• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de VivreDifferent



  • VivreDifferent VivreDifferent 11 septembre 2012 20:42

    Les travailleurs ont tout intérêt à continuer à payer leurs impôts en France, la Belgique ayant le record du monde d’imposition sur les revenus du travail. A côté de ça, les rentiers et les héritiers sont bénis là-bas...C’est le socialisme à la belge. Là où Lénine disait : celui qui ne travaille pas ne mange pas, le socialiste belge dit : celui qui ne travaille pas ne paie pas.

    Il parait que c’est ça, la Gauche, de nos jours. Il est temps qu’on reprenne les choses en main. Qu’attend on pour chasser l’oligarchie de tout bord, et décider par nous même notre destin ? A quoi servent encore tous ces intermédiaires, soit-disant « représentants », sinon à nous asservir ? La Démocratie, c’est nous, pas les politiciens !



  • VivreDifferent VivreDifferent 6 novembre 2011 13:43

    Ah, nous sommes en démocratie ? les classes sociales n’existent pas ? Vous devez vivre avec des oeillères...

    Et pourquoi se restreindre à 200 ans ? La Rome Antique était déjà parcourue des mêmes courants révolutionnaires, populistes, conservateurs et réactionnaires qu’aujourdhui. Le capitalisme financier, le chômage structurel, l’endettement des Etats, existaient aussi. Et les formes de socialisme révolutionnaire ou réformateur avaient déjà plus ou moins échoué aussi (Spartacus, les Gracques, ...). Le capitalisme a échoué aussi, l’Empire romain, empire militaire et marchand, à de nombreux égards proche des États-Unis d’aujourd’hui, s’est finalement effondré sous les assauts des hordes barbares.



  • VivreDifferent VivreDifferent 1er octobre 2011 21:50

    Je pense que les votes négatifs sont plus sur l’aspect outrancier du titre : dire que « l’ambiance est à la tolérance » est quand même largement exagéré. Dénoncer l’existence de lobbys pédophiles, OK, mais donner l’impression qu’ils dominent le monde, c’est de la mauvaise foi. Et l’opinion publique est au contraire très remontée contre la pédophilie.

    Alors, oui, il faut lutter contre les abus sexuels sur les enfants et mineurs. Mais il faut bien voir aussi que ce thème, laissé entre des mains politiques cyniques, offre une formidable excuse pour réduire les libertés publiques, emprisonner des innocents, maintenir la population sous contrôle par la peur.

    Il n’y a qu’à voir aux Etats-Unis les fichiers de « délinquants sexuels » : combien d’adolescents pris pour des fautes mineures (se prendre soi-même en photo nu...) se sont vus fichés pour la vie comme des violeurs, avec toutes les interdictions et mises à l’index que cela comprend ?
    A côté de ça, les Mitterand et Polanski passent entre les mailles du filet. En bref : pour les pauvres : tolérance zéro et présomption de culpabilité, pour les riches et puissants : impunité.

    Voilà pourquoi je suis extrêmement méfiant quand on sort ce sujet. Quand nos politiques parlent de lutte contre la pédophilie, ils ont rarement à coeur l’intérêt des enfants, ces porcs.



  • VivreDifferent VivreDifferent 14 mai 2011 17:22

    L’article est globalement juste. Mais une rectification tout de même :

    Les pauvres ne dépensent pas 19,6% de tout ce qu’ils dépensent, car :
    - pas de TVA sur le loyer
    - TVA réduite sur certains produits de base à 5.5%
    - taxes supplémentaires sur l’alcool, les cigarettes, ...
    - taxes sur l’essence qu’ils paient directement ou indirectement sur les trajets en véhicule fonctionnant à l’essence (voiture, bus, ...)

    Ca reste donc difficile à estimer comme ça, mais ça fait probablement au moins 10%, ce qui est plus que pour bien des gens fortunés en France.

    Et pour aller plus loin, je vous conseille les travaux de Piketty sur la répartition de l’impôt en France et l’évolution de la proportion de richesse « héritée » sur 150 ans(+ projections futures), et le site révolution fiscale.



  • VivreDifferent VivreDifferent 14 mai 2011 17:05

    OK, mais à une condition : supprimer le droit d’héritage, c’est-à-dire supprimer le droit, garanti actuellement par l’Etat, de posséder des richesses que l’on a pas produites, mais que l’on a reçues par héritage ou donation. Si chacun débute dans la vie avec rien, ou la même chose que tous les autres, alors on peut accepter que l’impôt n’ait pas un rôle de redistribution (encore que cela peut être discuté, on peut en effet estimer qu’une certaine dose de solidarité fait partie des devoirs civiques).

