• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de captain beefheart



  • captain beefheart 26 novembre 2021 21:34

    Merci Madame pour cette publication intégrale et vos commentaires !D’un salut public.M.Lavrov a déjà qualifié ses homologues européens et américains comme « incapable d’arriver un accord » (un seul mot en russe), et lui et autres responsables ont raison de ne plus se laisser entraîner dans une conférence sans issue.Avec le nouveau ministre d’affaires étrangères allemandes cela ne changera pas pour de mieux.

    Les garants de l’accord de Minsk2 Allemagne et France sont parmi les pays qui envoient des armes voire des troupes en Ukraine.Des avions de reconnaissance de pays de l’OTAN ont fait plus de cinquante sorties près des frontières russes en une semaine ,pas que dans la Mer Noire,et auraient tort de ne pas se préparer à pire.

    Ce qui est inquiétant c’est que les américains disent une chose,et le lendemain le contraire ,comme c’est pas clair qui a le dernier mot dans le gouvernement Biden.Est-ce Blinken,Biden,,L.Austin qui décide ?Est-ce qu’il y en a un seul qui a pigé le sérieux de M.Poutin quand il a parlé de ligne rouge ?

    Pour vous même et les gens des deux républiques du Donbass en vivant avec la conscience que votre région est au coeur des menaces et qu’à part des bombes qui tombent incidentellement tous les jours depuis sept ans vous êtes en plus assise à côté de la mèche d’une vrai guerre,je vous souhaite un très bon morale,et je vous donne tout mon soutien.Vous êtes un des très petit nombre de journalistes qui informent sur ce qui se passe,et avec quelle fréquence !

    J’ai lu qu’un général russe a déclaré que dans le cas d’attaque de la part de l’armée ukranienne elle sera défaite en 50 minutes et que l’armée russe avait besoin de dix heures pour maitriser la totalité de l’Ukraine.Si ça peut conforter les donbassiens et vous même.

    Comment se passe le Covid chez vous ?Comment les Donbassiens vivent tout ça ?

    Peut-être vous pouvez écrire un article là dessus un jour,si vous n’en avez parlé avant déjà,car je ne fréquente plus beaucoup Avox.

    Merci encore et portez-vous bien !



  • captain beefheart 21 novembre 2021 18:08

    @Christelle Néant
    Merci,j’y ferai attention.

    De plus en plus souvent je constate que des nouvelles essentielles sont carrément occulté du public français.Qui déjà est au courant du fait que l’OTAN et des politichiens de l’EU veulent positionner des missiles nucléaires à vingt minutes de Moscou ?



  • captain beefheart 21 novembre 2021 14:47

    Nous,les peuples européens iront servir pour la troisième fois dans une siècle comme chair à canon pour que l’oligarchie mondiale peut s’emparer de la Russie.

    Les américains se pensent en sécurité,mais rappelez-vous les promesses de Poutine:le moindre attaque de missiles sur la Russie sera contré par une attaque nucleaire car on ne peut pas juger si le vecteur porte bombe nucléaire ou conventionelle.Les avions,les aéroports les bases militaires dont ils partent,seront tous détruit ainsique les centres de commandement et de décisions des pays agresseurs.DoncBoum l’Elyséé,Boumle Bundestag,Boum Westminster,et BoumWashington DC.Espérons ils nous détruiront pas nos pays.Paris je m’en fous.

    Bon article,Christelle,mais apparemment,ni vous,ni les médias français sont au courant du fait (inédit)que Serge Lavrov sur le site du Kremlin a publié l’intégralité des emails,et télégrammes diplomatiques entre lui-même,LeDrian et Heiko Maas,pour montrer à l’opinion combien l’Allemagne et la France utilisent double langage -soi-disant voulant urger l’Ukraine d’appliquer les accords de Minsk à fin que Kiev parle avec Donetsk et Lugansk et en même temps trahissent leur parole le lendemain-.





  • captain beefheart 11 novembre 2021 17:08

    Bonjour Christelle,merci d’avoir relayé cet article.

