• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de eddofr



  • eddofr eddofr 30 juillet 11:17

    On pourrait pas élire les PDG du CAC40 plutôt ?



  • eddofr eddofr 30 juillet 11:02

    @eddofr

    La laïcité n’est-elle pas le résultat naturel du message du Christ ?



  • eddofr eddofr 30 juillet 11:01

    La laïcité est, à l’origine, une terme spécifiquement catholique.

    Le laïc est celui qui n’appartient pas au clergé.

    Seule une nation majoritairement catholique pouvait inventer la « laïcité ».

    Pour l’Islam, par exemple, il n’existe ni clergé ni laïc.



  • eddofr eddofr 30 juillet 10:51

    @L’apostilleur

    Il faut être précis : le Christianisme ou l’église catholique romaine ?

    Parce que l’auteur parle bien d’une autorité morale de l’église catholique romaine et de nulle autre.



  • eddofr eddofr 30 juillet 10:48

    @Gabriel Beauvais

    Les protestants et les baptistes nient la primauté du Christ ?
    Vous êtes certain de cela ?



  • eddofr eddofr 30 juillet 10:39

    @Gabriel Beauvais

    Catholique ou Chrétienne ?



  • eddofr eddofr 30 juillet 10:38

    @Marc Messager

    Ne faudrait-il pas remonter un peu plus loin que 496 pour trouver les fondations ?

    Je ne sais pas moi, à l’empire Romain ou à la Grèce antique ?

    Et si je prends juste l’imprimerie, ce ne serait pas l’œuvre d’un protestant ?



  • eddofr eddofr 29 juillet 16:41

    Si vous informez deux individus qu’ils sécrètent un taux anormal de testostérone qui induit des comportements agressifs, l’un, fort de cette connaissance, maîtrisera mieux ses accès de violence, l’autre, fort de cette excuse toute trouvée ne maîtrisera plus rien du tout.



  • eddofr eddofr 29 juillet 16:32

    Ce gouvernement est complètement désemparé face à ce virus et à ses conséquences.

    On lui donne une arme, le masque, le gel, le vaccin, il s’en sert à outrance, sans aucune mesure, sans aucune prudence, sans aucun respect jusqu’à ce qu’on lui fournisse un autre jouet censément plus efficace.

    Malgré tout ce gouvernement reste opportuniste et constate bien que la population est majoritairement aussi désemparée que lui et passablement effrayée. Il essaie donc naturellement de tirer profit de l’occasion pour faire passer des changements qu’il appelle de ses vœux mais qui ne seraient jamais passés dans d’autres circonstances.

    Concernant spécifiquement le contrôle et l’information :

    La plupart des gouvernements raisonnablement démocratiques (disons républicains) ne cherchent pas délibérément à acquérir un contrôle absolu sur les populations ni un accès total à l’information privée (contrairement à certains entreprises privées qui elles, cherchent ouvertement et délibérément à capter le maximum d’informations privées parce que c’est une richesse exploitable).

    Par contre, chaque fois qu’ils sont confrontés à une crise, la solution la plus simple pour eux (pas forcément la plus efficace pour le pays, ni la plus agréable pour la nation, ni la plus « durable ») passe généralement par plus d’information et plus de contrôle.

    Et il faut bien le constater, l’information et le contrôle c’est le CRACK des gouvernements. Une fois qu’ils y ont goûté il leur est impossible d’y renoncer.

    C’est donc à nous citoyens, de résister et de nous battre pour notre vie privée et pour notre liberté (le gouvernement ne le fera pas pour nous).

    Et en particulier de nous battre pour que « plus d’information ou plus de contrôle » soit le dernier recours, quand on a tout essayé et que vraiment rien d’autre ne marche.



  • eddofr eddofr 29 juillet 16:15

    Aucune indulgence de ma part, juste un absolu respect de la présomption d’innocence (ayant été moi-même accusé à tort je sais intimement tout ce que la présomption de culpabilité peut causer de tort).

    Je reconnais et je constate un nombre non négligeable de faits et d’actes résultant soit d’une somme d’incompétences, soit d’une criminelle incompétence, soit d’une criminelle indifférence au sort de son prochain, soit enfin d’une infraction délibérée à la loi (un crime pur jus quoi).

    Je reconnais et constate un nombre non négligeables de complots ayant pour objet des cacher des faits ou leur conséquences, soit de la part des auteurs pour éviter d’affronter leurs responsabilités, soit de la part d’autorités diverses pour éviter la panique, une crise financière, une guerre, un incident diplomatique ou juste une scandale politique préjudiciable à leur réélection.