    Le problème de l’impôt, c’est qu’il taxe beaucoup les créateurs de richesse et peu les rentiers. Les impôts sur les revenus du travail sont très élevés, ceux sur la consommation moyens, et ceux sur les revenus financiers et le patrimoine très faibles.



  • VivreDifferent VivreDifferent 14 mai 2011 16:31

    Hum, cet historique est intéressant, mais la symbolique de ce drapeau est connue depuis longtemps maintenant, non ? Du moins ces références chrétiennes étaient clairement expliquées dans les bouquins de mon enfance, au début de années nonante. J’ai donc toujours supposé que c’était quelque chose de largement connu.

    Au-delà de l’origine discutable de ce drapeau et de sa symbolique chrétienne, je trouve qu’il illustre très bien l’idéal de l’Europe telle que l’ont rêvé des générations d’Européens : un rassemblement de tous les peuples d’Europe dans un esprit fraternel.

    Car les composantes du drapeau ont en soi une symbolique plus ou moins universelle :

    - le bleu, c’est l’apaisement, la raison, l’harmonie

    - le cercle (d’étoile), c’est le dialogue, la collaboration, la solidarité, la volonté de vivre ensemble

    - les étoiles, c’est le rêve, ce qui nous fait relever la tête et regarder vers l’avenir, la réussite

    - le jaune, la couleur de la créativité, de la jeunesse, du dynamisme



  • VivreDifferent VivreDifferent 13 mai 2011 20:01

    Le problème est en fait dans le terme de « représentativité », qui est quasi vide de sens aujourd’hui. Contrairement à ce qui est enseigné à l’école, les élections au suffrage universel ne sont pas en soi une garantie de démocratie.

    En quoi le plébiscite d’un président qui sera de toute façon issu de l’oligarchie a quoi que ce soit à voir avec la démocratie ? (si DSK succède à Sarkozy, la politique sera probablement un peu différente, mais la différence ne sera pas plus grande qu’à la succession de Louis XIV à Louis XIII, par exemple, et le pouvoir ne sera en aucun cas dans les mains du peuple. La pression populaire pour amener des réformes politiques n’est guère plus effective aujourd’hui que dans l’Ancien Régime, et si elle l’est un peu plus, c’est lié à la progression du niveau d’éducation et non au régime politique). Le peuple a, au plus, un droit de veto, destiné à prévenir certaines dérives. Ca reste très limité. On peut très facilement imaginer des systèmes politiques sans aucune élection, et même probablement en trouver une foultitude dans l’histoire, où pourtant le peuple a plus de pouvoir que dans la France d’aujourd’hui.

    Malheureusement, un peuple qui n’a jamais connu la démocratie aura du mal à la réclamer.



  • VivreDifferent VivreDifferent 25 avril 2011 18:22

    « RELEVÉ exact des assassinats commis au nom de la Religion,
    depuis la naissance du Christianisme jusqu’à nos jours »

    Je crois que l’acronyme « LOL » n’a jamais mieux eu sa place qu’après ce décompte « exact ».
    Les 300 000 du début m’ont beaucoup fait rire, notamment.

    On peut reprocher beaucoup de chose à la Religion, encore faut-il le faire sur des bases sérieuses.



  • VivreDifferent VivreDifferent 5 avril 2011 21:31

    ? ? ...Je suis à peu près d’accord avec vous, mais je ne vois pas le lien avec mon commentaire ni l’article dont je parle, ni où vous voulez en venir...
    Et que viennent faire les bisounours là-dedans ??? Je m’interroge car il semble que ce soit une mode depuis quelques temps, de voir des bisounours partout, pour certains il semblerait que ce soit devenu l’argument absolu pur avoir raison, qui les dispense de tout raisonnement. J’espère que vous ne faites pas partie de cette catégorie...



  • VivreDifferent VivreDifferent 5 avril 2011 19:27

    Un très bon article vient de sortir aujourd’hui qui explique pourquoi l’inflation mesurée par les gouvernements est un mensonge. Je conseille à tous de le lire, c’est très court et très bien résumé.