    Comme par hasard j’ai fini de regarder la série de cinq films du réalisateur Yuri Ozarov ,dont le premier traite de la bataille de Kursk, et la deuxième montre la libération de Kiev. le lien :

    https://youtu.be/o25BkpllHc0

    C’est époustouflant de niveau cinématographique.Je ne peux pas juger de la véracité exacte et historique,mais c’est intéressant du début à la fin.On y voit les hommes politiques de l’époque délibérant,Stalin,Hitler,Mussolini,Churchill,Roosevelt,les etats-majors du Wehrmacht et de l’Armée Rouge,et bien sûr les combats des armées,avec suivi de quelques individus.Les films sont soutitrés en anglais.Le dernier traite de la conquête du Reichstag.



  • captain beefheart 8 août 2021 13:24

    Bonjour tout le monde.

    En Allemagne l ausweis sanitaire est prévu aussi pour interdire l’accès aux supermarchés et tous les magasins sous toiture aux non-vaccinés.Je suis convaincu les nonos vercilaunos et autres fergugus applaudiront quand ça arrive chez nous.

    Si vous lisez l’allemand,jetez un coup d oeil sur le site de RT.de ,autrement moins inféodé à l’état que RTFrance.Hier ils avaient en direct le cortège de Paris du début à la fin.Les commentaires valent le détour.Les allemands parlent carrément de s’acheter des armes,renverser le Bundestag etc.Le ras le bol est internationale.

    On commence à comprendre que c’est l’extrème-centre qui prône le fascisme.Il n’y a que la gauche française qui est encore sous hypnose de la rengaine de trois décennies anti LePen et consortes.Ceux qui voulaient soi-disant reguler la finance internationale,se montrent les plus grand soutiens des companies multinationales qui dictent leurs lois aux gouvernements qui se prétendent élus par les peuples pour les « protéger ».



  • captain beefheart 5 juin 2021 13:46

    @alinea
    Combien d’ouvriers,artisans et paysan au parlement français,européen ?En Syrie la Constitution en exige un tiers des sièges.Qui dit mieux.Le fait que Dugenet l’occulte est signe de son fascisme.Il travaille pour les oligarques qui nous veulent comme serfs,Fergus pareil.



  • captain beefheart 5 juin 2021 13:36

    La grande différence avec la France,c’est que la démocratie syrienne exige un tiers d’ouvriers ,d’artisans et de paysans au parlement.Doncdesgens quisavent ceque c’est de travailler à la sueur deleur front,pas des avocats ou autres beau-parleurs comme en France.Vous n’entendez jamais parler,hein ?



  • captain beefheart 5 juin 2021 13:33

    De toute cette affaire j’ai l’impression que les occidentaux travaillent à leur propre perte et déchéance,en comptant sur des petites mains du « regime-change » qui ne son pas idéalistes pour un sou,mais qui espèrent devenir riche en faisant semblant d’idéaux démocratiques.

    Le grand avantage est que en Biélorussie et en Russie,il n’y a plus guère des citoyens prêts à tomber dans le piège.



  • captain beefheart 5 juin 2021 13:26

    Excellent article,Christelle,et bravo pour votre détermination à nous tenir au courant depuis l’autre côté du rideau de fer médiatique !

    J’ai suivi l’affaire depuis le début sur le site Moon of Alabama,qui est à son sixième article ce jour.Si vous voulez un survol complet lisez :

    https://www.moonofalabama.org/2021/06/khodorkovsky.html?cid=6a00d8341c640e53ef0282e1064348200b#comment-6a00d8341c640e53ef0282e1064348200b

    JPCiron:voici une traduction en anglais des premiers 18 minutes de l’entretien :

    (raccourci pour manque de place dans le cadre de messagerie,mais le reste est lisible dans le commentaire 81 sous son dernier article :

    https://www.moonofalabama.org/2021/06/roman-protasevich-casualty-of-the-ryanair-incident-in-belarus-is-spilling-the-beans.html#more

    L’animateur était donc sur la liste des personnages à éliminer dans le coup d’état comploté pour le neuf mai,mais desamorçé par les services russes.

    I have transcribed the first 18 minutes of Protasevich’s ONT interview and translated it to English.

    Marat Markov : Hello, Roman !

    Roman Protasevich : Good afternoon !

    M : As a person from the execution lists, it is quite difficult for me to abstract from your direct participation in the processes that we will talk about today. But I’ll try. And, to be honest, this is not for my own sake, but rather, probably, for the sake of people learning to talk to each other—since you and I could.