    Je reconnais et constate quelques complots historiques de criminels avérés qui ont œuvré délibérément contre l’intérêt général par avidité personnelle (de pouvoir, d’argent), patriotisme dévoyé ou idéologie.

    Par exemple, les armes de destruction massives en IRAK : ça c’est un vrai complot au sommet d’un état pour justifier une guerre (et pour le coup, on y trouve les trois motivations suscitées, l’avidité de certains, le patriotisme dévoyés d’autre et l’idéologie tordue de presque tous). ... Ce qui n’empêche pas Saddam Hussein d’être un dictateur complètement taré et un grand criminel lui-même.



  • eddofr eddofr 29 juillet 15:58

    @JC_Lavau

    Je ne le vois pas.



  • eddofr eddofr 29 juillet 15:37

    @xbrossard

    Yes my dear !
    Le complot des grands méchants tarés qui racontent n’importe quoi et inventent des complots imaginaires pour saboter le travail parfaitement sincère et bienveillant du gouvernement est aussi un complot imaginaire et donc également une forme de « complotisme ».

    Dans un monde où on nous dit tout et son contraire, le seul moyen de ne pas devenir soi-même complotiste est de douter de tout (je parle ici de doute scientifique), même de ses propres intuitions et convictions.

    Pour information, je n’adhère à aucune théorie du complot.

    J’intuite un certain nombre de « complots » d’être malheureusement plausible et pour certaines carrément probables.

    J’examine avec attention certaines hypothèses et certains soupçons que j’estime légitimes.
    Je reconnais certains faits avérés ou corrélés par des sources suffisamment indépendantes les unes des autres.
    J’évite de tirer des conclusions hâtives et de voir systématiquement des causes là où il n’y a peut-être que des concomitances.

    En l’occurrence, je m’en réfère souvent à Murphy : Un catastrophe quelle qu’elle soit résulte bien plus probablement d’une accumulation de maladresses, plus ou moins anodines en apparence prises individuellement, que d’une volonté criminelle délibérée.

    Concernant les vaccins par exemple, jusqu’à preuve objective du contraire j’estime criminel (oui, criminel, pas moins) de forcer des jeunes biens portants à se vacciner contre une maladie qui ne présente aucun risque pour eux sous prétexte d’en limiter la propagation alors que dans le même temps on nous enjoint de continuer à appliquer les gestes barrière au prétexte que la vaccination n’empêche pas la transmission.
    Par contre, je n’ai aucune preuve que ce soit le résultat d’un complot : C’est à dire l’action sécrète d’un groupe d’individus malveillants et agissant en collusion pour prendre une mesure qu’ils savent néfaste pour la population et ce dans un but criminel et égoïste bien entendu totalement différent de la justification « officielle » de la mesure en question (à savoir une mesure de prophylaxie collective en l’occurrence).



  • eddofr eddofr 29 juillet 14:57

    @charlyposte

    Il existe quelques tarés paranoïaques qui voient des complots partout et additionnent des choux et des carottes pour « prouver » que 1 + 1 = 5.
    Il existe quelques malfaisants qui propagent des mensonges, des affabulations et des théories fantaisistes auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes, pour des raisons obscures (pour se faire mousser, pour faire le buzz, pour briller, pour manipuler, pour l’argent, par machiavélisme politique, ...).

    Ils sont infiniment peu nombreux mais ils « existent » infiniment plus que les légitimes défiants (ceux qui doutent des vérités officielles pour des raisons objectives et cherchent légitimement à vérifier si on les prend pour des cons) et les lanceurs d’alertes (ceux qui on des preuves de malversassions et méfaits bien réels et essaient de les faire sortir au grand jour).
    Ils existent bien plus, surtout dans les médias et dans les propos de certaines « élites » qui se servent d’eux comme repoussoir pour noyer les faits qui les dérangent dans un océans de conneries.

    Défendre ces quelques tarés et ces quelques malfaisants c’est se faire l’auxiliaire des comploteurs, des exploiteurs, des trafiquants et des corrompus dont les méfaits deviennent invisible derrière l’écran de fumée des complots imaginaires (vaccin traceurs, chemtrails qui au choix changent le climat ou nous stérilisent, terre plate, juifs qui contrôlent tout, reptiliens, vrais faux morts éternellement jeunes, illuminatis, prieuré de sion, et j’en passe et des meilleures).