  • VivreDifferent VivreDifferent 5 avril 2011 07:44

    Bientôt, grâce au gouvernement, vous n’aurez plus besoin d’allumer la télévision : vous pourrez directement suivre les émeutes de la faim en bas de chez vous. Elle est pas belle, la vie ?

    Plus sérieusement, cette inflation déguisée provient de la spirale de l’endettement des Etats occidentaux, qui va probablement s’accélérer jusqu’à un gigantesque krach obligataire. Ce sera l’Acte II de la Crise. Pour l’instant, les politiciens cherchent à en retarder l’échéance (ce qui va malheureusement aussi en décupler les effets) en créant de la monnaie à tout va. Face à cet afflux de liquidité, les investisseurs, qui ne sont pas complètement idiots, investissent en priorité sur des actifs tangibles et susceptibles de se raréfier (donc de devenir plus chers) : les matières premières et agricoles.

    Résumons donc : depuis 2008, les Etats ont vidé leur caisses pour renflouer celles des investisseurs / spéculateurs, se retrouvent désormais dans une situation financière dont ils ne pourront sortir que par la faillite ou l’hyperinflation (ou les deux), les salaires ont stagné, l’emploi baissé, tandis que les produits de première nécessité voient leurs prix s’envoler.
    Si ce n’est pas une situation politique explosive...

    Quand l’Acte II va vraiment commencer, il est probable que nous regretterons 2008, comme nous regrettons aujourd’hui les 30 glorieuses. Tous les indicateurs semblent annoncer des années bien sombres en perspective, même si le pire n’est jamais certain.



  • VivreDifferent VivreDifferent 26 mars 2011 16:24

    il y a déjà beaucoup trop de normes qui contraignent la location, n’enrajoutez pas une par pitié. Sinon je vais finir à la rue, déjà que les logements que j’arrive à trouver ne sont déjà pas toujours terrible.

    Ou alors, demandez que l’Etat construise d’abord suffisamment de logements à ces normes et contraignez les propriétaires à respecter ces normes ensuite.

    En tout cas, je n’ai pas vraiment envie de devenir SDF pour réduire la consommation énergétique (dans la rue, on ne consomme pas beaucoup de chauffage ni d’électricité, il faut bien avouer) ; et au train où vont les choses, trouver un toit (je n’ose même plus dire un logement) va devenir de plus en plus un parcours du combattant pour bon nombre de mes concitoyens (et moi-même au passage).



  • VivreDifferent VivreDifferent 23 mars 2011 19:36

    Ces études montrent seulement que certaines caractéristiques sont statistiquement plus représentées chez un sexe que chez l’autre. Ce n’est absolument pas incompatible avec le fait qu’il y ait des femmes douées pour « trancher » et des hommes mous et indécis.

    Se baser sur ces études pour dire « tu es une fille/garçon, donc tu es comme ci ou comme ça » est bien sûr une aberration. Par contre, cela peut expliquer (ou non) que tel sexe soit plus représenté dans certaines activités, catégories socioprofessionnelles, ... sans recourir forcément à des facteurs culturels ou conclure à une discrimination.



  • VivreDifferent VivreDifferent 13 mars 2011 12:28

    Personnellement, si le deuxième tour nous donne Sarkozy - MLP ou DSK - MLP, je ne suis pas sûr que j’irai voter. (ou je voterai blanc, ce qui revient quasiment au même).
    2012 n’apportera aucun espoir, la déchéance de la France sur les prochaines décennies est plus ou moins inéluctable. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire, on peut commencer à poser les bases d’un monde nouveau sur les ruines de l’ancien. Avec la disparition des dinosaures, d’autres espèces ont pu se développer ; c’est la même chose au niveau social.

    Je pense qu’il faut réfléchir à un moyen de court-circuiter les institutions politiques actuelles. Certes, ce qui a été testé jusqu’à présent (manifestations populaires, actions « terroristes », ...) n’a abouti qu’à des échecs (en gros). Mais tout système a ses faiblesses, il suffit de les trouver pour en tirer avantage. On finira par trouver des solutions - non violentes, j’espère, mais je ne suis pas devin - pour remplacer le système actuel.

    Les élections sont de plus en plus une mascarade, le vrai pouvoir ne se joue pas là. S’il faut s’accrocher à notre droit de vote, c’est pour le symbole qu’il représente, et non pour l’illusion de participation au pouvoir qu’il procure.