    My journalist colleagues, I am sure, they would hardly refuse such an opportunity. But today I am the one who has this right. That’s why… I’m going split this conversation. I will ask the questions that the media dependent on the opposition and state media would probably like to ask, that is, in some cases I will differentiate between these questions. I hope at least you understand that there are no independent media ?

    P : Of course.

    M : It is good that you understand, because then many things will not need to be explained. Then let’s start with the basics. Opposition media would ask : “Did you agree to this interview voluntarily ?”

    P : Absolutely.

    M : And how do you feel ?

    P : I feel great, the only thing is, well, I’ve got a slight cold, but that, again, is not a reason to, you know, postpone the conversation and so on.

    M : And what do you think, how will your associates react to our conversation with you ?

    P : To be honest, it’s hard for me to predict the reaction on their part. I’m just sure that a lot of people will start publicly condemning me. I’m just sure that any support actions that they were planning earlier will naturally come to naught. I would not be surprised if, well, many would call me an alleged “traitor” and so on. But I can honestly say that I absolutely don’t care what they say. I am here and now, and I really… I want to do everything in order to correct my mistakes, in order to…

    M : So you don’t care about their reaction ?

    P : (over) …try to do something…

    No. I followed a certain idea of mine and my convictions, and the more I tried not to pry my nose into others’ business, the more I tried not to think about where money was coming from and what kind of money, which, you know, I don’t know, which intelligence services were influencing what was going on, the less I just tried to think about it, the worse it all got.

    M : And are they afraid of your appearance, what do you think ?

    P : I think so. I think that this will cause quite a stir.

    M : Well, look, a media like Nasha Niva, it would have echoed, right, the previous question. Was makeup applied to you before this interview ?

    P : I wasn’t touched at all.

    M : Well, I mean, you know…

    P : All they did was put on a microphone—that’s all.

    M : They like to say that bruises, beatings are being covered by makeup. But… you have answered, okay.

    I will not further develop the airplane issue today. I think that, in principle, everything is obvious to both you and me. But a question remains, as I would call it, “from the yellow media”. Who knew that you were flying on this plane ?

    P : I’ll probably say the preamble first. In principle, the only time I told anything to anyone during this… unfortunate vacation, let’s call it that way, was the moment before the plane took off. And I wrote…

    M : Before departure from where ?

    P : Already from Athens to Vilnius.

    M : From Athens.

    P : And this is the only time at all during my entire vacation when I wrote about my movements, and the thing is, I wrote it exclusively in the working chat. That is, there were, well, several journalists who are working on the project, plus, well, there were a few people from Svetlana Tikhanovskaya’s HQ—these are Franak Vechorko [Vyachorka in Belarusian spelling] and Daniil Bogdanovich.

    M : You smiled somewhat while naming the last surname. Will you give a specific surname ? Whom you are suspecting from this chat, who could keep such a serious grudge against you ?

    P : Well, as you understand, I smiled for a reason, because, again, I also had a personal conflict with the same Daniil Bogdanovich, that is, he held the position of director of the Infopoint network, my relationships weren’t working lately [unclear whether he refers to relationship with Bogdanovich or with other members of the team], and I was both emotionally tired and did not want to do any political work, and in general, in principle, I just wanted to do photography, and plus, in parallel, even, you know, two days before my departure from Athens to Vilnius, that is, they were talking about dismissing me altogether, and even Franak Vechorko wrote a phrase that “upon arrival we will discuss the prospects of our further cooperation”.

    M : Whom were they discussing your dismissal with ?

    P : There was a call, which I did not get on, and I did not get on it for an absolutely stupid reason, the Wi-Fi worked very badly at the hotel, and I simply could not join the call, and there they essentially said, behind my back, that they were going to dismiss me, you know, for the fact that I missed an absolutely petty deadline.

    M : Who specifically warned you that this discussion will take place, and it will be about your dismissal ?

    P : The journalist guys told me about this, and…

    M : So you think it was Bogdanovich, after all ?


    Si vous lisez l’allemand ,il y a tout l’interview à antispiegel.ru en trois parties.

    Ils ont parlés pendant quatre heures dont Une heure et demi ont été diffusé la télévision biélorusse et russe.





