• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de Jurassix



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 18:06

    Rien n’oblige de se payer ça...

    Classement en MP/MPSI des 10 premiers :
    Publique : 8
    Privé : 2

    Votre argument sur un cas ne fait pas « école »



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 17:30

    @foufouille : s’en est à se demander comment font les 15-20% qui y arrivent, eux.



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 17:17

    Heu, on parle bien de l’école nationale des chartes ? Celles ou les élèves sont rémunérés 1200€/mois ?



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 16:40

    Faut quand même pas pousser...



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 16:28

    @ foufouille : la plus grande majorité des grandes écoles sont gratuites, avec accès aux cités U, resto U etc... Le campus de la Doua, à Lyon, qui abrite l’INSA, en est un exemple parmis d’autres.
    A à Polytechnique, les élèves sont logés. Plus aisé pour le drapeau le matin smiley



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 16:26

    @Non667 : tout à fait d’accord, la famille, les élèves aussi y sont pour quelques chose. La réussite est tout sauf une loterie ? Peut être pas, il y a bien la loterie d’où on est né, d’où en a passé son bac, d’où en a pu entrer en prépa. Mais pas que.
    Quant au Pape.... Les élèves ferraient mieux de bucher que d’aller à la messe, c’est ça ? smiley

    Ce que je veux dire, c’est qu’a un potentiel intellectuel équivalent, le parcours scolaire pré-prépa ne donnera pas le meme résultat fonction des élèves.



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 14:26

    Sauf que là, il s’agit d’éducation, pas de « boulot ».



  • Jurassix Jurassix 6 janvier 2010 14:25

    La veille, Luc Chatel disait : "En classe de seconde, si vous prenez deux élèves, un enfant d’ouvrier et un enfant de cadre, celui d’ouvrier a cinq fois moins de chances de se retrouver à côté de son voisin trois ans après en classe préparatoire« . »On ne peut pas continuer comme ça. Et le seul moyen de l’imposer, c’est effectivement de mettre en place les quotas dans les classes préparatoires d’abord".

    A qui la faute alors ? Ne serait-ce pas celle de l’Etat, de l’Education Nationale et de son Ministre ?

    Faisons un constat actuel : l’entrée aux Grandes Ecoles se fait par 2 voies principales :

    - les prépa intégrées, type INSA, ECAM-ICAM, qui prennent au niveau Bac.

    - les écoles qui prennent sur concours, afin de s’assurer dans un but tout à fait assumé par celles-ci, d’avoir les élèves avec le meilleur niveau possible.

    Hors, dans cette deuxième catégorie, c’est là que le nombre d’élèves boursiers est le plus faible pour les écoles du « haut du classement » (Polytechnique : 11 % de boursiers, l’Essec ou HEC à 12 %). Donc les élèves boursiers réussissent moins bien les concours que les autres (mais 11-12% des effectifs de ces écoles sont tout de même boursiers, donc c’est tout à fait possible).

    Ce matin, dans une tribune parue dans le monde , Alain Minc et François Pinault fustigent en cœur le comportement de ces directeurs qui, je cite, « [Font] croire que le système actuel de recrutement est la garantie absolue, pour la France, de disposer des meilleures élites ? ».

    Est-ce que les concours d’entrée sont les meilleurs systèmes de recrutement ? Surrement pas, des élèves brillants les ratent, mais ils ont au moins un avantage indéniable : que l’on soit issu de parents riches, pauvres, musulmans, protestants, roux, blond, garçon ou fille, les chances sont les mêmes pour tous de réussir ou pas cet examen, ce système est garant d’une égalité pour tous face à l’entrée à ces écoles.

    S’il y a des discrimination, elles ne peuvent provenir directement de cette sélection.


    Alors, pourquoi y’a-t-il moins de boursiers alors dans ces écoles ? Parce que dans leur parcours pré-examen, ils n’ont pas eu les mêmes chances que les autres, la République, l’Etat, l’Education Nationale n’ont pas donné les moyens suffisants à ces élèves de préparer ces concours. Parce que sortit du Bac, ils n’ont pas pu intégrer les meilleures « taupes » pour se préparer. Parce que leur Lycée n’était pas bien côté, ou en banlieue défavorisée.

    L’échec des boursiers aux grandes écoles, s’est juste une petite preuve de l’incapacité de l’état à proposer une formation égale pour tous.

    Et il est tellement plis aisé de rejeter la faute sur la fin de la filière d’éducation...



  • Jurassix Jurassix 4 janvier 2010 20:34

    J’ai raté la fin d’une phrase :

    on achète des doses, l’OMS (? ?? depuis quand ils « prescrivent » eux ???) conseille 2 vaccins par personne.