  • VivreDifferent VivreDifferent 4 mars 2011 06:50

    Faux, titi. Si on prend en compte l’erreur de mesure dans le calcul de la limite du radar, c’est bien que cette erreur existe. Donc quelqu’un flashé à « 95km/h » a été flashé en réalité entre disons 90km/h et 100km/h avec une fiabilité de 99,9%. (chiffres donnés aux hasard, juste pour expliquer le principe)
    D’ailleurs comment est fait l’étalonnage des capteurs de vitesse ? Y a-t-il un suivi régulier ? Si la chaîne de mesure a dérivé, et donc potentiellement a flashé des gens qui étaient en dessous de la limite, vont-ils rembourser les gens ?

    Encore une fois il y a présomption de culpabilité, et pas de contre-pouvoir pour contrôler les contrôleurs. Mais si ça peut servir à sauver une dizaine de personnes par an (avec des dispositifs si coûteux pour la société qu’on pourrait sauver des dizaines de milliers de malades ou de crève-la-faim dans le monde avec ce même budget), alors on peut le coeur léger abandonner les principes de base de notre état de droit...



  • VivreDifferent VivreDifferent 26 janvier 2011 22:27

    L’anarchie, c’est l’ordre moins le pouvoir. Autrement dit, le rejet de toute autorité non justifiée, le rejet du pouvoir arbitraire. L’anarchie devrait a priori être encore plus consensuel que la démocratie.

    Mais les anarchistes ont perdu la guerre des mots. Alors que l’anarchie est la recherche d’un ordre juste, librement consenti, elle est devenue synonyme de désordre et de violence. Tant que l’oligarchie / ploutocratie en place conservera une mainmise aussi profonde sur le langage, il y a peu de chances que nous puissions devenir libres.



  • VivreDifferent VivreDifferent 22 janvier 2011 09:23

    Cette politique de collaboration avec l’Etat d’Israël est tout simplement scandaleuse. Israël n’a jamais représenté les Juifs, pas plus que le CRIF. Ces derniers ne représentent que les intérêts d’une certaine classe dominante, et sont prêts à favoriser l’antisémitisme si c’est pour mieux assoir leur pouvoir personnel. Peu leur importe que les juifs d’en bas soient les victimes de leur fanatisme ! C’est la technique du pompier pyromane, bien connue en politique.

    Mais pourquoi nos « élites » soutiennent-elles ces gens-là ? Tout simplement parce qu’ils appartiennent au même monde, à la même classe dominante, qui hésite de moins en moins, en Occident, à utiliser la répression pour soumettre le peuple à ses intérêts.

    Alors, oui, à bas les tyrans ! La démocratie est un combat permanent !



  • VivreDifferent VivreDifferent 6 janvier 2011 22:00

    A partir du moment où il s’agit d’une pratique largement répandue, et qui ne pose essentiellement de tort qu’à celui qui se donne à cette pratique, il est intolérable dans une démocratie que la consommation de cannabis soit interdite.

    Mais il est fort utile pour les gens au pouvoir, qui n’ont que faire de la démocratie, d’avoir des lois qui permettent de réprimer arbitrairement, si besoin, quasi n’importe quel citoyen de ce pays, directement (s’il est consommateur) ou indirectement (par l’intermédiaire d’un proche, lui-même consommateur.)

    On n’impose pas un mode de vie sain par la violence policière et judiciaire, pas plus qu’on impose la vérité scientifique par la loi.



  • VivreDifferent VivreDifferent 5 janvier 2011 21:43

    En même temps, il faisait référence à des politiciens français uniquement. Donc à gauche, je ne vois pas trop qui il aurait pu citer. La « Révolution Nationale » était de droite, c’est l’Histoire qui est ainsi, ce qui ne veut bien sûr pas dire que la droite est forcément fasciste. Mais si vous avez des idées d’hommes de gauche qui correspondent à l’article, n’hésitez pas à nous les faire partager...



  • VivreDifferent VivreDifferent 13 décembre 2010 19:47

    « Je suis certaine que les parents d’enfants handicapés n’ont pas voté pour Sarkozy »

    Même pas sûr que ce soit vrai... Je connais bien une auxiliaire de vie en école primaire qui a voté Sarko, alors même qu’elle s’occupait d’un enfant handicapé. Mais quand on est de droite, eh ben, on est de droite. Même si ça va contre ses propres intérêts et ses propres principes moraux. Allez comprendre pourquoi...