  • captain beefheart 23 novembre 2020 22:54

    Tournons le regard vers la Russie,un pays où les OGM n’ont pas le droit de pousser,ainsi que beaucoup de NGO’s.

    Ils travaillent dur dans le domaine de la cyber-agriculture comme démontre bien ce vidéo.

    https://youtu.be/8HZ4DnVfWYQ

    L’avenir c’est l’élevage de drones,la relation homme/femme à la terre,c’est du passé,nous serons les clones de Trump et Macron.



  • captain beefheart 29 octobre 2020 18:44

    Merci opposition contrôlé,c’est en effet une raison très plausible.Mais pourquoi des avions ukraniens alors,il n’y a pas d’autres compagnies avec des Antonov ?Et j’en ai vu aussi qui étaient parties des Pays-Bas,aéroport d’Eindhoven.



  • captain beefheart 29 octobre 2020 18:36

    En lisant cet article de monsieur Desmarais je comprends soudainement pourquoi le nouveau maire de mon village se renseigne auprès des habitants sur quel réseau de serveurs de téléphonie portable ils sont abonnés.Depuis quinze ans on est largement en zone blanche,et ça pose en effet des problèmes avec certains services de l’état,mais comme les gens d’ici sont des riens sans le sou,ça n’a jamais inquiété les décideurs.Maintenant,à peine vingt heures après le passage du petty dictator la télé avec son mépris des gens et son agenda dissimulé,ses sbires lrem se mettent en ordre de combat pour nous répertorier à des fins vaccinatoires avec internement dans des camps pour les non-vaccinés.Attention tout le monde.



  • captain beefheart 29 octobre 2020 13:42

    Régulièrement,avec flightradar24 nje suis témoin des avions passant audessus de moi,immatriculés en Ukraine,qui font des allers de Liège en Belgique,pays livré à l’OTAN,vers des destinations en afrique du Nord.Ghardaia,Ghat.En general la destination n’est pas donné.Ce sont invariablement des avions Antonov de transport.Avez-vous,Christelle,une idée,de ce qui se trouve dans leur soutes ?Ce n’est pas nouveau,ça dure depuis des années.Armes ?Jihadistes,drogues ?Une commerce triangulaire ?

    La désintégration de l’Ukraine ,ce sera la partie est à la Russie,la partie ouest nazifié à la Pologne,et le centre avec Kiev geré par les jihadistes rebelles de l’OTAN au service payé des oligarches ?



  • captain beefheart 29 octobre 2020 13:04

    Si vous ne comprenez pas que l’animosité entre les petits dictateurs Erdogan et Macron,et de surcroît la France et la Turquie est une pièce de théatre écrite il y a des décennies sur fond de connivence occidentale avec les Frères Musulmans (Muslim Brotherhood) du père de Tariq Ramadan,vous n’avez rien compris à la géopolitique.On tape sur la Russie,mais eux ,ils ont l’intelligence d’interdire cet organisation dans leur pays,et le considèrent comme terroriste.Maintenant Erdogan veut s’emmêler encore les pinces avec la Crimée,qu’il considère turque aussi.Le fait que Putin et Erdogan se causent,est interpreté en France,comme s’ ils sont des copains.Putin avait invité Erdogan à l’inauguration de la plus grande mosquée de la Russie,dans la ville Européenne qui héberge le plus grand contingent de musulmans,Moscou,et ils connaît parfaitement l’agenda que le président turque en membre important de Muslim Brotherhood poursuit.Pas impossible que les russes reprennent Constantinople un jour,et ils auront raison.

    L’an dernier Il a fait poireauter Erdogan pendant de dix longues minutes devant une statue de Cathérine le Grand,qui a vaincu les turcs plusieurs fois,avant de le laisser entrer pour un entretien.

    Macron et Erdogan poursuivent le même objectif,détruire la France et les pays européens.

