• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Hétérodoxe



  • Hétérodoxe 21 juillet 2016 17:08

    @Phalanx
    J’apprécie la réponse même si je trouve ta prose globalement dangereuse. Elle attise des instincts qui, à mon sens, devraient restés refoulés.



  • Hétérodoxe 21 juillet 2016 15:53

    @jesuispascontent
    Le problème des gens comme toi, c’est qu’ils ne connaissent que midi et minuit.



  • Hétérodoxe 21 juillet 2016 15:51

    @Phalanx
    « Les morts gouvernent les vivants » (Auguste Comte)

    N’est-ce pas toi qui, il n’y a pas si longtemps, parlait de la « terre de ses ancêtres », « du respect de ses ancêtres » ..etc ??? Et a contrario, qui affirmait qu’il ne fallait pas se sentir comptable des actes de ses ancêtres ???

    Le nationalisme n’est-il pas une bigoterie comme une autre ?



  • Hétérodoxe 21 juillet 2016 15:12

    @jesuispascontent

    Tu as le droit de réécrire l’Histoire, tu as le droit d’y croire ... mais ça ne deviendra pas pour autant la réalité.

    Par exemple, l’Indonésie s’est convertie peu à peu à l’Islam par pur intérêt mercantile. Aucune invasion, aucune guerre, aucun terrorisme et la seule guerre civile fût provoquée par les chrétiens néerlandais qui, eux, en revanche, on bien envahi ce pays.

    Aujourd’hui, c’est, il me semble, le plus grand pays musulman au monde qui fut, ironie de l’Histoire, dirigé par une femme de 2001 à 2004.



  • Hétérodoxe 6 juillet 2016 12:34

    @alinea
    Merci...mais ça ne fonctionne pas chez moi, dommage !



  • Hétérodoxe 6 juillet 2016 10:42

    @Auxi
    Mdr
    Au fait, comment on fait pour faire des majuscules à accent ??



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 16:33

    @Alren
    L’administration de l’EN n’a quasiment aucun pouvoir.
    Ce qui oblige à mettre une bonne note ?? Le sacro-saint indice .....
    L’EN fonctionne sur le principe de la corruption.
    C’est tout.
    Le nombre de collègues prêts à n’importe quoi pour un billet, ça m’a toujours effrayé.

    Le principal souci est ailleurs : les enseignants confondent dégradation de LEURS conditions de travail avec dégradation de la qualité de service public.

    C’était forcément plus facile quand au lycée, il n’y avait que les enfants de notables. Tous les agrégés allaient au lycée pour faire le travail intellectuellement intéressant, pendant que la plèbe éducative faisait garderie et tri au collège. En décidant d’être moins élitiste, ça a amené au lycée des enfants d’ouvriers, un peu moins au fait des us et coutumes de l’élite française. Tous ceux qui s’étaient vautrés dans le confort de la routine se sont retrouvés, petit à petit, face à des gamins moins maîtrisables et surtout moins sensibles à l’argument d’autorité. Il y a ceux qui ont évolué et ceux qui geignent. Au doigt mouillé, il y a un presque tiers d’enseignants pour qui les enfants sont des plaies, les parents sont des plaies et l’administration est une plaie ... les 70% restant font leur boulot.

    Parler de valeur du bac est un non sens. Le bac a une signification, mais aucune valeur. Il y a 40 ans, avoir le bac signifiait « être parmi l’élite » aujourd’hui il signifie « a suivi un cursus scolaire normal jusqu’à sa majorité », c’est tout !

    Avoir son bac en 2016 n’a pas la même signification qu’avoir son bac en 1955.
    En période de plein emploi, il faut mettre beaucoup de jeunes sur le marché du travail, en période de chômage de masse, il faut occuper ces mêmes jeunes.
    Le nombre d’analphabètes et d’illettrés en France baisse, et c’est bien là l’essentiel, non ?!



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 14:07

    @Allexandre

    T’es une pépite ... ne change surtout rien !

    J’imagine que pour le bien de l’humanité tu as demandé et obtenu ta mutation dans l’Académie de Créteil ou de Guyane, voire de Mayotte pour être au moins raccord avec ton constat ? L’autre alternative étant la démission ...

    A moins que la soupe soit bonne.



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 12:48

    @bibou132

    Il n’y a pas besoin de trafiquer les résultats. Il y a 30% d’illettrés dans la mesure où il y a 30% des élèves qui n’arrivent même pas au bac. C’est donc tout à fait cohérent.
    Le seul problème, c’est que la proportion de personnes capables de lire correctement des statistiques est très faible.