    Des fois, je me demande, s’il n’y a pas un vrai complot pour toujours mettre en avant les pires branques et les théories les plus absurdes ou si c’est juste parce que ça fait plus d’audience et donc plus de revenus publicitaires.



  • eddofr eddofr 29 juillet 11:30

    @Yann Esteveny

    J’eusse préféré que vous prôniez le sens du devoir pour donner sa vie pour sa nation.
    Ne serait-ce que parce que la patrie c’est littéralement « le pays des pères » c’est à dire un concept patriarcal et figé dans un passé idéalisé.
    La nation c’est le peuple tout entier, la culture, le territoire, les lois et les institutions, au présent. 

    Par ailleurs, je ne vois pas bien que le franc maçonnerie vient faire là dedans.

    Toutes les élites ont toujours abrité en leur sein des coteries qui se sont associées pour pervertir le système à leur avantage (maçons, religieux, nobles, bourgeois, banquiers, militaires, ...)

    La maçonnerie en tant que concept ne me semble pas plus intrinsèquement néfaste que l’église catholique.

    Ceci dit vous avez raison sur un point, la maçonnerie devrait être chassée du pouvoir comme l’église romaine en a été chassée en 1789. Si une élite perdure trop longtemps au pouvoir, elle fini par pourrir et par gâter le fruit.



  • eddofr eddofr 29 juillet 11:16

    Triste république dont les citoyens réclament le changement, mais sans savoir eux-mêmes vers quoi ils veulent aller.

    Le changement ne devrait pas être une finalité en soi. Le changement c’est fait pour passer d’un état A imparfait à un état B plus proche de la perfection (quelle que soit la conception que l’on ait de la perfection).

    Aujourd’hui tout le monde réclame du changement, mais les trois quarts des gens ne savent même pas clairement vers quel type de société ils veulent aller.

    En réalité, la plupart des gens veulent juste que « ça change pour moi, en mieux » et c’est un peu limité comme projet de société.



  • eddofr eddofr 29 juillet 11:11

    Quelle éclatante victoire pour le féminisme !

    Les femmes vont pouvoir devenir de criminels de guerre comme les hommes !



  • eddofr eddofr 29 juillet 11:07

    Pourquoi l’église catholique ?

    Pourquoi pas les protestants, les baptistes, les bouddhistes, les juifs ou les musulmans ?

    En vertu de quoi l’église catholique prétendrait-elle régir la république qu’elle a combattu et qui l’a éloignée du pouvoir séculier par le fer et le feu ?

    « Chassez les cafards par la porte, ils reviennent par la cheminée ».

    La morale a-t-elle besoin de religion ?

    La morale a-t-elle besoin de cette religion en particulier ?

    A moins que je ne me trompe, les 10 commandements (fondateurs de la morale chrétienne) ont été adressé au peuple juif en premier lieu. Les Rabbins ne seraient-ils pas alors plus qualifiés que les prêtres pour dire la morale ?

    Ne pensez-vous pas que le rôle de l’église catholique romaine est très précisément de dire la morale religieuse et rien que les morale religieuse pour les catholiques romains et pour eux seuls ?



  • eddofr eddofr 28 juillet 14:08

    Parce qu’il y a eu des jours « heureux » pour le peuple ?

    Des jours d’espoirs, oui, quelques uns, mais tous finalement déçus.

    Le bonheur n’est pas un état d’esprit, c’est un statut social.

    C’est même devenu un statut sur les réseaux sociaux.

    Il y a les heureux et ceux qui les envient et les rendent plus heureux encore (les enrichissent) à coups de clicks.



  • eddofr eddofr 28 juillet 13:57

    Que du déjà vu.

    J’aurai bien aimé une critique du mode de fonctionnement des nouveaux jeux en lignes prétendument « gratuits » (ceux où on peut « acheter dans le jeu ») et les techniques et méthodes de manipulation et de conditionnement qu’ils utilisent pour amener leurs joueurs à dépenser bien plus (parfois beaucoup, beaucoup plus) que ce que leur aurait coûté un jeu payant.



  • eddofr eddofr 28 juillet 13:52

    La Démocratie se mérite.

    Il ne saurait exister de démocratie pour un peuple qui ne soit lui-même démocratique dans ses usages, ses modes de pensée et son comportement.

    Je n’ai pas l’impression qu’un seul peuple, dans toute l’histoire de l’humanité ait jamais mérité la démocratie.