    Ceque personne en France semble comprendre c’est que dans une vingtaine d’années nous,en Europe,serons l’appendix pauvre du grand continent eurasiatique en proie à des guerres intestines de groupes mafieux.Nous on entend tous les ans que nos riches sont devenus plus riches encore,et les pauvres plus pauvres même en pandémie.Qui s’oppose ça ? Personne n’y fait rien.Donc ça continuera jusqu’à les classes moyennes et bourgeoisies n’existeronnt plus.En Chine le gouvernement a réussi éradiquer l’extrême pauvreté,et a constitué une classe moyenne de 800 millions des gens considérés pauvres avant.Alors pourquoi encore avoir le moindre confiance en quelque acteur politique occidentale qui soit ?

    On est dans le Jim Carrey-show,au niveau national et européen.



  • captain beefheart 29 octobre 2020 12:44

    Si vous ne comprenez pas que l’animosité entre les petits dictateurs Erdogan et Macron,et de surcroît la France et la Turquie est une pièce de théatre écrite il y a des décennies sur fond de connivence occidentale avec les Frères Musulmans (Muslim Brotherhood) du père de Tariq Ramadan,vous n’avez rien compris à la géopolitique.On tape sur la Russie,mais eux ,ils ont l’intelligence d’interdire cet organisation dans leur pays,et le considèrent comme terroriste.Maintenant Erdogan veut s’emmêler encore les pinces avec la Crimée,qu’il considère turque aussi.Le fait que Putin et Erdogan se causent,est interprêté en France,comme s’ ils sont des copains.Putin avait invité Erdogan à l’inauguration de la plus grande mosquée de la Russie,dans la ville Européenne qui héberge le plus grand contingent de musulmans,Moscou,et ils connaît parfaitement l’agenda que le président turque en membre important de Muslim Brotherhood poursuit.Pas impossible que les russes reprennent Constantinople un jour,et ils auront raison.

    L’an dernier Il a fait poireauter Erdogan pendant de dix longues minutes devant une statue de Cathérine le Grand,qui a vaincu les turcs plusieurs fois,avant de le laisser entrer pour un entretien.



  • captain beefheart 29 octobre 2020 12:28

    Les « intellectuels » français étaient unanimement contents de la destruction des trois seuls états laics arabes l’Iraq,la Libye et la Syrie,où les gens avaient le choix d’être religieux ou non.Avec la complicité des médias de l’OTAN et l’insouciance résiduelle du public français qui s’en fout des crimes commis dans le nom de la France.Qu’ils assument maintenant.A quand un procès à Sarkozy,Juppé et toute la clique à qui vous êtes toujours inféodés ?



  • captain beefheart 23 octobre 2020 09:43

    La réaction des politiciens pourris qui gouvernent votre pays serait-il tout différent si les jihadistes de l’islam politique s’attaqueraient directement à eux,en lieu et place d’attaquer des innocents dans la rue ou des gens qui de part de leur formation professionnelle sont sur les avant-poste du contact avec les musulmans ?Personnellement je me serais réjoui si Sarkozy Hollande Macron ou autres assassins élus par les français seraient les victimes de décapitation,dans la rue comme sous la guillotine qui est devenu une pièce de musée.



  • captain beefheart 21 septembre 2020 09:32

    Merci goc,pour le lien vers l’article de Dimitri Orlov,en effet lecture croustillante,et le saker ,ainsi que vos réflections concernant le laboratorium suédois.Merci anna aussi.En effet Youlia Skripal avait un trou considérable dans la trachée,et le traitement de Navalny a dû être différent de la sienne.

    Je me souviens aussi que le laboratoire de guerre biologique et chimique de Porton Down,avec ses 3000 laborants,à huit kilomètres de Salisbury n’a pas été mentionné dans les médias qu’après plus d’une année de reportages sur l’affaire Skripal,ce qui les mettait en porte-à-faux dès le début.

    Je me demande si la Russie va enfin exiger des éclairages sur les agissements de ces laboratoires,qui sont donc en flagrant délit d’infraction aux traités internationaux.



  • captain beefheart 20 septembre 2020 09:35

    @goc
    Merci beaucoup goc,pour ces précisions et éclairages,c’est le cas de le dire ;; ;;

    Si on compare ave le photo de hier où Navalny descend un escalier on voit sa tête beaucoup plus fatigué en plus,et le pansement sur le bras gauche est à la coude,non à sa pouls.

    Des fois je me demande si Navalny n’est pas le meilleur agent de Poutine,pour décrédibiliser le services et médias de l’Ouest.