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 12:46

    @Allexandre
    Bizarrement, quelqu’un qui répond « Alors arrêtez de considérer que votre jury est le JURY. » à "La seule différence, c’est que je ne fais pas d’article prétendant que mon expérience très parcellaire est le fonctionnement normal et global des jurys de délibération en essayant de faire passer un message très personnel." me paraît peu armé pour des analyses solides.

    Surtout quand ce même personnage se trouve très magnanime avec ses propres erreurs alors qu’il est intraitable avec celles des autres.

    Bonne journée !



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 11:05

    @Allexandre
    http://www.education.gouv.fr/cid56455/le-baccalaureat-2015-session-de-juin.html
    http://www.education.gouv.fr/cid81249/bac-2014-le-pourcentage-de-bacheliers-dans-une-generation-s-approche-des-80.html
    http://www.education.gouv.fr/cid73005/des-resultats-en-hausse-pour-le-baccalaureat-2013.html

    Voilà les vrais chiffres.

    Où sont les 95% ??? Les 93% ?? A la limite, éventuellement on peut accorder le 92% de 2013.
    Autant mes 88% correspondent à quelque chose, autant tes chiffres ne correspondent à aucune réalité.

    Quand aux directives : certains présidents de jury en tiennent compte, d’autres non. Hier, aucune directive ou consigne particulière a été donnée.
    J’ai participé hier à un jury de délibération où le maximum de points offert a été 13 (cas vraiment particulier). Sur 250 candidats, peut-être 10 ou 15 ont bénéficié de notre largesse mais de l’ordre de 5 points et en parfaite cohérence avec leur dossier scolaire (nous avons même refusé des points à des élèves ayant avis favorable considérant que ces avis favorables étaient bidons).
    Pour faire simple, au-dessus de 10 points à rattraper, nous n’avons même pas étudié le dossier.

    La seule différence, c’est que je ne fais pas d’article prétendant que mon expérience très parcellaire est le fonctionnement normal et global des jurys de délibération en essayant de faire passer un message très personnel.



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 10:28

    @mmbbb
    Comme tu as de la chance d’être derrière ton écran .... Bonne journée !



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 09:40

    Ecrire un article en bidonnant les chiffres, c’est mal....et ça produit logiquement un article bidon.

    Pour la réussite au bac général : l’an dernier, c’était 88% APRES rattrapage. Soit presque 10 poins en dessous de ce qu’affirme l’auteur.

    Pour les jurys de délibération : les marges de rattrapage sont à l’appréciation de plusieurs dizaines de personnes et ne dépendent quasiment que de ça. Des rattrapages à 20 points restent exceptionnels (on voit beaucoup plus régulièrement des élèves non rattrapés à UN point du bac). Les bidouilles se font en règle générale quand il manque moins de 10 points à un candidat, ce qui correspond grosso-modo à l’ajout d’un point dans une matière à fort coefficient. Le gros des modifs se fait à 5 points sur un total de plus ou moins 500, ce qui représente un bidouillage de l’ordre d’1% pour une dizaine d’élèves sur 100 candidats. Soit, au final, une bidouille qui représente à peine 0,1% des notes. Clairement, il y a arnaque ?!

    « Réflexion et esprit critique ne sont pas demandés aux bacheliers. » ... Et ça se note comment la reflexion et l’esprit critique ?? Quels seraient les critères objectifs qui permettraient de les évaluer ?

    Après, il est clair que filer le bac à 80% d’élèves qui sont quand même dans leur immense majorité incultes, ça reste un non sens. Et ça produit des « monstres sociaux » : du genre de l’élève qui écrit « Sa va » et qui vient vous donner des leçons de grammaire avec une arrogance assez déplacée parce qu’il a eu 14 en français.

    Bref, du mytho.



  • Hétérodoxe 5 juillet 2016 09:18

    @mmbbb
    « chacun par son egoisme et sa vanite veut imprimer son passage » ... un peu comme toi et ton commentaire lunaire ?!



  • Hétérodoxe 21 juin 2016 20:01

    @Enabomber
    J’adhère à vos deux interprétations.
    Et c’est bien pour ça que j’adore cette phrase de Socrate : elle est pleine de sens.



