationaliste comme Poutine pourrait accepter de perdre face à l’Ukraine ?

    Il est temps de renverser la table pour voir la vérité en face et parler de paix en Ukraine et en Palestine. S’il le faut changeons les alliances et allons vers le monde multipolaire des BRICS respectueux de la souveraineté de chaque pays.

     



  • SEPH SEPH 4 juin 09:48

    L’UE est une structure politique allant bien au-delà du « marché commun » initial :

     Elle a signé plusieurs accords de libre-échange avec des États ou des blocs qui ne respectent pas ses règles internes.
     À défaut de lier le fait de commercer avec un tiers à son respect des règles internes de l’Union, elle l’a lié à son respect des Droits de l’homme.Or deux de ses partenaires commerciaux posent de très graves problèmes, sans que l’UE réagisse.


    • Israël ne respecte aucune des résolutions des Nations unies le concernant depuis 76 ans. En outre, il vient de débuter un nettoyage ethnique de la Palestine, massacrant environ 50 000 civils et en blessant environ 100 000 autres.


    • L’Ukraine, dont la constitution est explicitement raciste, a opéré deux coups d’État successifs (2004 et 2014). Elle a depuis élu son président, mais le mandat de celui-ci a pris fin le 21 mai 2024. Aucune élection n’a été convoquée et onze partis politiques d’opposition ont été interdits ainsi que les journaux d’opposition sans compter les leaders d’opposition assassinés.

    Au cours des dernières semaines, l’UE n’a pas avancé d’un iota face aux accords de libre-échange qu’elle a signé en violation de ses règles internes. À ses yeux, il suffit d’attendre pour que le problème disparaisse : d’ici quelques années, les secteurs agricoles touchés auront disparus.

    Tout ceci est très enthousiasment. !!



  • SEPH SEPH 4 juin 09:35

    @Francis, agnotologue
    Vous avez raison, c’est un cycle infernal qu’il faut briser avant que nous le soyons.

    Toutes les décisions vers une UE fédérale sont prises en catimini.