  • Jurassix Jurassix 4 janvier 2010 20:05

    J’ai un peu du mal à comprendre le problème.

    - risque de pandémie mondiale
    - on achète des doses, l’OMS (? ?? depuis quand ils « prescrivent » eux ???)
    - on fait peur pour que se faire vacciner. Pourquoi pas, certaines prévisions parlaient en octobre-novembre d’un taux d’absentéisme de 30%.
    - on apprend, alors qu’une partie de la population se fait vacciner, que l’on a besoin que d’une dose.

    Voilà mes questions :
    - l’OMS s’étant plantée sur le nombre de doses, et les labo n’ayant rien dit, les 2 ne devraient ils pas payer ces doses en trop ?
    - est ce que Roselyne n’a pas investit plus pour pouvoir vendre plus cher en cas de pandémie à d’autres pays ?
    - on en est meme pas à la moitié du « programme » de vaccination. Alors que les prévisions parlaient de 30% de malades-absents en octobre-novembre, en janvier, même pas la moitié de la population à reçu son ticket d’invitation.



  • Jurassix Jurassix 28 décembre 2009 11:46

    Certainement un imbécile de footeux (je vais encore me faire des amis).

    Très bon article, qui permet de comprendre un peu la génèse du XV tricolore. Je ne sais pas d’ou viens notre style de jeu par contre, ce que les Anglais aiment appeler le « french flair ». Est un entraineur, un joueur qui a laissé sa marque de fabrique au fil des décennies ?



  • Jurassix Jurassix 24 décembre 2009 12:17

    Je l’avais bien pris comme ça smiley



  • Jurassix Jurassix 23 décembre 2009 19:43

    C’est pas gentil de montrer à la face du monde mon manque de connaissance des figures linguistiques.

    Pour info, c’était juste une citation du film « Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages » de 1968.



  • Jurassix Jurassix 23 décembre 2009 11:24

    +1 Morice. Si loi il doit y avoir, elle ne doit pas viser que la Burqa, elle doit etre plus généraliste, comme par exemple interdire toute tenue vestimentaire empêchant de voir le visage. Comme ça, paf la Burqa, et paf la coiffe KKK.

    Viser une religion, un seul habillement est d’une étroitesse d’esprit...



  • Jurassix Jurassix 23 décembre 2009 09:38

    - L’aigle va fondre sur la vieille buse.
    - C’est chouette ça comme métaphore !
    - C’est pas une métaphore, c’est une périphrase.
    - Ahh, fait pas chier !
    - Ca, c’est une métaphore.



  • Jurassix Jurassix 22 décembre 2009 21:58

    +1.

    Merci pour ce bon moment de lecture.



  • Jurassix Jurassix 22 décembre 2009 11:26

    Ca ferra un bon cadeau de Noel smiley



  • Jurassix Jurassix 22 décembre 2009 11:05

    Validé trop vite.

    La décroissance, un vaste programme. Tout ce que j’ai pu en lire ne m’a jamais convaincu. Comment peut on dire de manière aussi obstinée qu’une augmentation du développement économique ne peut se faire qu’au détriment du « capital naturel » ?
    Est ce qu’il n’existe pas une terre du milieu, qui s’en remettre en cause la croissance économique, mais en se régulant, permettrai de préserver ce capital naturel ?



  • Jurassix Jurassix 22 décembre 2009 11:00

    Article intéressant, difficile à faire sur un sujet autant débattu.

    Nul doute que les banques sont au centre de cette impossible moralisation, car par définition, elle gagne de l’argent sur celui que ses clients n’ont pas.
    Depuis que les banques d’état ont perdu le pouvoir de création de l’argent, qu’elle n’éditent qu’une misérable monnaie bien inférieure en valeur aux chiffres virtuels brassés perpétuellement par les banques, les états ont perdu leur pouvoir. Eux mêmes sont dépendants des banques, qui autorisent des prêts gargantuesques dans la limite de leur notation AAA.

    Les états profitent de ce système, de même que les citoyens. Ils peuvent emprunter pour s’offrir un bien dont ils n’ont pas les moyen à l’instant T de se payer.

    Je me souviens d’une vidéo, l’argent dette, qui, même si elle perd un peu de sa crédibilité sur la fin, permet de comprendre une partie du problème, même si elle écarte (volontairement ou pas) le mécanisme de remboursement de la dette, et donc la disparition progressive d’une partie de l’argent créé.

    Je n’ai pas les connaissances suffisantes, mais question : est ce que le capitalisme peut exister sans les banques ?
    Est il possible de redonner de la puissance aux banques centrales ?



  • Jurassix Jurassix 21 décembre 2009 16:17

    Bzzzz, bzzzzzz

    (mouche qui vole ndlr smiley )