  • Hétérodoxe 21 juin 2016 13:09

    Soit l’auteur n’a rien compris à Platon, soit c’est moi. Mais Socrate un idiot (et manipulateur, ce qui paraît antinomique) et le chantre de l’individualisme ??!!
    Son « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien » est un peu plus subtil, à mon sens, qu’une simple ode à l’ignorance et à l’individualisme.

    Je l’interpréterais plutôt comme un « C’est grâce à la conscience de mon ignorance dans un domaine que je peux être poussé à combler mes lacunes et ainsi à progresser » contre ceux qui prétendent tout savoir et qui, in fine, ne savent bien souvent pas grand chose.

    Maintenant, pour aller se payer Socrate, il faut être soit sacrément balèze, soit complètement inconscient .... Mon coeur ne balance pas.



  • Hétérodoxe 22 mai 2016 20:57

    @Ar zen
    J’en conclus que tous les CRS et Baceux qui utilisent leurs armes de manière illégale seront dés lundi en comparution immédiate.

    On me souffle, dans l’oreille, que le policier poursuivi pour avoir droité une crevette, qui plus est tenue par ses collègues, avait bénéficié d’un report d’audience afin que la Justice puisse être rendue sereinement ... comme tout citoyen lambda, évidemment.

    Le cadre juridique dont tu parles est une grande farce.
    « Robert, tu l’as quand même tapé un peu fort. Là, le chef ne laissera pas passer.
    - T’inquiète, on fait comme d’hab’. Il s’est rebellé et nous avons été contraints d’utiliser la force.
    - Ok. On fait comme ça ! »
    Et hop, deux procès verbaux pour outrage et rébellion. Le voilà ton cadre juridique.

    Les rares fois où ça ne passe pas, c’est quand il y a des témoins ET une vidéo. Et là on a droit au « Ce sont des brebis galeuses. Les policiers sont des hommes comme les autres. Qui ne fait jamais d’erreur, hein ?! La Police est l’institution la plus surveillée, chaque année des milliers de policiers sont poursuivis devant les instances disciplinaires (ce qui, d’ailleurs, permet de sérieusement douter quant à la morale des troupes NDLR). Chaque année, des dizaines de policiers meurent au service de la population (ce qui est FAUX étant donné que l’immense majorité des policiers morts en service le sont lors d’accidents de la route et quand un préfet de Police, du 91 au hasard, se sent obligé de rappeler à ses hommes que pour conduire une véhicule il faut être titulaire d’un permis, il est également permis de douter quant aux causes réels de ces décès NDLR) ..etc »

    Et pour en rajouter sur ton cadre juridique : Est-ce que travailler pour le crime organisé quand on est policier pose un problème juridique ?? Bah non ... Je t’invite à t’intéresser à l’OM, à ce sujet.



  • Hétérodoxe 22 mai 2016 19:06

    @Ar zen
    « Ce sont les lois qui veulent ça, pas les policiers ni les gendarmes. »

    Ce sont les mêmes lois qui leur interdit de tirer au flashball au niveau de la tête, ce sont les mêmes lois qui leur interdit de balancer leurs grenades de désencerclement comme ils le fond. Ces mêmes lois qui leur imposent de prendre sous leur protection les mis en causes et autres interpellés. Ce sont également ces mêmes lois qui leur interdit de se cacher le visage, d’utiliser la force selon des critères précis de proportionnalité ...etc
    Ce sont bien les mêmes qui défoncent des portes à 6h du matin quand une convocation suffirait et qui demandent bien obséquieusement à Mr Sarkozy et/ou Cahuzac de les suivre.

    Bref, la Loi pour les policiers, se résume à un : « je fais ce que je veux, c’est moi la Police ».



  • Hétérodoxe 22 mai 2016 18:51

    @Hétérodoxe
    De plus, il aurait été honnête de préciser que l’électricité est 30% plus chère au Portugal qu’en France alors que le revenu moyen y est moitié moins élevé. Ce qui peut grossièrement se résumer à un surcout, pour les portugais de presque 60%.



  • Hétérodoxe 22 mai 2016 18:45

    C’est un peu bizarre comme article.

    Bon, les allemands ont été payés pendant plusieurs heures, soit. Mais le reste du temps, si leur énergie coûte 10 fois les ressources moyennes habituelles, il n’y a pas de quoi pavoiser.

    Je doute que les centrales à charbon puissent être considérées comme renouvelables.

    « Pendant quelques heures, la température au Groenland a dépassé 25°C. Il est donc conseillé à tous les Inuits de s’équiper en climatiseur ».